Vous savez sûrement ou avez sûrement remarqué que Saez utilise beaucoup la métaphore du "bateau". Cette métaphore est, me semble-t-il, souvent utilisée pour parler de l'amour mais je crois qu'il s'en sert faire comprendre autre chose qui m'échappe. Avez-vous une idée ? Par exemple, dans "Châtillon-sur-Seine", quand il dit " toi la fille des bateaux, la fille de militaire(s)", qu'exprime-t-il ? Il y en a beaucoup d'autres mais déjà celui-ci m'intrigue. Merci par avance !
JoannLataste Il y a 3 ans

Vous savez sûrement ou avez sûrement remarqué que Saez utilise beaucoup la métaphore du "bateau". Cette métaphore est, me semble-t-il, souvent utilisée pour parler de l'amour mais je crois qu'il s'en sert faire comprendre autre chose qui m'échappe. Avez-vous une idée ?
Par exemple, dans "Châtillon-sur-Seine", quand il dit " toi la fille des bateaux, la fille de militaire(s)", qu'exprime-t-il ? Il y en a beaucoup d'autres mais déjà celui-ci m'intrigue. Merci par avance !

J'analyse pas trop les textes de manière générale. Mais là sur Châtillon sur seine je vois pas trop le sens caché. Nelly devait juste être fille d'un militaire ayant parcouru le globe avec sa famille quand il était en service.
__Coffee&Caramel__ Il y a 3 ans

J'analyse pas trop les textes de manière générale.

Mais là sur Châtillon sur seine je vois pas trop le sens caché. Nelly devait juste être fille d'un militaire ayant parcouru le globe avec sa famille quand il était en service.

Il y a déjà la référence au poème de Rimbaud : le bateau ivre. Dans Châtillon-sur-Seine même idée que précédemment. Bateau échoué et naufrage en métaphore de la "déchéance" humaine, d'un voyage ou une histoire terminée comme un amour avec l'image d'une épave de bateau.
Nulie Il y a 3 ans

Il y a déjà la référence au poème de Rimbaud : le bateau ivre.
Dans Châtillon-sur-Seine même idée que précédemment.
Bateau échoué et naufrage en métaphore de la "déchéance" humaine, d'un voyage ou une histoire terminée comme un amour avec l'image d'une épave de bateau.

Il l'utilise des fois avec une connotation négative mais parfois positive : "on prend des bateaux au matin qu'on sait qu'on ne prendra jamais". Là, le bateau n'est plus ivre, n'illustre pas le naufrage mais l'horizon positif, l'aurore. Chez Cantat, Raphaël ou les grands poètes, c'est un thème reccurent. On doit pouvoir facilement faire coller tout un univers de métaphore à l'univers marin.
Estan Il y a 3 ans

Il l'utilise des fois avec une connotation négative mais parfois positive : "on prend des bateaux au matin qu'on sait qu'on ne prendra jamais".

Là, le bateau n'est plus ivre, n'illustre pas le naufrage mais l'horizon positif, l'aurore.

Chez Cantat, Raphaël ou les grands poètes, c'est un thème reccurent. On doit pouvoir facilement faire coller tout un univers de métaphore à l'univers marin.

Exactement y'a un univers marin !
Nulie Il y a 3 ans

Exactement y'a un univers marin !

" quand elle signe la plaie sur le bras du matelos" parole dans la chanson lulu - le manifeste " Les bateaux vont les bateaux viennent" en bords de seine - le manifeste
AnonymeIl y a 3 ans

" quand elle signe la plaie sur le bras du matelos" parole dans la chanson lulu - le manifeste
" Les bateaux vont les bateaux viennent" en bords de seine - le manifeste

L'album Messina en est plus marqué ! Pour ce thème marin il a sûrement emprunté ça à Baudelaire d'ailleurs. Enfin il s'est inspiré du même esprit quoi. Poème le port : "Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l'âme le goût du rythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n'a plus ni curiosité ni ambition, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s'enrichir." Un peu long à lire sur Baudelaire et le thème marin mais ça explique quelques petites choses : http://www.fabula.org/colloques/document384.php
Nulie Il y a 3 ans

L'album Messina en est plus marqué !
Pour ce thème marin il a sûrement emprunté ça à Baudelaire d'ailleurs. Enfin il s'est inspiré du même esprit quoi.

