On entend souvent dire que Saez s’autoproduit et paye tout de sa poche, mais je dois avouer que je n’ai jamais rien compris à tout ça (malgré tous mes efforts hein)… Un label n’a-t-il pas pour rôle de produire le CD et donc de payer tout ce qui a trait à l’enregistrement (studio, mixage, etc) ? Du coup en quoi Saez s’autoproduirait-il et/ou pourquoi tout viendrait de sa poche sans qu’il ait plus de bénéfices que ça ? L’autre rôle n’est-il pas de promouvoir l’artiste ? Alors pourquoi Saez en trouve l’intérêt alors que sa promotion est assez limitée ? ou je confonds avec les majors, ou alors c’est pas le rôle des labels ? Bref bref bref, éclairez mon ignorance, merci !
Spleen Il y a 8 ans

On entend souvent dire que Saez s’autoproduit et paye tout de sa poche, mais je dois avouer que je n’ai jamais rien compris à tout ça (malgré tous mes efforts hein)… Un label n’a-t-il pas pour rôle de produire le CD et donc de payer tout ce qui a trait à l’enregistrement (studio, mixage, etc) ? Du coup en quoi Saez s’autoproduirait-il et/ou pourquoi tout viendrait de sa poche sans qu’il ait plus de bénéfices que ça ? L’autre rôle n’est-il pas de promouvoir l’artiste ? Alors pourquoi Saez en trouve l’intérêt alors que sa promotion est assez limitée ? ou je confonds avec les majors, ou alors c’est pas le rôle des labels ? Bref bref bref, éclairez mon ignorance, merci !

- Un label n'a pas forcément le rôle de producteur, il peut être uniquement le distributeur. Il peut aussi avoir un rôle de promotion. - Une major est un label (mais version gros et puissant, par opposition à un label indépendant). De ce que j'ai compris du fonctionnement de Saez : - Ses albums sont en grande partie financés par Jules Frutos, le patron de Alias Prodution (son tourneur) - Ils sont "remboursés" avec leur bénéfice et le gain des tournées (n'oublions pas les tournées, car même si Saez se vend plutôt bien, vu le temps qu'il passe en studio, ça coûte cher) - Cinq7 (donc le label) n'intervient pas dans le processus de création. Ils attendent, un beau matin ils reçoivent un coup de téléphone de Damien qui leur dit "c'est prêt, mettez les machines en route", et là, ils s'occupent de distribuer et promouvoir l'album - Oui, même s'il n'y a que peu de promotion, il y en a quand même un minimum (radio, presse, internet, affiches) Bref, c'est bien beau d'être indépendant, de se financer (que ce soit en payant soit même ou en trouvant les financements), mais si tu dois coller les affiches dans le métro toi-même, graver les CDs dans ton salon et les distribuer devant les Leclerc, ça risque de bien moins marcher...
blat Il y a 8 ans

- Un label n'a pas forcément le rôle de producteur, il peut être uniquement le distributeur. Il peut aussi avoir un rôle de promotion.
- Une major est un label (mais version gros et puissant, par opposition à un label indépendant).

De ce que j'ai compris du fonctionnement de Saez :
- Ses albums sont en grande partie financés par Jules Frutos, le patron de Alias Prodution (son tourneur)
- Ils sont "remboursés" avec leur bénéfice et le gain des tournées (n'oublions pas les tournées, car même si Saez se vend plutôt bien, vu le temps qu'il passe en studio, ça coûte cher)
- Cinq7 (donc le label) n'intervient pas dans le processus de création. Ils attendent, un beau matin ils reçoivent un coup de téléphone de Damien qui leur dit "c'est prêt, mettez les machines en route", et là, ils s'occupent de distribuer et promouvoir l'album
- Oui, même s'il n'y a que peu de promotion, il y en a quand même un minimum (radio, presse, internet, affiches)

Bref, c'est bien beau d'être indépendant, de se financer (que ce soit en payant soit même ou en trouvant les financements), mais si tu dois coller les affiches dans le métro toi-même, graver les CDs dans ton salon et les distribuer devant les Leclerc, ça risque de bien moins marcher...

