Voilà, depuis le 6 février 2008, cette déclaration est possible ....<br /><br />Vous en pensez quoi ??<br /><br />Perso, je suis plutôt contre, tout d'abord parce que le 1er but de cela est de "permettre aux couples ayant vécu une fausse couche tardive de faire leur deuil", or peut-on fait le deuil de "quelqu'un" que l'on n'a jamais vu et avec qui l'on n'a rien partagé (sauf les coups de pieds dans le ventre de la maman bien sûr)? <br /><br />Et deuxièmement parce qu'on sent venir à grande vitesse les demandes de congés maternels et d'aides sociales et financières pour tout ça ...
ToMaaa Il y a 13 ans

Voilà, depuis le 6 février 2008, cette déclaration est possible ....<br /><br />Vous en pensez quoi ??<br /><br />Perso, je suis plutôt contre, tout d'abord parce que le 1er but de cela est de "permettre aux couples ayant vécu une fausse couche tardive de faire leur deuil", or peut-on fait le deuil de "quelqu'un" que l'on n'a jamais vu et avec qui l'on n'a rien partagé (sauf les coups de pieds dans le ventre de la maman bien sûr)? <br /><br />Et deuxièmement parce qu'on sent venir à grande vitesse les demandes de congés maternels et d'aides sociales et financières pour tout ça ...

Et quelle différence y a t'il entre un foetus né sans vie, et un foetus mort après deux jours ?<br />Je pense aussi que tu négliges l'importance de la gestation, et de ce qui se passe entre la mère et l'enfant.
taziden Il y a 13 ans

Et quelle différence y a t'il entre un foetus né sans vie, et un foetus mort après deux jours ?<br />Je pense aussi que tu négliges l'importance de la gestation, et de ce qui se passe entre la mère et l'enfant.

[quote=Tazyes]Et quelle différence y a t'il entre un foetus né sans vie, et un foetus mort après deux jours ?[/quote]<br />Juridiquement les deux n'ont rien à voir: l'enfant mort né n'est pas une personne pour le droit, avant cette décision les parents avaient simplement le droit de faire un acte d'enfant sans vie (avec prise en compte du seuil de viabilité) qui permettait de laisser une trace de l'enfant et notamment de lui donner un prénom, alors que l'enfant qui aurait ne serait-ce que vécu, respiré une minute était une personne d'où l'acte de naissance à l'état civil. Après je pense que pour la mère, dans les deux cas la douleur est la même ...<br /><br />Ce que je pourrais reprocher à cette décision qui autorise désormais la déclaration à l'OEC des foetus nés sans vie, c'est qu'elle traduit l'ébauche d'un statut juridique pour le foetus, d'où une ouverture à la remise en cause de l'IVG ...<br /><br />Disons que le problème du statut juridique du foetus c'est que si il est reconnu comme une personne, l'IVG devient un homicide volontaire ... mais si il n'a aucune protection et qu'on le considère comme une chose: c'est l'ouverture à des dérives, expérimentations ... Bref jusque là aucune solution n'a été trouvée.<br /><br />Je crois que c'est la Cour européenne des droits de l'homme qui avait dis que le foetus était "une personne humaine potentielle" :huh:, pas très utilisable comme définition.<br /><br />[size=8pt]jcrois pas que mon post soit très utile mais bon.[/size]
skawaoop Il y a 13 ans

Et quelle différence y a t'il entre un foetus né sans vie, et un foetus mort après deux jours ?
@Tazyes
<br />Juridiquement les deux n'ont rien à voir: l'enfant mort né n'est pas une personne pour le droit, avant cette décision les parents avaient simplement le droit de faire un acte d'enfant sans vie (avec prise en compte du seuil de viabilité) qui permettait de laisser une trace de l'enfant et notamment de lui donner un prénom, alors que l'enfant qui aurait ne serait-ce que vécu, respiré une minute était une personne d'où l'acte de naissance à l'état civil. Après je pense que pour la mère, dans les deux cas la douleur est la même ...<br /><br />Ce que je pourrais reprocher à cette décision qui autorise désormais la déclaration à l'OEC des foetus nés sans vie, c'est qu'elle traduit l'ébauche d'un statut juridique pour le foetus, d'où une ouverture à la remise en cause de l'IVG ...<br /><br />Disons que le problème du statut juridique du foetus c'est que si il est reconnu comme une personne, l'IVG devient un homicide volontaire ... mais si il n'a aucune protection et qu'on le considère comme une chose: c'est l'ouverture à des dérives, expérimentations ... Bref jusque là aucune solution n'a été trouvée.<br /><br />Je crois que c'est la Cour européenne des droits de l'homme qui avait dis que le foetus était "une personne humaine potentielle" :huh:, pas très utilisable comme définition.<br /><br />jcrois pas que mon post soit très utile mais bon.

