Voilà, je me lance.<br />Il y a de ça quelques jours, m'est venu l'idée de créer ce topic. Un topic où ceux qui le veulent pourront poser des questions (existentielles ou pas!) en rapport avec la physique. Oui, vous savez la matière barbante du lycée?!<br />Le but de la chose, c'est que j'essaie de vous répondre du mieux que je peux. Répondre à quoi? Et bien, libre à vous : pourquoi le ciel est bleu? ou rouge quand le soleil se couche? etc ...<br />Le but aussi étant pour moi de partager mon "amour" pour la physique, qui tente de décrire ce qui se passe autour de nous. Il y a une foule de phénomènes autour de nous qui sont régis par des lois plus ou moins simples et qui méritent qu'on les montre, et les décrive.<br />Je pense que j'essaierai la majeure partie du temps, de répondre ici, et si la réponse est trop longue, et bien, je la mettrai sur mon site : [url=http://flex.toile-libre.org]http://flex.toile-libre.org[/url]<br /><br />N'hésitez pas, même si ça vous parait stupide, rien n'est stupide. (EX: Le nombre de spirales que forment les "écailles" d'un ananas correspond aux nombres de Fibonnacci que doivent connaitre les lecteurs du Da Vinci Code)
taziden Il y a 13 ans

Voilà, je me lance.<br />Il y a de ça quelques jours, m'est venu l'idée de créer ce topic. Un topic où ceux qui le veulent pourront poser des questions (existentielles ou pas!) en rapport avec la physique. Oui, vous savez la matière barbante du lycée?!<br />Le but de la chose, c'est que j'essaie de vous répondre du mieux que je peux. Répondre à quoi? Et bien, libre à vous : pourquoi le ciel est bleu? ou rouge quand le soleil se couche? etc ...<br />Le but aussi étant pour moi de partager mon "amour" pour la physique, qui tente de décrire ce qui se passe autour de nous. Il y a une foule de phénomènes autour de nous qui sont régis par des lois plus ou moins simples et qui méritent qu'on les montre, et les décrive.<br />Je pense que j'essaierai la majeure partie du temps, de répondre ici, et si la réponse est trop longue, et bien, je la mettrai sur mon site : http://flex.toile-libre.org<br /><br />N'hésitez pas, même si ça vous parait stupide, rien n'est stupide. (EX: Le nombre de spirales que forment les "écailles" d'un ananas correspond aux nombres de Fibonnacci que doivent connaitre les lecteurs du Da Vinci Code)

et si jte demande qui a inventé les secondes, minutes... tu peux me répondre ? ou cest pas dans le sujet ?<br /><br />cest cool s't'idée
celiate Il y a 13 ans

et si jte demande qui a inventé les secondes, minutes... tu peux me répondre ? ou cest pas dans le sujet ?<br /><br />cest cool s't'idée

[i]intervention du CoConToPou[/i]: le CoConToPou salue cette initative car il sait aussi souligner les efforts des posteurs.<br /><br />a quoi servent les languettes en caoutchou qu'on peut mettre au voiture, les trucs noirs qui touchent le sol la? je crois que c'est pour faire la masse en cas d'electrocution par la foudre ou un truc comme ca mais ca reste assez flou.
Maitre Kaio Il y a 13 ans

intervention du CoConToPou: le CoConToPou salue cette initative car il sait aussi souligner les efforts des posteurs.<br /><br />a quoi servent les languettes en caoutchou qu'on peut mettre au voiture, les trucs noirs qui touchent le sol la? je crois que c'est pour faire la masse en cas d'electrocution par la foudre ou un truc comme ca mais ca reste assez flou.

