j'ai un cancer testiculaire depuis juin, j'aimerais savoir si sur le forum des personnes ont eu un cancer pour leurs témoignage, je le vis très bien pour ma part le moral est aux top mème si après une séance de chimio je passe mon temps à gerber mais ça dure que 4 jours donc c'est cool, je pensais vraiment mal vivre la perte des cheveux et aux final je le vis très bien. Et si vous avez des questions allez y ce n'est pas tabou pour moi d'en parler surement car je positive.
clem15700 Il y a 6 ans

j'ai un cancer testiculaire depuis juin, j'aimerais savoir si sur le forum des personnes ont eu un cancer pour leurs témoignage, je le vis très bien pour ma part le moral est aux top mème si après une séance de chimio je passe mon temps à gerber mais ça dure que 4 jours donc c'est cool, je pensais vraiment mal vivre la perte des cheveux et aux final je le vis très bien. Et si vous avez des questions allez y ce n'est pas tabou pour moi d'en parler surement car je positive.

Salut Clem, je t'ai envoyé 2 messages via facebook mais je n'ai pas eu de réponse.... J'ai un de mes meilleurs amis qui a eu ce cancer. Il va très bien. Il a été allégé d'une testicule, il a subit la chimio aussi. Ca remonte à 10 ans en arrière...Depuis, il a eu une fille. Tout fonctionne. C'est un cancer qui se guérit bien, je crois. Combien de chimio dois-tu subir encore ? Courage...
éoline Il y a 6 ans

Salut Clem, je t'ai envoyé 2 messages via facebook mais je n'ai pas eu de réponse....
J'ai un de mes meilleurs amis qui a eu ce cancer. Il va très bien. Il a été allégé d'une testicule, il a subit la chimio aussi. Ca remonte à 10 ans en arrière...Depuis, il a eu une fille. Tout fonctionne. C'est un cancer qui se guérit bien, je crois. Combien de chimio dois-tu subir encore ? Courage...

c'est peut etre le début d'une grande carrière dans le cyclisme. :D
Maitre Kaio Il y a 6 ans

c'est peut etre le début d'une grande carrière dans le cyclisme.

Documentaire sur le jeûne, une pratique méconnue qui pourrait avoir de nombreuses vertus, notamment contre le cancer et également pour mieux supporter la chimio. https://www.youtube.com/watch?v=CGrnPirRVTw Ne pas improviser ça à l’arrache, hein ?
PJ Il y a 6 ans

Documentaire sur le jeûne, une pratique méconnue qui pourrait avoir de nombreuses vertus, notamment contre le cancer et également pour mieux supporter la chimio.


https://www.youtube.com/watch?v=CGrnPirRVTw

Ne pas improviser ça à l’arrache, hein ?

Romain Le Jeûne? ...
Maitre Kaio Il y a 6 ans

Romain Le Jeûne?

...

Doctissimo dès la 3ème réponse.... Je pensais que ça mettrait plus de temps.... Je propose dors et déjà la fermeture du topic avant que SL ne deviennent une succursale de médecine illégale.
viper82 Il y a 6 ans

Doctissimo dès la 3ème réponse....

Je pensais que ça mettrait plus de temps....

Je propose dors et déjà la fermeture du topic avant que SL ne deviennent une succursale de médecine illégale.

moi je suis pour tout embryon d'alternative aux traitements médicamenteux
Maitre Kaio Il y a 6 ans

moi je suis pour tout embryon d'alternative aux traitements médicamenteux

[quote="Maitre Kaio"]Romain Le Jeûne? ...[/quote] :D
Theo Putnam Il y a 6 ans

Romain Le Jeûne?

...


[quote="Suzie"][quote="Maitre Kaio"]Romain Le Jeûne? ...[/quote] :D[/quote] Il est à la diète.
AnonymeIl y a 6 ans

Romain Le Jeûne?

...


@Suzie


Il est à la diète.

Je me défends d'une telle accusation. Sur doctissimo, quelqu'un te fait un diagnostique. Genre, "Bonjour, ça m'inquiète, j'ai un bouton rouge sur la fesse droite." et quelqu'un pour répondre: "C'est une rougeur due à une inflammation sinusoïdale. Prends un cachet d'exoduc et trois thé par jour" Un autre pour trouver un autre diagnostique. De mon coté, je propose un docu d'arte pour ouvrir un peu le sujet. (Peux-être le jeûne aurait-il pu mériter un topic rien qu'à lui et ne pas manger celui des autres, c'est vrai.) C'est pas la même chose.
PJ Il y a 6 ans

Je me défends d'une telle accusation. Sur doctissimo, quelqu'un te fait un diagnostique.

Genre, "Bonjour, ça m'inquiète, j'ai un bouton rouge sur la fesse droite."
et quelqu'un pour répondre: "C'est une rougeur due à une inflammation sinusoïdale. Prends un cachet d'exoduc et trois thé par jour"
Un autre pour trouver un autre diagnostique.

De mon coté, je propose un docu d'arte pour ouvrir un peu le sujet. (Peux-être le jeûne aurait-il pu mériter un topic rien qu'à lui et ne pas manger celui des autres, c'est vrai.) C'est pas la même chose.

Pour l'instant j'ai toujours mes 2 boules ^^ la chimio ce passe bien, il me reste plus qu'une séance logiquement, du coup je me passe très bien de romain ha ha, mon remède est plus enfumé ;). Et pourquoi tout de suite l'histoire des enfants je vais te dire ça m'arrange si je deviens stéril pas besoin de blablater pendant des heures sur le pourquoi je ne veux pas d'enfants :) d'ailleurs je me rappellerais toute ma vie la tète du médecin quand j'ai pas voulut congeler mon sperme et leur est expliqué pourquoi.
clem15700 Il y a 6 ans

Pour l'instant j'ai toujours mes 2 boules la chimio ce passe bien, il me reste plus qu'une séance logiquement, du coup je me passe très bien de romain ha ha, mon remède est plus enfumé .

Et pourquoi tout de suite l'histoire des enfants je vais te dire ça m'arrange si je deviens stéril pas besoin de blablater pendant des heures sur le pourquoi je ne veux pas d'enfants d'ailleurs je me rappellerais toute ma vie la tète du médecin quand j'ai pas voulut congeler mon sperme et leur est expliqué pourquoi.

c'est sûr, t'es pas obligé d'avoir envie d'enfant et tu n 'as pas à te justifier. A chacun ses choix. Juste pour dire que malgré ce que disent les médecins, ça peut marcher quand même. Alors fais gaffe, si tu crois stérile et que tu te retrouves " Papa"... Mon pote n'avait plus qu'une boule et ça a marché... Je suis contente pour toi en tout cas puisque tout se passe bien. :-) Tu seras bientôt tranquille.
éoline Il y a 6 ans

c'est sûr, t'es pas obligé d'avoir envie d'enfant et tu n 'as pas à te justifier. A chacun ses choix. Juste pour dire que malgré ce que disent les médecins, ça peut marcher quand même. Alors fais gaffe, si tu crois stérile et que tu te retrouves " Papa"... Mon pote n'avait plus qu'une boule et ça a marché...
Je suis contente pour toi en tout cas puisque tout se passe bien.
Tu seras bientôt tranquille.

Salut Tesco, alors tu en est ou de ton combat ?? tu l'à vaincu ce cancer ?.
AnonymeIl y a 3 ans

Salut Tesco, alors tu en est ou de ton combat ?? tu l'à vaincu ce cancer ?.