Hum.... J\'pense deja qu\'il faut éclaircir quelques points (qu\'on me corrige si je dis des conneries) :<br /><br />Depuis 93 deja il était possible de faire reconnaitre un enfant né sans vie, mais selon certains critères. Le foetus devait avoir plus de 22 semaines (sachant que le delais legal pour une IVG en France est de 16 semaines, et qu\'avant 12 semaines il est considéré comme embryon et non comme foetus), et peser plus de 500g.<br /><br />La décision de la cours de cassation supprime maintenant ces deux conditions, pour permettre à tout foetus (et donc meme embryon) de pouvoir être déclaré.<br /><br /><br />Donc d\'un point de vu personnel, j\'estime que la loi permettait deja aux couples cet acte de reconnaissance si ils perdaient un bébé en fin de grossesse. Je peux tout à fait consevoir qu\'il soit aussi très dur pour un couple qui perd un enfant avant ces 22 semaines de s\'en remettre, et si ce bébé était vraiment désiré de vouloir en garder une trace officielle... Mais en gardant un peu de recul, peut on vraiment dire qu\'un foetus de moins de 4 mois soit qq\'un qui doive etre reconnu légalement ? Honnetement j\'en doute. Pour moi, c\'est un peu une abération, et surtout ca remet en cause le fait qu\'avant 16 semaines (le délais légal d\'une IVG), une foetus est considéré comme un être vivant, et que donc comme le dit skawaoop, l\'avortement devient un homicide.<br /><br />Bref, tout ca laisse en mon sens une énorme faille juridique dans laquelle les assos anti avortement sont deja en train de taper, et c\'est un enorme risque pour la remise en cause du droit de l\'avortement, pour quelque chose de finalement pas vraiment nécessaire.<br /><br /><br />Ah oui, et juste pour l\'anecdote Ces foetus nés sans vie qui peuvent maintenant etre déclarés sont pris en compte pour les calculs d\'alloc et de depart en retraite...
blat Il y a 13 ans

Hum.... J\'pense deja qu\'il faut éclaircir quelques points (qu\'on me corrige si je dis des conneries) :<br /><br />Depuis 93 deja il était possible de faire reconnaitre un enfant né sans vie, mais selon certains critères. Le foetus devait avoir plus de 22 semaines (sachant que le delais legal pour une IVG en France est de 16 semaines, et qu\'avant 12 semaines il est considéré comme embryon et non comme foetus), et peser plus de 500g.<br /><br />La décision de la cours de cassation supprime maintenant ces deux conditions, pour permettre à tout foetus (et donc meme embryon) de pouvoir être déclaré.<br /><br /><br />Donc d\'un point de vu personnel, j\'estime que la loi permettait deja aux couples cet acte de reconnaissance si ils perdaient un bébé en fin de grossesse. Je peux tout à fait consevoir qu\'il soit aussi très dur pour un couple qui perd un enfant avant ces 22 semaines de s\'en remettre, et si ce bébé était vraiment désiré de vouloir en garder une trace officielle... Mais en gardant un peu de recul, peut on vraiment dire qu\'un foetus de moins de 4 mois soit qq\'un qui doive etre reconnu légalement ? Honnetement j\'en doute. Pour moi, c\'est un peu une abération, et surtout ca remet en cause le fait qu\'avant 16 semaines (le délais légal d\'une IVG), une foetus est considéré comme un être vivant, et que donc comme le dit skawaoop, l\'avortement devient un homicide.<br /><br />Bref, tout ca laisse en mon sens une énorme faille juridique dans laquelle les assos anti avortement sont deja en train de taper, et c\'est un enorme risque pour la remise en cause du droit de l\'avortement, pour quelque chose de finalement pas vraiment nécessaire.<br /><br /><br />Ah oui, et juste pour l\'anecdote Ces foetus nés sans vie qui peuvent maintenant etre déclarés sont pris en compte pour les calculs d\'alloc et de depart en retraite...

j'sais pas trop si ça apportera quelque chose, mais je ne trouve pas que ça soit très utile ou très sain comme possibilité.<br /><br />sans revenir sur le débat pour savoir si à 22 semaine un foetus est deja un "quelqu'un" en devenir ou pas (ce qui ferait un retour sur l'ame, la personnalité, ce genre de trucs...), je ne suis pas sûre que donner un prénom à "quelque chose" (rien trouvé de mieux, désolée) qui n'est pas vraiment né et qui n'était à priori pas viable permette vraiment de faire le deuil. si on donne un prénom, on crée une personnalité, et donc on envisage un futur impossible (puisque le foetus est né sans vie) pour un bébé qui finalement n'a jamais réellement existé. de là les parents peuvent se perdre dans des conjectures sans fin à base de "et s'il avait vécu..."; ce qui à mon sens ne permet pas de faire un vrai deuil.
Isa Il y a 13 ans

