Ben voilà, à part les concerts lors des festivals, la tournée est finie...Je pense de toutes façons que la tournée est une réussite : supers musiciens, durée des concerts exceptionnelle, setlist de rêve... Mais quels sont les moments ou anecdotes qui vous ont le plus marqués, touchés...? Perso, j'ai adoré lorsqu'il a joué Les Printemps à Strasbourg, c'était une très belle surprise ! Et aussi la fin de Tu y crois lorsque les musiciens se lachent... Aussi les petites anecdotes comme l'histoire des contes pour enfants avant Yellow Tricycle à Strasbourg. Je pense aussi qu'un des moments forts de cette tournée, c'est lorsque la fosse s'est agenouillée devant Damien, je n'y étais pas mais rien que de le lire, ça m'a donné des frissons !
eowyn Il y a 8 ans

Ben voilà, à part les concerts lors des festivals, la tournée est finie...Je pense de toutes façons que la tournée est une réussite : supers musiciens, durée des concerts exceptionnelle, setlist de rêve...

Mais quels sont les moments ou anecdotes qui vous ont le plus marqués, touchés...?

Perso, j'ai adoré lorsqu'il a joué Les Printemps à Strasbourg, c'était une très belle surprise !
Et aussi la fin de Tu y crois lorsque les musiciens se lachent...
Aussi les petites anecdotes comme l'histoire des contes pour enfants avant Yellow Tricycle à Strasbourg.

Je pense aussi qu'un des moments forts de cette tournée, c'est lorsque la fosse s'est agenouillée devant Damien, je n'y étais pas mais rien que de le lire, ça m'a donné des frissons !

Allez je me lance :) J'ai fait qu'un concert donc pour moi ça va être vite vu : le meilleur souvenir c'est à Amnéville, quand on a réussi à faire "danser" l'Ours avec les modettes :)
Isa Il y a 8 ans

Allez je me lance

J'ai fait qu'un concert donc pour moi ça va être vite vu : le meilleur souvenir c'est à Amnéville, quand on a réussi à faire "danser" l'Ours avec les modettes

J'en ai fais 2 dont Bordeaux qui a été écourtée à cause de leur loi a 23h plus de bruit.... Donc je dirais le premier que j'ai fais de cette tournée, Nantes :) 3h de concert, un Damien relativement en forme, j'ai adoré !!
gwen Il y a 8 ans

J'en ai fais 2 dont Bordeaux qui a été écourtée à cause de leur loi a 23h plus de bruit....
Donc je dirais le premier que j'ai fais de cette tournée, Nantes 3h de concert, un Damien relativement en forme, j'ai adoré !!

Le cavalier sans tête avec les briquets et Les Printemps à Strasbourg, la "danse" salsa à Amnéville, la fosse à genoux à Paris 1, l'ambiance à Paris 2... que de bons souvenirs sur cette tournée ! <3
Alain57 Il y a 8 ans

Le cavalier sans tête avec les briquets et Les Printemps à Strasbourg, la "danse" salsa à Amnéville, la fosse à genoux à Paris 1, l'ambiance à Paris 2... que de bons souvenirs sur cette tournée ! <3

-Elle était profonde qui mérite vraiment la palme de la meilleure chanson de la tournée -Pilule pour foutre le feu au public -J'veux qu'on baise sur ma tombe à nantes était magnifique, surtout pour la fin où tout le zénith s'est levé pour acclamer le groupe. Et puis voila ça fait maigre.
trycicle_jaune Il y a 8 ans

-Elle était profonde qui mérite vraiment la palme de la meilleure chanson de la tournée

-Pilule pour foutre le feu au public

-J'veux qu'on baise sur ma tombe à nantes était magnifique, surtout pour la fin où tout le zénith s'est levé pour acclamer le groupe.

Et puis voila ça fait maigre.

