Cher Mr Saez Je prends le temps de vous écrire ces quelques mots, bien que je ne puis savoir si ils arriveront jusqu’à vous, mais peu importe j’espère tout de même que les murs auront des oreilles et que ma requête de consommatrice d’art ne sera pas vaine Car oui je me définis comme une consommatrice d’art quoi que vous en pensiez, puisque à défaut de mieux l’art est assimilé aujourd’hui à une denrée qui s’achète, se vend, se négocie et fait vivre certains artistes qui ont fait ce choix. Le choix du risque mais aussi le choix d’être en mesure de consacrer tout leur temps au plaisir, à la vocation de créer, au bonheur de pouvoir vivre de sa passion. Quel privilège monsieur ! Cela vaut bien quelques fins de mois difficiles. Croyez- moi elles ne le seraient pas moins si vous étiez employé ou ouvrier. Au moins vous avez VOUS le bénéfice du doute et n’êtes pas certain de rester toujours pauvre (si toutefois c’était le cas à ce jour). Beaucoup de vos contemporains ont perdu cet espoir, souvenez- vous en cela apaisera peut être votre colère actuelle. Il est dommage à ce titre que vous considériez la création comme un sacrifice et un oubli de votre être car c’est à mon avis tout le contraire, je pense qu’il n’y a pas d’actes réellement désintéressés et que ce que l’on fait, on le fait avant tout pour soi- même, même si cela profite aussi aux autres. Il faut malgré tout aussi être conscient de sa chance, celle du talent certes (plus répandu peut être que ce que voulez bien nous faire croire) et celle du temps que l’on peut consacrer à le développer et à donner de son être dans ce que l’on fait. Ainsi je suis certaine que vous ne comptez pas vos heures et que vous ne passez pas vos journées à regarder votre montre parce que votre travail vous ennuie. Bien sûr c’est aussi là votre grand mérite et personne ne vous l’ôtera si ce n’est votre propre colère. Mais de mon point de vue l’art ne se consomme pas comme n’importe quel objet ou service, c’est une denrée unique, non périssable, modelable, et toujours renouvelée que l’on reçoit et transforme à notre guise et en définitive c’est le public qui fera de l’œuvre une œuvre, c’est en tout cela que l’art n’est pas un artisanat. L’œuvre ne devient œuvre que dans les yeux du public et acquiert là toute sa singularité. Non l’œuvre n’est pas la simple table fabriquée et multipliée à l’infini par l’artisan c’est là qu’est sa vraie valeur, pas sur le code barre, mais dans le prix que je lui donne en tant que public et auquel je suis en mesure de l’évaluer avec ce que je suis, de par ma nature et mon vécu. Bref votre musique, vos textes ne sont rien sans le public, sans les yeux qui les regardent, sans les oreilles qui les écoutent, sans les mémoires qui s’en souviennent et jamais je crois aucune société commerciale ne changera cela Vous avez pris récemment la décision de stopper votre travail d’artiste et d’annuler votre tournée, pour crier votre colère à ceux qui ont violé votre art, soit …Mais n’est -ce pas se tirer une balle dans le pied, une réaction de perdant et non de résistant Je ne comprends pas, j’ai même un moment estimé que vous profitiez de cette trahison pour vous défiler bien vite avec les fonds qu’en tant qu’adhérente au manifeste je vous ai avancés, comme d’autres. Toutefois cela m’est apparu si dangereux, machiavélique et malhonnête que j’ai préféré définitivement renoncer à cette idée J’ai cru aussi à une forme de coup monté pour vous faire de la publicité, il est vrai que chacune de vos sorties s’accompagne du petit scandale qui fait que l’on parle de vous. C’est bien dommage je trouve, même si une partie de votre public est très friande de vos petites et grosses colères, de votre côté provocateur, je pense que tout cela se fait à vos dépens et vous y perdez beaucoup de dignité et d’énergie. C’est mieux quand la colère transite dans votre art, quand elle se transforme en bons mots que la musique vient faire jaillir, elle a beaucoup plus d’éclat et s’élève bien plus haut sans souiller, sans ridiculiser, sans décrédibiliser. Le recul est nécessaire pour cela vous le savez bien. C’est un point de vue pas un conseil. Enfin que retiendra-t-on de vous monsieur votre œuvre ou vos colères ? Votre œuvre ou votre caractère exécrable ? Ou plutôt qu’aimeriez-vous que l’on retienne de vous ? C’est votre propre art il me semble que vous punissez et non les véritables fautifs en agissant ainsi, quand on a la chance comme vous de pouvoir se produire sur scène, d’avoir acquis la confiance et l’admiration de milliers de fans, ne doit-on pas agir avec plus de considération à leur égard ? Je ne comprends pas cette réaction, pourquoi faites- vous ce « métier » ? Pour flatter votre égo, pour gagner votre vie, ou pour porter votre vision du monde aussi haut qu’il est possible ? Un peu des trois sans doute, c’est une chose humaine et compréhensible, mais quelle est donc la raison qui prime sur les autres … votre décision qui j’espère n’est pas irrévocable pourrait me faire croire que ce qui vous domine est l’égo, et l’appât du gain et que faute de cela vous décidez de tout arrêter… Sachez que ce courrier est une preuve criante de l’intérêt que je porte à ce que vous faites, et que ce n’est pas avec les courbettes et les flatteries que j’aime parler, mais avec franchise et sincérité. Dans l’attente de l’apaisement de votre colère cher camarade, et l’espoir de me prendre une bonne claque en vous écoutant sur scène je vous prie d’agréer l’expression de mes sincères salutations ( ben oui je sais c’est pompeux ! ) Alice Tamèche
Alice Tamèche Il y a 3 ans

