Mais c'est parce que tu comprends cette allocation dans un monde figé alors même que son apparition bouleverse l'économie et le rapport de force. C'est un correctif je l'ai dit qui diminue la pression concurrentielle et la violence economique donc évite les travailleurs pauvres parce que personne n'acceptera d'être un travailleur pauvre !
boudi Il y a 8 ans

Mais c'est parce que tu comprends cette allocation dans un monde figé alors même que son apparition bouleverse l'économie et le rapport de force. C'est un correctif je l'ai dit qui diminue la pression concurrentielle et la violence economique donc évite les travailleurs pauvres parce que personne n'acceptera d'être un travailleur pauvre !

"personne n'acceptera d'être un travailleur pauvre !" ça je ne sais pas, je crois, mais peut être juste parce qu'on nous a laver le cerveau depuis notre enfance, que certaines personnes ont besoin du travail, que certains préféreront travailler, quitte a être pauvres, parce qu'ils ne conçoivent pas ne pas être" utiles", qu'ils associent travail et dignité humaine. je ne suis pas économiste, mais je vois bien que les rapports de force devraient changer, parce que nous fonçons dans le mur. Hélas, j'ai le cerveau trop petit pour refaire le monde, mais si ton idée tiens la route il faudrait la partager ailleurs qu'ici.
Eléa Il y a 8 ans

"personne n'acceptera d'être un travailleur pauvre !"
ça je ne sais pas, je crois, mais peut être juste parce qu'on nous a laver le cerveau depuis notre enfance, que certaines personnes ont besoin du travail, que certains préféreront travailler, quitte a être pauvres, parce qu'ils ne conçoivent pas ne pas être" utiles", qu'ils associent travail et dignité humaine.

je ne suis pas économiste, mais je vois bien que les rapports de force devraient changer, parce que nous fonçons dans le mur.
Hélas, j'ai le cerveau trop petit pour refaire le monde, mais si ton idée tiens la route il faudrait la partager ailleurs qu'ici.

Ah, mais je ne l'invente pas. Ce n'est pas arraché de moi, comme je l'ai déjà écrit, tous les partis politiques en France la soutiennent, FN, Debout la République, Parti de Gauche, PS (même, quoi qu'en période de crise impossible à appliquer) des capitaines d'industrie en Allemagne. Cette idée est ancienne, on la retrouve chez les libéraux classiques, les philosophes des Lumières Locke, Voltaire, chez les dits "néo-libéraux" comme Hayek...
boudi Il y a 8 ans

Ah, mais je ne l'invente pas. Ce n'est pas arraché de moi, comme je l'ai déjà écrit, tous les partis politiques en France la soutiennent, FN, Debout la République, Parti de Gauche, PS (même, quoi qu'en période de crise impossible à appliquer) des capitaines d'industrie en Allemagne. Cette idée est ancienne, on la retrouve chez les libéraux classiques, les philosophes des Lumières Locke, Voltaire, chez les dits "néo-libéraux" comme Hayek...

Ne plus s'accrocher à cette croissance assassine, lacher du lest, ralentir, prendre son temps. Prendre le temps d'observer la terre tourner, de voir défiler les saisons, savoir vivre avec. Et savoir vivre sans. Sans chercher à combler chaque manque, chaque instant, chaque vide laissé béant. S'eloigner des metropoles moribondes et inadaptées, re-densifier le tissu macro-economique local, desintégrer l'industrie mortifere et destructrice, que chacun cultive, et se cultive. Que chacun s'eleve. Que chacun prenne le destin commun en mains. Une information indépendante des grands cercles d'initiés, desinterressée des logiques de marché, une education a la terre, a l'Histoire, un recul suffisant pour assumer nos horreurs et savoir apprendre d'elles. Faire de la domination un partenariat, et de la soumission une liberté nouvelle, humaine, irrefutable. Une raison, une conscience commune, comme somme des celles de chacun, individu humain, egal a un autre.
Maitre Kaio Il y a 8 ans

Ne plus s'accrocher à cette croissance assassine, lacher du lest, ralentir, prendre son temps. Prendre le temps d'observer la terre tourner, de voir défiler les saisons, savoir vivre avec. Et savoir vivre sans. Sans chercher à combler chaque manque, chaque instant, chaque vide laissé béant.
S'eloigner des metropoles moribondes et inadaptées, re-densifier le tissu macro-economique local, desintégrer l'industrie mortifere et destructrice, que chacun cultive, et se cultive. Que chacun s'eleve. Que chacun prenne le destin commun en mains.
Une information indépendante des grands cercles d'initiés, desinterressée des logiques de marché, une education a la terre, a l'Histoire, un recul suffisant pour assumer nos horreurs et savoir apprendre d'elles. Faire de la domination un partenariat, et de la soumission une liberté nouvelle, humaine, irrefutable.
Une raison, une conscience commune, comme somme des celles de chacun, individu humain, egal a un autre.

"S’éloigner des métropoles moribondes et inadaptées" ouais Kaio Into the wild, mais que faisons nous de nos instincts grégaires, et notre individualisme, notre attachement au MOI JE... 7 milliards d'humains, une conscience commune!!! c'est une belle utopie a laquelle je voudrais croire, mais le rêve communiste a déjà été fait, et les individualismes se sont entre tués. je dois être pessimiste, mais même nos propres gamins, n'ont pas la force a l'age de l'adolescence de sortir du moule. c'est joli de rêver, je voudrais mais je ne peux pas y croire. demain peut être...
Eléa Il y a 8 ans

"S’éloigner des métropoles moribondes et inadaptées" ouais Kaio
Into the wild,
mais que faisons nous de nos instincts grégaires, et notre individualisme, notre attachement au MOI JE...
7 milliards d'humains, une conscience commune!!! c'est une belle utopie a laquelle je voudrais croire, mais le rêve communiste a déjà été fait, et les individualismes se sont entre tués.
je dois être pessimiste, mais même nos propres gamins, n'ont pas la force a l'age de l'adolescence de sortir du moule.
c'est joli de rêver, je voudrais mais je ne peux pas y croire.
demain peut être...

