Juste une petite interrogation qui me vient après visionnage d'une série pour ado prépubère que je ne citerai pas ^^<br /><br />Pourquoi les séries nous entretiennent dans le mythe d'un amour qui nait et renait inlassablement ? Certes, dans une série, le nombre de personnages est limité et il faut bien exploiter à fond toutes les possibilités amoureuses de chacun... donc machin sort avec le frère de machin qui est amoureux de machine qui a été mariée avec truc qui... bref..<br /><br />y'a des générations entières qui sont élevées avec ce modèle amoureux et la question qui me vient est : est ce que  ce matraquage télévisuel a un impact sur les relations amoureuses telles qu'elles sont vécues actuellement ?<br /><br />dans la vraie vie, une histoire d'amour a un début, et une fin... avec plus ou moins de rebondissements au quotidien, mais rien de bien palpitant pour quelqu'un qui voit ça de l'extérieur.... du coup est ce que le modèle véhiculée par les séries (en gros l'idée du : tout est possible dans les relations amoureuses, même quand on croit que tout est perdu) ne nous entretient il pas dans une sorte de fantasme du "tout est possible" ? et cette idée là ne nous invite t elle pas à entretenir un masochisme mélancolique qui nous nuit plus qu'il ne nous aide...?<br /><br />comment vous voyez ça vous ? est ce que vous avez envie de disséquer cette question ou est ce que vous aussi vous pensez qu'en amour tout est possible ?<br /><br />(ah oui, dans la série en question, joey plaquait tout pour passer l'été avec peacy sur son bateau.. mouahaha)
idem Il y a 13 ans

Juste une petite interrogation qui me vient après visionnage d'une série pour ado prépubère que je ne citerai pas <br /><br />Pourquoi les séries nous entretiennent dans le mythe d'un amour qui nait et renait inlassablement ? Certes, dans une série, le nombre de personnages est limité et il faut bien exploiter à fond toutes les possibilités amoureuses de chacun... donc machin sort avec le frère de machin qui est amoureux de machine qui a été mariée avec truc qui... bref..<br /><br />y'a des générations entières qui sont élevées avec ce modèle amoureux et la question qui me vient est : est ce que  ce matraquage télévisuel a un impact sur les relations amoureuses telles qu'elles sont vécues actuellement ?<br /><br />dans la vraie vie, une histoire d'amour a un début, et une fin... avec plus ou moins de rebondissements au quotidien, mais rien de bien palpitant pour quelqu'un qui voit ça de l'extérieur.... du coup est ce que le modèle véhiculée par les séries (en gros l'idée du : tout est possible dans les relations amoureuses, même quand on croit que tout est perdu) ne nous entretient il pas dans une sorte de fantasme du "tout est possible" ? et cette idée là ne nous invite t elle pas à entretenir un masochisme mélancolique qui nous nuit plus qu'il ne nous aide...?<br /><br />comment vous voyez ça vous ? est ce que vous avez envie de disséquer cette question ou est ce que vous aussi vous pensez qu'en amour tout est possible ?<br /><br />(ah oui, dans la série en question, joey plaquait tout pour passer l'été avec peacy sur son bateau.. mouahaha)

tu t'es faite jeter?
an0nyme Il y a 13 ans

tu t'es faite jeter?

ce genre de réflexion n'a pas lieu d'être
celiate Il y a 13 ans

ce genre de réflexion n'a pas lieu d'être

[quote author=an0nyme link=topic=2456.msg90247#msg90247 date=1227036830]<br />tu t'es faite jeter? <br />[/quote]<br /><br />merci pour cette contribution au débat... je sens que ça va bien faire avancer le schmilblik<br />la prochaine fois, essaye de lire un peu plus que le titre du débat... ok j'ai pas mis beaucoup d'images ni de smileys, mais avec un peu de concentration, tu PEUX le faire...<br /><br />ceci dit ce débat s'adresse aux personnes qui ont un coeur dont ils se sont déjà servi au moins une fois... à bon entendeur..
idem Il y a 13 ans

[quote author=an0nyme link=topic=2456.msg90247#msg90247 date=1227036830]<br />tu t'es faite jeter? <br />[/quote]<br /><br />merci pour cette contribution au débat... je sens que ça va bien faire avancer le schmilblik<br />la prochaine fois, essaye de lire un peu plus que le titre du débat... ok j'ai pas mis beaucoup d'images ni de smileys, mais avec un peu de concentration, tu PEUX le faire...<br /><br />ceci dit ce débat s'adresse aux personnes qui ont un coeur dont ils se sont déjà servi au moins une fois... à bon entendeur..

