Je ne suivais pas particulièrement ni l'actualité ni la sortie des albums du groupe Placebo plus que ça ces derniers temps et puis comme pour Damien Saez, je me suis payée le luxe de rattraper le retard en allant écouter sur youbube des versions plus acoustiques et sublimes les unes que les autres de leurs tubes ! et là sur certains morceaux comme "My sweet Prince", interprété, certes complètement sous l'effet de la drogue, bouleversée je fus par l'interprétation d'une rare intensité émotionnelle du charmant et magnétique Brian Molko. Je trouve leur dernier album "Loud Like Love" bien balancé ! Le bonhomme Molko mûrit en beauté, plus sobre dans le comportement (ce que lui reprochent ses fans de la première heure, qui regrettent le temps de la période "Briana") et nous concoctera, d'ici quelques années un album solo de très haute qualité, à n'en pas douter ! Ce dernier album laisse présager que du encore meilleur pour le futur ! La quarantaine lui va bien et tant mieux si un artiste est capable de dire stop à la drogue et de n'être pas en reste niveau création. Jugez par vous mêmes avec ce morceau qui est un bonus track de leur dernier opus : Pity party http://www.youtube.com/watch?v=B-1ACfIq5Co Et ici un autre de leur titre plus ancien en acoustique (hum je craque) Quelle voix !!! http://www.youtube.com/watch?v=RwSHju8FsmI Ah oui et puis ce n'est pas tout : Brel revisité par Molko, c'est quand même autrement mieux que par Pagny, hein (rire) http://www.youtube.com/watch?v=TLECmS6awI4
citoyenne eclairee Il y a 7 ans

Je ne suivais pas particulièrement ni l'actualité ni la sortie des albums du groupe Placebo plus que ça ces derniers temps et puis comme pour Damien Saez, je me suis payée le luxe de rattraper le retard en allant écouter sur youbube des versions plus acoustiques et sublimes les unes que les autres de leurs tubes ! et là sur certains morceaux comme "My sweet Prince", interprété, certes complètement sous l'effet de la drogue, bouleversée je fus par l'interprétation d'une rare intensité émotionnelle du charmant et magnétique Brian Molko.

Je trouve leur dernier album "Loud Like Love" bien balancé ! Le bonhomme Molko mûrit en beauté, plus sobre dans le comportement (ce que lui reprochent ses fans de la première heure, qui regrettent le temps de la période "Briana") et nous concoctera, d'ici quelques années un album solo de très haute qualité, à n'en pas douter ! Ce dernier album laisse présager que du encore meilleur pour le futur !

La quarantaine lui va bien et tant mieux si un artiste est capable de dire stop à la drogue et de n'être pas en reste niveau création.

Jugez par vous mêmes avec ce morceau qui est un bonus track de leur dernier opus :
Pity party


http://www.youtube.com/watch?v=B-1ACfIq5Co

Et ici un autre de leur titre plus ancien en acoustique (hum je craque)

Quelle voix !!!

http://www.youtube.com/watch?v=RwSHju8FsmI

Ah oui et puis ce n'est pas tout : Brel revisité par Molko, c'est quand même autrement mieux que par Pagny, hein (rire)

