En plein Manifeste, j'aimerais aborder un sujet que notre saint Damien se plaît à évoquer. Le tout gratuit sur les réseaux. Parce que j'ai l'impression qu'en sa qualité d'auteur compositeur interprète et donc de "victime piratée" il en oublie un peu de prendre du recul et de considérer cette révolution, car c'en est une, dans son ensemble: créateurs, distributeurs, consommateurs. C'est bien trop simple à mon sens de se limiter à montrer du doigt le méchant petit pirate, ce gamin de 14 ans qui balance un son sur youtube comme moi je prenais plaisir à mettre un cd dans ma chaine hifi. Et que s'il y a un coupable, dans ces nouvelles difficultés que peut rencontrer un artiste de talent à monétiser son travail, il se situe peut être davantage entre le créateur et le consommateur, qu'à un bout ou l'autre de la chaîne (même s'il faut aussi admettre que ces deux parties ne sont pas exemptes de torts non plus). Car c'est le distributeur qui a dévalorisé l'objet d'art, pour l’échanger contre quelque secondes de publicités ciblées. Un bon texte, une bonne musique, aura toujours son public, sauf que sa diffusion n'enrichira plus que le distributeur, ces grandes plateformes centralisées, ces "fournisseurs d'accès"... L'art n'est pas en danger, le marché de la musique existe toujours, c'est juste que le chiffre d'affaire généré est sucré avant d’atterrir dans les poches légitimes. je voudrais vous inviter à lire un article, de Laurent Chemla : https://www.laquadrature.net/fr/si-vous-etes-le-produit ce type est un des pionniers du web en France, sa vision me semble assez juste et son exposé vous aidera à déterminer la place de chacun, créateurs de contenus, diffuseurs, et consommateurs dans ce monde ou l'on vous fait croire qu'utiliser un ad-blockeur est un acte criminel. (j'utilise peut être à tort le terme consommateur, mais je trouve qu'il y a une certaine pertinence à l'employer ici...) En fait je suis vraiment curieux de savoir quel niveau d'informations peut avoir un peuple non-geek/nerd sur ces sujets si importants... Pour infos, nos élus de tout bord soient ils n'y captent rien, alors n'ayez pas honte d'avoir envie de vous instruire ;)
Maitre Kaio Il y a 5 ans

En plein Manifeste, j'aimerais aborder un sujet que notre saint Damien se plaît à évoquer. Le tout gratuit sur les réseaux. Parce que j'ai l'impression qu'en sa qualité d'auteur compositeur interprète et donc de "victime piratée" il en oublie un peu de prendre du recul et de considérer cette révolution, car c'en est une, dans son ensemble: créateurs, distributeurs, consommateurs.

C'est bien trop simple à mon sens de se limiter à montrer du doigt le méchant petit pirate, ce gamin de 14 ans qui balance un son sur youtube comme moi je prenais plaisir à mettre un cd dans ma chaine hifi. Et que s'il y a un coupable, dans ces nouvelles difficultés que peut rencontrer un artiste de talent à monétiser son travail, il se situe peut être davantage entre le créateur et le consommateur, qu'à un bout ou l'autre de la chaîne (même s'il faut aussi admettre que ces deux parties ne sont pas exemptes de torts non plus).

Car c'est le distributeur qui a dévalorisé l'objet d'art, pour l’échanger contre quelque secondes de publicités ciblées. Un bon texte, une bonne musique, aura toujours son public, sauf que sa diffusion n'enrichira plus que le distributeur, ces grandes plateformes centralisées, ces "fournisseurs d'accès"...

L'art n'est pas en danger, le marché de la musique existe toujours, c'est juste que le chiffre d'affaire généré est sucré avant d’atterrir dans les poches légitimes.

je voudrais vous inviter à lire un article, de Laurent Chemla :
https://www.laquadrature.net/fr/si-vous-etes-le-produit

ce type est un des pionniers du web en France, sa vision me semble assez juste et son exposé vous aidera à déterminer la place de chacun, créateurs de contenus, diffuseurs, et consommateurs dans ce monde ou l'on vous fait croire qu'utiliser un ad-blockeur est un acte criminel. (j'utilise peut être à tort le terme consommateur, mais je trouve qu'il y a une certaine pertinence à l'employer ici...)

