Comme Damien se refuse à communiquer sur son dernier album, je vous propose quelques questions, et le but c'est de répondre à sa place.<br /><br />Donc, avant tout, remettons nous dans le contexte :<br />- En 2007, le groupe balance 4 rought mixes sur son myspace. 4 chansons en anglais prévues sur un futur album rock.<br />- L'été 2007, quelques concerts à Paris et Lyon. En acoustique Damien reprend ces chansons, et une petite dizaine d'autres. Toutes prévues originellement pour l'album anglais, mais qui devraient finir sur un double francais/anglais, voir même ne jamais sortir.<br />- En 2008, c'est finalement Varsovie qui sort. Triple album acoustique, produit en 15 jours. Promo, passage a la télé, radio, magazine, la routine.<br />- L'été 2008, micro tournée estivale sur Varsovie. Toujours de l'acoustique, plus aucune trace de l'anglais. Mais l'album est toujours prévu, pour dans les 6 mois à venir. Et encore 6 mois après, c'est un album rock francais qui est annoncé.<br />- En 2009, l'album anglais sort enfin, mais sous le titre "A lovers prayer". L'artiste n'est plus "Saez" mais "Yellow Tricyle".<br />- Ensuite ? Rien. Pas de promo, que dalle, pas de concert, le néant.<br /><br />Maintenant, les questions :<br />- Pourquoi ? Oui, pourquoi ???<br />- Pourquoi sortir ce disque si c'est pour ne pas en causer, ne pas participer à sa diffusion. Ne me dites pas que c'est parce que c'est Saez et que la promo l'emmerde. Il en a toujours fait un minimum. Le mouv', Oui FM, Rockmag, etc. Là, rien. Vraiment rien. <br />- Pourquoi sortir ce disque plus de deux ans après ? N'oublions pas que Saez est connu pour jeter des albums dès que ca ne colle plus avec ce qu'il a envie de faire là, maintenant, tout de suite. A lovers prayer, c'est du réchauffé, des textes qui ont plus de deux ans, écrit avant Varsovie, et pourtant diffusés après. N'oublions pas non plus que la plupart des chansons étaient déjà connues suite aux concerts de l'été 2007. C'est pas non plus le genre de la maison.<br />- Pourquoi sortir ce disque sous un autre nom ? Sens caché ? Volonté que ce disque ne figure pas à la discographie de Saez mais de Yellow Tricycle ? <br />- Pourquoi ne pas faire de tournée ? Pareil, il en a toujours fait. Pourquoi pas là ?<br /><br />Attention, le but du jeu, c'est pas de répondre aux questions séparement, ni de troller, ni de kikoololer, mais de tenter, le plus sérieusement possible, de trouver une réponse qui répond à toutes les questions en meme temps, bref, de nous balancer votre théorie que explique l'histoire, le pourquoi et le comment, de Yellow Tricycle.<br />
blat Il y a 12 ans

Comme Damien se refuse à communiquer sur son dernier album, je vous propose quelques questions, et le but c'est de répondre à sa place.<br /><br />Donc, avant tout, remettons nous dans le contexte :<br />- En 2007, le groupe balance 4 rought mixes sur son myspace. 4 chansons en anglais prévues sur un futur album rock.<br />- L'été 2007, quelques concerts à Paris et Lyon. En acoustique Damien reprend ces chansons, et une petite dizaine d'autres. Toutes prévues originellement pour l'album anglais, mais qui devraient finir sur un double francais/anglais, voir même ne jamais sortir.<br />- En 2008, c'est finalement Varsovie qui sort. Triple album acoustique, produit en 15 jours. Promo, passage a la télé, radio, magazine, la routine.<br />- L'été 2008, micro tournée estivale sur Varsovie. Toujours de l'acoustique, plus aucune trace de l'anglais. Mais l'album est toujours prévu, pour dans les 6 mois à venir. Et encore 6 mois après, c'est un album rock francais qui est annoncé.<br />- En 2009, l'album anglais sort enfin, mais sous le titre "A lovers prayer". L'artiste n'est plus "Saez" mais "Yellow Tricyle".<br />- Ensuite ? Rien. Pas de promo, que dalle, pas de concert, le néant.<br /><br />Maintenant, les questions :<br />- Pourquoi ? Oui, pourquoi ???<br />- Pourquoi sortir ce disque si c'est pour ne pas en causer, ne pas participer à sa diffusion. Ne me dites pas que c'est parce que c'est Saez et que la promo l'emmerde. Il en a toujours fait un minimum. Le mouv', Oui FM, Rockmag, etc. Là, rien. Vraiment rien. <br />- Pourquoi sortir ce disque plus de deux ans après ? N'oublions pas que Saez est connu pour jeter des albums dès que ca ne colle plus avec ce qu'il a envie de faire là, maintenant, tout de suite. A lovers prayer, c'est du réchauffé, des textes qui ont plus de deux ans, écrit avant Varsovie, et pourtant diffusés après. N'oublions pas non plus que la plupart des chansons étaient déjà connues suite aux concerts de l'été 2007. C'est pas non plus le genre de la maison.<br />- Pourquoi sortir ce disque sous un autre nom ? Sens caché ? Volonté que ce disque ne figure pas à la discographie de Saez mais de Yellow Tricycle ? <br />- Pourquoi ne pas faire de tournée ? Pareil, il en a toujours fait. Pourquoi pas là ?<br /><br />Attention, le but du jeu, c'est pas de répondre aux questions séparement, ni de troller, ni de kikoololer, mais de tenter, le plus sérieusement possible, de trouver une réponse qui répond à toutes les questions en meme temps, bref, de nous balancer votre théorie que explique l'histoire, le pourquoi et le comment, de Yellow Tricycle.<br />

Allez, j'y vais de ma théorie  :haha:<br /><br />Je pense que le p'tit père a vécu une période difficile durant ces deux dernières années (y'a qu'à écouter ses chansons pour le savoir) et que ça a boosté sa créativité, d'où le nombre de chansons assez conséquent tout de même.<br /><br />C'est bien connu, pour tous les artistes, c'est la tristesse/la souffrance qui crée l'inspiration.<br />Je pense que Damien n'a jamais été aussi profond dans cette souffrance, j'ai même l'impression qu'il a atteint le "nerf de la vie", qu'il est allé très très loin cette fois dans ce qu'on peut appeler une crise existentielle (crise amoureuse, c'est pareil).<br /><br />Pour répondre à la question "Pourquoi sortir un album sous un autre nom?", je pense que c'est parce qu'il a senti qu'il y avait un certain changement chez lui, et que ça ne collait plus dans la lignée "Saez"; c'est une sorte d'aparté. Je pense qu'au départ, A lovers prayer était un "projet", au vrai sens du terme, c'est-à-dire avec un travail censé mener à un résultat dont on a déjà plus ou moins une idée, en l'occurrence un album rock. Au final, à peine la moitié peut-être considérée comme "rock" (du moins dans le sens où je l'entends). Je pense qu'il a eu besoin de sortir tout ce qui a résulté de son "mal-être", il avait besoin de le communiquer, donc le "projet" a été plus ou moins abandonné, en tous cas modifié... Pour donner au final un CD hétérogène et assez brut (c'est comme ça que je le ressens).<br /><br />Pourquoi pas de tournée, pas de promo? Parce que Yellow Tricycle n'est pas Saez. Et qu'il y a justement cette dimension d'aparté, où A lovers prayer est juste une sorte de journal intime publié, sur lequel il n'y a pas à discuter, à commenter, à défendre, à chanter. Il y a juste à écouter, point barre.<br /><br />J'ai tendance à me dire que si il a vraiment touché le fond à un moment donné, il est possible que sa créativité en prenne un coup. Je m'explique: toucher le fond implique d'aller ensuite non seulement "mieux", mais "bien". Et là, il n'y a plus vraiment d'artiste.<br /><br />Mais bon, ce ne sont que des spéculations, on ne saura jamais vraiment de toute façon. Je ne sais même pas si j'ai envie de savoir, ça le regarde. Je garde juste mon idée dans un coin de ma tête.
AurelyX Il y a 12 ans