Bonjour @Papillondanslatoile, Je réponds dans ce topic qui me parait le plus adapté aux, (allez je vais essayer d'être gentille, mais je lutte, je lutte), nombreuses bêtises sur en vrac, la science, les études scientifiques (Putain, mais personne n'a été voir la vidéo de DirtyBiology ? Ça sert à quoi qu'on vous trouve des trucs pas chiants pour arrêter de dire des bêtises), le cancer du poumon et j'en passe. En vrac, c'est pas hiérarchisé : - Les tuyaux en cuivre qui équipent les hôpitaux parce qu'ils permettraient la détérioration des bactéries et virus. Euh, tu vis à quelle époque ? Alors, oui, y'a une époque, on utilisait le cuivre. Mais depuis, l'homme [avec des scientifiques pas gentils qui travaillent pour des entreprises pas gentilles qui polluent, c'est vrai, l'environnement (de mémoire, Zaël relate régulièrement ce que l'industrie fait à sa vallée)], en produisant ce machin qu'on appelle..... Shazâm ! le plastique, qui comment chacun sait, est fantastique. Et en plus, on a fait des progrès sur la désinfection des circuits des flux entrants et sortants. Des fois, c'est vrai, ça merde. Sans mauvais jeu de mots. Alors on enquête et on se rend compte qu'on n'a pas fait les investissements nécessaires. Que veux-tu ? Les gens veulent des hôpitaux tip-top mais pas les financer. Bref, c'est un autre débat. Et comme si ça suffisait pas pour garantir la sécurité sanitaire des patients (et aussi des soignants hein, parce qu'un hôpital sans doc, ça sent un peu la mort), y'a même des vrais docteurs, avec un vrai diplôme de docteur et tout, qui sont spécialisés dans le truc. Ça s'appelle des médecins hygiénistes. Et c'est pas des rigolo, ah ça non, pfuitt ! Ah tiens, on me souffle dans l'oreillette qu'on cherche un médecin infectiologue à Vichy (c'est près de chez moi). Tu devrais candidater, tu sembles avoir les connaissances. - Le tabac bio est-il moins toxique que le tabac en paquet ? Je deviens sarcastique. Désolée. Tu te plaindras à @Blat et je serai virée (euh Blat, pas trop longtemps quand même, j'ai plein de BD à faire découvrir, stp). Tu te demandes, entre autres, si certains résidus de produits ralentissent l'élimination naturelle des goudrons. J'ai ri, mais j'ai ri ! L'élimination naturelle des goudrons ! Non sérieux, mec. Tu te questionnes de savoir si ta clope serait moins toxique si elle avait moins d'adjuvants ? Attention, roulement de tambour.....Scooop : Oui !!! Mais toxique quand même. Et là-dessus, tu dis "ben c'est pas sûr parce que y'a pas eu d'étude scientifique sur le sujet". Sérieux, gars. T'as des finances en trop pour qu'on s'occupe du confort des petits-bourgeois dans notre (t'as vu, j'ai fait un effort, j'ai pas dit 'ton') genre qui hésitent entre se niquer les poumons à coup de clope faite maison ou de clope industrielle ? Parce que je connais plein de mômes qui ont des maladies neurologiques qui attendent qu'on s'occupent d'eux avant de crever avant même d'avoir fumé leur première clope. Pas de bol pour eux, ils pourront pas se prendre la tête sur ce débat. Et tu te souviens pas ? Y'a même ces gens qui ont la bilharziose sur laquelle ton frère bosse. Si tu veux créer une fondation, t'hésites pas. - Le cancer du poumon touche les non-fumeurs. Ah, un régal de mauvaise foi ton post. Alors, là je vais être pas sympa. T'es prévenu. Si tu continues à lire, va pas te plaindre. (Je tiens aussi à prévenir que mes propos vont parfois être choquants. Si le sujet vous touche, passez votre chemin. Fumer tue.) T'as raison Papillondanslatoire. Y'a des gens qui ont des cancers de poumons sans avoir fumé. Pas beaucoup mais y'en a. J'ai la flemme de chercher des stats mais si tu vas sur google, tu trouveras des chiffres et, comme t'as du temps à perdre, tu pourras ergoter avec mon fantôme sur la fiabilité des prévalences annoncées. Mais. La plupart de ces non-fumeurs ont évolué, bien malgré eux dans un environnement à risque : travail dans des scieries, des aciéries et transformation du métal, travaux publics, bâtiments, minoteries, agriculteurs (eh non, pas le glyphosate, mais les particules de végétaux qui virevoltent si joliment à lumière d'or d'une fin d'été). Bref toutes ces activités professionnelles qui génèrent des particules fines qui vont aller se fixer dans les poumons et l'encrasser, comme le filtre d'une hotte de cuisine après plusieurs semaines/mois/années d'utilisation. Si la médecine du travail existe, c'est bien que le travail rend malade. Bref. Y'a aussi les quelques uns qui ont un mauvais karma et qui vont développer un cancer des poumons. Soit. Mais, statistiquement, que ceux qui ont eu un proche non-fumeur décédé d'un cancer de ce type veuillent bien me pardonner, ces gens ont, dans leur malheur, plus de bol que les fumeurs car : le fumeur va avoir ses 2 poumons niqués par le tabac ; le non-fumeur (en général), 1. Donc, on lui retire un bout de poumon voire tout le poumon bousillé, un pt'it traitement pur consolider le vaillant petit poumon, et zou ! C'est reparti. Plus doucement, mais reparti quand même. Donc aligner la situation des cancers des non-fumeurs sur ceux des fumeurs, pour te dédouaner en émettant l'idée que si tu fumais pas, tu pourrais tout aussi bien en choper un, c'est du grand n'importe quoi. Si tu chopes un cancer des poumons parce que t'a clopé, t'en es responsable, Point. Les cancers des fumeurs sont extrêmement mutilants et dégradants pour le patient. Il faut que tu saches que les fumeurs, en plus d'embouteiller les services de chirurgie thoracique pour qu'on leur coupe un bout de poumon, occupent des lits en ORL : cancers de la bouche – trachée, pharynx, oesophage-langue. On fait quoi ? Ben on coupe et on laisse le patient vivre avec ses bouts de corps en moins. Ça veut dire, que certains ne pourront plus parler, certains suivront une longue rééducation ortho pour réussir à domestiquer quelques sons dispensés au milieu d'un courant d'air, certains ne pourront plus manger seuls,... Super ! Vive le tabac ! Et vive l'alcool aussi (parce que ce sont les mêmes organes ORL qui sont touchés). Ça me fait penser à une interview complètement surréaliste, il y a quelques années du chanteur Michel Delpech alors qu'il suivait une chimio (je crois) pour un cancer de la gorge. Le journaliste lui a demandé s'il espérait re-chanter un jour. Il a répondu que sa priorité n'était plus le chant. Il est mort quelques mois plus tard. Donc, on a (je compte pas l'oncologie, c'est trop facile, ce serait pas du jeu) la chir tho, l'orl et puis …. la vessie, aussi qui adore récupérer toutes les merdes que lui envoie le cancer. Allez zou ! On enlève. Et comme on aime bien vivre et picoler sans modération, on ajoute au tableau les cancers de l'alcool : le foie, (re, la bouche, et re, la vessie), les voies digestives en général... sauf l'anus. C'est dingue comment ce truc fait pour résister. C'est beau. - L'éternel argument : les fumeurs sont une pompe à fric. Le tabac rapporte plus qu'il ne coûte. Alors, comment dire. Je réfléchis à ma réponse. J'ai trouvé ! C'est : ….... Non. J'ai pas les chiffres précis de la valeur d'une vie humaine. Y'a des compagnies d'assurance qui font ça très bien. Je crois que Mélie a ses entrées chez des statisticiens. Demande-lui, je crois que vous êtes en bonne entente. Alors, à la louche, hein, viens pas me chier une pendule, comtoise ou autre, rien de scientifique dans ce qui suit, prenons un gars qui aurait fait un BTS et qui aurait bossé pendant 45 ans. De 0 à 3 ans, il est chez maman : 500€ x12 mois x 3 ans = - 8 000€ 3-20 ans, il est à l'école. Prenons un salaire moyen de prof (2000€), fois le nombre de profs, ramené au nombre d'élèves dans les classes : (2000 x1,5 (l'Atsem) x12 x3 /20) + (2000 x1 x12 x5 /20) + (2000 x10 x12 x4 /30) + (2000 x10 x12 x3 /40) + (2000 x10 x12 x2 /20) = 5400 (maternelle) + 6000 (primaire) + 32000 (collège) + 18000 (lycée) + 24000 = -85 400 € Le gars bosse 45 ans : 1500€ x12 x45 = +810 000€. On part du principe qu'en bossant il a créé des richesses, sinon ça s'appelle du bénévolat, ou une entreprise qui met la clé sous la porte, au moins une fois égale à son salaire, donc il a enrichi la société de 810 000€ de plus. Donc, si mon gars n'a pas de cancer, il a rapporté à la société 1 620 000€ et en a coûté 93 000, donc avantage société (et heureusement) à hauteur de 1 527 000 €. Maintenant combien coûte un cancer ? Ça j'ai des chiffres. Faciles à trouver : google « Institut Curie, observatoire du cancer, coûts des traitements ». Selon l'Institut Curie, une immunothérapie revient par an et par patient à 80 000€. Hors traitements innovants tels que ceux sur lesquels ton frère travaille. Donc, pour que ton cancer arrive à t'amener à un solde de 0€, c'est-à-dire que ta vie coûte plus cher à la société que ce que tu lui apportes même en fumant, il faudrait que ton traitement dure... (1 527 000 / 80 000) = 19 ans ! 19 ans de chimiothérapie..... Tu (ou ton corps) tiendras pas.... - Allez, on va finir par une note de poésie. Je te cite : « A écouter la science blablabla ; A écouter la science blablabla ; A écouter la science blablabla... » Rassure-moi : malgré cette anaphore, dis-moi que ce n'est pas le début du texte qui vaut son « retard » dans la parution du prochain Saez ? Peut-être devrais-je me rapprocher de Lycange, parce que, si c'est ça, Damien il va pas du tout. C'est dommage que tu dises autant de bêtises juste pour montrer à Mélie combien c'est une quiche. En fait au début, c'était plutôt bien argumenté tes posts, et puis, après t'es parti en vrille. Les jeunes, ça donne tout et après y'a plus rien dans les chaussettes, pfft, vivent les vieux! C'est dommage car tu défends une juste cause, la culture intensive qui bousille la nature. Et sur ce terrain, je suis avec toi.
Ema Il y a 2 ans