En fait je suis vraiment curieux de savoir quel niveau d'informations peut avoir un peuple non-geek/nerd sur ces sujets si importants... Pour infos, nos élus de tout bord soient ils n'y captent rien, alors n'ayez pas honte d'avoir envie de vous instruire

d'ou le fait que ca me plaise que Saez propose désormais son art "presque" sans intermediaire...
Maitre Kaio Il y a 5 ans

d'ou le fait que ca me plaise que Saez propose désormais son art "presque" sans intermediaire...

Perso ca me casse les couilles de ne plus trouver ses musiques sur YouTube. Et juste pour ça je n'achèterai plus jamais rien de ce chanteur.
AnonymeIl y a 5 ans

Perso ca me casse les couilles de ne plus trouver ses musiques sur YouTube.

Et juste pour ça je n'achèterai plus jamais rien de ce chanteur.

Sinon il y a Dailymotion (j'avais pu en réécouter quelques unes mais pas toutes)
Laurianne Il y a 5 ans

Sinon il y a Dailymotion (j'avais pu en réécouter quelques unes mais pas toutes)

Oui mais c'est clairement plus chiant comme plateforme.
AnonymeIl y a 5 ans

Oui mais c'est clairement plus chiant comme plateforme.

Certes mais j'étais tellement heureuse de retrouver des musiques comme Les Meutrières :)
Laurianne Il y a 5 ans

Certes mais j'étais tellement heureuse de retrouver des musiques comme Les Meutrières

Cool ce débat ! ça me questionnait, j'trouvais que monsieur Saez ouvrait de bonnes pistes de réflexion et j'trouvais ça dommage qu'on ne s'y attarde pas plus que ça. [quote="Maitre Kaio"]C'est bien trop simple à mon sens de se limiter à montrer du doigt le méchant petit pirate, ce gamin de 14 ans qui balance un son sur youtube comme moi je prenais plaisir à mettre un cd dans ma chaine hifi. Et que s'il y a un coupable, dans ces nouvelles difficultés que peut rencontrer un artiste de talent à monétiser son travail, il se situe peut être davantage entre le créateur et le consommateur, qu'à un bout ou l'autre de la chaîne (même s'il faut aussi admettre que ces deux parties ne sont pas exemptes de torts non plus). Car c'est le distributeur qui a dévalorisé l'objet d'art, pour l’échanger contre quelque secondes de publicités ciblées. Un bon texte, une bonne musique, aura toujours son public, sauf que sa diffusion n'enrichira plus que le distributeur, ces grandes plateformes centralisées, ces "fournisseurs d'accès"... L'art n'est pas en danger, le marché de la musique existe toujours, c'est juste que le chiffre d'affaire généré est sucré avant d’atterrir dans les poches légitimes.[/quote]c'est pas exactement ce que Saez prétend ? Après, ce qui me mitige dans tout ça, c'est l'accessibilité à la culture. Est-ce qu'il faut accepter le "faux gratuit", youtube deezer et compagnie, dans un soucis d'accès à la culture, sachant qu'en France, on peut quasi affirmer qu'à peu près tout le monde peut accéder à une connexion internet ? Saez critique beaucoup la "profusion" qui en découle. On a jamais eu autant accès à de contenus, c'est certainement un cadeau empoisonné mais j'aime à espérer qu'on peut s'auto-réguler pour en tirer le meilleur et que ça reste un cadeau plus qu'un poison. Le problème aussi c'est qu'on est des idéalistes (à raison) et qu'on met dans le terme de "culture" (dans le sens créations) tout un tas de valeurs ; on y voit un moyen d'accomplissement intellectuel, d'humanité, de progrès social par opposition au monde froid de l'économie, des marchandises. Or le marché de la culture est calqué sur le marché économique, et ça, ça fait un peu chier. C'est une corrélation qui me perd un peu, qui me questionne, j'ai pas trop de solutions encore ; Saez en propose une, mais elle ne me satisfait toujours pas pleinement parce que j'ai l'impression que ça sectarise son art plutôt qu'autre chose. J'sais pas trop si je suis dans le sujet mébon
Spleen Il y a 5 ans

Cool ce débat ! ça me questionnait, j'trouvais que monsieur Saez ouvrait de bonnes pistes de réflexion et j'trouvais ça dommage qu'on ne s'y attarde pas plus que ça.