Cher Mr Saez

Je prends le temps de vous écrire ces quelques mots, bien que je ne puis savoir si ils arriveront jusqu’à vous, mais peu importe j’espère tout de même que les murs auront des oreilles et que ma requête de consommatrice d’art ne sera pas vaine
Car oui je me définis comme une consommatrice d’art quoi que vous en pensiez, puisque à défaut de mieux l’art est assimilé aujourd’hui à une denrée qui s’achète, se vend, se négocie et fait vivre certains artistes qui ont fait ce choix. Le choix du risque mais aussi le choix d’être en mesure de consacrer tout leur temps au plaisir, à la vocation de créer, au bonheur de pouvoir vivre de sa passion. Quel privilège monsieur ! Cela vaut bien quelques fins de mois difficiles. Croyez- moi elles ne le seraient pas moins si vous étiez employé ou ouvrier. Au moins vous avez VOUS le bénéfice du doute et n’êtes pas certain de rester toujours pauvre (si toutefois c’était le cas à ce jour). Beaucoup de vos contemporains ont perdu cet espoir, souvenez- vous en cela apaisera peut être votre colère actuelle.
Il est dommage à ce titre que vous considériez la création comme un sacrifice et un oubli de votre être car c’est à mon avis tout le contraire, je pense qu’il n’y a pas d’actes réellement désintéressés et que ce que l’on fait, on le fait avant tout pour soi- même, même si cela profite aussi aux autres. Il faut malgré tout aussi être conscient de sa chance, celle du talent certes (plus répandu peut être que ce que voulez bien nous faire croire) et celle du temps que l’on peut consacrer à le développer et à donner de son être dans ce que l’on fait. Ainsi je suis certaine que vous ne comptez pas vos heures et que vous ne passez pas vos journées à regarder votre montre parce que votre travail vous ennuie. Bien sûr c’est aussi là votre grand mérite et personne ne vous l’ôtera si ce n’est votre propre colère.
Mais de mon point de vue l’art ne se consomme pas comme n’importe quel objet ou service, c’est une denrée unique, non périssable, modelable, et toujours renouvelée que l’on reçoit et transforme à notre guise et en définitive c’est le public qui fera de l’œuvre une œuvre, c’est en tout cela que l’art n’est pas un artisanat. L’œuvre ne devient œuvre que dans les yeux du public et acquiert là toute sa singularité. Non l’œuvre n’est pas la simple table fabriquée et multipliée à l’infini par l’artisan c’est là qu’est sa vraie valeur, pas sur le code barre, mais dans le prix que je lui donne en tant que public et auquel je suis en mesure de l’évaluer avec ce que je suis, de par ma nature et mon vécu. Bref votre musique, vos textes ne sont rien sans le public, sans les yeux qui les regardent, sans les oreilles qui les écoutent, sans les mémoires qui s’en souviennent et jamais je crois aucune société commerciale ne changera cela
Vous avez pris récemment la décision de stopper votre travail d’artiste et d’annuler votre tournée, pour crier votre colère à ceux qui ont violé votre art, soit …Mais n’est -ce pas se tirer une balle dans le pied, une réaction de perdant et non de résistant Je ne comprends pas, j’ai même un moment estimé que vous profitiez de cette trahison pour vous défiler bien vite avec les fonds qu’en tant qu’adhérente au manifeste je vous ai avancés, comme d’autres. Toutefois cela m’est apparu si dangereux, machiavélique et malhonnête que j’ai préféré définitivement renoncer à cette idée
J’ai cru aussi à une forme de coup monté pour vous faire de la publicité, il est vrai que chacune de vos sorties s’accompagne du petit scandale qui fait que l’on parle de vous. C’est bien dommage je trouve, même si une partie de votre public est très friande de vos petites et grosses colères, de votre côté provocateur, je pense que tout cela se fait à vos dépens et vous y perdez beaucoup de dignité et d’énergie. C’est mieux quand la colère transite dans votre art, quand elle se transforme en bons mots que la musique vient faire jaillir, elle a beaucoup plus d’éclat et s’élève bien plus haut sans souiller, sans ridiculiser, sans décrédibiliser. Le recul est nécessaire pour cela vous le savez bien.
C’est un point de vue pas un conseil.

Enfin que retiendra-t-on de vous monsieur votre œuvre ou vos colères ? Votre œuvre ou votre caractère exécrable ?
Ou plutôt qu’aimeriez-vous que l’on retienne de vous ?

C’est votre propre art il me semble que vous punissez et non les véritables fautifs en agissant ainsi, quand on a la chance comme vous de pouvoir se produire sur scène, d’avoir acquis la confiance et l’admiration de milliers de fans, ne doit-on pas agir avec plus de considération à leur égard ?
Je ne comprends pas cette réaction, pourquoi faites- vous ce « métier » ? Pour flatter votre égo, pour gagner votre vie, ou pour porter votre vision du monde aussi haut qu’il est possible ? Un peu des trois sans doute, c’est une chose humaine et compréhensible, mais quelle est donc la raison qui prime sur les autres … votre décision qui j’espère n’est pas irrévocable pourrait me faire croire que ce qui vous domine est l’égo, et l’appât du gain et que faute de cela vous décidez de tout arrêter…

Sachez que ce courrier est une preuve criante de l’intérêt que je porte à ce que vous faites, et que ce n’est pas avec les courbettes et les flatteries que j’aime parler, mais avec franchise et sincérité.

Dans l’attente de l’apaisement de votre colère cher camarade, et l’espoir de me prendre une bonne claque en vous écoutant sur scène je vous prie d’agréer l’expression de mes sincères salutations ( ben oui je sais c’est pompeux ! )
Alice Tamèche

La voix de la raison...un peu trop raisonnable. " Le choix du risque mais aussi le choix d’être en mesure de consacrer tout leur temps au plaisir, à la vocation de créer, au bonheur de pouvoir vivre de sa passion. Quel privilège monsieur ! " Vision très simplifiée. Ce privilège, comme tu l'appelles a un prix et il n'est pas que financier... "Vous avez pris récemment la décision de stopper votre travail d’artiste et d’annuler votre tournée, pour crier votre colère à ceux qui ont violé votre art, soit …Mais n’est -ce pas se tirer une balle dans le pied, une réaction de perdant et non de résistant Je ne comprends pas, j’ai même un moment estimé que vous profitiez de cette trahison pour vous défiler bien vite avec les fonds qu’en tant qu’adhérente au manifeste je vous ai avancés, comme d’autres. Toutefois cela m’est apparu si dangereux, machiavélique et malhonnête que j’ai préféré définitivement renoncer à cette idée " Si tu relies sa bafouille, tu verras qu'il dit que les manifestants auront leur manifeste.... A choisir une raison un peu trop raisonnable ou un caractère " exécrable ", je penche pour le sale carafon...
éoline Il y a 3 ans

La voix de la raison...un peu trop raisonnable.

" Le choix du risque mais aussi le choix d’être en mesure de consacrer tout leur temps au plaisir, à la vocation de créer, au bonheur de pouvoir vivre de sa passion. Quel privilège monsieur ! "

Vision très simplifiée. Ce privilège, comme tu l'appelles a un prix et il n'est pas que financier...

"Vous avez pris récemment la décision de stopper votre travail d’artiste et d’annuler votre tournée, pour crier votre colère à ceux qui ont violé votre art, soit …Mais n’est -ce pas se tirer une balle dans le pied, une réaction de perdant et non de résistant Je ne comprends pas, j’ai même un moment estimé que vous profitiez de cette trahison pour vous défiler bien vite avec les fonds qu’en tant qu’adhérente au manifeste je vous ai avancés, comme d’autres. Toutefois cela m’est apparu si dangereux, machiavélique et malhonnête que j’ai préféré définitivement renoncer à cette idée "

Si tu relies sa bafouille, tu verras qu'il dit que les manifestants auront leur manifeste....

A choisir une raison un peu trop raisonnable ou un caractère " exécrable ", je penche pour le sale carafon...

Salut éoline, Merci de m'avoir lu Pour le 1er point : Je considère qu'un choix ça s'assume, à un moment donné il est bon d'avancer dans ces choix et d'arrêter de se plaindre, on peut pas dire que ce garçon a manqué de chance, même si il a eu aussi le mérite de la saisir au bon moment. Mais franchement il y a des gens qui ont tout autant de talent que lui et qui tourne au chapeau sans se plaindre ...Il peut toujours aller visser des boulons mais je suis pas certaine qu'on le gardera longtemps sur ce genre de poste. Pour le second point : En ce qui concerne le manifeste pour l'instant en tant qu'adhérente je n'ai pas eu plus de choses intéressantes à me mettre sous la dent que les non adhérents ( je suis pas trop fan de ces textes postés, je suis pas convaincue) J'ai aimé par contre les deux titres auxquels tout le monde a accès . Je manque peut être un peu de foi en lui mais c'est normal ce n'est pas un Dieu enfin pas pour moi, c'est juste un artiste qui a quelques idées...Mais attendons la suite. Bonne Journée
Alice Tamèche Il y a 3 ans

Salut éoline,

Merci de m'avoir lu

Pour le 1er point : Je considère qu'un choix ça s'assume, à un moment donné il est bon d'avancer dans ces choix et d'arrêter de se plaindre, on peut pas dire que ce garçon a manqué de chance, même si il a eu aussi le mérite de la saisir au bon moment. Mais franchement il y a des gens qui ont tout autant de talent que lui et qui tourne au chapeau sans se plaindre ...Il peut toujours aller visser des boulons mais je suis pas certaine qu'on le gardera longtemps sur ce genre de poste.