OK. <br /><br />je reformule:<br /><br />Ce sujet serait il du a une prise de conscience subite suite à une déception amoureuse? et un constat affligeant sur l'environnement quotidien (TV,Ciné,Pub,Livres...) qui a tendance a vouloir faire croire que l'amour c'est beau, imprévisible et surprenant...
an0nyme Il y a 13 ans

OK. <br /><br />je reformule:<br /><br />Ce sujet serait il du a une prise de conscience subite suite à une déception amoureuse? et un constat affligeant sur l'environnement quotidien (TV,Ciné,Pub,Livres...) qui a tendance a vouloir faire croire que l'amour c'est beau, imprévisible et surprenant...

tout est dit dans mon sujet... le questionnement m'est venu d'une série tv.. pour le reste, je doute que cela regarde quiconque ^^
idem Il y a 13 ans

tout est dit dans mon sujet... le questionnement m'est venu d'une série tv.. pour le reste, je doute que cela regarde quiconque

Mais si il y a un "questionnement" il y a bien un catalyseur qui t'a ammené à te questionner....<br /><br />Enfin comme dit plus haut, j'ai pas de coeur, et à la limite je m'en porte pas plus mal. Quand je vois le ramassis de garces, de pimbeches, et de mono neuronales qui prolifère. toute à clamer du "Romantisme" du "Rêve" à affirmer vouloir "Un homme pas comme les autres bla bla bla" Et au final elles écartent les cuisses pour le premier bellâtre venu qui sait les faire rêver le temps d'une nuit.<br /><br />J'ai jamais maté ces séries stupides, et je crache ouvertement sur toute cette sacralisation de l'Amour avec un grand A.
an0nyme Il y a 13 ans

Mais si il y a un "questionnement" il y a bien un catalyseur qui t'a ammené à te questionner....<br /><br />Enfin comme dit plus haut, j'ai pas de coeur, et à la limite je m'en porte pas plus mal. Quand je vois le ramassis de garces, de pimbeches, et de mono neuronales qui prolifère. toute à clamer du "Romantisme" du "Rêve" à affirmer vouloir "Un homme pas comme les autres bla bla bla" Et au final elles écartent les cuisses pour le premier bellâtre venu qui sait les faire rêver le temps d'une nuit.<br /><br />J'ai jamais maté ces séries stupides, et je crache ouvertement sur toute cette sacralisation de l'Amour avec un grand A.

pour moi y'a les romantiques purs et durs, un peu cucu la praline...qui croient à l'Amour avec un grand A, et foncent en se mettant de belles oeillères pour ne pas voir les dommages collateraux...<br /><br />et les pseudos désillusionés, pseudos écorchés... pseudos plein de choses qui s'acharnent à nier tout romantisme par peur de souffrir... c'est pas qu'ils ont pas de coeur, c'est juste qu'ils ont peur de s'en servir parce qu'y'a rien de plus flippant que d'ouvrir son coeur à quelqu'un... et y'a rien qui fait plus mal qu'une blessure au coeur...<br /><br />et pi y'a ceux qui sont tantot l'un, tantot l'autre, au gré des histoires qu'ils traversent...et ceux la, il arrive forcement un jour ou ils se questionnent...<br /><br />en ce qui concerne les demoiselles que tu décris : est ce que c'est parce qu'elles osent vivre les choses qu'elles ressentent sur l'instant que tu as si peu de consédération pour elles ? est ce que tu crois que dans l'histoire elles agissent de manière vile et sans jamais en souffrir ? est ce que tu penses qu'elles sont heureuses.. pourquoi elles devraient avoir honte de ça.. après tout, si le choix est mauvais c'est elles qui en souffrent... pas toi... à moins que tu ne fasses parti justement des dommages collateraux...
idem Il y a 13 ans

pour moi y'a les romantiques purs et durs, un peu cucu la praline...qui croient à l'Amour avec un grand A, et foncent en se mettant de belles oeillères pour ne pas voir les dommages collateraux...<br /><br />et les pseudos désillusionés, pseudos écorchés... pseudos plein de choses qui s'acharnent à nier tout romantisme par peur de souffrir... c'est pas qu'ils ont pas de coeur, c'est juste qu'ils ont peur de s'en servir parce qu'y'a rien de plus flippant que d'ouvrir son coeur à quelqu'un... et y'a rien qui fait plus mal qu'une blessure au coeur...<br /><br />et pi y'a ceux qui sont tantot l'un, tantot l'autre, au gré des histoires qu'ils traversent...et ceux la, il arrive forcement un jour ou ils se questionnent...<br /><br />en ce qui concerne les demoiselles que tu décris : est ce que c'est parce qu'elles osent vivre les choses qu'elles ressentent sur l'instant que tu as si peu de consédération pour elles ? est ce que tu crois que dans l'histoire elles agissent de manière vile et sans jamais en souffrir ? est ce que tu penses qu'elles sont heureuses.. pourquoi elles devraient avoir honte de ça.. après tout, si le choix est mauvais c'est elles qui en souffrent... pas toi... à moins que tu ne fasses parti justement des dommages collateraux...