[quote="Maitre Kaio"]Ne plus s'accrocher à cette croissance assassine, lacher du lest, ralentir, prendre son temps. Prendre le temps d'observer la terre tourner, de voir défiler les saisons, savoir vivre avec. Et savoir vivre sans. Sans chercher à combler chaque manque, chaque instant, chaque vide laissé béant. S'eloigner des metropoles moribondes et inadaptées, re-densifier le tissu macro-economique local, desintégrer l'industrie mortifere et destructrice, que chacun cultive, et se cultive. Que chacun s'eleve. Que chacun prenne le destin commun en mains. Une information indépendante des grands cercles d'initiés, desinterressée des logiques de marché, une education a la terre, a l'Histoire, un recul suffisant pour assumer nos horreurs et savoir apprendre d'elles. Faire de la domination un partenariat, et de la soumission une liberté nouvelle, humaine, irrefutable. Une raison, une conscience commune, comme somme des celles de chacun, individu humain, egal a un autre.[/quote] Tu viens au camping ? :)
AnonymeIl y a 8 ans

Ne plus s'accrocher à cette croissance assassine, lacher du lest, ralentir, prendre son temps. Prendre le temps d'observer la terre tourner, de voir défiler les saisons, savoir vivre avec. Et savoir vivre sans. Sans chercher à combler chaque manque, chaque instant, chaque vide laissé béant.
S'eloigner des metropoles moribondes et inadaptées, re-densifier le tissu macro-economique local, desintégrer l'industrie mortifere et destructrice, que chacun cultive, et se cultive. Que chacun s'eleve. Que chacun prenne le destin commun en mains.
Une information indépendante des grands cercles d'initiés, desinterressée des logiques de marché, une education a la terre, a l'Histoire, un recul suffisant pour assumer nos horreurs et savoir apprendre d'elles. Faire de la domination un partenariat, et de la soumission une liberté nouvelle, humaine, irrefutable.
Une raison, une conscience commune, comme somme des celles de chacun, individu humain, egal a un autre.


Tu viens au camping ?

Tu as lu l'article que j'ai poste de jared diamond ? Tout ça n'a rien d'un mythe qui serait contrarié par une nature humaine...
boudi Il y a 8 ans

Tu as lu l'article que j'ai poste de jared diamond ?
Tout ça n'a rien d'un mythe qui serait contrarié par une nature humaine...

c'est le modèle de l'homme qu'on nous injecte dans le crane qui n'est pas compatible avec cette vie la, pas l'Homme. @Eléa tu confonds conscience commune et propriété commune, comme quoi, ils savent s'y prendre ;) la consciences commune, c'est la conscience divine, ni plus ni moins, c'est responsabiliser l'individu, sur ce qu'il est, sur ce qu'il fait. Légiférer sans cesse ne mene a rien, s'il suffisait d'interdire pour faire disparaitre, ca se saurait. il faut éduquer, et je ne pense qu'une civilisation à cette image renie le "je" de qui que ce soit. chaque je à le loisir de s'épanouir, conscience commune ne veut pas dire tristesse commune. Le gris de l'URSS décolore nos visions, félicitation occident, tu as gagné. @boudi: je suis pas forcément tout de pres, je sais pas de quel article tu parles. @Ernest: ca va pas le faire non dommage :(
Maitre Kaio Il y a 8 ans

c'est le modèle de l'homme qu'on nous injecte dans le crane qui n'est pas compatible avec cette vie la, pas l'Homme.

Eléa tu confonds conscience commune et propriété commune, comme quoi, ils savent s'y prendre

la consciences commune, c'est la conscience divine, ni plus ni moins, c'est responsabiliser l'individu, sur ce qu'il est, sur ce qu'il fait.
Légiférer sans cesse ne mene a rien, s'il suffisait d'interdire pour faire disparaitre, ca se saurait. il faut éduquer, et je ne pense qu'une civilisation à cette image renie le "je" de qui que ce soit. chaque je à le loisir de s'épanouir, conscience commune ne veut pas dire tristesse commune. Le gris de l'URSS décolore nos visions, félicitation occident, tu as gagné.

boudi: je suis pas forcément tout de pres, je sais pas de quel article tu parles.

@Ernest: ca va pas le faire non dommage

tout de meme qui aurait deviné que la question de base de @bibi menerait à ce genre d'échange... les surprises... :)
Maitre Kaio Il y a 8 ans

tout de meme qui aurait deviné que la question de base de bibi menerait à ce genre d'échange... les surprises...

.
AnonymeIl y a 8 ans

.

zzzzzz
Bisounour Il y a 8 ans

zzzzzz

Comme Angie, je suis d'accord avec Kaio et Boudi. Le soulèvement, je n'y crois pas non plus. Non pas dans le sens où personne n'oserait -je suis certaine que c'est possible- mais dans la direction où ça nous mènerait. Se soulever, c'est bien, faire la révolution, mais pour aboutir à quoi ? Pour changer quoi et comment ? Beaucoup de "révolutionnaires" estiment mauvais l'individualisme, pourtant, je pense bien que si chacun changeait les choses dans sa propre vie, concrètement et à hauteur de ses propres idées, le mouvement de masse en découlerait naturellement. Et amènerait avec lui une structuration dans les idées et un sens à tout ça.
Celestine Il y a 8 ans