@celiate : pour l'invention des secondes minutes, etc ... je pense qu'on doit ça à notre chère révolution française qui a révolutionné la manière de mesurer non seulement le temps, mais aussi les distances et les poids.<br />@kaio : les pneus font déja office de masse en cas d'orage je crois, le petit truc en caoutchouc qui pend, je crois que c'est pour décharger l'électricité statique de la carrosserie. Combien de fois je me suis pris une décharge en ouvrant ma voiture! Et j'ai pas de rubans en caoutchouc snif!<br /><br />Pour revenir sur le temps, les secondes et les minutes, actuellement, la seconde est définie avec une précision phénoménale (10^(-14) je crois) et on arrive à descendre encore plus en dessous. Cela sert à plein d'autres choses, notamment synchroniser parfaitement des satellites en leur incorporant une horloge atomique.
taziden Il y a 13 ans

celiate : pour l'invention des secondes minutes, etc ... je pense qu'on doit ça à notre chère révolution française qui a révolutionné la manière de mesurer non seulement le temps, mais aussi les distances et les poids.<br />@kaio : les pneus font déja office de masse en cas d'orage je crois, le petit truc en caoutchouc qui pend, je crois que c'est pour décharger l'électricité statique de la carrosserie. Combien de fois je me suis pris une décharge en ouvrant ma voiture! Et j'ai pas de rubans en caoutchouc snif!<br /><br />Pour revenir sur le temps, les secondes et les minutes, actuellement, la seconde est définie avec une précision phénoménale (10^(-14) je crois) et on arrive à descendre encore plus en dessous. Cela sert à plein d'autres choses, notamment synchroniser parfaitement des satellites en leur incorporant une horloge atomique.

y'a quoi derrière le ciel ? :wub:
esther Il y a 13 ans

y'a quoi derrière le ciel ? :wub:

pkoi dans les doubles arc en ciel le deuxieme est à l'envers par rapport au premier ?
celiate Il y a 13 ans

pkoi dans les doubles arc en ciel le deuxieme est à l'envers par rapport au premier ?

[quote=Tazyes]Pour revenir sur le temps, les secondes et les minutes, actuellement, la seconde est définie avec une précision phénoménale (10^(-14) je crois)[/quote]<br /><br />J'avais cru comprendre que ce n'était pas la seconde, mais le présent qui est définie par 10^-14<br /><br />Juste une précision, la physique n'est pas mon amie... <br />Dailleurs il y a un hors série de science et avenir qui répond à 100 questions de la vie par 100 réponses de la science... tres interessant.
AnonymeIl y a 13 ans

Pour revenir sur le temps, les secondes et les minutes, actuellement, la seconde est définie avec une précision phénoménale (10^(-14) je crois)
@Tazyes
<br /><br />J'avais cru comprendre que ce n'était pas la seconde, mais le présent qui est définie par 10^-14<br /><br />Juste une précision, la physique n'est pas mon amie... <br />Dailleurs il y a un hors série de science et avenir qui répond à 100 questions de la vie par 100 réponses de la science... tres interessant.

Si si, c'est bien la seconde, en fait, on la définit par son inverse. L'inverse d'un temps, c'est une fréquence. Et en l'occurrence, la fréquence étalon se trouve être la fréquence de transition entre deux niveaux d'énergies du Cesium. Enfin bref, tout ça pour dire, que la précision sur la seconde est bien de 10^-14.<br /><br />Pour l'arc en ciel, je sais pas te répondre là comme ça. J'avoue mon incompétence en arc en ciel, mais je suppose qu'il y a derrière tout ça une histoire d'optique. L'arc en ciel étant formé par les rayons lumineux traversant des gouttes de pluie, les gouttes agissant comme un prisme qui sépare les longueurs d'onde(couleurs) du spectre lumineux. Le fait qu'il y ait une deuxième arc en ciel, doit sûrement être dû à des résidus de spectre qui traversent les gouttes. Je suis pas très clair, je pense. Je vais essayer de faire quelques recherches pr répondre à ça.<br /><br />Pour le "derrière le ciel?", et bien, tout dépend de ce que tu appelle le ciel?
taziden Il y a 13 ans