Bonjour @Papillondanslatoile,

Je réponds dans ce topic qui me parait le plus adapté aux, (allez je vais essayer d'être gentille, mais je lutte, je lutte), nombreuses bêtises sur en vrac, la science, les études scientifiques (Putain, mais personne n'a été voir la vidéo de DirtyBiology ? Ça sert à quoi qu'on vous trouve des trucs pas chiants pour arrêter de dire des bêtises), le cancer du poumon et j'en passe.
En vrac, c'est pas hiérarchisé :

- Les tuyaux en cuivre qui équipent les hôpitaux parce qu'ils permettraient la détérioration des bactéries et virus. Euh, tu vis à quelle époque ? Alors, oui, y'a une époque, on utilisait le cuivre. Mais depuis, l'homme [avec des scientifiques pas gentils qui travaillent pour des entreprises pas gentilles qui polluent, c'est vrai, l'environnement (de mémoire, Zaël relate régulièrement ce que l'industrie fait à sa vallée)], en produisant ce machin qu'on appelle..... Shazâm ! le plastique, qui comment chacun sait, est fantastique.
Et en plus, on a fait des progrès sur la désinfection des circuits des flux entrants et sortants. Des fois, c'est vrai, ça merde. Sans mauvais jeu de mots. Alors on enquête et on se rend compte qu'on n'a pas fait les investissements nécessaires. Que veux-tu ? Les gens veulent des hôpitaux tip-top mais pas les financer. Bref, c'est un autre débat.
Et comme si ça suffisait pas pour garantir la sécurité sanitaire des patients (et aussi des soignants hein, parce qu'un hôpital sans doc, ça sent un peu la mort), y'a même des vrais docteurs, avec un vrai diplôme de docteur et tout, qui sont spécialisés dans le truc. Ça s'appelle des médecins hygiénistes. Et c'est pas des rigolo, ah ça non, pfuitt !
Ah tiens, on me souffle dans l'oreillette qu'on cherche un médecin infectiologue à Vichy (c'est près de chez moi). Tu devrais candidater, tu sembles avoir les connaissances.

- Le tabac bio est-il moins toxique que le tabac en paquet ? Je deviens sarcastique. Désolée. Tu te plaindras à blat et je serai virée (euh Blat, pas trop longtemps quand même, j'ai plein de BD à faire découvrir, stp).
Tu te demandes, entre autres, si certains résidus de produits ralentissent l'élimination naturelle des goudrons. J'ai ri, mais j'ai ri ! L'élimination naturelle des goudrons ! Non sérieux, mec. Tu te questionnes de savoir si ta clope serait moins toxique si elle avait moins d'adjuvants ? Attention, roulement de tambour.....Scooop : Oui !!! Mais toxique quand même. Et là-dessus, tu dis "ben c'est pas sûr parce que y'a pas eu d'étude scientifique sur le sujet". Sérieux, gars. T'as des finances en trop pour qu'on s'occupe du confort des petits-bourgeois dans notre (t'as vu, j'ai fait un effort, j'ai pas dit 'ton') genre qui hésitent entre se niquer les poumons à coup de clope faite maison ou de clope industrielle ? Parce que je connais plein de mômes qui ont des maladies neurologiques qui attendent qu'on s'occupent d'eux avant de crever avant même d'avoir fumé leur première clope. Pas de bol pour eux, ils pourront pas se prendre la tête sur ce débat. Et tu te souviens pas ? Y'a même ces gens qui ont la bilharziose sur laquelle ton frère bosse. Si tu veux créer une fondation, t'hésites pas.

- Le cancer du poumon touche les non-fumeurs. Ah, un régal de mauvaise foi ton post. Alors, là je vais être pas sympa. T'es prévenu. Si tu continues à lire, va pas te plaindre.
(Je tiens aussi à prévenir que mes propos vont parfois être choquants. Si le sujet vous touche, passez votre chemin. Fumer tue.)
T'as raison Papillondanslatoire. Y'a des gens qui ont des cancers de poumons sans avoir fumé. Pas beaucoup mais y'en a. J'ai la flemme de chercher des stats mais si tu vas sur google, tu trouveras des chiffres et, comme t'as du temps à perdre, tu pourras ergoter avec mon fantôme sur la fiabilité des prévalences annoncées.
Mais. La plupart de ces non-fumeurs ont évolué, bien malgré eux dans un environnement à risque : travail dans des scieries, des aciéries et transformation du métal, travaux publics, bâtiments, minoteries, agriculteurs (eh non, pas le glyphosate, mais les particules de végétaux qui virevoltent si joliment à lumière d'or d'une fin d'été). Bref toutes ces activités professionnelles qui génèrent des particules fines qui vont aller se fixer dans les poumons et l'encrasser, comme le filtre d'une hotte de cuisine après plusieurs semaines/mois/années d'utilisation. Si la médecine du travail existe, c'est bien que le travail rend malade. Bref. Y'a aussi les quelques uns qui ont un mauvais karma et qui vont développer un cancer des poumons. Soit.
Mais, statistiquement, que ceux qui ont eu un proche non-fumeur décédé d'un cancer de ce type veuillent bien me pardonner, ces gens ont, dans leur malheur, plus de bol que les fumeurs car :
le fumeur va avoir ses 2 poumons niqués par le tabac ; le non-fumeur (en général), 1. Donc, on lui retire un bout de poumon voire tout le poumon bousillé, un pt'it traitement pur consolider le vaillant petit poumon, et zou ! C'est reparti. Plus doucement, mais reparti quand même.
Donc aligner la situation des cancers des non-fumeurs sur ceux des fumeurs, pour te dédouaner en émettant l'idée que si tu fumais pas, tu pourrais tout aussi bien en choper un, c'est du grand n'importe quoi. Si tu chopes un cancer des poumons parce que t'a clopé, t'en es responsable, Point.