j'sais pas trop si ça apportera quelque chose, mais je ne trouve pas que ça soit très utile ou très sain comme possibilité.<br /><br />sans revenir sur le débat pour savoir si à 22 semaine un foetus est deja un "quelqu'un" en devenir ou pas (ce qui ferait un retour sur l'ame, la personnalité, ce genre de trucs...), je ne suis pas sûre que donner un prénom à "quelque chose" (rien trouvé de mieux, désolée) qui n'est pas vraiment né et qui n'était à priori pas viable permette vraiment de faire le deuil. si on donne un prénom, on crée une personnalité, et donc on envisage un futur impossible (puisque le foetus est né sans vie) pour un bébé qui finalement n'a jamais réellement existé. de là les parents peuvent se perdre dans des conjectures sans fin à base de "et s'il avait vécu..."; ce qui à mon sens ne permet pas de faire un vrai deuil.

moi j'veux l'avis d'Atala
ToMaaa Il y a 13 ans

moi j'veux l'avis d'Atala

Contre !<br /><br />Encore une loi pourrie. J'ai vraiment l'impression qu'on va à reculons parfois dans ce pays ...<br />Je vois déjà les associations anti-avortement se frotter les mains et ça me fait peur.
Mel Il y a 13 ans

Contre !<br /><br />Encore une loi pourrie. J'ai vraiment l'impression qu'on va à reculons parfois dans ce pays ...<br />Je vois déjà les associations anti-avortement se frotter les mains et ça me fait peur.

[quote=ToMaaa]moi j'veux l'avis d'Atala[/quote]<br /><br />Et les autres tu t'en fous !?? Rahh ça sent le medecin en puissance ça !! argh
Mel Il y a 13 ans

moi j'veux l'avis d'Atala
<br /><br />Et les autres tu t'en fous !?? Rahh ça sent le medecin en puissance ça !! argh

[quote=Mel]Et les autres tu t'en fous !?? Rahh ça sent le medecin en puissance ça !! argh[/quote]<br /><br /><br />pffff tais toi infirmière !!<br /><br /><br />
ToMaaa Il y a 13 ans

Et les autres tu t'en fous !?? Rahh ça sent le medecin en puissance ça !! argh
<br /><br /><br />pffff tais toi infirmière !!<br /><br /><br />

Ben le problème à mon sens est le même quelque soit l'age auquel décède l'enfant, la famille se posera tjs la question de ce qu'aurait pu devenir son enfant. Pour moi, c'est un faux problème.<br />Par rapport à l'IVG, le fait même qu'on ait fixé une limite pour réaliser l'IVG me semble délimiter la naissance de la personne en tant que tel. Donc, pour moi, le fait qu'on autorise la reconnaissance des foetus morts nés ne me choque pas.
taziden Il y a 13 ans

Ben le problème à mon sens est le même quelque soit l'age auquel décède l'enfant, la famille se posera tjs la question de ce qu'aurait pu devenir son enfant. Pour moi, c'est un faux problème.<br />Par rapport à l'IVG, le fait même qu'on ait fixé une limite pour réaliser l'IVG me semble délimiter la naissance de la personne en tant que tel. Donc, pour moi, le fait qu'on autorise la reconnaissance des foetus morts nés ne me choque pas.

Je suis absolument POUR (enfin presque!). J'ai malheureusement vécu une fausse couche assez prématurément, mais j'avais déjà eu une échographie, j'avais vu et entendu son coeur battre. Alors tu as beau te dire qu'avant 16 semaines ce qu'il y a en toi n'est qu'un amas de cellules en développement, je peux t'assurer que quand tu as entendu son coeur, bah tu as du mal à ten remettre. Surtout quand tu sais que tu vas passer sur le billard pour qu'on ôte ce qui aurait du être ta descendence. J'avais déjà des projets plein la tête, des prénoms classés en liste, je me projetais déjà dans le futur. Et là tout s'arrête. Et j'ai véritablement fait un deuil. Puis la vie reprenant son cours, je suis retombée enceinte. Et pendant une grossesse tu vis vraiment des choses merveilleuses, il existe déjà tout un échange, une "complicité" entre la mère et l'enfant: à l'échographie du 3ème mois, il ressemble déjà à un bébé, puis vers 4 mois on sent le bébé bouger, on le touche, on lui parle. J'ai eu ce qu'on appelle une menace d'accouchement prématuré. En gros on te dis: "Vous ne mettez plus un pied par terre sinon vous risquez d'accoucher maintenant et à ce stade le bébé a peu de chance de vivre!". Et là je peux vous dire que je suis restée allitée sans broncher. Je n'avais qu'une peur: accoucher trop tôt. Parce qu'on commence à devenir mère dès ses 9 mois de grossesse. Et le père commence également à prendre sa place. Alors oui, quand il arrive malheur il faut permettre aux familles de pouvoir déclarer cet enfant, car il a vécu dans le ventre de sa mère et qu'il faisait déjà partie de la famille. Sinon, il n'y aura jamais de deui! Et c'est encore pire.<br />Mais là où il faut être vigilant par contre, ce sont aux dérives, parce que "En obtenant le droit d'inscrire leur bébé sur les registres de l'état-civil, les parents obtiennent du même coup la possibilité de donner un nom à leur enfant, de bénéficier de certains droits sociaux comme le droit au congé maternité, ou encore celui de récupérer son corps afin d'organiser ses obsèques et de faire leur deuil.[...]D'un grand réconfort pour les familles, ces arrêts "risquent de provoquer une grande anarchie", souligne toutefois une source judiciaire. On peut en effet imaginer que des mères qui décident d'interrompre volontairement leur grossesse après quatre semaines profitent de la nouvelle donne pour déclarer leur enfant et ainsi bénéficier des avantages sociaux qui y sont liés.", article issu de LADEPECHE.fr. Il faudrait là encore prendre de nouvelles dispositions et déterminer des "dates butoirs" car les séquelles morales et physiques ne sont en aucun cas comparables entre 16 semaines et 9 mois!!!<br /><br /><br /><br />PS: Sinon ma pitchoune se porte à merveille!!! :wub:
FANOU Il y a 13 ans

