A moins que j'ai mal vu, il semble qu'il n'y ait pas de sujet sur les musées ou expositions. Dans le cas contraire j'autorise chef à me fouetter lors d'un prochain meeting. Je me disais que ça pourrait être sympa de partager sur les expos ou musées qu'on a aimé, pour donner ou pas envie aux autres d'y aller. Bref, tout ça pour parler d'une expo que j'ai beaucoup aimé, [url=http://www.pinacotheque.com/no_cache/fr/accueil/expositions/aujourdhui/au-temps-de-klimt-la-secession-a-vienne.html]Au temps de Klimt, la Sécession à Vienne[/url], ça se passe à la Pinacothèque de Paris jusqu'au 21 juin. Pour voir le Baiser ailleurs que sur des verres de mauvais goût il faudra quand même se déplacer à Vienne, mais l'expo met en valeur les artistes principaux de ce mouvement artistique né dans Vienne au début du XXème siècle, et c'est plutôt réussi parce que ça donne envie de se documenter et d'aller voir plus loin une fois qu'on est sorti du musée. Et pour ceux qui aiment Klimt, ça vaut le coup rien que pour la reproduction de la Frise de Beethoven, Judith, [img]https://corpsenpeinture.files.wordpress.com/2013/04/judith_1901.jpg[/img] ou la Philosophie [img]http://www.abcgallery.com/K/klimt/klimt86.jpg[/img] J'ai noté quelques petites choses intéressantes : la devise au fronton du Palais de la Sécession "À chaque âge son art, à chaque art sa liberté" et une explication du mouvement dans leur revue [i]Ver Sacrum[/i] "Notre art n’est pas un combat des artistes modernes contre les anciens, mais la promotion des arts contre les colporteurs qui se font passer pour des artistes et qui ont un intérêt commercial à ne pas laisser l’art s’épanouir. Le commerce ou l’art, tel est l’enjeu de notre Sécession. Il ne s’agit pas d’un débat esthétique, mais d’une confrontation entre deux états d’esprit." Je vous parlerais bien de l'autre expo de ce musée, dans laquelle j'ai découvert que les Japonaises avaient des chattes de la taille d'une tête et les Japonais des sexes de la taille d'un bras, [url=http://www.pinacotheque.com/no_cache/fr/accueil/expositions/aujourdhui/lart-de-lamour-au-temps-des-geishas.html]L'art de l'amour au temps des geishas[/url] mais elle se finit dimanche. Si certains sont néanmoins intéressés par ce thème et aiment voyager, beaucoup des œuvres exposées venaient du Museo delle Culture de Lugano. Sinon un endroit dont je n'ai toujours pas compris le but, c'est l'Institut du Monde Arabe. Tout est effleuré, les pays Arabes sont regroupés dans une espèce de masse au sein de laquelle aucune particularité ne ressort et, hors l'expo temporaire sur le Maroc contemporain, rien de moderne n'est abordé. Bref j'ai eu l'impression qu'on essayait de combler l'espace avec le peu qu'on pouvait, au final une perte de temps.
AnonymeIl y a 6 ans

A moins que j'ai mal vu, il semble qu'il n'y ait pas de sujet sur les musées ou expositions. Dans le cas contraire j'autorise chef à me fouetter lors d'un prochain meeting.
Je me disais que ça pourrait être sympa de partager sur les expos ou musées qu'on a aimé, pour donner ou pas envie aux autres d'y aller.
Bref, tout ça pour parler d'une expo que j'ai beaucoup aimé, Au temps de Klimt, la Sécession à Vienne, ça se passe à la Pinacothèque de Paris jusqu'au 21 juin. Pour voir le Baiser ailleurs que sur des verres de mauvais goût il faudra quand même se déplacer à Vienne, mais l'expo met en valeur les artistes principaux de ce mouvement artistique né dans Vienne au début du XXème siècle, et c'est plutôt réussi parce que ça donne envie de se documenter et d'aller voir plus loin une fois qu'on est sorti du musée. Et pour ceux qui aiment Klimt, ça vaut le coup rien que pour la reproduction de la Frise de Beethoven,
Judith,

ou la Philosophie

J'ai noté quelques petites choses intéressantes : la devise au fronton du Palais de la Sécession "À chaque âge son art, à chaque art sa liberté" et une explication du mouvement dans leur revue Ver Sacrum "Notre art n’est pas un combat des artistes modernes contre les anciens, mais la promotion des arts contre les colporteurs qui se font passer pour des artistes et qui ont un intérêt commercial à ne pas laisser l’art s’épanouir. Le commerce ou l’art, tel est l’enjeu de notre Sécession. Il ne s’agit pas d’un débat esthétique, mais d’une confrontation entre deux états d’esprit."

Je vous parlerais bien de l'autre expo de ce musée, dans laquelle j'ai découvert que les Japonaises avaient des chattes de la taille d'une tête et les Japonais des sexes de la taille d'un bras, L'art de l'amour au temps des geishas mais elle se finit dimanche. Si certains sont néanmoins intéressés par ce thème et aiment voyager, beaucoup des œuvres exposées venaient du Museo delle Culture de Lugano.