C'est bien trop simple à mon sens de se limiter à montrer du doigt le méchant petit pirate, ce gamin de 14 ans qui balance un son sur youtube comme moi je prenais plaisir à mettre un cd dans ma chaine hifi. Et que s'il y a un coupable, dans ces nouvelles difficultés que peut rencontrer un artiste de talent à monétiser son travail, il se situe peut être davantage entre le créateur et le consommateur, qu'à un bout ou l'autre de la chaîne (même s'il faut aussi admettre que ces deux parties ne sont pas exemptes de torts non plus).

Car c'est le distributeur qui a dévalorisé l'objet d'art, pour l’échanger contre quelque secondes de publicités ciblées. Un bon texte, une bonne musique, aura toujours son public, sauf que sa diffusion n'enrichira plus que le distributeur, ces grandes plateformes centralisées, ces "fournisseurs d'accès"...

L'art n'est pas en danger, le marché de la musique existe toujours, c'est juste que le chiffre d'affaire généré est sucré avant d’atterrir dans les poches légitimes.
c'est pas exactement ce que Saez prétend ?

Après, ce qui me mitige dans tout ça, c'est l'accessibilité à la culture.
Est-ce qu'il faut accepter le "faux gratuit", youtube deezer et compagnie, dans un soucis d'accès à la culture, sachant qu'en France, on peut quasi affirmer qu'à peu près tout le monde peut accéder à une connexion internet ? Saez critique beaucoup la "profusion" qui en découle. On a jamais eu autant accès à de contenus, c'est certainement un cadeau empoisonné mais j'aime à espérer qu'on peut s'auto-réguler pour en tirer le meilleur et que ça reste un cadeau plus qu'un poison.

Le problème aussi c'est qu'on est des idéalistes (à raison) et qu'on met dans le terme de "culture" (dans le sens créations) tout un tas de valeurs ; on y voit un moyen d'accomplissement intellectuel, d'humanité, de progrès social par opposition au monde froid de l'économie, des marchandises. Or le marché de la culture est calqué sur le marché économique, et ça, ça fait un peu chier. C'est une corrélation qui me perd un peu, qui me questionne, j'ai pas trop de solutions encore ; Saez en propose une, mais elle ne me satisfait toujours pas pleinement parce que j'ai l'impression que ça sectarise son art plutôt qu'autre chose.

J'sais pas trop si je suis dans le sujet mébon

il me semble @spleen, et sans surprise, que tu es bien plus dans le sujet que @baggio :D Globalement je partage l'avis de Saez, je trouve juste qu'il insiste trop sur la responsabilité du consommateur, il l'interpelle très souvent, pointant du doigt son comportement, soulignant qu'il a accès à tout et ne s'interresse à rien etc. y a du vrai la dedans mais pour moi ce n'est pas la racine du problème. la racine du problème c'est que les gros diffuseurs nous la mettent bien profond, créateur comme consommateur d'art. Tout comme l'artiste, on est devenu le produit des diffuseurs, on est pas le client, le client c'est l'annonceur qui veut placer sa pub. On est victime de ce système, on loue une écoute en streaming en échange d'infos persos, avec des bonnes grosses pubs dégueulasses au milieu, voir même on paye directement un service dont la valeur ne sera pas équitablement redistribué entre les différents acteurs. Oui on est responsable car on est responsable de notre façon de consommer, mais je trouve juste que le discours de Saez s'arrête souvent trop à ca. Je crois justement qu'il faut se méfier (ou carrément boycotter) de ce faux gratuit comme tu l'appelles, mais pas uniquement nous en position de consommateur mais aussi le créateur. Et je crois que ce dernier doit se rapprocher de son public, "uberiser" spotify en qq sorte, désintermedier, se débarrasser des charognards du clics. Saez le fait est c'est très bien, c'est juste que ca m’énerve des fois qd il se montre agressif envers son public qui le télécharge car c'est pas lui son ennemi.
Maitre Kaio Il y a 5 ans

il me semble Spleen, et sans surprise, que tu es bien plus dans le sujet que @baggio

Globalement je partage l'avis de Saez, je trouve juste qu'il insiste trop sur la responsabilité du consommateur, il l'interpelle très souvent, pointant du doigt son comportement, soulignant qu'il a accès à tout et ne s'interresse à rien etc. y a du vrai la dedans mais pour moi ce n'est pas la racine du problème.

la racine du problème c'est que les gros diffuseurs nous la mettent bien profond, créateur comme consommateur d'art. Tout comme l'artiste, on est devenu le produit des diffuseurs, on est pas le client, le client c'est l'annonceur qui veut placer sa pub. On est victime de ce système, on loue une écoute en streaming en échange d'infos persos, avec des bonnes grosses pubs dégueulasses au milieu, voir même on paye directement un service dont la valeur ne sera pas équitablement redistribué entre les différents acteurs.

