Bonjour, je me demandais, sur Rottweiler, qu'est ce que voulais dire, premièrement, "samouraï au devant", puis: "papillon dans la toile dans la cité perdue j'ai le visage pâle comme un loup sous la lune comme un taxi driver un poids lourd sans les freins comme une putain d'dealer" Cette chanson, je l'adore, mais ces paroles là, j'avoue avoir du mal ...
Cadillac Il y a 8 ans

Bonjour, je me demandais, sur Rottweiler, qu'est ce que voulais dire, premièrement, "samouraï au devant", puis:

"papillon dans la toile
dans la cité perdue
j'ai le visage pâle
comme un loup sous la lune
comme un taxi driver
un poids lourd sans les freins
comme une putain d'dealer"

Cette chanson, je l'adore, mais ces paroles là, j'avoue avoir du mal ...


[quote="Cadillac"]Bonjour, je me demandais, sur Rottweiler, qu'est ce que voulais dire, premièrement, "samouraï au devant", puis: "papillon dans la toile dans la cité perdue j'ai le visage pâle comme un loup sous la lune comme un taxi driver [b]un poids lourd sans les freins[/b] comme une putain d'dealer" Cette chanson, je l'adore, mais ces paroles là, j'avoue avoir du mal ...[/quote] référence à Marguerite ;)
Morgane Il y a 8 ans

Bonjour, je me demandais, sur Rottweiler, qu'est ce que voulais dire, premièrement, "samouraï au devant", puis:

"papillon dans la toile
dans la cité perdue
j'ai le visage pâle
comme un loup sous la lune
comme un taxi driver
un poids lourd sans les freins
comme une putain d'dealer"

Cette chanson, je l'adore, mais ces paroles là, j'avoue avoir du mal ...


référence à Marguerite

euh je divague peut etre la mais ....... papillon, taxi driver,la cite perdue, visage pale, ...... ce sont des films non? le loup sous la lune je suis moins sure, quand au poids lourd sans les freins je me souviens vaguement d'un film américain ou un poids lourds poursuit des voitures a travers les USA. je divague, ou ca vous dit quelque chose tout ca?
Eléa Il y a 8 ans

euh je divague peut etre la mais .......

papillon, taxi driver,la cite perdue, visage pale, ...... ce sont des films non?
le loup sous la lune je suis moins sure, quand au poids lourd sans les freins je me souviens vaguement d'un film américain ou un poids lourds poursuit des voitures a travers les USA.

je divague, ou ca vous dit quelque chose tout ca?

Il avait des freins, si je me souviens bien le camion de Duel de Steven Spielberg
Emma Jacobus Il y a 8 ans

Il avait des freins, si je me souviens bien le camion de Duel de Steven Spielberg

Concernant "un poids lourd sans les freins", c'est vrai que j'ai tout de suite fait le rapprochement avec Marguerite. Pour moi c'est une métaphore de la puissance incontrôlable. "Comme un loup sous la lune". Métaphore la solitude ? Après le reste ... Mais c'est surtout ce "samouraï au devant", 1ère et dernière parole du titre, ça doit quand même avoir son importance !
Cadillac Il y a 8 ans

Concernant "un poids lourd sans les freins", c'est vrai que j'ai tout de suite fait le rapprochement avec Marguerite. Pour moi c'est une métaphore de la puissance incontrôlable.
"Comme un loup sous la lune". Métaphore la solitude ?

Après le reste ...

Mais c'est surtout ce "samouraï au devant", 1ère et dernière parole du titre, ça doit quand même avoir son importance !

Un poid lourd sans les freins c'est quelque chose qui fonce en emportant tout sur son passage, les choses, les gens, les sentiments.. Pour le samourai j'ai plus de mal a cerner le truc, peut etre qui apparaît comme un guerrier au premier coup d'oeil mais qui en est loin au fond.
Maitre Kaio Il y a 8 ans

Un poid lourd sans les freins c'est quelque chose qui fonce en emportant tout sur son passage, les choses, les gens, les sentiments..

