Nouveaux membre de ce forum j'en profite pour me présenter, J'aime écrire des textes,depuis mes 15 ans... Pour certains j'en suis je l'avoue très fier d'autres beaucoup moins... Plus tard pour le mariage de ma soeur j'en ai fait un qui a fait pleurer l'assistance, je m'en suis fait une tradition, il ne sont pas tous très jolie mais ils ont le mérite d'éxister.... Cette tradition à déborder sur les baptèmes, les anniversaires et malheuresement les enterrements.... En voici quelques uns, vous comprendrez que Mr Damien Saez est une source d'inspiration....voir de plagiat.... Je pense que ceci résume pourquoi j'apprécie autant l'artisanat de Damien....des textes une voix de la musique... Aux villes qui se lèvent!!!!! La fange de la finance S'immisce dans tous les interstices Et sincèrement ça commence a déborder Va falloir songer a stopper les flots Parce que là, on navigue a vue! Au milieu de la tempête, il semble que le capitaine c'est barré Y à plus personne qui tient le gouvernail Nous autres pauvres matelots, on essaie de garder la tête hors de l'‘eau ! Mais ces requins nous assaillent de toutes parts, Et on les laisse faire.... Toute manière même la mort a son marché On envoi nos anciens dans des hospices, c'est plus pratiques Et on a même pas honte...que ceux-ci ressemblent furieusement à des mourroirs... Toute façon il y a qu'à voir comment vous vous comportez avec vos dieux Ça s'entretue pour quelques blasphèmes! Mais quand il s'agit de reconstruire vos temples il y à plus de blé ... Et on continue de se leurrer sans avoir le courage de se rebeller , avant au moins ils avaient la foi nous n'en n'avons même plus la prétention, sincèrement ça en devient triste Mais apres tout... Nous ne sommes que quelques milliards de moutons subissant le diktats de nos traders...!!!! Alors, quand je vois Alep, quand j’ai vu Tunis et aussi Le caire, quand je regarde Athènes et Brasilia ainsi que le place Taksim Je me dit qu’il reste quelques pavé sous la plage, Le drapeau noir de la révolte en main, nous marcherons sur leurs assemblées... La chanson des anarchistes espagnoles des années 1930 disait: « Pour le pain, la justice, la liberté, tout le monde sur les barricades... » Commencent à raisonner..... Chris... Dictature J'ai parcouru le monde a la recherche d'être immonde J'ai pas chercher longtemps j'ai trouver de suite Ils se cachaient même pas, et personne n'a lancé la fronde Alors ils ont continué de profiter sans prendre la fuite Et nous comme des cons on est resté devant nos télés Faudrait pas qu'on proteste au cas ont puissent encore en sauver Parce qu'ils en ont tellement des vices Qu'ils nous en déversent des immondices! Mais on a tous tellement peur de perdre notre confort Putain c'est bien dommage on devrait être courageux on a tort Parce que faut le dire on sent furieusement .... Ca en devient incroyable il nous ont menotté sans que ça en devienne ...alarmant Et quand a l'autre bout de la planète Certains subissent les foudres de leurs dictateurs abjectes On se contente de gentillement protester... c'est juste ....Affligeant! Mais, on le sait nous ne sommes que des pions Qu'ils déplacent au gré de leurs besoins Et de leurs avoirs bancaires Le pire c'est qu'il nous feraient presque croire que c'est juste alimentaire Alors sérieusement arrêtons de nous voiler la face! Notre soit-disant democratie sent furieusement la crasse! Chris Ôde a la tristesse Pauvre de moi, je marche mélancolique vers le trépas Mon esprit obscurcit Je tourne en rond Et me pâmes complaisamment dans les méandres de mon infortune Je me perd au confins de la solitude Ma liberté n'a d'égale que le silence de mes maux C'est une lame de fond qui m'emporte et qui fait que je n'ai plus les armes Alors je cherche ma raison qui depuis longtemps s'offusque d'être impuissante Car il y a bien longtemps malheureusement que mon désespoir l'a emporté Si j'avais eu la foie, j'en aurais prié des dieux Alors je parcours les tortueux chemin de ma conscience a la recherche des souvenirs de mon enfance Jusqu'à ce que je regrette ce temps perdu il me semble alors que ma vie n'est qu'un piètre pamphlet Alors main dans la main, on s'en éloigne Moi et ma fallacieuse tristesse Chris Hasta!!!!! Chaque matin, je me lève, incrédule! C’est pas comme si les «financeurs» avaient fait péter la bulle; Ils ont même eu le culot de nous faire croire à la canicule Le peuple est si bon qu’il incorpore n’importe qu’elles gélulles Celà en devient ridicule, on est des mules! Tellement on regarde dans leur réticule! Comme ils savent que «leur» peuple n’est pas farouche Ils en ont profiter pour lancer quelques escarmouches l’on a accepté, cet arrière gout amère, que l’on a dans la bouche Celui-là même qui nous semble si louche... Et qui nous laisse supposer qu’on est tous des manouches! Faut le dire pourtant, on ne demande pas la lune Mais juste qu’on respecte nos thunes Pour apaiser un peu nos rancunes qu’ils démontrent leur lacunes, Pour que tout le monde sache que leur places est inopportune! Et si ils continue l’on montera à la tribune, Pour