Comme Angie, je suis d'accord avec Kaio et Boudi.
Le soulèvement, je n'y crois pas non plus.
Non pas dans le sens où personne n'oserait -je suis certaine que c'est possible- mais dans la direction où ça nous mènerait. Se soulever, c'est bien, faire la révolution, mais pour aboutir à quoi ? Pour changer quoi et comment ?
Beaucoup de "révolutionnaires" estiment mauvais l'individualisme, pourtant, je pense bien que si chacun changeait les choses dans sa propre vie, concrètement et à hauteur de ses propres idées, le mouvement de masse en découlerait naturellement. Et amènerait avec lui une structuration dans les idées et un sens à tout ça.

on attendait @bibi pour tenir la pancarte, et pour enfin savoir ce qu'on allait réclamer, mais il est parti!
Eléa Il y a 8 ans

on attendait bibi pour tenir la pancarte, et pour enfin savoir ce qu'on allait réclamer, mais il est parti!

comment veut tu que les gens changent leur propre vie alors qu'ils sont pour la plupart coincés entre les credits de merde des dettes des boulots de merdes qu'ils ont peur de tout perdre et donc on ne fait rien voila tout et dans quelque temps les impôts le gaz l'éléc le gasoil tout va augmenter et il seront encore plus coincés pendant que total et d'autre se gratte la peau du ventre qui est bien tendu
bibi Il y a 8 ans

comment veut tu que les gens changent leur propre vie alors qu'ils sont pour la plupart coincés entre les credits de merde des dettes des boulots de merdes qu'ils ont peur de tout perdre et donc on ne fait rien voila tout et dans quelque temps les impôts le gaz l'éléc le gasoil tout va augmenter et il seront encore plus coincés pendant que total et d'autre se gratte la peau du ventre qui est bien tendu

par contre pour écrire de grandes belles lignes la vous êtes forts c'est vraie.
bibi Il y a 8 ans

par contre pour écrire de grandes belles lignes la vous êtes forts c'est vraie.

[quote="bibi"]comment veut tu que les gens changent leur propre vie alors qu'ils sont pour la plupart coincés entre les credits de merde des dettes des boulots de merdes qu'ils ont peur de tout perdre et donc on ne fait rien voila tout et dans quelque temps les impôts le gaz l'éléc le gasoil tout va augmenter et il seront encore plus coincés pendant que total et d'autre se gratte la peau du ventre qui est bien tendu[/quote] J'ai une question pour toi, bibi. Tu veux faire la révolution, descendre dans les rues, dans les faits, c'est possible. Mais qu'espères-tu y gagner ? Me réponds pas par "que les choses changent", ma question porte sur COMMENT tu veux que ça change. Ensuite, je répondrai à ton post par : Pourquoi contracter dettes et crédits ? Pourquoi toujours vouloir dépenser plus qu'on ne possède ? Pour avoir du gasoil et crouler encore plus sous les dettes pour le payer, lui ainsi que les assurances ? Prenez les transports ! Ou le vélo. Ca pollue moins, ça coûte moins cher et ça empêche vos muscles de se ramollir tant on devient flemmard une fois la voiture acquise. Le boulot de merde, pourquoi le garder ? Si tu es en dessous d'un certain seuil, même en travaillant, tu peux toucher un RSA, si ton boulot ne te plaît pas, tu peux partir, en chercher un autre ou même te réorienter en t'en donnant les moyens, soit en en faisant la formation, soit en reprenant des études. Changer ta propre vie, c'est progressif. Si tu veux coller à tes idées, il suffit de faire petit pas par petit pas. Une chouette amie me montre chaque fois que je la vois que c'est possible. Ce que je trouve risible, c'est que vous râlez, pour beaucoup, contre le système, mais vous attendez un changement provenant de la source même du problème. Râler contre le système et attendre que ses dirigeants et initiateurs le bouleversent, c'est comme demander à une poule d'aller seule à l'abattoir. EDIT : Faudrait peut-être se sortir les doigts du cul un jour, se plaindre et attendre que les solutions viennent des autres, c'est juste qu'en fait, se battre n'est pas dans vos intentions. Me sortent par les yeux ceux qui gueulent à chaque présidentielle pour une révolution en attendant qu'elle vienne des politiques, me sortent aussi par les yeux ceux qui gueulent pour gueuler sans savoir rien faire d'autre.
Celestine Il y a 8 ans

comment veut tu que les gens changent leur propre vie alors qu'ils sont pour la plupart coincés entre les credits de merde des dettes des boulots de merdes qu'ils ont peur de tout perdre et donc on ne fait rien voila tout et dans quelque temps les impôts le gaz l'éléc le gasoil tout va augmenter et il seront encore plus coincés pendant que total et d'autre se gratte la peau du ventre qui est bien tendu


J'ai une question pour toi, bibi.
Tu veux faire la révolution, descendre dans les rues, dans les faits, c'est possible.
Mais qu'espères-tu y gagner ?
Me réponds pas par "que les choses changent", ma question porte sur COMMENT tu veux que ça change.

Ensuite, je répondrai à ton post par :
Pourquoi contracter dettes et crédits ? Pourquoi toujours vouloir dépenser plus qu'on ne possède ?
Pour avoir du gasoil et crouler encore plus sous les dettes pour le payer, lui ainsi que les assurances ?
Prenez les transports ! Ou le vélo. Ca pollue moins, ça coûte moins cher et ça empêche vos muscles de se ramollir tant on devient flemmard une fois la voiture acquise.
Le boulot de merde, pourquoi le garder ? Si tu es en dessous d'un certain seuil, même en travaillant, tu peux toucher un RSA, si ton boulot ne te plaît pas, tu peux partir, en chercher un autre ou même te réorienter en t'en donnant les moyens, soit en en faisant la formation, soit en reprenant des études.

