[url=http://www.lemonde.fr/culture/article/2008/07/17/damien-saez-j-ecris-400-textes-par-an-c-est-mon-moteur_1074425_3246.html]Ici[/url]<br /><br /> [size=14pt]Damien Saez, chanteur<br />"J'écris 400 textes par an. C'est mon moteur"[/size]<br /><br /><br />"Nous parlions de plainte, de pathos tout à l'heure... là on est en plein dedans." A la terrasse d'un café de la place Saint-André-des-Arts, à Paris, en fin de journée, mercredi 16 juillet, l'une des mélodies écrites par Nino Rota pour le film Le Parrain se fait entendre. Ces mots de pathos, de grandiloquence, d'emphase, Damien Saez les a lus et entendus souvent à son propos depuis la parution de son premier album, Jours étranges (plus de 200 000 exemplaires vendus en 2000). Pour cette fébrilité hallucinée dans laquelle il peut plonger, cette plainte vocale justement qui affleure par endroits, les mots qui se bousculent dans un envol lyrique. Avec le renvoi d'une image de romantisme sombre.<br /><br /><br />"Je n'ai pas de problème avec ça. Je peux comprendre que mes textes ne plaisent pas, que ma manière de chanter soit prise comme un défaut, qu'elle énerve. Mais c'est ma vérité. Sur scène je ne peux pas tricher. C'est un abandon, une quête."<br /><br />Dans l'urgence rock autant que le dépouillement acoustique, on croit le chanteur, auteur compositeur, pianiste et guitariste, sûr de lui. Il évoque des crises d'angoisse, d'agoraphobie. Paradoxe pour celui qui doit être dans la confrontation au public. Un acte souvent présenté comme générateur d'énergie. Pas pour lui. Alors il fait avec. "Depuis le début, tout ça, la musique, l'écriture, la scène, je savais que c'était ma vie. Chaque concert, chaque nouvelle chanson, chaque disque est une avancée, une raison de mettre la barre plus haut."<br /><br />Né à Saint-Jean-de-Maurienne, en 1977, enfant du sud, son père est espagnol, sa mère d'origine algérienne, Damien Saez a connu le succès dès son premier disque. Depuis il y en a eu trois, tous différents dans l'orchestration, le propos. "Refaire à la demande ne m'intéresse pas. Ecrire pour satisfaire les attentes des fans non plus. Un artiste agit pour lui. Sinon c'est de la démagogie. C'est mon égoïsme qui me fait faire les choses."<br /><br />Posé sur la table, Varsovie-L'Alhambra-Paris, quatrième album, paru il y a quelques semaines, avec lequel il est en minitournée jusqu'à fin juillet. Avec lui, deux guitaristes, un trio de cordes pour certaines chansons. La plupart seront interprétées seul. Ce nouveau disque est un triple CD de vingt-neuf chansons sur les quarante-cinq qui sont venues d'un jet, écrites en une quinzaine de jours, enregistrées en quelques heures, posées au final quasiment telles quelles.<br /><br />"MA VIE ? CELLE D'UN PO
Atala Il y a 13 ans

Ici<br /><br /> Damien Saez, chanteur<br />"J'écris 400 textes par an. C'est mon moteur"<br /><br /><br />"Nous parlions de plainte, de pathos tout à l'heure... là on est en plein dedans." A la terrasse d'un café de la place Saint-André-des-Arts, à Paris, en fin de journée, mercredi 16 juillet, l'une des mélodies écrites par Nino Rota pour le film Le Parrain se fait entendre. Ces mots de pathos, de grandiloquence, d'emphase, Damien Saez les a lus et entendus souvent à son propos depuis la parution de son premier album, Jours étranges (plus de 200 000 exemplaires vendus en 2000). Pour cette fébrilité hallucinée dans laquelle il peut plonger, cette plainte vocale justement qui affleure par endroits, les mots qui se bousculent dans un envol lyrique. Avec le renvoi d'une image de romantisme sombre.<br /><br /><br />"Je n'ai pas de problème avec ça. Je peux comprendre que mes textes ne plaisent pas, que ma manière de chanter soit prise comme un défaut, qu'elle énerve. Mais c'est ma vérité. Sur scène je ne peux pas tricher. C'est un abandon, une quête."<br /><br />Dans l'urgence rock autant que le dépouillement acoustique, on croit le chanteur, auteur compositeur, pianiste et guitariste, sûr de lui. Il évoque des crises d'angoisse, d'agoraphobie. Paradoxe pour celui qui doit être dans la confrontation au public. Un acte souvent présenté comme générateur d'énergie. Pas pour lui. Alors il fait avec. "Depuis le début, tout ça, la musique, l'écriture, la scène, je savais que c'était ma vie. Chaque concert, chaque nouvelle chanson, chaque disque est une avancée, une raison de mettre la barre plus haut."<br /><br />Né à Saint-Jean-de-Maurienne, en 1977, enfant du sud, son père est espagnol, sa mère d'origine algérienne, Damien Saez a connu le succès dès son premier disque. Depuis il y en a eu trois, tous différents dans l'orchestration, le propos. "Refaire à la demande ne m'intéresse pas. Ecrire pour satisfaire les attentes des fans non plus. Un artiste agit pour lui. Sinon c'est de la démagogie. C'est mon égoïsme qui me fait faire les choses."<br /><br />Posé sur la table, Varsovie-L'Alhambra-Paris, quatrième album, paru il y a quelques semaines, avec lequel il est en minitournée jusqu'à fin juillet. Avec lui, deux guitaristes, un trio de cordes pour certaines chansons. La plupart seront interprétées seul. Ce nouveau disque est un triple CD de vingt-neuf chansons sur les quarante-cinq qui sont venues d'un jet, écrites en une quinzaine de jours, enregistrées en quelques heures, posées au final quasiment telles quelles.<br /><br />"MA VIE ? CELLE D'UN PO

