Je vous propose de poster des chansons avec des anecdotes sur leur création ou répercussion ou autres....que ce soit léger, grave, drôle.... Je commence avec Misty Oldland - A Fair Affair 1994 :) Misty Oldland a écrit cette chanson après avoir entendu " Je t'aime moi non plus " de Gainsbourg / Birkin. https://www.youtube.com/watch?v=rXgLsqmoDRY single tiré de l'album Supernatural, soul, funk, jazzy. Si vous aimez le groove, un extrait : Misty Oldland - Got me a Feeling https://www.youtube.com/watch?v=sSMcZf_Cp9U
éoline Il y a 4 ans

Je vous propose de poster des chansons avec des anecdotes sur leur création ou répercussion ou autres....que ce soit léger, grave, drôle....
Je commence avec Misty Oldland - A Fair Affair 1994

Misty Oldland a écrit cette chanson après avoir entendu " Je t'aime moi non plus " de Gainsbourg / Birkin.


https://www.youtube.com/watch?v=rXgLsqmoDRY

single tiré de l'album Supernatural, soul, funk, jazzy.
Si vous aimez le groove, un extrait : Misty Oldland - Got me a Feeling


https://www.youtube.com/watch?v=sSMcZf_Cp9U

Rita Mitsouko- Le petit train " Le petit train S'en va dans la campagne Va et vient Poursuit son chemin Serpentin De bois et de ferraille Rouille et vert de gris Sous la pluie Il est beau Quand le soleil l'enflamme Au couchant à travers champs Les chapeaux Des paysannes Ondulent sous le vent Elles rient Parfois jusqu'aux larmes En rêvant à leurs amants L'avoine est déjà germée As-tu rentré le blé? Cette année les vaches ont fait Des hectolitres de lait Petit train Où t'en vas-tu? Train de la mort Mais que fais-tu? Le referas-tu encore? Personne ne sait ce qui s'y fait Personne ne croit Il faut qu'il voie Mais moi je suis quand même là Le petit train Dans la campagne Et les enfants? Les petit train Dans la montagne Les grands-parents Petit train Conduis-les aux flammes à travers champs Le petit train S'en va dans la campagne Va et vient Poursuit son chemin Serpentin de bois, de feraille Marron et gris Sous la pluie Reverra-t-on Une autre fois Passer des trains Comme autre fois? C'est pas moi qui répondra Personne ne sait Ce qui s'y fait Personne en croit Il faut qu'il voit Mais moi je suis quand même là Petit train Où t'en vas-tu? Train de la mort Mais que fais-tu? Le referas-tu encore? Reverra-t-on une autre fois Passer des trains comme celui-là? C'est pas moi qui répondra " Mais, où va-t-il ce petit train ? où emmène -t-il ses voyageurs ? Bah, dans les camps, les camps de la mort... Cette chanson parle, en effet, de la shoah. https://www.youtube.com/watch?v=SHEwFoo_KA0
éoline Il y a 4 ans

Rita Mitsouko- Le petit train

" Le petit train
S'en va dans la campagne
Va et vient
Poursuit son chemin
Serpentin
De bois et de ferraille
Rouille et vert de gris
Sous la pluie

Il est beau
Quand le soleil l'enflamme
Au couchant
à travers champs

Les chapeaux
Des paysannes
Ondulent sous le vent
Elles rient
Parfois jusqu'aux larmes
En rêvant à leurs amants



L'avoine est déjà germée
As-tu rentré le blé?
Cette année les vaches ont fait
Des hectolitres de lait

Petit train
Où t'en vas-tu?
Train de la mort
Mais que fais-tu?
Le referas-tu encore?

Personne ne sait ce qui s'y fait
Personne ne croit
Il faut qu'il voie
Mais moi je suis quand même là

Le petit train
Dans la campagne
Et les enfants?
Les petit train
Dans la montagne
Les grands-parents
Petit train
Conduis-les aux flammes
à travers champs

Le petit train
S'en va dans la campagne
Va et vient
Poursuit son chemin
Serpentin de bois, de feraille
Marron et gris
Sous la pluie

Reverra-t-on
Une autre fois
Passer des trains
Comme autre fois?
C'est pas moi qui répondra

Personne ne sait
Ce qui s'y fait
Personne en croit
Il faut qu'il voit
Mais moi je suis quand même là

Petit train
Où t'en vas-tu?
Train de la mort
Mais que fais-tu?
Le referas-tu encore?