Oui on est responsable car on est responsable de notre façon de consommer, mais je trouve juste que le discours de Saez s'arrête souvent trop à ca.

Je crois justement qu'il faut se méfier (ou carrément boycotter) de ce faux gratuit comme tu l'appelles, mais pas uniquement nous en position de consommateur mais aussi le créateur. Et je crois que ce dernier doit se rapprocher de son public, "uberiser" spotify en qq sorte, désintermedier, se débarrasser des charognards du clics. Saez le fait est c'est très bien, c'est juste que ca m’énerve des fois qd il se montre agressif envers son public qui le télécharge car c'est pas lui son ennemi.


il est pas si hors-sujet... le retrait de ses chansons sur yt est une conséquence directe de cette prise de position ^^ Sinon, dans ma tête, d'après ce que j'ai lu / entendu de lui, Saez a l'air préférer qu'on le pirate plutôt qu'on l'écoute par le biais de plateformes légales qui engraissent les distributeurs, non ? Je vois pas trop sur quoi tu t'appuies quand tu dis qu'il se montre agressif envers son public, j'ai pas retenu ça de son discours.
Spleen Il y a 5 ans

il est pas si hors-sujet... le retrait de ses chansons sur yt est une conséquence directe de cette prise de position
Sinon, dans ma tête, d'après ce que j'ai lu / entendu de lui, Saez a l'air préférer qu'on le pirate plutôt qu'on l'écoute par le biais de plateformes légales qui engraissent les distributeurs, non ? Je vois pas trop sur quoi tu t'appuies quand tu dis qu'il se montre agressif envers son public, j'ai pas retenu ça de son discours.

il est hors sujet car il parle de sa frustration perso a ne plus trouver ce contenu la sur Youtube. le sujet tend à approfondir un peu plus la chose quand même :D En fait si, dans un sens, il représente même celui que j'imagine être pointé du doigt! Quand Saez parle de quantité de fichiers, "tellement qu'il a rien écouté"... ca me semble clair qu'il s'en prend au "petit pirate" là... ce nouveau glouton qui veut tout sans rien payer en quelque sorte, et qui se lasse aussi vite que lui est venue l'envie d'écouter. Et moi ce que je veux dire, c'est que ce petit pirate, ce glouton, il se fait niquer lui aussi, il en profite pas de ce système, c'est juste un pion, autant que l'artiste, tous deux ont un rôle: participer au grand trafic, aux vues, aux clics, aux likes, pour faire monter le prix des pubs. Ce sont les produits des diffuseurs pour faire raquer leur client, les régies publicitaires.
Maitre Kaio Il y a 5 ans

il est hors sujet car il parle de sa frustration perso a ne plus trouver ce contenu la sur Youtube.

le sujet tend à approfondir un peu plus la chose quand même En fait si, dans un sens, il représente même celui que j'imagine être pointé du doigt!

Quand Saez parle de quantité de fichiers, "tellement qu'il a rien écouté"... ca me semble clair qu'il s'en prend au "petit pirate" là... ce nouveau glouton qui veut tout sans rien payer en quelque sorte, et qui se lasse aussi vite que lui est venue l'envie d'écouter. Et moi ce que je veux dire, c'est que ce petit pirate, ce glouton, il se fait niquer lui aussi, il en profite pas de ce système, c'est juste un pion, autant que l'artiste, tous deux ont un rôle: participer au grand trafic, aux vues, aux clics, aux likes, pour faire monter le prix des pubs. Ce sont les produits des diffuseurs pour faire raquer leur client, les régies publicitaires.

en fait j'ai envie de dire que le problème c'est pas internet, c'est l'appropriation qui en été faite, et l'ignorance de ces utilisateurs sur les enjeux soulevés. Et des fois je trouve qu'il a trop la posture simpliste du "internet c'est le mal" "ou est le progrès" etc. Si on se renseigne sur l'histoire d'internet, du peer to peer (il a meme clairement évoqué Napster souvenez vous), c'est justement tout le contraire, c'est un élan libertaire, et même libertarien.
Maitre Kaio Il y a 5 ans

en fait j'ai envie de dire que le problème c'est pas internet, c'est l'appropriation qui en été faite, et l'ignorance de ces utilisateurs sur les enjeux soulevés.
Et des fois je trouve qu'il a trop la posture simpliste du "internet c'est le mal" "ou est le progrès" etc. Si on se renseigne sur l'histoire d'internet, du peer to peer (il a meme clairement évoqué Napster souvenez vous), c'est justement tout le contraire, c'est un élan libertaire, et même libertarien.