Je suis absolument POUR (enfin presque!). J'ai malheureusement vécu une fausse couche assez prématurément, mais j'avais déjà eu une échographie, j'avais vu et entendu son coeur battre. Alors tu as beau te dire qu'avant 16 semaines ce qu'il y a en toi n'est qu'un amas de cellules en développement, je peux t'assurer que quand tu as entendu son coeur, bah tu as du mal à ten remettre. Surtout quand tu sais que tu vas passer sur le billard pour qu'on ôte ce qui aurait du être ta descendence. J'avais déjà des projets plein la tête, des prénoms classés en liste, je me projetais déjà dans le futur. Et là tout s'arrête. Et j'ai véritablement fait un deuil. Puis la vie reprenant son cours, je suis retombée enceinte. Et pendant une grossesse tu vis vraiment des choses merveilleuses, il existe déjà tout un échange, une "complicité" entre la mère et l'enfant: à l'échographie du 3ème mois, il ressemble déjà à un bébé, puis vers 4 mois on sent le bébé bouger, on le touche, on lui parle. J'ai eu ce qu'on appelle une menace d'accouchement prématuré. En gros on te dis: "Vous ne mettez plus un pied par terre sinon vous risquez d'accoucher maintenant et à ce stade le bébé a peu de chance de vivre!". Et là je peux vous dire que je suis restée allitée sans broncher. Je n'avais qu'une peur: accoucher trop tôt. Parce qu'on commence à devenir mère dès ses 9 mois de grossesse. Et le père commence également à prendre sa place. Alors oui, quand il arrive malheur il faut permettre aux familles de pouvoir déclarer cet enfant, car il a vécu dans le ventre de sa mère et qu'il faisait déjà partie de la famille. Sinon, il n'y aura jamais de deui! Et c'est encore pire.<br />Mais là où il faut être vigilant par contre, ce sont aux dérives, parce que "En obtenant le droit d'inscrire leur bébé sur les registres de l'état-civil, les parents obtiennent du même coup la possibilité de donner un nom à leur enfant, de bénéficier de certains droits sociaux comme le droit au congé maternité, ou encore celui de récupérer son corps afin d'organiser ses obsèques et de faire leur deuil.[...]D'un grand réconfort pour les familles, ces arrêts "risquent de provoquer une grande anarchie", souligne toutefois une source judiciaire. On peut en effet imaginer que des mères qui décident d'interrompre volontairement leur grossesse après quatre semaines profitent de la nouvelle donne pour déclarer leur enfant et ainsi bénéficier des avantages sociaux qui y sont liés.", article issu de LADEPECHE.fr. Il faudrait là encore prendre de nouvelles dispositions et déterminer des "dates butoirs" car les séquelles morales et physiques ne sont en aucun cas comparables entre 16 semaines et 9 mois!!!<br /><br /><br /><br />PS: Sinon ma pitchoune se porte à merveille!!! :wub:

moi jsuis contre !! (intervention utile je sais)<br />[quote=FANOU]PS: Sinon ma pitchoune se porte à merveille!!! :wub:[/quote]<br />ah :dribble: elle a quelle âge ?
xaxa Il y a 13 ans

moi jsuis contre !! (intervention utile je sais)<br />

PS: Sinon ma pitchoune se porte à merveille!!! :wub:
<br />ah :dribble: elle a quelle âge ?