Ah c’est carrément plus clair, merci ! Son label ne sert donc qu’à distribuer ses albums, à les promouvoir (dans une certaine mesure) et la production se fait indépendamment de ça si j’ai bien compris. Mais ça lui apporte quoi concrètement de faire ça ? ça me semble bizarre de parler de liberté financière si ça passe quand même par un tiers, et ça lui fait des bénéfices en moins… (enfin pour le dernier point je suis pas sûre, si le label s’occupe de la production, l’artiste ne rembourse rien ?) Dernière question : quand on parle « d’autoproduction », on inclut la distribution et la promotion aussi non ? label et autoproduction sont pas incompatibles ?
Spleen Il y a 8 ans

Ah c’est carrément plus clair, merci !
Son label ne sert donc qu’à distribuer ses albums, à les promouvoir (dans une certaine mesure) et la production se fait indépendamment de ça si j’ai bien compris. Mais ça lui apporte quoi concrètement de faire ça ? ça me semble bizarre de parler de liberté financière si ça passe quand même par un tiers, et ça lui fait des bénéfices en moins… (enfin pour le dernier point je suis pas sûre, si le label s’occupe de la production, l’artiste ne rembourse rien ?)
Dernière question : quand on parle « d’autoproduction », on inclut la distribution et la promotion aussi non ? label et autoproduction sont pas incompatibles ?

Ca lui apport qu'il peut s'enfermer dans un studio pendant des mois, faire ce qu'il veut, recommencer autant qu'il veut, partir dans le délire qu'il veut. Personne ne peut lui imposer de prendre telle ou telle direction. C'est son fric (ou celui que lui a trouvé), donc il est totalement indépendant durant tout le processus de création. Si le label s'occupait de ça, Saez n'aurait rien à payer (ou à rembourser aux gens qui le financent), mais en contrepartie le label pourrait l'emmerder, lui dire qu'il n'a le studio que pour 15 jours, que son album doit être prêt d'ici là, que cette chanson est pourrie et que du coup ils vont lui imposer un nouveau type en studio pour réarranger tout ça, etc, etc. Bref, la liberté (financière, et créative), elle est là. Après, il pourrait choisir de se passer de distributeur et balancer son album uniquement sur le net (comme l'ont fait des groupes comme NIN et Radiohead par le passé).
blat Il y a 8 ans

Ca lui apport qu'il peut s'enfermer dans un studio pendant des mois, faire ce qu'il veut, recommencer autant qu'il veut, partir dans le délire qu'il veut. Personne ne peut lui imposer de prendre telle ou telle direction. C'est son fric (ou celui que lui a trouvé), donc il est totalement indépendant durant tout le processus de création.

Si le label s'occupait de ça, Saez n'aurait rien à payer (ou à rembourser aux gens qui le financent), mais en contrepartie le label pourrait l'emmerder, lui dire qu'il n'a le studio que pour 15 jours, que son album doit être prêt d'ici là, que cette chanson est pourrie et que du coup ils vont lui imposer un nouveau type en studio pour réarranger tout ça, etc, etc.

Bref, la liberté (financière, et créative), elle est là.

Après, il pourrait choisir de se passer de distributeur et balancer son album uniquement sur le net (comme l'ont fait des groupes comme NIN et Radiohead par le passé).

Et concernant cette histoire d'incompatibilité label-autoproduction alors ? Je comprends donc mieux les démarches. ça me stressait d'entendre sans cesse le même truc sur Saez sans savoir le pourquoi du comment... Merci beaucoup.
Spleen Il y a 8 ans

Et concernant cette histoire d'incompatibilité label-autoproduction alors ?

Je comprends donc mieux les démarches. ça me stressait d'entendre sans cesse le même truc sur Saez sans savoir le pourquoi du comment... Merci beaucoup.