Reverra-t-on une autre fois
Passer des trains comme celui-là?
C'est pas moi qui répondra "

Mais, où va-t-il ce petit train ? où emmène -t-il ses voyageurs ?
Bah, dans les camps, les camps de la mort...
Cette chanson parle, en effet, de la shoah.


https://www.youtube.com/watch?v=SHEwFoo_KA0

Eagles - Hotel California Le slow des amoureux ^^ , pourtant cette chanson parle d'un centre de désintoxication pour alcooliques et drogués où il n'était pas rare d'y croiser des musiciens des années 60 - 70, pas vraiment d'amour. https://www.youtube.com/watch?v=BT59rohv6jw
éoline Il y a 4 ans

Eagles - Hotel California

Le slow des amoureux , pourtant cette chanson parle d'un centre de désintoxication pour alcooliques et drogués où il n'était pas rare d'y croiser des musiciens des années 60 - 70, pas vraiment d'amour.


https://www.youtube.com/watch?v=BT59rohv6jw

Alain BASHUNG - Ma Petite Entreprise Je pense que nous sommes nombreux à avoir pris cette chanson au premier degré. Erreur, Bashung pour rfi : " Je suis tombé des fois sur des gens qui m'ont sorti des définitions assez différentes. Quelqu'un y voit l'histoire d'une petite entreprise et s'arrête là. Et puis un autre va aller plus loin. C'est le type de la chanson qui a l'air d'être au premier degré, avec tout ce texte où le type fait du porte à porte, fait le tour du monde avec sa petite valise pour vendre je ne sais pas quoi. Et je n'ai cessé de penser à une femme quand j'avais cette chanson sous les yeux. Mais on ne dit plus "entreprise" dans le sens d'«entreprendre une relation amoureuse». C'est au fond une histoire sexuelle. Pour le mec de la chanson, la dernière entreprise qui peut exister, c'est son amour pour cette femme. Il vit son amour comme un mec qui pointe, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, il travaille dans cette entreprise amoureuse, il va se plaindre d'avoir des vacances parce qu'alors il ne peut pas aimer. " voilà ! https://www.youtube.com/watch?v=IXH-QURKg0Y
éoline Il y a 4 ans

Alain BASHUNG - Ma Petite Entreprise

Je pense que nous sommes nombreux à avoir pris cette chanson au premier degré. Erreur, Bashung pour rfi :
" Je suis tombé des fois sur des gens qui m'ont sorti des définitions assez différentes. Quelqu'un y voit l'histoire d'une petite entreprise et s'arrête là. Et puis un autre va aller plus loin. C'est le type de la chanson qui a l'air d'être au premier degré, avec tout ce texte où le type fait du porte à porte, fait le tour du monde avec sa petite valise pour vendre je ne sais pas quoi. Et je n'ai cessé de penser à une femme quand j'avais cette chanson sous les yeux. Mais on ne dit plus "entreprise" dans le sens d'«entreprendre une relation amoureuse». C'est au fond une histoire sexuelle.
Pour le mec de la chanson, la dernière entreprise qui peut exister, c'est son amour pour cette femme. Il vit son amour comme un mec qui pointe, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, il travaille dans cette entreprise amoureuse, il va se plaindre d'avoir des vacances parce qu'alors il ne peut pas aimer. "

voilà !


https://www.youtube.com/watch?v=IXH-QURKg0Y

alors ça ! c'est sympa de voir les chansons sous un autre angle :)
idem Il y a 4 ans

alors ça ! c'est sympa de voir les chansons sous un autre angle

[quote="idem"]alors ça ! c'est sympa de voir les chansons sous un autre angle :)[/quote] oui, c'est surprenant parfois de découvrir le sens ou l'inspiration d'une chanson qu'on a l'habitude d'écouter d'une oreille légère. Let it be, dernier single des Beatles Paul Mac Cartney a composé cette chanson suite à un rêve. Une nuit, il rêva de sa mère décédée à laquelle il posait des questions sur ses inquiétudes. Ce, à quoi, elle répondit " Let it be ", " ne t'inquiète pas ". Et c'est ainsi que l'inspiration des paroles et de la mélodie lui est venue. Mary Paul Mac Cartney est " Mary mother ". https://www.youtube.com/watch?v=ih-8K1a_SsA
éoline Il y a 4 ans

alors ça ! c'est sympa de voir les chansons sous un autre angle


oui, c'est surprenant parfois de découvrir le sens ou l'inspiration d'une chanson qu'on a l'habitude d'écouter d'une oreille légère.