http://www.youtube.com/watch?v=TLECmS6awI4





Et là une interview de l'ami Brian dans un français plus qu'impeccable où l'on peut se rendre compte que le bonhomme est loin d'être con, plutôt cultivé, bien élevé, la classe , quoi ! je l'aime bien ! C'est toujours très appréciable de voir des artistes qui tirent les gens vers le haut de par leur propos et conscients du respect dû à ceux qui les apprécient musicalement et plus ! si seulement nos bonshommes politiques étaient plus nombreux à en faire de même ! passons, ça vaudra mieux..... http://www.youtube.com/watch?v=bm5-eW7EfY4 Etrange que personne ici n'ait évoqué ce groupe jusqu'à présent, qui tout de même fédère à chaque nouvel album, un nombre très significatif de nouveaux fans (ados pour la plupart) ! Les devenus " vieux", ils restent derrière (rire) mais néanmoins encore très présents d'après ce que j'ai pu constater ! Evidemment, les de 20 ans et moins n'ont pas les mêmes motivations que les de 30 ans et plus d'apprécier un groupe comme Placebo (ou Damien Saez) ! Pour ma part, je ne me fis jamais aux apparences ni de ce qui se dit de sulfureux dans la presse et j'aime bien creuser et ce que j'ai vu et entendu par ci par là me réconcilie plutôt avec le genre humain ! De plus le parcours de Brian Molko n'est pas sans rappeler celui de Brel : issu d'une famille bourgeoise, père banquier et mère encline aux bondieuseries, le petit Brian incompris des siens et frustré, à peine âgé de 17 ans, s'est vu fuir le milieu familial pour tenter d'exister avec des minimas sociaux avant que de percer. Tout admirateur du grand Brel sait pour avoir au moins lu une biographie de l'artiste, que Brel a galéré 5 ans dans Paris, allant de cabarets en cabarets et donc a crever la dalle avant que de percer (bon certes sa chère maman lui envoyait de quoi tenir le coup) mais ce n'est qu'au prix de son émancipation par rapport à son éducation religieuse et bourgeoise que Brel a pu prendre son envol. Ce qui a été très bénéfique pour lui comme pour nous, qui avons su l'apprécier et l'apprécierons toujours, d'abord en tant qu'être humain de belle densité. Il y a des gens comme ça dont l'avenir finalement est tout tracé ! ils ont cette petite audace, cette flamme intérieure, cette résistance à toute épreuve, qui les rend attractifs (et finalement chanceux), qui leur permet de croire en leur destin et de réussir là où pourtant à la base, rien ne leur était garanti (c'est ça prendre des risques et oser quitter un certain confort assuré) ! Il aurait été, en effet, plus facile pour Brel que de reprendre la cartonnerie familiale en tant que directeur commercial et de ne point se poser de questions existentielles et bien c'est un peu le même cheminement pour Molko ! Il aurait pu j'imagine, suivre la même carrière que son père et se faire du blé sans trop avoir à se tracasser le bonnet ! bon certes, du blé il s'en fait à présent mais en récompense de ses talents d'artiste et de la charge de travail s'y rattachant et cela n'a rien à voir avec le métier puant de banquier ! Voilà entre autre pourquoi il me plait bien le bonhomme ! c'est un battant qui ne s'est pas apitoyé sur son sort et qui a crû en lui, en ses capacités créatrices ! ça fait du bien au moral de se dire que tout est possible à celui qui y croit, de quelque milieu qu'il vienne et qui se donne à fond pour y arriver ! D'où je pense son succès renouvelé auprès des très jeunes qui y décèlent de l'espoir derrière leur avenir qui se révèle plus que sombre, vu les nigauds qui sont au pouvoir actuellement ! A suivre donc....(avec grand intérêt pour ma part)
citoyenne eclairee Il y a 7 ans

Et là une interview de l'ami Brian dans un français plus qu'impeccable où l'on peut se rendre compte que le bonhomme est loin d'être con, plutôt cultivé, bien élevé, la classe , quoi ! je l'aime bien ! C'est toujours très appréciable de voir des artistes qui tirent les gens vers le haut de par leur propos et conscients du respect dû à ceux qui les apprécient musicalement et plus ! si seulement nos bonshommes politiques étaient plus nombreux à en faire de même ! passons, ça vaudra mieux.....


http://www.youtube.com/watch?v=bm5-eW7EfY4

Etrange que personne ici n'ait évoqué ce groupe jusqu'à présent, qui tout de même fédère à chaque nouvel album, un nombre très significatif de nouveaux fans (ados pour la plupart) ! Les devenus " vieux", ils restent derrière (rire) mais néanmoins encore très présents d'après ce que j'ai pu constater !

Evidemment, les de 20 ans et moins n'ont pas les mêmes motivations que les de 30 ans et plus d'apprécier un groupe comme Placebo (ou Damien Saez) ! Pour ma part, je ne me fis jamais aux apparences ni de ce qui se dit de sulfureux dans la presse et j'aime bien creuser et ce que j'ai vu et entendu par ci par là me réconcilie plutôt avec le genre humain !

De plus le parcours de Brian Molko n'est pas sans rappeler celui de Brel : issu d'une famille bourgeoise, père banquier et mère encline aux bondieuseries, le petit Brian incompris des siens et frustré, à peine âgé de 17 ans, s'est vu fuir le milieu familial pour tenter d'exister avec des minimas sociaux avant que de percer.

Tout admirateur du grand Brel sait pour avoir au moins lu une biographie de l'artiste, que Brel a galéré 5 ans dans Paris, allant de cabarets en cabarets et donc a crever la dalle avant que de percer (bon certes sa chère maman lui envoyait de quoi tenir le coup) mais ce n'est qu'au prix de son émancipation par rapport à son éducation religieuse et bourgeoise que Brel a pu prendre son envol. Ce qui a été très bénéfique pour lui comme pour nous, qui avons su l'apprécier et l'apprécierons toujours, d'abord en tant qu'être humain de belle densité.

