Je ne savais pas trop ou mettre ça, soit dans débat, soit ici, n'hésitez pas à déplacer si besoin. Le streaming est quelque chose de nouveau dans la musique, et en tant que Saeziens assidu nous sommes bien placés pour savoir que tous les artistes n'y trouvent pas leur compte. J'avoue que je suis pour ma part un abonné à Deezer et un grand consommateur de stream (que ce soit Deezer ou Youtube d'ailleurs), et je sais depuis des années que la répartition des droits est très défavorables à la plupart des "petits" artistes, ou des nouveautés. Mais Deezer semble vouloir changer de politique et essaie de faire bouger les majors là dessus : http://www.lefigaro.fr/medias/2017/09/24/20004-20170924ARTFIG00145-alexis-de-gemini-deezer-veut-ameliorer-le-partage-de-valeur.php Vous y croyiez ? Et de façon subsidiaire, pensez-vous que ça pourrait conduire Saez à revoir sa position sur le streaming si un meilleur partage de la valeur est mis en place ? Dans tous les cas, je trouve assez cool de la part de Deezer d'essayer. Même si je ne suis pas naïf, ils le font certainement pour s'assurer que les artistes ne quittent pas la plateforme et éviter qu'ils partent soit vers d'autres plateformes (des plus petits, leur propre plateforme type CCC etc...) soit qu'ils balancent carrement tout sur youtube et facebook quasi gratuitement en se disant "à quoi bon mettre des titres sur Deezer". C'est d'ailleurs un mouvement assez intelligent de la part de Deezer si ils arrivent à le mettre en place pour faire ch*** leurs concurrents...
Elie Il y a 4 ans

Je ne savais pas trop ou mettre ça, soit dans débat, soit ici, n'hésitez pas à déplacer si besoin.

Le streaming est quelque chose de nouveau dans la musique, et en tant que Saeziens assidu nous sommes bien placés pour savoir que tous les artistes n'y trouvent pas leur compte.
J'avoue que je suis pour ma part un abonné à Deezer et un grand consommateur de stream (que ce soit Deezer ou Youtube d'ailleurs), et je sais depuis des années que la répartition des droits est très défavorables à la plupart des "petits" artistes, ou des nouveautés.

Mais Deezer semble vouloir changer de politique et essaie de faire bouger les majors là dessus :

http://www.lefigaro.fr/medias/2017/09/24/20004-20170924ARTFIG00145-alexis-de-gemini-deezer-veut-ameliorer-le-partage-de-valeur.php

Vous y croyiez ?
Et de façon subsidiaire, pensez-vous que ça pourrait conduire Saez à revoir sa position sur le streaming si un meilleur partage de la valeur est mis en place ?

Dans tous les cas, je trouve assez cool de la part de Deezer d'essayer. Même si je ne suis pas naïf, ils le font certainement pour s'assurer que les artistes ne quittent pas la plateforme et éviter qu'ils partent soit vers d'autres plateformes (des plus petits, leur propre plateforme type CCC etc...) soit qu'ils balancent carrement tout sur youtube et facebook quasi gratuitement en se disant "à quoi bon mettre des titres sur Deezer".

C'est d'ailleurs un mouvement assez intelligent de la part de Deezer si ils arrivent à le mettre en place pour faire ch*** leurs concurrents...

[quote]Peut-être qu'il s'agit surtout d'une fuite fiscale et donc, d'une perte en puissance économique pour notre pays qui s'opère par le biais des plateformes gérées par le capitalisme. [/quote] Comment ça d’une fuite fiscale ? Moi je parle de la part que ces plateformes reversent aux producteurs et aux artistes, pas aux impôts ! Je comprend pas bien le rapport. Parce que si tu veux dire que ces plateformes essaient de payer le moins d’impots possible en France, c’est probable (quoique Deezer a l’air plus clean que Google) mais je suppose que ćest la même chose pour la Fnac si tu vas acheter des cd (et je te raconte pas si tu les commandes sur Amazon).
Elie Il y a 4 ans

Peut-être qu'il s'agit surtout d'une fuite fiscale et donc, d'une perte en puissance économique pour notre pays qui s'opère par le biais des plateformes gérées par le capitalisme.


Comment ça d’une fuite fiscale ? Moi je parle de la part que ces plateformes reversent aux producteurs et aux artistes, pas aux impôts !

Je comprend pas bien le rapport.
Parce que si tu veux dire que ces plateformes essaient de payer le moins d’impots possible en France, c’est probable (quoique Deezer a l’air plus clean que Google) mais je suppose que ćest la même chose pour la Fnac si tu vas acheter des cd (et je te raconte pas si tu les commandes sur Amazon).

1) L'article est réservé aux abonnés. 2) quand je lis [i]«Deezer veut améliorer le partage de valeur»[/i] ben j'ai juste envie de dire : Ben allez-y ! Faites-le ! Partagez la valeur... ça tient à quoi... a des décisions de "combien on paye les artistes" ... Ben payez plus les mecs ! Allez y.
viper82 Il y a 4 ans

1) L'article est réservé aux abonnés.
2) quand je lis «Deezer veut améliorer le partage de valeur» ben j'ai juste envie de dire : Ben allez-y ! Faites-le ! Partagez la valeur... ça tient à quoi... a des décisions de "combien on paye les artistes" ... Ben payez plus les mecs ! Allez y.