abjecter leurs fortunes!! Pour eux c’est un simple détail, L’on devrait suivre comme du bétail Sachez le! on se pointera avec tous l’attirail Pour que enfin, vous respectiez notre travail! Lorsque nos économies sont sous perfusion Pour rester à la merci de vos profusions Pour ne pas deranger vos ascensions Lorsque pour nous tout ceci devient une aversion Que de vos abjectes collusions Devient tout simplement une aversion.... Lorsque une lutte exarcéber devient capitale Il faudra bien un jour marcher sur vos capitales! Dans les deux sens du termes! Cela devrait être un idéal! Pour en terminer avec cette démocratie.... impériale! Parce qu’il me semble que les politiques sont malades de la gales! Ils se comportent tous comme des crotales! Pardon, on a pas le même idéale!!!! Il y eu les printemps arabes...je prie pour l’été européen!!!! Chris....................... En hommage à ma grand-mère récemment décédé... Un plagiat du texte de...au hasard MR Damien Saez.... Chez toi Le ciel ne sera plus jamais Aussi bleu qu’il ne l’a été Comme un soleil ensorcelé! Ton regard nous suit dans la nuit On n’avait certes pas les mêmes convictions Mais qu’est-ce que ça fait maintenant Puisque les anges et les colombes Ce sont enfuis avec le vent Depuis que t’es montée là-haut Les anges n’ont jamais été plus beau Depuis que t’es monté là-haut Ici moi je me sens protégé Et la lumière viendra, éclairer nos vies A la lueur du feu, qui s’est éteint.... Et toi tu es partie, et nous qui somme là! Tu nous protégeras, tu nous protègeras Et je remercierai dieu de t’avoir fait, Et les bras vers le ciel, on te tends la main Si tu veux de moi, si tu veux de nous Même quand la mort nous a séparé Je le sais là-haut tu nous protègeras! Et sur nos vies, tu veilleras, Comme une étoile, comme une étoile. Paraît que t’étais une princesse Comme rarement j’en ai connue Alors il y a les larmes et la détresse Et nos pensées un peu perdues Si un jour tu veux nous parler, nous guider Sache que nos coeurs sont ouverts Et bien qu’ils saignent à n’en plus comprendre, Il nous suffira, comme tu l’a toujours dit d’y croire Et, enfin à mon tour je prie pour toi!!... Restons immondes! 2000 ans d’histoire et quelques croisades, De misérables batailles pour de pitoyables guerres, 6-7 pseudos-dieux pour des millions de morts, Et on veut justifier quoi? Le sang déversé sur des terres infertiles, La faim, la mort, dans les yeux des enfants, L’insalubrité des camps de réfugiés Et on essaie de justifié quoi? Les organisations humanitaires et leurs pognons, Ou quand t’es simple citoyen tu fait rien, si ce n’est avoir bonne conscience... et tu veux justifié quoi? Lorsque une relecture abjecte de sacrées écritures, Est détourné pour tenter de justifier d’abjecte actes! Lorsque l’intérèt de certains en devient immonde... Et ils pensent justifié quoi? Quand la planète meurt d’elle même, Lorsque le profit nous tuera tous, Parce que nous massacrons la biodiversité Et on devrait justifier quoi? Quand certains personnages suicidaires Engendrent la mort autour d’eux... Pour mourrir et faire le buzz..quite à être des porcs! Et ils pensaient justifié quoi? Lorsque ce monde devient fou Quand tu regarde l’histoire et ses déboires Quand tu a peur pour tes enfants... Il serait temps, les gens de réagir pour que nos enfants est un jour la chance de défendre nos choix, et de justifier ce que l’on a fait! CHRIS............................... Le reflet Je me lève chaque matin et dans la glace je vois rien de plus qu'un mirage La réalité pourrait etre bien plus triste que mes rêves d'enfants Mais il y a bien longtemps que je n'ai pas pleurer sur le linceul de mes espoirs Même si j'espérais un jour faire chanter les foules et lever les stades Au pire je pensais qu'on m'ecouterais et pourquoi pas gouverner le monde... Mais rien de tout ça, je suis comme lui, comme elle, comme eux, et toi aussi! Je suis un pov´gars qui trime, qui trinque aussi parfois! Alors, quoi? Ouais c'est sur, j'en ai pas bâtis des empires, j'amasse pas des liasses, et sur le periph´ je plafonne a 130 dans ma ptite voiture familiale! Ouais.... Mais chaque matin, je me réveille auprès de ma femme et chaque matin quand je regarde mes enfants, je me dit que mes rêves à moi étaient bien futiles.... Et que finalement dans le miroir ce n'est pas un mirage que je contemple mais le gars fier de ce qu'il a accomplit jusque là... Chris... Mais putain que font les anges? Parce que j'en ai vu des hommes crades Empêtrer dans la misère le coeur a l'envers Mais putain que font les anges? Parce que j'en ai vu des enfants goutter l'eau salée du sillon de leurs joues Mais putain que font les anges? Parce que j'en ai vu des femmes Emmurées dans le silence Pendant que sur leur visage les coups, il balance Mais putain que font les anges? Parce que je les ai vu les flammes de la vie s'éteindre insidieusement Souffrir a ne plus pouvoir en finir Mais putain que font les anges? Parce que j'en ai vu des paumer S'injecter de massives doses de désespoir dans le creux des veines Mais putain que font les anges? Parce