- "Elle était profonde" - "Les printemps" qui débarquent par surprise au milieu de Zénith de Strasbourg. Hey, c'est quoi les accords déjà ? :D - Ce "Fuck you Goldman Sachs" lancé à l'unisson à la fin de "Fin des mondes" : tout le public poing levé, et la lumière qui s'allume soudainement dans la salle. Puissant. - L'enchaînement Miami / Le roi / Pilule / Cigarette / J'accuse qui m'a séché à chaque fois. - "Les anarchitectures 2" qui débarquent au milieu d'une "Ma petite couturière" jouissive ! - Les jeux de lumière sur "J'veux qu'on baise sur ma tombe", et Damien qui semble flotter au dessus de la scène. - Le début de "Tu y crois", quand il dit "tu y crois toi, la magie des rencontres ?" et que toute la salle se met à hurler pour acquiescer. - Damien qui nous lance à la fin du concert à Paris un "Merci, j'avais 16 ans, j'en aurais pas rêvé autant" <3 - Les copains, le pique-nique sous la pluie, le cochon partagé, nos danses improvisées... La magie des rencontres, encore et toujours.
blat Il y a 8 ans

- "Elle était profonde"

- "Les printemps" qui débarquent par surprise au milieu de Zénith de Strasbourg. Hey, c'est quoi les accords déjà ?

- Ce "Fuck you Goldman Sachs" lancé à l'unisson à la fin de "Fin des mondes" : tout le public poing levé, et la lumière qui s'allume soudainement dans la salle. Puissant.

- L'enchaînement Miami / Le roi / Pilule / Cigarette / J'accuse qui m'a séché à chaque fois.

- "Les anarchitectures 2" qui débarquent au milieu d'une "Ma petite couturière" jouissive !

- Les jeux de lumière sur "J'veux qu'on baise sur ma tombe", et Damien qui semble flotter au dessus de la scène.

- Le début de "Tu y crois", quand il dit "tu y crois toi, la magie des rencontres ?" et que toute la salle se met à hurler pour acquiescer.

- Damien qui nous lance à la fin du concert à Paris un "Merci, j'avais 16 ans, j'en aurais pas rêvé autant" <3

- Les copains, le pique-nique sous la pluie, le cochon partagé, nos danses improvisées... La magie des rencontres, encore et toujours.

- Les inédites qui sont <3 - Encore et toujours cette même ferveur aux allures de pré-révolution sur Fils de France. - Damien qui tient bon le rythme malgré nos peurs... - Les printemps, à chaque fois on s'imagine avec 15 degrés dehors, mais non, nous sommes encore en hiver. - La virée dans Nantes à la recherche DU bar. - Le cochon, Paris et les amis <3 - le monsieur des camions qui vient nous parler parfois.
__Coffee&Caramel__ Il y a 8 ans

- Les inédites qui sont <3
- Encore et toujours cette même ferveur aux allures de pré-révolution sur Fils de France.
- Damien qui tient bon le rythme malgré nos peurs...
- Les printemps, à chaque fois on s'imagine avec 15 degrés dehors, mais non, nous sommes encore en hiver.
- La virée dans Nantes à la recherche DU bar.
- Le cochon, Paris et les amis <3
- le monsieur des camions qui vient nous parler parfois.

les premières notes de quais de seine l'accordéon le bal des lycées au mans les poings levés entendre le zénith de Paris à l'unisson sur on n'a pas la thune et tricycle jaune "j'aurais aimé t'aimer..." les rencontres la dernière chanson de la tournée, un Allelujah qui noue la gorge ha ouais, j'ai oublié le "cigarette" de paris et sa capacité à faire passer la foule du déchainement au silence
Anja Il y a 8 ans

les premières notes de quais de seine
l'accordéon
le bal des lycées au mans
les poings levés
entendre le zénith de Paris à l'unisson sur on n'a pas la thune et tricycle jaune
"j'aurais aimé t'aimer..."
les rencontres
la dernière chanson de la tournée, un Allelujah qui noue la gorge

ha ouais, j'ai oublié le "cigarette" de paris et sa capacité à faire passer la foule du déchainement au silence

Elle etait profonde x1000 Les printemps Les anarchitectures 2 au milieu d'une petite couturiere a rallonge La fin des mondes, betty... La sequence pilule cigarette j'accuse... Pis plus de 3h quoi, parce que pour nous c'est devenu normal des concerts aussi longs, mais non, en vrai ca l'est pas, c'est enorme.
Maitre Kaio Il y a 8 ans

Elle etait profonde x1000

Les printemps

Les anarchitectures 2 au milieu d'une petite couturiere a rallonge

La fin des mondes, betty... La sequence pilule cigarette j'accuse...