Changer ta propre vie, c'est progressif. Si tu veux coller à tes idées, il suffit de faire petit pas par petit pas.
Une chouette amie me montre chaque fois que je la vois que c'est possible.
Ce que je trouve risible, c'est que vous râlez, pour beaucoup, contre le système, mais vous attendez un changement provenant de la source même du problème.
Râler contre le système et attendre que ses dirigeants et initiateurs le bouleversent, c'est comme demander à une poule d'aller seule à l'abattoir.

EDIT : Faudrait peut-être se sortir les doigts du cul un jour, se plaindre et attendre que les solutions viennent des autres, c'est juste qu'en fait, se battre n'est pas dans vos intentions.
Me sortent par les yeux ceux qui gueulent à chaque présidentielle pour une révolution en attendant qu'elle vienne des politiques, me sortent aussi par les yeux ceux qui gueulent pour gueuler sans savoir rien faire d'autre.

[quote="Celestine"] Pourquoi contracter dettes et crédits ? Pourquoi toujours vouloir dépenser plus qu'on ne possède ? Pour avoir du gasoil et crouler encore plus sous les dettes pour le payer, lui ainsi que les assurances ? Prenez les transports ! Ou le vélo. Ca pollue moins, ça coûte moins cher et ça empêche vos muscles de se ramollir tant on devient flemmard une fois la voiture acquise. Le boulot de merde, pourquoi le garder ? Si tu es en dessous d'un certain seuil, même en travaillant, tu peux toucher un RSA, si ton boulot ne te plaît pas, tu peux partir, en chercher un autre ou même te réorienter en t'en donnant les moyens, soit en en faisant la formation, soit en reprenant des études.[/quote] Certe les crédits c'est évitable, quand on a pas l'argent on prend pas un credit histoire de se faire plaisir, c'est un fait il faut être fou pour emprunter de l'argent quand on en à pas. par contre la ou je ne suis pas d'accord : -en grande ville c'est facile le velo ou les transport, mais en campagne, va y si t'a 50 bornes a faire pour bosser etc... il n'y a pas que Paris ou Lyon en France. -Le RSA il y a des conditions, en exemple je me suis pété le dos, j'ai du me reclassé professionnellement (avant aux de vie auprès de personnes handicapées et d'enfants autistes ou avec troubles sévères). J'ai été au chom comme beaucoup de monde, et au final marre de glander j'ai monter ma boite (en micro entreprise ok c'est pas énorme, mais je commence a m'en sortir au bout de 3 ans et demi), mais c'est quand même très "précaire" car je me suis fait formé pour faire ce que je souhaitait depuis toujours (et que je n'avais pas fait les études pour), donc une foi formé, je me retrouve avec un dégagement de salaire "aléatoire" et je n'ai aucun soutien de l'état par exemple. Tu me dira pourquoi t'es pas aller au RSA : mon épouse est handicapé (plus de 80%) elle ne peu donc pas bosser cela lui est même "interdit", sa craint mais c''st comme ça, ducoup elle touche l'allocation adulte handicapé (une misère même pas 700 roro par mois) et a coté de cela si je veut le RSA comme on est marié ba il lui sucre son allocation AH, c'est l'un ou l'autre (même pour un couple avec un enfant). donc on fait comme les autres, on prend la caisse pour trouver des clients a 100 bornes, en velo sa va être chaud, en car ou en train faudrait t'il encore qu'il y en ai etc...puis le temps aussi donne parfois l'obligation d'un véhicule (quand t'a du taff a faire, des clients a trouver (ou autres) des gosses a prendre à l'école car sinon il va en garderie et tu paye tu paye tu paye, en velo on va y arriver oui mdr, on prend au final un crédit "pour bouffer" et oué le gosse de 7 ans c'est pas de sa faute si ces parent on pas de thunes, il a le droit de manger des repas normaux et de dormir dans un lit, on se sacrifie pour lui et on fait les choses pour pas devoir dormir dans la rue. mais cela sa passe par des dettes (même pas énorme c'est tjours dur a remboursé, rien que des agio après un découvert minime on se fait enfiler) Après j'écris pas tout cela pour me plaindre mais pour réagir a tes "conviction" et te montrer que la vie n'est pas pour tout le monde pareil et le choix on l'a pas tout le temps, même si on "aimerais" que sa change. ps : quand j'avais pas de famille a charge, rien me faisait peur, dormir nimporte ou chez des potes, même dans le metro parfois, mais la vie fait que tu évolue, tu change puis tu t'engage, tu fait des gosses, du part de la capitale pour la province, tu veut "sortir la tête des chiottes" mais sa passe par le "système" qui t'attrape et qui ne te laisse pas trop de choix.
maxomatose Il y a 8 ans


Pourquoi contracter dettes et crédits ? Pourquoi toujours vouloir dépenser plus qu'on ne possède ?
Pour avoir du gasoil et crouler encore plus sous les dettes pour le payer, lui ainsi que les assurances ?
Prenez les transports ! Ou le vélo. Ca pollue moins, ça coûte moins cher et ça empêche vos muscles de se ramollir tant on devient flemmard une fois la voiture acquise.
Le boulot de merde, pourquoi le garder ? Si tu es en dessous d'un certain seuil, même en travaillant, tu peux toucher un RSA, si ton boulot ne te plaît pas, tu peux partir, en chercher un autre ou même te réorienter en t'en donnant les moyens, soit en en faisant la formation, soit en reprenant des études.