que je l'ai vu la cruauté Sur les épaules de pseudo-starlette Lors de l'immonde fashion-week Mais putain que font les anges? Parce que je l'ai vu la prostitution S'attarder sur de jeunes femmes accabler par la débauches des autres... Mais putain que font les anges? Parce que j'ai constaté que la faim, N'est pas que le funeste privilège du tiers-monde mais s'invite aussi parmi nous Mais putain que font les anges? Parce qu'il doivent bien choisir Qui prendra place auprès d'eux et sous quels prétextes futiles Mais putain que font les anges? Parce que j'en au connu des âmes égarées qui sont partis si vite que personne ne les a secouru Mais putain que font les anges? Parce qu'on en a engendrer des schizophrènes a force de toujours vouloir être parfait Mais putain que font les anges? Parce que j'en ai connu des salauds Bousillant consciencement l'innocence de tristes enfants pour satisfaire d'ignobles phantasmes Mais putain que font les anges? Parce que du fruit de certains amours et malgré la passion aucun pleurs ne retentira jamais Mais putain que font les anges? Parce que je constate qu'il y a encore la guerre et qu'une partie de l'humanité s'applique a s'eviscerer Alors, ou êtes vous quand le monde a besoin de vous? Mais putain qu'avez vous fait? .......... ( sans titre) Nu: mais quelle armure! Né: mais de quelle mère! Libre: mais de quel pouvoir! Egalité: mais à quel prix! Fraternité: mais de quelle famille! Seul: mais contre qui! Différent: mais de quelle laideur! Dévoyer: mais de quelle sottise! Battus: mais de quelle revanche! Exilés: mais de quel futur! Mort: mais pour quel pays! La lune les pétrifie Des ombres entrent d'autrent sortent Nuit blanche où plutôt noire Surgit de ces ombres Deux enfants Passent mains dans la main Ils sont frères et soeur ils vont faire l'amour je les observes Jusqu'à je te dis Je n'en peux plus ma vie Làs mon die, je n'en puit plus Afin que mort je soupir Laisse moi regardé Cette scène diabolique: MAIS pour quel paradoxe!!!! Chris Libre... La liberté de chacun n'est que la vertue des autres... Et dépend du pouvoir d'intromission qu'ils se permettent d'avoir sur ta propre vie...... Chris Pour Mita: Ce jour-là et au gré de tes souffrances Tu m’as offert le monde, j’étais ton univers. Le petit être qui au creux de tes bras Valait plus que tout au monde... Mais plus tard, grandissant J’avais l’amour ou la conscience vagabonde A force de nos humeurs, L’on en a subit des revers Sur mes joues, tu voulais essuyer mes océans de larmes Car malgré ce que je pensais j’étais ton seul monde, Alors quand plus tard tu n’avais plus les armes Lorsque ton amour semblait ne plus être le même, Lorsque je pensait que tu te délestait de moi même, Et même lorsque je ne le voyait pas Tu était là, prête à vendre ton âme! Pour simplement encore une foi, m’offrir ce qu’il existe de plus beau...toi! Chris Progrès infernal ( 2001) La machine nous attaque, nous domine, Nous asperge de toute sa haine, la notre! Elle avance, elle fond sur nous elle quine! Cette sale chienne, elle nous veux et d'autres! Aussi fier que notre méandre on dine Ensemble dans la saleté, on se vautre Elle devient plus forte que nous elle fait mine! Détester ces mauvais chatiments, et d'autres! Nous sommes en ruine, Ah la démagogie... Ca me fait rire, dominé par notre vie, Celle qu'on a su créer mais plus détruire Elle nous empoisonne, sa fumée nocive Nous captivons le cancer dans les eaux vives Il est temps encore pour nous, de survivre!! Chris Métenpsycose: Oh! Métenpsycose de ce mauvais siècle, Tu te dresse là droite et tellement fière Du haut de ta saleté ou de ton socle Mais il n'y a plus à prendre de terre Tout à été pris et tout a été détruit Maintenant les regrets ne sont qu'opinions Ici il n'y a plus à récolter de fruits alors nous faisons comme si nous y pensions Et la folie a pris le dessus trop longtemps Au fond de nos coeurs ne résonne plus de chants Nous y sommes contraint s'auto-éliminer Sur la terre ne règne plus que le néant Aujourd'hui, nous ne pouvons plus être ignorant C'est l'unique le seul prix de liberté.... Guillaume tu sais? L'espérance n'a de belle que ce qu'on lui permet. Et pour toi, j'ai des rêves d'une vie où les anges existent De nuit pendant lesquelles les étoiles s'excitent, Où chaque instant est un délice que tu déguste en fin gourmet Tu sais l espoir est un trublion que rien n'arrête. De chaque larme, de chaque coup dur, il s'extirpe. Pour qu'au final, ce soit le bonheur qui transpire Enfermé dans un tourbillon de joie, jusqu'à perpète! Il est plus brillant que des milliers de soleil Jamais il ne te quitte, et sur toi toujours, il veille. L'espoir a comme un parfum de liberté, Jour après jour, sans un frein, il avance Écrase les certitudes et c'est tout qui recommence. Comme chaque printemps, les chants de fleurs qui amènent leur gaité comme ces hirondelles qui virevoltent dans le ciel pleine d'insouciance. Tu verra, je te le promets c est une fabuleuse expérience. En voila quelques uns , qui, pour certains, je l'éspère plairons....
chris42210 Il y a 9 ans