Pis plus de 3h quoi, parce que pour nous c'est devenu normal des concerts aussi longs, mais non, en vrai ca l'est pas, c'est enorme.

Pour ma part, je garde un souvenir ému d'Amiens, très certainement l'attrait de la nouveauté. Première fois que Damien nous balançait "Elle était profonde", j'me souviens avoir pensé "Mais c'est ouuuuuf! Il nous la sort d'où cette perle là??" Puis, le mix qui à cette date précédait "Miami", m'être retournée pour regarder mes compagnons de concert l'air de dire : "What the fuck??", l'arrivée de Théo, voir que Damien avait l'air en forme (j'avais une certaine appréhension après la petite tournée Messina), souriant "j'suis content de vous voir... et j'suis presque sincère! (...) J'ai mal... mais ça fait du bien." Ensuite, bien sûr, viennent les deux Paris qui se passent de commentaires. Ces deux longs après-midi d'attente que je referai dès demain si je le pouvais. L'ambiance du Zénith, l'émotion plus que palpable de Damien à la fin de Chatillon, les premiers rangs à genou. Son "A bientôt les marins" à Rouen. En pagaille, le groupe au top du top (mention spéciale pour Daniel Jamet), les pas de danse de Damien (rires), toute la partie rock, les anarchitectures II, Fils de France qui prend à chaque fois plus de sens au fil des actualités, ses anecdotes et petites phrases assassines, son émotion mêlée de pudeur, d'authenticité et de générosité... Bravo, ce fut une très belle tournée!
Arméline Il y a 8 ans

Pour ma part, je garde un souvenir ému d'Amiens, très certainement l'attrait de la nouveauté.
Première fois que Damien nous balançait "Elle était profonde", j'me souviens avoir pensé "Mais c'est ouuuuuf! Il nous la sort d'où cette perle là??"
Puis, le mix qui à cette date précédait "Miami", m'être retournée pour regarder mes compagnons de concert l'air de dire : "What the fuck??", l'arrivée de Théo, voir que Damien avait l'air en forme (j'avais une certaine appréhension après la petite tournée Messina), souriant "j'suis content de vous voir... et j'suis presque sincère! (...) J'ai mal... mais ça fait du bien."
Ensuite, bien sûr, viennent les deux Paris qui se passent de commentaires. Ces deux longs après-midi d'attente que je referai dès demain si je le pouvais. L'ambiance du Zénith, l'émotion plus que palpable de Damien à la fin de Chatillon, les premiers rangs à genou.
Son "A bientôt les marins" à Rouen.
En pagaille, le groupe au top du top (mention spéciale pour Daniel Jamet), les pas de danse de Damien (rires), toute la partie rock, les anarchitectures II, Fils de France qui prend à chaque fois plus de sens au fil des actualités, ses anecdotes et petites phrases assassines, son émotion mêlée de pudeur, d'authenticité et de générosité...
Bravo, ce fut une très belle tournée!

Je trouve ça trop mignon "les marins" ! Et il reste encore Nice comme "vrai" concert ;) - Strasbourg, mon premier "vrai" concert après le fail de Nancy, beaucoup d'émotions - tout ce qu'il y a eu autour, partir comme ça, un peu à l'improviste parce qu'on savait pas ce qu'on allait faire la nuit, la découverte d'une ville inconnue et beaucoup de petites anecdotes qui sont hors concerts Saez - les rencontres fortuites, qui font la magie de l'instant - à Strasbourg, à côté de moi, sans aucun doute le mec le plus lourd de la planète qui nous a servis une heure de blagues vaseuses avant le début du concert - putains vous m'aurez plus, "celle qui résume tout" dixit l'ours, c'est tellement vrai - les poings levés, les "fuck you Goldman Sachs", les "on veut les voir en taule" - les inédites, les anarchitectures II inattendu à Amnéville - le thème Quais de Seine pour annoncer son entrée, le son qui monte crescendo, le public qui trépigne, et voir arriver Damien de façon hyper simple, presque en retenue - voir le batteur prend son pied et délirer tout seul sur son instrument - etc etc.
Spleen Il y a 8 ans

Je trouve ça trop mignon "les marins" !
Et il reste encore Nice comme "vrai" concert