Pour le second point : En ce qui concerne le manifeste pour l'instant en tant qu'adhérente je n'ai pas eu plus de choses intéressantes à me mettre sous la dent que les non adhérents ( je suis pas trop fan de ces textes postés, je suis pas convaincue) J'ai aimé par contre les deux titres auxquels tout le monde a accès . Je manque peut être un peu de foi en lui mais c'est normal ce n'est pas un Dieu enfin pas pour moi, c'est juste un artiste qui a quelques idées...Mais attendons la suite.

Bonne Journée

Un choix, ça s'assume mais ça n'empêche pas de gueuler pour autant. Des artistes qui tournent au chapeau qui ne se plaignent pas, j'en ai connu, j'en connais. J'en ai connu un qui gagnait 2500 fr en 1 journée au chapeau, bah, oui, il ne se plaignait pas. Et puis, il y a les artistes qui gagnent bien leur vie et qui gueulent malgré tout...juste par solidarité pour les autres. LA SOLIDARITE. Quant à visser des boulons, je crois qu'il a connu ce genre de boulot avant de vivre de la musique... Pour le manifeste, tu peux peut-être attendre la fin...
éoline Il y a 3 ans

Un choix, ça s'assume mais ça n'empêche pas de gueuler pour autant. Des artistes qui tournent au chapeau qui ne se plaignent pas, j'en ai connu, j'en connais. J'en ai connu un qui gagnait 2500 fr en 1 journée au chapeau, bah, oui, il ne se plaignait pas. Et puis, il y a les artistes qui gagnent bien leur vie et qui gueulent malgré tout...juste par solidarité pour les autres. LA SOLIDARITE.

Quant à visser des boulons, je crois qu'il a connu ce genre de boulot avant de vivre de la musique...

Pour le manifeste, tu peux peut-être attendre la fin...

eoline, Moi ça ne m'intéresse pas les artistes qui s'épanchent sur le sort, il est pas solidaire dans sa réaction actuelle, pour moi c'est juste une réaction super égocentrée ( mais je lui pardonnerai ça je pense, ça m'est arrivé moi aussi). La solidarité c'est de continuer coûte que coûte malgré les barrières qui se dressent, pour continuer à se faire entendre...c'est ça la résistance. Quand il fait un titre plus général sur la pauvreté, qu'il dénonce les systèmes, quand il s'élève au dessus de son petit problème personnel au travers de son art ...j'adhère ... oui il a connu le boulon mais il a choisi de ne pas y rester aussi , donc il faut assumer un minimum, je n'ai pas envie d'avoir pitié de lui moi ...J'ai envie de reconnaitre ma lutte dans la sa lutte, j'ai envie d'être émue par le partage, oui j'aime cette énergie là chez lui...Il a en lui cette capacité à nous embarquer c'est dommage de spolier tout ça. Pour le manifeste bien sur j'attendu la suite, si il veut bien nous la donner...Mais je crois que ça vient...bizzzzzzzzzzzzz
Alice Tamèche Il y a 3 ans

eoline,

Moi ça ne m'intéresse pas les artistes qui s'épanchent sur le sort, il est pas solidaire dans sa réaction actuelle, pour moi c'est juste une réaction super égocentrée ( mais je lui pardonnerai ça je pense, ça m'est arrivé moi aussi). La solidarité c'est de continuer coûte que coûte malgré les barrières qui se dressent, pour continuer à se faire entendre...c'est ça la résistance. Quand il fait un titre plus général sur la pauvreté, qu'il dénonce les systèmes, quand il s'élève au dessus de son petit problème personnel au travers de son art ...j'adhère ...
oui il a connu le boulon mais il a choisi de ne pas y rester aussi , donc il faut assumer un minimum, je n'ai pas envie d'avoir pitié de lui moi ...J'ai envie de reconnaitre ma lutte dans la sa lutte, j'ai envie d'être émue par le partage, oui j'aime cette énergie là chez lui...Il a en lui cette capacité à nous embarquer c'est dommage de spolier tout ça. Pour le manifeste bien sur j'attendu la suite, si il veut bien nous la donner...Mais je crois que ça vient...bizzzzzzzzzzzzz

Faut arrêter de vouloir façonner les Artistes, à priori, ce sont eux les bâtisseurs. Il a choisi d'être entier, on peut ne pas apprécier, mais il ne va pas changer. Alors oui sa réaction peut trancher avec ce qu'il dit dans ses textes, mais il est libre de faire ce qu'il veut non ? "Le paradoxe se résout dans une tendresse d'écorché, que renforcent les crépuscules et qu'assombrissent les aurores."
Lénitram Il y a 3 ans

Faut arrêter de vouloir façonner les Artistes, à priori, ce sont eux les bâtisseurs.
Il a choisi d'être entier, on peut ne pas apprécier, mais il ne va pas changer.
Alors oui sa réaction peut trancher avec ce qu'il dit dans ses textes, mais il est libre de faire ce qu'il veut non ?
"Le paradoxe se résout dans une tendresse d'écorché, que renforcent les crépuscules et qu'assombrissent les aurores."

défandons le droit à l'imperfection!
Maitre Kaio Il y a 3 ans

défandons le droit à l'imperfection!

Un artiste qui ne veut plus donner de lui même n'est plus un artiste, mais ouf il est revenu sur sa décision il est pas si libre que ça, la liberté tu sais ... Je pense qu'elle s'exerce dans les limites des devoirs que l'on s'impose à soi même, le respect du public est pour moi le premier devoir d'un artiste et heureusement. La liberté c'est accepter sa responsabilité sinon c'est de l'inconscience et ça manque de consistance , ça fait une maison qui tombe en miettes, sans fondation pour reprendre l'image du bâtisseur. Mais tout ceci n'est que mon point de vue et les attentes sont très diverses, mais oui je reconnais j'attends beaucoup des artistes, sans façonner non ...si ça me plait pas je zappe...Mais si j'ai été touchée ne serait ce qu'une seule fois alors oui je vais attendre de l'être à nouveau. Je suis entrée dans une maison, je m'y suis réchauffée, je m'y suis sentie bien , et pour ces raisons je n'ai pas envie que le toit s'écroule . Hi! Je suis comme ça fidèle à mes émotions. Bonne journée Lénitram [quote="Maitre Kaio"]défandons le droit à l'imperfection![/quote]
Alice Tamèche Il y a 3 ans