huhu la question qui tue :p (et les références qui tuent aussi)<br /><br />bon pour tenter de repondre vu qu'on tourne un peu bcp autour du truc. j'ai tendance à croire que dans la vie, en amour comme en amitié, on ne fait que se croiser, des routes qui se recontrent, se suivent un moment, et s'éloigne. partant de la, j'ai plus tendance à croire en la possibilté de la longévité d'une relation amoureuse que d'une relation amicale, chose qui peut paraitre con pour la plupart des gens, mais j'sais pas... en amour on a tendance à avancer vers le meme point, donc à s'éloigner moins facilement (du moins c'est comme ca que j'le vis).<br /><br />bref, tout ca pour dire que j'crois pas au coup de foudre qui revient 10 ans plus tard, ou en tout cas pas plus a une histoire réchauffée qui retombe aussi facilement qu'elle a commencé. pcq on a trop avancé sans l'autre, et j'crois pas qu'on puisse retrouvé les choses comme avant, ou juste avec ce gout de vieux truc qui nous rappelle a quel point on a changé depuis.<br /><br />après ouep, j'crois qu'on peut se la jouer à faire durer les trucs, s'aimer, se quitter, rester proche, continuer de se tourner autour jusqu'à refinir ensemble, se ré-aimer, se re-quitter, et ainsi de suite... j'suis pas convaincu du happy end comme à la télé, t'facon j'suis pas convaincu d'un happy end quelle que soit l'histoire, mais on peut se la jouer passionner et s'faire du mal indéfiniment.<br /><br />pour ta référence aux séries/films, je sais pas si ca joue... disons que ca doit jouer pour certains, mais j'pense pas que ca joue pour tout le monde, ca depend des caractères, y'a ceux qui sont assez fort pour tourner la page, et ceux que ca effraie tellement qu'ils s'accrochent a tout espoir possible.<br /><br />'fin bon, t'facon, j'suis du genre amoureux masochiste, à y croire même quand il n'y a plus de raison d'y croire. c'pas pour rien que gemini me tape autant sur les doigts :p à moins que j'ai juste trop regardé la télé quand j'étais p'tit :p<br /><br />(désolé par avance pour mon post qui doit etre sans queue ni tete, j'suis trop crevé pour penser correctement)
blat Il y a 13 ans

huhu la question qui tue (et les références qui tuent aussi)<br /><br />bon pour tenter de repondre vu qu'on tourne un peu bcp autour du truc. j'ai tendance à croire que dans la vie, en amour comme en amitié, on ne fait que se croiser, des routes qui se recontrent, se suivent un moment, et s'éloigne. partant de la, j'ai plus tendance à croire en la possibilté de la longévité d'une relation amoureuse que d'une relation amicale, chose qui peut paraitre con pour la plupart des gens, mais j'sais pas... en amour on a tendance à avancer vers le meme point, donc à s'éloigner moins facilement (du moins c'est comme ca que j'le vis).<br /><br />bref, tout ca pour dire que j'crois pas au coup de foudre qui revient 10 ans plus tard, ou en tout cas pas plus a une histoire réchauffée qui retombe aussi facilement qu'elle a commencé. pcq on a trop avancé sans l'autre, et j'crois pas qu'on puisse retrouvé les choses comme avant, ou juste avec ce gout de vieux truc qui nous rappelle a quel point on a changé depuis.<br /><br />après ouep, j'crois qu'on peut se la jouer à faire durer les trucs, s'aimer, se quitter, rester proche, continuer de se tourner autour jusqu'à refinir ensemble, se ré-aimer, se re-quitter, et ainsi de suite... j'suis pas convaincu du happy end comme à la télé, t'facon j'suis pas convaincu d'un happy end quelle que soit l'histoire, mais on peut se la jouer passionner et s'faire du mal indéfiniment.<br /><br />pour ta référence aux séries/films, je sais pas si ca joue... disons que ca doit jouer pour certains, mais j'pense pas que ca joue pour tout le monde, ca depend des caractères, y'a ceux qui sont assez fort pour tourner la page, et ceux que ca effraie tellement qu'ils s'accrochent a tout espoir possible.<br /><br />'fin bon, t'facon, j'suis du genre amoureux masochiste, à y croire même quand il n'y a plus de raison d'y croire. c'pas pour rien que gemini me tape autant sur les doigts à moins que j'ai juste trop regardé la télé quand j'étais p'tit <br /><br />(désolé par avance pour mon post qui doit etre sans queue ni tete, j'suis trop crevé pour penser correctement)

je pense que les films/series peuvent influencer quand on est en train de se contruire notre propre vision de l'amour. c'est pas la seule chose qui intervient c'est sur (y a aussi la relation parentale etc) mais ca joue je pense.<br /><br />vous allez vous foutre de ma gueule mais je crois que je fais partie de la génération Ross et Rachel (j'suis plus Friends que Dawson ;) ).<br /><br /><br />[quote author=an0nyme link=topic=2456.msg90255#msg90255 date=1227038196]Et au final elles écartent les cuisses pour le premier bellâtre venu qui sait les faire rêver le temps d'une nuit[/quote]<br />tu dis t'en foutre mais cette phrase prouve le contraire... y a trop de mépris pour que ce soit sincere, la c'est plus de la rancoeur.
Maitre Kaio Il y a 13 ans

je pense que les films/series peuvent influencer quand on est en train de se contruire notre propre vision de l'amour. c'est pas la seule chose qui intervient c'est sur (y a aussi la relation parentale etc) mais ca joue je pense.<br /><br />vous allez vous foutre de ma gueule mais je crois que je fais partie de la génération Ross et Rachel (j'suis plus Friends que Dawson ).<br /><br /><br />[quote author=an0nyme link=topic=2456.msg90255#msg90255 date=1227038196]Et au final elles écartent les cuisses pour le premier bellâtre venu qui sait les faire rêver le temps d'une nuit[/quote]<br />tu dis t'en foutre mais cette phrase prouve le contraire... y a trop de mépris pour que ce soit sincere, la c'est plus de la rancoeur.

