Lettre à l'ado que tu as été

Certains l'ont peut être vu/lu mais cette semaine est sorti l'ouvrage collectif dirigé Jack Parker intitulé " Lettres à l'ado que j'ai été". Le principe est simple. Chaque personne a écrit une lettre à l'adolescent qu'il était, lui donnant des conseils, des avertissements, le rassurant ou le guidant. C'est assez touchant et je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée de faire la même chose ici ! Pour les plus jeunes, les conseils pourront vous servir. Et pour les plus âgés, aussi.. Allez, je vous laisse tenter l'expérience !
Léo Ch Il y a 2 mois

Certains l'ont peut être vu/lu mais cette semaine est sorti l'ouvrage collectif dirigé Jack Parker intitulé " Lettres à l'ado que j'ai été".

Le principe est simple. Chaque personne a écrit une lettre à l'adolescent qu'il était, lui donnant des conseils, des avertissements, le rassurant ou le guidant. C'est assez touchant et je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée de faire la même chose ici !

Pour les plus jeunes, les conseils pourront vous servir. Et pour les plus âgés, aussi..

Allez, je vous laisse tenter l'expérience !

Ma chère et tendre petite Anne, Oh oui tu vas en avoir du fil à détorde, je te le dis ma grande ça va en tirer des couettes à la récré, mais je veux que tu saches que tu survivras à l'ensemble de la traversée. Renversée parfois tu te réuniras à nouveau jusqu’à l’éternité. Tu fais partie de celles qui détruisent l’injustice c’est parfois ce qui te noiera dans des conflits qui ne t’appartenaient pas. Inversée parfois tu te réconcilieras à nouveau de tes fragmentés. Ta force est toujours dans les nids de ton instinct et tes intuitions toujours te guideront. Anne ma petite anne, tu ne sauras pas toujours voir venir : )))) mais à force tu seras prévenir, pour ton prochain ... pour le prochain. Tu fais partie des êtres pleins de lumière et d’empathie le plus difficile pour toi sera de ne jamais succomber à la création des carapaces, d’ailleurs tu n’en saisiras jamais le sens. Tu fais partie du rêve du droit commun, jamais tu ne resteras longtemps dans l’emprise des jaloux et des envieux, le fric tu t’en batteras les couilles royalement jusqu’à l’abandon total de cette notion. Anne, Ça va être parfois très compliqué pour toi et dans ces moments il faudra te pardonner, tu m’entends ! Ton silence provoquant ou ton cri strident réveilleront les ruines familiales, ne regrette rien. Je t’aime. Anne ma petite chérie, le rouge te guidera jusqu’à l’essence de ton allié, oui romantique tu le trouveras. Il s’appellera Damien.
AnonymeIl y a 2 mois

Ma chère et tendre petite Anne,

Oh oui tu vas en avoir du fil à détorde, je te le dis ma grande ça va en tirer des couettes à la récré, mais je veux que tu saches que tu survivras à l'ensemble de la traversée.
Renversée parfois tu te réuniras à nouveau jusqu’à l’éternité.
Tu fais partie de celles qui détruisent l’injustice c’est parfois ce qui te noiera dans des conflits qui ne t’appartenaient pas.
Inversée parfois tu te réconcilieras à nouveau de tes fragmentés.
Ta force est toujours dans les nids de ton instinct et tes intuitions toujours te guideront.

Anne ma petite anne, tu ne sauras pas toujours voir venir : )))) mais à force tu seras prévenir, pour ton prochain ... pour le prochain.
Tu fais partie des êtres pleins de lumière et d’empathie le plus difficile pour toi sera de ne jamais succomber à la création des carapaces, d’ailleurs tu n’en saisiras jamais le sens.
Tu fais partie du rêve du droit commun, jamais tu ne resteras longtemps dans l’emprise des jaloux et des envieux, le fric tu t’en batteras les couilles royalement jusqu’à l’abandon total de cette notion.