Certe les crédits c'est évitable, quand on a pas l'argent on prend pas un credit histoire de se faire plaisir, c'est un fait il faut être fou pour emprunter de l'argent quand on en à pas.

par contre la ou je ne suis pas d'accord :

-en grande ville c'est facile le velo ou les transport, mais en campagne, va y si t'a 50 bornes a faire pour bosser etc... il n'y a pas que Paris ou Lyon en France.
-Le RSA il y a des conditions, en exemple je me suis pété le dos, j'ai du me reclassé professionnellement (avant aux de vie auprès de personnes handicapées et d'enfants autistes ou avec troubles sévères). J'ai été au chom comme beaucoup de monde, et au final marre de glander j'ai monter ma boite (en micro entreprise ok c'est pas énorme, mais je commence a m'en sortir au bout de 3 ans et demi), mais c'est quand même très "précaire" car je me suis fait formé pour faire ce que je souhaitait depuis toujours (et que je n'avais pas fait les études pour), donc une foi formé, je me retrouve avec un dégagement de salaire "aléatoire" et je n'ai aucun soutien de l'état par exemple.
Tu me dira pourquoi t'es pas aller au RSA :
mon épouse est handicapé (plus de 80%) elle ne peu donc pas bosser cela lui est même "interdit", sa craint mais c''st comme ça, ducoup elle touche l'allocation adulte handicapé (une misère même pas 700 roro par mois) et a coté de cela si je veut le RSA comme on est marié ba il lui sucre son allocation AH, c'est l'un ou l'autre (même pour un couple avec un enfant). donc on fait comme les autres, on prend la caisse pour trouver des clients a 100 bornes, en velo sa va être chaud, en car ou en train faudrait t'il encore qu'il y en ai etc...puis le temps aussi donne parfois l'obligation d'un véhicule (quand t'a du taff a faire, des clients a trouver (ou autres) des gosses a prendre à l'école car sinon il va en garderie et tu paye tu paye tu paye, en velo on va y arriver oui mdr,
on prend au final un crédit "pour bouffer" et oué le gosse de 7 ans c'est pas de sa faute si ces parent on pas de thunes, il a le droit de manger des repas normaux et de dormir dans un lit, on se sacrifie pour lui et on fait les choses pour pas devoir dormir dans la rue.
mais cela sa passe par des dettes (même pas énorme c'est tjours dur a remboursé, rien que des agio après un découvert minime on se fait enfiler)

Après j'écris pas tout cela pour me plaindre mais pour réagir a tes "conviction" et te montrer que la vie n'est pas pour tout le monde pareil et le choix on l'a pas tout le temps, même si on "aimerais" que sa change.

ps : quand j'avais pas de famille a charge, rien me faisait peur, dormir nimporte ou chez des potes, même dans le metro parfois, mais la vie fait que tu évolue, tu change puis tu t'engage, tu fait des gosses, du part de la capitale pour la province, tu veut "sortir la tête des chiottes" mais sa passe par le "système" qui t'attrape et qui ne te laisse pas trop de choix.

Avant toute chose, ne pense pas que je ne suis pas au courant que la vie n'est pas pour tout le monde pareil. Je suis loin d'être issue du milieu le plus riche, sache-le. Donc l'ironie ou le besoin de donner des leçons derrière les propos, j'm'en passerai. Mais là n'est pas la question. Tu as raison, en campagne tout ça tout ça, mais n'as-tu pas remarqué le nombre de personnes massées dans les villes en proportion de la population en campagne ? Et qui entend-t-on le plus ? Les citadins. Les révolutionnaires en carton, on les trouve dans les villes la plupart du temps. Et dans les villes, y'a pas de transports ? Quand on voit comment ça bouchonne le matin et le soir dans la grande métropole qu'est Lille, alors qu'elle est entièrement couverte par des transports en commun. Que les pistes cyclables y foisonnent. Lille n'est qu'un exemple, hein. Les villes, en France, n'en manquent pas de transports. Après, oui en campagne, sûr que c'est plus compliqué, l'ai-je nié ? Mais garde en tête que tu es un cas particulier. Que ton épouse, manque de pot, est atteinte d'un handicap sévère et qu'il a fallu faire des choix. Sans méchanceté aucune, tu as presque toutes les tares, dans ta situation. Le fait d'habiter en campagne et d'être donc isolé, des écoles, des commerces, du boulot. Le handicap de ton épouse, et aussi la situation professionnelle. Mais combien d'autres personnes cumulent autant ? Toi, tu as des raisons de ne pas pouvoir faire en fonction de tes convictions, mais d'autres, qui ont juste un doigt fourré dans le cul ? M'amusent grandement ces lycéens avec le Che épinglé sur le sac, dont j'ai fait partie, d'ailleurs, à une époque. Mais plutôt que vouloir faire une révolution pour une révolution, autant étudier les domaines qu'il faut pour trouver des solutions. Reflechir un tant soit peu plutôt que s'insurger contre tout et n'importe quoi sans but concret. Tu dis qu'il n'y a pas que Paris ou Lyon en France, mais il n'y a pas non plus que de la cambrousse. Paris, Lyon, ne sont que deux villes parmi des centaines d'autres.
Celestine Il y a 8 ans

Avant toute chose, ne pense pas que je ne suis pas au courant que la vie n'est pas pour tout le monde pareil.
Je suis loin d'être issue du milieu le plus riche, sache-le.
Donc l'ironie ou le besoin de donner des leçons derrière les propos, j'm'en passerai.
Mais là n'est pas la question.