[quote="Spleen"]Sinon, dans ma tête, d'après ce que j'ai lu / entendu de lui, Saez a l'air préférer qu'on le pirate plutôt qu'on l'écoute par le biais de plateformes légales qui engraissent les distributeurs, non ? Je vois pas trop sur quoi tu t'appuies quand tu dis qu'il se montre agressif envers son public, j'ai pas retenu ça de son discours.[/quote]Il ne le dit pas clairement justement. Il critique sur les plateformes telles que Youtube/Spotify/Deezer qui ne jettent que quelques cacahuètes aux artistes, mais dans son discour la cible de sa colère reste très floue : les plateformes en elles-même ? les majors qui signent des contrats très peu rentables pour les articles ? les gens (toi, moi, nous) qui les utilisent ? un peu les trois ? Il fait aussi un petit clin d'oeil à Napster, sans doute le point de départ de tout ca, avant qu'il ferme, avant Kazaa & co... Bref, à une époque où le streaming était techniquement inenvisageable (et où on était prêt à attendre des jours le téléchargement d'un album). D'ailleurs, pour ne pas parler que streaming, quand tu vois qu'un album format mp3 est vendu quasi le même prix qu'un CD c'est qu'il y a un problème. Le nombre d'intermédiaire est moindre, le cout de production est moindre, mais à toi ca te coute autant et l'artiste il en a pas plus dans sa poche. J'avais lu un très bon article à ce sujet il y a quelques années. C'était pas le disque mais le livre. Un auteur poussait un coup de gueule sur sa maison d'édition, qui utilisait son contrat signé avant les ebooks pour vendre des livres numériques au même prix qu'un vrai livre. Il expliquait ne pas toucher un centime de plus entre les deux formats, alors que sa maison d'édition voyait sa marge passer de 20% à 60% (les chiffres sont dit au pif, je me rappelle plus exactement mais c'était assez énorme l'écart). [quote="Maitre Kaio"]Globalement je partage l'avis de Saez, je trouve juste qu'il insiste trop sur la responsabilité du consommateur, il l'interpelle très souvent, pointant du doigt son comportement, soulignant qu'il a accès à tout et ne s'interresse à rien etc. y a du vrai la dedans mais pour moi ce n'est pas la racine du problème.[/quote]Si l'industrie du disque ne s'était pas autant obstiné à essayer de nous vendre des CDs, on en serait peut-être pas là aussi. Les offres de streaming légales ont mis des années à emerger - et pendant ce laps de temps les lobbies ont défilé sur les plateaux télé pour nous répéter qu'on était des délinquants et des voleurs (vas y, insulte moi, ca me donne envie de te filer mon pognon). C'est chaud de ré-éduquer les gens, quand tu as pris gout à un accès gratuit et quasi illimité à la musique, te dire qu'il faut te restreindre et te remettre à payer pour ? Surtout que perso, j'ai découvert un tas de groupes vraiment chouette ces dernières années en les écoutant sur Spotify, et si je n'achète plus de CD j'ai réinvesti ce budget en concerts (et quelques plus rares fois en crowfundant des projets).
blat Il y a 5 ans

Sinon, dans ma tête, d'après ce que j'ai lu / entendu de lui, Saez a l'air préférer qu'on le pirate plutôt qu'on l'écoute par le biais de plateformes légales qui engraissent les distributeurs, non ? Je vois pas trop sur quoi tu t'appuies quand tu dis qu'il se montre agressif envers son public, j'ai pas retenu ça de son discours.
Il ne le dit pas clairement justement. Il critique sur les plateformes telles que Youtube/Spotify/Deezer qui ne jettent que quelques cacahuètes aux artistes, mais dans son discour la cible de sa colère reste très floue : les plateformes en elles-même ? les majors qui signent des contrats très peu rentables pour les articles ? les gens (toi, moi, nous) qui les utilisent ? un peu les trois ? Il fait aussi un petit clin d'oeil à Napster, sans doute le point de départ de tout ca, avant qu'il ferme, avant Kazaa & co... Bref, à une époque où le streaming était techniquement inenvisageable (et où on était prêt à attendre des jours le téléchargement d'un album).