Je ne suis pas vraiment d'accord avec Blat sur le "pour ta référence aux séries/films, je sais pas si ca joue.". Enfin que ça soit films ou ziks ou tout autre chose qui pourra nous influencé. <br /><br />[quote author=idem link=topic=2456.msg90246#msg90246 date=1227034478]<br />y'a des générations entières qui sont élevées avec ce modèle amoureux et la question qui me vient est : est ce que  ce matraquage télévisuel a un impact sur les relations amoureuses telles qu'elles sont vécues actuellement ?<br />[/quote]<br /><br />Je vais parler d'un coté plus personnel que parler en général. Je n'ai pas souvent regardé les séries ou films un peu culcul avec ce modéle d'amour (J'ai du p-e une fois était 'influencé' par Drazic&co mais mettons ça sur le coté adolescent qui se recherche). Par contre, la grosse influence et l'impact fulgurant venaient de la musique. Des Nick Drake à Jeff Buckley en passant bien sur par Elliott Smith. Comme ceux qui restaient comme des attardés devant leur télévision en suivant leur série du dimanche, moi je tendais l'oreille à ces écorchés qui partagaient leur mésaventures amoureuses. Des [b]And everything that you do makes me want to die, Oh we're so very precious, you and I[/b] (Oh nous sommes si precieux, toi et moi.Et tout ce que tu fais me donnes envie de mourir) au [b]I'm in love with the world through the eyes of a girl, Who's still around the morning after[/b] (J'aime le monde à travers les yeux d'une fille, qui est toujours là le matin suivant). L'impact c'était les paroles d'Elliott à travers chacune de ces chansons, ça m'a juste encore motivé à fuir l'amour et les histoires d'amour. ça ne parlait que de mésaventures et de déceptions amoureuses (ça change des séries quand même ^^), Et puis ya eu Jeff et ses [b]Oh, love, well I'll wait for you...Lover, you should've come over[/b] ou bien "Mojo Pin" et les tranchantes [b]If only you'd come back to me, If you laid at my side, Wouldn't need no mojo pin, To keep me satisfied[/b].<br /><br />C'est peut-être HS tout ce que je raconte ou complètement le contraire sur ce que tu voulais débattre Idem, mais contrairement à certains, l'impact de ces chansons ont contrairement mis dans ma petite cervelle cette petite phrase " L'amour ça tue tout ce qu'il y a de vivant en toi" ... Ces artistes ont fabriqués une sorte de carapace anti-love mais il a fallut bien la briser à croire que ce qui te faisait flipper ben t'avais bien raison de le fuir ...<br /><br />Donc le mythe du bel amour éternel et merveilleux, j'en connaissais ni la couleur ni le gout, le pire c'est de se forcer à cause de ce que j'ai dis précédemment à malencontreusement devenir ce masochiste mélancolique fuyant son propre bonheur. <br /><br />J'ai pas eu cette "chance" de croire à l'amour (enfin jusqu'à un certain temps), ou l'espoir qu'en étant amoureux tout nous apparait possible... <br /><br />Alors y'a eu juste ce "[b]And everything that you do makes me want to die. Oh i just told the biggest lie[/b]". Oui c'était un gros mensonge, parce qu'on a tous besoin de croire qu'en amour tout est possible, que même si nous allons nous casser la gueule ou de s'exploser le cœur , c'est vachement bien ces petites lueurs dans les yeux ou ce sourire bébête que t'arrives pas à effacer.<br /><br />Désolé si j'ai été complétement HS  :-[
Simo Il y a 13 ans

Je ne suis pas vraiment d'accord avec Blat sur le "pour ta référence aux séries/films, je sais pas si ca joue.". Enfin que ça soit films ou ziks ou tout autre chose qui pourra nous influencé. <br /><br />[quote author=idem link=topic=2456.msg90246#msg90246 date=1227034478]<br />y'a des générations entières qui sont élevées avec ce modèle amoureux et la question qui me vient est : est ce que  ce matraquage télévisuel a un impact sur les relations amoureuses telles qu'elles sont vécues actuellement ?<br />[/quote]<br /><br />Je vais parler d'un coté plus personnel que parler en général. Je n'ai pas souvent regardé les séries ou films un peu culcul avec ce modéle d'amour (J'ai du p-e une fois était 'influencé' par Drazic&co mais mettons ça sur le coté adolescent qui se recherche). Par contre, la grosse influence et l'impact fulgurant venaient de la musique. Des Nick Drake à Jeff Buckley en passant bien sur par Elliott Smith. Comme ceux qui restaient comme des attardés devant leur télévision en suivant leur série du dimanche, moi je tendais l'oreille à ces écorchés qui partagaient leur mésaventures amoureuses. Des And everything that you do makes me want to die, Oh we're so very precious, you and I (Oh nous sommes si precieux, toi et moi.Et tout ce que tu fais me donnes envie de mourir) au I'm in love with the world through the eyes of a girl, Who's still around the morning after (J'aime le monde à travers les yeux d'une fille, qui est toujours là le matin suivant). L'impact c'était les paroles d'Elliott à travers chacune de ces chansons, ça m'a juste encore motivé à fuir l'amour et les histoires d'amour. ça ne parlait que de mésaventures et de déceptions amoureuses (ça change des séries quand même ), Et puis ya eu Jeff et ses Oh, love, well I'll wait for you...Lover, you should've come over ou bien "Mojo Pin" et les tranchantes If only you'd come back to me, If you laid at my side, Wouldn't need no mojo pin, To keep me satisfied.<br /><br />C'est peut-être HS tout ce que je raconte ou complètement le contraire sur ce que tu voulais débattre Idem, mais contrairement à certains, l'impact de ces chansons ont contrairement mis dans ma petite cervelle cette petite phrase " L'amour ça tue tout ce qu'il y a de vivant en toi" ... Ces artistes ont fabriqués une sorte de carapace anti-love mais il a fallut bien la briser à croire que ce qui te faisait flipper ben t'avais bien raison de le fuir ...<br /><br />Donc le mythe du bel amour éternel et merveilleux, j'en connaissais ni la couleur ni le gout, le pire c'est de se forcer à cause de ce que j'ai dis précédemment à malencontreusement devenir ce masochiste mélancolique fuyant son propre bonheur. <br /><br />J'ai pas eu cette "chance" de croire à l'amour (enfin jusqu'à un certain temps), ou l'espoir qu'en étant amoureux tout nous apparait possible... <br /><br />Alors y'a eu juste ce "And everything that you do makes me want to die. Oh i just told the biggest lie". Oui c'était un gros mensonge, parce qu'on a tous besoin de croire qu'en amour tout est possible, que même si nous allons nous casser la gueule ou de s'exploser le cœur , c'est vachement bien ces petites lueurs dans les yeux ou ce sourire bébête que t'arrives pas à effacer.<br /><br />Désolé si j'ai été complétement HS  :-[