Nouveaux membre de ce forum j'en profite pour me présenter, J'aime écrire des textes,depuis mes 15 ans... Pour certains j'en suis je l'avoue très fier d'autres beaucoup moins...
Plus tard pour le mariage de ma soeur j'en ai fait un qui a fait pleurer l'assistance, je m'en suis fait une tradition, il ne sont pas tous très jolie mais ils ont le mérite d'éxister....
Cette tradition à déborder sur les baptèmes, les anniversaires et malheuresement les enterrements....
En voici quelques uns, vous comprendrez que Mr Damien Saez est une source d'inspiration....voir de plagiat....
Je pense que ceci résume pourquoi j'apprécie autant l'artisanat de Damien....des textes une voix de la musique...


Aux villes qui se lèvent!!!!!

La fange de la finance
S'immisce dans tous les interstices
Et sincèrement ça commence a déborder
Va falloir songer a stopper les flots
Parce que là, on navigue a vue!
Au milieu de la tempête, il semble que le capitaine c'est barré
Y à plus personne qui tient le gouvernail
Nous autres pauvres matelots, on essaie de garder la tête hors de l'‘eau !
Mais ces requins nous assaillent de toutes parts,
Et on les laisse faire....
Toute manière même la mort a son marché
On envoi nos anciens dans des hospices, c'est plus pratiques
Et on a même pas honte...que ceux-ci ressemblent furieusement à des mourroirs...
Toute façon il y a qu'à voir comment vous vous comportez avec vos dieux
Ça s'entretue pour quelques blasphèmes! Mais quand il s'agit de reconstruire vos temples il y à plus de blé ...
Et on continue de se leurrer sans avoir le courage de se rebeller , avant au moins ils avaient la foi nous n'en n'avons même plus la prétention, sincèrement ça en devient triste
Mais apres tout...
Nous ne sommes que quelques milliards de moutons subissant le diktats de nos traders...!!!!
Alors, quand je vois Alep, quand j’ai vu Tunis et aussi Le caire, quand je regarde Athènes et Brasilia ainsi que le place Taksim
Je me dit qu’il reste quelques pavé sous la plage,
Le drapeau noir de la révolte en main, nous marcherons sur leurs assemblées...
La chanson des anarchistes espagnoles des années 1930 disait: « Pour le pain, la justice, la liberté, tout le monde sur les barricades... »
Commencent à raisonner.....
Chris...


Dictature

J'ai parcouru le monde a la recherche d'être immonde
J'ai pas chercher longtemps j'ai trouver de suite
Ils se cachaient même pas, et personne n'a lancé la fronde
Alors ils ont continué de profiter sans prendre la fuite
Et nous comme des cons on est resté devant nos télés
Faudrait pas qu'on proteste au cas ont puissent encore en sauver
Parce qu'ils en ont tellement des vices
Qu'ils nous en déversent des immondices!
Mais on a tous tellement peur de perdre notre confort
Putain c'est bien dommage on devrait être courageux on a tort
Parce que faut le dire on sent furieusement ....
Ca en devient incroyable il nous ont menotté sans que ça en devienne ...alarmant
Et quand a l'autre bout de la planète
Certains subissent les foudres de leurs dictateurs abjectes
On se contente de gentillement protester...
c'est juste ....Affligeant!
Mais, on le sait nous ne sommes que des pions
Qu'ils déplacent au gré de leurs besoins
Et de leurs avoirs bancaires
Le pire c'est qu'il nous feraient presque croire que c'est juste alimentaire
Alors sérieusement arrêtons de nous voiler la face!
Notre soit-disant democratie sent furieusement la crasse!

Chris


Ôde a la tristesse

Pauvre de moi, je marche mélancolique vers le trépas
Mon esprit obscurcit
Je tourne en rond
Et me pâmes complaisamment dans les méandres de mon infortune
Je me perd au confins de la solitude
Ma liberté n'a d'égale que le silence de mes maux
C'est une lame de fond qui m'emporte et qui fait que je n'ai plus les armes
Alors je cherche ma raison qui depuis longtemps s'offusque d'être impuissante
Car il y a bien longtemps malheureusement que mon désespoir l'a emporté
Si j'avais eu la foie, j'en aurais prié des dieux
Alors je parcours les tortueux chemin de ma conscience a la recherche des souvenirs de mon enfance
Jusqu'à ce que je regrette ce temps perdu
il me semble alors que ma vie n'est qu'un piètre pamphlet
Alors main dans la main, on s'en éloigne
Moi et ma fallacieuse tristesse

Chris


Hasta!!!!!