Si si, c'est bien la seconde, en fait, on la définit par son inverse. L'inverse d'un temps, c'est une fréquence. Et en l'occurrence, la fréquence étalon se trouve être la fréquence de transition entre deux niveaux d'énergies du Cesium. Enfin bref, tout ça pour dire, que la précision sur la seconde est bien de 10^-14.<br /><br />Pour l'arc en ciel, je sais pas te répondre là comme ça. J'avoue mon incompétence en arc en ciel, mais je suppose qu'il y a derrière tout ça une histoire d'optique. L'arc en ciel étant formé par les rayons lumineux traversant des gouttes de pluie, les gouttes agissant comme un prisme qui sépare les longueurs d'onde(couleurs) du spectre lumineux. Le fait qu'il y ait une deuxième arc en ciel, doit sûrement être dû à des résidus de spectre qui traversent les gouttes. Je suis pas très clair, je pense. Je vais essayer de faire quelques recherches pr répondre à ça.<br /><br />Pour le "derrière le ciel?", et bien, tout dépend de ce que tu appelle le ciel?

question pas trop dur mais j\'ai qu\'une vague réponse la dessus : qu\'est ce qui fait que les montres (avec aiguilles, je sais pas si c\'est le même mecanisme avec les montres digitales), battent correctement les secondes et les minutes, etc.. je sais que c\'est par rapport a la fréquence a laquelle le quartz réagit (a quoi?) et que y a une part d\'electro magnetisme mais je m\'en souviens plus trop
Tanguy Il y a 13 ans

question pas trop dur mais j\'ai qu\'une vague réponse la dessus : qu\'est ce qui fait que les montres (avec aiguilles, je sais pas si c\'est le même mecanisme avec les montres digitales), battent correctement les secondes et les minutes, etc.. je sais que c\'est par rapport a la fréquence a laquelle le quartz réagit (a quoi?) et que y a une part d\'electro magnetisme mais je m\'en souviens plus trop

[quote=Tazyes]Si si, c'est bien la seconde, en fait, on la définit par son inverse. L'inverse d'un temps, c'est une fréquence. Et en l'occurrence, la fréquence étalon se trouve être la fréquence de transition entre deux niveaux d'énergies du Cesium. Enfin bref, tout ça pour dire, que la précision sur la seconde est bien de 10^-14.<br /><br />Pour l'arc en ciel, je sais pas te répondre là comme ça. J'avoue mon incompétence en arc en ciel, mais je suppose qu'il y a derrière tout ça une histoire d'optique. L'arc en ciel étant formé par les rayons lumineux traversant des gouttes de pluie, les gouttes agissant comme un prisme qui sépare les longueurs d'onde(couleurs) du spectre lumineux. Le fait qu'il y ait une deuxième arc en ciel, doit sûrement être dû à des résidus de spectre qui traversent les gouttes. Je suis pas très clair, je pense. Je vais essayer de faire quelques recherches pr répondre à ça.<br /><br />Pour le "derrière le ciel?", et bien, tout dépend de ce que tu appelle le ciel?[/quote]<br /><br /><br />AhAHAHA jtai tendu un piege <br />mon prof nous a dis que cest la question où les scientifiques se sont le plus tirés les cheveux !!!! mais si tes sûr de ta réponse et que tu la trouve et ben jsuis bien intéressée :dribble:
celiate Il y a 13 ans

Si si, c'est bien la seconde, en fait, on la définit par son inverse. L'inverse d'un temps, c'est une fréquence. Et en l'occurrence, la fréquence étalon se trouve être la fréquence de transition entre deux niveaux d'énergies du Cesium. Enfin bref, tout ça pour dire, que la précision sur la seconde est bien de 10^-14.<br /><br />Pour l'arc en ciel, je sais pas te répondre là comme ça. J'avoue mon incompétence en arc en ciel, mais je suppose qu'il y a derrière tout ça une histoire d'optique. L'arc en ciel étant formé par les rayons lumineux traversant des gouttes de pluie, les gouttes agissant comme un prisme qui sépare les longueurs d'onde(couleurs) du spectre lumineux. Le fait qu'il y ait une deuxième arc en ciel, doit sûrement être dû à des résidus de spectre qui traversent les gouttes. Je suis pas très clair, je pense. Je vais essayer de faire quelques recherches pr répondre à ça.<br /><br />Pour le "derrière le ciel?", et bien, tout dépend de ce que tu appelle le ciel?
@Tazyes
<br /><br /><br />AhAHAHA jtai tendu un piege <br />mon prof nous a dis que cest la question où les scientifiques se sont le plus tirés les cheveux !!!! mais si tes sûr de ta réponse et que tu la trouve et ben jsuis bien intéressée :dribble:

