Y a quelques minutes enfin 3 heures en gros, j'ai discuté avec un musicien et il m'a parlé d'un site sur lequel il vend ces disques et qui préfére voir ces disques vendus sur ce site que à la fnac ou virgin ...<br /><br />Nous prenons par exemple le site http://www.fairtrade-music.com/ , qui comme son nom l'indique est fondé sur le concept du commerce équitable sauf qu'il concerne les artistes. Le but est que les artistes vendent leur musique en direct et touchent 100% des bénéfices pour financer un projet, puis les internautes choisissent le prix pour télécharger la musique en mp3 et financent ce projet. La différence majeure est que l'artiste touche l'intégralité du prix de l'album sans passer par des intermédiaires. (Par exemple , pour un album de variété française vendu à la fnac, l’interprète principal reçoit des royautés qui correspondent à 4 % du prix de vente TTC au public soit moins de 60 centimes d’euro par CD. Ces royautés doivent être partagées entre les artistes s’il s’agit d’un groupe.). Si on prend l'exemple sur Saez, il touche 60 centimes d'euro/ album vendu (et faut voir combien il lui reste quand il aura partager avec les membres du groupe ... 10 centimes voir moins ...)<br />[center][img]http://www.celluleverte.be/blog/images/fairtrademusic.jpg[/img][/center]<br /><br />Alors je viens à la conclusion qui est : Est ce un concept de musique équitable n'est pas vraiment bénéfique pour un artiste ? qu'il soit amateur ou professionnelle. Quoi que je dois bien le préciser, il vise plus un groupe qui démarre qu'un groupe qui a déjà un nom sur la scène musicale.<br /><br />Le site http://www.fairtrade-music.com/ est juste un exemple ... Y a surement d'autres sites qui se basent sur ce même concept , ... <br /><br />[center][img]http://img247.imageshack.us/img247/3249/fairtrade1vm.jpg[/img] [/center]<br /><br />On a eu déjà un fort exemple avec le chanteur de Coldplay, Chris Martin, qui depuis un lustre défend ce genre de concept de "commerce équitable" (bon ça suxx des fois et sent le coup marketing mais bon ...) et qui le marque au feutre sur ces mains (oui mister n'a pas encore osé de se le tatouer en vrai ^^)<br /><br />[center][img]http://imstars.aufeminin.com/stars/fan/chris-martin/chris-martin-20070223-216684.jpg[/img][/center]<br /><br />Que pensez-vous de ce genre de concept ? Est-une une alternative pour la survie des artistes? Une autre façon de vendre son art tout en gardant bonne conscience ? <br /><br />A vous  :bigsmile:<br />
Simo Il y a 12 ans

Y a quelques minutes enfin 3 heures en gros, j'ai discuté avec un musicien et il m'a parlé d'un site sur lequel il vend ces disques et qui préfére voir ces disques vendus sur ce site que à la fnac ou virgin ...<br /><br />Nous prenons par exemple le site http://www.fairtrade-music.com/ , qui comme son nom l'indique est fondé sur le concept du commerce équitable sauf qu'il concerne les artistes. Le but est que les artistes vendent leur musique en direct et touchent 100% des bénéfices pour financer un projet, puis les internautes choisissent le prix pour télécharger la musique en mp3 et financent ce projet. La différence majeure est que l'artiste touche l'intégralité du prix de l'album sans passer par des intermédiaires. (Par exemple , pour un album de variété française vendu à la fnac, l’interprète principal reçoit des royautés qui correspondent à 4 % du prix de vente TTC au public soit moins de 60 centimes d’euro par CD. Ces royautés doivent être partagées entre les artistes s’il s’agit d’un groupe.). Si on prend l'exemple sur Saez, il touche 60 centimes d'euro/ album vendu (et faut voir combien il lui reste quand il aura partager avec les membres du groupe ... 10 centimes voir moins ...)<br />

<br /><br />Alors je viens à la conclusion qui est : Est ce un concept de musique équitable n'est pas vraiment bénéfique pour un artiste ? qu'il soit amateur ou professionnelle. Quoi que je dois bien le préciser, il vise plus un groupe qui démarre qu'un groupe qui a déjà un nom sur la scène musicale.<br /><br />Le site http://www.fairtrade-music.com/ est juste un exemple ... Y a surement d'autres sites qui se basent sur ce même concept , ... <br /><br />
<br /><br />On a eu déjà un fort exemple avec le chanteur de Coldplay, Chris Martin, qui depuis un lustre défend ce genre de concept de "commerce équitable" (bon ça suxx des fois et sent le coup marketing mais bon ...) et qui le marque au feutre sur ces mains (oui mister n'a pas encore osé de se le tatouer en vrai )<br /><br />
<br /><br />Que pensez-vous de ce genre de concept ? Est-une une alternative pour la survie des artistes? Une autre façon de vendre son art tout en gardant bonne conscience ? <br /><br />A vous  :bigsmile:<br />