Anne,

Ça va être parfois très compliqué pour toi et dans ces moments il faudra te pardonner, tu m’entends !
Ton silence provoquant ou ton cri strident réveilleront les ruines familiales, ne regrette rien. Je t’aime.

Anne ma petite chérie, le rouge te guidera jusqu’à l’essence de ton allié, oui romantique tu le trouveras.
Il s’appellera Damien.

Je pourrais te dire que ça s'arrangera avec l'âge, que les adultes seront plus humains. Mais ce serait te mentir. N'oublie jamais que ce sont ceux qui voulaient t'abandonner qui avaient raison, la vie c'est pas pour toi. Y aura pas de main, jamais. Oublie les autres, tu n'existeras jamais pour eux. Jette ton cœur il ne sert à rien à ceux de ton espèce. La vie n'est qu'une sale pute, alors oublie l'idée de l'épouser, baise-là. Jusqu'à ce qu'elle en crève !
X Il y a 2 mois

Je pourrais te dire que ça s'arrangera avec l'âge, que les adultes seront plus humains.
Mais ce serait te mentir.
N'oublie jamais que ce sont ceux qui voulaient t'abandonner qui avaient raison, la vie c'est pas pour toi. Y aura pas de main,
jamais.
Oublie les autres, tu n'existeras jamais pour eux.
Jette ton cœur il ne sert à rien à ceux de ton espèce.
La vie n'est qu'une sale pute, alors oublie l'idée de l'épouser, baise-là.
Jusqu'à ce qu'elle en crève !

Si de l'adolescence, physiquement je garde des cicatrices et la mémoire je dirai qu'il ne faut jamais abandonné ni la vie, ni ceux qui t'aiment croire en son coeur intuitivement et travaillé enfin pour moi c'était la solution mais je n'ai jamais regardé le montant de mon salaire puisque je gagnais autre chose Une VIE
maleyne16 Il y a 2 mois

Si de l'adolescence, physiquement je garde des cicatrices
et la mémoire
je dirai qu'il ne faut jamais abandonné
ni la vie, ni ceux qui t'aiment
croire en son coeur
intuitivement
et travaillé enfin pour moi
c'était la solution
mais je n'ai jamais regardé le montant
de mon salaire
puisque je gagnais autre chose
Une VIE