Alors, là, pour te dire, j'ai pas eu de cours d'« arc en ciel », je pense que des gens plus compétents que moi ont du se pencher dessus, donc pour le coup, je veux bien avouer mon incompétence la plus complète!<br /><br />Et en ce moment, ceux sur quoi ils se cassent le plus la tête je pense, c'est de comprendre comment certains matériaux sont supraconducteurs à température élevée (-120°C quand même, c'est chaud ! lol) alors que normalement c'est -269°C. Et le rêve des physiciens qui bossent là dessus, ce serait des supraconducteurs à température ambiante, et là, je vous jure, c'est la fête du slip quand on arrivera à faire ça.<br />
taziden Il y a 13 ans

Alors, là, pour te dire, j'ai pas eu de cours d'« arc en ciel », je pense que des gens plus compétents que moi ont du se pencher dessus, donc pour le coup, je veux bien avouer mon incompétence la plus complète!<br /><br />Et en ce moment, ceux sur quoi ils se cassent le plus la tête je pense, c'est de comprendre comment certains matériaux sont supraconducteurs à température élevée (-120°C quand même, c'est chaud ! lol) alors que normalement c'est -269°C. Et le rêve des physiciens qui bossent là dessus, ce serait des supraconducteurs à température ambiante, et là, je vous jure, c'est la fête du slip quand on arrivera à faire ça.<br />

[quote=Tazyes]Si si, c'est bien la seconde, en fait, on la définit par son inverse. L'inverse d'un temps, c'est une fréquence. Et en l'occurrence, la fréquence étalon se trouve être la fréquence de transition entre deux niveaux d'énergies du Cesium. Enfin bref, tout ça pour dire, que la précision sur la seconde est bien de 10^-14.[/quote]<br />c'est pour ca que le temps n'est pas infiniment divisible ?
xaxa Il y a 13 ans

Si si, c'est bien la seconde, en fait, on la définit par son inverse. L'inverse d'un temps, c'est une fréquence. Et en l'occurrence, la fréquence étalon se trouve être la fréquence de transition entre deux niveaux d'énergies du Cesium. Enfin bref, tout ça pour dire, que la précision sur la seconde est bien de 10^-14.
@Tazyes
<br />c'est pour ca que le temps n'est pas infiniment divisible ?

Ce n'est pas pour ça.<br />Disons qu'actuellement la plus petite unité de temps, c'est le temps de Planck, en dessous duquel on ne peut descendre tout comme il existe une longueur de Planck, longueur minimale.<br />Je ne connais plus la valeur en seconde pour le temps de Planck, mais la longueur de Planck, je crois que c'est quelque chose comme 10^(-34) mètres. Faut imaginer, 34 zéros après la virgule ...C'est violent.<br />Après, comme tout en physique, ce n'est qu'une tentative de description, qu'en est il de la Vérité? C'est de la philo et de l'hypothèse après.
taziden Il y a 13 ans

Ce n'est pas pour ça.<br />Disons qu'actuellement la plus petite unité de temps, c'est le temps de Planck, en dessous duquel on ne peut descendre tout comme il existe une longueur de Planck, longueur minimale.<br />Je ne connais plus la valeur en seconde pour le temps de Planck, mais la longueur de Planck, je crois que c'est quelque chose comme 10^(-34) mètres. Faut imaginer, 34 zéros après la virgule ...C'est violent.<br />Après, comme tout en physique, ce n'est qu'une tentative de description, qu'en est il de la Vérité? C'est de la philo et de l'hypothèse après.