Let it be, dernier single des Beatles

Paul Mac Cartney a composé cette chanson suite à un rêve. Une nuit, il rêva de sa mère décédée à laquelle il posait des questions sur ses inquiétudes. Ce, à quoi, elle répondit " Let it be ", " ne t'inquiète pas ". Et c'est ainsi que l'inspiration des paroles et de la mélodie lui est venue. Mary Paul Mac Cartney est " Mary mother ".


https://www.youtube.com/watch?v=ih-8K1a_SsA

Bohemian Rhapsody : Chanson énigmatique pour les fans du "plus grand groupe de rock de tous les temps", la signification aurait été révélée par son compagnon au moment du décès du chanteur. Le titre serait une métaphore du coming-out de Freddy Mercury. https://www.youtube.com/watch?v=fJ9rUzIMcZQ PS : Titre enregistré en 6 semaines, révolutionnaire pour l'époque, enregistrée à bout de scotch... A Winter's Tale présente sur Made In Heaven Enregistrée en seule prise, il décrit ce qu'il voyait de sa chambre pendant qu'il était malade à Montreux. https://www.youtube.com/watch?v=CjWQZBmJf6M Show Must Go On : Freddy Mercury a écrit le morceau comme testament, sachant qu'il allait bientôt mourir, enregistré rapidement après un verre de vodka car il souffrait terriblement à l'époque. Il se la joue en métaphore du clown devant un destin inéluctable. Il est resté digne jusqu'au bout avec un morceau très fort émotivement. Il restera un showman jusqu'à la fin et cette dernière note qu'il maintient comme un bras d'honneur fait à la maladie. https://www.youtube.com/watch?v=t99KH0TR-J4 November Rain : Chanson exceptionnelle avec un solo de guitare magnifique. Fait rare, Rose a travaillé la chanson pendant dix années. Aucun membre du groupe ne voulait de cette chanson qui a marqué son époque notamment avec l'aide de son clip. Le texte s'inspire de la nouvelle "Without Out" de Del James. https://www.youtube.com/watch?v=8SbUC-UaAxE
Julien.R Il y a 4 ans

Bohemian Rhapsody :

Chanson énigmatique pour les fans du "plus grand groupe de rock de tous les temps", la signification aurait été révélée par son compagnon au moment du décès du chanteur.

Le titre serait une métaphore du coming-out de Freddy Mercury.


https://www.youtube.com/watch?v=fJ9rUzIMcZQ

PS : Titre enregistré en 6 semaines, révolutionnaire pour l'époque, enregistrée à bout de scotch...


A Winter's Tale présente sur Made In Heaven

Enregistrée en seule prise, il décrit ce qu'il voyait de sa chambre pendant qu'il était malade à Montreux.


https://www.youtube.com/watch?v=CjWQZBmJf6M

Show Must Go On :

Freddy Mercury a écrit le morceau comme testament, sachant qu'il allait bientôt mourir, enregistré rapidement après un verre de vodka car il souffrait terriblement à l'époque. Il se la joue en métaphore du clown devant un destin inéluctable. Il est resté digne jusqu'au bout avec un morceau très fort émotivement.
Il restera un showman jusqu'à la fin et cette dernière note qu'il maintient comme un bras d'honneur fait à la maladie.


https://www.youtube.com/watch?v=t99KH0TR-J4

November Rain :

Chanson exceptionnelle avec un solo de guitare magnifique.
Fait rare, Rose a travaillé la chanson pendant dix années. Aucun membre du groupe ne voulait de cette chanson qui a marqué son époque notamment avec l'aide de son clip.
Le texte s'inspire de la nouvelle "Without Out" de Del James.


https://www.youtube.com/watch?v=8SbUC-UaAxE

A part l'histoire de " Show must go on ", je ne connaissais pas l'origine des autres chansons, merci @Julien.R :) Qui ne connait pas Alain Bashung - Gaby oh Gaby ? Alain Bashung galérait depuis des années, ça ne décollait pas pour l'artiste, ce titre était sa dernière chance. La rupture de contrat lui pendait au nez. C'est alors qu'un directeur de production, sensible au talent de Bashung, détourne une partie du budget de Paul Mauriat pour financer l'enregistrement du 45 tours. Le texte est écrit par Boris Bergman. Mais qui est Gaby ? Gaby provient de l'argot gaboune pour désigner un homosexuel. Ce titre évoque donc un travesti ou transexuel, ce qui passa inaperçu à l'époque. Pour la petite histoire, Bashung avait demandé à Bergman d'ajouter des phrases pour la fin, ce qu'il fit en écrivant des conneries pour faire rire le chanteur ... " A quoi ça sert les frites si t'as pas les moules, à quoi...." lui, les a chantées. Le titre a eu du mal à sortir, mais grâce à quelques soutiens et à la ténacité... https://www.youtube.com/watch?v=mey8GokRFf4
éoline Il y a 4 ans

A part l'histoire de " Show must go on ", je ne connaissais pas l'origine des autres chansons, merci Julien.R