Tu as raison, en campagne tout ça tout ça, mais n'as-tu pas remarqué le nombre de personnes massées dans les villes en proportion de la population en campagne ?
Et qui entend-t-on le plus ? Les citadins. Les révolutionnaires en carton, on les trouve dans les villes la plupart du temps. Et dans les villes, y'a pas de transports ?
Quand on voit comment ça bouchonne le matin et le soir dans la grande métropole qu'est Lille, alors qu'elle est entièrement couverte par des transports en commun. Que les pistes cyclables y foisonnent.
Lille n'est qu'un exemple, hein. Les villes, en France, n'en manquent pas de transports.
Après, oui en campagne, sûr que c'est plus compliqué, l'ai-je nié ?
Mais garde en tête que tu es un cas particulier. Que ton épouse, manque de pot, est atteinte d'un handicap sévère et qu'il a fallu faire des choix.
Sans méchanceté aucune, tu as presque toutes les tares, dans ta situation. Le fait d'habiter en campagne et d'être donc isolé, des écoles, des commerces, du boulot. Le handicap de ton épouse, et aussi la situation professionnelle.
Mais combien d'autres personnes cumulent autant ?
Toi, tu as des raisons de ne pas pouvoir faire en fonction de tes convictions, mais d'autres, qui ont juste un doigt fourré dans le cul ?
M'amusent grandement ces lycéens avec le Che épinglé sur le sac, dont j'ai fait partie, d'ailleurs, à une époque.
Mais plutôt que vouloir faire une révolution pour une révolution, autant étudier les domaines qu'il faut pour trouver des solutions. Reflechir un tant soit peu plutôt que s'insurger contre tout et n'importe quoi sans but concret.

Tu dis qu'il n'y a pas que Paris ou Lyon en France, mais il n'y a pas non plus que de la cambrousse. Paris, Lyon, ne sont que deux villes parmi des centaines d'autres.

Je ne pense pas que cela soit des "Tares" comme tu le dit, mon épouse est handicapée elle à pas choisi, moi je l'ai choisi "elle" en connaissance de cause. Mon entreprise c'est pareil, je l'ai choisie et d'avoir un enfant aussi, ce ne sont pas des tares mais des choix, même si ce n'est pas la facilité, personne m'a forçé. Par contre oui le système me force a le consommer, même si je souhaiterais plutôt le consumer. Je ne te faisait pas de leçon de morale hein ne te méprend pas, je te donnais juste mon point de vue comme quoi personne ne le vie ou le rescent pareil. Je suis de Brest (2000000 habitants avec les communes alentours) donc une grande ville, mais une grande ville Sans boulot ou presque sauf si tu te bouge a des kilomètres avec moyen de transport), comme beaucoup de grande ville. (je sais que ya pas que paris et lyon, c'était des exemples pour ne pas citer toutes les villes de France....) J'ai connu étant jeune aussi les tee-shirt Ché, la rebellion etc... mais au final avec le recul on s'apperçoit qu'on a juste fumé de splifs et manifesté avec les autres étudiants sur Panam pour pas grand chose, les chose n'évoluent pas ou pire vont dans le mauvais sens, mais je crois sincèrement qu'une bonne partie des gens ne peuvent pas forcement faire bouger les choses, c'st triste mais si l'on pouvait le faire se serait fait. Edit : pourquoi serai ce des "tares" au fait ? (oui oui je le prend un peu mal ce mot) je suis heureux comme cela, j'ai pas tous les choix ni l'argent, mais justement je ne doit rien a personne grace à l'autonomie du "sans patron" dans mon taff (mis a part un peu à la banque desfois mais c'est pour beaucoup de monde le cas). Pense tu que chaque difficulté soit une tare ? que de ne pas être en parfaite santé est une tare ? que d'être différent est une tare ? ne pas être riche est une tare ? d'avoir des enfants est une tare ? dans ce cas je suis FIER d'avoir des tares et je pense que beaucoup de monde en France et ailleurs on bien plus de problème que moi. Enfin peu importe, je persiste sur l'idée que la "révolution" et les descentes dans la rue ne change et ne changerons "rien" même si on le souhaiterait et tout cela à cause de la mondialisation et du culte de l'argent de l'individualisme de la violence de la perversité et de la fausse impression d'être dans un monde à l'écoute des droits de l'homme (entre autres).
maxomatose Il y a 8 ans

Je ne pense pas que cela soit des "Tares" comme tu le dit, mon épouse est handicapée elle à pas choisi, moi je l'ai choisi "elle" en connaissance de cause.
Mon entreprise c'est pareil, je l'ai choisie et d'avoir un enfant aussi, ce ne sont pas des tares mais des choix, même si ce n'est pas la facilité, personne m'a forçé. Par contre oui le système me force a le consommer, même si je souhaiterais plutôt le consumer.

Je ne te faisait pas de leçon de morale hein ne te méprend pas, je te donnais juste mon point de vue comme quoi personne ne le vie ou le rescent pareil.

Je suis de Brest (2000000 habitants avec les communes alentours) donc une grande ville, mais une grande ville Sans boulot ou presque sauf si tu te bouge a des kilomètres avec moyen de transport), comme beaucoup de grande ville. (je sais que ya pas que paris et lyon, c'était des exemples pour ne pas citer toutes les villes de France....)

J'ai connu étant jeune aussi les tee-shirt Ché, la rebellion etc... mais au final avec le recul on s'apperçoit qu'on a juste fumé de splifs et manifesté avec les autres étudiants sur Panam pour pas grand chose, les chose n'évoluent pas ou pire vont dans le mauvais sens, mais je crois sincèrement qu'une bonne partie des gens ne peuvent pas forcement faire bouger les choses, c'st triste mais si l'on pouvait le faire se serait fait.