4 mois! :teehee:
FANOU Il y a 13 ans

4 mois! :teehee:

[quote=xaxa]moi jsuis contre !! (intervention utile je sais)[/quote]<br />ben c\'est surtt que c\'est mieux si tu développes
blat Il y a 13 ans

moi jsuis contre !! (intervention utile je sais)
<br />ben c\'est surtt que c\'est mieux si tu développes

Contre, pour les dérives évidentes qui vont se lier ( la remise en cause du droit à l'avortement ). Meme si l'on me dit qu'il y a une loi, rien n'empechera les débats télé et journaux qui vont se rappliquer avec ça... et rien que cette idée ça me gonfle. <br />Apres je ne suis pas une femme, je ne ressens ni ne comprends l'alchimie qu'il peut y avoir pendant les echographie... Et je ne vois pas l'utilité de toujours vouloir célébrer les morts, ce fameux devoir de mémoire, vivre dans le passé etc... <br />Voilà voilà. Mais je sais qu'une fausse couche est douloureux pour le moral ( qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit )
AnonymeIl y a 13 ans

Contre, pour les dérives évidentes qui vont se lier ( la remise en cause du droit à l'avortement ). Meme si l'on me dit qu'il y a une loi, rien n'empechera les débats télé et journaux qui vont se rappliquer avec ça... et rien que cette idée ça me gonfle. <br />Apres je ne suis pas une femme, je ne ressens ni ne comprends l'alchimie qu'il peut y avoir pendant les echographie... Et je ne vois pas l'utilité de toujours vouloir célébrer les morts, ce fameux devoir de mémoire, vivre dans le passé etc... <br />Voilà voilà. Mais je sais qu'une fausse couche est douloureux pour le moral ( qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit )

Moi je ne vois pas ça comme une célébration des morts, un devoir de mémoire: c'est juste déclarer avoir mis au monde un être qui a vécu (dans la ventre de sa mère, certes, mais qui a vécu). Maintenant, je pense justement que cette déclaration (à partir d'un certain terme de la grossesse!!!) est nécessaire pour justement ne pas vivre dans le passé. Et ce qu'il faut savoir, c'est qu'à partir du deuxième trimestre, la "naissance" se fait sous péridurale (donc la mère est réveillée) et par voie naturelle: il s'agit d'un véritable accouchement où l'enfant, si son état le permet et une fois habillé, est présenté à ses parents. S'il y a présentation pour moi il y a forcément déclaration si on veut être logique! Moi, en tout cas, je ne vois pas comment on peut présenter un enfant à ses parents et ne pas leur permettre de le déclarer: c'est comme si cet enfant n'avait jamais existé, on leur montre et après il n'en reste plus aucune trace. Dans ce cas là, pourquoi ne pas aller juqu'au bout des choses: pourquoi déclarer une grossesse qui n'aboutira peut-être jamais...A partir du moment où une grossesse est déclarée, il y une trace administrative du futur enfant. Donc autant faire les choses logiquement.
FANOU Il y a 13 ans

Moi je ne vois pas ça comme une célébration des morts, un devoir de mémoire: c'est juste déclarer avoir mis au monde un être qui a vécu (dans la ventre de sa mère, certes, mais qui a vécu). Maintenant, je pense justement que cette déclaration (à partir d'un certain terme de la grossesse!!!) est nécessaire pour justement ne pas vivre dans le passé. Et ce qu'il faut savoir, c'est qu'à partir du deuxième trimestre, la "naissance" se fait sous péridurale (donc la mère est réveillée) et par voie naturelle: il s'agit d'un véritable accouchement où l'enfant, si son état le permet et une fois habillé, est présenté à ses parents. S'il y a présentation pour moi il y a forcément déclaration si on veut être logique! Moi, en tout cas, je ne vois pas comment on peut présenter un enfant à ses parents et ne pas leur permettre de le déclarer: c'est comme si cet enfant n'avait jamais existé, on leur montre et après il n'en reste plus aucune trace. Dans ce cas là, pourquoi ne pas aller juqu'au bout des choses: pourquoi déclarer une grossesse qui n'aboutira peut-être jamais...A partir du moment où une grossesse est déclarée, il y une trace administrative du futur enfant. Donc autant faire les choses logiquement.

tu dis \"a partir du deuxieme trimestre\", on est donc pas trop loin des 22 semaines qui définissaient avant la limite pour la reconnaissance d\'un enfant mort né.<br /><br />j\'suis ok pour qu\'on puisse reconnaitre son enfant, meme si il n\'a vécu dans son ventre, mais de la à le reconnaitre qq soit le moment ou est survenu la fausse couche...
blat Il y a 13 ans

tu dis \"a partir du deuxieme trimestre\", on est donc pas trop loin des 22 semaines qui définissaient avant la limite pour la reconnaissance d\'un enfant mort né.<br /><br />j\'suis ok pour qu\'on puisse reconnaitre son enfant, meme si il n\'a vécu dans son ventre, mais de la à le reconnaitre qq soit le moment ou est survenu la fausse couche...