Qui ne connait pas Alain Bashung - Gaby oh Gaby ?
Alain Bashung galérait depuis des années, ça ne décollait pas pour l'artiste, ce titre était sa dernière chance. La rupture de contrat lui pendait au nez. C'est alors qu'un directeur de production, sensible au talent de Bashung, détourne une partie du budget de Paul Mauriat pour financer l'enregistrement du 45 tours.
Le texte est écrit par Boris Bergman. Mais qui est Gaby ? Gaby provient de l'argot gaboune pour désigner un homosexuel. Ce titre évoque donc un travesti ou transexuel, ce qui passa inaperçu à l'époque. Pour la petite histoire, Bashung avait demandé à Bergman d'ajouter des phrases pour la fin, ce qu'il fit en écrivant des conneries pour faire rire le chanteur ... " A quoi ça sert les frites si t'as pas les moules, à quoi...." lui, les a chantées.
Le titre a eu du mal à sortir, mais grâce à quelques soutiens et à la ténacité...


https://www.youtube.com/watch?v=mey8GokRFf4

C'est un plaisir de lire de (re)découvrir ces anecdotes même si je ne réagis pas à chaque post :)
NaNNaN Il y a 4 ans

C'est un plaisir de lire de (re)découvrir ces anecdotes même si je ne réagis pas à chaque post

Michel Jonasz - La boîte de Jazz J'aime bien l'anecdote de celle-ci. La création de cette chanson est inspirée d'une histoire vraie. En effet, Michel Jonasz s'est rendu, un jour, à une audition de jazz en tant que pianiste ou organiste, je crois. Il a été très mauvais et s'est fait jeter. Plus tard, avec l'expérience acquise, il écrit ce titre et devinez qui joue le solo d'orgue ? Michel Jonasz himself. https://www.youtube.com/watch?v=ZQkkpDbvx5c Ce n'est vraiment pas ma chanson préférée de lui. J'en profite pour partager avec vous 2 titres de ce Monsieur qu'on oublie un peu trop. Bouleversante celle-ci Michel Jonasz - Je Veux Pas Que Tu t'en ailles https://www.youtube.com/watch?v=tzxxnSyOtRw Michel Jonasz - Unis vers l'uni https://www.youtube.com/watch?v=GSnlKgCoC20 Et il y en a bien d'autres dans sa discographie..." Je voulais te dire que je t'attends " " Les fourmis rouges " etc.... Michel Jonasz, né de parents immigrés juifs, a monté un spectacle relatant l'histoire d'Abraham Weisberg, son grand père maternel mort pendant la shoah.
éoline Il y a 4 ans

Michel Jonasz - La boîte de Jazz

J'aime bien l'anecdote de celle-ci. La création de cette chanson est inspirée d'une histoire vraie. En effet, Michel Jonasz s'est rendu, un jour, à une audition de jazz en tant que pianiste ou organiste, je crois. Il a été très mauvais et s'est fait jeter. Plus tard, avec l'expérience acquise, il écrit ce titre et devinez qui joue le solo d'orgue ? Michel Jonasz himself.


https://www.youtube.com/watch?v=ZQkkpDbvx5c

Ce n'est vraiment pas ma chanson préférée de lui. J'en profite pour partager avec vous 2 titres de ce Monsieur qu'on oublie un peu trop.

Bouleversante celle-ci
Michel Jonasz - Je Veux Pas Que Tu t'en ailles

https://www.youtube.com/watch?v=tzxxnSyOtRw

Michel Jonasz - Unis vers l'uni

https://www.youtube.com/watch?v=GSnlKgCoC20

Et il y en a bien d'autres dans sa discographie..." Je voulais te dire que je t'attends " " Les fourmis rouges " etc....
Michel Jonasz, né de parents immigrés juifs, a monté un spectacle relatant l'histoire d'Abraham Weisberg, son grand père maternel mort pendant la shoah.

A propos de cette chanson de Michel Sardou qu'on a souvent entendue sur les ondes suite à la sortie du film La Famille Bélier : Je vole , chantée par Louane : https://www.youtube.com/watch?v=y9vrFrtbzLs Dans le film, la chanson fait allusion au départ d'une adolescente qui veut prendre son envol pour construire s vie. Pourtant, quand Michel Sardou a écrit ces paroles, il leur donnait un tout autre sens, pour lui, c'était une lettre d'adieu d'un adolescent avant suicide...beaucoup moins joyeux, le départ.
éoline Il y a 4 ans

A propos de cette chanson de Michel Sardou qu'on a souvent entendue sur les ondes suite à la sortie du film La Famille Bélier : Je vole , chantée par Louane :


https://www.youtube.com/watch?v=y9vrFrtbzLs

Dans le film, la chanson fait allusion au départ d'une adolescente qui veut prendre son envol pour construire s vie. Pourtant, quand Michel Sardou a écrit ces paroles, il leur donnait un tout autre sens, pour lui, c'était une lettre d'adieu d'un adolescent avant suicide...beaucoup moins joyeux, le départ.