D'ailleurs, pour ne pas parler que streaming, quand tu vois qu'un album format mp3 est vendu quasi le même prix qu'un CD c'est qu'il y a un problème. Le nombre d'intermédiaire est moindre, le cout de production est moindre, mais à toi ca te coute autant et l'artiste il en a pas plus dans sa poche. J'avais lu un très bon article à ce sujet il y a quelques années. C'était pas le disque mais le livre. Un auteur poussait un coup de gueule sur sa maison d'édition, qui utilisait son contrat signé avant les ebooks pour vendre des livres numériques au même prix qu'un vrai livre. Il expliquait ne pas toucher un centime de plus entre les deux formats, alors que sa maison d'édition voyait sa marge passer de 20% à 60% (les chiffres sont dit au pif, je me rappelle plus exactement mais c'était assez énorme l'écart).

Globalement je partage l'avis de Saez, je trouve juste qu'il insiste trop sur la responsabilité du consommateur, il l'interpelle très souvent, pointant du doigt son comportement, soulignant qu'il a accès à tout et ne s'interresse à rien etc. y a du vrai la dedans mais pour moi ce n'est pas la racine du problème.
Si l'industrie du disque ne s'était pas autant obstiné à essayer de nous vendre des CDs, on en serait peut-être pas là aussi. Les offres de streaming légales ont mis des années à emerger - et pendant ce laps de temps les lobbies ont défilé sur les plateaux télé pour nous répéter qu'on était des délinquants et des voleurs (vas y, insulte moi, ca me donne envie de te filer mon pognon). C'est chaud de ré-éduquer les gens, quand tu as pris gout à un accès gratuit et quasi illimité à la musique, te dire qu'il faut te restreindre et te remettre à payer pour ? Surtout que perso, j'ai découvert un tas de groupes vraiment chouette ces dernières années en les écoutant sur Spotify, et si je n'achète plus de CD j'ai réinvesti ce budget en concerts (et quelques plus rares fois en crowfundant des projets).

[quote="Spleen"]il est pas si hors-sujet... le retrait de ses chansons sur yt est une conséquence directe de cette prise de position ^^ Sinon, dans ma tête, d'après ce que j'ai lu / entendu de lui, Saez a l'air préférer qu'on le pirate plutôt qu'on l'écoute par le biais de plateformes légales qui engraissent les distributeurs, non ? Je vois pas trop sur quoi tu t'appuies quand tu dis qu'il se montre agressif envers son public, j'ai pas retenu ça de son discours.[/quote] +1 c'est pour ça que les vidéos pirates ne sont pas enlevées de ces plateformes. Le sujet est complexe... Il faut laisser l'accès aux jeunes sans sous ( et moins jeunes et autres curieux ) en essayant d'enrayer un système pourri. Je pense que c'est un peu compliqué. [quote="Maitre Kaio"]en fait j'ai envie de dire que le problème c'est pas internet, c'est l'appropriation qui en été faite, et l'ignorance de ces utilisateurs sur les enjeux soulevés. Et des fois je trouve qu'il a trop la posture simpliste du "internet c'est le mal" "ou est le progrès" etc. Si on se renseigne sur l'histoire d'internet, du peer to peer (il a meme clairement évoqué Napster souvenez vous), c'est justement tout le contraire, c'est un élan libertaire, et même libertarien.[/quote] C'est sûr pour l'appropriation. Mais, bon, malgré le contrôle de cette bête internet, je pense qu'elle garde malgré tout une liberté, un espace libertaire quelque part, par ici aujourd'hui et ce sera là bas demain...Rien n'est figé. ( je ne sais pas si je me fais bien comprendre, faut me le dire si ce n'est pas clair ). Cet élan n'est pas mort... Par contre, est-ce que sa posture est si simpliste que tu le dis ...pas sûr, sinon, il n'aurait peut-être pas cette démarche " Le Manifeste " sur le net. mais, bon, Damien si tu nous lis, à toi de dire :)
éoline Il y a 5 ans

il est pas si hors-sujet... le retrait de ses chansons sur yt est une conséquence directe de cette prise de position
Sinon, dans ma tête, d'après ce que j'ai lu / entendu de lui, Saez a l'air préférer qu'on le pirate plutôt qu'on l'écoute par le biais de plateformes légales qui engraissent les distributeurs, non ? Je vois pas trop sur quoi tu t'appuies quand tu dis qu'il se montre agressif envers son public, j'ai pas retenu ça de son discours.