C'est pour celà que je précise "à un certain terme de la grossesse" et également qu'il faudrait définir des dates dans la limite du raisonnable. Après, je pense que chacun le vit différemment. Certaines femmes sont complètement "bouleversées" quand elles font une fausse couche au bout de 2 semaines. Là il ne faut pas non plus exagérer, bien que je le comprenne si ça fait plusieurs années qu'elle essaie de tomber enceinte. Mais j'estime qu'à partir du moment où on te présente l'enfant on doit pouvoir le déclarer à l'état civil. Maintenant il est clair qu'il y aura toujours des abus, certaines vont en "profiter". C'est pour ça que je suis pour le droit à la déclaration mais pas tout à fait d'accord en ce qui concerne les droits sociaux liés à une naissance. En fait je suis ok dans le principe mais il y des choses à modifier.
FANOU Il y a 13 ans

C'est pour celà que je précise "à un certain terme de la grossesse" et également qu'il faudrait définir des dates dans la limite du raisonnable. Après, je pense que chacun le vit différemment. Certaines femmes sont complètement "bouleversées" quand elles font une fausse couche au bout de 2 semaines. Là il ne faut pas non plus exagérer, bien que je le comprenne si ça fait plusieurs années qu'elle essaie de tomber enceinte. Mais j'estime qu'à partir du moment où on te présente l'enfant on doit pouvoir le déclarer à l'état civil. Maintenant il est clair qu'il y aura toujours des abus, certaines vont en "profiter". C'est pour ça que je suis pour le droit à la déclaration mais pas tout à fait d'accord en ce qui concerne les droits sociaux liés à une naissance. En fait je suis ok dans le principe mais il y des choses à modifier.

hum... j\'arrive pas à piger alors, ce qui fait que tu es pour cette loi (dans le sens, ce qui a tes yeux est mieux que ce qu\'il y avait avant, pusique avant on pouvait deja déclarer des foetus mort nés mais après 22 semaines)<br /><br />et pour les droits sociaux, j\'avoue etre limite choqué. une femme qui perd un gamin apres 2 semaines de grossesse sera considéré comme ayant eu ce gamin par exemple au moment du calcul de sa date de départ en retraite...
blat Il y a 13 ans

hum... j\'arrive pas à piger alors, ce qui fait que tu es pour cette loi (dans le sens, ce qui a tes yeux est mieux que ce qu\'il y avait avant, pusique avant on pouvait deja déclarer des foetus mort nés mais après 22 semaines)<br /><br />et pour les droits sociaux, j\'avoue etre limite choqué. une femme qui perd un gamin apres 2 semaines de grossesse sera considéré comme ayant eu ce gamin par exemple au moment du calcul de sa date de départ en retraite...

En fait, je crois que j'ai répondu sans trop réfléchir, juste avec mes trippes. Après avoir relu et comparé ce qui existait avant et ce qui existe maintenant (je n'avais pas considéré ces "22 semaines") et un peu plus de réflexion, je pense que certaines modifications s'imposaient mais pas des mesures aussi draconiennes. Comme toi, je suis contre le bénéfice aux droits sociaux. Par contre, une partie des obsèques pourrait être prise en charge à la place. Le seul réel soucis, c'est qu'i n'existait aucun statut pour le "bébé" entre 16 et 22 semaines.
FANOU Il y a 13 ans

En fait, je crois que j'ai répondu sans trop réfléchir, juste avec mes trippes. Après avoir relu et comparé ce qui existait avant et ce qui existe maintenant (je n'avais pas considéré ces "22 semaines") et un peu plus de réflexion, je pense que certaines modifications s'imposaient mais pas des mesures aussi draconiennes. Comme toi, je suis contre le bénéfice aux droits sociaux. Par contre, une partie des obsèques pourrait être prise en charge à la place. Le seul réel soucis, c'est qu'i n'existait aucun statut pour le "bébé" entre 16 et 22 semaines.

[quote=ToMaaa]moi j\'veux l\'avis d\'Atala[/quote]<br />moi et mes partenaires sociaux on bosse sur la question
Atala Il y a 13 ans

moi j\'veux l\'avis d\'Atala
<br />moi et mes partenaires sociaux on bosse sur la question

hum... moi j\'me pose une question quand meme.<br /><br />au départ le pretexte avancé à tt ca c\'est \"pour aider les parents à faire le deuil\". j\'suis pas psy. soit.<br /><br />mais voila, j\'peux piger que quand on a senti son gamin bougé, qu\'on a fait des echos, qu\'on a vu son coeur battre, pdt des mois, qu\'on lui avait choisi un prénom, toussa, et que paf plus rien, on est l\'envie qu\'il reste une trace, juste pcq meme si il n\'a pas vraiment existé, il a existé dans la tete des parents.<br /><br />mais qu\'on le fasse sans aucune limite de délais :blink: je dis pas que si on perd un bébé à qq semaines de grossesses ca ne nous touche pas, surtt si on le désirait vraiment, mais à mon sens ca accentue encore plus les choses. ce qui n\'était qu\'un embryon, meme pas un foetus, devient un enfant mort né. psychologiquement, j\'trouve que c\'est encore plus dur à prendre dans la tete...<br /><br />bon je sais, je suis pas psy, et j\'ai jms connu ca...
blat Il y a 13 ans