[quote author=Blat link=topic=2456.msg90261#msg90261 date=1227041994]<br /><br /><br />pour ta référence aux séries/films, je sais pas si ca joue... disons que ca doit jouer pour certains, mais j'pense pas que ca joue pour tout le monde, ca depend des caractères, y'a ceux qui sont assez fort pour tourner la page, et ceux que ca effraie tellement qu'ils s'accrochent a tout espoir possible.<br /><br />[/quote]<br /><br />j'voyais plus ça sous l'angle du contraste entre les films du temps de nos parents (grandes histoires d'amour romanesques, des vies passées à courir après l'unique amour de leur vie..etc) et les séries actuelles ou les amourettes se multiplient, s'entrecroisent, se sexualisent et de desexualisent.. etc<br />est ce que ces series sont le relfet de notre temps ou est ce qu'elles ont contribué à amorcer les changements dans les relations amoureuses... a force de voir ce matraquage des series ou tout est possible, est ce qu'on ne finit pas par avoir une vision biaisée des relations et est ce qu'on ne s'éloigne pas du fatalisme de nos parents qui avaient plus de facilité à se résigner.... enfin tout ça c'est des interrogations...<br /><br />est ce qu'on n'essaye pas de nous faire croire (à tort) en un optimisme qui aboutit tot ou tard au masochisme amoureux...?
idem Il y a 13 ans

[quote author=Blat link=topic=2456.msg90261#msg90261 date=1227041994]<br /><br /><br />pour ta référence aux séries/films, je sais pas si ca joue... disons que ca doit jouer pour certains, mais j'pense pas que ca joue pour tout le monde, ca depend des caractères, y'a ceux qui sont assez fort pour tourner la page, et ceux que ca effraie tellement qu'ils s'accrochent a tout espoir possible.<br /><br />[/quote]<br /><br />j'voyais plus ça sous l'angle du contraste entre les films du temps de nos parents (grandes histoires d'amour romanesques, des vies passées à courir après l'unique amour de leur vie..etc) et les séries actuelles ou les amourettes se multiplient, s'entrecroisent, se sexualisent et de desexualisent.. etc<br />est ce que ces series sont le relfet de notre temps ou est ce qu'elles ont contribué à amorcer les changements dans les relations amoureuses... a force de voir ce matraquage des series ou tout est possible, est ce qu'on ne finit pas par avoir une vision biaisée des relations et est ce qu'on ne s'éloigne pas du fatalisme de nos parents qui avaient plus de facilité à se résigner.... enfin tout ça c'est des interrogations...<br /><br />est ce qu'on n'essaye pas de nous faire croire (à tort) en un optimisme qui aboutit tot ou tard au masochisme amoureux...?

les deux.<br /><br />ca reflete d'une part notre temps (dans l'sens ou oui, on se sexualise et se desexualise dans tous les sens alors que c'était bien moins imaginable pour nos parents) et ca nous influence a partir du moment ou ca nourrit notre imaginaire.<br /><br />après j'crois qu'on essaye surtt de nous vendre des belles histoires pour nous faire acheter des films ^^
blat Il y a 13 ans

les deux.<br /><br />ca reflete d'une part notre temps (dans l'sens ou oui, on se sexualise et se desexualise dans tous les sens alors que c'était bien moins imaginable pour nos parents) et ca nous influence a partir du moment ou ca nourrit notre imaginaire.<br /><br />après j'crois qu'on essaye surtt de nous vendre des belles histoires pour nous faire acheter des films

est ce que ca influe sur l'evolution des mœurs? sans doute oui... comme les films de nos parents à leur époque.<br />
Maitre Kaio Il y a 13 ans

est ce que ca influe sur l'evolution des mœurs? sans doute oui... comme les films de nos parents à leur époque.<br />

on est lié à notre environnement dans sa globalité... il nous influence, et on l'influence...
blat Il y a 13 ans

on est lié à notre environnement dans sa globalité... il nous influence, et on l'influence...