Allez, j'y vais de ma théorie  :haha:<br /><br />Je pense que le p'tit père a vécu une période difficile durant ces deux dernières années (y'a qu'à écouter ses chansons pour le savoir) et que ça a boosté sa créativité, d'où le nombre de chansons assez conséquent tout de même.<br /><br />C'est bien connu, pour tous les artistes, c'est la tristesse/la souffrance qui crée l'inspiration.<br />Je pense que Damien n'a jamais été aussi profond dans cette souffrance, j'ai même l'impression qu'il a atteint le "nerf de la vie", qu'il est allé très très loin cette fois dans ce qu'on peut appeler une crise existentielle (crise amoureuse, c'est pareil).<br /><br />Pour répondre à la question "Pourquoi sortir un album sous un autre nom?", je pense que c'est parce qu'il a senti qu'il y avait un certain changement chez lui, et que ça ne collait plus dans la lignée "Saez"; c'est une sorte d'aparté. Je pense qu'au départ, A lovers prayer était un "projet", au vrai sens du terme, c'est-à-dire avec un travail censé mener à un résultat dont on a déjà plus ou moins une idée, en l'occurrence un album rock. Au final, à peine la moitié peut-être considérée comme "rock" (du moins dans le sens où je l'entends). Je pense qu'il a eu besoin de sortir tout ce qui a résulté de son "mal-être", il avait besoin de le communiquer, donc le "projet" a été plus ou moins abandonné, en tous cas modifié... Pour donner au final un CD hétérogène et assez brut (c'est comme ça que je le ressens).<br /><br />Pourquoi pas de tournée, pas de promo? Parce que Yellow Tricycle n'est pas Saez. Et qu'il y a justement cette dimension d'aparté, où A lovers prayer est juste une sorte de journal intime publié, sur lequel il n'y a pas à discuter, à commenter, à défendre, à chanter. Il y a juste à écouter, point barre.<br /><br />J'ai tendance à me dire que si il a vraiment touché le fond à un moment donné, il est possible que sa créativité en prenne un coup. Je m'explique: toucher le fond implique d'aller ensuite non seulement "mieux", mais "bien". Et là, il n'y a plus vraiment d'artiste.<br /><br />Mais bon, ce ne sont que des spéculations, on ne saura jamais vraiment de toute façon. Je ne sais même pas si j'ai envie de savoir, ça le regarde. Je garde juste mon idée dans un coin de ma tête.

Peux-être qu'il a passé plusieurs années aux Etats-Unis (à New York). En ce temps là, il a fait beaucoup de musiques en anglais. Ces chansons là ont certainement du être "faites" (écrite, composé, joué) par beaucoup de gens; le travail devait être moins personnelles sans doute. La ressemblance à Radiohead est peux-être du à ça.<br />Il les as enregistrés assez tôt mais il ne les as pas sorti tout de suite à cause de sa rupture.<br /><br />Un an après, il se dit que ces musiques ne doivent pas restés au placard, qu'il les as écrites, composés, enregistrés, promises... Ce n'est pas pour rien...<br />Mais d'un autre coté, il n'est plus dans le même état d'esprit, il est revenu au bon vieux français, préfère sans doute jouer solitaire...<br />Il le sort donc mais sous un autre nom, ce n'est pas tout à fait SON album; il le renie un peu.<br /><br /><br /><br />Tout cela ne sont que des suppositions. Désolé pour la syntaxe.
PJ Il y a 12 ans

Peux-être qu'il a passé plusieurs années aux Etats-Unis (à New York). En ce temps là, il a fait beaucoup de musiques en anglais. Ces chansons là ont certainement du être "faites" (écrite, composé, joué) par beaucoup de gens; le travail devait être moins personnelles sans doute. La ressemblance à Radiohead est peux-être du à ça.<br />Il les as enregistrés assez tôt mais il ne les as pas sorti tout de suite à cause de sa rupture.<br /><br />Un an après, il se dit que ces musiques ne doivent pas restés au placard, qu'il les as écrites, composés, enregistrés, promises... Ce n'est pas pour rien...<br />Mais d'un autre coté, il n'est plus dans le même état d'esprit, il est revenu au bon vieux français, préfère sans doute jouer solitaire...<br />Il le sort donc mais sous un autre nom, ce n'est pas tout à fait SON album; il le renie un peu.<br /><br /><br /><br />Tout cela ne sont que des suppositions. Désolé pour la syntaxe.

Fin du groupe Saez tout simplement ...<br /><br />Maintenant Damien se consacre au cinéma et son film qu'il tourne à New-York :p
Simo Il y a 12 ans

Fin du groupe Saez tout simplement ...<br /><br />Maintenant Damien se consacre au cinéma et son film qu'il tourne à New-York

C'pas le bac à sable ici. No troll. Merci.
blat adminIl y a 12 ans

C'pas le bac à sable ici. No troll. Merci.

Ben c'est ma théorie -_-'<br /><br />Fin du groupe Saez et qu'avec Yellow Tricycle il se donne un nouveau départ
Simo Il y a 12 ans

Ben c'est ma théorie '<br /><br />Fin du groupe Saez et qu'avec Yellow Tricycle il se donne un nouveau départ

(Je parlais de la remarque sur Damien qui abandonne la musique pour se lancer dans une carrière cinématographique à New York pour le troll).<br /><br />Selon toi, Saez ne sortirait plus que des disques sous le nom de Yellow Tricycle ?
blat Il y a 12 ans

(Je parlais de la remarque sur Damien qui abandonne la musique pour se lancer dans une carrière cinématographique à New York pour le troll).<br /><br />Selon toi, Saez ne sortirait plus que des disques sous le nom de Yellow Tricycle ?