Poème le port : "Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l'âme le goût du rythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n'a plus ni curiosité ni ambition, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s'enrichir."

Un peu long à lire sur Baudelaire et le thème marin mais ça explique quelques petites choses :
http://www.fabula.org/colloques/document384.php

oui c'est vrai je viens d'entendre " marin je resterai au port (...) emmène moi sur des flots bleus ..." dans bouteille à la mer j'adore le mot "gréement"
AnonymeIl y a 3 ans

oui c'est vrai je viens d'entendre " marin je resterai au port (...) emmène moi sur des flots bleus ..." dans bouteille à la mer

j'adore le mot "gréement"

Les bateaux, c'est facile, ça invite au voyage, c'est vachement visuel, ça appelle le rêve, l'aventure. C'est comme en photo... tu fais une photo un peu bancale d'un bateau BIM, direct ça évoque des trucs et ça fait une jolie photos. Bref... le coup des bateaux quoi. Je sais pas si ça marche avec d'autres sujets aussi bien... Les trains ? Les voitures ? Enfin, ça invite à la rêverie je crois. Je suis sur qu'il doit y avoir de la lecture à ce sujet dans les trucs d'écritures et autres.
viper82 Il y a 3 ans

Les bateaux, c'est facile, ça invite au voyage, c'est vachement visuel, ça appelle le rêve, l'aventure.

C'est comme en photo... tu fais une photo un peu bancale d'un bateau BIM, direct ça évoque des trucs et ça fait une jolie photos.

Bref... le coup des bateaux quoi.

Je sais pas si ça marche avec d'autres sujets aussi bien...
Les trains ?
Les voitures ?

Enfin, ça invite à la rêverie je crois.

Je suis sur qu'il doit y avoir de la lecture à ce sujet dans les trucs d'écritures et autres.

Je pense à la limite que le train peut peut-être avoir un effet parallèle, je pense par contre que le bateau et la mer en général a vraiment pris presque un grade de sujet poétique. Je ne saurais préciser les choses correctement car je ne maîtrise pas assez l'histoire de la poésie et de l'art ... mais l'univers marin sert de métaphore à beaucoup de choses. Dans le mouvement romantique, qui exalte le sentiment, pour sur que ça leur a offert une multitude d'images à coller sur la mélancolie, l'évasion la fuite en avant, l'instabilité via le marin qui va de port en port ... puis y'a des éléments pour écrire facilement : Le marin, les bateaux, le port, le naufrage, la derive, la tempête, le voyage-périple, le danger ...
Nulie Il y a 3 ans

Je pense à la limite que le train peut peut-être avoir un effet parallèle, je pense par contre que le bateau et la mer en général a vraiment pris presque un grade de sujet poétique. Je ne saurais préciser les choses correctement car je ne maîtrise pas assez l'histoire de la poésie et de l'art ... mais l'univers marin sert de métaphore à beaucoup de choses. Dans le mouvement romantique, qui exalte le sentiment, pour sur que ça leur a offert une multitude d'images à coller sur la mélancolie, l'évasion la fuite en avant, l'instabilité via le marin qui va de port en port ... puis y'a des éléments pour écrire facilement : Le marin, les bateaux, le port, le naufrage, la derive, la tempête, le voyage-périple, le danger ...

Rapport aux trains, je pense à la chanson "les voyages en train" de grand corps malade. La métaphore est tellement ... parfaite.
Alextine Il y a 3 ans

Rapport aux trains, je pense à la chanson "les voyages en train" de grand corps malade.

La métaphore est tellement ... parfaite.