"ceci dit ce débat s'adresse aux personnes qui ont un coeur dont ils se sont déjà servi au moins une fois"<br /><br />Je ne participerais donc pas, mais j'vous lis avec grande attention :)<br />
kalexx Il y a 13 ans

"ceci dit ce débat s'adresse aux personnes qui ont un coeur dont ils se sont déjà servi au moins une fois"<br /><br />Je ne participerais donc pas, mais j'vous lis avec grande attention <br />

je pense que les films et séries sont le reflet de rêves de vie que nous aimerions tous ou presque avoir<br />mais de là à dire que ça nous influence je ne pense pas<br />on rêve de ces vies mais la réalité est bien tout autre chose<br />la société actuelle fait que les êtres humains sont devenus égoïstes (et moultes autres défauts ) et les relations amoureuses en pâtissent.<br />On cherche l'idéal qui n'existe pas (comme les films et séries qui ne sont qu'illusion)<br />Notre comportement amoureux existe également par le biais de notre éducation et de l'amour que nous a transmis nos parents sous toutes ses formes. Chaque acte que nous faisons dépend de cette transmission d'amour.<br />
esther Il y a 13 ans

je pense que les films et séries sont le reflet de rêves de vie que nous aimerions tous ou presque avoir<br />mais de là à dire que ça nous influence je ne pense pas<br />on rêve de ces vies mais la réalité est bien tout autre chose<br />la société actuelle fait que les êtres humains sont devenus égoïstes (et moultes autres défauts ) et les relations amoureuses en pâtissent.<br />On cherche l'idéal qui n'existe pas (comme les films et séries qui ne sont qu'illusion)<br />Notre comportement amoureux existe également par le biais de notre éducation et de l'amour que nous a transmis nos parents sous toutes ses formes. Chaque acte que nous faisons dépend de cette transmission d'amour.<br />

Je pense que c'est plutôt le contraire. Ce n'est pas les films et les séries qui nous influence, mais nous qui influençons les films et les séries. <br />Ces films sont romancés c'est vrai, mais partent toujours au final de sentiments existants, que l'on a éprouvé, ou que d'autres ont éprouver. <br />Les films ont évolués au fil du temps parce que certains tabou ce sont levés, et qu'on a pu dire plus de choses, mais ces films sont un reflet.<br />Bref pour dire que je ne pense pas qu'ils aient une influence particulière.
xav Il y a 13 ans

Je pense que c'est plutôt le contraire. Ce n'est pas les films et les séries qui nous influence, mais nous qui influençons les films et les séries. <br />Ces films sont romancés c'est vrai, mais partent toujours au final de sentiments existants, que l'on a éprouvé, ou que d'autres ont éprouver. <br />Les films ont évolués au fil du temps parce que certains tabou ce sont levés, et qu'on a pu dire plus de choses, mais ces films sont un reflet.<br />Bref pour dire que je ne pense pas qu'ils aient une influence particulière.

Bon j'ai pas lu les réponses et j'suis même pas sure de me souvenir du post de départ entièrement.<br /><br />Mais je pense qu'en effet les films et séries nous influencent pour l'amour en nous faisant miroiter de grandes histoires romantiques (au sens premier du terme) avec des tas de péripéties passionnantes, des amours destinés, des amourettes avec des péripéties et fins typés, des amours tragiques... Enfin bref de grandes et belles histoires que la plupart d'entre nous ne vivrons jamais parce que ce sont des histoires de cinéma. <br /><br />On a cette norme de l'amour, du grand amour ancrée dans la caboche et au final ce que l'on a c'est un amour banal, qui va nous paraitre fade parce que jamais à la hauteur des histoires que l'on nous conte. <br /><br />La passion amoureuse qui dévore, consume de l'intérieur, qui te déchire les entrailles à chaque fois que tu penses à la personne aimée, de l'amour bien tranchant qui s'insinue en toi et te bouffe littéralement le coeur et l'estomac à t'en donner la tête qui tourne, envie de gerber, envie de t'ouvrir la poitrine avec les doigts tellement qu'il te démange, qui te fait crever de l'intérieur tellement ton histoire et ton amour sont extraordinaires.. L'amour brut, l'amour sale où se melent sueur, fluides, sang et larmes.. je ne crois pas que ça existe ailleurs que sur un écran.<br /><br />Et j'ai envie de dire dommage, parce que c'est un amour comme ça que j'espère pouvoir ressentir un jour.
Trepanation Il y a 13 ans

Bon j'ai pas lu les réponses et j'suis même pas sure de me souvenir du post de départ entièrement.<br /><br />Mais je pense qu'en effet les films et séries nous influencent pour l'amour en nous faisant miroiter de grandes histoires romantiques (au sens premier du terme) avec des tas de péripéties passionnantes, des amours destinés, des amourettes avec des péripéties et fins typés, des amours tragiques... Enfin bref de grandes et belles histoires que la plupart d'entre nous ne vivrons jamais parce que ce sont des histoires de cinéma. <br /><br />On a cette norme de l'amour, du grand amour ancrée dans la caboche et au final ce que l'on a c'est un amour banal, qui va nous paraitre fade parce que jamais à la hauteur des histoires que l'on nous conte. <br /><br />La passion amoureuse qui dévore, consume de l'intérieur, qui te déchire les entrailles à chaque fois que tu penses à la personne aimée, de l'amour bien tranchant qui s'insinue en toi et te bouffe littéralement le coeur et l'estomac à t'en donner la tête qui tourne, envie de gerber, envie de t'ouvrir la poitrine avec les doigts tellement qu'il te démange, qui te fait crever de l'intérieur tellement ton histoire et ton amour sont extraordinaires.. L'amour brut, l'amour sale où se melent sueur, fluides, sang et larmes.. je ne crois pas que ça existe ailleurs que sur un écran.<br /><br />Et j'ai envie de dire dommage, parce que c'est un amour comme ça que j'espère pouvoir ressentir un jour.