- Strasbourg, mon premier "vrai" concert après le fail de Nancy, beaucoup d'émotions
- tout ce qu'il y a eu autour, partir comme ça, un peu à l'improviste parce qu'on savait pas ce qu'on allait faire la nuit, la découverte d'une ville inconnue et beaucoup de petites anecdotes qui sont hors concerts Saez
- les rencontres fortuites, qui font la magie de l'instant
- à Strasbourg, à côté de moi, sans aucun doute le mec le plus lourd de la planète qui nous a servis une heure de blagues vaseuses avant le début du concert
- putains vous m'aurez plus, "celle qui résume tout" dixit l'ours, c'est tellement vrai
- les poings levés, les "fuck you Goldman Sachs", les "on veut les voir en taule"
- les inédites, les anarchitectures II inattendu à Amnéville
- le thème Quais de Seine pour annoncer son entrée, le son qui monte crescendo, le public qui trépigne, et voir arriver Damien de façon hyper simple, presque en retenue
- voir le batteur prend son pied et délirer tout seul sur son instrument
- etc etc.

[quote="__Marine__"] - La virée dans Nantes à la recherche DU bar. [/quote] A citer absolument xD mdrr superbe souvenir qui fait partie du concert !!
gwen Il y a 8 ans


- La virée dans Nantes à la recherche DU bar.
@__Marine__


A citer absolument xD mdrr superbe souvenir qui fait partie du concert !!

- Le mix salsa-Miami-Le roi-Rochechouart en live :D - Les 2 inédites - La pisse dans la cage d'escalier en avant première à Amnéville - La magie des rencontres sur les routes <3 - "La" danse de l'ours - L'ambiance de folie du zénith de Paris 2 - Le retour du tricycle jaune - Le début de concert à Bruxelles 2 où il a sorti l'acoustique et que j'y ai presque cru <3 Ce qui a manqué (ben oauis il en manqué des choses ^^): * Mariiiiiiiiiiiianne * Une vraie tournée Miami * Le piano
tortillo Il y a 8 ans

- Le mix salsa-Miami-Le roi-Rochechouart en live
- Les 2 inédites
- La pisse dans la cage d'escalier en avant première à Amnéville
- La magie des rencontres sur les routes <3
- "La" danse de l'ours
- L'ambiance de folie du zénith de Paris 2
- Le retour du tricycle jaune
- Le début de concert à Bruxelles 2 où il a sorti l'acoustique et que j'y ai presque cru <3

Ce qui a manqué (ben oauis il en manqué des choses ):
* Mariiiiiiiiiiiianne
* Une vraie tournée Miami
* Le piano

Dur dur!.. Il y en a eu beaucoup!.. Je ne vais pas être très originale... car en tête de liste il y a quand même l'énormissime "Elle était profonde" qui m'emmène, me chamboule et me tourneboule à chaque écoute!... Cette chanson est d'une puissance inouïe et je n'arrive pas vraiment à expliquer pourquoi elle me remue tant les tripes(mais c'est le cas pour plein de choses qui concernent Saez finalement ;-)) Ensuite Ma petite Couturière, dont je suis déjà fan à la base, ornée des Anarchitectures II.. Pfiouuu!...Qu'est ce que c'était bon!... Je salue d'ailleurs au passage l'article paru il y a peu sur le concert de Rouen que je trouve bon délire et pas bien loin de la réalité... "une bonne Baise".. n'ayons pas peur d'y mettre une majuscule!... Puis mille autres moments jouissifs.. les musiciens qui s'éclatent sur un final d'enfer à Besançon entre autre... ce son qui te transperce de part en part à Stras...l'ours qui se marre quand il se plante allégrement dans les paroles... ces regards complices échangés... cette pression qui ne fait que monter crescendo tout en respectant certains paliers de décompression... ce mélange de rage, d'espoir, d'émotions en tout genre 3 heures durant... bref... c'était jouissif.. divin.. d'une intensité hors norme... toujours trop court évidemment... et à refaire autant que possible sans nul doute!!.... Quelques regrets tout de même.. j'aurais bien troqué Châtillon contre Hallelujah.. j'aurais bien fait plus de dates, dont Paris.. j'aurais bien aimé appuyer sur pause à de nombreux moments pour que le plaisir se prolonge...et je me téléporterais aujourd'hui volontiers pour en reprendre une bonne dose!..
Rustine Il y a 8 ans

Dur dur!.. Il y en a eu beaucoup!..