Les cancers des fumeurs sont extrêmement mutilants et dégradants pour le patient. Il faut que tu saches que les fumeurs, en plus d'embouteiller les services de chirurgie thoracique pour qu'on leur coupe un bout de poumon, occupent des lits en ORL : cancers de la bouche – trachée, pharynx, oesophage-langue. On fait quoi ? Ben on coupe et on laisse le patient vivre avec ses bouts de corps en moins. Ça veut dire, que certains ne pourront plus parler, certains suivront une longue rééducation ortho pour réussir à domestiquer quelques sons dispensés au milieu d'un courant d'air, certains ne pourront plus manger seuls,... Super ! Vive le tabac ! Et vive l'alcool aussi (parce que ce sont les mêmes organes ORL qui sont touchés). Ça me fait penser à une interview complètement surréaliste, il y a quelques années du chanteur Michel Delpech alors qu'il suivait une chimio (je crois) pour un cancer de la gorge. Le journaliste lui a demandé s'il espérait re-chanter un jour. Il a répondu que sa priorité n'était plus le chant. Il est mort quelques mois plus tard.
Donc, on a (je compte pas l'oncologie, c'est trop facile, ce serait pas du jeu) la chir tho, l'orl et puis …. la vessie, aussi qui adore récupérer toutes les merdes que lui envoie le cancer. Allez zou ! On enlève.
Et comme on aime bien vivre et picoler sans modération, on ajoute au tableau les cancers de l'alcool : le foie, (re, la bouche, et re, la vessie), les voies digestives en général... sauf l'anus. C'est dingue comment ce truc fait pour résister. C'est beau.

- L'éternel argument : les fumeurs sont une pompe à fric. Le tabac rapporte plus qu'il ne coûte. Alors, comment dire. Je réfléchis à ma réponse. J'ai trouvé ! C'est : ….... Non.
J'ai pas les chiffres précis de la valeur d'une vie humaine. Y'a des compagnies d'assurance qui font ça très bien. Je crois que Mélie a ses entrées chez des statisticiens. Demande-lui, je crois que vous êtes en bonne entente.
Alors, à la louche, hein, viens pas me chier une pendule, comtoise ou autre, rien de scientifique dans ce qui suit, prenons un gars qui aurait fait un BTS et qui aurait bossé pendant 45 ans.
De 0 à 3 ans, il est chez maman : 500€ x12 mois x 3 ans = - 8 000€
3-20 ans, il est à l'école. Prenons un salaire moyen de prof (2000€), fois le nombre de profs, ramené au nombre d'élèves dans les classes :
(2000 x1,5 (l'Atsem) x12 x3 /20) + (2000 x1 x12 x5 /20) + (2000 x10 x12 x4 /30) + (2000 x10 x12 x3 /40) + (2000 x10 x12 x2 /20) = 5400 (maternelle) + 6000 (primaire) + 32000 (collège) + 18000 (lycée) + 24000 = -85 400 €
Le gars bosse 45 ans : 1500€ x12 x45 = +810 000€. On part du principe qu'en bossant il a créé des richesses, sinon ça s'appelle du bénévolat, ou une entreprise qui met la clé sous la porte, au moins une fois égale à son salaire, donc il a enrichi la société de 810 000€ de plus.
Donc, si mon gars n'a pas de cancer, il a rapporté à la société 1 620 000€ et en a coûté 93 000, donc avantage société (et heureusement) à hauteur de 1 527 000 €.

Maintenant combien coûte un cancer ? Ça j'ai des chiffres. Faciles à trouver : google « Institut Curie, observatoire du cancer, coûts des traitements ».
Selon l'Institut Curie, une immunothérapie revient par an et par patient à 80 000€. Hors traitements innovants tels que ceux sur lesquels ton frère travaille.
Donc, pour que ton cancer arrive à t'amener à un solde de 0€, c'est-à-dire que ta vie coûte plus cher à la société que ce que tu lui apportes même en fumant, il faudrait que ton traitement dure...
(1 527 000 / 80 000) = 19 ans ! 19 ans de chimiothérapie..... Tu (ou ton corps) tiendras pas....

- Allez, on va finir par une note de poésie. Je te cite : « A écouter la science blablabla ; A écouter la science blablabla ; A écouter la science blablabla... »
Rassure-moi : malgré cette anaphore, dis-moi que ce n'est pas le début du texte qui vaut son « retard » dans la parution du prochain Saez ? Peut-être devrais-je me rapprocher de Lycange, parce que, si c'est ça, Damien il va pas du tout.

C'est dommage que tu dises autant de bêtises juste pour montrer à Mélie combien c'est une quiche. En fait au début, c'était plutôt bien argumenté tes posts, et puis, après t'es parti en vrille. Les jeunes, ça donne tout et après y'a plus rien dans les chaussettes, pfft, vivent les vieux!
C'est dommage car tu défends une juste cause, la culture intensive qui bousille la nature. Et sur ce terrain, je suis avec toi.