Pour le samourai j'ai plus de mal a cerner le truc, peut etre qui apparaît comme un guerrier au premier coup d'oeil mais qui en est loin au fond.

Bien moi je le vois la référence au HaraKiri. Dans rottweiler le mec est complètement paumé, ne trouve plus sa place dans la société du coup il se fait hara kiri.
remixgame Il y a 8 ans

Bien moi je le vois la référence au HaraKiri. Dans rottweiler le mec est complètement paumé, ne trouve plus sa place dans la société du coup il se fait hara kiri.

je ne comprends pas du tout la meme chose. samourai au devant, pour moi c'est... fait face samourai il commence et il fini avec ça car malgré le constat de sa vie, solitaire, face a tous, il lutte, il se débat, même s'il y des fois..... il voudrait juste shooter. il se persuade qu'il faut tenir tête.
Eléa Il y a 8 ans

je ne comprends pas du tout la meme chose.

samourai au devant, pour moi c'est... fait face samourai
il commence et il fini avec ça car malgré le constat de sa vie, solitaire, face a tous, il lutte, il se débat, même s'il y des fois..... il voudrait juste shooter.
il se persuade qu'il faut tenir tête.

Puisque dans la suite des paroles on sent des références cinématographiques, "le samourai au devant" me fait penser à "l'empire des sens", même si c'est un peu tordu pour coller à la chanson. Mais dans la suite des paroles, il parle de tirer une balle dans sa tête ou celle d'un autre, et dans l'empire des sens, le mec finit par vouloir mourir. Dans la chanson on a aussi la répétition de "allumer mes nuits", et moi j'y vois la demande de nuits hot comme pour compenser un vide, et finalement ça se rapproche un peu de l'empire des sens. Bon c'est un peu tiré par les cheveux, et en plus ça fait une éternité que j'ai pas revu le film.
Persephone Il y a 8 ans

Puisque dans la suite des paroles on sent des références cinématographiques, "le samourai au devant" me fait penser à "l'empire des sens", même si c'est un peu tordu pour coller à la chanson. Mais dans la suite des paroles, il parle de tirer une balle dans sa tête ou celle d'un autre, et dans l'empire des sens, le mec finit par vouloir mourir. Dans la chanson on a aussi la répétition de "allumer mes nuits", et moi j'y vois la demande de nuits hot comme pour compenser un vide, et finalement ça se rapproche un peu de l'empire des sens.

Bon c'est un peu tiré par les cheveux, et en plus ça fait une éternité que j'ai pas revu le film.


Pour "samourai au devant" je partage l'avis d'Elea même si j'avoue que sur le coup cette phrase m'a laissé un peu "perplexe" ! Et pour "Comme un loup sous la lune" cette phrase m'a direct fait penser à Tango je divague peut-être (ou surement ^^
lala Il y a 8 ans

Pour "samourai au devant" je partage l'avis d'Elea même si j'avoue que sur le coup cette phrase m'a laissé un peu "perplexe" !
Et pour "Comme un loup sous la lune" cette phrase m'a direct fait penser à Tango je divague peut-être (ou surement

"samouraï au devant" pour moi c'est un guerrier qui se retrouve au devant de la guerre, devant les rangs, il est puissant mais n'a pas d'autre issue que son cris de mort, et il est donc très fragile. ça coïncide bien avec "papillon dans la toile", qui n'a pas d'autre chemin que de se faire manger par une araignée. et le poids lourd sans les freins un peu la même chose: la puissance mais incontrôlable et donc fragile.
kroke Il y a 8 ans

"samouraï au devant" pour moi c'est un guerrier qui se retrouve au devant de la guerre, devant les rangs, il est puissant mais n'a pas d'autre issue que son cris de mort, et il est donc très fragile.

ça coïncide bien avec "papillon dans la toile", qui n'a pas d'autre chemin que de se faire manger par une araignée.

et le poids lourd sans les freins un peu la même chose: la puissance mais incontrôlable et donc fragile.