[quote author=Tshaka link=topic=2674.msg101840#msg101840 date=1237741558]<br /> l’interprète principal reçoit des royautés <br />[/quote]<br /><br />lol <br />je ne savais pas que royalties était traduisible en français.
dericone Il y a 12 ans

[quote author=Tshaka link=topic=2674.msg101840#msg101840 date=1237741558]<br /> l’interprète principal reçoit des royautés <br />[/quote]<br /><br />lol <br />je ne savais pas que royalties était traduisible en français.

[quote author=Tshaka link=topic=2674.msg101840#msg101840 date=1237741558]<br />Y a quelques minutes enfin 3 heures en gros, j'ai discuté avec un musicien et il m'a parlé d'un site sur lequel il vend ces disques et qui préfére voir ces disques vendus sur ce site que à la fnac ou virgin ...<br /><br />Nous prenons par exemple le site http://www.fairtrade-music.com/ , qui comme son nom l'indique est fondé sur le concept du commerce équitable sauf qu'il concerne les artistes. Le but est que les artistes vendent leur musique en direct et touchent 100% des bénéfices pour financer un projet, puis les internautes choisissent le prix pour télécharger la musique en mp3 et financent ce projet. La différence majeure est que l'artiste touche l'intégralité du prix de l'album sans passer par des intermédiaires. (Par exemple , pour un album de variété française vendu à la fnac, l’interprète principal reçoit des royautés qui correspondent à 4 % du prix de vente TTC au public soit moins de 60 centimes d’euro par CD. Ces royautés doivent être partagées entre les artistes s’il s’agit d’un groupe.). Si on prend l'exemple sur Saez, il touche 60 centimes d'euro/ album vendu (et faut voir combien il lui reste quand il aura partager avec les membres du groupe ... 10 centimes voir moins ...)<br />[center][img]http://www.celluleverte.be/blog/images/fairtrademusic.jpg[/img][/center]<br /><br />Alors je viens à la conclusion qui est : Est ce un concept de musique équitable n'est pas vraiment bénéfique pour un artiste ? qu'il soit amateur ou professionnelle. Quoi que je dois bien le préciser, il vise plus un groupe qui démarre qu'un groupe qui a déjà un nom sur la scène musicale.<br /><br />Le site http://www.fairtrade-music.com/ est juste un exemple ... Y a surement d'autres sites qui se basent sur ce même concept , ... <br /><br />[center][img]http://img247.imageshack.us/img247/3249/fairtrade1vm.jpg[/img] [/center]<br /><br />On a eu déjà un fort exemple avec le chanteur de Coldplay, Chris Martin, qui depuis un lustre défend ce genre de concept de "commerce équitable" (bon ça suxx des fois et sent le coup marketing mais bon ...) et qui le marque au feutre sur ces mains (oui mister n'a pas encore osé de se le tatouer en vrai ^^)<br /><br />[center][img]http://imstars.aufeminin.com/stars/fan/chris-martin/chris-martin-20070223-216684.jpg[/img][/center]<br /><br />Que pensez-vous de ce genre de concept ? Est-une une alternative pour la survie des artistes? Une autre façon de vendre son art tout en gardant bonne conscience ? <br /><br />A vous  :bigsmile:<br /><br />[/quote]Le concept est le meilleur qui soit pour un artiste encore faut il que tout cela puisse un jour se mettre en place et pas avoir que de la gueule comme CHRIS MARTIN parce que le revendiquer et l' afficher sont une chose mais le mettre en pratique en est une autre... Pourtant quand on mesure l' impact d un groupe tel que COLDPLAY et en allant  au bout de leurs idées en ne commercialisant leurs albums que par ce biais la on pourrait parler de véritable révolution commerciale dans le monde de la zik. Encore faut ils que des artistes de renommés mondiales est le cran de franchir le pas quitte a prendre quelques risques...Pour mettre une telle idée en pratique il faut un exemple fort! Et pas seulement des petits artistes auto produit!            Par contre seulement 4 pour cent de royalties sur un album vendu en commerce spécialisé pour un artiste tu es sur de tes chiffres ??? Car ça me parait très peu...!!
AnonymeIl y a 12 ans