Bonsoir Ema. Ton message me fait plaisir. Et oui il est possible que je dise des bêtises ! Je ne suis pas omniscient et n'ai pas réponses à tout. Désolé que la suite de mes réponses aient pu te décevoir. Pour que tu répondes ici, précisément, sans jouer le devin, je pense que tu dois avoir une expérience personnelle en lien avec la cancer. Si je ne me trompe pas, excuse moi si mes propos ont réveillés un vécu douloureux. C'était mon préambule et c'est sincère. Je ne voulais blesser personne... Quand j'ai parlé des tuyaux en cuivre, c'était juste pour faire un parallèle et donner un exemple ( oui ça fait un certain temps !!! ) pour dire que ça ne date pas d'hier qu'on sait que le cuivre tue les champignons et donc qu'on a pas attendu le label AB pour l'utiliser en agriculture conventionnelle et qu'en ratio ça a été balancé plus massivement. ( pauvres mychorises...) C'était juste pour souligner ça quant aux reproches qu'on fait à l'AB qui utilise, elle, un dosage moins important. Je n'ai jamais remis en cause la médecine, ni les compétences médicales des soignants, encore moins celles des hygiénistes. Je comprend ton agacement mais j'ai l'impression que tu t'emballes sur des choses que je j'ai ni évoqué, donc, ni remis en cause. Je n'ai jamais parlé de tabac biologique. J'ai parlé de tabac ne subissant pas de traitements en me questionnant : les produits épandus peuvent-ils aggraver sa toxicité ? Rien de plus. Je n'ai jamais dis que le tabac était innofensif. Loin de là ! Moi-même je fume depuis plus de dix ans et je vois bien la merde que c'est... Je ne vais me plaindre au près de personne. Nous ne sommes plus en 40, la délation n'est pas mon fort. Ce n'est pas mon éthique. Si tu n'as pas de respect pour ton interlocuteur, c'est ton problème au final. Pas le mien. Mais à avoir lu ton message, je ne lis rien d'injurieux. Pourquoi irais-je me plaindre ? Pour une discussion normale avec des avis qui se répondent ??? J'ai répondu que ce n'était pas sûr au seul message de melie, oui. Elle affirmait sans source que ce n'était pas moins dangereux. En retournant cette idée ( qui revieng au même ) qu'un tabac sans pesticide n'était pas forcément moins toxique qu'un tabac avec. Et je réitère, je j'ai jamais dis que le tabac ce n'était pas toxique ! ( la plante en elle-même est fortement urticante...) Donc pour toi faire recherches sur une dépendance qui est la première cause du cancer du poumon, en lien avec traitement et non-traitement de ce toxique, pour imaginer restreindre le nombre de cancers provoqués c'est du confort petit bourgeois? Ah... La vie humaine, oui, quelle valeur ??? Ça ne te mets pas une puce à l'oreille que ça soit interdit en culture pour sa propre consommation ? Si c'est de la responsabilité individuelle, en dehors des maladies professionnelles, pourquoi c'est pris en charge ? On dirait que c'est le " cancer " de la sécurité sociale de ce fait..... Pardon pour le sarcasme. Oui, le cancer du poumon touche les non-fumeurs. Mon tort est ce manque de précisions : lié à l'environnement, en presque totalité, au travail. Pour la fondation, non merci, ma voie n'est pas là : mais ce que tu dis sur les enfants malades pose à questionnement. Faut-il financer les "malades volontaires "ou continuer à percevoir ces gens comme des malades comme les autres , atteints d'une dépendance? Les forcer à arrêter ? " vaut mieux Interdire la clope? " ( ;) ) On peut glisser sur d'autres thèmes avec tes classifications prioritaires... Rembourser les avortements qu'en cas de viol avéré ? ( sinon en dehors c'est de la responsabilité individuelle de ne pas avoir de moyen de contraception ) Le fond de ce que tu critiques c'est comment l'argent qu'on cotise va dans quels financement. Tu sais avec les cotisations que je donne ( et pitié pas le mot charge ) + l'argent pour mes 20/40clopes par jour, plus celles des autres, plus ma boisson, tu peux cracher sur les fumeurs mais je pense que je peux donner bien plus que toi aujourd'hui ( je pense car ce n'est pas une certitude je ne connais pas ton salaire ) et pour l'instant j'ai coûté 0 en lien avec une prise charge pour cancer que j'aurais provoqué seul . donc merci de ne pas tous nous inclure dans la généralisation arbitraire à laquelle tu procèces. Surtout que tous les fumeurs ( ou ex-fumeurs) ne passent pas ( heureusement ) par une phase cancer. Graduer et accuser à tort c'est pas une solution il me semble. Ça avance pas le schmilblik. Donc dans ton calcul on coûte - cher à ce que ce que l'on rapporte. ( même en cas de maladie ) Donc no promblème à pa le nôtre comme notre existence est bénéf. Merci de souligner la quiche. Ça, ça me fait sourire. J'ai aucun problème avec ton message, sache le. Je sais comprendre ta réaction et m'excuse si j'ai pu paraître insultant. J'espère avoir été plus clair ? Désolé le cas contraire, j'ai répondu du mieux que j'ai pu, dans mes contraintes imparties... Damien va pas du tout. Il me semble qu'il a laissé un indice plus que flagrant sur l'album lulu. Bonne recherche. ( je ne suis pas devin c'est mon interprétation - je peux me tromper ) Et merci à toi, surtout, de me rejoindre sur cet essentiel, même de nous rejoindre. On est beaucoup et une grande famille sensible à notre nature qui vibre aux destructions plurielles de celle-ci. Portes toi bien Ema, sincèrement. Merci pour tes partages c'était enrichissant pour moi de te lire et de me forcer à répondre.
AnonymeIl y a 2 ans



Bonsoir Ema.

Ton message me fait plaisir.

Et oui il est possible que je dise des bêtises !
Je ne suis pas omniscient et n'ai pas réponses à tout.

Désolé que la suite de mes réponses aient pu te décevoir.

Pour que tu répondes ici, précisément, sans jouer le devin, je pense que tu dois avoir une expérience personnelle en lien avec la cancer.

Si je ne me trompe pas, excuse moi si mes propos ont réveillés un vécu douloureux.

C'était mon préambule et c'est sincère. Je ne voulais blesser personne...



Quand j'ai parlé des tuyaux en cuivre, c'était juste pour faire un parallèle et donner un exemple ( oui ça fait un certain temps !!! ) pour dire que ça ne date pas d'hier qu'on sait que le cuivre tue les champignons et donc qu'on a pas attendu le label AB pour l'utiliser en agriculture conventionnelle et qu'en ratio ça a été balancé plus massivement. ( pauvres mychorises...)

C'était juste pour souligner ça quant aux reproches qu'on fait à l'AB qui utilise, elle, un dosage moins important.

Je n'ai jamais remis en cause la médecine, ni les compétences médicales des soignants, encore moins celles des hygiénistes. Je comprend ton agacement mais j'ai l'impression que tu t'emballes sur des choses que je j'ai ni évoqué, donc, ni remis en cause.

Je n'ai jamais parlé de tabac biologique. J'ai parlé de tabac ne subissant pas de traitements en me questionnant : les produits épandus peuvent-ils aggraver sa toxicité ? Rien de plus.
Je n'ai jamais dis que le tabac était innofensif. Loin de là !
Moi-même je fume depuis plus de dix ans et je vois bien la merde que c'est...

Je ne vais me plaindre au près de personne. Nous ne sommes plus en 40, la délation n'est pas mon fort. Ce n'est pas mon éthique.

Si tu n'as pas de respect pour ton interlocuteur, c'est ton problème au final. Pas le mien. Mais à avoir lu ton message, je ne lis rien d'injurieux. Pourquoi irais-je me plaindre ? Pour une discussion normale avec des avis qui se répondent ???

J'ai répondu que ce n'était pas sûr au seul message de melie, oui. Elle affirmait sans source que ce n'était pas moins dangereux. En retournant cette idée ( qui revieng au même ) qu'un tabac sans pesticide n'était pas forcément moins toxique qu'un tabac avec. Et je réitère, je j'ai jamais dis que le tabac ce n'était pas toxique !
( la plante en elle-même est fortement urticante...)

Donc pour toi faire recherches sur une dépendance qui est la première cause du cancer du poumon, en lien avec traitement et non-traitement de ce toxique, pour imaginer restreindre le nombre de cancers provoqués c'est du confort petit bourgeois? Ah... La vie humaine, oui, quelle valeur ???

Ça ne te mets pas une puce à l'oreille que ça soit interdit en culture pour sa propre consommation ?
Si c'est de la responsabilité individuelle, en dehors des maladies professionnelles, pourquoi c'est pris en charge ?
On dirait que c'est le " cancer " de la sécurité sociale de ce fait..... Pardon pour le sarcasme.

Oui, le cancer du poumon touche les non-fumeurs. Mon tort est ce manque de précisions : lié à l'environnement, en presque totalité, au travail.

Pour la fondation, non merci, ma voie n'est pas là : mais ce que tu dis sur les enfants malades pose à questionnement.

Faut-il financer les "malades volontaires "ou continuer à percevoir ces gens comme des malades comme les autres , atteints d'une dépendance?
Les forcer à arrêter ? " vaut mieux Interdire la clope? " ( )
On peut glisser sur d'autres thèmes avec tes classifications prioritaires... Rembourser les avortements qu'en cas de viol avéré ?
( sinon en dehors c'est de la responsabilité individuelle de ne pas avoir de moyen de contraception )

Le fond de ce que tu critiques c'est comment l'argent qu'on cotise va dans quels financement.

Tu sais avec les cotisations que je donne ( et pitié pas le mot charge ) + l'argent pour mes 20/40clopes par jour, plus celles des autres, plus ma boisson, tu peux cracher sur les fumeurs mais je pense que je peux donner bien plus que toi aujourd'hui ( je pense car ce n'est pas une certitude je ne connais pas ton salaire ) et pour l'instant j'ai coûté 0 en lien avec une prise charge pour cancer que j'aurais provoqué seul . donc merci de ne pas tous nous inclure dans la généralisation arbitraire à laquelle tu procèces. Surtout que tous les fumeurs ( ou ex-fumeurs) ne passent pas ( heureusement ) par une phase cancer.

Graduer et accuser à tort c'est pas une solution il me semble. Ça avance pas le schmilblik.

Donc dans ton calcul on coûte - cher à ce que ce que l'on rapporte. ( même en cas de maladie )

Donc no promblème à pa le nôtre comme notre existence est bénéf.

Merci de souligner la quiche. Ça, ça me fait sourire.