Hum d'accord et pour les concerts tu sais comment ça se passe ?. Visiblement il compte énormément dessus pour le remboursement de ses création et également financer ses futur créations. Je me demandais si vraiment il s'y retrouve entre la location de la salle, la logistique, les musiciens etc... au final c'est peut être pas si rentable que ça.
kyl 24 Il y a 8 ans

Hum d'accord et pour les concerts tu sais comment ça se passe ?. Visiblement il compte énormément dessus pour le remboursement de ses création et également financer ses futur créations.

Je me demandais si vraiment il s'y retrouve entre la location de la salle, la logistique, les musiciens etc... au final c'est peut être pas si rentable que ça.

@Spleen : Je sais pas :p Je sais vaguement comment Saez fonctionne. Je ne saurais dire exactement ce que regroupe le terme "autoproduction". Peut-être que des gens qui sont plus dans ce milieu là pourront nous éclairer :p @Kyl24 : Non, je n'ai pas le détails de ce que coûte/rapporte une tournée :p Mais d'après ce que dit Damien au final ça lui permet de rester indépendant et de gagner de quoi vivre (je crois qu'il avait parlé d'une moyenne de 2500€ par mois). A l'époque des micro-tournées VLP / Yellow Tricycle, la rumeur circulait que Saez avait été plus ou moins forcé de le faire car il était en studio depuis un long moment, dépensant un tas d'argent sans rien rapporter. Je sais pas si c'est vrai... Et je sais encore moins si des pseudos tournées du genre permettent réellement de faire rembourser des mois passés en studio (bien que concrètement, ça doit coûter moins cher de jouer tout seul avec une guitare que de déplacer un groupe et remplir des Zénith).
blat Il y a 8 ans

Spleen : Je sais pas Je sais vaguement comment Saez fonctionne. Je ne saurais dire exactement ce que regroupe le terme "autoproduction". Peut-être que des gens qui sont plus dans ce milieu là pourront nous éclairer

@Kyl24 : Non, je n'ai pas le détails de ce que coûte/rapporte une tournée Mais d'après ce que dit Damien au final ça lui permet de rester indépendant et de gagner de quoi vivre (je crois qu'il avait parlé d'une moyenne de 2500€ par mois).

A l'époque des micro-tournées VLP / Yellow Tricycle, la rumeur circulait que Saez avait été plus ou moins forcé de le faire car il était en studio depuis un long moment, dépensant un tas d'argent sans rien rapporter. Je sais pas si c'est vrai... Et je sais encore moins si des pseudos tournées du genre permettent réellement de faire rembourser des mois passés en studio (bien que concrètement, ça doit coûter moins cher de jouer tout seul avec une guitare que de déplacer un groupe et remplir des Zénith).

En tout cas j'espère qu'il prend du plaisir sur les concerts et que se soit pas une corvée. A le voir a certain moment sur scènes il a l'air heureux d'être la.
kyl 24 Il y a 8 ans

En tout cas j'espère qu'il prend du plaisir sur les concerts et que se soit pas une corvée.

A le voir a certain moment sur scènes il a l'air heureux d'être la.

Enfin, certes les concerts ça coûte cher (cf topic sur la revue de presse de Messina, oui ça n'a rien à y foutre), mais en faisant une simple multiplication, un Zénith de Paris à 38 euros, ça fait quand même dans les 240 000 euros de chiffre d'affaire. Donc une tournée de Saez, ça chiffre. Il y en a pas beaucoup cette année qui font des tournées des Zéniths, y'a Bruel, M, Olivia Ruiz, Indochine, des comédies musicales, des comiques... A ce niveau Saez fait partie des plus gros artistes français. Quand je vois qu'un groupe à exposition médiatique à peu près égal, comme Eiffel qui vend entre 20 et 30 000 albums (et encore, quand ça va bien), qui fait des toutes petites salles (et des plus grandes des fois) depuis des années, ils ne sont toujours pas morts de faims, alors Saez hein... De quoi vit une artiste comme Melissmell par exemple ? De concerts bien plus petits, comment finance t-elle son album ? mystère !! Saez en vend facilement 10 fois plus...
Elie Il y a 8 ans

Enfin, certes les concerts ça coûte cher (cf topic sur la revue de presse de Messina, oui ça n'a rien à y foutre), mais en faisant une simple multiplication, un Zénith de Paris à 38 euros, ça fait quand même dans les 240 000 euros de chiffre d'affaire.