Je ne vais pas être très originale... car en tête de liste il y a quand même l'énormissime "Elle était profonde" qui m'emmène, me chamboule et me tourneboule à chaque écoute!... Cette chanson est d'une puissance inouïe et je n'arrive pas vraiment à expliquer pourquoi elle me remue tant les tripes(mais c'est le cas pour plein de choses qui concernent Saez finalement )

Ensuite Ma petite Couturière, dont je suis déjà fan à la base, ornée des Anarchitectures II.. Pfiouuu!...Qu'est ce que c'était bon!...

Je salue d'ailleurs au passage l'article paru il y a peu sur le concert de Rouen que je trouve bon délire et pas bien loin de la réalité... "une bonne Baise".. n'ayons pas peur d'y mettre une majuscule!...

Puis mille autres moments jouissifs.. les musiciens qui s'éclatent sur un final d'enfer à Besançon entre autre... ce son qui te transperce de part en part à Stras...l'ours qui se marre quand il se plante allégrement dans les paroles... ces regards complices échangés... cette pression qui ne fait que monter crescendo tout en respectant certains paliers de décompression... ce mélange de rage, d'espoir, d'émotions en tout genre 3 heures durant... bref... c'était jouissif.. divin.. d'une intensité hors norme... toujours trop court évidemment... et à refaire autant que possible sans nul doute!!....

Quelques regrets tout de même.. j'aurais bien troqué Châtillon contre Hallelujah.. j'aurais bien fait plus de dates, dont Paris.. j'aurais bien aimé appuyer sur pause à de nombreux moments pour que le plaisir se prolonge...et je me téléporterais aujourd'hui volontiers pour en reprendre une bonne dose!..

Les thèmes pendant l'heure de retard La boîte à musique qui s'ouvre sur les quais de Seine Le putain de bal de lycées et les printemps Maxime ce dieu de la batterie Ça y est j'ai vu Francky bouger Miami avec et sans Théo "Il a un gros bide" La couturière et les Anarchitectures II Les magnifiques à l'accordéon Fuck you Golman Sachs Ces gens autour de moi
boby6 Il y a 8 ans

Les thèmes pendant l'heure de retard
La boîte à musique qui s'ouvre sur les quais de Seine
Le putain de bal de lycées et les printemps
Maxime ce dieu de la batterie
Ça y est j'ai vu Francky bouger
Miami avec et sans Théo
"Il a un gros bide"
La couturière et les Anarchitectures II
Les magnifiques à l'accordéon
Fuck you Golman Sachs
Ces gens autour de moi

L'attente avant le concert, l'impatience qui monte (première fois que j'assistais à un concert de Saez oblige) Elle était profonde Le mélange de rock et d'acoustique Embrasons-nous au milieu de ma petite couturière (il ne chantait pas encore les Anarchitectures II à Toulouse :-( ) Putain vous m'aurez-plus Le 'tit problème technique avant le Roi Tu y crois avec un final magistral L'empressement après le concert de trouver une autre date ...
Alizée Il y a 8 ans

L'attente avant le concert, l'impatience qui monte (première fois que j'assistais à un concert de Saez oblige)
Elle était profonde
Le mélange de rock et d'acoustique
Embrasons-nous au milieu de ma petite couturière (il ne chantait pas encore les Anarchitectures II à Toulouse )
Putain vous m'aurez-plus
Le 'tit problème technique avant le Roi
Tu y crois avec un final magistral
L'empressement après le concert de trouver une autre date
...