Un artiste qui ne veut plus donner de lui même n'est plus un artiste, mais ouf il est revenu sur sa décision

il est pas si libre que ça, la liberté tu sais ... Je pense qu'elle s'exerce dans les limites des devoirs que l'on s'impose à soi même, le respect du public est pour moi le premier devoir d'un artiste et heureusement.
La liberté c'est accepter sa responsabilité sinon c'est de l'inconscience et ça manque de consistance , ça fait une maison qui tombe en miettes, sans fondation pour reprendre l'image du bâtisseur.
Mais tout ceci n'est que mon point de vue et les attentes sont très diverses, mais oui je reconnais j'attends beaucoup des artistes, sans façonner non ...si ça me plait pas je zappe...Mais si j'ai été touchée ne serait ce qu'une seule fois alors oui je vais attendre de l'être à nouveau. Je suis entrée dans une maison, je m'y suis réchauffée, je m'y suis sentie bien , et pour ces raisons je n'ai pas envie que le toit s'écroule . Hi! Je suis comme ça fidèle à mes émotions.
Bonne journée Lénitram

défandons le droit à l'imperfection!

pour défendre l'imperfection Maitre il faut savoir la reconnaitre bonne journée
Alice Tamèche Il y a 3 ans

pour défendre l'imperfection Maitre il faut savoir la reconnaitre

bonne journée

Alice, "une réaction égocentrée ", bah, oui, ça me paraît normal. On touche à son bébé là, il est en train " d'accoucher ". " La solidarité c'est de continuer coûte que coûte malgré les barrières qui se dressent, pour continuer à se faire entendre...c'est ça la résistance " euh...parce que ce n'est pas ce qu'il fait ? Pourquoi la plupart des personnes voit la fin du manifeste dans son coup de gueule ? Ce n'est pourtant pas ce qu'il dit... Je n'ai pas pitié de lui, pourquoi avoir pitié de lui ? " J'ai envie de reconnaitre ma lutte dans la sa lutte, j'ai envie d'être émue par le partage, oui j'aime cette énergie là chez lui.. " Tes envies sont très sympas mais, on est un peu dans le rêve fantasmagorique...Il y a en face de toi , un artiste avec son monde artistique bien à lui, ses messages. Chacun y prend ce qu'il veut mais on ne peut pas reprocher à un artiste de ne pas nous donner ce que chacun imagine, espère. Il propose, après, à chacun ses choix. Est-ce que ta lutte est sa lutte ? Est-ce que les luttes de chacun de ses fans sont ses luttes ? Pourquoi vouloir coller autant de charges sur le dos d'un seul homme ? Là, limite, les fans deviennent tyrans. Alice, bientôt la suite ... ;) [quote="Lénitram"]Faut arrêter de vouloir façonner les Artistes, à priori, ce sont eux les bâtisseurs. Il a choisi d'être entier, on peut ne pas apprécier, mais il ne va pas changer. Alors oui sa réaction peut trancher avec ce qu'il dit dans ses textes, mais il est libre de faire ce qu'il veut non ? "Le paradoxe se résout dans une tendresse d'écorché, que renforcent les crépuscules et qu'assombrissent les aurores."[/quote] +1 ouais parce qu'un keupon, bah, c'est un keupon ...
éoline Il y a 3 ans

Alice,
"une réaction égocentrée ", bah, oui, ça me paraît normal. On touche à son bébé là, il est en train " d'accoucher ".
" La solidarité c'est de continuer coûte que coûte malgré les barrières qui se dressent, pour continuer à se faire entendre...c'est ça la résistance " euh...parce que ce n'est pas ce qu'il fait ? Pourquoi la plupart des personnes voit la fin du manifeste dans son coup de gueule ? Ce n'est pourtant pas ce qu'il dit...

Je n'ai pas pitié de lui, pourquoi avoir pitié de lui ?

" J'ai envie de reconnaitre ma lutte dans la sa lutte, j'ai envie d'être émue par le partage, oui j'aime cette énergie là chez lui.. "
Tes envies sont très sympas mais, on est un peu dans le rêve fantasmagorique...Il y a en face de toi , un artiste avec son monde artistique bien à lui, ses messages. Chacun y prend ce qu'il veut mais on ne peut pas reprocher à un artiste de ne pas nous donner ce que chacun imagine, espère. Il propose, après, à chacun ses choix.
Est-ce que ta lutte est sa lutte ? Est-ce que les luttes de chacun de ses fans sont ses luttes ? Pourquoi vouloir coller autant de charges sur le dos d'un seul homme ? Là, limite, les fans deviennent tyrans.
Alice, bientôt la suite ...

Faut arrêter de vouloir façonner les Artistes, à priori, ce sont eux les bâtisseurs.
Il a choisi d'être entier, on peut ne pas apprécier, mais il ne va pas changer.
Alors oui sa réaction peut trancher avec ce qu'il dit dans ses textes, mais il est libre de faire ce qu'il veut non ?
"Le paradoxe se résout dans une tendresse d'écorché, que renforcent les crépuscules et qu'assombrissent les aurores."

+1
ouais parce qu'un keupon, bah, c'est un keupon ...

[quote="Alice Tamèche"]UJe suis entrée dans une maison, je m'y suis réchauffée, je m'y suis sentie bien , et pour ces raisons je n'ai pas envie que le toit s'écroule . Hi! Je suis comme ça fidèle à mes émotions. Bonne journée Lénitram [/quote] Ton image est belle ;) et dit comme cela, ton message est un peu plus parlant. Oui, chacun ses attentes, moi tant qu'un artiste ne se fourvoie pas, il ou elle peut faire ce qu'il lui chante. Je suis juste là pour recevoir ce qu'il ou elle décide de donner, et qu'il peut reprendre. C'est le jeu.
Lénitram Il y a 3 ans

UJe suis entrée dans une maison, je m'y suis réchauffée, je m'y suis sentie bien , et pour ces raisons je n'ai pas envie que le toit s'écroule . Hi! Je suis comme ça fidèle à mes émotions.
Bonne journée Lénitram


Ton image est belle et dit comme cela, ton message est un peu plus parlant.

Oui, chacun ses attentes, moi tant qu'un artiste ne se fourvoie pas, il ou elle peut faire ce qu'il lui chante.
Je suis juste là pour recevoir ce qu'il ou elle décide de donner, et qu'il peut reprendre. C'est le jeu.

[quote="Alice Tamèche"]pour défendre l'imperfection Maitre il faut savoir la reconnaitre[/quote]non, du tout. je peux accepter l'imperfection d'autrui sans qu'autrui ne la reconnaisse.
Maitre Kaio Il y a 3 ans

pour défendre l'imperfection Maitre il faut savoir la reconnaitre
non, du tout.

je peux accepter l'imperfection d'autrui sans qu'autrui ne la reconnaisse.

[quote="Maitre Kaio"]non, du tout. je peux accepter l'imperfection d'autrui sans qu'autrui ne la reconnaisse.[/quote] Pas faux !
attachiante Il y a 3 ans

non, du tout.

je peux accepter l'imperfection d'autrui sans qu'autrui ne la reconnaisse.


Pas faux !