hum... moi j\'me pose une question quand meme.<br /><br />au départ le pretexte avancé à tt ca c\'est \"pour aider les parents à faire le deuil\". j\'suis pas psy. soit.<br /><br />mais voila, j\'peux piger que quand on a senti son gamin bougé, qu\'on a fait des echos, qu\'on a vu son coeur battre, pdt des mois, qu\'on lui avait choisi un prénom, toussa, et que paf plus rien, on est l\'envie qu\'il reste une trace, juste pcq meme si il n\'a pas vraiment existé, il a existé dans la tete des parents.<br /><br />mais qu\'on le fasse sans aucune limite de délais :blink: je dis pas que si on perd un bébé à qq semaines de grossesses ca ne nous touche pas, surtt si on le désirait vraiment, mais à mon sens ca accentue encore plus les choses. ce qui n\'était qu\'un embryon, meme pas un foetus, devient un enfant mort né. psychologiquement, j\'trouve que c\'est encore plus dur à prendre dans la tete...<br /><br />bon je sais, je suis pas psy, et j\'ai jms connu ca...

[quote=M#]mais qu'on le fasse sans aucune limite de délais :blink:[ ... ]mais à mon sens ca accentue encore plus les choses. ce qui n'était qu'un embryon, meme pas un foetus, devient un enfant mort né. psychologiquement, j'trouve que c'est encore plus dur à prendre dans la tete...[/quote]<br /><br /><br />Là dessus je suis entièrement d'accord avec toi. Maintenant, malgrès la détresse du moment, une personne saine d'esprit saura faire la différence entre un embryon et un enfant. Le "deuil" est alors différent. Malgrès tout la vie continue et il ne faut surtout pas s'arrêter sur "ce qui aurait pu être".
FANOU Il y a 13 ans

mais qu'on le fasse sans aucune limite de délais :blink:[ ... ]mais à mon sens ca accentue encore plus les choses. ce qui n'était qu'un embryon, meme pas un foetus, devient un enfant mort né. psychologiquement, j'trouve que c'est encore plus dur à prendre dans la tete...
<br /><br /><br />Là dessus je suis entièrement d'accord avec toi. Maintenant, malgrès la détresse du moment, une personne saine d'esprit saura faire la différence entre un embryon et un enfant. Le "deuil" est alors différent. Malgrès tout la vie continue et il ne faut surtout pas s'arrêter sur "ce qui aurait pu être".

[quote=FANOU]En fait, je crois que j'ai répondu sans trop réfléchir, juste avec mes trippes. Après avoir relu et comparé ce qui existait avant et ce qui existe maintenant (je n'avais pas considéré ces "22 semaines") et un peu plus de réflexion, je pense que certaines modifications s'imposaient mais pas des mesures aussi draconiennes. Comme toi, je suis contre le bénéfice aux droits sociaux. Par contre, une partie des obsèques pourrait être prise en charge à la place. Le seul réel soucis, c'est qu'i n'existait aucun statut pour le "bébé" entre 16 et 22 semaines.[/quote]<br /><br />N'étant pas une femme, j'imagine que ce débat me dépasse, mais pourquoi devrait-on forcement donné un statut pour une "chose" qui n'est pas un etre ? ( je dis pas "chose" pour choquer, c'est juste pour signifier qu'il ne représente rien en fait )<br /><br />Apres 22 semaines, si le bébé meurt dans le ventre, on le sort, puis on l'enterre ?<br />Et à 21 semaines, ça se passe comment ?<br />Fausse couche c'ets quoi exactement ?
AnonymeIl y a 13 ans

En fait, je crois que j'ai répondu sans trop réfléchir, juste avec mes trippes. Après avoir relu et comparé ce qui existait avant et ce qui existe maintenant (je n'avais pas considéré ces "22 semaines") et un peu plus de réflexion, je pense que certaines modifications s'imposaient mais pas des mesures aussi draconiennes. Comme toi, je suis contre le bénéfice aux droits sociaux. Par contre, une partie des obsèques pourrait être prise en charge à la place. Le seul réel soucis, c'est qu'i n'existait aucun statut pour le "bébé" entre 16 et 22 semaines.
<br /><br />N'étant pas une femme, j'imagine que ce débat me dépasse, mais pourquoi devrait-on forcement donné un statut pour une "chose" qui n'est pas un etre ? ( je dis pas "chose" pour choquer, c'est juste pour signifier qu'il ne représente rien en fait )<br /><br />Apres 22 semaines, si le bébé meurt dans le ventre, on le sort, puis on l'enterre ?<br />Et à 21 semaines, ça se passe comment ?<br />Fausse couche c'ets quoi exactement ?