Donc une tournée de Saez, ça chiffre.

Il y en a pas beaucoup cette année qui font des tournées des Zéniths, y'a Bruel, M, Olivia Ruiz, Indochine, des comédies musicales, des comiques...
A ce niveau Saez fait partie des plus gros artistes français.

Quand je vois qu'un groupe à exposition médiatique à peu près égal, comme Eiffel qui vend entre 20 et 30 000 albums (et encore, quand ça va bien), qui fait des toutes petites salles (et des plus grandes des fois) depuis des années, ils ne sont toujours pas morts de faims, alors Saez hein...

De quoi vit une artiste comme Melissmell par exemple ? De concerts bien plus petits, comment finance t-elle son album ? mystère !! Saez en vend facilement 10 fois plus...

Je doute fortement qu'un album d'Eiffel (enregistré par les 10 doigts de Romain chez lui) coute aussi cher qu'un album de Saez (enregistré pendant des mois dans un des studios qui coute le plus cher sur Paris). Bon, après, ils en vendent beaucoup moins, ils font des plus petits concerts qui coutent aussi moins cher. Donc moins d'argent qui rentre. Mais comme il y en a aussi beaucoup moins qui sort, c'est plus facile de revenir à l'équilibre. Bref, on peut difficilement les comparer.
blat Il y a 8 ans

Je doute fortement qu'un album d'Eiffel (enregistré par les 10 doigts de Romain chez lui) coute aussi cher qu'un album de Saez (enregistré pendant des mois dans un des studios qui coute le plus cher sur Paris).

Bon, après, ils en vendent beaucoup moins, ils font des plus petits concerts qui coutent aussi moins cher. Donc moins d'argent qui rentre. Mais comme il y en a aussi beaucoup moins qui sort, c'est plus facile de revenir à l'équilibre.

Bref, on peut difficilement les comparer.

Oui, bien sûr ! Ce que je voulais dire c'est que si Saez n'arrive pas à vivre en indépendant, je ne sais pas quel groupe y arrive :) Après, Saez on ne peut pas lui retirer qu'il a fait un choix courageux (ou une coquetterie) : il ne fera jamais un album "au rabais" sous prétexte qu'il est indépendant. (même si la qualité de la prof baisse je trouve, c'est plus parce qu'il ne s'entoure plus des même personnes, ou parce qu'il veut changer de style).
Elie Il y a 8 ans

Oui, bien sûr ! Ce que je voulais dire c'est que si Saez n'arrive pas à vivre en indépendant, je ne sais pas quel groupe y arrive

Après, Saez on ne peut pas lui retirer qu'il a fait un choix courageux (ou une coquetterie) : il ne fera jamais un album "au rabais" sous prétexte qu'il est indépendant. (même si la qualité de la prof baisse je trouve, c'est plus parce qu'il ne s'entoure plus des même personnes, ou parce qu'il veut changer de style).

Les zéniths mise a part a Paris il ne les remplis pas . Il tourne a 4 voir 6 000 personne en moyenne je dirai. En 2010 a Clermont ils avaient modelé la salle. Ceci dit ça reste pas mal pour une tournée quasiment sans promo. .
kyl 24 Il y a 8 ans

Les zéniths mise a part a Paris il ne les remplis pas . Il tourne a 4 voir 6 000 personne en moyenne je dirai.