1) L'article oui mais c'est la transcription de la vidéo qui elle est en lecture publique. 2) ce n'est apparement pas aussi simple puisqu'ils sont en train de négocier avec la SACEM et avec les majors. L'idée apparement est de contrer le défaut de la répartition du total des abonnements en fonctions du nombre de lecture par chanson, pour passer à une répartition en fonction des écoutes de chaque abonnés. Par exemple si en ce moment tu n'écoutes que Saez sur Deezer, les euros de ton abonnement qui vont aux ayants droits seront quand même divisés sur la totalité des écoutes de Deezer. Leur idée c'est de faire en sorte que maintenant la part ne soit reversée qu'aux artistes que chaque personnes a réellement écouté.
Elie Il y a 4 ans

1) L'article oui mais c'est la transcription de la vidéo qui elle est en lecture publique.

2) ce n'est apparement pas aussi simple puisqu'ils sont en train de négocier avec la SACEM et avec les majors.

L'idée apparement est de contrer le défaut de la répartition du total des abonnements en fonctions du nombre de lecture par chanson, pour passer à une répartition en fonction des écoutes de chaque abonnés.

Par exemple si en ce moment tu n'écoutes que Saez sur Deezer, les euros de ton abonnement qui vont aux ayants droits seront quand même divisés sur la totalité des écoutes de Deezer. Leur idée c'est de faire en sorte que maintenant la part ne soit reversée qu'aux artistes que chaque personnes a réellement écouté.

[quote="Elie"]2) ce n'est apparement pas aussi simple puisqu'ils sont en train de négocier avec la SACEM et avec les majors. L'idée apparement est de contrer le défaut de la répartition du total des abonnements en fonctions du nombre de lecture par chanson, pour passer à une répartition en fonction des écoutes de chaque abonnés. Par exemple si en ce moment tu n'écoutes que Saez sur Deezer, les euros de ton abonnement qui vont aux ayants droits seront quand même divisés sur la totalité des écoutes de Deezer. Leur idée c'est de faire en sorte que maintenant la part ne soit reversée qu'aux artistes que chaque personnes a réellement écouté.[/quote]Ce ne sont là, d'après moi, que des considérations techniques. Le logiciel compte le nombre de lecture et redistribue l'argent... C'est donc un choix politique qui ne regarde que deezer. Je ne sais même pas comment il peut être possible qu'il en eu été autrement jusqu'à présent.
viper82 Il y a 4 ans

2) ce n'est apparement pas aussi simple puisqu'ils sont en train de négocier avec la SACEM et avec les majors.

L'idée apparement est de contrer le défaut de la répartition du total des abonnements en fonctions du nombre de lecture par chanson, pour passer à une répartition en fonction des écoutes de chaque abonnés.

Par exemple si en ce moment tu n'écoutes que Saez sur Deezer, les euros de ton abonnement qui vont aux ayants droits seront quand même divisés sur la totalité des écoutes de Deezer. Leur idée c'est de faire en sorte que maintenant la part ne soit reversée qu'aux artistes que chaque personnes a réellement écouté.
Ce ne sont là, d'après moi, que des considérations techniques.
Le logiciel compte le nombre de lecture et redistribue l'argent...
C'est donc un choix politique qui ne regarde que deezer.

Je ne sais même pas comment il peut être possible qu'il en eu été autrement jusqu'à présent.

Tiens... Est-ce que les titres de Daminou vont survivre à ça ? https://www.economist.com/finance-and-economics/2019/10/05/the-economics-of-streaming-is-changing-pop-songs
viper82 Il y a 2 ans

Tiens... Est-ce que les titres de Daminou vont survivre à ça ?

https://www.economist.com/finance-and-economics/2019/10/05/the-economics-of-streaming-is-changing-pop-songs

[quote="viper82"]Tiens... Est-ce que les titres de Daminou vont survivre à ça ? https://www.economist.com/finance-and-economics/2019/10/05/the-economics-of-streaming-is-changing-pop-songs[/quote] Intéressant. La réponse est clairement non. Des titres de 6 minutes qui ne s'envolent qu'à la fin, un refrain qui n'est pas martelé x fois, des ruptures de rythme à tire-larigot, des intros qui prennent le temps d'installer des atmosphères, ... pas le format. Je ne voudrais pas faire (encore) vieille conne, mais quelle tristesse ce formatage qui n'aurait jamais permis The End, The River, Bohemian rhapsody, Shine on you crazy diamonds, etc,. Du fast-food musical. Confortable, rassurant, lénifiant. Je ne suis définitivement pas de cette technologie.
Ema Il y a 2 ans

Tiens... Est-ce que les titres de Daminou vont survivre à ça ?
https://www.economist.com/finance-and-economics/2019/10/05/the-economics-of-streaming-is-changing-pop-songs

Intéressant. La réponse est clairement non. Des titres de 6 minutes qui ne s'envolent qu'à la fin, un refrain qui n'est pas martelé x fois, des ruptures de rythme à tire-larigot, des intros qui prennent le temps d'installer des atmosphères, ... pas le format. Je ne voudrais pas faire (encore) vieille conne, mais quelle tristesse ce formatage qui n'aurait jamais permis The End, The River, Bohemian rhapsody, Shine on you crazy diamonds, etc,. Du fast-food musical. Confortable, rassurant, lénifiant. Je ne suis définitivement pas de cette technologie.