Il y a des gens comme ça dont l'avenir finalement est tout tracé ! ils ont cette petite audace, cette flamme intérieure, cette résistance à toute épreuve, qui les rend attractifs (et finalement chanceux), qui leur permet de croire en leur destin et de réussir là où pourtant à la base, rien ne leur était garanti (c'est ça prendre des risques et oser quitter un certain confort assuré) !
Il aurait été, en effet, plus facile pour Brel que de reprendre la cartonnerie familiale
en tant que directeur commercial et de ne point se poser de questions existentielles et bien c'est un peu le même cheminement pour Molko !
Il aurait pu j'imagine, suivre la même carrière que son père et se faire du blé sans trop avoir à se tracasser le bonnet ! bon certes, du blé il s'en fait à présent mais en récompense de ses talents d'artiste et de la charge de travail s'y rattachant et cela n'a rien à voir avec le métier puant de banquier !

Voilà entre autre pourquoi il me plait bien le bonhomme ! c'est un battant qui ne s'est pas apitoyé sur son sort et qui a crû en lui, en ses capacités créatrices ! ça fait du bien au moral de se dire que tout est possible à celui qui y croit, de quelque milieu qu'il vienne et qui se donne à fond pour y arriver ! D'où je pense son succès renouvelé auprès des très jeunes qui y décèlent de l'espoir derrière leur avenir qui se révèle plus que sombre, vu les nigauds qui sont au pouvoir actuellement !

A suivre donc....(avec grand intérêt pour ma part)


Je suis une fan de la première heure. Malheureusement je suis quelque peu aigrie par Molko et sa bande et Loud Like Love n'a pas fait écho en moi comme je l'espérais. Je n'ai donc pas jugé utile de le mentionner ici. Pas sûre que tu trouveras des addicts par ici, mais il existe des forums sur le groupe dont le français : placebocity.com. Même s'il n'est plus trop actif, tu y trouveras des gens très attachés au groupe qui seront surement ravis de partager avec toi leur passion. En plus le site est pas mal fourni niveau photo, disco, itwer... :) Je comprends cependant ton enthousiasme ! Quand on découvre l'univers de Placebo il est difficile de ne pas y plonger. Molko reste un personnage très intéressant.
Vëlvet Il y a 7 ans

Je suis une fan de la première heure.
Malheureusement je suis quelque peu aigrie par Molko et sa bande et Loud Like Love n'a pas fait écho en moi comme je l'espérais. Je n'ai donc pas jugé utile de le mentionner ici. Pas sûre que tu trouveras des addicts par ici, mais il existe des forums sur le groupe dont le français : placebocity.com. Même s'il n'est plus trop actif, tu y trouveras des gens très attachés au groupe qui seront surement ravis de partager avec toi leur passion. En plus le site est pas mal fourni niveau photo, disco, itwer...
Je comprends cependant ton enthousiasme ! Quand on découvre l'univers de Placebo il est difficile de ne pas y plonger. Molko reste un personnage très intéressant.

Pour ma part j'ai tous les albums de Placebo et j'avais été un peu déçu par l'avant dernier. Mais là l'album " Loud like love " m'a vraiment plû. J'ai retrouvé le bon Placebo que j'aimais... Un bon retour !!! :)
jej33 Il y a 7 ans

Pour ma part j'ai tous les albums de Placebo et j'avais été un peu déçu par l'avant dernier. Mais là l'album " Loud like love " m'a vraiment plû.

J'ai retrouvé le bon Placebo que j'aimais... Un bon retour !!!