+1
c'est pour ça que les vidéos pirates ne sont pas enlevées de ces plateformes.
Le sujet est complexe... Il faut laisser l'accès aux jeunes sans sous ( et moins jeunes et autres curieux ) en essayant d'enrayer un système pourri. Je pense que c'est un peu compliqué.



en fait j'ai envie de dire que le problème c'est pas internet, c'est l'appropriation qui en été faite, et l'ignorance de ces utilisateurs sur les enjeux soulevés.
Et des fois je trouve qu'il a trop la posture simpliste du "internet c'est le mal" "ou est le progrès" etc. Si on se renseigne sur l'histoire d'internet, du peer to peer (il a meme clairement évoqué Napster souvenez vous), c'est justement tout le contraire, c'est un élan libertaire, et même libertarien.


C'est sûr pour l'appropriation. Mais, bon, malgré le contrôle de cette bête internet, je pense qu'elle garde malgré tout une liberté, un espace libertaire quelque part, par ici aujourd'hui et ce sera là bas demain...Rien n'est figé. ( je ne sais pas si je me fais bien comprendre, faut me le dire si ce n'est pas clair ). Cet élan n'est pas mort...
Par contre, est-ce que sa posture est si simpliste que tu le dis ...pas sûr, sinon, il n'aurait peut-être pas cette démarche " Le Manifeste " sur le net. mais, bon, Damien si tu nous lis, à toi de dire

Je viens de tomber là dessus sur le net : https://madmimi.com/p/59ab18# On en parlait via les récents textes de Damien, ça peut venir compléter le débat
Marta012 Il y a 5 ans

Je viens de tomber là dessus sur le net : https://madmimi.com/p/59ab18#
On en parlait via les récents textes de Damien, ça peut venir compléter le débat

Intéressant merci
Maitre Kaio Il y a 5 ans

Intéressant merci

En effet, merci @Marta012 (même si je trouve étrange la pratique d'être soit-même la source des chiffres qu'on avance...)
boby6 Il y a 5 ans

En effet, merci Marta012
(même si je trouve étrange la pratique d'être soit-même la source des chiffres qu'on avance...)

Une petite bafouille de Romain Humeau qui ne fera peut être pas avancer le débat mais qui pourrait intéresser certains : http://romain-humeau.com/le-conditionnel-de-varietes-du-27-09-2016
idem Il y a 4 ans

Une petite bafouille de Romain Humeau qui ne fera peut être pas avancer le débat mais qui pourrait intéresser certains :
http://romain-humeau.com/le-conditionnel-de-varietes-du-27-09-2016

Raaah Romain <3 N'empeche, il dit la même chose que Saez, mais il le dit tellement mieux... En mettant la faute sur l'industrie du disque, et pas sur les acheteurs. Et il nous fait pas payer 60 boules pour ca. (Infinite troll)
blat Il y a 4 ans

Raaah Romain <3

N'empeche, il dit la même chose que Saez, mais il le dit tellement mieux... En mettant la faute sur l'industrie du disque, et pas sur les acheteurs.

Et il nous fait pas payer 60 boules pour ca.

(Infinite troll)

Raaaah Romain :X :D
Maitre Kaio Il y a 4 ans

Raaaah Romain :X

Raaaaaaaaaah Romain, je suis retombé amoureux de lui mercredi. Ce type est tellement adorable que tu sors d'un interview avec lui avec des étoiles plein les yeux. (et oui je tease le prochain interview qui arrive dans quelque temps sur desinvolt)
petit nounours Il y a 4 ans

Raaaaaaaaaah Romain, je suis retombé amoureux de lui mercredi. Ce type est tellement adorable que tu sors d'un interview avec lui avec des étoiles plein les yeux.

(et oui je tease le prochain interview qui arrive dans quelque temps sur desinvolt)

putain ne transformez pas ce topic en ôde à Romain le fade.
Maitre Kaio Il y a 4 ans

putain ne transformez pas ce topic en ôde à Romain le fade.

oh ! tu peux quand même pas nier le charisme du Monsieur. J'peux te dire que quand il descend dans le public pour venir chanter à 20cm de toi, tu te tais et tu bouges plus ^^
idem Il y a 4 ans

oh ! tu peux quand même pas nier le charisme du Monsieur.