En 2010 a Clermont ils avaient modelé la salle. Ceci dit ça reste pas mal pour une tournée quasiment sans promo. .

C'est parce que le Zénith de PAris est un des plus petit, il fait... 6000 personnes et quelques justement. Le Zénith de Strasbourg à 12 000 places, il y pas grand monde qui le remplit...
Elie Il y a 8 ans

C'est parce que le Zénith de PAris est un des plus petit, il fait... 6000 personnes et quelques justement.

Le Zénith de Strasbourg à 12 000 places, il y pas grand monde qui le remplit...

Un très bon article, un peu sur le sujet : http://www.pcinpact.com/dossier/628-dans-les-coulisses-dun-label-independant/1.htm
Elie Il y a 8 ans

Un très bon article, un peu sur le sujet :

http://www.pcinpact.com/dossier/628-dans-les-coulisses-dun-label-independant/1.htm

[quote="lebossducine"]Un très bon article, un peu sur le sujet : http://www.pcinpact.com/dossier/628-dans-les-coulisses-dun-label-independant/1.htm [/quote] Merci pour le lien c'est dingue le pourcentage que prend le distributeur sur la vente d'un CD: 25%! Les artistes ont presque rien. Je comprends mieux pourquoi Saez dit que c'est pas grâce à la vente des CD qu'il pourra vivre et continuer à s'auto-produire
Emma Jacobus Il y a 8 ans

Un très bon article, un peu sur le sujet :

http://www.pcinpact.com/dossier/628-dans-les-coulisses-dun-label-independant/1.htm

@lebossducine

Merci pour le lien

c'est dingue le pourcentage que prend le distributeur sur la vente d'un CD: 25%!
Les artistes ont presque rien. Je comprends mieux pourquoi Saez dit que c'est pas grâce à la vente des CD qu'il pourra vivre et continuer à s'auto-produire

Si j'en crois ce shéma, la part artiste est de 12,5% du prix de vente. La part label également. Donc sur Messina : 60 000 exemplaire x 20 euros x 12,5% = 150 000 euros. Mais il doit aussi toucher un bout de la "part label", puisqu'il est également producteur. Reste à savoir combien coûte l'album à produire et à promouvoir et on saura tout :) Mais à mon humble avis, d'après ce que j'ai pu lire ici et là, les frais pour ce genre d'albums dépassent les 200 000 euros. Donc, effectivement, les albums ne le font pas vivre (puisqu'à la limite ils sont remboursés, mais ne font quasiment pas de profit). Par contre, s'il voulait aller au bout de la logique de l'auto-production, je ne comprends pas pourquoi il ne sort pas ses albums sur le net, directement sur son site. A 10 euros l'album, il suffirait d'en vendre entre 15 et 20 000 pour arriver au même résultat.
Elie Il y a 8 ans

Si j'en crois ce shéma, la part artiste est de 12,5% du prix de vente.
La part label également.

Donc sur Messina : 60 000 exemplaire x 20 euros x 12,5% = 150 000 euros.
Mais il doit aussi toucher un bout de la "part label", puisqu'il est également producteur.

Reste à savoir combien coûte l'album à produire et à promouvoir et on saura tout

Mais à mon humble avis, d'après ce que j'ai pu lire ici et là, les frais pour ce genre d'albums dépassent les 200 000 euros.

Donc, effectivement, les albums ne le font pas vivre (puisqu'à la limite ils sont remboursés, mais ne font quasiment pas de profit).

Par contre, s'il voulait aller au bout de la logique de l'auto-production, je ne comprends pas pourquoi il ne sort pas ses albums sur le net, directement sur son site. A 10 euros l'album, il suffirait d'en vendre entre 15 et 20 000 pour arriver au même résultat.