[quote author=Trepanation link=topic=2456.msg90313#msg90313 date=1227133410]<br />La passion amoureuse qui dévore, consume de l'intérieur, qui te déchire les entrailles à chaque fois que tu penses à la personne aimée, de l'amour bien tranchant qui s'insinue en toi et te bouffe littéralement le coeur et l'estomac à t'en donner la tête qui tourne, envie de gerber, envie de t'ouvrir la poitrine avec les doigts tellement qu'il te démange, qui te fait crever de l'intérieur tellement ton histoire et ton amour sont extraordinaires.. L'amour brut, l'amour sale où se melent sueur, fluides, sang et larmes.. je ne crois pas que ça existe ailleurs que sur un écran.<br /><br />[/quote]<br /><br />Bertrand et Marie ?
Simo Il y a 13 ans

[quote author=Trepanation link=topic=2456.msg90313#msg90313 date=1227133410]<br />La passion amoureuse qui dévore, consume de l'intérieur, qui te déchire les entrailles à chaque fois que tu penses à la personne aimée, de l'amour bien tranchant qui s'insinue en toi et te bouffe littéralement le coeur et l'estomac à t'en donner la tête qui tourne, envie de gerber, envie de t'ouvrir la poitrine avec les doigts tellement qu'il te démange, qui te fait crever de l'intérieur tellement ton histoire et ton amour sont extraordinaires.. L'amour brut, l'amour sale où se melent sueur, fluides, sang et larmes.. je ne crois pas que ça existe ailleurs que sur un écran.<br /><br />[/quote]<br /><br />Bertrand et Marie ?

J'en sais foutre rien, je ne sais rien sur leur intimité. :)
Trepanation Il y a 13 ans

J'en sais foutre rien, je ne sais rien sur leur intimité.

on doit pas regarder les meme films Trepanation et moi...
blat Il y a 13 ans

on doit pas regarder les meme films Trepanation et moi...

Moi j'suis amoureux de Kusanagi.... (ghost in the shell) Froide, Bien foutue, et cybernétique. MIAM. DO WANT.
an0nyme Il y a 13 ans

Moi j'suis amoureux de Kusanagi.... (ghost in the shell) Froide, Bien foutue, et cybernétique. MIAM. DO WANT.

Oui les séries tv, les films influencent nos réactions, nos comportements amoureux dans le sens où ils ont pour but de nous faire vivre (ou revivre) des situations qui ne nous sont peut être pas encore arrivée. Ils nous offre des possibilités, des bases de réflexions.<br />Dans la série que tu cites, certes elle passe le msg du "tout est possible" si on prend le point de vue de pacey parce qu'il sort avec la fille qui lui paraissait inaccessible. Mais elle nous dit un autre message si on prend le point de vue de l'autre personnage "dawson" je crois. Lui il aime la nana mais rien n'est jamais possible avec elle. A partir de là, on prend ce qu'on veut quand on est le téléspectateur.<br /><br />(wé jconnais la série. d'ailleurs elle est pas stupide, enfin pas plus que desperate, les experts ou ché pas quoi d'autres) --'
AnonymeIl y a 13 ans

Oui les séries tv, les films influencent nos réactions, nos comportements amoureux dans le sens où ils ont pour but de nous faire vivre (ou revivre) des situations qui ne nous sont peut être pas encore arrivée. Ils nous offre des possibilités, des bases de réflexions.<br />Dans la série que tu cites, certes elle passe le msg du "tout est possible" si on prend le point de vue de pacey parce qu'il sort avec la fille qui lui paraissait inaccessible. Mais elle nous dit un autre message si on prend le point de vue de l'autre personnage "dawson" je crois. Lui il aime la nana mais rien n'est jamais possible avec elle. A partir de là, on prend ce qu'on veut quand on est le téléspectateur.<br /><br />(wé jconnais la série. d'ailleurs elle est pas stupide, enfin pas plus que desperate, les experts ou ché pas quoi d'autres) --'

mais naaaaaaaaaaaaaaaaaaan Dawson et Joey au départ ils sont meilleurs amis, puis ils sortent ensemble, mais ça marche pas parce qu'en fait ils sont trop amis à la base. Joey sort après avec Pacey, puis le quitte, puis va à l'Université et sort avec un beau brun fan de Kerouac qui la laissera tomber comme un slip sale, puis à la fin de la série elle finira avec un des deux (Dawson ou Pacey, vous suivez toujours?), mais j'vous dirai pas lequel parce que y'en a qui ont peut être pas tout vu encore! <br /><br />enfin bref, tout ça pour dire que ce débat m'intéresse, mais que j'ai pas encore pris trop le temps de réfléchir à tout ça. la suite au prochain épisode!
Isa Il y a 13 ans