"Marrant" comme différence d'interprétation, parce que moi quand j'écoutais la version originale de Sardou quand j'étais môme/ado (merci les CD des parents), je l'avais jamais trouvé très joyeuse comme chanson. J'étais plutôt sur le côté départ définitif du gamin ou suicide ou drogue.
Isa Il y a 4 ans

"Marrant" comme différence d'interprétation, parce que moi quand j'écoutais la version originale de Sardou quand j'étais môme/ado (merci les CD des parents), je l'avais jamais trouvé très joyeuse comme chanson. J'étais plutôt sur le côté départ définitif du gamin ou suicide ou drogue.

Bah oui pour moi la thèse du suicide était évidente aussi ...
Alextine Il y a 4 ans

Bah oui pour moi la thèse du suicide était évidente aussi ...

On est vieilles alors tu crois ? Vu qu'on a connu la chanson par Sardou et pas par l'autre jeunette ? ;) Sinon, j'entends [url=http://www.paroles.net/jean-jacques-goldman/paroles-juste-apres]"Juste après" de Frédéricks-Goldman-Jones[/url] qui passe à la radio en ce moment même, et je suis curieuse de connaitre votre interprétation de cette chanson. Perso je l'ai toujours entendue/comprise comme le récit d'un accouchement difficile, vu du point de vue de l'infirmière, ou peut-être de la mère, mais j'ai jamais été très sûre de moi. Selon vous c'est quoi l'histoire ?
Isa Il y a 4 ans

On est vieilles alors tu crois ? Vu qu'on a connu la chanson par Sardou et pas par l'autre jeunette ?


Sinon, j'entends "Juste après" de Frédéricks-Goldman-Jones qui passe à la radio en ce moment même, et je suis curieuse de connaitre votre interprétation de cette chanson.
Perso je l'ai toujours entendue/comprise comme le récit d'un accouchement difficile, vu du point de vue de l'infirmière, ou peut-être de la mère, mais j'ai jamais été très sûre de moi.

Selon vous c'est quoi l'histoire ?

@Isa D'après wikipédia : " La chanson est inspirée de la nuit du 15 janvier 1990 lorsque Jean-Jacques Goldman est revenu chez lui tard d’une journée de travail au studio et s’est mis devant la télévision. Il est tombé sur un documentaire sur Antenne 2, Les derniers far-west de Michel Honorin, relatant le travail fait par Médecins sans frontières et des sœurs missionnaires dans un hôpital à Basankusu au Zaïre (aujourd’hui République démocratique du Congo) en 1989. Une scène de ce documentaire montre le combat acharné d'une sœur sage-femme (sœur Marie-Joséphine) tentant de réanimer un nouveau né, alors que le médecin est à ses côtés. Ému par la violence de ces images, Goldman se demande ce que cette sage-femme peut faire après ce genre de moment qu’elle vit sans doute au quotidien. Il écrit quelques mots sur un bout de papier qui seront développés en chanson " https://www.youtube.com/watch?v=KMdJL-zpxUo
éoline Il y a 4 ans

Isa D'après wikipédia :
" La chanson est inspirée de la nuit du 15 janvier 1990 lorsque Jean-Jacques Goldman est revenu chez lui tard d’une journée de travail au studio et s’est mis devant la télévision. Il est tombé sur un documentaire sur Antenne 2, Les derniers far-west de Michel Honorin, relatant le travail fait par Médecins sans frontières et des sœurs missionnaires dans un hôpital à Basankusu au Zaïre (aujourd’hui République démocratique du Congo) en 1989. Une scène de ce documentaire montre le combat acharné d'une sœur sage-femme (sœur Marie-Joséphine) tentant de réanimer un nouveau né, alors que le médecin est à ses côtés. Ému par la violence de ces images, Goldman se demande ce que cette sage-femme peut faire après ce genre de moment qu’elle vit sans doute au quotidien. Il écrit quelques mots sur un bout de papier qui seront développés en chanson "


https://www.youtube.com/watch?v=KMdJL-zpxUo

Oui mais noooooon j'voulais pas du pré-mâché wikipédia, j'voulais votre vision/ressenti à vous :(
Isa Il y a 4 ans

Oui mais noooooon j'voulais pas du pré-mâché wikipédia, j'voulais votre vision/ressenti à vous

Dsl @Isa, je ne le ferai plus, promis ! En tous cas, ton interprétation était plutôt juste ;)
éoline Il y a 4 ans

Dsl Isa, je ne le ferai plus, promis !
En tous cas, ton interprétation était plutôt juste

Ce qui veut donc dire que la chanson est plutôt claire, donc qu'elle atteint son objectif. Non ?
Isa Il y a 4 ans

Ce qui veut donc dire que la chanson est plutôt claire, donc qu'elle atteint son objectif. Non ?

oui, l'artiste a été fort sur ce coup, c'est réussi. Il a chopé l'inspiration pile quand il le fallait.
éoline Il y a 4 ans

oui, l'artiste a été fort sur ce coup, c'est réussi. Il a chopé l'inspiration pile quand il le fallait.