[quote=Tazyes]Je ne connais plus la valeur en seconde pour le temps de Planck, mais la longueur de Planck, je crois que c'est quelque chose comme 10^(-34) mètres. Faut imaginer, 34 zéros après la virgule ...C'est violent.[/quote]<br />je me trompe peut etre mais j'aurais di 34 zero en tout dont 33 après la virgule avec un 1 au bout.
Maitre Kaio Il y a 13 ans

Je ne connais plus la valeur en seconde pour le temps de Planck, mais la longueur de Planck, je crois que c'est quelque chose comme 10^(-34) mètres. Faut imaginer, 34 zéros après la virgule ...C'est violent.
@Tazyes
<br />je me trompe peut etre mais j'aurais di 34 zero en tout dont 33 après la virgule avec un 1 au bout.

Ouais, enfin c'est l'ordre de grandeur qui compte! :sulky:
taziden Il y a 13 ans

Ouais, enfin c'est l'ordre de grandeur qui compte! :sulky:

Je fais me chieur si je dis que le temps de Planck vaut 5,39121*10^-44s ?<br /><br />Et en cosmologie cette durée correspond à peu près à l'Ere de Planck. Periode qui se déroula entre le "big bang" et 10^-43s après le "big bang".
Bisounour Il y a 13 ans

Je fais me chieur si je dis que le temps de Planck vaut 5,39121*10^-44s ?<br /><br />Et en cosmologie cette durée correspond à peu près à l'Ere de Planck. Periode qui se déroula entre le "big bang" et 10^-43s après le "big bang".

C'est bien ça. Merci pour la précision Bisonour !
taziden Il y a 13 ans

C'est bien ça. Merci pour la précision Bisonour !

[quote=Tanguy]question pas trop dur mais j\'ai qu\'une vague réponse la dessus : qu\'est ce qui fait que les montres (avec aiguilles, je sais pas si c\'est le même mecanisme avec les montres digitales), battent correctement les secondes et les minutes, etc.. je sais que c\'est par rapport a la fréquence a laquelle le quartz réagit (a quoi?) et que y a une part d\'electro magnetisme mais je m\'en souviens plus trop[/quote]<br /><br />up pour ma question :mellow:
Tanguy Il y a 13 ans

question pas trop dur mais j\'ai qu\'une vague réponse la dessus : qu\'est ce qui fait que les montres (avec aiguilles, je sais pas si c\'est le même mecanisme avec les montres digitales), battent correctement les secondes et les minutes, etc.. je sais que c\'est par rapport a la fréquence a laquelle le quartz réagit (a quoi?) et que y a une part d\'electro magnetisme mais je m\'en souviens plus trop
<br /><br />up pour ma question :mellow:

[quote=Tazyes]Ouais, enfin c'est l'ordre de grandeur qui compte! :sulky:[/quote]<br />on ne joue pas avec les mathématiques.
Maitre Kaio Il y a 13 ans

Ouais, enfin c'est l'ordre de grandeur qui compte! :sulky:
@Tazyes
<br />on ne joue pas avec les mathématiques.

Je suis un physicien, je joue avec les mathématiques !!! Si on devait attendre que les matheux fassent le boulot, on serait pas couché!<br />@Tanguy, je ne t'oublie pas, j'avoue aussi mon incompétence en montre à quartz, mais je vais me renseigner! :teehee:
taziden Il y a 13 ans

Je suis un physicien, je joue avec les mathématiques !!! Si on devait attendre que les matheux fassent le boulot, on serait pas couché!<br />Tanguy, je ne t'oublie pas, j'avoue aussi mon incompétence en montre à quartz, mais je vais me renseigner! :teehee:

[quote=Tazyes]Je suis un physicien, je joue avec les mathématiques !!! Si on devait attendre que les matheux fassent le boulot, on serait pas couché![/quote]<br />tu serais pas couché parce que sans eux ta discipline n'existerait meme pas...
Maitre Kaio Il y a 13 ans

Je suis un physicien, je joue avec les mathématiques !!! Si on devait attendre que les matheux fassent le boulot, on serait pas couché!
@Tazyes
<br />tu serais pas couché parce que sans eux ta discipline n'existerait meme pas...

