Le forum de la communauté SaezLive

[quote="gavroche_greyjoy"][quote="Isa"]tu comprends mieux pourquoi on est nombreux-ses à avoir peur des votes en faveur de l'extrême-droite, même si on n'est pas la "victime idéale" dont tu parlais dans ton post précédent ?[/quote] oui, oui, je comprends mieux, même si là tout de suite, je t'avoue que ça ne change pas grand chose à mon ressenti. Lors des prochaines élections, les municipales, si les partis d'extrême-droite montent à nouveau, je ne suis pas sûr de me retrouver en panique ! Même si cette lecture m'a bien fait réfléchir sur le fait que l'expansion de l'extrême-droite doit toujours être crainte car c'est comme un poison, qui petit à petit envahit tout dans nos vies. [/quote] --> Sur le sens d'un vote FN aux municipales, je ne suis pas d'accord avec toi. Aux municipales, les gens tendent à voter pour une politique de proximité, avec des questions aussi basiques que : promesse d'une ligne de bus, activités périscolaires, etc, voire dans les plus petites communes, pour un homme et/ou une équipe indépendamment de son étiquette, soit parce que les candidats étaient déjà plus ou moins actifs dans la commune (assos, conseil municipal,...) soit parce qu'on le ou les connaît parce que c'est le beau-frère du cousin du voisin de sa grand-mère et qu'il est vachement sympa quand il fait des courgettes, il en donne autour de lui. Du local, du basique, du quotidien. Si des gens qui ne répondent pas à ces catégories candidatent et réussissent aux municipales, cela signifie que ce n'est plus pour des gens qui portent des idées que l'on vote, mais pour des idées opportunément portées par des gens afin de gagner un territoire. Il n'y a plus adhésion à un bonhomme (en bien ou en mal, là n'est pas la question), mais à une idée (en bien ou, etc...). Donc, cela signifie que les votants adhèrent aux idées accessoirement défendues par un bonhomme lambda et qu'il y a volonté que ces idées soient mises en oeuvre dans le quotidien. Et ça, l'histoire montre que c'est pas cool. Donc, pour moi, la part des votes FN dans un scrutin aussi "personnifié" que les municipales serait l'ultime signal d'alerte avant que la machine ne puisse être arrêtée.
Ema Il y a 8 jours

tu comprends mieux pourquoi on est nombreux-ses à avoir peur des votes en faveur de l'extrême-droite, même si on n'est pas la "victime idéale" dont tu parlais dans ton post précédent ?

oui, oui, je comprends mieux, même si là tout de suite, je t'avoue que ça ne change pas grand chose à mon ressenti. Lors des prochaines élections, les municipales, si les partis d'extrême-droite montent à nouveau, je ne suis pas sûr de me retrouver en panique ! Même si cette lecture m'a bien fait réfléchir sur le fait que l'expansion de l'extrême-droite doit toujours être crainte car c'est comme un poison, qui petit à petit envahit tout dans nos vies.


--> Sur le sens d'un vote FN aux municipales, je ne suis pas d'accord avec toi. Aux municipales, les gens tendent à voter pour une politique de proximité, avec des questions aussi basiques que : promesse d'une ligne de bus, activités périscolaires, etc, voire dans les plus petites communes, pour un homme et/ou une équipe indépendamment de son étiquette, soit parce que les candidats étaient déjà plus ou moins actifs dans la commune (assos, conseil municipal,...) soit parce qu'on le ou les connaît parce que c'est le beau-frère du cousin du voisin de sa grand-mère et qu'il est vachement sympa quand il fait des courgettes, il en donne autour de lui. Du local, du basique, du quotidien.
Si des gens qui ne répondent pas à ces catégories candidatent et réussissent aux municipales, cela signifie que ce n'est plus pour des gens qui portent des idées que l'on vote, mais pour des idées opportunément portées par des gens afin de gagner un territoire. Il n'y a plus adhésion à un bonhomme (en bien ou en mal, là n'est pas la question), mais à une idée (en bien ou, etc...). Donc, cela signifie que les votants adhèrent aux idées accessoirement défendues par un bonhomme lambda et qu'il y a volonté que ces idées soient mises en oeuvre dans le quotidien. Et ça, l'histoire montre que c'est pas cool.
Donc, pour moi, la part des votes FN dans un scrutin aussi "personnifié" que les municipales serait l'ultime signal d'alerte avant que la machine ne puisse être arrêtée.