[quote author=Tshaka link=topic=2868.msg110069#msg110069 date=1246972369]<br />Ben c'est ma théorie -_-'<br /><br />Fin du groupe Saez et qu'avec Yellow Tricycle il se donne un nouveau départ<br />[/quote]<br /><br />Je trouve que ça ne tient pas debout. Un nouveau départ n'implique pas qu'il n'y ai aucune promotion, ni aucun concert...<br /><br />D'ailleurs, il affirmait vouloir faire un album rock français rapidement. C'est un peu stupide s'il produit l'album sous le nom de groupe "Yellow tricycle"
PJ Il y a 12 ans

[quote author=Tshaka link=topic=2868.msg110069#msg110069 date=1246972369]<br />Ben c'est ma théorie '<br /><br />Fin du groupe Saez et qu'avec Yellow Tricycle il se donne un nouveau départ<br />[/quote]<br /><br />Je trouve que ça ne tient pas debout. Un nouveau départ n'implique pas qu'il n'y ai aucune promotion, ni aucun concert...<br /><br />D'ailleurs, il affirmait vouloir faire un album rock français rapidement. C'est un peu stupide s'il produit l'album sous le nom de groupe "Yellow tricycle"

Pour ma part, je pense (comme plusieurs avant moi apparemment), que Yellow Tricycle est vraiment un projet qui pour lui est "à part". Peut-être, comme l'a suggéré PJ, que cet album est moins personnel dans sa conception que les autres, d'ailleurs on peut le voir dans la boite du CD, même si Damien reste en haut de la pyramide, beaucoup de gens semblent avoir touché, de près ou de loin, à ce projet, et pas seulement les membres du groupe "Saez", et je pense qu'il voulait montrer que, contrairement à Varsovie, il était entouré pour cet album.<br />Alors, peut-être que donné aux participants au CD le nom de "Yellow Tricycle" est un moyen de leur rendre hommage, de les faire d'avantage exister que si l'album avait été au nom de "Saez"...<br /><br />Cependant, dans ma théorie, je n'ai pas encore proposé d'explications quant à son abandon, son absence de promo. Si je devais en fournir une, là tout de suite, je dirais simplement que justement, c'est un projet "à part". Je me répète, et là je vais reprendre les dires d'AurelyX, mot à mot, car j'ai la même vision des choses :<br /><br />[quote]il n'y a pas à discuter, à commenter, à défendre, à chanter. Il y a juste à écouter, point barre.[/quote]<br /><br />En fait, cela me fait penser à l'album internet "Katagena", mais qui lui ne contenait peut-être pas assez de titres pour en faire un album complet...
Romz89 Il y a 12 ans

Pour ma part, je pense (comme plusieurs avant moi apparemment), que Yellow Tricycle est vraiment un projet qui pour lui est "à part". Peut-être, comme l'a suggéré PJ, que cet album est moins personnel dans sa conception que les autres, d'ailleurs on peut le voir dans la boite du CD, même si Damien reste en haut de la pyramide, beaucoup de gens semblent avoir touché, de près ou de loin, à ce projet, et pas seulement les membres du groupe "Saez", et je pense qu'il voulait montrer que, contrairement à Varsovie, il était entouré pour cet album.<br />Alors, peut-être que donné aux participants au CD le nom de "Yellow Tricycle" est un moyen de leur rendre hommage, de les faire d'avantage exister que si l'album avait été au nom de "Saez"...<br /><br />Cependant, dans ma théorie, je n'ai pas encore proposé d'explications quant à son abandon, son absence de promo. Si je devais en fournir une, là tout de suite, je dirais simplement que justement, c'est un projet "à part". Je me répète, et là je vais reprendre les dires d'AurelyX, mot à mot, car j'ai la même vision des choses :<br /><br />

il n'y a pas à discuter, à commenter, à défendre, à chanter. Il y a juste à écouter, point barre.
<br /><br />En fait, cela me fait penser à l'album internet "Katagena", mais qui lui ne contenait peut-être pas assez de titres pour en faire un album complet...

Allez hop, puisque jusque là tout se ressemble un peu, tentons de faire un poil différent.<br /><br />A lovers prayer, c'est un truc encore plus noir que Varsovie. Ca parle d'amour, de rupture, de douleur, de colère. Mais pas d'une facon dont on en parlerait tous, pas à la Varsovie et ses phrases souvent clichés, à la Saez, à la Debbie. C'est un album pour lequel il a tout donné, du temps, de l'argent. Tellement qu'il a du balancer Varsovie pour renflouer les caisses, et faire des tournées de 4 dates histoire de. On en fait pas trop, le minimum, on remet le compte en banque en ordre, et on repart.<br /><br />Finalement, 2 ans après, la rupture, elle est consommée. Chanter le depart de la polonaise en concert, il y arrive pas. Alors ressortir un disque, en reparler, se refoutre apwal, rechialer, non merci. La page est tournée, pourquoi revenir sur cette rupture pour la nième fois ?<br /><br />Sauf que derrière, y'a des gens qui ont investie de la thune. Alors faut le sortir ce satané album.<br /><br />Mais sous un pseudonyme, le titre de l'album devient le groupe, l'album devient A lovers prayer. On met en boite, on vend. Les gens achetent, les investisseurs sont contents. <br /><br />Yellow tricycle est mort avant même d'etre né. <br /><br />Maintenant, on peut passer à l'album suivant.
blat Il y a 12 ans

Allez hop, puisque jusque là tout se ressemble un peu, tentons de faire un poil différent.<br /><br />A lovers prayer, c'est un truc encore plus noir que Varsovie. Ca parle d'amour, de rupture, de douleur, de colère. Mais pas d'une facon dont on en parlerait tous, pas à la Varsovie et ses phrases souvent clichés, à la Saez, à la Debbie. C'est un album pour lequel il a tout donné, du temps, de l'argent. Tellement qu'il a du balancer Varsovie pour renflouer les caisses, et faire des tournées de 4 dates histoire de. On en fait pas trop, le minimum, on remet le compte en banque en ordre, et on repart.<br /><br />Finalement, 2 ans après, la rupture, elle est consommée. Chanter le depart de la polonaise en concert, il y arrive pas. Alors ressortir un disque, en reparler, se refoutre apwal, rechialer, non merci. La page est tournée, pourquoi revenir sur cette rupture pour la nième fois ?<br /><br />Sauf que derrière, y'a des gens qui ont investie de la thune. Alors faut le sortir ce satané album.<br /><br />Mais sous un pseudonyme, le titre de l'album devient le groupe, l'album devient A lovers prayer. On met en boite, on vend. Les gens achetent, les investisseurs sont contents. <br /><br />Yellow tricycle est mort avant même d'etre né. <br /><br />Maintenant, on peut passer à l'album suivant.