Que du positif dis donc
Churinga Il y a 2 mois

Que du positif dis donc

ma chère .... si j'écris à celle de 15 ans , je dois dire ma chère Axl et oui tu as commencé jeune les surnoms et tu as continué , tu en as désormais pas mal , à vrai dire , tu en as un par groupe d'amis. Ca ira de Axl , damnounette , bibiche , lycange et plein d autres , ils auront tous une significations pour toi. 15 ans ... c'est l'époque Kevin et les feinteurs français. Profites en à fond , tu en garderas de merveilleux souvenirs mais ne crois pas aux belles promesses éternelles , ni à l'amitié sans faille de cette époque . Vous n'avez que 15 ans et la mentalité qui va avec ... ne soit pas déçue , ça te rendra plus forte. et puis tu rencontreras d'autres amis , plus tard , ceux qui 15 ans après sont toujours la , ceux que tu peux appeler à n importe quelle heure , ceux chez qui tu peux débarqué en larmes et qui t'ouvrirons leur porte et leurs bras. Ceux la , tu les chériras , tu les aimeras plus que tout , Ceux la se nomment le vic (je te laisse découvrir la signification par toi même) les garçons .... pffff déjà à 15 ans tu les enchaînes tu ne restes avec que quelques jours/semaines ... plus tard , l'un d'eux te briseras le coeur , tu te sentiras plus bas que terre , tu pleureras pour lui un nombre de fois incalculable et surtout pendant des années. mais n'oublies pas , dans les moments les plus dur , tes amis seront la , et tu te relèveras toujours et encore tu tomberas sur des connards , tu resteras même avec l un d'eux quelques années , mais tu te rendras comptes de ta connerie et encore une fois tes amis seront la. Tu vivras une histoire merveilleuse avec un homme merveilleux. un homme beaucoup plus âgé que toi mais l'âge n'a jamais été ta priorité . vous habiterez loin l'un de l'autre , et cette distance sera parfois dure à vivre, mais les retrouvailles seront toujours remplis d'amour;mais parfois l'amour passe pour ne devenir qu amitié et tendresse. Tu partiras , car c'est toujours toi qui part. tu resteras un moment sans personne , mais tu en auras besoin, ne t'inquiètes pas ,tu aimes être seule parfois et puis les mecs reviendrons tous seuls te voir , même pas besoin de se bouger . Tu tomberas même sous le charme d'un mec dont tu ne te serais pas vu du tout avec lui dans d'autres circonstances mais celui la aura un truc en plus : il aimera Saez ha oui Saez , 15 ans tu ne connais que les guns xD , mais dans pas très longtemps tu tomberas sur un clip ou tu resteras sctochée. tu iras le voir en concert , pour au final discuter avec lui et le suivre , tu en feras des concerts de lui et tu ne te lasseras jamais . Grace a lui , tu rencontreras des gens incroyables , certains deviendrons même des amis . Quand au rêve de ta vie , tu le réaliseras , pas forcément comme tu l entendais ... les usa ne seront pas la mais tu deviendras cette prof de danse qui vit de sa passion et de ses rêves. Bref , si je dois te donner des conseils ce serait : ne change rien , tu vis comme tu l'as toujours voulu , tu tomberas mais tu te relèveras à chaque fois . Tu auras des peines et des joies mais c'est la vie.Tu feras des erreurs mais tu ne regretteras jamais rien et c'est le principal . alors n'est pas peur et vis ! osef des autres ^^ J'oubliais , le jour ou tu perdras Guillaume , cette cicatrice ne se refermera jamais , mais tu apprendras à vivre avec , et tu souriras a la vie comme Guillaume te l'as toujours dis
lycange Il y a 2 mois

ma chère .... si j'écris à celle de 15 ans , je dois dire ma chère Axl
et oui tu as commencé jeune les surnoms et tu as continué , tu en as désormais pas mal , à vrai dire , tu en as un par groupe d'amis. Ca ira de Axl , damnounette , bibiche , lycange et plein d autres , ils auront tous une significations pour toi.

15 ans ... c'est l'époque Kevin et les feinteurs français. Profites en à fond , tu en garderas de merveilleux souvenirs mais ne crois pas aux belles promesses éternelles , ni à l'amitié sans faille de cette époque . Vous n'avez que 15 ans et la mentalité qui va avec ... ne soit pas déçue , ça te rendra plus forte.

et puis tu rencontreras d'autres amis , plus tard , ceux qui 15 ans après sont toujours la , ceux que tu peux appeler à n importe quelle heure , ceux chez qui tu peux débarqué en larmes et qui t'ouvrirons leur porte et leurs bras. Ceux la , tu les chériras , tu les aimeras plus que tout , Ceux la se nomment le vic (je te laisse découvrir la signification par toi même)

les garçons .... pffff déjà à 15 ans tu les enchaînes tu ne restes avec que quelques jours/semaines ... plus tard , l'un d'eux te briseras le coeur , tu te sentiras plus bas que terre , tu pleureras pour lui un nombre de fois incalculable et surtout pendant des années. mais n'oublies pas , dans les moments les plus dur , tes amis seront la , et tu te relèveras toujours et encore