Chaque matin, je me lève, incrédule!
C’est pas comme si les «financeurs» avaient fait péter la bulle;
Ils ont même eu le culot de nous faire croire à la canicule
Le peuple est si bon qu’il incorpore n’importe qu’elles gélulles
Celà en devient ridicule, on est des mules!
Tellement on regarde dans leur réticule!

Comme ils savent que «leur» peuple n’est pas farouche
Ils en ont profiter pour lancer quelques escarmouches
l’on a accepté, cet arrière gout amère, que l’on a dans la bouche
Celui-là même qui nous semble si louche...
Et qui nous laisse supposer qu’on est tous des manouches!

Faut le dire pourtant, on ne demande pas la lune
Mais juste qu’on respecte nos thunes
Pour apaiser un peu nos rancunes
qu’ils démontrent leur lacunes,
Pour que tout le monde sache que leur places est inopportune!
Et si ils continue l’on montera à la tribune,
Pour abjecter leurs fortunes!!

Pour eux c’est un simple détail,
L’on devrait suivre comme du bétail
Sachez le! on se pointera avec tous l’attirail
Pour que enfin, vous respectiez notre travail!

Lorsque nos économies sont sous perfusion
Pour rester à la merci de vos profusions
Pour ne pas deranger vos ascensions
Lorsque pour nous tout ceci devient une aversion
Que de vos abjectes collusions
Devient tout simplement une aversion....

Lorsque une lutte exarcéber devient capitale
Il faudra bien un jour marcher sur vos capitales!
Dans les deux sens du termes! Cela devrait être un idéal!
Pour en terminer avec cette démocratie.... impériale!
Parce qu’il me semble que les politiques sont malades de la gales!
Ils se comportent tous comme des crotales!
Pardon, on a pas le même idéale!!!!

Il y eu les printemps arabes...je prie pour l’été européen!!!!

Chris.......................



En hommage à ma grand-mère récemment décédé...
Un plagiat du texte de...au hasard MR Damien Saez....

Chez toi

Le ciel ne sera plus jamais
Aussi bleu qu’il ne l’a été
Comme un soleil ensorcelé!
Ton regard nous suit dans la nuit
On n’avait certes pas les mêmes convictions
Mais qu’est-ce que ça fait maintenant
Puisque les anges et les colombes
Ce sont enfuis avec le vent

Depuis que t’es montée là-haut
Les anges n’ont jamais été plus beau
Depuis que t’es monté là-haut
Ici moi je me sens protégé
Et la lumière viendra, éclairer nos vies
A la lueur du feu, qui s’est éteint....
Et toi tu es partie, et nous qui somme là!
Tu nous protégeras, tu nous protègeras
Et je remercierai dieu de t’avoir fait,
Et les bras vers le ciel, on te tends la main
Si tu veux de moi, si tu veux de nous
Même quand la mort nous a séparé
Je le sais là-haut tu nous protègeras!
Et sur nos vies, tu veilleras,
Comme une étoile, comme une étoile.

Paraît que t’étais une princesse
Comme rarement j’en ai connue
Alors il y a les larmes et la détresse
Et nos pensées un peu perdues
Si un jour tu veux nous parler, nous guider
Sache que nos coeurs sont ouverts
Et bien qu’ils saignent à n’en plus comprendre,
Il nous suffira, comme tu l’a toujours dit d’y croire
Et, enfin à mon tour je prie pour toi!!...


Restons immondes!

2000 ans d’histoire et quelques croisades,
De misérables batailles pour de pitoyables guerres,
6-7 pseudos-dieux pour des millions de morts,
Et on veut justifier quoi?

Le sang déversé sur des terres infertiles,
La faim, la mort, dans les yeux des enfants,
L’insalubrité des camps de réfugiés
Et on essaie de justifié quoi?

Les organisations humanitaires et leurs pognons,
Ou quand t’es simple citoyen tu fait rien,
si ce n’est avoir bonne conscience...
et tu veux justifié quoi?

Lorsque une relecture abjecte de sacrées écritures,
Est détourné pour tenter de justifier d’abjecte actes!
Lorsque l’intérèt de certains en devient immonde...
Et ils pensent justifié quoi?

Quand la planète meurt d’elle même,
Lorsque le profit nous tuera tous,
Parce que nous massacrons la biodiversité
Et on devrait justifier quoi?

Quand certains personnages suicidaires
Engendrent la mort autour d’eux...
Pour mourrir et faire le buzz..quite à être des porcs!
Et ils pensaient justifié quoi?

Lorsque ce monde devient fou
Quand tu regarde l’histoire et ses déboires
Quand tu a peur pour tes enfants...
Il serait temps, les gens de réagir pour que nos enfants est un jour la chance de défendre nos choix, et de justifier ce que l’on a fait!

CHRIS...............................