Sinon un endroit dont je n'ai toujours pas compris le but, c'est l'Institut du Monde Arabe. Tout est effleuré, les pays Arabes sont regroupés dans une espèce de masse au sein de laquelle aucune particularité ne ressort et, hors l'expo temporaire sur le Maroc contemporain, rien de moderne n'est abordé. Bref j'ai eu l'impression qu'on essayait de combler l'espace avec le peu qu'on pouvait, au final une perte de temps.

L'art dans le jeu vidéo - l'inspiration française - Musée ART LUDIQUE "Assassin's Creed", "Far Cry" ou "Rayman, lapins crétins..." L'expo est essentiellement basée sur ces jeux. Perso j'en ai pas tiré grand chose (concernant ces jeux là). Là pour le coup c'est peut être plus pour ceux qui ne connaissent pas du tout. Nan parceque la réalisation inédite faite spécialement pour l'expo que propose l'une des équipes d'Assassin's Creed, c'est un fat d'écran incurvé, un banc en face et vous voilà dans une petite ballade au coeur d'un vieux Paris (révolution Française) ... Ouais bah c'est tiré du jeu vidéo, alors quand tu l'as à la maison hein (et que tu l'as un peu saigné, ouais ouais !! ) tu passes vite ton chemin. Dans l'ensemble quand même, c'est super intéressant, sur la création d'un univers, la construction d'une immense cité, qu'elle soit fictive, ou de notre passé, comment rester crédible. Le travail des personnages, des caractères ... le tout avec un crayon et du papier, au tout tout départ. Les premiers jets quoi. (Parceque voir le cahier de brouillon d'un dessinateur c'est toujours un grand moment ^^) Quelques kiffes et découvertes tout de même ... J'ai craqué sur celui ci: Pour le jeu White Night [URL=http://www.casimages.com/img.php?i=16020409404515810813946151.jpg][IMG]http://nsm08.casimages.com/img/2016/02/04//16020409404515810813946151.jpg[/IMG][/URL] Ronan Coiffec - Peinture numérique - White Night Le jeu "Soldats Inconnus - Mémoire de la grande guerre" [URL=http://www.casimages.com/img.php?i=16020410432515810813946311.jpg][IMG]http://nsm08.casimages.com/img/2016/02/04//16020410432515810813946311.jpg[/IMG][/URL] Equipe du jeu - Peinture numérique Et puis cette artworks de Sergeï Kolesov dans le travail des caractères [URL=http://www.casimages.com/img.php?i=16020409401415810813946150.jpg][IMG]http://nsm08.casimages.com/img/2016/02/04//16020409401415810813946150.jpg[/IMG][/URL] Sergeï Kolesov - Aramis - Peinture numérique. Au milieu d'une dizaine d'aristo constipés et austères c'est celui qui m'a tapé dans l'oeil (le seul un peu rigolo). J'ai pas mal badé dessus.
latent Il y a 5 ans

L'art dans le jeu vidéo - l'inspiration française - Musée ART LUDIQUE

"Assassin's Creed", "Far Cry" ou "Rayman, lapins crétins..." L'expo est essentiellement basée sur ces jeux.
Perso j'en ai pas tiré grand chose (concernant ces jeux là).
Là pour le coup c'est peut être plus pour ceux qui ne connaissent pas du tout.

Nan parceque la réalisation inédite faite spécialement pour l'expo que propose l'une des équipes d'Assassin's Creed, c'est un fat d'écran incurvé, un banc en face et vous voilà dans une petite ballade au coeur d'un vieux Paris (révolution Française) ... Ouais bah c'est tiré du jeu vidéo, alors quand tu l'as à la maison hein (et que tu l'as un peu saigné, ouais ouais !! ) tu passes vite ton chemin.

Dans l'ensemble quand même, c'est super intéressant, sur la création d'un univers, la construction d'une immense cité, qu'elle soit fictive, ou de notre passé, comment rester crédible. Le travail des personnages, des caractères ... le tout avec un crayon et du papier, au tout tout départ.
Les premiers jets quoi.
(Parceque voir le cahier de brouillon d'un dessinateur c'est toujours un grand moment )

Quelques kiffes et découvertes tout de même ...
J'ai craqué sur celui ci:
Pour le jeu White Night

Ronan Coiffec - Peinture numérique - White Night


Le jeu "Soldats Inconnus - Mémoire de la grande guerre"

Equipe du jeu - Peinture numérique

Et puis cette artworks de Sergeï Kolesov dans le travail des caractères


Sergeï Kolesov - Aramis - Peinture numérique.

Au milieu d'une dizaine d'aristo constipés et austères c'est celui qui m'a tapé dans l'oeil (le seul un peu rigolo). J'ai pas mal badé dessus.









Merci pour ce partage @PetitPouzet En effet, la dernière image / artworks ( Sergeï Kolesov) , tout comme dans ton cas, ne me laisse pas indifférent. :)
AnonymeIl y a 5 ans

Merci pour ce partage @PetitPouzet

En effet, la dernière image / artworks ( Sergeï Kolesov) , tout comme dans ton cas, ne me laisse pas indifférent.

ah, oui... il est puissant le dernier... wahou ! et j'aime beaucoup le premier...
éoline Il y a 5 ans

ah, oui... il est puissant le dernier... wahou !
et j'aime beaucoup le premier...

Oh un chauquin
Maitre Kaio Il y a 5 ans

Oh un chauquin