Ouais pas mal. Le "samouraï au devant", c'est vrai que ça peut faire penser au guerrier qui fait face à toute une armée (la société ?) et malgré sa puissance et sa détermination, il va se faire tuer à coup sûr. Ou bien peut être tout simplement qu'au premier abord, on peut penser que cet homme là c'est un guerrier, que rien ne peut l'atteindre, mais que finalement ce n'est qu'un "papillon dans la toile", qui va se faire bouffer par une araignée (encore une fois, la société). Mais je sèche toujours sur le taxi driver. Et la cité perdue. ^^
Cadillac Il y a 8 ans

Ouais pas mal.
Le "samouraï au devant", c'est vrai que ça peut faire penser au guerrier qui fait face à toute une armée (la société ?) et malgré sa puissance et sa détermination, il va se faire tuer à coup sûr. Ou bien peut être tout simplement qu'au premier abord, on peut penser que cet homme là c'est un guerrier, que rien ne peut l'atteindre, mais que finalement ce n'est qu'un "papillon dans la toile", qui va se faire bouffer par une araignée (encore une fois, la société).

Mais je sèche toujours sur le taxi driver. Et la cité perdue.

Il ne s'oppose pas à la société, le personnage du truc en fait justement pleinement parti ; Il fait son taf, il lutte pour et ça marche plutôt bien finalement... il le fait parce qu'il doit le faire, mais un soir il se trouve à errer dans les rues de Miami et développe des pulsions, envie d'établir une rupture avec cette vie, d'envoyer tout balader... mais sa volonté de s'opposer à cette société reste à l'état de pensées : "j'voudrais juste shooter", "faudrait que j'mette les voiles". Il s'enlise dans sa vie qu'il n'aime pas, comme un papillon coincé dans la toile, comme un samouraï en première ligne de combat... impossible de faire demi-tour, condamné à continuer cette vie. Je le prendrais plus comme ça. "comme un taxi driver" > référence au film je pense. "Travis Bickle [...] est chauffeur de taxi de nuit à New-York. [...] Confronté à la violence et à la perversion de la nuit new-yorkaise, il devient fou et commence à s’entraîner au maniement des armes." selon Wikipedia. "cité perdue" = Miami (ou toute autre ville du même genre). Il s'y reconnaît tellement peu que pour lui c'est une ville qui a subi un déclin jusqu'à n'avoir plus de valeur, plus d'existence à proprement parler. Interprétation personnelle. mais ça m'interroge aussi. surtout le "UNE putain d'dealer" Pourquoi ce féminin ? la putain = la prostituée ? et le sens de la comparaison ??
Spleen Il y a 8 ans

Il ne s'oppose pas à la société, le personnage du truc en fait justement pleinement parti ; Il fait son taf, il lutte pour et ça marche plutôt bien finalement... il le fait parce qu'il doit le faire, mais un soir il se trouve à errer dans les rues de Miami et développe des pulsions, envie d'établir une rupture avec cette vie, d'envoyer tout balader... mais sa volonté de s'opposer à cette société reste à l'état de pensées : "j'voudrais juste shooter", "faudrait que j'mette les voiles". Il s'enlise dans sa vie qu'il n'aime pas, comme un papillon coincé dans la toile, comme un samouraï en première ligne de combat... impossible de faire demi-tour, condamné à continuer cette vie. Je le prendrais plus comme ça.

"comme un taxi driver" > référence au film je pense. "Travis Bickle [...] est chauffeur de taxi de nuit à New-York. [...] Confronté à la violence et à la perversion de la nuit new-yorkaise, il devient fou et commence à s’entraîner au maniement des armes." selon Wikipedia.
"cité perdue" = Miami (ou toute autre ville du même genre). Il s'y reconnaît tellement peu que pour lui c'est une ville qui a subi un déclin jusqu'à n'avoir plus de valeur, plus d'existence à proprement parler.