Le reflet

Je me lève chaque matin et dans la glace je vois rien de plus qu'un mirage
La réalité pourrait etre bien plus triste que mes rêves d'enfants
Mais il y a bien longtemps que je n'ai pas pleurer sur le linceul de mes espoirs
Même si j'espérais un jour faire chanter les foules et lever les stades
Au pire je pensais qu'on m'ecouterais et pourquoi pas gouverner le monde...
Mais rien de tout ça, je suis comme lui, comme elle, comme eux, et toi aussi!
Je suis un pov´gars qui trime, qui trinque aussi parfois!
Alors, quoi? Ouais c'est sur, j'en ai pas bâtis des empires, j'amasse pas des liasses, et sur le periph´ je plafonne a 130 dans ma ptite voiture familiale!
Ouais....
Mais chaque matin, je me réveille auprès de ma femme et chaque matin quand je regarde mes enfants, je me dit que mes rêves à moi étaient bien futiles....
Et que finalement dans le miroir ce n'est pas un mirage que je contemple mais le gars fier de ce qu'il a accomplit jusque là...

Chris...


Mais putain que font les anges?
Parce que j'en ai vu des hommes crades
Empêtrer dans la misère le coeur a l'envers

Mais putain que font les anges?
Parce que j'en ai vu des enfants goutter l'eau salée du sillon de leurs joues

Mais putain que font les anges?
Parce que j'en ai vu des femmes
Emmurées dans le silence
Pendant que sur leur visage les coups, il balance

Mais putain que font les anges?
Parce que je les ai vu les flammes
de la vie s'éteindre insidieusement
Souffrir a ne plus pouvoir en finir

Mais putain que font les anges?
Parce que j'en ai vu des paumer
S'injecter de massives doses de désespoir dans le creux des veines

Mais putain que font les anges?
Parce que je l'ai vu la cruauté
Sur les épaules de pseudo-starlette
Lors de l'immonde fashion-week

Mais putain que font les anges?
Parce que je l'ai vu la prostitution
S'attarder sur de jeunes femmes accabler par la débauches des autres...

Mais putain que font les anges?
Parce que j'ai constaté que la faim,
N'est pas que le funeste privilège du tiers-monde mais s'invite aussi parmi nous

Mais putain que font les anges?
Parce qu'il doivent bien choisir
Qui prendra place auprès d'eux et sous quels prétextes futiles

Mais putain que font les anges?
Parce que j'en au connu des âmes égarées qui sont partis si vite que personne ne les a secouru

Mais putain que font les anges?
Parce qu'on en a engendrer des schizophrènes a force de toujours vouloir être parfait

Mais putain que font les anges?
Parce que j'en ai connu des salauds
Bousillant consciencement l'innocence de tristes enfants pour satisfaire d'ignobles phantasmes

Mais putain que font les anges?
Parce que du fruit de certains amours et malgré la passion aucun pleurs ne retentira jamais

Mais putain que font les anges?
Parce que je constate qu'il y a encore la guerre et qu'une partie de l'humanité s'applique a s'eviscerer

Alors, ou êtes vous quand le monde a besoin de vous?
Mais putain qu'avez vous fait?
.......... ( sans titre)


Nu: mais quelle armure!
Né: mais de quelle mère!
Libre: mais de quel pouvoir!
Egalité: mais à quel prix!
Fraternité: mais de quelle famille!
Seul: mais contre qui!
Différent: mais de quelle laideur!
Dévoyer: mais de quelle sottise!
Battus: mais de quelle revanche!
Exilés: mais de quel futur!
Mort: mais pour quel pays!
La lune les pétrifie
Des ombres entrent d'autrent sortent
Nuit blanche où plutôt noire
Surgit de ces ombres
Deux enfants
Passent mains dans la main
Ils sont frères et soeur ils vont faire l'amour
je les observes
Jusqu'à je te dis
Je n'en peux plus ma vie
Làs mon die, je n'en puit plus
Afin que mort je soupir
Laisse moi regardé
Cette scène diabolique: MAIS pour quel paradoxe!!!!

Chris


Libre...

La liberté de chacun n'est que la vertue des autres...
Et dépend du pouvoir d'intromission qu'ils se permettent d'avoir sur ta propre vie......

Chris

Pour Mita:

Ce jour-là et au gré de tes souffrances
Tu m’as offert le monde, j’étais ton univers.
Le petit être qui au creux de tes bras
Valait plus que tout au monde...
Mais plus tard, grandissant
J’avais l’amour ou la conscience vagabonde
A force de nos humeurs,
L’on en a subit des revers
Sur mes joues, tu voulais essuyer mes océans de larmes
Car malgré ce que je pensais j’étais ton seul monde,
Alors quand plus tard tu n’avais plus les armes
Lorsque ton amour semblait ne plus être le même,
Lorsque je pensait que tu te délestait de moi même,
Et même lorsque je ne le voyait pas
Tu était là, prête à vendre ton âme!
Pour simplement encore une foi,
m’offrir ce qu’il existe de plus beau...toi!

Chris


Progrès infernal ( 2001)

La machine nous attaque, nous domine,
Nous asperge de toute sa haine, la notre!
Elle avance, elle fond sur nous elle quine!
Cette sale chienne, elle nous veux et d'autres!