[quote author=Tshaka link=topic=2674.msg101840#msg101840 date=1237741558]<br />Y a quelques minutes enfin 3 heures en gros, j'ai discuté avec un musicien et il m'a parlé d'un site sur lequel il vend ces disques et qui préfére voir ces disques vendus sur ce site que à la fnac ou virgin ...<br /><br />Nous prenons par exemple le site http://www.fairtrade-music.com/ , qui comme son nom l'indique est fondé sur le concept du commerce équitable sauf qu'il concerne les artistes. Le but est que les artistes vendent leur musique en direct et touchent 100% des bénéfices pour financer un projet, puis les internautes choisissent le prix pour télécharger la musique en mp3 et financent ce projet. La différence majeure est que l'artiste touche l'intégralité du prix de l'album sans passer par des intermédiaires. (Par exemple , pour un album de variété française vendu à la fnac, l’interprète principal reçoit des royautés qui correspondent à 4 % du prix de vente TTC au public soit moins de 60 centimes d’euro par CD. Ces royautés doivent être partagées entre les artistes s’il s’agit d’un groupe.). Si on prend l'exemple sur Saez, il touche 60 centimes d'euro/ album vendu (et faut voir combien il lui reste quand il aura partager avec les membres du groupe ... 10 centimes voir moins ...)<br />

<br /><br />Alors je viens à la conclusion qui est : Est ce un concept de musique équitable n'est pas vraiment bénéfique pour un artiste ? qu'il soit amateur ou professionnelle. Quoi que je dois bien le préciser, il vise plus un groupe qui démarre qu'un groupe qui a déjà un nom sur la scène musicale.<br /><br />Le site http://www.fairtrade-music.com/ est juste un exemple ... Y a surement d'autres sites qui se basent sur ce même concept , ... <br /><br />
<br /><br />On a eu déjà un fort exemple avec le chanteur de Coldplay, Chris Martin, qui depuis un lustre défend ce genre de concept de "commerce équitable" (bon ça suxx des fois et sent le coup marketing mais bon ...) et qui le marque au feutre sur ces mains (oui mister n'a pas encore osé de se le tatouer en vrai )<br /><br />
<br /><br />Que pensez-vous de ce genre de concept ? Est-une une alternative pour la survie des artistes? Une autre façon de vendre son art tout en gardant bonne conscience ? <br /><br />A vous  :bigsmile:<br /><br />[/quote]Le concept est le meilleur qui soit pour un artiste encore faut il que tout cela puisse un jour se mettre en place et pas avoir que de la gueule comme CHRIS MARTIN parce que le revendiquer et l' afficher sont une chose mais le mettre en pratique en est une autre... Pourtant quand on mesure l' impact d un groupe tel que COLDPLAY et en allant  au bout de leurs idées en ne commercialisant leurs albums que par ce biais la on pourrait parler de véritable révolution commerciale dans le monde de la zik. Encore faut ils que des artistes de renommés mondiales est le cran de franchir le pas quitte a prendre quelques risques...Pour mettre une telle idée en pratique il faut un exemple fort! Et pas seulement des petits artistes auto produit!            Par contre seulement 4 pour cent de royalties sur un album vendu en commerce spécialisé pour un artiste tu es sur de tes chiffres ??? Car ça me parait très peu...!!

Omenor: fais un effort sur l'écriture stp. entre le gros paté sans saut de ligne, et toutes les fautes, j'arrive pas à lire ton truc...
blat adminIl y a 12 ans

Omenor: fais un effort sur l'écriture stp. entre le gros paté sans saut de ligne, et toutes les fautes, j'arrive pas à lire ton truc...