Sinon faut bien payer les musiciens aussi, j'pense que les 150 000 euros sont aussi là pour ça non ? Et il me semble qu'il disait que pour rembourser J'accuse, fallait qu'il en vende 200 000, donc en effet, le fric qu'il gagne sur les albums ne lui fait aucun profit voire des pertes, sans les concerts.
Spleen Il y a 8 ans

Sinon faut bien payer les musiciens aussi, j'pense que les 150 000 euros sont aussi là pour ça non ?

Et il me semble qu'il disait que pour rembourser J'accuse, fallait qu'il en vende 200 000, donc en effet, le fric qu'il gagne sur les albums ne lui fait aucun profit voire des pertes, sans les concerts.

Et les droits d'auteur ? Pour sa pomme propre, sur chaque chanson il s'touche un p'tit quelque chose normalement, nan ?
AnonymeIl y a 8 ans

Et les droits d'auteur ?
Pour sa pomme propre, sur chaque chanson il s'touche un p'tit quelque chose normalement, nan ?

oui et c'est ce qui le fait vivre, au quotidien, si on se réfère, a son dernier interview à l'huma
Emma Jacobus Il y a 8 ans

oui et c'est ce qui le fait vivre, au quotidien, si on se réfère, a son dernier interview à l'huma

Je crois qu'il ne faut pas oublier "Jeune et con" qui passe relativement souvent en radio (sur europe2 notamment). à mon avis ça ramène quelques brouzoufs aussi.
viper82 Il y a 8 ans

Je crois qu'il ne faut pas oublier "Jeune et con" qui passe relativement souvent en radio (sur europe2 notamment).

à mon avis ça ramène quelques brouzoufs aussi.

bon en même temps , les 2000-2500€ que Saez qu'il dit gagner pour vivre(droits d'auteurs+ tournées), c'est pas beaucoup par rapport à la qualité de son talent et en comparaison de ce que touche les daubes qui nous saoulent sur les ondes
Emma Jacobus Il y a 8 ans

bon en même temps , les 2000-2500€ que Saez qu'il dit gagner pour vivre(droits d'auteurs+ tournées), c'est pas beaucoup par rapport à la qualité de son talent et en comparaison de ce que touche les daubes qui nous saoulent sur les ondes

[quote="Emma Jacobus"]bon en même temps , les 2000-2500€ que Saez dit gagner par mois (droits d'auteurs+ tournées), c'est pas beaucoup par rapport à la qualité de son talent et en comparaison de ce que touche les daubes qui nous saoulent sur les ondes[/quote] En réalité il gagne beaucoup plus. Les 2000-2500 € c'est ce qu'il garde pour vivre, le reste est utilisé pour l'enregistrement des albums.
melie Il y a 8 ans

bon en même temps , les 2000-2500€ que Saez dit gagner par mois (droits d'auteurs+ tournées), c'est pas beaucoup par rapport à la qualité de son talent et en comparaison de ce que touche les daubes qui nous saoulent sur les ondes


En réalité il gagne beaucoup plus. Les 2000-2500 € c'est ce qu'il garde pour vivre, le reste est utilisé pour l'enregistrement des albums.

merci Melie, pour la précision (c'est ce que je voulais dire): je me suis mal exprimée et j'ai modifié mon message
Emma Jacobus Il y a 8 ans

merci Melie, pour la précision (c'est ce que je voulais dire): je me suis mal exprimée et j'ai modifié mon message

En fait, c'est bien par mois les 2500 € et pour vivre. C'est juste que je croyais que tu disais qu'il gagnait que ça. Mais peut-être qu'on se comprend mal. ;)
melie Il y a 8 ans

En fait, c'est bien par mois les 2500 € et pour vivre. C'est juste que je croyais que tu disais qu'il gagnait que ça. Mais peut-être qu'on se comprend mal.

je crois que vous dites la même chose, mais avec des mots différents en fait ;)
Isa Il y a 8 ans

je crois que vous dites la même chose, mais avec des mots différents en fait

oui Isa^^ je manque de sommeil, je crois...
Emma Jacobus Il y a 8 ans

oui Isa^^
je manque de sommeil, je crois...