[quote="Ema"]promesse d'une ligne de bus, activités périscolaires, etc, voire dans les plus petites communes, pour un homme et/ou une équipe indépendamment de son étiquette, soit parce que les candidats étaient déjà plus ou moins actifs dans la commune (assos, conseil municipal,...) soit parce qu'on le ou les connaît parce que c'est le beau-frère du cousin du voisin de sa grand-mère et qu'il est vachement sympa quand il fait des courgettes, il en donne autour de lui. Du local, du basique, du quotidien. [/quote] Oui, tu as certainement raison ! Cependant, je pose une nuance : dans les grandes villes (au dessus de 50 000 hab par ex), peut-être que cela se vérifie moins, dans le sens où même si il y a toujours des progrès à faire, des innovations à installer, il y a de grandes chances que la solution à ton problème (à ton souhait ?) existe déjà quelque part, comme la ville est grande. Et donc, cette question de proximité devient moins importante pour toi, comme tu n'as aucun problème à signaler. Et si tu accordes une importance au fait de voter, tu iras voter, mais pas pour un type qui forcément se donnera à fond dans ta ville, mais plus pour celui qui appartient au parti politique que tu soutiens ou soutiendras. Et du coup, dans ce cas de figure, voter pour des idées d'un homme lambda comme tu dis, c'est peut-être moins problématique, que dans le cas d'un village ou d'une petite ville.
gavroche_greyjoy Il y a 6 jours

promesse d'une ligne de bus, activités périscolaires, etc, voire dans les plus petites communes, pour un homme et/ou une équipe indépendamment de son étiquette, soit parce que les candidats étaient déjà plus ou moins actifs dans la commune (assos, conseil municipal,...) soit parce qu'on le ou les connaît parce que c'est le beau-frère du cousin du voisin de sa grand-mère et qu'il est vachement sympa quand il fait des courgettes, il en donne autour de lui. Du local, du basique, du quotidien.

Oui, tu as certainement raison !
Cependant, je pose une nuance :
dans les grandes villes (au dessus de 50 000 hab par ex), peut-être que cela se vérifie moins, dans le sens où même si il y a toujours des progrès à faire, des innovations à installer, il y a de grandes chances que la solution à ton problème (à ton souhait ?) existe déjà quelque part, comme la ville est grande. Et donc, cette question de proximité devient moins importante pour toi, comme tu n'as aucun problème à signaler. Et si tu accordes une importance au fait de voter, tu iras voter, mais pas pour un type qui forcément se donnera à fond dans ta ville, mais plus pour celui qui appartient au parti politique que tu soutiens ou soutiendras.
Et du coup, dans ce cas de figure, voter pour des idées d'un homme lambda comme tu dis, c'est peut-être moins problématique, que dans le cas d'un village ou d'une petite ville.

Pour continuer la discussion, je mets la liste actuelle des maires RN https://www.lemonde.fr/municipales/article/2014/03/30/frejus-beziers-ces-villes-dirigees-par-le-fn_4392327_1828682.html Un excellent dossier sur leurs bilans respectifs, que j'ai pu lire en entier chez un copain abonné à Médiapart https://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/les-villes-fn-la-loupe Et encore un peu de lecture pour qui veut :) https://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/les-villes-et-elus-locaux-du-front-national-et-leur-gestion_1837350.html https://www.liberation.fr/villes-front-national,100404 Pour les petites communes, en effet on vote pour quelqu'un et pas pour un parti, et puis il y a rarement plus d'une liste.. Par contre, comme dit @gavroche_greyjoy, la situation est complètement différente pour les plus grandes agglomérations, le genre Ménard à Béziers ça fait bien flipper quand on voit tous les projets qu'il avait, et qui ont été stoppés par le fait que notre gouvernement n'était pas RN... Petit rappel sur le personnage en poste :( https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/robert-menard-lagitateur-permanent-de-beziers-135796
caféine Il y a 5 jours

Pour continuer la discussion, je mets la liste actuelle des maires RN

https://www.lemonde.fr/municipales/article/2014/03/30/frejus-beziers-ces-villes-dirigees-par-le-fn_4392327_1828682.html

Un excellent dossier sur leurs bilans respectifs, que j'ai pu lire en entier chez un copain abonné à Médiapart

https://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/les-villes-fn-la-loupe

Et encore un peu de lecture pour qui veut
https://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/les-villes-et-elus-locaux-du-front-national-et-leur-gestion_1837350.html
https://www.liberation.fr/villes-front-national,100404


Pour les petites communes, en effet on vote pour quelqu'un et pas pour un parti, et puis il y a rarement plus d'une liste..

Par contre, comme dit gavroche_greyjoy, la situation est complètement différente pour les plus grandes agglomérations, le genre Ménard à Béziers ça fait bien flipper quand on voit tous les projets qu'il avait, et qui ont été stoppés par le fait que notre gouvernement n'était pas RN...

Petit rappel sur le personnage en poste
https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/robert-menard-lagitateur-permanent-de-beziers-135796