William Sheller Les Filles de l'aurore William explique lui même l'origine de cette chanson au début de la vidéo. https://www.youtube.com/watch?v=II7ep54RXpo Je mets ici un copié-collé d'un site dédié à William sheller : ( à propos de la chanson ) Quelques souvenirs codés d'une nuit agitée vécue par William en 1982 dans le quartier Saint-Jean à Lyon, parce qu'après la magie d'un concert il lui était difficile de rentrer se coucher tout seul entre quatre murs. Alors il alla prolonger la nuit avec les musiciens de la tournée dans les lieux prévus à cet effet. Et quand il rentra à son hôtel, la tête à l'envers pour cause de gueule de bois, impossible de dormir à cause d'une "chanson punition" qui lui trottait dans la tête et qu'il fut obligée d'écrire sur le champ. Elle représente néanmoins un magnifique hommage aux amis noctambules, à ces jeunes gens de la première aube qui glissent leurs jambes frêles dans des jeans usés pour aller boire un dernier verre avant le lever du jour. William raconte avoir composé cette chanson « pour tous ceux ou celles avec qui j'ai pu y faire un bout de chemin, dans la fatigue du bord de l'aube. » C'était aussi une époque où il ne supportait plus les aléas du show-bizz, et surtout où il en avait « marre du dopage poudreux qui vous abandonne, seul, les machoires grinçantes, à l'insomnie agressive dessous les draps [...]. Cette fois-là j'ai changé de vie. » Les paroles ont été co-écrites avec Muriel Solal. La chanson a d'abord été commercialisée sur un 45 t (avec en face B Chanson lente) sorti en 1983, soit plusieurs mois avant l'album Simplement. Lors de l'émission d'Antenne2 « Si on chantait », tournée en août 1983 à Vianden, au Luxembourg, William a interprété cette chanson en play-back assis devant un piano planté au beau milieu d'une rivière ! Je suis tombée dessus par hasard, je mets le lien : http://www.shellerophile.net/index.html
éoline Il y a 4 ans

William Sheller Les Filles de l'aurore

William explique lui même l'origine de cette chanson au début de la vidéo.


https://www.youtube.com/watch?v=II7ep54RXpo

Je mets ici un copié-collé d'un site dédié à William sheller : ( à propos de la chanson )

Quelques souvenirs codés d'une nuit agitée vécue par William en 1982 dans le quartier Saint-Jean à Lyon, parce qu'après la magie d'un concert il lui était difficile de rentrer se coucher tout seul entre quatre murs. Alors il alla prolonger la nuit avec les musiciens de la tournée dans les lieux prévus à cet effet. Et quand il rentra à son hôtel, la tête à l'envers pour cause de gueule de bois, impossible de dormir à cause d'une "chanson punition" qui lui trottait dans la tête et qu'il fut obligée d'écrire sur le champ.
Elle représente néanmoins un magnifique hommage aux amis noctambules, à ces jeunes gens de la première aube qui glissent leurs jambes frêles dans des jeans usés pour aller boire un dernier verre avant le lever du jour. William raconte avoir composé cette chanson « pour tous ceux ou celles avec qui j'ai pu y faire un bout de chemin, dans la fatigue du bord de l'aube. » C'était aussi une époque où il ne supportait plus les aléas du show-bizz, et surtout où il en avait « marre du dopage poudreux qui vous abandonne, seul, les machoires grinçantes, à l'insomnie agressive dessous les draps [...]. Cette fois-là j'ai changé de vie. »
Les paroles ont été co-écrites avec Muriel Solal. La chanson a d'abord été commercialisée sur un 45 t (avec en face B Chanson lente) sorti en 1983, soit plusieurs mois avant l'album Simplement.
Lors de l'émission d'Antenne2 « Si on chantait », tournée en août 1983 à Vianden, au Luxembourg, William a interprété cette chanson en play-back assis devant un piano planté au beau milieu d'une rivière !