j'avoue que j'accroche plus à la théorie de Blat...<br /><br />perso j'pense que le coté désarticulé et parfois totalement incompréhensible qui concerne la sortie des albums (et la communication qui y est associée) vient du fait que la cote de popularité de notre ours préféré n'est pas vraiment ascendante..<br /><br />y'a eu l'époque jeune et con... où il était jeune et.... peut être un peu naïf... l'album de la rébellion adolescente.. rébellion orchestrée par tout un tas de trucs que Saez vomira par la suite : le fond de cet album est révélateur d'un vrai talent, mais talent instrumenté par bien d'autres guitares que celle de l'auteur des chansons !<br /><br />dans l'album suivant, il fuit le système qui l'a mis sur le devant de la scène... titres longs, communication restreinte... il se grille dans les médias et se fait quelques ennemis. Mais il atteint là, à mon sens, l'apothéose de sa carrière... le juste équilibre.<br /><br />et puis vient Debbie, Saez passe du côté obscure pour les médias... de l'autre côté du miroir : là où ne restent que les initiés (comme nous ;) )... on tente bien de faire de nouveaux adhérents... quelques passages radios, un dvd bonus... mais on ne devient pas médaillé olympique de course à pied en s'étant tiré une balle dans le pied ^^<br /><br />là... on a envie de continuer...et puis on change.. on a des projets plein la tête...un album en anglais... voilà la clef du problème ! l'anglais, ça internationalise... l'anglais, c'est un come back idéal... on anticipe, on communique, on écrit, on fait ça bien.. ça prend du temps... ça coute cher.<br /><br />et puis y'a des hauts, des bas... et Varsovie. Varsovie, c'est le journal intime, la confession sur le divan du psy. Varsovie, c'est quelque chose à part : Saez est mis de côté, Damien s'exprime. C'est bref, intense, vrai. Un concentré d'émotions dévoilé pour se sentir mieux.<br /><br />Varsovie évacué par Damien, Saez se recentre sur son projet anglais qui traine et n'aboutit pas, faute de moyens, de temps... et puis un projet commun,c'est plus compliqué à gérer. Et quand vient le moment de la sortie, on n'a pas envie de se saborder. C'est un bon album.. mais dans l'inconscient collectif, Saez n'a plus vraiment la cote. Comment leur faire écouter à leur insu... comment faire pour que tous ces détracteurs aient une écoute objective... pourquoi pas une publication quasi anonyme ?<br /><br />(c'est apparemment courant les come back à la Maxime Nucci... alias Yodelice  :blackheart:).. quand quelqu'un se grille sur la place publique... pas grave, on change d'identité et on recommence. Pour moi la communication est bien présente autour du dernier album... volontairement discrète mais elle existe justement au travers de ce brouillage de piste sur l'identité de l'auteur.<br /><br />En conclusion, je pense pas que la fin de Saez ait sonné... on a là trop de tentatives de remonter la pente pour que ce soit le cas.<br /><br />Mais de là à prédire l'avenir...... ?<br />
idem Il y a 12 ans

j'avoue que j'accroche plus à la théorie de Blat...<br /><br />perso j'pense que le coté désarticulé et parfois totalement incompréhensible qui concerne la sortie des albums (et la communication qui y est associée) vient du fait que la cote de popularité de notre ours préféré n'est pas vraiment ascendante..<br /><br />y'a eu l'époque jeune et con... où il était jeune et.... peut être un peu naïf... l'album de la rébellion adolescente.. rébellion orchestrée par tout un tas de trucs que Saez vomira par la suite : le fond de cet album est révélateur d'un vrai talent, mais talent instrumenté par bien d'autres guitares que celle de l'auteur des chansons !<br /><br />dans l'album suivant, il fuit le système qui l'a mis sur le devant de la scène... titres longs, communication restreinte... il se grille dans les médias et se fait quelques ennemis. Mais il atteint là, à mon sens, l'apothéose de sa carrière... le juste équilibre.<br /><br />et puis vient Debbie, Saez passe du côté obscure pour les médias... de l'autre côté du miroir : là où ne restent que les initiés (comme nous )... on tente bien de faire de nouveaux adhérents... quelques passages radios, un dvd bonus... mais on ne devient pas médaillé olympique de course à pied en s'étant tiré une balle dans le pied <br /><br />là... on a envie de continuer...et puis on change.. on a des projets plein la tête...un album en anglais... voilà la clef du problème ! l'anglais, ça internationalise... l'anglais, c'est un come back idéal... on anticipe, on communique, on écrit, on fait ça bien.. ça prend du temps... ça coute cher.<br /><br />et puis y'a des hauts, des bas... et Varsovie. Varsovie, c'est le journal intime, la confession sur le divan du psy. Varsovie, c'est quelque chose à part : Saez est mis de côté, Damien s'exprime. C'est bref, intense, vrai. Un concentré d'émotions dévoilé pour se sentir mieux.<br /><br />Varsovie évacué par Damien, Saez se recentre sur son projet anglais qui traine et n'aboutit pas, faute de moyens, de temps... et puis un projet commun,c'est plus compliqué à gérer. Et quand vient le moment de la sortie, on n'a pas envie de se saborder. C'est un bon album.. mais dans l'inconscient collectif, Saez n'a plus vraiment la cote. Comment leur faire écouter à leur insu... comment faire pour que tous ces détracteurs aient une écoute objective... pourquoi pas une publication quasi anonyme ?<br /><br />(c'est apparemment courant les come back à la Maxime Nucci... alias Yodelice  :blackheart:).. quand quelqu'un se grille sur la place publique... pas grave, on change d'identité et on recommence. Pour moi la communication est bien présente autour du dernier album... volontairement discrète mais elle existe justement au travers de ce brouillage de piste sur l'identité de l'auteur.<br /><br />En conclusion, je pense pas que la fin de Saez ait sonné... on a là trop de tentatives de remonter la pente pour que ce soit le cas.<br /><br />Mais de là à prédire l'avenir...... ?<br />

[quote author=idem link=topic=2868.msg110083#msg110083 date=1246980606]<br />et puis y'a des hauts, des bas... et Varsovie. Varsovie, c'est le journal intime, la confession sur le divan du psy. Varsovie, c'est quelque chose à part : Saez est mis de côté, Damien s'exprime. C'est bref, intense, vrai. Un concentré d'émotions dévoilé pour se sentir mieux.<br />[/quote]<br /><br />Mais n'est-ce pas le cas depuis le début ? Enfin depuis Jours Etranges qui n'est de plus qu'un pauvre journal intime d'un ado un peu comme les autres. Pour moi, y a jamais eu de Saez, c'est toujours Damien qui ressort le plus dans ces albums (à part un peu sur God Blesse)<br /><br />[quote author=idem link=topic=2868.msg110083#msg110083 date=1246980606]<br />(c'est apparemment courant les come back à la Maxime Nucci... alias Yodelice  :blackheart:).. quand quelqu'un se grille sur la place publique... pas grave, on change d'identité et on recommence. Pour moi la communication est bien présente autour du dernier album... volontairement discrète mais elle existe justement au travers de ce brouillage de piste sur l'identité de l'auteur.[/quote]<br /><br />Moi je pense plus qu'il a vraiment besoin de laisser de coté ce satané Saez qu'il se trimballe depuis Jours Etranges ... Pas vraiment pour rebondir et va pour recommencer l'aventure mais plus dans un concept de "Il a donné ce qu'il avait à offrir ..." ça s'arrête la<br /><br />
Simo Il y a 12 ans