Je crois que mon prof de physique de frère va apprécier ce site
katagena Il y a 13 ans

Je crois que mon prof de physique de frère va apprécier ce site

@Kaio, on peut faire de la physique sans math, ça se rapproche plus de la philo et on va pas loin, mais c'est possible, je pense; mais bon, ça reste une vue de l'esprit.
taziden Il y a 13 ans

@Kaio, on peut faire de la physique sans math, ça se rapproche plus de la philo et on va pas loin, mais c'est possible, je pense; mais bon, ça reste une vue de l'esprit.

bon puisque tu rales qu\'on te pose pas de question, j\'en pose une, meme si j\'suis pas sur que la réponse est un lien avec de la physique <br /><br />pk si on laisse très lgtps une meme image sur un écran (de pc) elle fini par rester en fond meme si on la change ? (hum je sens la question super claire là)<br /><br />je développe donc. au bahut on a plein de pc qui tournent sans arret, avec 90% du temps, une fenetre de login pour que celui qui veux l\'utiliser puisse se connecter. étant donné qu\'il n\'y a pas d\'ecran de veille et que les machines tournent H24, et qu\'elles ne sont pas souvent utilisées, la fenetre de login le truc le plus souvent affiché. résultat, sur les écrans les plus anciens, il reste la trace de cette fenetre en faible transparence meme quand on ne l\'affiche plus. les p\'tits pixels finissent par etre défoncés d\'afficher tout le temps la meme chose ? c\'est pour ca que dieu à inventé les écrans de veille ?<br /><br />merci taziden :biggrin:
blat Il y a 13 ans

bon puisque tu rales qu\'on te pose pas de question, j\'en pose une, meme si j\'suis pas sur que la réponse est un lien avec de la physique <br /><br />pk si on laisse très lgtps une meme image sur un écran (de pc) elle fini par rester en fond meme si on la change ? (hum je sens la question super claire là)<br /><br />je développe donc. au bahut on a plein de pc qui tournent sans arret, avec 90% du temps, une fenetre de login pour que celui qui veux l\'utiliser puisse se connecter. étant donné qu\'il n\'y a pas d\'ecran de veille et que les machines tournent H24, et qu\'elles ne sont pas souvent utilisées, la fenetre de login le truc le plus souvent affiché. résultat, sur les écrans les plus anciens, il reste la trace de cette fenetre en faible transparence meme quand on ne l\'affiche plus. les p\'tits pixels finissent par etre défoncés d\'afficher tout le temps la meme chose ? c\'est pour ca que dieu à inventé les écrans de veille ?<br /><br />merci taziden :biggrin:

C'est bien de la physique. C'est une des utilités des écrans de veille effectivement. Et d'ailleurs, c'est aussi un des intérêts de la technologie LCD puisque la méthode d'affichage n'est plus la même.<br />[quote]Lorsqu'une même image est affichée à l'écran pendant un délai important, les propriétés des zones de la couverture de phosphore à l'intérieur de l'écran qui sont exposées changent graduellement et de façon constante et au final un phénomène d'ombre ou d'« image fantôme » peut apparaître à l'écran. Les télévisions, les oscilloscopes et autres appareils fonctionnant avec un tube cathodique sont tous susceptibles de subir ce phénomène de combustion interne du phosphore, comme les écrans à plasma dans une certaine mesure.<br /><br />Les écrans de veille avaient donc pour but à l'origine de protéger les écrans de ce phénomène en changeant automatiquement les images affichées à l'écran au bout d'un certain temps d'inactivité (d'où le nom anglais screensaver qui signifie « sauveur d'écran »).[/quote]<br />Apparemment, le fait que le flux d'électrons tape constamment de la même manière sur les mêmes zones de l'écran, ça abime ces zones en conséquence. Il reste une empreinte. C'est ça que tu vois.
taziden Il y a 13 ans