tu tomberas sur des connards , tu resteras même avec l un d'eux quelques années , mais tu te rendras comptes de ta connerie et encore une fois tes amis seront la. Tu vivras une histoire merveilleuse avec un homme merveilleux. un homme beaucoup plus âgé que toi mais l'âge n'a jamais été ta priorité . vous habiterez loin l'un de l'autre , et cette distance sera parfois dure à vivre, mais les retrouvailles seront toujours remplis d'amour;mais parfois l'amour passe pour ne devenir qu amitié et tendresse. Tu partiras , car c'est toujours toi qui part.
tu resteras un moment sans personne , mais tu en auras besoin, ne t'inquiètes pas ,tu aimes être seule parfois et puis les mecs reviendrons tous seuls te voir , même pas besoin de se bouger . Tu tomberas même sous le charme d'un mec dont tu ne te serais pas vu du tout avec lui dans d'autres circonstances mais celui la aura un truc en plus : il aimera Saez
ha oui Saez , 15 ans tu ne connais que les guns xD , mais dans pas très longtemps tu tomberas sur un clip ou tu resteras sctochée. tu iras le voir en concert , pour au final discuter avec lui et le suivre , tu en feras des concerts de lui et tu ne te lasseras jamais . Grace a lui , tu rencontreras des gens incroyables , certains deviendrons même des amis .

Quand au rêve de ta vie , tu le réaliseras , pas forcément comme tu l entendais ... les usa ne seront pas la mais tu deviendras cette prof de danse qui vit de sa passion et de ses rêves.

Bref , si je dois te donner des conseils ce serait : ne change rien , tu vis comme tu l'as toujours voulu , tu tomberas mais tu te relèveras à chaque fois . Tu auras des peines et des joies mais c'est la vie.Tu feras des erreurs mais tu ne regretteras jamais rien et c'est le principal . alors n'est pas peur et vis ! osef des autres
J'oubliais , le jour ou tu perdras Guillaume , cette cicatrice ne se refermera jamais , mais tu apprendras à vivre avec , et tu souriras a la vie comme Guillaume te l'as toujours dis

15 ans, l adolescence, l'âge de tous les possibles. En vieillissant, tu te rendras compte que les possibles demeurent. Mais rassure toi, avec la maturité, on sait les repousser pour plus de stabilité. Tes seules éternités seront tes souvenirs. Alors vis tout, sans calcul. Les regrets ne t'attraperont jamais. Viendra un jour l'heure du replis, de la force de caractère pour embrasser la solitude. Ces jours-ci, tu devrais croiser Virginie, Isa, Christel. Dis leur de ne pas m'en vouloir de ne jamais avoir pris de nouvelles et explique leur que je n'ai jamais cessé de penser à elles. T'essaieras souvent de comprendre ton incapacité à garder le contact en contradiction avec ton incapacité à oublier. Dompte tout ça. C'est finalement agréable d'avoir l éternelle jeunesse en tête. T'y trouveras également la réponse à ton incapacité à vieillir. Tu as maintenant compris qu'on était pas fait pour vivre seul. Tu comprendras plus tard que tout termine. Tu comprendras aussi que la sincérité, la fidélité, l'honnêteté ne récompensent pas, mais tu ne changeras pas. Tu comprendras aussi que le plébiscite n'effacera jamais le sentiment d inutilité. Les écrits pour délivrance, la relecture pour prison. Je relis encore souvent les tiens. C'est finalement comme ça que vivent les morts et les vivants. La tentation de te donner le dernier prénom est forte. Je te laisse le découvrir… quand tout sera fini.
flush Il y a 2 mois

15 ans, l adolescence, l'âge de tous les possibles. En vieillissant, tu te rendras compte que les possibles demeurent. Mais rassure toi, avec la maturité, on sait les repousser pour plus de stabilité. Tes seules éternités seront tes souvenirs. Alors vis tout, sans calcul. Les regrets ne t'attraperont jamais. Viendra un jour l'heure du replis, de la force de caractère pour embrasser la solitude. Ces jours-ci, tu devrais croiser Virginie, Isa, Christel. Dis leur de ne pas m'en vouloir de ne jamais avoir pris de nouvelles et explique leur que je n'ai jamais cessé de penser à elles. T'essaieras souvent de comprendre ton incapacité à garder le contact en contradiction avec ton incapacité à oublier. Dompte tout ça. C'est finalement agréable d'avoir l éternelle jeunesse en tête. T'y trouveras également la réponse à ton incapacité à vieillir. Tu as maintenant compris qu'on était pas fait pour vivre seul. Tu comprendras plus tard que tout termine. Tu comprendras aussi que la sincérité, la fidélité, l'honnêteté ne récompensent pas, mais tu ne changeras pas. Tu comprendras aussi que le plébiscite n'effacera jamais le sentiment d inutilité. Les écrits pour délivrance, la relecture pour prison. Je relis encore souvent les tiens. C'est finalement comme ça que vivent les morts et les vivants.
La tentation de te donner le dernier prénom est forte. Je te laisse le découvrir… quand tout sera fini.