On parle d'une fausse couche quand le développement embryonnaire/foetal s'arrête lors du premier trimestre, pour diverses raisons, parfois inconnues. Plusieurs cas: on ne s'en rend pas compte parce qu'on ne sait pas qu'on est enceinte et tu crois que ce sont des règles. Si tu sais que tu es enceinte, 2 cas se présentent: le premier est l'élimination naturelle par le corps (ce qui peut demander du temps) et le deuxième l'intevention chirurgicale où tu subit ce qu'on appelle une "aspiration".<br />Sinon, à moins que je ne me trompe, avant 22 semaines, l'embryon ou le foetus, quand il y a eu intervention chirurgicale, est incinéré comme [b]déchet hospitalier[/b] (quelle beau terme!) et après 22 semaines, il a droit à des obsèques.
FANOU Il y a 13 ans

On parle d'une fausse couche quand le développement embryonnaire/foetal s'arrête lors du premier trimestre, pour diverses raisons, parfois inconnues. Plusieurs cas: on ne s'en rend pas compte parce qu'on ne sait pas qu'on est enceinte et tu crois que ce sont des règles. Si tu sais que tu es enceinte, 2 cas se présentent: le premier est l'élimination naturelle par le corps (ce qui peut demander du temps) et le deuxième l'intevention chirurgicale où tu subit ce qu'on appelle une "aspiration".<br />Sinon, à moins que je ne me trompe, avant 22 semaines, l'embryon ou le foetus, quand il y a eu intervention chirurgicale, est incinéré comme déchet hospitalier (quelle beau terme!) et après 22 semaines, il a droit à des obsèques.

hum... dans ce cas, j\'trouverais ca plus correct de pouvoir enterrer/faire ce que tu veux du corps, que foutre une loi pour dire que tu as effectivement eu cet enfant<br /><br />dans tous les cas, on joue avec le feu à donner un status officiel à un foetus de moins de 16 semaines... ils auraient pu se contenter de ramener les 22 semaines minimales à 16, comme ca, on avance un peu l\'truc, et on empiete pas sur le droit à l\'avortement
blat Il y a 13 ans

hum... dans ce cas, j\'trouverais ca plus correct de pouvoir enterrer/faire ce que tu veux du corps, que foutre une loi pour dire que tu as effectivement eu cet enfant<br /><br />dans tous les cas, on joue avec le feu à donner un status officiel à un foetus de moins de 16 semaines... ils auraient pu se contenter de ramener les 22 semaines minimales à 16, comme ca, on avance un peu l\'truc, et on empiete pas sur le droit à l\'avortement

[quote=M#]et on empiete pas sur le droit à l'avortement[/quote]<br />c'est exactement ca.<br /><br />Attention, on recule...
Maitre Kaio Il y a 13 ans

et on empiete pas sur le droit à l'avortement
<br />c'est exactement ca.<br /><br />Attention, on recule...

[quote=M#]dans tous les cas, on joue avec le feu à donner un status officiel à un foetus de moins de 16 semaines... ils auraient pu se contenter de ramener les 22 semaines minimales à 16, comme ca, on avance un peu l'truc, et on empiete pas sur le droit à l'avortement[/quote]<br /><br />Je suis ok. C'est ce que je disais dans un post précédent: le réel problème était qu'il n'y avait aucun statut pour cet être entre 16 et 22 semaines.
FANOU Il y a 13 ans

dans tous les cas, on joue avec le feu à donner un status officiel à un foetus de moins de 16 semaines... ils auraient pu se contenter de ramener les 22 semaines minimales à 16, comme ca, on avance un peu l'truc, et on empiete pas sur le droit à l'avortement
<br /><br />Je suis ok. C'est ce que je disais dans un post précédent: le réel problème était qu'il n'y avait aucun statut pour cet être entre 16 et 22 semaines.

en même temps c'est bien beau de dire qu'à 22 semaines il aurait pu vivre ...<br /><br />un foetus né à 23 semaines à 10% de chances de survivre<br />un foetus né à 32 semaines à 90% de chances de survivre ...<br /><br /><br />bien sûr il y a un gamin qui est né à 21 semaines il y a quelques années et qui vit encore, mais c'est exceptionnel, c'est comme les siamois quoi<br /><br /><br />sinon je suis d'accord sur le fait qu'il aurait été plus judicieux d'accorder la déclaration des foetus nés sans vie à l'état civil à partir de 16 semaines ..
ToMaaa Il y a 13 ans

en même temps c'est bien beau de dire qu'à 22 semaines il aurait pu vivre ...<br /><br />un foetus né à 23 semaines à 10% de chances de survivre<br />un foetus né à 32 semaines à 90% de chances de survivre ...<br /><br /><br />bien sûr il y a un gamin qui est né à 21 semaines il y a quelques années et qui vit encore, mais c'est exceptionnel, c'est comme les siamois quoi<br /><br /><br />sinon je suis d'accord sur le fait qu'il aurait été plus judicieux d'accorder la déclaration des foetus nés sans vie à l'état civil à partir de 16 semaines ..