[quote author=idem link=topic=2868.msg110083#msg110083 date=1246980606]<br />et puis y'a des hauts, des bas... et Varsovie. Varsovie, c'est le journal intime, la confession sur le divan du psy. Varsovie, c'est quelque chose à part : Saez est mis de côté, Damien s'exprime. C'est bref, intense, vrai. Un concentré d'émotions dévoilé pour se sentir mieux.<br />[/quote]<br /><br />Mais n'est-ce pas le cas depuis le début ? Enfin depuis Jours Etranges qui n'est de plus qu'un pauvre journal intime d'un ado un peu comme les autres. Pour moi, y a jamais eu de Saez, c'est toujours Damien qui ressort le plus dans ces albums (à part un peu sur God Blesse)<br /><br />[quote author=idem link=topic=2868.msg110083#msg110083 date=1246980606]<br />(c'est apparemment courant les come back à la Maxime Nucci... alias Yodelice  :blackheart:).. quand quelqu'un se grille sur la place publique... pas grave, on change d'identité et on recommence. Pour moi la communication est bien présente autour du dernier album... volontairement discrète mais elle existe justement au travers de ce brouillage de piste sur l'identité de l'auteur.[/quote]<br /><br />Moi je pense plus qu'il a vraiment besoin de laisser de coté ce satané Saez qu'il se trimballe depuis Jours Etranges ... Pas vraiment pour rebondir et va pour recommencer l'aventure mais plus dans un concept de "Il a donné ce qu'il avait à offrir ..." ça s'arrête la<br /><br />

Pour reprendre ta pensée idem, c'est vrai que Yellow Tricycle pourrait être pour Damien un moyen de se relancer (je ne m'aventurerai cependant pas à dire "partir sur de nouvelles bases", non, son discours reste le même, il nous l'a prouvé aux victoires de la musique d'ailleurs), mais avec la réserve qu'il accorde à tous ses albums.<br /><br />D'ailleurs, c'est la première fois que l'anglais est si présent (normal, l'album est 100% en anglais), alors que d'habitude, ce n'était que quelques morceaux ici et là sur ses albums, voire pas du tout de morceaux en anglais pour Debbie et VLP, et il a probablement déjà changé de trip (même si, comme vous l'avez dit, du monde a travaillé sur cet album, ça aurait été dommage de le laisser au fond d'une malle).<br /><br />Cependant je ne sais pas si son objectif premier était de s'internationaliser. Non, le but de l'anglais est peut-être aussi une manière différente de s'exprimer. Car oui, même si le fond peut rester plus ou moins le même quelque soit la langue, la forme elle change, et avec elle la vision des choses parfois.<br />Preuve en est déjà le livret de paroles de Cretch, où plusieurs traductions possibles sont proposées sur certains morceaux. Témoignage aussi vu sur le forum par un québécois je crois, qui demandait comment on faisait, nous français, pour "sentir" le message de Damien comme le ferait un anglophone, et comme on le fait, nous français, lorsque ses chansons sont en français...<br /><br />(Désolé, je m'attarde pas mal sur ce dernier album là ^^)
Romz89 Il y a 12 ans

Pour reprendre ta pensée idem, c'est vrai que Yellow Tricycle pourrait être pour Damien un moyen de se relancer (je ne m'aventurerai cependant pas à dire "partir sur de nouvelles bases", non, son discours reste le même, il nous l'a prouvé aux victoires de la musique d'ailleurs), mais avec la réserve qu'il accorde à tous ses albums.<br /><br />D'ailleurs, c'est la première fois que l'anglais est si présent (normal, l'album est 100% en anglais), alors que d'habitude, ce n'était que quelques morceaux ici et là sur ses albums, voire pas du tout de morceaux en anglais pour Debbie et VLP, et il a probablement déjà changé de trip (même si, comme vous l'avez dit, du monde a travaillé sur cet album, ça aurait été dommage de le laisser au fond d'une malle).<br /><br />Cependant je ne sais pas si son objectif premier était de s'internationaliser. Non, le but de l'anglais est peut-être aussi une manière différente de s'exprimer. Car oui, même si le fond peut rester plus ou moins le même quelque soit la langue, la forme elle change, et avec elle la vision des choses parfois.<br />Preuve en est déjà le livret de paroles de Cretch, où plusieurs traductions possibles sont proposées sur certains morceaux. Témoignage aussi vu sur le forum par un québécois je crois, qui demandait comment on faisait, nous français, pour "sentir" le message de Damien comme le ferait un anglophone, et comme on le fait, nous français, lorsque ses chansons sont en français...<br /><br />(Désolé, je m'attarde pas mal sur ce dernier album là )

D'après ce qu'on en sait, du temps et de l'argent on été investi pour cet album, alors le Damien il a p't'être pas eu envie de tout jeter vu le boulot que ça représente.<br />Et puis peut-être que pour une fois il a voulu aller au bout de ce qu'il nous balance. Il nous avait parlé de cet album depuis pas mal de temps, nous l'a même présenté, alors ne pas le sortir ça aurait été un peu limite (dans le style de ses bouquins, dates, films...)... Bon en même temps j'pense pas que ça aurait surpris grand monde de toute manière.<br />Quant au fait que ça ne soit pas sorti sous le nom de Saez, peut-être justement pour montrer qu'il est passé à autre chose depuis, et qu'il le sort vraiment juste pour faire plaisir à tout le monde. Et dans cet état d'esprit, forcément il a pas du avoir très envie de se bouger pour le vendre (il en a déjà pas envie en temps normal). Après tout, auprès de son public, la promo avait déjà été faite lors des quelques concerts qu'il a donné à cette occasion.
Aude Il y a 12 ans

D'après ce qu'on en sait, du temps et de l'argent on été investi pour cet album, alors le Damien il a p't'être pas eu envie de tout jeter vu le boulot que ça représente.<br />Et puis peut-être que pour une fois il a voulu aller au bout de ce qu'il nous balance. Il nous avait parlé de cet album depuis pas mal de temps, nous l'a même présenté, alors ne pas le sortir ça aurait été un peu limite (dans le style de ses bouquins, dates, films...)... Bon en même temps j'pense pas que ça aurait surpris grand monde de toute manière.<br />Quant au fait que ça ne soit pas sorti sous le nom de Saez, peut-être justement pour montrer qu'il est passé à autre chose depuis, et qu'il le sort vraiment juste pour faire plaisir à tout le monde. Et dans cet état d'esprit, forcément il a pas du avoir très envie de se bouger pour le vendre (il en a déjà pas envie en temps normal). Après tout, auprès de son public, la promo avait déjà été faite lors des quelques concerts qu'il a donné à cette occasion.

Saez est dans le trip anglais après Debbie et sa tournée en deux parties. Il veut quelque chose de nouveau, il veut explorer une autre facette de son talent de créateur. Très bien.<br />Cela dit, la vie s'interpose. Il subit des coups durs, sans doute une rupture, il s'isole de son groupe et paraît maintenant totalement en décalage avec ses dernières créations.<br />Au fond du trou, vers quoi se tourner ? Ce qui le fait respirer, ce qui le fait vivre : l'écriture !<br />L'écoute, durant son chagrin, d'artistes tels que Barbara, Brel ou Brassens, lui donne peut être encore plus l'élan pour mettre en vers sa douleur si forte mais en même si banale pour chacun.<br />Varsovie est né. Devant une telle authenticité, damien se plie. Il oublie son projet anglais pour privilégier le vrai, le pur, l'authentique Varsovie. Il se dit aussi qu'avec la sortie de ce disque, sa peine va s'éloigner également.<br />Vient le temps des concerts. Trop lourd, trop dur pour lui de replonger dans ses textes si intimes et sincères. La tournée s'arrête, et Damien se rend compte que son histoire avec son ex n'est pas terminée. L'alcool est au secours, les potes qui reviennent...et Yellow Tricycle qui réapparaît. Peut être une bouée de sauvetage. Damien s'y accroche pour s'en sortir, pour prendre un virage.<br />Il retrouve la rage, on l'a vu pendant les victoires. C'est pas encore la grande forme mais la rage est revenue (d'où aucune promo), c'est bon signe....
AnonymeIl y a 12 ans