Interprétation personnelle. mais ça m'interroge aussi. surtout le "UNE putain d'dealer" Pourquoi ce féminin ? la putain = la prostituée ? et le sens de la comparaison ??

c'est peut-être juste pour marquer la similitude entre le le dealer et la prostituée : vendre du plaisir rapide. Je vaux pas mieux qu'une pute?
Emma Jacobus Il y a 8 ans

c'est peut-être juste pour marquer la similitude entre le le dealer et la prostituée : vendre du plaisir rapide. Je vaux pas mieux qu'une pute?

Le féminin me laisse aussi penser que le personnage se considère comme une prostituée. Sur la chanson dans son ensemble, le personnage me semble blasé et du coup il n'a plus vraiment envie de changer sa vie, même si de temps en temps il se prend à vouloir autre chose.
Persephone Il y a 8 ans

Le féminin me laisse aussi penser que le personnage se considère comme une prostituée.
Sur la chanson dans son ensemble, le personnage me semble blasé et du coup il n'a plus vraiment envie de changer sa vie, même si de temps en temps il se prend à vouloir autre chose.

une putain de dealer c'est comme cette pute de flic C'est assez direct comme expression je pense pas qu'il y ait a chercher loin.
Maitre Kaio Il y a 8 ans

une putain de dealer c'est comme cette pute de flic

C'est assez direct comme expression je pense pas qu'il y ait a chercher loin.

" Samouraï au devant, papillon dans la toile " ?
AnonymeIl y a 7 ans

" Samouraï au devant, papillon dans la toile " ?

comme un impression de déjá lu [color=maroon]Peb'[/color] donc: http://www.saezlive.net/topics/view/3595/mais-qu-est-ce-qu-il-a-bien-voulu-dire?page=5 papillon dans la toile (i.e.d'araignée) = insecte pris au piège qui va a une mort certaine toile = web = insecte humain prisonnier des réseaux, il va dans le mur aussi toile = toile blanche de projection = écran de cinéma d’où les titres de films qu'il cite = homme prisonnier du scénario, du rôle a tenir. pour le samouraï, c'est dans la discussion plus haut. et toi c'est quoi ta petite idée sur cette phrase?
Eléa Il y a 7 ans

comme un impression de déjá lu Peb' donc:
http://www.saezlive.net/topics/view/3595/mais-qu-est-ce-qu-il-a-bien-voulu-dire?page=5

papillon dans la toile (i.e.d'araignée) = insecte pris au piège qui va a une mort certaine
toile = web = insecte humain prisonnier des réseaux, il va dans le mur aussi
toile = toile blanche de projection = écran de cinéma d’où les titres de films qu'il cite = homme prisonnier du scénario, du rôle a tenir.

pour le samouraï, c'est dans la discussion plus haut.

et toi c'est quoi ta petite idée sur cette phrase?

J'ai regardé le fantastique Taxi Driver de Scorsese il y a quelques temps, et je pense que le lien avec Rottweiler va beaucoup plus loin que la phrase "comme un taxi driver". :) L'histoire du personnage dont parle Damien c'est un peu celle du personnage du film interprété par De Niro, Travis Bickle. Un personnage usé par cette vie, qui a envie de s'échapper, de ne pas voir la vérité en face, un personnage aux pulsions incontrôlables... "Samurai au devant" : Travis s'entraîne comme un Samurai pour manier les armes, de plus c'est un ancien soldat dans la guerre du Vietnam. "Sur le marché aux putes" : Travis côtoie une jeune prostituée. "Le porno et l'afghan nan ne me font plus rien" : au début du film, on voit Travis qui prend plaisir à aller voir des films X au cinéma, puis on le voit s'en lasser. "au hasard de la foule juste une balle dans la tête" : Travis apprend à manier les armes, et a des pulsions, il veut assassiner un candidat à la présidentielle devant une énorme foule. "j'ai pas de potes pas de gang pas de famille" : Travis n'a aucune attache, pas de potes/famille/gang "jsuis qu'une surfer de street en dessous les étoiles, un forever bad trip, faudrait que j'mette les voiles...": bref toute la personnalité de Travis. Dans Miami y'a quand même énormément de références au cinéma ! (Apocalypse Now, la cité perdu..) :) Oui je casse les couilles avec ce pavé :D
AnonymeIl y a 6 ans

J'ai regardé le fantastique Taxi Driver de Scorsese il y a quelques temps, et je pense que le lien avec Rottweiler va beaucoup plus loin que la phrase "comme un taxi driver".