C'est bien de la physique. C'est une des utilités des écrans de veille effectivement. Et d'ailleurs, c'est aussi un des intérêts de la technologie LCD puisque la méthode d'affichage n'est plus la même.<br />

Lorsqu'une même image est affichée à l'écran pendant un délai important, les propriétés des zones de la couverture de phosphore à l'intérieur de l'écran qui sont exposées changent graduellement et de façon constante et au final un phénomène d'ombre ou d'« image fantôme » peut apparaître à l'écran. Les télévisions, les oscilloscopes et autres appareils fonctionnant avec un tube cathodique sont tous susceptibles de subir ce phénomène de combustion interne du phosphore, comme les écrans à plasma dans une certaine mesure.<br /><br />Les écrans de veille avaient donc pour but à l'origine de protéger les écrans de ce phénomène en changeant automatiquement les images affichées à l'écran au bout d'un certain temps d'inactivité (d'où le nom anglais screensaver qui signifie « sauveur d'écran »).
<br />Apparemment, le fait que le flux d'électrons tape constamment de la même manière sur les mêmes zones de l'écran, ça abime ces zones en conséquence. Il reste une empreinte. C'est ça que tu vois.

uhu ca je le savais
Tanguy Il y a 13 ans

uhu ca je le savais

pour l'arc en ciel secondaire qui est inversé il m'semble que c'est pasque y'a deux réflexions dans la goutte d'eau au lieu d'une seule pour l'arc en ciel normal..
mentawaï Il y a 13 ans

pour l'arc en ciel secondaire qui est inversé il m'semble que c'est pasque y'a deux réflexions dans la goutte d'eau au lieu d'une seule pour l'arc en ciel normal..

[quote=Tanguy]question pas trop dur mais j'ai qu'une vague réponse la dessus : qu'est ce qui fait que les montres (avec aiguilles, je sais pas si c'est le même mecanisme avec les montres digitales), battent correctement les secondes et les minutes, etc.. je sais que c'est par rapport a la fréquence a laquelle le quartz réagit (a quoi?) et que y a une part d'electro magnetisme mais je m'en souviens plus trop[/quote]<br />J'ai di que je te répondrai un jour. Ce jour est venu!<br /><br />[quote]Citation de Wikipedia :<br />Lorsqu'il est soumis à un champ électrique, le quartz va se déformer par effet piézoélectrique inverse. Le champ électrique est appliqué par une différence de potentiel (ddp) dans deux électrodes placées dans le quartz. Lorsque le champ est coupé, le quartz va générer à son tour un champ électrique lorsqu'il va reprendre sa forme initiale, provoquant une ddp dans les électrodes. L'alternance de ces deux états, entretenue par un composant actif, va se stabiliser sur une des fréquences de résonance du quartz. Cette fréquence dépend essentiellement de la forme et des dimensions du quartz.[/quote]<br /><br />Je sais pas si tu es scientifique, donc, je vais faire une traduction compréhensible.<br />Tout d'abord, le cristal de quartz est un cristal dit piézoélectrique. Cela signifie qu'il possède des propriétés spéciales.<br />En effet, un piezo (ce sera le nom qu'on donnera au cristal piezoélectrique par la suite), un piezo si on lui applique une différence de potentiel électrique (Tension comme la tension du courant domestique : 220V), il réagit en se déformant. De même une déformation sur le piezo entrainera l'apparition d'une tension aux bornes de celui-ci.<br />La réponse à une déformation ou à l'application d'un courant sont des propriétés connues et précises, cela permet d'obtenir un objet auquel on pourra faire faire plein de fois la meme chose et obtenir tjs le meme résultat.<br />D'ou l'intéret dans les montres, se servir de la fréquence d'oscillation du quartz en réponse à une petite tension qu'on lui applique pour ensuite faire bouger une aiguille ou incrémenter un compteur digital. L'intérêt réside dans la stabilité de la chose. Pas besoin de remonter une montre à quartz, le cristal possède les mêmes propriétés au fil du temps.<br /><br />Voilà, si je n'ai pas été clair, ou si j'ai di une bêtise, n'hésitez pas à m'insulter !
taziden Il y a 13 ans