Saez est dans le trip anglais après Debbie et sa tournée en deux parties. Il veut quelque chose de nouveau, il veut explorer une autre facette de son talent de créateur. Très bien.<br />Cela dit, la vie s'interpose. Il subit des coups durs, sans doute une rupture, il s'isole de son groupe et paraît maintenant totalement en décalage avec ses dernières créations.<br />Au fond du trou, vers quoi se tourner ? Ce qui le fait respirer, ce qui le fait vivre : l'écriture !<br />L'écoute, durant son chagrin, d'artistes tels que Barbara, Brel ou Brassens, lui donne peut être encore plus l'élan pour mettre en vers sa douleur si forte mais en même si banale pour chacun.<br />Varsovie est né. Devant une telle authenticité, damien se plie. Il oublie son projet anglais pour privilégier le vrai, le pur, l'authentique Varsovie. Il se dit aussi qu'avec la sortie de ce disque, sa peine va s'éloigner également.<br />Vient le temps des concerts. Trop lourd, trop dur pour lui de replonger dans ses textes si intimes et sincères. La tournée s'arrête, et Damien se rend compte que son histoire avec son ex n'est pas terminée. L'alcool est au secours, les potes qui reviennent...et Yellow Tricycle qui réapparaît. Peut être une bouée de sauvetage. Damien s'y accroche pour s'en sortir, pour prendre un virage.<br />Il retrouve la rage, on l'a vu pendant les victoires. C'est pas encore la grande forme mais la rage est revenue (d'où aucune promo), c'est bon signe....

pourquoi il mettrait 2 ou 3 ans à se remettre d'une rupture... enfin... nous on se fait aussi jeter comme des vieilles chaussettes... on en chie aussi tous les jours.. mais c'est pas pour ça qu'on arrête notre taf et qu'on s'met à pleurer à chaque fois qu'on entend un truc qui nous rappelle "..."<br /><br />'fin... j'suis pas trop partisante de la théorie de la rupture qui est la cause de tout... on puise dans ce qu'on a vécu mais l'art c'est aussi créer, broder un peu à partir de choses vécues... c'est pas juste une retranscription fidèle du réel.
idem Il y a 12 ans

pourquoi il mettrait 2 ou 3 ans à se remettre d'une rupture... enfin... nous on se fait aussi jeter comme des vieilles chaussettes... on en chie aussi tous les jours.. mais c'est pas pour ça qu'on arrête notre taf et qu'on s'met à pleurer à chaque fois qu'on entend un truc qui nous rappelle "..."<br /><br />'fin... j'suis pas trop partisante de la théorie de la rupture qui est la cause de tout... on puise dans ce qu'on a vécu mais l'art c'est aussi créer, broder un peu à partir de choses vécues... c'est pas juste une retranscription fidèle du réel.

Étant son propre patron, rien ne le retient de s'arrêter sous le poids de la souffrance, chose que l'individu lambda ne fera pas parce qu'il faut bien qu'il survive. Mettre des années à se remettre d'une rupture et à devenir un déchet, je vois pas en quoi c'est impossible, même si c'est pas le "fonctionnement" courant.<br /><br />Je suis d'accord pour la création, mais il existe deux cas où elle est bloquée: celui où la souffrance est tellement forte qu'on est incapable de la "digérer" et de l'exploiter, et celui où il n'y a plus de souffrance et donc pas de fondations pour quelconque création.
AurelyX Il y a 12 ans

Étant son propre patron, rien ne le retient de s'arrêter sous le poids de la souffrance, chose que l'individu lambda ne fera pas parce qu'il faut bien qu'il survive. Mettre des années à se remettre d'une rupture et à devenir un déchet, je vois pas en quoi c'est impossible, même si c'est pas le "fonctionnement" courant.<br /><br />Je suis d'accord pour la création, mais il existe deux cas où elle est bloquée: celui où la souffrance est tellement forte qu'on est incapable de la "digérer" et de l'exploiter, et celui où il n'y a plus de souffrance et donc pas de fondations pour quelconque création.

j'ai pas dit que c'était impossible, j'ai juste dit qu'il fallait p'tet pas tout ramener à ça non plus.
idem Il y a 12 ans

j'ai pas dit que c'était impossible, j'ai juste dit qu'il fallait p'tet pas tout ramener à ça non plus.

Finalement, "A lovers prayer" ne serait-il pas une version "soft" de "Varsovie, L'Alhambra, Paris" ?<br /><br />Je suis assez d'accord pour dire que Varsovie, c'est plus Damien que Saez (en tant que groupe). Un album assez spontané puisqu'il est écrit rapiement et après les textes anglais. Le français lui manquait beaucoup, il paraissait frustré. C'est pourquoi Varsovie est sortie avant. Une spontanéité qu'on retrouve aussi dans la musique, d'où le coté plus poètique que musical de ce triple voyage.<br />Puis, l'album (projet?) anglais, plus allegé, si on peut dire, marquait le retour du groupe, des arangements électriques, plus facile à écouter. <br />Comme pour dire, "j'ai eu ma parenthèse solitaire, revoilà le groupe", Damien et les autres. Ce qui pourrait exliquer ce symbole de ce réprésenter sous "Yellow tricycle". Ce n'est plus son voyage (le triple) mais celui du groupe également.<br /><br />Quand à la tournée, il avait annoncé qu'il sortirait l'album anglais et l'album rock français dans ls 6 mois à venir(oui bon je sais...).<br /><br />Je pense que la tournée viendra après la sortie du prochain album et qu'elle melera l'album anglais et le nouvel opus, certainement pour l'année prochaine.
Perfectworld Il y a 12 ans

Finalement, "A lovers prayer" ne serait-il pas une version "soft" de "Varsovie, L'Alhambra, Paris" ?<br /><br />Je suis assez d'accord pour dire que Varsovie, c'est plus Damien que Saez (en tant que groupe). Un album assez spontané puisqu'il est écrit rapiement et après les textes anglais. Le français lui manquait beaucoup, il paraissait frustré. C'est pourquoi Varsovie est sortie avant. Une spontanéité qu'on retrouve aussi dans la musique, d'où le coté plus poètique que musical de ce triple voyage.<br />Puis, l'album (projet?) anglais, plus allegé, si on peut dire, marquait le retour du groupe, des arangements électriques, plus facile à écouter. <br />Comme pour dire, "j'ai eu ma parenthèse solitaire, revoilà le groupe", Damien et les autres. Ce qui pourrait exliquer ce symbole de ce réprésenter sous "Yellow tricycle". Ce n'est plus son voyage (le triple) mais celui du groupe également.<br /><br />Quand à la tournée, il avait annoncé qu'il sortirait l'album anglais et l'album rock français dans ls 6 mois à venir(oui bon je sais...).<br /><br />Je pense que la tournée viendra après la sortie du prochain album et qu'elle melera l'album anglais et le nouvel opus, certainement pour l'année prochaine.

une version soft ? une version hard de Varsovie oui !
blat Il y a 12 ans

une version soft ? une version hard de Varsovie oui !