L'histoire du personnage dont parle Damien c'est un peu celle du personnage du film interprété par De Niro, Travis Bickle.
Un personnage usé par cette vie, qui a envie de s'échapper, de ne pas voir la vérité en face, un personnage aux pulsions incontrôlables...




"Samurai au devant" : Travis s'entraîne comme un Samurai pour manier les armes, de plus c'est un ancien soldat dans la guerre du Vietnam.

"Sur le marché aux putes" : Travis côtoie une jeune prostituée.

"Le porno et l'afghan nan ne me font plus rien" : au début du film, on voit Travis qui prend plaisir à aller voir des films X au cinéma, puis on le voit s'en lasser.

"au hasard de la foule juste une balle dans la tête" : Travis apprend à manier les armes, et a des pulsions, il veut assassiner un candidat à la présidentielle devant une énorme foule.

"j'ai pas de potes pas de gang pas de famille" : Travis n'a aucune attache, pas de potes/famille/gang

"jsuis qu'une surfer de street en dessous les étoiles, un forever bad trip, faudrait que j'mette les voiles...": bref toute la personnalité de Travis.



Dans Miami y'a quand même énormément de références au cinéma ! (Apocalypse Now, la cité perdu..)

Oui je casse les couilles avec ce pavé

Ben nan, c'est intéressant ! Je regarderai ça pour faire mon avis. Je pense que Rottweiler fait partie des grandes chansons du monsieur. :)
Spleen Il y a 6 ans

Ben nan, c'est intéressant ! Je regarderai ça pour faire mon avis.
Je pense que Rottweiler fait partie des grandes chansons du monsieur.

Regarde ce film ! C'est l'un des plus grands de l'histoire du cinéma. :) Moi aussi je la trouve géniale cette chanson, la seule de Miami que je trouve très bonne.
AnonymeIl y a 6 ans

Regarde ce film ! C'est l'un des plus grands de l'histoire du cinéma.

Moi aussi je la trouve géniale cette chanson, la seule de Miami que je trouve très bonne.

Mais Miami est très bon comme skeud avec le recul y a de très bons titres
clem15700 Il y a 6 ans

Mais Miami est très bon comme skeud avec le recul y a de très bons titres

@spleen n'a jamais vu Taxi Driver... Un mythe s'effondre ! Tu as interdiction de faire quoi que ce soit avant d'avoir regardé ce chef d'œuvre. Par contre, je suis impressionnée par la culture cinématographique de @julchana3. D'ailleurs, je suis assez d'accord avec toi sur les références de cet album, quand je l'écoute j'ai vraiment l'impression de me retrouver dans l'univers de ces films US râpeux, sombres, tout ces films de gangsters ou de guerre qui montrent ce côté glauque, sale, désespéré, fou, bref tout l'envers de la statue de la liberté.
AnonymeIl y a 6 ans

Spleen n'a jamais vu Taxi Driver... Un mythe s'effondre ! Tu as interdiction de faire quoi que ce soit avant d'avoir regardé ce chef d'œuvre.
Par contre, je suis impressionnée par la culture cinématographique de @julchana3. D'ailleurs, je suis assez d'accord avec toi sur les références de cet album, quand je l'écoute j'ai vraiment l'impression de me retrouver dans l'univers de ces films US râpeux, sombres, tout ces films de gangsters ou de guerre qui montrent ce côté glauque, sale, désespéré, fou, bref tout l'envers de la statue de la liberté.