Je suis tombée dessus par hasard, je mets le lien : http://www.shellerophile.net/index.html

Alain Souchon "Allô ! Maman, Bobo" L'origine de la chanson ? Suite à une chute de ski, Alain Souchon avait appelé sa môman parce qu'il s'était fait mal...à 30 ans. Sa mère a apprécié la chanson et pis, y'a pas d'âge pour appeler sa maman d'abord ^^ . Lui, aurait préféré qu'on retienne " Jamais content " plutôt qu" Allô ! Maman, Bobo ". https://www.youtube.com/watch?v=KG-q7vzxKY8 Alain souchon Jamais content https://www.youtube.com/watch?v=RnUnQwU2biQ
éoline Il y a 4 ans

Alain Souchon "Allô ! Maman, Bobo"

L'origine de la chanson ? Suite à une chute de ski, Alain Souchon avait appelé sa môman parce qu'il s'était fait mal...à 30 ans. Sa mère a apprécié la chanson et pis, y'a pas d'âge pour appeler sa maman d'abord . Lui, aurait préféré qu'on retienne " Jamais content " plutôt qu" Allô ! Maman, Bobo ".


https://www.youtube.com/watch?v=KG-q7vzxKY8

Alain souchon Jamais content


https://www.youtube.com/watch?v=RnUnQwU2biQ

Claude Nougaro - Amstrong 1967 Paroles écrites par Claude Nougaro, un hommage à Louis Amstrong et une satire du racisme aussi. La musique est celle d'un chant gospel très populaire aux Etats Unis , " Go Down Moses " dont les paroles sont inspirées de la bible. Il reprendra ce titre dans un de ses albums, Good Book. https://www.youtube.com/watch?v=8FyZNN08j2M Et Go Down Moses par Louis Amstrong https://www.youtube.com/watch?v=SP5EfwBWgg0
éoline Il y a 4 ans

Claude Nougaro - Amstrong 1967

Paroles écrites par Claude Nougaro, un hommage à Louis Amstrong et une satire du racisme aussi. La musique est celle d'un chant gospel très populaire aux Etats Unis , " Go
Down Moses " dont les paroles sont inspirées de la bible. Il reprendra ce titre dans un de ses albums, Good Book.


https://www.youtube.com/watch?v=8FyZNN08j2M

Et Go Down Moses par Louis Amstrong

https://www.youtube.com/watch?v=SP5EfwBWgg0

U2 - Where the streets have no name 1987 Bono était en voyage humanitaire en Éthiopie quand la vue des villages sans nom ni numéro de rue lui a rappelé Belfast où, au contraire, l'adresse d'une personne avec seulement le nom et le numéro de la rue (pair ou impair, début de rue ou fin de rue) informait sur la religion et les revenus de la personne d'où l'idée d'un monde où les rues n'auraient pas de nom. Le clip a aussi une histoire. Tourné sur un toit à Los Angeles il est joué en live avec les passants qui s'arrêtent (informés pas la radio au préalable) et obligent la Police à intervenir. Entre vraie autorisation de tournage et intervention plus ou moins factice ça donne un clip original. https://www.youtube.com/watch?v=GzZWSrr5wFI
AnonymeIl y a 4 ans

U2 - Where the streets have no name 1987

Bono était en voyage humanitaire en Éthiopie quand la vue des villages sans nom ni numéro de rue lui a rappelé Belfast où, au contraire, l'adresse d'une personne avec seulement le nom et le numéro de la rue (pair ou impair, début de rue ou fin de rue) informait sur la religion et les revenus de la personne d'où l'idée d'un monde où les rues n'auraient pas de nom.

Le clip a aussi une histoire. Tourné sur un toit à Los Angeles il est joué en live avec les passants qui s'arrêtent (informés pas la radio au préalable) et obligent la Police à intervenir. Entre vraie autorisation de tournage et intervention plus ou moins factice ça donne un clip original.


https://www.youtube.com/watch?v=GzZWSrr5wFI

Une autre de U2, Sunday Bloody Sunday Une chanson en hommage au Bloody Sunday en Irlande en 1972. Le 30 janvier 1972, une manifestation, une marche a lieu afin de réclamer le respect des droits civiques en Irlande du Nord. L'armée britannique abattra ce jour là 14 personnes, et laissera 27 blessés. https://www.youtube.com/watch?v=EM4vblG6BVQ
éoline Il y a 4 ans

Une autre de U2, Sunday Bloody Sunday

Une chanson en hommage au Bloody Sunday en Irlande en 1972. Le 30 janvier 1972, une manifestation, une marche a lieu afin de réclamer le respect des droits civiques en Irlande du Nord. L'armée britannique abattra ce jour là 14 personnes, et laissera 27 blessés.


https://www.youtube.com/watch?v=EM4vblG6BVQ

J'avais entendu que c'était pour une double date de bloody sunday. Celui que tu évoques et une autre date ... mais je n'ai pas de précisions là tout de suite. Quelqu'un a déjà entendu ça ?
Nulie Il y a 4 ans

J'avais entendu que c'était pour une double date de bloody sunday. Celui que tu évoques et une autre date ... mais je n'ai pas de précisions là tout de suite. Quelqu'un a déjà entendu ça ?