[quote="Alice Tamèche"]Un artiste qui ne veut plus donner de lui même n'est plus un artiste, mais ouf il est revenu sur sa décision il est pas si libre que ça, la liberté tu sais ... Je pense qu'elle s'exerce dans les limites des devoirs que l'on s'impose à soi même, le respect du public est pour moi le premier devoir d'un artiste et heureusement. La liberté c'est accepter sa responsabilité sinon c'est de l'inconscience et ça manque de consistance , ça fait une maison qui tombe en miettes, sans fondation pour reprendre l'image du bâtisseur. [/quote] Et c'est parce qu'il est libre qu'il ne se soumet pas à ce genre de diktât. Peut-être que sa liberté, ses responsabilités vont au delà des limites que tu veux lui imposer...
éoline Il y a 3 ans

Un artiste qui ne veut plus donner de lui même n'est plus un artiste, mais ouf il est revenu sur sa décision

il est pas si libre que ça, la liberté tu sais ... Je pense qu'elle s'exerce dans les limites des devoirs que l'on s'impose à soi même, le respect du public est pour moi le premier devoir d'un artiste et heureusement.
La liberté c'est accepter sa responsabilité sinon c'est de l'inconscience et ça manque de consistance , ça fait une maison qui tombe en miettes, sans fondation pour reprendre l'image du bâtisseur.


Et c'est parce qu'il est libre qu'il ne se soumet pas à ce genre de diktât.
Peut-être que sa liberté, ses responsabilités vont au delà des limites que tu veux lui imposer...

Puis artiste, ça veut plus rien dire. C'est un artiste commerçant lui, y'a des manières de vendre, parceque oui, on revient à ça. J'pense que le vrai art est celui qui ne se monnaie pas. Si ta canson vaut un euro et te rapporte 3 euros à la radio, je préfère aller boire un café et lire un livre. Toujours devoir payer le support... Matérialisme et consommation
AnonymeIl y a 3 ans

Puis artiste, ça veut plus rien dire. C'est un artiste commerçant lui, y'a des manières de vendre, parceque oui, on revient à ça. J'pense que le vrai art est celui qui ne se monnaie pas. Si ta canson vaut un euro et te rapporte 3 euros à la radio, je préfère aller boire un café et lire un livre.
Toujours devoir payer le support... Matérialisme et consommation

Merci Méduse ça fait du bien d'être comprise Bonne journée
Alice Tamèche Il y a 3 ans

Merci Méduse ça fait du bien d'être comprise

Bonne journée

on en revient toujours à : " un artiste, on ne le paye pas "...ok, mais, dans un monde où tout est gratuit alors ! parce que sinon, il fait comment pour vivre l'artiste...parce que sinon, il finit par bosser dans un autre domaine qui lui permet de vivre. " Vivre d'amour et d'eau fraîche " dans les contes, oui - dans la vraie vie, c'est un peu plus compliquée...
éoline Il y a 3 ans

on en revient toujours à : " un artiste, on ne le paye pas "...ok, mais, dans un monde où tout est gratuit alors ! parce que sinon, il fait comment pour vivre l'artiste...parce que sinon, il finit par bosser dans un autre domaine qui lui permet de vivre. " Vivre d'amour et d'eau fraîche " dans les contes, oui - dans la vraie vie, c'est un peu plus compliquée...

C'est bien dommage que nous public , nous ayions à nous poser toutes ces questions ... Je trouve ça très difficile ce débat sur "gagner" de l'argent avec son art ou pas ...c'est beaucoup plus compliqué qu'il n'y parait Il y a plus un problème sociétal ...je me disais à un moment donné, ça serait bien de retourner au temps des mécènes quand les artistes était financés par des passionnés, par des financiers , ça doit exister encore un.peu je pense , dans la peinture peut être ...mais voilà si c'était le cas ils perderaient beaucoup en autonomie , ils se sentiraient moins libres...le public est il un nouveau mécène? ...les artistes devraient pouvoir s'affranchir de tout ça , oui mais comment ??? Moi j'ai pas de réponses.
Alice Tamèche Il y a 3 ans

C'est bien dommage que nous public , nous ayions à nous poser toutes ces questions ...

Je trouve ça très difficile ce débat sur "gagner" de l'argent avec son art ou pas ...c'est beaucoup plus compliqué qu'il n'y parait

Il y a plus un problème sociétal ...je me disais à un moment donné, ça serait bien de retourner au temps des mécènes quand les artistes était financés par des passionnés, par des financiers , ça doit exister encore un.peu je pense , dans la peinture peut être ...mais voilà si c'était le cas ils perderaient beaucoup en autonomie , ils se sentiraient moins libres...le public est il un nouveau mécène? ...les artistes devraient pouvoir s'affranchir de tout ça , oui mais comment ??? Moi j'ai pas de réponses.

Pourquoi les artistes devraient pouvoir s'affranchir de ça plus que les autres corps de métiers ??
éoline Il y a 3 ans

Pourquoi les artistes devraient pouvoir s'affranchir de ça plus que les autres corps de métiers ??

[quote="ProletaRien"] Je me demande s'il a cherché le coup de buzz - comme à l'époque de son affiche j'accuse dont il savait parfaitement qu'elle ne passerait pas dans le métro, c'était plutôt fin - ou si vraiment, nous sommes face à un mec qui hurle de façon condescendante au monde à quel point l'enfer brûle, mais qui, paradoxalement, confie après des années de travail son trésor à Hadès, et qui s'offusque en pleurant aux yeux de tous qu'il s'est brulé au final...[/quote] Après tu peux toujours utilisé les armes de " l'ennemi " ; moi je compte plus les découvertes artistiques ou autre faites grâce aux réseaux sociaux, ou au actions collectives déclenchées via ces fameux réseaux. Ensuite, tu peux difficilement, très difficilement, t'affranchir des distributeurs tels qu'Amazon etc, surtout à grande échelle. Perso j'auto édite mes bouquins, je te dis pas le prix exorbitant des frais de livraisons... et les taxes qui vont avec. Et c'est pas comme si il vendait une poignée d'album... Déjà il a le mérite de tenter un truc avec ce manifeste, ça peut foirer mais au final on aura quoi qu'il arrive des trucs à écouter.
Lénitram Il y a 3 ans


Je me demande s'il a cherché le coup de buzz - comme à l'époque de son affiche j'accuse dont il savait parfaitement qu'elle ne passerait pas dans le métro, c'était plutôt fin - ou si vraiment, nous sommes face à un mec qui hurle de façon condescendante au monde à quel point l'enfer brûle, mais qui, paradoxalement, confie après des années de travail son trésor à Hadès, et qui s'offusque en pleurant aux yeux de tous qu'il s'est brulé au final...
@ProletaRien


Après tu peux toujours utilisé les armes de " l'ennemi " ; moi je compte plus les découvertes artistiques ou autre faites grâce aux réseaux sociaux, ou au actions collectives déclenchées via ces fameux réseaux.

Ensuite, tu peux difficilement, très difficilement, t'affranchir des distributeurs tels qu'Amazon etc, surtout à grande échelle. Perso j'auto édite mes bouquins, je te dis pas le prix exorbitant des frais de livraisons... et les taxes qui vont avec. Et c'est pas comme si il vendait une poignée d'album...
Déjà il a le mérite de tenter un truc avec ce manifeste, ça peut foirer mais au final on aura quoi qu'il arrive des trucs à écouter.