"Je suis une fan de la première heure." Si tu es fan de la première heure, cette version de "My Sweet Prince" a dû être à ta convenance, alors : http://www.youtube.com/watch?v=yelY9-NN8w8 Faut monter le son de la vidéo, dommage mais alors quelle prestation ! Au niveau émotionnel, je la rapproche d'une version de Damien Saez de "Voici la mort", déchirante ! Ce qu'il y a de bien avec youtube, c'est que l'on peut avoir accès (totalement gratuitement) à des bootlegs et ce n'est qu'au travers cela que l'on peut se rendre vraiment compte des qualités scéniques et vocales d'un artiste ! de son charisme, de son approche avec le public, la connivence etc... Quand j'ai commencé à les voir sur les plateaux télé, c'était du temps de "Meds", il me semble (avec la coupe courte de Molko très pétante de l'époque (rire)) et si j'avais dû me contenter de cela pour me faire un idée, cela aurait été un peu court, bien que je le trouve très marrant l'ami Brian, plein d'humour, en revisionnant des extraits de canal +, Taratata ou chez Ardisson ! oui je sais l'existence du fan club Placebo City et mon but n'est pas d'aller discuter spécialement avec des fans ni d'aller à la pêche aux photos que l'on trouve partout ailleurs sur le net (rire) ! Comme je le disais, il y a un âge pour tout mais il est bien, selon moi, de ne pas s'embourgeoiser dans la vie et de garder intactes ses envies de se laisser porter par la musique qui nous touche, à tout âge ! J'ai eu par le passé ma période Cure, ma période Saez récemment (je fais un petit break parce que j'ai trop écouté et à un moment donné, il faut aussi aller voir ailleurs avant d'y revenir) et là c'est cure de Placebo si je puis dire ! mais bon, je fais en sorte d'aller me régaler des meilleures versions que je puisse trouver ! Ils ne sont pas partageurs d'ailleurs sur leur site, rien n'est offert comme sur celui de Saez ! heureusement qu'il y a youtube même si Molko peste qu'on lui vole la recette sur le net ! faut accepter le jeu et puis c'est tout ! J'ai pu faire le constat aussi que les fans de Saez n'étaient pas très fans de Placebo et vice et versa ! étrange parce que même si la forme diffère, dans le fond les thèmes, le côté mélancolique de leurs chansons sont assez semblables ! bon certes, même si Molko s'exprime très bien en français oralement, la traduction de certains de ses textes du début (et il le reconnait lui-même), laissait paraitre un petit laisser aller au niveau des paroles ! tout a été compensé par l'orchestration, l'interprétation et sa voix bien particulière, très agréable. Je pense qu'il va nous pondre du très très bon dans le futur ! au niveau des textes, il va peaufiner (au travers le sublime dernier titre "Bosco" du dernier album, ça se devine) ! Certains passéistes lui reprochent d'être à présent plutôt trop bien dans sa peau, plus assez déjanté sur scène ! qu'ils se disent qu'il faut bien évoluer...
citoyenne eclairee Il y a 7 ans

"Je suis une fan de la première heure."

Si tu es fan de la première heure, cette version de "My Sweet Prince" a dû être à ta convenance, alors :


http://www.youtube.com/watch?v=yelY9-NN8w8

Faut monter le son de la vidéo, dommage mais alors quelle prestation !

Au niveau émotionnel, je la rapproche d'une version de Damien Saez de "Voici la mort", déchirante !

Ce qu'il y a de bien avec youtube, c'est que l'on peut avoir accès (totalement gratuitement) à des bootlegs et ce n'est qu'au travers cela que l'on peut se rendre vraiment compte des qualités scéniques et vocales d'un artiste ! de son charisme, de son approche avec le public, la connivence etc...

Quand j'ai commencé à les voir sur les plateaux télé, c'était du temps de "Meds", il me semble (avec la coupe courte de Molko très pétante de l'époque (rire)) et si j'avais dû me contenter de cela pour me faire un idée, cela aurait été un peu court, bien que je le trouve très marrant l'ami Brian, plein d'humour, en revisionnant des extraits de canal +, Taratata ou chez Ardisson !

oui je sais l'existence du fan club Placebo City et mon but n'est pas d'aller discuter spécialement avec des fans ni d'aller à la pêche aux photos que l'on trouve partout ailleurs sur le net (rire) !

Comme je le disais, il y a un âge pour tout mais il est bien, selon moi, de ne pas s'embourgeoiser dans la vie et de garder intactes ses envies de se laisser porter par la musique qui nous touche, à tout âge !

J'ai eu par le passé ma période Cure, ma période Saez récemment (je fais un petit break parce que j'ai trop écouté et à un moment donné, il faut aussi aller voir ailleurs avant d'y revenir) et là c'est cure de Placebo si je puis dire ! mais bon, je fais en sorte d'aller me régaler des meilleures versions que je puisse trouver !

Ils ne sont pas partageurs d'ailleurs sur leur site, rien n'est offert comme sur celui de Saez ! heureusement qu'il y a youtube même si Molko peste qu'on lui vole la recette sur le net ! faut accepter le jeu et puis c'est tout !