Je vois pas du tout où ça parle de rupture dans "A lovers prayer", bien au contraire (de plus il a été enregistré avant sa rupture donc...)<br /><br />Il a enregistré l'album en anglais et fait quelques dates pour l'annoncer<br />Il s'est fait jeté par sa copine<br />Il a alors enregistré un triple album sur cette rupture<br /><br />Commme il avait signé un contrat avec son label comme quoi il devait sortir l'album en anglais, alors il a trié et fini de mixer les rough mixes.<br /><br />Il le sort, mais y a quoi, 10 chansons dont la moitié sont déjà connues en live, donc à quoi bon faire une tournée, autant attendre la sortie du prochain album rock français pour en faire une vraie où y aura matière à exploiter.<br /><br />Pour le manque de promo, à mon avis c'est qu'il avait pas envie d'en faire.<br /><br />Pour le nom du groupe, je pense que c'est parce que c'est un album collectif, une aventure en groupe, un album enregistré à New York avec ses potes.
Tanguy Il y a 12 ans

Je vois pas du tout où ça parle de rupture dans "A lovers prayer", bien au contraire (de plus il a été enregistré avant sa rupture donc...)<br /><br />Il a enregistré l'album en anglais et fait quelques dates pour l'annoncer<br />Il s'est fait jeté par sa copine<br />Il a alors enregistré un triple album sur cette rupture<br /><br />Commme il avait signé un contrat avec son label comme quoi il devait sortir l'album en anglais, alors il a trié et fini de mixer les rough mixes.<br /><br />Il le sort, mais y a quoi, 10 chansons dont la moitié sont déjà connues en live, donc à quoi bon faire une tournée, autant attendre la sortie du prochain album rock français pour en faire une vraie où y aura matière à exploiter.<br /><br />Pour le manque de promo, à mon avis c'est qu'il avait pas envie d'en faire.<br /><br />Pour le nom du groupe, je pense que c'est parce que c'est un album collectif, une aventure en groupe, un album enregistré à New York avec ses potes.

[quote author=Odzef link=topic=2868.msg110119#msg110119 date=1246994374]<br />Saez est dans le trip anglais après Debbie et sa tournée en deux parties. Il veut quelque chose de nouveau, il veut explorer une autre facette de son talent de créateur. Très bien.<br />Cela dit, la vie s'interpose. Il subit des coups durs, sans doute une rupture, il s'isole de son groupe et paraît maintenant totalement en décalage avec ses dernières créations.<br />[/quote]<br /><br /><br /><br /><br />Ca ça me paraît peu plausible. Sa rupture ne l'a pas mené de l'album anglais à Varsovie, mais bien de Debbie à l'album anglais (l'anglais étant la langue maternelle de son ex, ne l'oublions pas), entre lesquels s'est intercalé VLP pour des raisons qui restent encore aujourd'hui peu claires (soit qu'il était vraiment "frustré" du français, comme il l'avait dit dans des interviews, ou bien, pour des raisons plus bassement matérielles, qu'il avait besoin de sous pour terminer l'enregistrement de son disque anglais. Je vous l'accorde, la deuxième option fait moins vendeuse).<br />Je pense que les textes anglais, ceux du disque, mais aussi ceux des inédits de 2007 sont suffisamment explicites: le thème principal, et à vrai dire le thème unique de ces chansons, c'est bien la rupture, thème qui sera repris dans VLP mais en français cette fois-ci, ce qui peut nous donner l'impression que "A Lovers Prayer" est une version édulcorée de VLP, les mots français nous touchant forcément plus directement que les mots anglais. (et peut-être aussi à cause du fait qu'après s'être farci trois disques pleins de lamentations, on se sente un peu blasé de cette histoire d'amour ayant mal fini que Damien nous ressasse encore le temps d'un album).<br /><br /><br /><br />EDIT: @Tanguy. On n'en sait absolument rien s'il a été enregistré avant sa rupture. Tu le sais quand il s'est fait largué le Damien, toi? A moins que j'aie raté un épisode, il ne nous l'a jamais dit. Pour ce qui est des textes anglais, c'est vrai que j'ai parlé un peu vite, la rupture n'y est pas exprimée de façon aussi explicite que dans VLP. Mais enfin le caractère extrèmement mélancolique ou violent de ces chansons laissent deviner que la rupture est quand même fortement sous-entendue. Et puis certaines phrases sont plus que parlantes: par exemple le "how I miss you" de "Killing the Lambs", qui, je le rappelle, est la toute première chanson en anglais qu'il nous a fait découvrir (je ne parle évidemment pas ici des chansons en anglais présentes dans GBK).
Saruman38 Il y a 12 ans

[quote author=Odzef link=topic=2868.msg110119#msg110119 date=1246994374]<br />Saez est dans le trip anglais après Debbie et sa tournée en deux parties. Il veut quelque chose de nouveau, il veut explorer une autre facette de son talent de créateur. Très bien.<br />Cela dit, la vie s'interpose. Il subit des coups durs, sans doute une rupture, il s'isole de son groupe et paraît maintenant totalement en décalage avec ses dernières créations.<br />[/quote]<br /><br /><br /><br /><br />Ca ça me paraît peu plausible. Sa rupture ne l'a pas mené de l'album anglais à Varsovie, mais bien de Debbie à l'album anglais (l'anglais étant la langue maternelle de son ex, ne l'oublions pas), entre lesquels s'est intercalé VLP pour des raisons qui restent encore aujourd'hui peu claires (soit qu'il était vraiment "frustré" du français, comme il l'avait dit dans des interviews, ou bien, pour des raisons plus bassement matérielles, qu'il avait besoin de sous pour terminer l'enregistrement de son disque anglais. Je vous l'accorde, la deuxième option fait moins vendeuse).<br />Je pense que les textes anglais, ceux du disque, mais aussi ceux des inédits de 2007 sont suffisamment explicites: le thème principal, et à vrai dire le thème unique de ces chansons, c'est bien la rupture, thème qui sera repris dans VLP mais en français cette fois-ci, ce qui peut nous donner l'impression que "A Lovers Prayer" est une version édulcorée de VLP, les mots français nous touchant forcément plus directement que les mots anglais. (et peut-être aussi à cause du fait qu'après s'être farci trois disques pleins de lamentations, on se sente un peu blasé de cette histoire d'amour ayant mal fini que Damien nous ressasse encore le temps d'un album).<br /><br /><br /><br />EDIT: Tanguy. On n'en sait absolument rien s'il a été enregistré avant sa rupture. Tu le sais quand il s'est fait largué le Damien, toi? A moins que j'aie raté un épisode, il ne nous l'a jamais dit. Pour ce qui est des textes anglais, c'est vrai que j'ai parlé un peu vite, la rupture n'y est pas exprimée de façon aussi explicite que dans VLP. Mais enfin le caractère extrèmement mélancolique ou violent de ces chansons laissent deviner que la rupture est quand même fortement sous-entendue. Et puis certaines phrases sont plus que parlantes: par exemple le "how I miss you" de "Killing the Lambs", qui, je le rappelle, est la toute première chanson en anglais qu'il nous a fait découvrir (je ne parle évidemment pas ici des chansons en anglais présentes dans GBK).