[url=https://pix.blizzart.net/image/1521753442][img]https://pix.blizzart.net/image/1521753442/medium.jpg[/img][/url] :D [small]je laisse l'adolescente à son adolescence[/small]
éoline Il y a 2 mois



je laisse l'adolescente à son adolescence

Salut... toi ! Quand je pense à toi, la première image qui me vient toujours, c'est de t'imaginer dans un bus, un casque solidement vissé sur les oreilles, ton walkman qui passe la même chanson en boucle et ton regard perdu dans le vague tandis que tu rêves des yeux d'une jolie fille. 16 ans plus tard, tu garderas une infinie tendresse de ces amours jamais vécus mais jamais salis non plus. Je sais que tu penses de temps en temps à m'écrire, au toi du futur, mais que l'idée de me décevoir, de te décevoir te tétanise. Je sais aussi à quel point ta solitude te pèse, mais autant être clair tout de suite, je ne te dévoilerai pas la suite de notre histoire. Tu sais tout aussi bien que moi que débuter un livre par sa fin a beau être rassurant, ca gache tout le plaisir de sa lecture, et puis de toute facon, tu n'as pas besoin de ca pour continuer à avancer. Comme tu te le répètes si souvent, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Je ne te mettrai pas non plus en garde des erreurs que tu feras. Certains mauvais choix te hanteront longtemps, mais il faut quelque fois détruire pour se reconstruire. D'ailleurs, n'écoute pas tes parents quand ils te disent qu'à ton âge tout est simple et que les soucis arrivent plus tard. Il n'y a rien de plus difficile dans la vie que de trouver sa place. J'ai quand même deux conseils pour toi, si tu veux prendre quelques années d'avance sur moi. Primo, abandonne cette vision débile et faussement romantique selon laquelle cette boule que tu as au fond du ventre depuis toujours est ce qui te fait te sentir vivant. Je sais que tu espères un jour trouver la paix. Le secret est là : le bonheur, c'est se libérer de cette douleur. Deuxio, arrête de t'effacer. Apprend à savoir ce que tu veux. Apprend à exprimer ce que tu veux. T'as vraiment l'impression que ta stratégie d'invisibilité t'aide à te faire accepter socialement ? Regarde autour de toi... Alors, commence par apprendre à dire non, et mets-toi à exister !
blat Il y a 2 mois

Salut... toi !

Quand je pense à toi, la première image qui me vient toujours, c'est de t'imaginer dans un bus, un casque solidement vissé sur les oreilles, ton walkman qui passe la même chanson en boucle et ton regard perdu dans le vague tandis que tu rêves des yeux d'une jolie fille. 16 ans plus tard, tu garderas une infinie tendresse de ces amours jamais vécus mais jamais salis non plus.
Je sais que tu penses de temps en temps à m'écrire, au toi du futur, mais que l'idée de me décevoir, de te décevoir te tétanise. Je sais aussi à quel point ta solitude te pèse, mais autant être clair tout de suite, je ne te dévoilerai pas la suite de notre histoire. Tu sais tout aussi bien que moi que débuter un livre par sa fin a beau être rassurant, ca gache tout le plaisir de sa lecture, et puis de toute facon, tu n'as pas besoin de ca pour continuer à avancer. Comme tu te le répètes si souvent, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.
Je ne te mettrai pas non plus en garde des erreurs que tu feras. Certains mauvais choix te hanteront longtemps, mais il faut quelque fois détruire pour se reconstruire. D'ailleurs, n'écoute pas tes parents quand ils te disent qu'à ton âge tout est simple et que les soucis arrivent plus tard. Il n'y a rien de plus difficile dans la vie que de trouver sa place.
J'ai quand même deux conseils pour toi, si tu veux prendre quelques années d'avance sur moi. Primo, abandonne cette vision débile et faussement romantique selon laquelle cette boule que tu as au fond du ventre depuis toujours est ce qui te fait te sentir vivant. Je sais que tu espères un jour trouver la paix. Le secret est là : le bonheur, c'est se libérer de cette douleur. Deuxio, arrête de t'effacer. Apprend à savoir ce que tu veux. Apprend à exprimer ce que tu veux. T'as vraiment l'impression que ta stratégie d'invisibilité t'aide à te faire accepter socialement ? Regarde autour de toi... Alors, commence par apprendre à dire non, et mets-toi à exister !

