Kasia s’endort dans mon appartement, une dernière fois. La soie à la chute de ses reins, c’est la chute de soi quand on est déjà plus rien. C’est l’hirondelle revenue pour notre dernier printemps. Je suis de ces tristes que tu as laissés en vie. Trop tard pour me coller une balle ou deux. Trop tard pour comprendre qu’il fallait partir avant que les choses ou les gens n’existent et qu’on s’y attache. Trop tard pour comprendre que toutes nos guerres et nos tristesses n’auront servi à rien, on finit tous à la pierre. Adieu les « c’est finit » qu’on ne s’est jamais dit. Fini les valses à Dinant au milieu des foules et jamais tourner autour de toi au rythme des Oberek aux campagnes de Varsovie. Mais résonnent toujours nos amours dans les cuivres de Sax. Et de bar en bar et de verre en verre, me viens le courage de tout recommencer. Hey toi là bas, est-ce que tu veux d’un vieux con qui te raconte ses vieilles histoires de cul ? Ah non ? Suis encore un bon coup tu sais ?! Faut qu’je change de discours ou que je vise des plus vieilles ou des plus moches. Ou que je t’oublie…Toi, la seule, qui me connait et qui sait ce qui me va, trouve la pour moi. Celle qui me fera redevenir celui que tu as connu un jour, celle qui me fera oublier ces alcools au goût de Pologne. Quand tu te seras trouvée, alors je serais là. A la tienne, à la mienne…
flush Il y a 7 ans

Kasia s’endort dans mon appartement, une dernière fois. La soie à la chute de ses reins, c’est la chute de soi quand on est déjà plus rien. C’est l’hirondelle revenue pour notre dernier printemps. Je suis de ces tristes que tu as laissés en vie. Trop tard pour me coller une balle ou deux. Trop tard pour comprendre qu’il fallait partir avant que les choses ou les gens n’existent et qu’on s’y attache. Trop tard pour comprendre que toutes nos guerres et nos tristesses n’auront servi à rien, on finit tous à la pierre. Adieu les « c’est finit » qu’on ne s’est jamais dit. Fini les valses à Dinant au milieu des foules et jamais tourner autour de toi au rythme des Oberek aux campagnes de Varsovie. Mais résonnent toujours nos amours dans les cuivres de Sax. Et de bar en bar et de verre en verre, me viens le courage de tout recommencer. Hey toi là bas, est-ce que tu veux d’un vieux con qui te raconte ses vieilles histoires de cul ? Ah non ? Suis encore un bon coup tu sais ?! Faut qu’je change de discours ou que je vise des plus vieilles ou des plus moches. Ou que je t’oublie…Toi, la seule, qui me connait et qui sait ce qui me va, trouve la pour moi. Celle qui me fera redevenir celui que tu as connu un jour, celle qui me fera oublier ces alcools au goût de Pologne.
Quand tu te seras trouvée, alors je serais là.

A la tienne, à la mienne…

oO Bizarrement, ou pas, j'ai apprécié de lire ça.
Maitre Kaio Il y a 7 ans



Bizarrement, ou pas, j'ai apprécié de lire ça.

C'est Kasia qui veut ça...
flush Il y a 7 ans

C'est Kasia qui veut ça...

Je suis de Dinant et ça m'a particulièrement touché :)
Saez-2010 Il y a 6 ans

Je suis de Dinant et ça m'a particulièrement touché

Alors tu connais l'endroit où j'ai valsé avec elle :), cet endroit où tu peux écouter des mélodies dans différents cuivres.
flush Il y a 6 ans

Alors tu connais l'endroit où j'ai valsé avec elle , cet endroit où tu peux écouter des mélodies dans différents cuivres.

Le 4 septembre qui se marie en juin Artraud est né le 4 septembre
le4septembre Il y a 6 ans

Le 4 septembre qui se marie en juin
Artraud est né le 4 septembre

Il écrit bien le flush
AnonymeIl y a 4 ans

Il écrit bien le flush