Cela dépend comment tu considères l'art Eoline, moi je considére que pour être un créateur il ne faut pas avoir peur de faire "nouveau" il faut garder sa fraîcheur, pas forcément peindre, dire, ou faire ce dont on attend de toi, or il y a le risque derrière de ne pas vendre parce que ça ne plait pas ...donc si les artistes étaient en dehors des aspects matériels ça serait mieux pour l'art et la culture , si l'artiste est trop envahi par ces questions matérielles et alimentaires il risque de ne pas prendre assez de risques justement dans ce qu'il fait...quand tu fais parti d'un autre corps de métier c'est différent tu dois faire ce qu'on attend de toi c'est très différent .Bref être un artiste pour moi c'est pas vraiment un métier ou alors c'est pas un métier comme les autres , d'ailleurs beaucoup d'artistes ont d'autres activités pour vivre ( je pense aux écrivains et auteurs qui sont souvent journalistes ou autres job alimentaire s" ...bon moi je veux bien entretenir Damien remarque mais va falloir qu'il depote ....mouahhhhhh...
Alice Tamèche Il y a 3 ans

Cela dépend comment tu considères l'art Eoline, moi je considére que pour être un créateur il ne faut pas avoir peur de faire "nouveau" il faut garder sa fraîcheur, pas forcément peindre, dire, ou faire ce dont on attend de toi, or il y a le risque derrière de ne pas vendre parce que ça ne plait pas ...donc si les artistes étaient en dehors des aspects matériels ça serait mieux pour l'art et la culture , si l'artiste est trop envahi par ces questions matérielles et alimentaires il risque de ne pas prendre assez de risques justement dans ce qu'il fait...quand tu fais parti d'un autre corps de métier c'est différent tu dois faire ce qu'on attend de toi c'est très différent .Bref être un artiste pour moi c'est pas vraiment un métier ou alors c'est pas un métier comme les autres , d'ailleurs beaucoup d'artistes ont d'autres activités pour vivre ( je pense aux écrivains et auteurs qui sont souvent journalistes ou autres job alimentaire s" ...bon moi je veux bien entretenir Damien remarque mais va falloir qu'il depote ....mouahhhhhh...

Alice L'artiste fait ce qu'il est, ce qu'il l'inspire et pas ce qu'on attend de lui. "il y a le risque derrière de ne pas vendre parce que ça ne plait pas .." ??? ça veut dire qu'il y a l'art qui plaît, à la mode et l'art qu'on décrète " nul " . Et là, on part sur la puissance des médias à décider et à influencer le public. Il est là, le combat, non ? permettre à chacun de pouvoir proposer son art sans un contrôle d'une société bien pensante ? Pas sûre ! Et pourtant c'est important l'art...certainement un peu trop apparemment. :)
éoline Il y a 3 ans

Alice
L'artiste fait ce qu'il est, ce qu'il l'inspire et pas ce qu'on attend de lui.

"il y a le risque derrière de ne pas vendre parce que ça ne plait pas .." ??? ça veut dire qu'il y a l'art qui plaît, à la mode et l'art qu'on décrète " nul " . Et là, on part sur la puissance des médias à décider et à influencer le public. Il est là, le combat, non ? permettre à chacun de pouvoir proposer son art sans un contrôle d'une société bien pensante ? Pas sûre ! Et pourtant c'est important l'art...certainement un peu trop apparemment.

[quote="ProletaRien"] On parle de ça : http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/08/18/difficiles-conditions-de-travail-chez-amazon-le-prix-du-succes_4728505_1656994.html http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/16/les-travailleurs-chez-amazon-ont-des-conditions-de-travail-dignes-du-xixe-siecle_3517609_3234.html http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/08/17/32001-20150817ARTFIG00173-amazon-accuse-d-etre-un-enfer-pour-ses-employes.php http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/au-royaume-uni-les-conditions-de-travail-douteuses-des-livreurs-amazon-616781.html http://www.magazine-avantages.fr/,nos-courses-livrees-en-1h-avec-amazon-prime-now,186309.asp (tu noteras l'effort pour la pluralité des sources) Amazon, quoi. L'entreprise qui aujourd'hui est en train de développer massivement son "Un besoin, même petit (sous entendu : SURTOUT SPONTANE ET INUTILE) ? Prenez votre smartphone et en UNE HEURE il est chez vous !". Ouais, dans un monde fini qui en chie, Amazon c'est un nouveau collier rouge pour ton chien parce que le bleu te saoule en moins de deux heures. C'est le nouveau Saez en dix secondes pendant un mois. C'est l'progrès, c'est ça ?.. Quand j'étais encore dans ton monde, je travaillais à La Poste... frais d'envoi tu disais ? (...) Mais entre son discours depuis j'accuse, et là, voir les skeuds sur Itunes Amazon et le pétage de plomb (je ne suis pas un saucisson, ne me découpez pas !), faut vraiment être une groupie pour ne pas au moins vouloir reconnaitre qu'y'a comme un lourd paradoxe ^^[/quote] On est complètement d'accord sur Amazon, te formalise pas là dessus :) et bien évidemment que je passerai pas par eux pour me procurer l'album. & sur les frais d'envoi, quand tu fais appel à un site qui imprime ton bouquin, crois moi, ça dépasse largement les 3 euros, en général c'est même plus cher que le coût de fabrication du livre... Et lis plus haut, je parle justement du paradoxe ;)
Lénitram Il y a 3 ans



On parle de ça :
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/08/18/difficiles-conditions-de-travail-chez-amazon-le-prix-du-succes_4728505_1656994.html

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/16/les-travailleurs-chez-amazon-ont-des-conditions-de-travail-dignes-du-xixe-siecle_3517609_3234.html

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/08/17/32001-20150817ARTFIG00173-amazon-accuse-d-etre-un-enfer-pour-ses-employes.php

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/au-royaume-uni-les-conditions-de-travail-douteuses-des-livreurs-amazon-616781.html

http://www.magazine-avantages.fr/,nos-courses-livrees-en-1h-avec-amazon-prime-now,186309.asp

(tu noteras l'effort pour la pluralité des sources)

Amazon, quoi. L'entreprise qui aujourd'hui est en train de développer massivement son "Un besoin, même petit (sous entendu : SURTOUT SPONTANE ET INUTILE) ? Prenez votre smartphone et en UNE HEURE il est chez vous !". Ouais, dans un monde fini qui en chie, Amazon c'est un nouveau collier rouge pour ton chien parce que le bleu te saoule en moins de deux heures. C'est le nouveau Saez en dix secondes pendant un mois. C'est l'progrès, c'est ça ?..

Quand j'étais encore dans ton monde, je travaillais à La Poste... frais d'envoi tu disais ?
(...)
Mais entre son discours depuis j'accuse, et là, voir les skeuds sur Itunes Amazon et le pétage de plomb (je ne suis pas un saucisson, ne me découpez pas !), faut vraiment être une groupie pour ne pas au moins vouloir reconnaitre qu'y'a comme un lourd paradoxe
@ProletaRien


On est complètement d'accord sur Amazon, te formalise pas là dessus et bien évidemment que je passerai pas par eux pour me procurer l'album.
& sur les frais d'envoi, quand tu fais appel à un site qui imprime ton bouquin, crois moi, ça dépasse largement les 3 euros, en général c'est même plus cher que le coût de fabrication du livre...