Aussi fier que notre méandre on dine
Ensemble dans la saleté, on se vautre
Elle devient plus forte que nous elle fait mine!
Détester ces mauvais chatiments, et d'autres!

Nous sommes en ruine, Ah la démagogie...
Ca me fait rire, dominé par notre vie,
Celle qu'on a su créer mais plus détruire

Elle nous empoisonne, sa fumée nocive
Nous captivons le cancer dans les eaux vives
Il est temps encore pour nous, de survivre!!

Chris


Métenpsycose:

Oh! Métenpsycose de ce mauvais siècle,
Tu te dresse là droite et tellement fière
Du haut de ta saleté ou de ton socle
Mais il n'y a plus à prendre de terre

Tout à été pris et tout a été détruit
Maintenant les regrets ne sont qu'opinions
Ici il n'y a plus à récolter de fruits
alors nous faisons comme si nous y pensions

Et la folie a pris le dessus trop longtemps
Au fond de nos coeurs ne résonne plus de chants
Nous y sommes contraint s'auto-éliminer

Sur la terre ne règne plus que le néant
Aujourd'hui, nous ne pouvons plus être ignorant
C'est l'unique le seul prix de liberté....

Guillaume tu sais?

L'espérance n'a de belle que ce qu'on lui permet.

Et pour toi, j'ai des rêves d'une vie où les anges existent

De nuit pendant lesquelles les étoiles s'excitent,

Où chaque instant est un délice que tu déguste en fin gourmet

Tu sais l espoir est un trublion que rien n'arrête.

De chaque larme, de chaque coup dur, il s'extirpe.

Pour qu'au final, ce soit le bonheur qui transpire

Enfermé dans un tourbillon de joie, jusqu'à perpète!

Il est plus brillant que des milliers de soleil

Jamais il ne te quitte, et sur toi toujours, il veille.

L'espoir a comme un parfum de liberté,

Jour après jour, sans un frein, il avance

Écrase les certitudes et c'est tout qui recommence.

Comme chaque printemps, les chants de fleurs qui amènent leur gaité

comme ces hirondelles qui virevoltent dans le ciel pleine d'insouciance.

Tu verra, je te le promets c est une fabuleuse expérience.


En voila quelques uns , qui, pour certains, je l'éspère plairons....

Une petite dernière pour mon frère....Je t'aime! FABIEN C'est un mirage qui semble s'éffacer a chacun de mes pas... Pourtant, maman, elle en prenait des formes. Ma petite main? je l'ai coller juste là.... Mais j'avais juste neuf ans, c'était hors-normes! Et mes souvenirs, ces salauds, se sont évaporés... Pourtant au plus profond de moi, j’ai cherché. J’ai tout essayé pour m’en remémorer. Aujourd'hui, me revient juste cette mélancolie..... Lorsque, en douce, j'allais voler cette unique photographie, Que j'observais jusqu'à en devenir dément ... Elle était bien trop courte cette petite vie!! Pourtant, elle est encore graver au fer rouge sur mon coeur, D'autres en porte aussi la trace comme ma grande sœur... C'est sur, tous les deux, on en a verser des larmes, Mais de celles-ci sont nées des certitudes! Qui nous définissent au plus profond de nos âmes. On était tellement petits, on avait pas les armes. Comment pouvions nous comprendre? On en avait pas l’aptitude! Simplement? Il était bien présent, Ça je m’en souviens comme si c’était hier! Et encore aujourd’hui ça me rend fier! Alors , certains pensent qu’il est encore absent? Non!!!! Car à l’époque, je nous ai construit un futur, Fusse-t-il imaginaire!? Et de là-haut, je suis certain qu’il nous observe débonnaire! C’est surement pour ça que le présent est beau, à l’oreille il nous murmure...... Et puis, il s’est battu de toutes ses forces!!!!! Pendant que nous on le soutenait de tout notre amour. Alors il a déchirer le ciel, comme si celui-ci était une écorce. Moi, je le savais depuis le début il n’y aurait pas de retour.... Malgré celà, force est d’admettre qu’on s’est tous trompé... Car il est partout dans, et autour de nous! Que finalement rien ne s’est estompé. Et que j’en ai toujours autant d’émoi! Parce que sans lui, nous ne serions que trois! Sauf que pardon, on est quatres! Que rien ne peut percer nos parois! Jamais on ne se laissera abattre! Parce que c’est la seule et unique fois que j’ai vu mon père pleurer, Là, dans la voiture, le creux des joues souillées.... Quand ils nous ont demandé notre avis,. Et que, pour lui,eux,nous, on a choisis la vie!!!! C’est l’époque où le temps s’est arrêter. Celui ou mes souvenirs sont encore plus inexistants. J’avais tellement peur, mais elle est née! Elle a fait de son coeur un aimant... elle a attiré nos peines et nos désespoirs On est reparti comme au premier soir! Et quand je regarde le noir de ses pupilles, Lorsque je supporte son sale caractère? C’est formidable, c’est une torpille Et putain c’est pas une chimère!! Ouais, c’est notre ptite soeur Celle qui est comme notre apesanteur... Alors pardon mon frère, on y a mis quelques temps, Mais on est venu te voir, malgré tout... Et t’étais pas là? Putain!!!! Enfin, c’est ce que j’ai cru.....de prime abords.... Mais là-haut, je t’ai senti je t’ai touché, Et chaques jours, dans mon reflet, dans le regard de me soeurs, Dans les sourires de nos parents, nos enfants, tu est là! Et sincèrement, quand Alexis me redemande,encore une fois ton prénom, Ca vaut plus le coup de faire de rimes.....Fabien... Ma mémoire, mon âme et tous ce que je suis,ce qu’on est...on t’aime! Chris.....(Papa, Maman, karine, Madeline, Quentin, Lola, Hugo, florian, Hugo, Manon, Alexis, Andréa, et aussi Lionel Myriam......Et j’oubli pas Jules et Marie)
chris42210 Il y a 9 ans