J'ai pu faire le constat aussi que les fans de Saez n'étaient pas très fans de Placebo et vice et versa ! étrange parce que même si la forme diffère, dans le fond les thèmes, le côté mélancolique de leurs chansons sont assez semblables ! bon certes, même si Molko s'exprime très bien en français oralement, la traduction de certains de ses textes du début (et il le reconnait lui-même), laissait paraitre un petit laisser aller au niveau des paroles ! tout a été compensé par l'orchestration, l'interprétation et sa voix bien particulière, très agréable.

Je pense qu'il va nous pondre du très très bon dans le futur ! au niveau des textes, il va peaufiner (au travers le sublime dernier titre "Bosco" du dernier album, ça se devine) ! Certains passéistes lui reprochent d'être à présent plutôt trop bien dans sa peau, plus assez déjanté sur scène ! qu'ils se disent qu'il faut bien évoluer...

C'est placebo-russia pour les bootlegs ils ont tout là bas ;)
Kaillianna Il y a 7 ans

C'est placebo-russia pour les bootlegs ils ont tout là bas

Merci. Sinon niveau musique, je ne me limite pas à tel ou tel style ! j'ai eu ma période Warren Zevon aussi et là je viens de tomber sur un track rare sur youtube d'une pure beauté ! Warren Zevon, pas sûre que tellement connaissent ici vu les tranches d'âge (rire) ! c'était un très grand, qui n'a pas eu le succès qu'il aurait mérité et parti malheureusement trop tôt. Ce que je demande à un artiste et à un musicien en particulier, c'est de me déposer sur l'autre rive ! quand Molko dit qu'il n'est qu'un chanteur (dans le sens c'est pas si important) en direction de ceux qui l'adulent trop, il n'a pas tout à fait raison car si pour lui faire de la musique c'est ne pas exister sans cela, pour d'autres, écouter de la musique, c'est exulter, exprimer leur part la plus secrète et intime, entre leurs quatre murs ! On est tous plus ou moins conditionnés dans nos vies quotidiennes, à se blinder, se montrer différents sans doute de ce que nous sommes vraiment, puis vous rentrez chez vous, après une journée de travail et vous retournez dans votre bulle avec délice ! A une certaine période, je n'écoutais plus trop de musique tant j'étais occupée autrement et puis là (assez vidée par l'horreur de ce monde) je ressens le besoin de nouveau de vibrer par la musique et dégagée la médiocrité ambiante... Donc voilà, même si c'est un fil pour Placebo, je mets ici un lien renvoyant à cette superbe chanson de Warren Zevon : http://www.youtube.com/watch?v=x88wcrYgbEw Bonne écoute
citoyenne eclairee Il y a 7 ans

Merci.

Sinon niveau musique, je ne me limite pas à tel ou tel style ! j'ai eu ma période Warren Zevon aussi et là je viens de tomber sur un track rare sur youtube d'une pure beauté !

Warren Zevon, pas sûre que tellement connaissent ici vu les tranches d'âge (rire) ! c'était un très grand, qui n'a pas eu le succès qu'il aurait mérité et parti malheureusement trop tôt.

Ce que je demande à un artiste et à un musicien en particulier, c'est de me déposer sur l'autre rive ! quand Molko dit qu'il n'est qu'un chanteur (dans le sens c'est pas si important) en direction de ceux qui l'adulent trop, il n'a pas tout à fait raison car si pour lui faire de la musique c'est ne pas exister sans cela, pour d'autres, écouter de la musique, c'est exulter, exprimer leur part la plus secrète et intime, entre leurs quatre murs !

On est tous plus ou moins conditionnés dans nos vies quotidiennes, à se blinder, se montrer différents sans doute de ce que nous sommes vraiment, puis vous rentrez chez vous, après une journée de travail et vous retournez dans votre bulle avec délice ! A une certaine période, je n'écoutais plus trop de musique tant j'étais occupée autrement et puis là (assez vidée par l'horreur de ce monde) je ressens le besoin de nouveau de vibrer par la musique et dégagée la médiocrité ambiante...

Donc voilà, même si c'est un fil pour Placebo, je mets ici un lien renvoyant à cette superbe chanson de Warren Zevon :


http://www.youtube.com/watch?v=x88wcrYgbEw

Bonne écoute

Je déterre un peu le topic. Coup de coeur de l'album pour moi : Bosco (je trouve pas de version live potable) https://www.youtube.com/watch?v=Cle4qE5Qy2s
Castor Il y a 6 ans

Je déterre un peu le topic.
Coup de coeur de l'album pour moi : Bosco (je trouve pas de version live potable)


https://www.youtube.com/watch?v=Cle4qE5Qy2s