y'a un truc qui m'épate...comment vous connaissez la date de sa rupture ?  :shocked:
idem Il y a 12 ans

y'a un truc qui m'épate...comment vous connaissez la date de sa rupture ?  :shocked:

[quote author=Blat link=topic=2868.msg110166#msg110166 date=1247050126]<br />une version soft ? une version hard de Varsovie oui !<br />[/quote]<br /><br />Oui, mais quand je dis "soft", je veux dire que les textes sont moins lourds, moins "pleurnichards" peut-être. Varsovie, c'est vraiment l'horreur, avec des versions live bouleversantes.<br />C'est vrai que les textes sont plus hard dans l'album anglais, mais le rendu est moins triste quand même que Varsovie.<br /><br />Et le fait que les textes soient en anglais, ça change pas mal la donne aussi.<br /><br />Donc c'était peut-être pas la bonne expression, mais voilà. Disons que a lovers prayer est plus facile à l'écoute.
Perfectworld Il y a 12 ans

[quote author=Blat link=topic=2868.msg110166#msg110166 date=1247050126]<br />une version soft ? une version hard de Varsovie oui !<br />[/quote]<br /><br />Oui, mais quand je dis "soft", je veux dire que les textes sont moins lourds, moins "pleurnichards" peut-être. Varsovie, c'est vraiment l'horreur, avec des versions live bouleversantes.<br />C'est vrai que les textes sont plus hard dans l'album anglais, mais le rendu est moins triste quand même que Varsovie.<br /><br />Et le fait que les textes soient en anglais, ça change pas mal la donne aussi.<br /><br />Donc c'était peut-être pas la bonne expression, mais voilà. Disons que a lovers prayer est plus facile à l'écoute.

Pour moi, l'histoire d'appeler Yellow Tricycle le groupe est venue bien après l'enregistrement de l'album... Il n'en était pas question durant les concerts d'ailleurs.<br /><br />Et si c'était pour prendre un nouveau départ, il aurait carrément fallu ne pas mettre les chansons et la promo sur le myspace Saez... <br /><br />A mon avis, c'est surtout un de ses délires assez flou, du genre VLP c'est un voyage (vous voyez une très grande différence de point de vue entre "Que tout est noir", "Tango" et "Des Marées d'Ecumes" vous ??).<br /><br />C'est surtout que l'album ne lui plaît peut-être plus trop mais qu'il voulait quand même le sortir pour faire plaisir aux fans, peut-être, pour récupérer la thune qu'il lui a coûté, sûrement. Rappelez vous la sortie de White Noise... On aurait du ce méfier !!<br /><br />Ce que je ne comprend vraiment pas c'est pourquoi avoir mis 4 chansons déjà connue sur l'album alors qu'il y en avait d'autres ??? (comme à chaque fois, mais d'habitude il ne nous dégoûte pas en les jouant en live genre "celles là vous les aurez pas !!")
Elie Il y a 12 ans

Pour moi, l'histoire d'appeler Yellow Tricycle le groupe est venue bien après l'enregistrement de l'album... Il n'en était pas question durant les concerts d'ailleurs.<br /><br />Et si c'était pour prendre un nouveau départ, il aurait carrément fallu ne pas mettre les chansons et la promo sur le myspace Saez... <br /><br />A mon avis, c'est surtout un de ses délires assez flou, du genre VLP c'est un voyage (vous voyez une très grande différence de point de vue entre "Que tout est noir", "Tango" et "Des Marées d'Ecumes" vous ??).<br /><br />C'est surtout que l'album ne lui plaît peut-être plus trop mais qu'il voulait quand même le sortir pour faire plaisir aux fans, peut-être, pour récupérer la thune qu'il lui a coûté, sûrement. Rappelez vous la sortie de White Noise... On aurait du ce méfier !!<br /><br />Ce que je ne comprend vraiment pas c'est pourquoi avoir mis 4 chansons déjà connue sur l'album alors qu'il y en avait d'autres ??? (comme à chaque fois, mais d'habitude il ne nous dégoûte pas en les jouant en live genre "celles là vous les aurez pas !!")

en même temps, on suppute, on brode, on fantasme... mais concrètement, y'a que deux manières d'avoir des éclaircissements<br /><br />1. on se cotise et on investit dans une boule de cristal saezlive<br />2. on demande au principal intéressé<br /><br />qui me suit dans un projet interview ?<br />(sachant que ce projet a autant de chances d'aboutir que de voir Saez un jour danser le moonwalk)
idem Il y a 12 ans

en même temps, on suppute, on brode, on fantasme... mais concrètement, y'a que deux manières d'avoir des éclaircissements<br /><br />1. on se cotise et on investit dans une boule de cristal saezlive<br />2. on demande au principal intéressé<br /><br />qui me suit dans un projet interview ?<br />(sachant que ce projet a autant de chances d'aboutir que de voir Saez un jour danser le moonwalk)

[quote author=idem link=topic=2868.msg110196#msg110196 date=1247065745]<br />qui me suit dans un projet interview ?<br />(sachant que ce projet a autant de chances d'aboutir que de voir Saez un jour danser le moonwalk)<br />[/quote]<br /><br />Et tu comptes t'y prendre comment  :bigsmile: ?<br />[tu ferais toutes les boites de strip-tease parisienne à la recherche de Saez :p ?]
Simo Il y a 12 ans

[quote author=idem link=topic=2868.msg110196#msg110196 date=1247065745]<br />qui me suit dans un projet interview ?<br />(sachant que ce projet a autant de chances d'aboutir que de voir Saez un jour danser le moonwalk)<br />[/quote]<br /><br />Et tu comptes t'y prendre comment  :bigsmile: ?<br />[tu ferais toutes les boites de strip-tease parisienne à la recherche de Saez ?]

(je pense qu'un jour il reviendra la dessus, pour l'instant il veut pas en parler, mais dans quelques temps, quand il aura tourné la page, fait autre chose, y'aura bien un journaliste pour lui poser la question)
blat Il y a 12 ans

(je pense qu'un jour il reviendra la dessus, pour l'instant il veut pas en parler, mais dans quelques temps, quand il aura tourné la page, fait autre chose, y'aura bien un journaliste pour lui poser la question)

ben déjà j'demande si y'a des gens motivés.. après on crée un topic et on discute du plan d'action ^^
idem Il y a 12 ans

ben déjà j'demande si y'a des gens motivés.. après on crée un topic et on discute du plan d'action

En même temps j'pense que quand le prochain album sortira, y'aura certainement des questions et un p'tit retour sur cet album anglais... <br /><br />S'il y'a une promo pour le prochain cd ^^
Perfectworld Il y a 12 ans

En même temps j'pense que quand le prochain album sortira, y'aura certainement des questions et un p'tit retour sur cet album anglais... <br /><br />S'il y'a une promo pour le prochain cd