question pas trop dur mais j'ai qu'une vague réponse la dessus : qu'est ce qui fait que les montres (avec aiguilles, je sais pas si c'est le même mecanisme avec les montres digitales), battent correctement les secondes et les minutes, etc.. je sais que c'est par rapport a la fréquence a laquelle le quartz réagit (a quoi?) et que y a une part d'electro magnetisme mais je m'en souviens plus trop
<br />J'ai di que je te répondrai un jour. Ce jour est venu!<br /><br />
Citation de Wikipedia :<br />Lorsqu'il est soumis à un champ électrique, le quartz va se déformer par effet piézoélectrique inverse. Le champ électrique est appliqué par une différence de potentiel (ddp) dans deux électrodes placées dans le quartz. Lorsque le champ est coupé, le quartz va générer à son tour un champ électrique lorsqu'il va reprendre sa forme initiale, provoquant une ddp dans les électrodes. L'alternance de ces deux états, entretenue par un composant actif, va se stabiliser sur une des fréquences de résonance du quartz. Cette fréquence dépend essentiellement de la forme et des dimensions du quartz.
<br /><br />Je sais pas si tu es scientifique, donc, je vais faire une traduction compréhensible.<br />Tout d'abord, le cristal de quartz est un cristal dit piézoélectrique. Cela signifie qu'il possède des propriétés spéciales.<br />En effet, un piezo (ce sera le nom qu'on donnera au cristal piezoélectrique par la suite), un piezo si on lui applique une différence de potentiel électrique (Tension comme la tension du courant domestique : 220V), il réagit en se déformant. De même une déformation sur le piezo entrainera l'apparition d'une tension aux bornes de celui-ci.<br />La réponse à une déformation ou à l'application d'un courant sont des propriétés connues et précises, cela permet d'obtenir un objet auquel on pourra faire faire plein de fois la meme chose et obtenir tjs le meme résultat.<br />D'ou l'intéret dans les montres, se servir de la fréquence d'oscillation du quartz en réponse à une petite tension qu'on lui applique pour ensuite faire bouger une aiguille ou incrémenter un compteur digital. L'intérêt réside dans la stabilité de la chose. Pas besoin de remonter une montre à quartz, le cristal possède les mêmes propriétés au fil du temps.<br /><br />Voilà, si je n'ai pas été clair, ou si j'ai di une bêtise, n'hésitez pas à m'insulter !

mais y'a pas des pertes d'energie par effet joule ou un truc comme ça ? enfin j'veux dire c'est pas un oscillateur idéal non..?
mentawaï Il y a 13 ans

mais y'a pas des pertes d'energie par effet joule ou un truc comme ça ? enfin j'veux dire c'est pas un oscillateur idéal non..?

Sans doute que l'amplitude de l'oscillation diminue vite après l'application de la tension, mais la fréquence, elle, ne change pas ... et c'est elle qui est importante.<br />Il y a des pertes, mais minuscules, et elles n'ont aucune incidence. (A mon avis ... je connais pas gd chose aux cristaux piézo ... mais je pense que je suis pas très loin du compte)<br /><br />En tout cas, très bonne question, me fait plaisir que tu l'ai posé !
taziden Il y a 13 ans

Sans doute que l'amplitude de l'oscillation diminue vite après l'application de la tension, mais la fréquence, elle, ne change pas ... et c'est elle qui est importante.<br />Il y a des pertes, mais minuscules, et elles n'ont aucune incidence. (A mon avis ... je connais pas gd chose aux cristaux piézo ... mais je pense que je suis pas très loin du compte)<br /><br />En tout cas, très bonne question, me fait plaisir que tu l'ai posé !