Cette réplique dans "On meurt de toi", sa veut dire quoi ? soit c'est évident et j'ai rien calculé mais j'ai beau essayer je capte pas... Là où tu es d'autres pays, Dans d'autres hommes, dans d'autres lits Prends garde au vent [b]Qui parfois fait gonfler les voiles Mais qui soudain quand ça lui prend S'enrhume un peu..[/b]
maxomatose Il y a 9 ans

Cette réplique dans "On meurt de toi", sa veut dire quoi ? soit c'est évident et j'ai rien calculé mais j'ai beau essayer je capte pas...

Là où tu es d'autres pays,
Dans d'autres hommes, dans d'autres lits
Prends garde au vent
Qui parfois fait gonfler les voiles
Mais qui soudain quand ça lui prend
S'enrhume un peu..

Peut être que le vent c'est l'élan amoureux qui peut faire monter très haut et très vite... et retomber tout aussi vite, comme un soufflé. Comme si le vent avait poussé une embarcation d'un coup au large, à la vitesse grand V (avec ce que ça a de grisant) et qu'il s'arrête de souffler d'un coup en les laissant "seuls au milieu d'un océan" (avec la perspective de devoir nager pour revenir sur la berge ^^). L'embarcation c'est l'Homme amoureux, le vent c'est le sentiment. Mais comme les deux sont intimement liés, les deux se fondent et quand le sentiment flanche, le vent redevient un peu humain et il s'enrhume. C'est même pas un reproche contre le vent, c'est pas de sa faute.. c'est juste une fatalité. Il cesse de souffler, l'embarcation s'arrête et finit par disparaitre pour laisser l'Homme seul dans une sombre "galère" (sans bateau ^^).
idem Il y a 9 ans

Peut être que le vent c'est l'élan amoureux qui peut faire monter très haut et très vite... et retomber tout aussi vite, comme un soufflé.

Comme si le vent avait poussé une embarcation d'un coup au large, à la vitesse grand V (avec ce que ça a de grisant) et qu'il s'arrête de souffler d'un coup en les laissant "seuls au milieu d'un océan" (avec la perspective de devoir nager pour revenir sur la berge ).

L'embarcation c'est l'Homme amoureux, le vent c'est le sentiment. Mais comme les deux sont intimement liés, les deux se fondent et quand le sentiment flanche, le vent redevient un peu humain et il s'enrhume.

C'est même pas un reproche contre le vent, c'est pas de sa faute.. c'est juste une fatalité.

Il cesse de souffler, l'embarcation s'arrête et finit par disparaitre pour laisser l'Homme seul dans une sombre "galère" (sans bateau ).

idem qu'idem pour l'interpretation
Maitre Kaio Il y a 9 ans

idem qu'idem pour l'interpretation

merci pour ta vision du truc, c'est très plausible et je vois maintenant ce passage de la chanson de façon plus claire !
maxomatose Il y a 9 ans

merci pour ta vision du truc, c'est très plausible et je vois maintenant ce passage de la chanson de façon plus claire !