J'ai aucun problème avec ton message, sache le. Je sais comprendre ta réaction et m'excuse si j'ai pu paraître insultant. J'espère avoir été plus clair ? Désolé le cas contraire, j'ai répondu du mieux que j'ai pu, dans mes contraintes imparties...

Damien va pas du tout. Il me semble qu'il a laissé un indice plus que flagrant sur l'album lulu. Bonne recherche. ( je ne suis pas devin c'est mon interprétation - je peux me tromper )


Et merci à toi, surtout, de me rejoindre sur cet essentiel, même de nous rejoindre. On est beaucoup et une grande famille sensible à notre nature qui vibre aux destructions plurielles de celle-ci.

Portes toi bien Ema, sincèrement. Merci pour tes partages c'était enrichissant pour moi de te lire et de me forcer à répondre.

Au départ, je ne voulais pas te répondre. Tu es visiblement de ces personnes qui s'épanouissent dans les sables mouvants. Pas moi. Je préfère la terre ferme. Et là, ce matin, j'ouvre SL (quand je peux, j'aime bien prendre la t° de la ptite planète saezienne en prenant mon thé, ça me remet les idées d'équerre avant de retrouver mes zigotos préférés), et je vois : remerciements à SaezLive. Ouh, ouh.... Circonspection. Je déroule l'ensemble des topics et je te vois partout. Ouh, ouh... Observation. J'ouvre les sujets. …. Hypothèse. Je fais appel à mon esprit cartésien (ce truc que tu préfères qu'on utilise pas) et mes connaissances (ce truc qui s'acquière en faisant confiance à ceux qui savent et dont le savoir a lui-même été reconnu par leurs pairs) et là, Shazam ! En vrai, c'était un peu facile, j'ai pas de mérite. Excuse-moi pour la suite, je ne mettrai que un exemple à chaque fois, mais l'expérience est reproductible à l'ensemble de tes posts, à moi, Mélie, Suzie, et j'en passe sûrement. Registre affectif : « je pense que tu dois avoir une expérience personnelle en lien avec la cancer. ----> Euh non. Si je ne me trompe pas, excuse moi si mes propos ont réveillés un vécu douloureux. »---> Euh non Alternance dénigrement des aptitudes et flatteries : 1. Flatterie (apparence) « Je respecte le fait que tu ai fais des études, bravo pour ton diplôme. » 2. qui annonce le dénigrement :« Pour moi les stasticiens c'est des matheux ratés. ---> (au vrai je pense que ça va bien faire marrer les collègues au staff de lundi. Déjà qu'on dit au Biostats que c'est des médecins ratés, alors si en plus on leur retire les maths, il leur reste quoi ? Le championnat du tableur Excel?) C'est que mon avis. À part servir des propagandes idéologiques en tour genre, je ne vois pas l'utilité concrète de cette branche. J'espère me tromper et que tu pourras m'éclaircir sur quels champs d'utilisation concret c'est utile à la société et au bien commun? ---> (Dois y avoir une fiche Onisep qui traîne sur internet.) Comme ça a l'air d'une vocation. » 3. pondéré par la flatterie : « Il ne faut pas mal le prendre. Au contraire, tu as l'occasion de faire évoluer un septique (---> c'est pas sympa, mais ça m'a fait rire cette faute. Prescription : un tuyau de cuivre dans chaque main), démontres mes inconsciences si tu le souhaites sur ce sujet ! ( c'est un peu hors propos du débat mais ton parcours et tes motivations profondes m'intéresse ) ---> Mélie : surtout pas !!!!! (après t'es une grande fille, hein) Appel à l'intérêt supérieur : la planète, la santé, l'environnement. Le truc avec lequel on ne peut que être d'accord. Volonté d'occuper la place : voir mon intro Contradictions et confusion : y'en a tellement. J'en mets que 3 catégories : Je suis pas d'accord avec Ema qui dit que les fumeurs ils ont que ce qu'ils méritent et que c'est nul qu'on dépense des sous pour eux (euh.... c'est pas ce que j'ai dit, mais peu importe) mais je me fiche des agriculteurs qui chopent des cancers parce que eux c'est des méchants qui ont tué des abeilles ; Association tuyaux cuivre + glyphosate + terrorisme au Bataclan + bombe atomique  (fallait oser) Comparaison cancer et viol (mon préféré. Au fait, c'est quoi un viol avéré ?) ou agression sexuelle et divergences politiques (dis, t'as pas un souci avec la figure maternelle, toi?, ça serait logique vu ton profil). Apparence sociale bienveillante : vocabulaire du respect, de l'échange, de la contrition et du pardon, dégoulinant de partout. Voilà, comme tu aimes bien exposer les résultats de tes tests pour montrer à tous à quel point tu es quelqu'un de bien, je te laisse découvrir ton trouble de la personnalité. Moi, je prends la seule décision raisonnable qui s'impose : je m'en vais loin de toi.
Ema Il y a 2 ans

Au départ, je ne voulais pas te répondre. Tu es visiblement de ces personnes qui s'épanouissent dans les sables mouvants. Pas moi. Je préfère la terre ferme.

Et là, ce matin, j'ouvre SL (quand je peux, j'aime bien prendre la t° de la ptite planète saezienne en prenant mon thé, ça me remet les idées d'équerre avant de retrouver mes zigotos préférés), et je vois : remerciements à SaezLive. Ouh, ouh.... Circonspection. Je déroule l'ensemble des topics et je te vois partout. Ouh, ouh... Observation. J'ouvre les sujets. …. Hypothèse. Je fais appel à mon esprit cartésien (ce truc que tu préfères qu'on utilise pas) et mes connaissances (ce truc qui s'acquière en faisant confiance à ceux qui savent et dont le savoir a lui-même été reconnu par leurs pairs) et là, Shazam !
En vrai, c'était un peu facile, j'ai pas de mérite.

Excuse-moi pour la suite, je ne mettrai que un exemple à chaque fois, mais l'expérience est reproductible à l'ensemble de tes posts, à moi, Mélie, Suzie, et j'en passe sûrement.

Registre affectif : « je pense que tu dois avoir une expérience personnelle en lien avec la cancer. ----> Euh non.
Si je ne me trompe pas, excuse moi si mes propos ont réveillés un vécu douloureux. »---> Euh non

Alternance dénigrement des aptitudes et flatteries :
1. Flatterie (apparence) « Je respecte le fait que tu ai fais des études, bravo pour ton diplôme. »
2. qui annonce le dénigrement :« Pour moi les stasticiens c'est des matheux ratés. ---> (au vrai je pense que ça va bien faire marrer les collègues au staff de lundi. Déjà qu'on dit au Biostats que c'est des médecins ratés, alors si en plus on leur retire les maths, il leur reste quoi ? Le championnat du tableur Excel?) C'est que mon avis. À part servir des propagandes idéologiques en tour genre, je ne vois pas l'utilité concrète de cette branche. J'espère me tromper et que tu pourras m'éclaircir sur quels champs d'utilisation concret c'est utile à la société et au bien commun? ---> (Dois y avoir une fiche Onisep qui traîne sur internet.) Comme ça a l'air d'une vocation. »
3. pondéré par la flatterie :
« Il ne faut pas mal le prendre. Au contraire, tu as l'occasion de faire évoluer un septique (---> c'est pas sympa, mais ça m'a fait rire cette faute. Prescription : un tuyau de cuivre dans chaque main), démontres mes inconsciences si tu le souhaites sur ce sujet ! ( c'est un peu hors propos du débat mais ton parcours et tes motivations profondes m'intéresse ) ---> Mélie : surtout pas !!!!! (après t'es une grande fille, hein)

Appel à l'intérêt supérieur : la planète, la santé, l'environnement. Le truc avec lequel on ne peut que être d'accord.