J'peux te dire que quand il descend dans le public pour venir chanter à 20cm de toi, tu te tais et tu bouges plus

Je ne trouve pas l'article de la quadrature du net très convaincant. Par exemple, [quote="https://www.laquadrature.net/"]Sur le Web, utiliser un ad-blocker, c'est exactement comme décider d'aller pisser pendant la pub.[/quote] c'est faux. C'est pas du tout la même chose. Dans un cas, tu es sûr de ne jamais voir la publicité. Dans l'autre, tu en zap juste une partie. (D'ailleurs, on arrive à estimer cette perte de spectateurs et le prix des spots de publicité varie en fonction) Si on devait faire une comparaison, il faudrait imaginer qu'on invente un système qui fait que la télé s'éteigne dès qu'il y a de la publicité et que ce système soit diffusé à grande échelle. Alors là, crois moi, TF1 ferait la gueule. (et encore, il resterait une différence, c'est que le contenu de TF1 ne serait pas disponible pour autant pendant le temps des publicités.) Bref, pour le reste, je suis d'accord avec toi Kaio. Le problème, ce n'est pas tant les citoyens/consommateurs que le système lui-même. Mais pour se rebeller contre le système, il faut : - Penser des alternatives cohérentes, des utopies. - Que le maximum de mentalités (et donc celles des citoyens/consommateurs) changent et réclament ces alternatives / utopies. Bref, sans agresser les citoyens / consommateurs, il faut attendre d'eux une réaction, une réponse.
PJ Il y a 4 ans

Je ne trouve pas l'article de la quadrature du net très convaincant.
Par exemple,

Sur le Web, utiliser un ad-blocker, c'est exactement comme décider d'aller pisser pendant la pub.

c'est faux. C'est pas du tout la même chose. Dans un cas, tu es sûr de ne jamais voir la publicité.
Dans l'autre, tu en zap juste une partie. (D'ailleurs, on arrive à estimer cette perte de spectateurs et le prix des spots de publicité varie en fonction)

Si on devait faire une comparaison, il faudrait imaginer qu'on invente un système qui fait que la télé s'éteigne dès qu'il y a de la publicité et que ce système soit diffusé à grande échelle.
Alors là, crois moi, TF1 ferait la gueule.
(et encore, il resterait une différence, c'est que le contenu de TF1 ne serait pas disponible pour autant pendant le temps des publicités.)


Bref, pour le reste, je suis d'accord avec toi Kaio. Le problème, ce n'est pas tant les citoyens/consommateurs que le système lui-même. Mais pour se rebeller contre le système, il faut :
- Penser des alternatives cohérentes, des utopies.
- Que le maximum de mentalités (et donc celles des citoyens/consommateurs) changent et réclament ces alternatives / utopies.

Bref, sans agresser les citoyens / consommateurs, il faut attendre d'eux une réaction, une réponse.

[quote="PJ"]il faudrait imaginer qu'on invente un système qui fait que la télé s'éteigne dès qu'il y a de la publicité et que ce système soit diffusé à grande échelle.[/quote][img]http://media.ldlc.com/ld3/300/2010/LD0000777174.jpg[/img]
viper82 Il y a 4 ans

il faudrait imaginer qu'on invente un système qui fait que la télé s'éteigne dès qu'il y a de la publicité et que ce système soit diffusé à grande échelle.

Ou alors faire comme moi, plus d'un an que j'ai déménagé, plus d'un an que j'ai pas rebranché la tv. Et là, quand tu fais tout en streaming, les seules pubs que tu vois, c'est des nichons et celles-là j'ai pas envie de les zapper !
flush Il y a 4 ans

Ou alors faire comme moi, plus d'un an que j'ai déménagé, plus d'un an que j'ai pas rebranché la tv. Et là, quand tu fais tout en streaming, les seules pubs que tu vois, c'est des nichons et celles-là j'ai pas envie de les zapper !

[quote="idem"]oh ! tu peux quand même pas nier le charisme du Monsieur.[/quote]et si c'est justement ce que je trouve qu'il a pas du tout, du charisme. et pourtant je l'ai vu en live, mais a part essayer de faire du Cantat, j'ai vu aucune personnalité, aucune force superieure.
Maitre Kaio Il y a 4 ans

oh ! tu peux quand même pas nier le charisme du Monsieur.
et si c'est justement ce que je trouve qu'il a pas du tout, du charisme. et pourtant je l'ai vu en live, mais a part essayer de faire du Cantat, j'ai vu aucune personnalité, aucune force superieure.