Une petite dernière pour mon frère....Je t'aime!

FABIEN

C'est un mirage qui semble s'éffacer a chacun de mes pas...
Pourtant, maman, elle en prenait des formes.
Ma petite main? je l'ai coller juste là....
Mais j'avais juste neuf ans, c'était hors-normes!
Et mes souvenirs, ces salauds, se sont évaporés...
Pourtant au plus profond de moi, j’ai cherché.
J’ai tout essayé pour m’en remémorer.

Aujourd'hui, me revient juste cette mélancolie.....
Lorsque, en douce, j'allais voler cette unique photographie,
Que j'observais jusqu'à en devenir dément ...
Elle était bien trop courte cette petite vie!!
Pourtant, elle est encore graver au fer rouge sur mon coeur,
D'autres en porte aussi la trace comme ma grande sœur...

C'est sur, tous les deux, on en a verser des larmes,
Mais de celles-ci sont nées des certitudes!
Qui nous définissent au plus profond de nos âmes.
On était tellement petits, on avait pas les armes.
Comment pouvions nous comprendre? On en avait pas l’aptitude!

Simplement? Il était bien présent,
Ça je m’en souviens comme si c’était hier!
Et encore aujourd’hui ça me rend fier!
Alors , certains pensent qu’il est encore absent?

Non!!!! Car à l’époque, je nous ai construit un futur,
Fusse-t-il imaginaire!?
Et de là-haut, je suis certain qu’il nous observe débonnaire!
C’est surement pour ça que le présent est beau, à l’oreille il nous murmure......

Et puis, il s’est battu de toutes ses forces!!!!!
Pendant que nous on le soutenait de tout notre amour.
Alors il a déchirer le ciel, comme si celui-ci était une écorce.
Moi, je le savais depuis le début il n’y aurait pas de retour....

Malgré celà, force est d’admettre qu’on s’est tous trompé...
Car il est partout dans, et autour de nous!
Que finalement rien ne s’est estompé.

Et que j’en ai toujours autant d’émoi!
Parce que sans lui, nous ne serions que trois!
Sauf que pardon, on est quatres!
Que rien ne peut percer nos parois!
Jamais on ne se laissera abattre!

Parce que c’est la seule et unique fois que j’ai vu mon père pleurer,
Là, dans la voiture, le creux des joues souillées....
Quand ils nous ont demandé notre avis,.
Et que, pour lui,eux,nous, on a choisis la vie!!!!

C’est l’époque où le temps s’est arrêter.
Celui ou mes souvenirs sont encore plus inexistants.
J’avais tellement peur, mais elle est née!
Elle a fait de son coeur un aimant...
elle a attiré nos peines et nos désespoirs
On est reparti comme au premier soir!

Et quand je regarde le noir de ses pupilles,
Lorsque je supporte son sale caractère?
C’est formidable, c’est une torpille
Et putain c’est pas une chimère!!
Ouais, c’est notre ptite soeur
Celle qui est comme notre apesanteur...

Alors pardon mon frère, on y a mis quelques temps,
Mais on est venu te voir, malgré tout...
Et t’étais pas là? Putain!!!!
Enfin, c’est ce que j’ai cru.....de prime abords....
Mais là-haut, je t’ai senti je t’ai touché,
Et chaques jours, dans mon reflet, dans le regard de me soeurs,
Dans les sourires de nos parents, nos enfants, tu est là!
Et sincèrement, quand Alexis me redemande,encore une fois ton prénom,
Ca vaut plus le coup de faire de rimes.....Fabien...
Ma mémoire, mon âme et tous ce que je suis,ce qu’on est...on t’aime!

Chris.....(Papa, Maman, karine, Madeline, Quentin, Lola, Hugo, florian, Hugo, Manon, Alexis, Andréa, et aussi Lionel Myriam......Et j’oubli pas Jules et Marie)

j'aime bien le dernier mais il me laisse une sensation étrange, ça doit venir du côté extrêmement personnel je pense
AnonymeIl y a 9 ans

j'aime bien le dernier
mais il me laisse une sensation étrange, ça doit venir du côté extrêmement personnel je pense

Effectivement, inspirer par mon petit frère...
chris42210 Il y a 8 ans

Effectivement, inspirer par mon petit frère...