[quote author=Omenor link=topic=2674.msg102076#msg102076 date=1237909460]<br />Le concept est le meilleur qui soit pour un artiste encore faut il que tout cela puisse un jour se mettre en place et pas avoir que de la gueule comme CHRIS MARTIN parce que le revendiquer et l' afficher sont une chose mais le mettre en pratique en est une autre... Pourtant quand on mesure l' impact d un groupe tel que COLDPLAY et en allant  au bout de leurs idées en ne commercialisant leurs albums que par ce biais la on pourrait parler de véritable révolution commerciale dans le monde de la zik. Encore faut ils que des artistes de renommés mondiales est le cran de franchir le pas quitte a prendre quelques risques...Pour mettre une telle idée en pratique il faut un exemple fort! Et pas seulement des petits artistes auto produit!             Par contre seulement 4 pour cent de royalties sur un album vendu en commerce spécialisé pour un artiste tu es sur de tes chiffres ??? Car ça me parait très peu...!!<br />[/quote]<br /><br />Chris Martin c'était un exemple, certes s'il pouvait aller plus loin que de se tatouer au feutre "FAIR TRADE" ça aura un impact<br /><br />Pour "combien touche un artiste sur un cd vendu" ... jamais on ne pourra avoir des chiffres exacts mais en gros pour :<br /><br />- un cd vendu , l'artiste touche pas plus de 9% (s'il est auteur-compositeur de sa musique on peut rajouter 4%) , le reste va à l'éditeur producteur et distributeur.<br />- un mp3 vendu sur le net via itunes ou autres plateformes, l'artiste ne touche que 3-4% . Et faut le signaler des fois l'artiste ne touche rien si la musique est vendu sur le net . "il semble hélas en pratique que les majors leur font renoncer à leurs droits lorsque leurs œuvres sont vendues sur Internet, à l’occasion de la renégociation de leurs contrats, celle-ci découlant d’une obligation légale imposée par notre droit d’auteur. Notons que l’objectif de cette renégociation est que les contrats ne puissent pas être trop défavorables à l’artiste, comme c’est le cas dans le système du Copyright..." [Art L.131-3 du Code de la Propriété Intellectuelle : "La transmission des droits de l’auteur est subordonnée à la condition que chacun des droits cédés fasse l’objet d’une mention distincte dans l’acte de cession et que le domaine d’exploitation des droits cédés soit délimité quant à son étendue et à sa destination, quant au lieu et quant à la durée."]<br /><br />Bref... <br />
Simo Il y a 12 ans

[quote author=Omenor link=topic=2674.msg102076#msg102076 date=1237909460]<br />Le concept est le meilleur qui soit pour un artiste encore faut il que tout cela puisse un jour se mettre en place et pas avoir que de la gueule comme CHRIS MARTIN parce que le revendiquer et l' afficher sont une chose mais le mettre en pratique en est une autre... Pourtant quand on mesure l' impact d un groupe tel que COLDPLAY et en allant  au bout de leurs idées en ne commercialisant leurs albums que par ce biais la on pourrait parler de véritable révolution commerciale dans le monde de la zik. Encore faut ils que des artistes de renommés mondiales est le cran de franchir le pas quitte a prendre quelques risques...Pour mettre une telle idée en pratique il faut un exemple fort! Et pas seulement des petits artistes auto produit!             Par contre seulement 4 pour cent de royalties sur un album vendu en commerce spécialisé pour un artiste tu es sur de tes chiffres ??? Car ça me parait très peu...!!<br />[/quote]<br /><br />Chris Martin c'était un exemple, certes s'il pouvait aller plus loin que de se tatouer au feutre "FAIR TRADE" ça aura un impact<br /><br />Pour "combien touche un artiste sur un cd vendu" ... jamais on ne pourra avoir des chiffres exacts mais en gros pour :<br /><br />- un cd vendu , l'artiste touche pas plus de 9% (s'il est auteur-compositeur de sa musique on peut rajouter 4%) , le reste va à l'éditeur producteur et distributeur.<br />- un mp3 vendu sur le net via itunes ou autres plateformes, l'artiste ne touche que 3-4% . Et faut le signaler des fois l'artiste ne touche rien si la musique est vendu sur le net . "il semble hélas en pratique que les majors leur font renoncer à leurs droits lorsque leurs œuvres sont vendues sur Internet, à l’occasion de la renégociation de leurs contrats, celle-ci découlant d’une obligation légale imposée par notre droit d’auteur. Notons que l’objectif de cette renégociation est que les contrats ne puissent pas être trop défavorables à l’artiste, comme c’est le cas dans le système du Copyright..." [Art L.131-3 du Code de la Propriété Intellectuelle : "La transmission des droits de l’auteur est subordonnée à la condition que chacun des droits cédés fasse l’objet d’une mention distincte dans l’acte de cession et que le domaine d’exploitation des droits cédés soit délimité quant à son étendue et à sa destination, quant au lieu et quant à la durée."]<br /><br />Bref... <br />