Le souvenir le plus marquant et émouvant de cette tournée : la fin du concert de Clermont tous à genoux. Aucun mot pour décrire les frissons de ce moment ; Le regret de cette tournée : l'absence de piano ; Le moment qui m'a laissée le plus perplexe : la référence à [i]Les Vieux[/i] de Brel au milieu de [i]Pilule[/i] à Clermont ; La magie de Saez : entrer sur scène pour un concert de rock sur un morceau de piano classique ; La chanson qui pourrait résumer ce pourquoi j'aime tant cet artiste : [i]Elle était profonde[/i] ; Le musicien qui m'a le plus impressionnée : Johan Dalgaard à l'accordéon ; L'enchainement qui m'a laissée aussi heureuse que fébrile : [i]Les fils d'Artaud/Je suis un étranger[/i] à Toulouse ; Les frissons de la tête aux pieds : [i]Tango[/i] à Paris le 18; La claque : [i]Les printemps[/i] à Bordeaux ; La madeleine de Proust : [i]Le bal des lycées[/i] au Mans ; La rage au cœur : [i]Fils de France[/i] au Mans (après la venue du borgne et une nouvelle profanation de Mosquée dans ma ville une semaine plus tôt) ; Le sourire dans le cœur : [i]Tricycle jaune[/i] tous en chœur à Paris le 19 ; L'ambiance qui m'a le plus marquée : Clermont ; Le moment « Mais il a pas le droit de nous faire ça ! » : [i]Miami[/i] sans Théo au Mans ; Le moment « J'en crois pas mes yeux ! » : le salut avec les musiciens au Mans ; Le cadeau : [i]Hallelujah[/i] au Mans ; Le moment où on se dit qu'on n'aimerait pas l'avoir pour patron : le problème technique pendant [i]Fin des mondes[/i] à Bordeaux ; Le petit plus quand on est fan : une setlist et des arrangements qui changent au fil des dates ; Le gros plus : des concerts qui durent 3 heures. Les à-côtés : Le concert de Bordeaux avec ma sœur ; Les poings levés avec les camarades de concert ; Les sourires des gens après 3h de communion ; Les rencontres et retrouvailles à l'occasion de chaque concert.
AnonymeIl y a 8 ans

Le souvenir le plus marquant et émouvant de cette tournée : la fin du concert de Clermont tous à genoux. Aucun mot pour décrire les frissons de ce moment ;
Le regret de cette tournée : l'absence de piano ;
Le moment qui m'a laissée le plus perplexe : la référence à Les Vieux de Brel au milieu de Pilule à Clermont ;
La magie de Saez : entrer sur scène pour un concert de rock sur un morceau de piano classique ;
La chanson qui pourrait résumer ce pourquoi j'aime tant cet artiste : Elle était profonde ;
Le musicien qui m'a le plus impressionnée : Johan Dalgaard à l'accordéon ;
L'enchainement qui m'a laissée aussi heureuse que fébrile : Les fils d'Artaud/Je suis un étranger à Toulouse ;
Les frissons de la tête aux pieds : Tango à Paris le 18;
La claque : Les printemps à Bordeaux ;
La madeleine de Proust : Le bal des lycées au Mans ;
La rage au cœur : Fils de France au Mans (après la venue du borgne et une nouvelle profanation de Mosquée dans ma ville une semaine plus tôt) ;
Le sourire dans le cœur : Tricycle jaune tous en chœur à Paris le 19 ;
L'ambiance qui m'a le plus marquée : Clermont ;
Le moment « Mais il a pas le droit de nous faire ça ! » : Miami sans Théo au Mans ;
Le moment « J'en crois pas mes yeux ! » : le salut avec les musiciens au Mans ;
Le cadeau : Hallelujah au Mans ;
Le moment où on se dit qu'on n'aimerait pas l'avoir pour patron : le problème technique pendant Fin des mondes à Bordeaux ;
Le petit plus quand on est fan : une setlist et des arrangements qui changent au fil des dates ;
Le gros plus : des concerts qui durent 3 heures.

Les à-côtés :

Le concert de Bordeaux avec ma sœur ;
Les poings levés avec les camarades de concert ;
Les sourires des gens après 3h de communion ;
Les rencontres et retrouvailles à l'occasion de chaque concert.

@Angie: magnifique synthèse. Dis, quand tu dis: "le beau cadeau de Tioum", tu parles de quoi?
C86 Il y a 8 ans

angie: magnifique synthèse.
Dis, quand tu dis: "le beau cadeau de Tioum", tu parles de quoi?

Puréééééééée à vous lire j'suis toute chose, ça fait un peu "adieu" tout ça, ça me fait bizarre...
Isa Il y a 8 ans

Puréééééééée à vous lire j'suis toute chose, ça fait un peu "adieu" tout ça, ça me fait bizarre...