400 textes par an ça fait beaucoup quand meme
ced777 Il y a 13 ans

400 textes par an ça fait beaucoup quand meme

Bah tous les jours il écrit... C'est pas l'inspiration qui manque en tout cas ^^<br />J'aime bien cet article, il dit des choses positives, c'est pas comme la plupart des articles ou ils font que dire que c'est un rebelle copieur de raphaël ou de Noir Dez'.
lovetohate Il y a 13 ans

Bah tous les jours il écrit... C'est pas l'inspiration qui manque en tout cas <br />J'aime bien cet article, il dit des choses positives, c'est pas comme la plupart des articles ou ils font que dire que c'est un rebelle copieur de raphaël ou de Noir Dez'.

au bout de 10 ans les journalistes changent de refrain... jolie performance. IAM au bout de 20 on leur pose toujours les meme questions.
Maitre Kaio Il y a 13 ans

au bout de 10 ans les journalistes changent de refrain... jolie performance. IAM au bout de 20 on leur pose toujours les meme questions.

moi je dis tout simplement chapeau Damien!!!!!
AnonymeIl y a 13 ans

moi je dis tout simplement chapeau Damien!!!!!

[quote=fred]moi je dis tout simplement chapeau Damien!!!!![/quote]<br /><br />
Bisounour Il y a 13 ans

moi je dis tout simplement chapeau Damien!!!!!
<br /><br />

Aah! Article vraiment bien, sans stéréotype à la con, yeah'p thanks Sylvain ^^
Cerise Il y a 13 ans

Aah! Article vraiment bien, sans stéréotype à la con, yeah'p thanks Sylvain

et moi je sens la morue ?? <br /><br /><br /><br />rooo je débusque toujours les scooperies et les articles a la con et voilààààààà la gratitude oh je suis vexée, je vais aller me goinfrer de smarties jusqu'à l'overdose....<br /><br /><br /><br />400 textes par an c'est chouette... moi j'attends toujours le bouquin, le film et le parc d'attraction
Atala Il y a 13 ans

et moi je sens la morue ?? <br /><br /><br /><br />rooo je débusque toujours les scooperies et les articles a la con et voilààààààà la gratitude oh je suis vexée, je vais aller me goinfrer de smarties jusqu'à l'overdose....<br /><br /><br /><br />400 textes par an c'est chouette... moi j'attends toujours le bouquin, le film et le parc d'attraction

[quote=Atala]et moi je sens la morue ?? <br />rooo je débusque toujours les scooperies et les articles a la con et voilààààààà la gratitude oh je suis vexée, je vais aller me goinfrer de smarties jusqu'à l'overdose....<br />400 textes par an c'est chouette... moi j'attends toujours le bouquin, le film et le parc d'attraction [/quote]<br />[url=http://forums.saezlive.net/index.php?showtopic=1989&pid=82321&st=20&#entry82321]http://forums.saezlive.net/index.php?showt...amp;#entry82321[/url]<br /> <br /><br />Mais on t'aime quand mêmeuuuuuh
tortillo Il y a 13 ans

et moi je sens la morue ?? <br />rooo je débusque toujours les scooperies et les articles a la con et voilààààààà la gratitude oh je suis vexée, je vais aller me goinfrer de smarties jusqu'à l'overdose....<br />400 textes par an c'est chouette... moi j'attends toujours le bouquin, le film et le parc d'attraction
<br />http://forums.saezlive.net/index.php?showt...amp;#entry82321<br /> <br /><br />Mais on t'aime quand mêmeuuuuuh

oh la belche je te proute!!!<br /><br />comme si je lisais tout le forum (ah si tout les matins... ) bawi oui mais tout le monde peut se tromper
Atala Il y a 13 ans

oh la belche je te proute!!!<br /><br />comme si je lisais tout le forum (ah si tout les matins... ) bawi oui mais tout le monde peut se tromper

Han la modette elle a crée un sujet sur un sujet qui existait déjà.<br />Et personne modère la modette.
Bisounour Il y a 13 ans

Han la modette elle a crée un sujet sur un sujet qui existait déjà.<br />Et personne modère la modette.

je vous conspue... au moins ici elle est en evidence....<br /><br /><br /><br />gna !
Atala Il y a 13 ans

je vous conspue... au moins ici elle est en evidence....<br /><br /><br /><br />gna !

[quote=Atala]je vous conspue... au moins ici elle est en evidence....<br />gna ![/quote]<br />Hahaha meuh oui moi j'te soutiens parcque j'avais pas vu l'autre topic d'abord ", <br />donc aller j'me ratrape OOoh merchi m'dame =D u're vraiment extraordinairement indispensablement nécessairement (ok j'arrète >_=")
Cerise Il y a 13 ans

je vous conspue... au moins ici elle est en evidence....<br />gna !
<br />Hahaha meuh oui moi j'te soutiens parcque j'avais pas vu l'autre topic d'abord ", <br />donc aller j'me ratrape OOoh merchi m'dame =D u're vraiment extraordinairement indispensablement nécessairement (ok j'arrète >_=")