mais naaaaaaaaaaaaaaaaaaan Dawson et Joey au départ ils sont meilleurs amis, puis ils sortent ensemble, mais ça marche pas parce qu'en fait ils sont trop amis à la base. Joey sort après avec Pacey, puis le quitte, puis va à l'Université et sort avec un beau brun fan de Kerouac qui la laissera tomber comme un slip sale, puis à la fin de la série elle finira avec un des deux (Dawson ou Pacey, vous suivez toujours?), mais j'vous dirai pas lequel parce que y'en a qui ont peut être pas tout vu encore! <br /><br />enfin bref, tout ça pour dire que ce débat m'intéresse, mais que j'ai pas encore pris trop le temps de réfléchir à tout ça. la suite au prochain épisode!

Sinon aussi parfois, les histoires d'amour finissent en drame, y'a de la casse, du sang, des larmes, des remords, et des gens pour vous dire a quel point vous êtes salaud. <br /><br />Une pensée à Cantant, et même si cette chanson n'est plus d'actualité, c'est toujours un régal ... http://leweb2zero.tv/video/seershad_92482c8dd847637
kalexx Il y a 13 ans

Sinon aussi parfois, les histoires d'amour finissent en drame, y'a de la casse, du sang, des larmes, des remords, et des gens pour vous dire a quel point vous êtes salaud. <br /><br />Une pensée à Cantant, et même si cette chanson n'est plus d'actualité, c'est toujours un régal ... http://leweb2zero.tv/video/seershad_92482c8dd847637

Cantat, Lucien, Cantat !
taziden Il y a 13 ans

Cantat, Lucien, Cantat !

Et là, la grande question est : "Mais à quel mot pouvais-je bien penser à ce moment là pour écrire Cantant à la place de Cantat ?"
kalexx Il y a 13 ans

Et là, la grande question est : "Mais à quel mot pouvais-je bien penser à ce moment là pour écrire Cantant à la place de Cantat ?"

[quote]puis à la fin de la série elle finira avec un des deux (Dawson ou Pacey, vous suivez toujours?), mais j'vous dirai pas lequel parce que y'en a qui ont peut être pas tout vu encore! [/quote]<br />Quoi?? Dawson se marie avec l'autre blonde (Jane ?) et Pacey je sais pas ce qu'il devient mais il sort pas avec Joey à la fin...? On parle pas de la même série ou j'ai loupé un épisode  ??? Désolé de vous avoir spoiler la fin, t'façon tout le monde s'en fou lol, et puis on sait tous qu'à la fin elle fini dans une secte avec Tom Cruise. Triste fin.<br /><br />Pour répondre à ta question idem, je pense que c'est subjectif, certains se laisserons influencer par les séries à l'eau de rose, les musiques pour minettes aux paroles romantiques etc... d'autres pas. Personellement je suis assez vulnérable à se genre de truc. Sa me force à croire au prince charmant, qui ne vient pas, et qui n'existe pas! Donc je me preserve et j'évite de regarder des séries succeptibles de m'attendrir lol, ou bien je prend du recul, j'essaie de pas trop etre à fond. On nous vend du rêve et je trouve toutes ces séries pas réalistes, des situations à la Dawson sa n'existe pas vraiment, surtout qu'ils avaient des vies vraiment trop exceptionnelles pour des gamins de 16 ans !! (en plus ils en faisaient au moins 20!)
Sarah.M Il y a 13 ans

puis à la fin de la série elle finira avec un des deux (Dawson ou Pacey, vous suivez toujours?), mais j'vous dirai pas lequel parce que y'en a qui ont peut être pas tout vu encore!
<br />Quoi?? Dawson se marie avec l'autre blonde (Jane ?) et Pacey je sais pas ce qu'il devient mais il sort pas avec Joey à la fin...? On parle pas de la même série ou j'ai loupé un épisode  ??? Désolé de vous avoir spoiler la fin, t'façon tout le monde s'en fou lol, et puis on sait tous qu'à la fin elle fini dans une secte avec Tom Cruise. Triste fin.<br /><br />Pour répondre à ta question idem, je pense que c'est subjectif, certains se laisserons influencer par les séries à l'eau de rose, les musiques pour minettes aux paroles romantiques etc... d'autres pas. Personellement je suis assez vulnérable à se genre de truc. Sa me force à croire au prince charmant, qui ne vient pas, et qui n'existe pas! Donc je me preserve et j'évite de regarder des séries succeptibles de m'attendrir lol, ou bien je prend du recul, j'essaie de pas trop etre à fond. On nous vend du rêve et je trouve toutes ces séries pas réalistes, des situations à la Dawson sa n'existe pas vraiment, surtout qu'ils avaient des vies vraiment trop exceptionnelles pour des gamins de 16 ans !! (en plus ils en faisaient au moins 20!)

quoiqu'on en dise je pense qu'on est tous influencés. on se construit notre image de l'amour a partir des exemples qu'on nous donne, relation parentale, film, serie, roman...
Maitre Kaio Il y a 13 ans

quoiqu'on en dise je pense qu'on est tous influencés. on se construit notre image de l'amour a partir des exemples qu'on nous donne, relation parentale, film, serie, roman...