Volonté d'occuper la place : voir mon intro

Contradictions et confusion : y'en a tellement. J'en mets que 3 catégories :
Je suis pas d'accord avec Ema qui dit que les fumeurs ils ont que ce qu'ils méritent et que c'est nul qu'on dépense des sous pour eux (euh.... c'est pas ce que j'ai dit, mais peu importe) mais je me fiche des agriculteurs qui chopent des cancers parce que eux c'est des méchants qui ont tué des abeilles ;
Association tuyaux cuivre + glyphosate + terrorisme au Bataclan + bombe atomique  (fallait oser)
Comparaison cancer et viol (mon préféré. Au fait, c'est quoi un viol avéré ?) ou agression sexuelle et divergences politiques (dis, t'as pas un souci avec la figure maternelle, toi?, ça serait logique vu ton profil).

Apparence sociale bienveillante : vocabulaire du respect, de l'échange, de la contrition et du pardon, dégoulinant de partout.

Voilà, comme tu aimes bien exposer les résultats de tes tests pour montrer à tous à quel point tu es quelqu'un de bien, je te laisse découvrir ton trouble de la personnalité.
Moi, je prends la seule décision raisonnable qui s'impose : je m'en vais loin de toi.

Tu es seule à avoir voulu te rapprocher Ema pour répondre. Si ma réponse te fais partir et bien soit. C'est assez drôle que tu me reproches certains points d'usage de la langue quand toi-même tu te les permets. T'es obsédée par le cuivre on dirait ? C'est vraiment dommage que ta réponse ne prolonge pas ma réponse à ta réaction. Tu ne voulais pas discuter en fait mais bel et bien juste me taper dessus là où tu peux. J'ai remarqué ça ici dans différents messages de différentes personne, il vous semble plus simple de vous contenter de taper que de communiquer dans la non-violence. Oui, il m'arrive d'être franc du collier et de m'exprimer sur ce que je ressens, de partager mes ressentis. Il faut savoir faire la part des choses. Quand je dis à melie pour les matheux ratés je ne la vise pas elle. J'ai beau préciser, j'ai le sentiment que vous butez seulement sur deux trois formes qui vous dérange en sortant un détail du général et contexte. Tu fais également du passif/agressif. Quel dommage de critiquer ainsi autrui sans dire qu'on le pratique aussi. Chaque égo a ses limites il me semble. La reconnaissance de ses propres torts surtout. Occuper la place ? J'ai fais une insomnie hier et j'ai pris le temps de développer mes pensées, de dire pardon, de dire merci. Tu es un bel exemple du type d'individu qui peut prendre mal des mots sur internet. Je préfère mettre les formes avant pour celles ou ceux qui sauraient manquer de discernement à la lecture d'un message ( dont je fais partie intégrante ) Pour l'obscurantisme, non, ce n'est pas osé. Si critiquer la science et ses processus c'est être obscurantisme, ceux qui s'en servent sous toutes les coutures déclinables ne le sont donc pas. Même les meurtriers du bataclan, malheureusement. C'est simple de rebondir sur un propos en accusant à tort sans même répondre au mot spécifiquement que je décriais, ni à sa définition.
AnonymeIl y a 2 ans

Tu es seule à avoir voulu te rapprocher Ema pour répondre. Si ma réponse te fais partir et bien soit.

C'est assez drôle que tu me reproches certains points d'usage de la langue quand toi-même tu te les permets. T'es obsédée par le cuivre on dirait ?

C'est vraiment dommage que ta réponse ne prolonge pas ma réponse à ta réaction. Tu ne voulais pas discuter en fait mais bel et bien juste me taper dessus là où tu peux.

J'ai remarqué ça ici dans différents messages de différentes personne, il vous semble plus simple de vous contenter de taper que de communiquer dans la non-violence.

Oui, il m'arrive d'être franc du collier et de m'exprimer sur ce que je ressens, de partager mes ressentis. Il faut savoir faire la part des choses. Quand je dis à melie pour les matheux ratés je ne la vise pas elle. J'ai beau préciser, j'ai le sentiment que vous butez seulement sur deux trois formes qui vous dérange en sortant un détail du général et contexte.

Tu fais également du passif/agressif. Quel dommage de critiquer ainsi autrui sans dire qu'on le pratique aussi. Chaque égo a ses limites il me semble. La reconnaissance de ses propres torts surtout.

Occuper la place ? J'ai fais une insomnie hier et j'ai pris le temps de développer mes pensées, de dire pardon, de dire merci.

Tu es un bel exemple du type d'individu qui peut prendre mal des mots sur internet. Je préfère mettre les formes avant pour celles ou ceux qui sauraient manquer de discernement à la lecture d'un message ( dont je fais partie intégrante )

Pour l'obscurantisme, non, ce n'est pas osé. Si critiquer la science et ses processus c'est être obscurantisme, ceux qui s'en servent sous toutes les coutures déclinables ne le sont donc pas. Même les meurtriers du bataclan, malheureusement.

C'est simple de rebondir sur un propos en accusant à tort sans même répondre au mot spécifiquement que je décriais, ni à sa définition.

[quote="Ema"] - L'éternel argument : les fumeurs sont une pompe à fric. Le tabac rapporte plus qu'il ne coûte. Alors, comment dire. Je réfléchis à ma réponse. J'ai trouvé ! C'est : ….... Non. J'ai pas les chiffres précis de la valeur d'une vie humaine. Y'a des compagnies d'assurance qui font ça très bien. Je crois que Mélie a ses entrées chez des statisticiens. Demande-lui, je crois que vous êtes en bonne entente. Alors, à la louche, hein, viens pas me chier une pendule, comtoise ou autre, rien de scientifique dans ce qui suit, prenons un gars qui aurait fait un BTS et qui aurait bossé pendant 45 ans. De 0 à 3 ans, il est chez maman : 500€ x12 mois x 3 ans = - 8 000€ 3-20 ans, il est à l'école. Prenons un salaire moyen de prof (2000€), fois le nombre de profs, ramené au nombre d'élèves dans les classes : (2000 x1,5 (l'Atsem) x12 x3 /20) + (2000 x1 x12 x5 /20) + (2000 x10 x12 x4 /30) + (2000 x10 x12 x3 /40) + (2000 x10 x12 x2 /20) = 5400 (maternelle) + 6000 (primaire) + 32000 (collège) + 18000 (lycée) + 24000 = -85 400 € Le gars bosse 45 ans : 1500€ x12 x45 = +810 000€. On part du principe qu'en bossant il a créé des richesses, sinon ça s'appelle du bénévolat, ou une entreprise qui met la clé sous la porte, au moins une fois égale à son salaire, donc il a enrichi la société de 810 000€ de plus. Donc, si mon gars n'a pas de cancer, il a rapporté à la société 1 620 000€ et en a coûté 93 000, donc avantage société (et heureusement) à hauteur de 1 527 000 €. Maintenant combien coûte un cancer ? Ça j'ai des chiffres. Faciles à trouver : google « Institut Curie, observatoire du cancer, coûts des traitements ». Selon l'Institut Curie, une immunothérapie revient par an et par patient à 80 000€. Hors traitements innovants tels que ceux sur lesquels ton frère travaille. Donc, pour que ton cancer arrive à t'amener à un solde de 0€, c'est-à-dire que ta vie coûte plus cher à la société que ce que tu lui apportes même en fumant, il faudrait que ton traitement dure... (1 527 000 / 80 000) = 19 ans ! 19 ans de chimiothérapie..... Tu (ou ton corps) tiendras pas.... [/quote] Donc, en fait... ta réponse est oui :D (bon, en fait tu t'es rendu compte de ta bêtise si j'ai bien interprété ton point "confusion" du post suivant) Par contre, je veux préciser que tu as oublié peut-être le + important dans ton analyse (car même si j'ai bien compris que c'était une vision ultra-simplifiée et que c'était volontaire, tu ne peux en revanche omettre cet élément) : l'achat des clopes ! (car c'est juste un peu la question à laquelle tu as voulu répondre : les fumeurs sont-ils des pompes à frics ?) Tu as démontré que le fumeur serait toujours en excédent (et qu'il rapporterait toujours à l'état) car les 19 ans de chimio nécessaires pour passer les fumeurs comme une "dette" de l'état, ne peuvent pas exister. Mais en ajoutant le prix des clopes, il le serait encore plus (en excédent). [quote="papillondanslatoile"] Donc dans ton calcul on coûte - cher à ce que ce que l'on rapporte. ( même en cas de maladie ) [/quote] yep. mais on coûte tous (et je mets "TOUS" en majuscules) moins cher à ce que l'on rapporte. Et donc la question qui serait pertinente à se poser, ce n'est pas : les fumeurs sont-ils des pompes à fric ? mais plutôt : les fumeurs sont-ils plus pompes à fric que les non-fumeurs ? Ou dit autrement, est-ce que la différence entre le prix moyen des clopes achetées dans toute une vie par un fumeur et le coût moyen de l'intégralité des chimios pour soigner le cancer d'un fumeur (en sachant qu'on a pris en compte dans le calcul de ce coût moyen, la proba d'avoir le cancer, car un fumeur n'a pas forcément le cancer) est positive ou négative ? Si elle est positive, alors le fumeur est "plus" pompe à fric que le non-fumeur.
AnonymeIl y a 2 ans