Ah mais j'ai beaucoup de classiques cinématographiques à rattraper Je vais y remédier pendant mes vacances, promis :)
Spleen Il y a 6 ans

Ah mais j'ai beaucoup de classiques cinématographiques à rattraper
Je vais y remédier pendant mes vacances, promis

[quote="X"]@spleen n'a jamais vu Taxi Driver... Un mythe s'effondre ! Tu as interdiction de faire quoi que ce soit avant d'avoir regardé ce chef d'œuvre.[/quote]Je viens enfin de le regarder, mais par contre, j'me suis permis de faire autre chose en ces deux mois passés :p ET DONC, je plussoie ce petit Julchana. Rottweiler, au fond, c'est tous les Travis du monde :) En plus ça m'a fait comprendre une scène de La Haine héhé (Donc, bref, désolée, je viens pas alimenter ce topic très pertinemment)
Spleen Il y a 6 ans

Spleen n'a jamais vu Taxi Driver... Un mythe s'effondre ! Tu as interdiction de faire quoi que ce soit avant d'avoir regardé ce chef d'œuvre.
@X
Je viens enfin de le regarder, mais par contre, j'me suis permis de faire autre chose en ces deux mois passés

ET DONC, je plussoie ce petit Julchana.
Rottweiler, au fond, c'est tous les Travis du monde
En plus ça m'a fait comprendre une scène de La Haine héhé

(Donc, bref, désolée, je viens pas alimenter ce topic très pertinemment)

Ah mais carrément, une scène de la haine est totalement inspiré de taxi driver ("C'est à moi que tu parles ?!?!") Bon pareil je n'alimente pas le débat...
AnonymeIl y a 6 ans

Ah mais carrément, une scène de la haine est totalement inspiré de taxi driver ("C'est à moi que tu parles ?!?!")


Bon pareil je n'alimente pas le débat...

Ah ben sans la référence à Taxi Driver, la scène perd sacrément de saveur ! C'est bon tu es à moitié pardonnée. Et pour les branleurs de neurones, quel peut bien être le sens caché quand il chante "mets ta langue où tu sais" ?
AnonymeIl y a 6 ans

Ah ben sans la référence à Taxi Driver, la scène perd sacrément de saveur ! C'est bon tu es à moitié pardonnée.


Et pour les branleurs de neurones, quel peut bien être le sens caché quand il chante "mets ta langue où tu sais" ?

[quote="X"]Et pour les branleurs de neurones, quel peut bien être le sens caché quand il chante "mets ta langue ou tu sais" ?[/quote]Quand le sage montre la lune... l'idiot regarde le doigt.
viper82 Il y a 6 ans

Et pour les branleurs de neurones, quel peut bien être le sens caché quand il chante "mets ta langue ou tu sais" ?
@X
Quand le sage montre la lune... l'idiot regarde le doigt.

[quote="viper82"][quote="X"]Et pour les branleurs de neurones, quel peut bien être le sens caché quand il chante "mets ta langue ou tu sais" ?[/quote]Quand le sage montre la lune... l'idiot regarde le doigt.[/quote] excellent...
slinteur Il y a 5 ans

Et pour les branleurs de neurones, quel peut bien être le sens caché quand il chante "mets ta langue ou tu sais" ?
@X
Quand le sage montre la lune... l'idiot regarde le doigt.


excellent...

[quote="slinteur"][quote="viper82"][quote="X"]Et pour les branleurs de neurones, quel peut bien être le sens caché quand il chante "mets ta langue ou tu sais" ?[/quote]Quand le sage montre la lune... l'idiot regarde le doigt.[/quote] excellent...[/quote] Effectivement, là... ;)
AnonymeIl y a 5 ans

Et pour les branleurs de neurones, quel peut bien être le sens caché quand il chante "mets ta langue ou tu sais" ?
@X
Quand le sage montre la lune... l'idiot regarde le doigt.


excellent...



Effectivement, là...