Et lis plus haut, je parle justement du paradoxe

L'artiste digne de porter ce nom oui Eoline, cet artiste oui fait ce qu'il est, ce qu'il inspire et pas ce qu'on attend de lui.( mais il fait...c'est pourquoi je suis heureuse que Damien poursuive l'aventure ) Mais avouons qu'aujourd'hui beaucoup se disent artiste mais ont perdu cette fraîcheur, nous sommes d'accord Après c'est pas parce que ça marche que c'est nul non je crois pas, le public n'est pas une nébuleuse de crétins décervelés non plus, beaucoup savent reconnaitre la sincérité et le talent véritable, j'ai foi en cela. Ce qui est inquiétant plutôt aujourd'hui c'est que pour se faire connaitre, pour porter son art vers le public il faut passer par des réseaux qui ne vous accordent que très difficilement de crédits, bref qui ne prennent pas de risques, ils font leur choix en fonction de critères de seuil de rentabilité, de débouchés potentiels, de "qu'est ce qui plait" 'qu'est ce qui va se vendre", et tout cela est fortement incompatible avec l'innovation, avec la création, avec l'audace de l'artiste, c'est comme ça que Marc Lavoine parvient à faire éditer son bouquin alors que la très talentueuse Madame bidule machin chose n'y parviendra jamais ...Mais je gage que les grandes choses arrivent souvent par les petites portes...Alors en tant que public , enlevons nos œillères et regardons vers les petites portes celles que l'on ne fait pas briller mais derrière lesquelles se lèvent le soleil ...sur ces bons mots je retourne à mes petits boulons qui sont mes petits sous de demain. Nice day
Alice Tamèche Il y a 3 ans

L'artiste digne de porter ce nom oui Eoline, cet artiste oui fait ce qu'il est, ce qu'il inspire et pas ce qu'on attend de lui.( mais il fait...c'est pourquoi je suis heureuse que Damien poursuive l'aventure ) Mais avouons qu'aujourd'hui beaucoup se disent artiste mais ont perdu cette fraîcheur, nous sommes d'accord
Après c'est pas parce que ça marche que c'est nul non je crois pas, le public n'est pas une nébuleuse de crétins décervelés non plus, beaucoup savent reconnaitre la sincérité et le talent véritable, j'ai foi en cela.
Ce qui est inquiétant plutôt aujourd'hui c'est que pour se faire connaitre, pour porter son art vers le public il faut passer par des réseaux qui ne vous accordent que très difficilement de crédits, bref qui ne prennent pas de risques, ils font leur choix en fonction de critères de seuil de rentabilité, de débouchés potentiels, de "qu'est ce qui plait" 'qu'est ce qui va se vendre", et tout cela est fortement incompatible avec l'innovation, avec la création, avec l'audace de l'artiste, c'est comme ça que Marc Lavoine parvient à faire éditer son bouquin alors que la très talentueuse Madame bidule machin chose n'y parviendra jamais ...Mais je gage que les grandes choses arrivent souvent par les petites portes...Alors en tant que public , enlevons nos œillères et regardons vers les petites portes celles que l'on ne fait pas briller mais derrière lesquelles se lèvent le soleil ...sur ces bons mots je retourne à mes petits boulons qui sont mes petits sous de demain. Nice day

"Après c'est pas parce que ça marche que c'est nul non je crois pas..." je n'ai pas dit ça, non plus. "le public n'est pas une nébuleuse de crétins décervelés non plus, beaucoup savent reconnaitre la sincérité et le talent véritable, j'ai foi en cela. " oui, mais il y a de tout dans le public....des suiveurs aussi. Picasso dénonçait lui-même l'absurdité du marché ( il n'est pas le seul, Banksy le dénonce aussi, par ex...). P.Picasso avouait que faire un point au milieu d'une toile blanche avec sa signature devenait une œuvre d'art....Aberrant. Mais le marché de la peinture, c'est ...une niche fiscale. "Alors en tant que public , enlevons nos œillères et regardons vers les petites portes celles que l'on ne fait pas briller mais derrière lesquelles se lèvent le soleil ...sur ces bons mots je retourne à mes petits boulons qui sont mes petits sous de demain. Nice day " ++ ;)
éoline Il y a 3 ans

"Après c'est pas parce que ça marche que c'est nul non je crois pas..." je n'ai pas dit ça, non plus.

"le public n'est pas une nébuleuse de crétins décervelés non plus, beaucoup savent reconnaitre la sincérité et le talent véritable, j'ai foi en cela. " oui, mais il y a de tout dans le public....des suiveurs aussi. Picasso dénonçait lui-même l'absurdité du marché ( il n'est pas le seul, Banksy le dénonce aussi, par ex...). P.Picasso avouait que faire un point au milieu d'une toile blanche avec sa signature devenait une œuvre d'art....Aberrant. Mais le marché de la peinture, c'est ...une niche fiscale.

"Alors en tant que public , enlevons nos œillères et regardons vers les petites portes celles que l'on ne fait pas briller mais derrière lesquelles se lèvent le soleil ...sur ces bons mots je retourne à mes petits boulons qui sont mes petits sous de demain. Nice day "
++

Démasquer les faussaires sur cette page est un régal... "Je me suis inscrits ici pour chier sur Saez mais faut pas ça se voit trop donc je vais mettre quelques touches sans me faire griller, et bien sûr en expliquant que moi je suis passé à autre chose, sous entendu, "vous qui êtes restés des merdes"... "Et bien en fait dans la logique d'un monde abouti et en phase avec ses réalités humaines et environnementales, l'artiste ne devrait pas à avoir à réfléchir à savoir si son art doit lui rapporter mass pognon ou pas. " Il a expliqué 1000 fois sa situation d'artiste, Télérama, l'Humanité, sûr que tu dois pourtant en être un sérieux lecteur
Julien.R Il y a 3 ans

Démasquer les faussaires sur cette page est un régal...

"Je me suis inscrits ici pour chier sur Saez mais faut pas ça se voit trop donc je vais mettre quelques touches sans me faire griller, et bien sûr en expliquant que moi je suis passé à autre chose, sous entendu, "vous qui êtes restés des merdes"...

"Et bien en fait dans la logique d'un monde abouti et en phase avec ses réalités humaines et environnementales, l'artiste ne devrait pas à avoir à réfléchir à savoir si son art doit lui rapporter mass pognon ou pas. "

Il a expliqué 1000 fois sa situation d'artiste, Télérama, l'Humanité, sûr que tu dois pourtant en être un sérieux lecteur

Ah mais je dois dire que tu joues assez finement
Julien.R Il y a 3 ans

Ah mais je dois dire que tu joues assez finement

[quote="ProletaRien"]Votre monde est-il si déconnecté de l'horreur sociétale [/quote] Déjà le "vous" pose problème, on a ici beaucoup d'investisseurs, confondant la proposition de Damien Saez avec du Crowfunding ou des achats d'actions que "la société du coup m'appartient alors fait ce que je veux", et un peu vexés parce qu'ils écoutent Saez qui vomi en même temps sur eux en dénonçant leur mode de consommation, je me considère pas du tout dans le "vous". Acrimed, Rezo.net, Le Monde Diplo, la pompe à Phynance etc... le taf est fait ailleurs, j'écoutes pas forcément Damien Saez pour y retrouver la même chose. Il m'a un peu déçu sur ses prises de positions dans ses deux chansons, ça change rien au fait que musicalement c'est juste excellent et qu'à chaque phrase "d'autres blabla sont meilleurs, aussi bons pourquoi on en parle pas, ils sont plus humbles", j'attends toujours des noms. Dans les hommages rendus en chanson pour le Bataclan, je vois rien du niveau des "Enfants paradis", je suis peut être malentendant habitué aux sonorités de l'artiste de Messina mais j'y vois rien de comparable. Je suis déçu par son texte peu intelligible, mais pas par ce qu'il y dit, il aurait dû passer sa copie à Lordon ou Salingue, il aurait eu l'air moins bête. Je ne suis pas déçu qu'il doit distribuer sur Amazon et autres, je pense que la culture doit être accessible à tous, si comme le fonctionne Netflix, 3 débiles peuvent tomber dans une recherche aléatoire en tapant bêtement "terroriste" ou "attentat" dans la barre de recherche, ils peuvent tomber sur l'album de Saez, pour moi le taf est fait. Je ne suis pas déçu de son supposé "egoïsme", tous les grands ont été sans concessions, imbus de leur personne, je ne vois pas pourquoi Damien Saez qui prétend en être ne le serait pas aussi. Nous vivons dans la médiocrité, on le constate tous les jours et les commentaires sur les news du "Manifeste" peuvent en attester, même ses "manifestants" sont atteints à un haut niveau qui fait assez peur. Mais le caricaturer et se mettre "au-dessus" pour en faite le dégommer sans arrêt, je pige pas, c'est comme les abrutis autour de moi qui disent "Non mais moi aussi à 20 ans j'étais de gauche, puis après j'ai mûri", on est pas très loin.
Julien.R Il y a 3 ans