Mea culpa, je m'en étais pas rendu compte sur le moment, mais en réécoutant le bootleg de nantes, je trouve que la version de chatillon est à couper le souffle, bien plus prenante que la version cd selon moi. Avec un Damien au bord des larmes sur certains passages, mais qui touche la grâce sur la phrase " elle est partie nelly pour un autre voyage et le lalalala final avec le public qui applaudit c'est magnifique.
trycicle_jaune Il y a 8 ans

Mea culpa, je m'en étais pas rendu compte sur le moment, mais en réécoutant le bootleg de nantes, je trouve que la version de chatillon est à couper le souffle, bien plus prenante que la version cd selon moi. Avec un Damien au bord des larmes sur certains passages, mais qui touche la grâce sur la phrase " elle est partie nelly pour un autre voyage et le lalalala final avec le public qui applaudit c'est magnifique.

L'accordéon.
Samurai_Mugen Il y a 8 ans

L'accordéon.

C'est difficile mais je dirais à Paris le 19/04/13, lorsqu'il a chanté " j'veux qu'on baise sur ma tombe " ! C'était assez bouleversant ( enfin pour moi grand émotif des temps modernes ) dans le sens où c'était la première fois depuis longtemps où j'avais la sensation que la version live ( de ce soir là ) ressemblait plus que jamais à la version album. Et je m'y attendais pas pour être honnête. Il l'a faisait toujours différemment sur chaque tournée et là aussi sauf qu'elle surfait plus que jamais sur les vagues de la version Cd, et juste pour ça j'en ai eu les larmes... Un pur moment que j'oublierai pas.
jej33 Il y a 8 ans

C'est difficile mais je dirais à Paris le 19/04/13, lorsqu'il a chanté " j'veux qu'on baise sur ma tombe " ! C'était assez bouleversant ( enfin pour moi grand émotif des temps modernes ) dans le sens où c'était la première fois depuis longtemps où j'avais la sensation que la version live ( de ce soir là ) ressemblait plus que jamais à la version album. Et je m'y attendais pas pour être honnête. Il l'a faisait toujours différemment sur chaque tournée et là aussi sauf qu'elle surfait plus que jamais sur les vagues de la version Cd, et juste pour ça j'en ai eu les larmes...

Un pur moment que j'oublierai pas.

Ah oui la version de j'veux qu'on baise sur ma tombe sur cette tournée était vraiment réussie.
trycicle_jaune Il y a 8 ans

Ah oui la version de j'veux qu'on baise sur ma tombe sur cette tournée était vraiment réussie.

L'ultime présentation de l'album se fera à Nice sinon oui reste les festivals...
Oror Il y a 8 ans

L'ultime présentation de l'album se fera à Nice sinon oui reste les festivals...

Qui pourrais nous pondre une compil des meilleurs moment de la tournee...
balou Il y a 8 ans

Qui pourrais nous pondre une compil des meilleurs moment de la tournee...

- Cette putain de claque qu'il nous a mise aux Francos pour le 14 juillet
blat Il y a 8 ans

- Cette putain de claque qu'il nous a mise aux Francos pour le 14 juillet

Putain ué, en 1h20 quoi. Je m'attendais pas à si fort, à si violent, à si intense.
Maitre Kaio Il y a 8 ans

Putain ué, en 1h20 quoi.

Je m'attendais pas à si fort, à si violent, à si intense.

Je vous rejoins les garçons pour la claque le 14 juillet aux francofolies :) c'était énorme !!!
gwen Il y a 8 ans

Je vous rejoins les garçons pour la claque le 14 juillet aux francofolies c'était énorme !!!

[quote="blat"]- Cette putain de claque qu'il nous a mise aux Francos pour le 14 juillet[/quote] [quote="Maitre Kaio"]Putain ué, en 1h20 quoi. Je m'attendais pas à si fort, à si violent, à si intense.[/quote] Et ma chanson au Zénith, zavez la mémoire courte!!!!!!!!!
Bisounour Il y a 8 ans

- Cette putain de claque qu'il nous a mise aux Francos pour le 14 juillet


Putain ué, en 1h20 quoi.

Je m'attendais pas à si fort, à si violent, à si intense.


Et ma chanson au Zénith, zavez la mémoire courte!!!!!!!!!

Say mignon un @bisounour jaloux :)
Maitre Kaio Il y a 8 ans

Say mignon un Bisounour jaloux