Edit : pourquoi serai ce des "tares" au fait ? (oui oui je le prend un peu mal ce mot) je suis heureux comme cela, j'ai pas tous les choix ni l'argent, mais justement je ne doit rien a personne grace à l'autonomie du "sans patron" dans mon taff (mis a part un peu à la banque desfois mais c'est pour beaucoup de monde le cas).
Pense tu que chaque difficulté soit une tare ? que de ne pas être en parfaite santé est une tare ? que d'être différent est une tare ? ne pas être riche est une tare ? d'avoir des enfants est une tare ?
dans ce cas je suis FIER d'avoir des tares et je pense que beaucoup de monde en France et ailleurs on bien plus de problème que moi. Enfin peu importe, je persiste sur l'idée que la "révolution" et les descentes dans la rue ne change et ne changerons "rien" même si on le souhaiterait et tout cela à cause de la mondialisation et du culte de l'argent de l'individualisme de la violence de la perversité et de la fausse impression d'être dans un monde à l'écoute des droits de l'homme (entre autres).

puisque ici on parle d'individualisme et de reprendre des études, je vous post ça, si vous êtes curieux vous jetterez peut être un œil. deux extraits d'un film documentaire: [b]L'encerclement: la démocratie dans les rets du néolibéralisme[/b] j'aime surtout le deuxième extrait avec Omar Atkouf qui parle de serviteurs du système et de bipèdes pensants. (entre autre) http://youtu.be/n8I5j7RgG8Q http://youtu.be/yJAQV2i6hHI
Eléa Il y a 8 ans

puisque ici on parle d'individualisme et de reprendre des études, je vous post ça, si vous êtes curieux vous jetterez peut être un œil.

deux extraits d'un film documentaire: L'encerclement: la démocratie dans les rets du néolibéralisme

j'aime surtout le deuxième extrait avec Omar Atkouf qui parle de serviteurs du système et de bipèdes pensants. (entre autre)


http://youtu.be/n8I5j7RgG8Q

http://youtu.be/yJAQV2i6hHI

pour répondre a ton message ELEA ma vie a moi me convient je vie un peut en décalage avec la société et j'en suis heureux je n'ai ni abonnement télé ou téléphone ou autre j'en ai pas besoin mais je suis pas seul sur terre et j'ai ce petit truc en moi qui fait que je n'aime pas voir ce que l'on voit en ce moment dans ce pays. Et mes doigts ne sont pas dans mon cul :) quand a ce que j’espère en descendant peut-être juste dire stop car dans quelque temps la plupart d'entre nous aurons la tête sous l'eau et ça c'est une vérité
bibi Il y a 8 ans

pour répondre a ton message ELEA ma vie a moi me convient je vie un peut en décalage avec la société et j'en suis heureux je n'ai ni abonnement télé ou téléphone ou autre j'en ai pas besoin mais je suis pas seul sur terre et j'ai ce petit truc en moi qui fait que je n'aime pas voir ce que l'on voit en ce moment dans ce pays. Et mes doigts ne sont pas dans mon cul quand a ce que j’espère en descendant peut-être juste dire stop car dans quelque temps la plupart d'entre nous aurons la tête sous l'eau et ça c'est une vérité

@bibi j'ai jamais parler de tes doigts et où tu les mets, tu fais comme tu veux ;) je suis bien contente que tu sois un peu en décalage avec la société, t'en as de la chance, moi je suis un peu coincée dans la Matrix, mais je fais quand même ce que je peux pour mettre des bâtons dans les rouages. J'agis du dedans. Ceux qui sont a l’extérieur me fascinent surtout s'ils sont heureux. je voulais juste savoir, si tu devais choisir [b]un[/b] truc majeur a revendiquer ou a changer, tu écrirais quoi sur ta pancarte?
Eléa Il y a 8 ans

bibi j'ai jamais parler de tes doigts et où tu les mets, tu fais comme tu veux

je suis bien contente que tu sois un peu en décalage avec la société, t'en as de la chance, moi je suis un peu coincée dans la Matrix, mais je fais quand même ce que je peux pour mettre des bâtons dans les rouages. J'agis du dedans. Ceux qui sont a l’extérieur me fascinent surtout s'ils sont heureux.

je voulais juste savoir, si tu devais choisir un truc majeur a revendiquer ou a changer, tu écrirais quoi sur ta pancarte?

Etre en décalage parce qu'il n'a pas de télé... ouha... Etre en décalage serait de ne pas avoir le net ni de télé ni de téléphone, mais je ne comprends pas en quoi se dé-siocabiliser est salutaire. Profitons des nouvelles technologies, il faut savoir s'en servir
Samurai_Mugen Il y a 8 ans

Etre en décalage parce qu'il n'a pas de télé... ouha...
Etre en décalage serait de ne pas avoir le net ni de télé ni de téléphone, mais je ne comprends pas en quoi se dé-siocabiliser est salutaire. Profitons des nouvelles technologies, il faut savoir s'en servir

Tu n'as pas saisi ma question, bibi. Dire stop, oui, mais quel changement attends-tu derrière ton acte, et comment veux-tu que ça change ? En remplaçant quoi, qui ?
Celestine Il y a 8 ans

Tu n'as pas saisi ma question, bibi.
Dire stop, oui, mais quel changement attends-tu derrière ton acte, et comment veux-tu que ça change ? En remplaçant quoi, qui ?

[quote="Eléa"]tu écrirais quoi sur ta pancarte?[/quote][img]http://smz3.kiliz.fr/04/GS_b71840ab65d2524836ed01d916b42c88.png[/img]
Samurai_Mugen Il y a 8 ans

tu écrirais quoi sur ta pancarte?

je n'ai ni internet ni téléphone.......tu marque ouha!! savoir s'en servir c'est utopique car il n'y a pas de limite et nous non plus d'ailleurs. On vois quand même des môme de 12 ans avec des portable ou des tablette donc oui je suis en décalage. Elea :) oui je suis heureux j'ai fait un choix y'a deux ans ces de racheter une ancienne bâtisse de tailleur de pierre pour vivre dedans et donc 2 ans plus tard j'ai enfin l'eau chaude et une douche :) .......... quand a écrire une chose sur une pancarte ce n'est pas évident..... mais je crois que c'est assez réaliste de ce dire que peut être il y a 50% d’élus en trop dans notre pays sans compter les doublons ou ce qu'on paye pour les ancien politique véreux !!! mais je suis pas un fin politicien je n'ai pas de "vraie arguments " comme vous. Ah oui comme je n'ai pas le net quand je suis dessus c'est quand je suis chez parents ou amis bien sur..... je trouve ce forum pas mal et j'aime le debat :)
bibi Il y a 8 ans