- L'éternel argument : les fumeurs sont une pompe à fric. Le tabac rapporte plus qu'il ne coûte. Alors, comment dire. Je réfléchis à ma réponse. J'ai trouvé ! C'est : ….... Non.
J'ai pas les chiffres précis de la valeur d'une vie humaine. Y'a des compagnies d'assurance qui font ça très bien. Je crois que Mélie a ses entrées chez des statisticiens. Demande-lui, je crois que vous êtes en bonne entente.
Alors, à la louche, hein, viens pas me chier une pendule, comtoise ou autre, rien de scientifique dans ce qui suit, prenons un gars qui aurait fait un BTS et qui aurait bossé pendant 45 ans.
De 0 à 3 ans, il est chez maman : 500€ x12 mois x 3 ans = - 8 000€
3-20 ans, il est à l'école. Prenons un salaire moyen de prof (2000€), fois le nombre de profs, ramené au nombre d'élèves dans les classes :
(2000 x1,5 (l'Atsem) x12 x3 /20) + (2000 x1 x12 x5 /20) + (2000 x10 x12 x4 /30) + (2000 x10 x12 x3 /40) + (2000 x10 x12 x2 /20) = 5400 (maternelle) + 6000 (primaire) + 32000 (collège) + 18000 (lycée) + 24000 = -85 400 €
Le gars bosse 45 ans : 1500€ x12 x45 = +810 000€. On part du principe qu'en bossant il a créé des richesses, sinon ça s'appelle du bénévolat, ou une entreprise qui met la clé sous la porte, au moins une fois égale à son salaire, donc il a enrichi la société de 810 000€ de plus.
Donc, si mon gars n'a pas de cancer, il a rapporté à la société 1 620 000€ et en a coûté 93 000, donc avantage société (et heureusement) à hauteur de 1 527 000 €.

Maintenant combien coûte un cancer ? Ça j'ai des chiffres. Faciles à trouver : google « Institut Curie, observatoire du cancer, coûts des traitements ».
Selon l'Institut Curie, une immunothérapie revient par an et par patient à 80 000€. Hors traitements innovants tels que ceux sur lesquels ton frère travaille.
Donc, pour que ton cancer arrive à t'amener à un solde de 0€, c'est-à-dire que ta vie coûte plus cher à la société que ce que tu lui apportes même en fumant, il faudrait que ton traitement dure...
(1 527 000 / 80 000) = 19 ans ! 19 ans de chimiothérapie..... Tu (ou ton corps) tiendras pas....


Donc, en fait... ta réponse est oui (bon, en fait tu t'es rendu compte de ta bêtise si j'ai bien interprété ton point "confusion" du post suivant)
Par contre, je veux préciser que tu as oublié peut-être le + important dans ton analyse (car même si j'ai bien compris que c'était une vision ultra-simplifiée et que c'était volontaire, tu ne peux en revanche omettre cet élément) : l'achat des clopes ! (car c'est juste un peu la question à laquelle tu as voulu répondre : les fumeurs sont-ils des pompes à frics ?)
Tu as démontré que le fumeur serait toujours en excédent (et qu'il rapporterait toujours à l'état) car les 19 ans de chimio nécessaires pour passer les fumeurs comme une "dette" de l'état, ne peuvent pas exister. Mais en ajoutant le prix des clopes, il le serait encore plus (en excédent).




Donc dans ton calcul on coûte - cher à ce que ce que l'on rapporte. ( même en cas de maladie )
@papillondanslatoile

yep. mais on coûte tous (et je mets "TOUS" en majuscules) moins cher à ce que l'on rapporte. Et donc la question qui serait pertinente à se poser, ce n'est pas : les fumeurs sont-ils des pompes à fric ?
mais plutôt : les fumeurs sont-ils plus pompes à fric que les non-fumeurs ? Ou dit autrement, est-ce que la différence entre le prix moyen des clopes achetées dans toute une vie par un fumeur et le coût moyen de l'intégralité des chimios pour soigner le cancer d'un fumeur (en sachant qu'on a pris en compte dans le calcul de ce coût moyen, la proba d'avoir le cancer, car un fumeur n'a pas forcément le cancer) est positive ou négative ? Si elle est positive, alors le fumeur est "plus" pompe à fric que le non-fumeur.

[quote="gavroche_greyjoy"] Et donc la question qui serait pertinente à se poser, ce n'est pas : les fumeurs sont-ils des pompes à fric ? mais plutôt : les fumeurs sont-ils plus pompes à fric que les non-fumeurs ? Ou dit autrement, est-ce que la différence entre le prix moyen des clopes achetées dans toute une vie par un fumeur et le coût moyen de l'intégralité des chimios pour soigner le cancer d'un fumeur (en sachant qu'on a pris en compte dans le calcul de ce coût moyen, la proba d'avoir le cancer, car un fumeur n'a pas forcément le cancer) est positive ou négative ? Si elle est positive, alors le fumeur est "plus" pompe à fric que le non-fumeur.[/quote] Tu as raison, la question est mal posée. J'ai trouvé cet article qui résume assez bien le problème de savoir si le tabac coûte à la communauté plus qu'il ne rapporte. Intéressant car il prend en compte les coûts et "bénéfices" indirects tels que le non versement des retraites..... https://leco.playbacpresse.fr/article/le-tabac-coute-davantage-a-letat-quil-ne-lui-rapporte Ceci dit, les cancers des voies respiratoires supérieures, ils sont quand même pas cool.
Ema Il y a 2 ans


Et donc la question qui serait pertinente à se poser, ce n'est pas : les fumeurs sont-ils des pompes à fric ?
mais plutôt : les fumeurs sont-ils plus pompes à fric que les non-fumeurs ? Ou dit autrement, est-ce que la différence entre le prix moyen des clopes achetées dans toute une vie par un fumeur et le coût moyen de l'intégralité des chimios pour soigner le cancer d'un fumeur (en sachant qu'on a pris en compte dans le calcul de ce coût moyen, la proba d'avoir le cancer, car un fumeur n'a pas forcément le cancer) est positive ou négative ? Si elle est positive, alors le fumeur est "plus" pompe à fric que le non-fumeur.


Tu as raison, la question est mal posée. J'ai trouvé cet article qui résume assez bien le problème de savoir si le tabac coûte à la communauté plus qu'il ne rapporte. Intéressant car il prend en compte les coûts et "bénéfices" indirects tels que le non versement des retraites.....
https://leco.playbacpresse.fr/article/le-tabac-coute-davantage-a-letat-quil-ne-lui-rapporte
Ceci dit, les cancers des voies respiratoires supérieures, ils sont quand même pas cool.