Votre monde est-il si déconnecté de l'horreur sociétale
@ProletaRien


Déjà le "vous" pose problème, on a ici beaucoup d'investisseurs, confondant la proposition de Damien Saez avec du Crowfunding ou des achats d'actions que "la société du coup m'appartient alors fait ce que je veux", et un peu vexés parce qu'ils écoutent Saez qui vomi en même temps sur eux en dénonçant leur mode de consommation, je me considère pas du tout dans le "vous".
Acrimed, Rezo.net, Le Monde Diplo, la pompe à Phynance etc... le taf est fait ailleurs, j'écoutes pas forcément Damien Saez pour y retrouver la même chose.
Il m'a un peu déçu sur ses prises de positions dans ses deux chansons, ça change rien au fait que musicalement c'est juste excellent et qu'à chaque phrase "d'autres blabla sont meilleurs, aussi bons pourquoi on en parle pas, ils sont plus humbles", j'attends toujours des noms.
Dans les hommages rendus en chanson pour le Bataclan, je vois rien du niveau des "Enfants paradis", je suis peut être malentendant habitué aux sonorités de l'artiste de Messina mais j'y vois rien de comparable.
Je suis déçu par son texte peu intelligible, mais pas par ce qu'il y dit, il aurait dû passer sa copie à Lordon ou Salingue, il aurait eu l'air moins bête.
Je ne suis pas déçu qu'il doit distribuer sur Amazon et autres, je pense que la culture doit être accessible à tous, si comme le fonctionne Netflix, 3 débiles peuvent tomber dans une recherche aléatoire en tapant bêtement "terroriste" ou "attentat" dans la barre de recherche, ils peuvent tomber sur l'album de Saez, pour moi le taf est fait.
Je ne suis pas déçu de son supposé "egoïsme", tous les grands ont été sans concessions, imbus de leur personne, je ne vois pas pourquoi Damien Saez qui prétend en être ne le serait pas aussi.
Nous vivons dans la médiocrité, on le constate tous les jours et les commentaires sur les news du "Manifeste" peuvent en attester, même ses "manifestants" sont atteints à un haut niveau qui fait assez peur.

Mais le caricaturer et se mettre "au-dessus" pour en faite le dégommer sans arrêt, je pige pas, c'est comme les abrutis autour de moi qui disent "Non mais moi aussi à 20 ans j'étais de gauche, puis après j'ai mûri", on est pas très loin.


[quote="Meduse"]Les belles idées, les belles paroles, très bien. Mais les actes... C est ce qui change réellement une vie, voir un monde ![/quote] Rezo.net, Le Monde Diplo, Acrimed, Mediapart sont des exemples, tu peux tout à fait critiquer et "t'en servir". L'idée qu'il faut être SDF pour parler des SDF, ou rester pauvre parce que t'es un connard qui veut dénoncer les mecs qui gagnent du fric, ça tient pas un instant. Pour diffuser ses idées, il y a besoin de financement et une large écoute, Damien Saez l'a bien compris. Puis un dernier exemple pour la route, Ferré était le plus grand d'entre tous et pourtant il était présent dans les médias et dans le même temps : https://www.youtube.com/watch?v=ja31rCWUPFc
Julien.R Il y a 3 ans

Les belles idées, les belles paroles, très bien. Mais les actes... C est ce qui change réellement une vie, voir un monde !
@Meduse


Rezo.net, Le Monde Diplo, Acrimed, Mediapart sont des exemples, tu peux tout à fait critiquer et "t'en servir".

L'idée qu'il faut être SDF pour parler des SDF, ou rester pauvre parce que t'es un connard qui veut dénoncer les mecs qui gagnent du fric, ça tient pas un instant.
Pour diffuser ses idées, il y a besoin de financement et une large écoute, Damien Saez l'a bien compris.

Puis un dernier exemple pour la route, Ferré était le plus grand d'entre tous et pourtant il était présent dans les médias et dans le même temps :


https://www.youtube.com/watch?v=ja31rCWUPFc

[quote="ProletaRien"]Mais ferré n'a jamais hurlé quand à l'époque il était vendu entre deux émissions de télé, lui ? C'est là le truc. Tu peux pas frapper le cuisiner, cracher dans la soupe et vouloir ta part des bénéfices... Fin à mon avis.[/quote] Hein ? [quote="ProletaRien"]Ouais, j'aime bien l'artiste Brel mais pas l'homme. [/quote] C'est à dire ? [quote="ProletaRien"] maintenant nous avons une évasion par la Léo Ferré[/quote] Mes exemples semblent très clair sur la manière de proposer sensiblement la même chose que Damien Saez. https://www.amazon.fr/Monde-diplomatique-Hors-s%C3%A9rie-dessin%C3%A9e/dp/2917327065 Je te vois plutôt tenter de fuir pour le coup, tu n'en es pas à ton premier coup sur le forum sur la critique, tu as ouvert un topic très finement, c'est passé auprès de beaucoup ;) Même le choix du pseudo fait sourire, on retrouve cette pratique assez couramment sur le net, tu sais, semer la confusion, s'approprier les idées des autres...
Julien.R Il y a 3 ans

Mais ferré n'a jamais hurlé quand à l'époque il était vendu entre deux émissions de télé, lui ? C'est là le truc. Tu peux pas frapper le cuisiner, cracher dans la soupe et vouloir ta part des bénéfices... Fin à mon avis.
@ProletaRien


Hein ?

Ouais, j'aime bien l'artiste Brel mais pas l'homme.
@ProletaRien


C'est à dire ?

maintenant nous avons une évasion par la Léo Ferré
@ProletaRien


Mes exemples semblent très clair sur la manière de proposer sensiblement la même chose que Damien Saez. https://www.amazon.fr/Monde-diplomatique-Hors-s%C3%A9rie-dessin%C3%A9e/dp/2917327065

Je te vois plutôt tenter de fuir pour le coup, tu n'en es pas à ton premier coup sur le forum sur la critique, tu as ouvert un topic très finement, c'est passé auprès de beaucoup
Même le choix du pseudo fait sourire, on retrouve cette pratique assez couramment sur le net, tu sais, semer la confusion, s'approprier les idées des autres...