je n'ai ni internet ni téléphone.......tu marque ouha!! savoir s'en servir c'est utopique car il n'y a pas de limite et nous non plus d'ailleurs. On vois quand même des môme de 12 ans avec des portable ou des tablette donc oui je suis en décalage.
Elea oui je suis heureux j'ai fait un choix y'a deux ans ces de racheter une ancienne bâtisse de tailleur de pierre pour vivre dedans et donc 2 ans plus tard j'ai enfin l'eau chaude et une douche .......... quand a écrire une chose sur une pancarte ce n'est pas évident..... mais je crois que c'est assez réaliste de ce dire que peut être il y a 50% d’élus en trop dans notre pays sans compter les doublons ou ce qu'on paye pour les ancien politique véreux !!! mais je suis pas un fin politicien je n'ai pas de "vraie arguments " comme vous.


Ah oui comme je n'ai pas le net quand je suis dessus c'est quand je suis chez parents ou amis bien sur..... je trouve ce forum pas mal et j'aime le debat

L'essentiel c'est que tu y trouves ton compte dans ta batisse. Mais nous sommes dans une société qui évolue, certes, vite, et peut être pas dans le bon sens, mais ne pas se servir des outils modernes ( la tablette et le smartphone, enfin la connectivité, remplacent la faucille et le marteau ( vous noterez l'allusion au communisme )), est contre productif.
Samurai_Mugen Il y a 8 ans

L'essentiel c'est que tu y trouves ton compte dans ta batisse.
Mais nous sommes dans une société qui évolue, certes, vite, et peut être pas dans le bon sens, mais ne pas se servir des outils modernes ( la tablette et le smartphone, enfin la connectivité, remplacent la faucille et le marteau ( vous noterez l'allusion au communisme )), est contre productif.

je ne crois pas que ce soi contre productif après je comprend ce que tu dit . Mais dit moi que laisserons les jeunes de quinze ans a leurs enfants quel "héritage " ? moi mon pére ma filé tous ces vinyles ma grand mére sont premiers tourne disque ..... ils laisserons des tablette pleine de mp3 qui fait mal au oreille aujourd'hui on veut faire tellement de chose qu'on en oublie vraiment de les apprécier
bibi Il y a 8 ans

je ne crois pas que ce soi contre productif après je comprend ce que tu dit . Mais dit moi que laisserons les jeunes de quinze ans a leurs enfants quel "héritage " ? moi mon pére ma filé tous ces vinyles ma grand mére sont premiers tourne disque ..... ils laisserons des tablette pleine de mp3 qui fait mal au oreille aujourd'hui on veut faire tellement de chose qu'on en oublie vraiment de les apprécier

[quote="bibi"]je ne crois pas que ce soi contre productif après je comprend ce que tu dit . Mais dit moi que laisserons les jeunes de quinze ans a leurs enfants quel "héritage " ? moi mon pére ma filé tous ces vinyles ma grand mére sont premiers tourne disque ..... ils laisserons des tablette pleine de mp3 qui fait mal au oreille aujourd'hui on veut faire tellement de chose qu'on en oublie vraiment de les apprécier[/quote] Pas besoin d'aller si loin. Que laisserons nous ? J'en sais rien, effectivement tout va bien trop vite, mais c'est pour notre bien. La nostalgie n'est pas une bonne chose, on en oublie les défauts. Tres bien les vinyles, mais devoir se lever à chaque chanson pour changer de disque, replacer l'aiguille parce que ça a sauté. Et maintenant on trouve le son agréable, ce petit grésillement , étant petit je ne le trouvais pas terrible, et le CD a été un vrai petit miracle.
Samurai_Mugen Il y a 8 ans

je ne crois pas que ce soi contre productif après je comprend ce que tu dit . Mais dit moi que laisserons les jeunes de quinze ans a leurs enfants quel "héritage " ? moi mon pére ma filé tous ces vinyles ma grand mére sont premiers tourne disque ..... ils laisserons des tablette pleine de mp3 qui fait mal au oreille aujourd'hui on veut faire tellement de chose qu'on en oublie vraiment de les apprécier


Pas besoin d'aller si loin. Que laisserons nous ?
J'en sais rien, effectivement tout va bien trop vite, mais c'est pour notre bien. La nostalgie n'est pas une bonne chose, on en oublie les défauts.
Tres bien les vinyles, mais devoir se lever à chaque chanson pour changer de disque, replacer l'aiguille parce que ça a sauté. Et maintenant on trouve le son agréable, ce petit grésillement , étant petit je ne le trouvais pas terrible, et le CD a été un vrai petit miracle.

je suis pour les CD :) juste qu'un petit vinyles de temps en temps c'est agréable mais bien sur que le cd c'est top. Que laisserons nous? pour ma part (oui je parle pour moi :)) et bien une vie remplie de vie de moment de risque d'amour du vraie qui fait mal des petit trésors ..... j'ai deux frère et une soeur plus jeune que moi 20 ans et 18 le plus grand choisi ces conquêtes sur le net pendant que les deux autre méne leurs vie a 70 % sur l'ordi aucune passion rien . Si on compte la dessus pour faire le changement et bien dit-dons.....
bibi Il y a 8 ans

je suis pour les CD juste qu'un petit vinyles de temps en temps c'est agréable mais bien sur que le cd c'est top. Que laisserons nous? pour ma part (oui je parle pour moi ) et bien une vie remplie de vie de moment de risque d'amour du vraie qui fait mal des petit trésors ..... j'ai deux frère et une soeur plus jeune que moi 20 ans et 18 le plus grand choisi ces conquêtes sur le net pendant que les deux autre méne leurs vie a 70 % sur l'ordi aucune passion rien . Si on compte la dessus pour faire le changement et bien dit-dons.....