[quote="Nulie"]J'avais entendu que c'était pour une double date de bloody sunday. Celui que tu évoques et une autre date ... mais je n'ai pas de précisions là tout de suite. Quelqu'un a déjà entendu ça ?[/quote] Tu as raison @Nulie Je crois qu'ils intégraient dans cette chanson un dimanche sanglant en 1920 aussi, à Dublin.
éoline Il y a 4 ans

J'avais entendu que c'était pour une double date de bloody sunday. Celui que tu évoques et une autre date ... mais je n'ai pas de précisions là tout de suite. Quelqu'un a déjà entendu ça ?


Tu as raison Nulie Je crois qu'ils intégraient dans cette chanson un dimanche sanglant en 1920 aussi, à Dublin.

Au passage (et j'assume le hors-sujet ;)) , le film "Bloody Sunday" qui relate la journée de 1972 est vraiment bien, enfin moi je l'avais trouvé bien (je peux pas dire "j'ai bien aimé" vu les faits relatés, mais j'ai l'impression qu'il est historiquement pas trop faux).
Isa Il y a 4 ans

Au passage (et j'assume le hors-sujet ) , le film "Bloody Sunday" qui relate la journée de 1972 est vraiment bien, enfin moi je l'avais trouvé bien (je peux pas dire "j'ai bien aimé" vu les faits relatés, mais j'ai l'impression qu'il est historiquement pas trop faux).

[quote="Nulie"]J'avais entendu que c'était pour une double date de bloody sunday. Celui que tu évoques et une autre date ... mais je n'ai pas de précisions là tout de suite. Quelqu'un a déjà entendu ça ?[/quote] Exactement. La chanson renvoie dos à dos protestants et catholiques même si U2 dans les paroles d'origine fait référence au Bloody sunday de 1972 puis ils gomment le côté politique pour inciter à l'échange et la réconciliation
AnonymeIl y a 4 ans

J'avais entendu que c'était pour une double date de bloody sunday. Celui que tu évoques et une autre date ... mais je n'ai pas de précisions là tout de suite. Quelqu'un a déjà entendu ça ?

Exactement. La chanson renvoie dos à dos protestants et catholiques même si U2 dans les paroles d'origine fait référence au Bloody sunday de 1972 puis ils gomment le côté politique pour inciter à l'échange et la réconciliation

cette chanson a [b]toujours[/b] été un hymne à la réconciliation "we can be as one" et associer le titre au massacre de 1920 est juste fantaisiste. Bono ne parle que du Bloody Sunday de 1972. https://www.youtube.com/watch?v=HQxBhtEY110
Eléa Il y a 4 ans

cette chanson a toujours été un hymne à la réconciliation "we can be as one" et associer le titre au massacre de 1920 est juste fantaisiste. Bono ne parle que du Bloody Sunday de 1972.


https://www.youtube.com/watch?v=HQxBhtEY110

Killing an Arab - The Cure Tuer un arabe...le titre prête à confusion, naissance d'une polémique pourtant ce titre n'a rien de raciste. Robert Smith a écrit ce texte après avoir lu " l'étranger d' Albert Camus. Dans le roman, le personnage tue un arabe, sans motivation, aveuglé par le soleil. Le chanteur essaie par ce court texte de relater ce meurtre - interrogation sur le ressenti. Afin de désamorcer la polémique, Robert Smith envoie aux maisons de disques, médias, son disque et le livre. Il ira jusqu'à changer les paroles lors de ces concerts : " Killing an Englishman ". La maison de disque menacera de poursuivre tout mouvement raciste en cas d'utilisation de la chanson à des fins haineuses. Le chanteur a pour regret d'avoir donné ce titre et l'interprétera plus tard sous le nom de " Killing Another ". The Cure - Killing an arab https://www.youtube.com/watch?v=SdbLqOXmJ04
éoline Il y a 4 ans

Killing an Arab - The Cure

Tuer un arabe...le titre prête à confusion, naissance d'une polémique pourtant ce titre n'a rien de raciste. Robert Smith a écrit ce texte après avoir lu " l'étranger d' Albert Camus. Dans le roman, le personnage tue un arabe, sans motivation, aveuglé par le soleil. Le chanteur essaie par ce court texte de relater ce meurtre - interrogation sur le ressenti.
Afin de désamorcer la polémique, Robert Smith envoie aux maisons de disques, médias, son disque et le livre. Il ira jusqu'à changer les paroles lors de ces concerts : " Killing an Englishman ". La maison de disque menacera de poursuivre tout mouvement raciste en cas d'utilisation de la chanson à des fins haineuses. Le chanteur a pour regret d'avoir donné ce titre et l'interprétera plus tard sous le nom de " Killing Another ".

The Cure - Killing an arab


https://www.youtube.com/watch?v=SdbLqOXmJ04