Salut, J'ai envie de te dire que ça va aller, même si t'y crois pas. T'as pas fini d'avoir mal alors accroche toi. Tu arriveras à te libérer de ce qui te bloque. T'occupes pas du regard des autres ! Fais attention à toi, entoure toi des bonnes personnes, si tu le sens pas, va t'en surtout, ne t'enferme pas dans une relation malsaine. Pars, n'ai pas peur de claquer la porte et de dire merde aux gens. Ah et rassure toi, Maman ira mieux, un jour. Surtout ne culpabilise pas ! Tout ça n'est pas de ta faute et tu n'y peux rien. Accepte d'être impuissante face à ça. C'est pas ton rôle d'arrêter ça. Enfin continue ta vie, ne pense pas trop à moi. Tu vas vivre des choses folles et extrêmement belles. La vie t'attends
Marta012 Il y a 2 mois

Salut,
J'ai envie de te dire que ça va aller, même si t'y crois pas. T'as pas fini d'avoir mal alors accroche toi. Tu arriveras à te libérer de ce qui te bloque. T'occupes pas du regard des autres !
Fais attention à toi, entoure toi des bonnes personnes, si tu le sens pas, va t'en surtout, ne t'enferme pas dans une relation malsaine. Pars, n'ai pas peur de claquer la porte et de dire merde aux gens.
Ah et rassure toi, Maman ira mieux, un jour. Surtout ne culpabilise pas ! Tout ça n'est pas de ta faute et tu n'y peux rien. Accepte d'être impuissante face à ça. C'est pas ton rôle d'arrêter ça.

Enfin continue ta vie, ne pense pas trop à moi. Tu vas vivre des choses folles et extrêmement belles.
La vie t'attends

Très jolie lettre Blat ! Elle me parle aussi sur certains points, merci du partage :)
Nulie Il y a 2 mois

Très jolie lettre Blat ! Elle me parle aussi sur certains points, merci du partage

Devant tant d'émotions et de belles choses, je me lance... Salut Zaz', J'aimerais te dire que tout va s'arranger, que ce que tu traverses n'est peut être qu'un mauvais passage, qu'une vilaine passe comme on dit. Et c'est vrai, tout a une fin, qu'elle soit mauvaise ou bonne, heureuse ou malheureuse, tout change. A toi de te faire en sorte que les choses changent. Arrête de mentir, arrête de te cacher, OSE parler putain. Crie que tu vas pas bien, crie le. Ne culpabilise pas pour papa, il ne noie pas son malheur à cause de toi, il t'aime, tu le sais. Y'a autre chose, c'est tout. Ne pense pas que tu es comme lui, c'est faux, tu n'es pas ton père. Mais dis lui que tu l'aime, il va partir tôt tu sais, alors profite. J'aimerais aussi te dire que certaines personnes sont plus gâtées que d'autres, te prévenir que tu vas morfler ma belle, mais tu te relèveras, plus ou moins bien, avec une ou deux côtes cassées, ce genre de blessure qui fait souffrir à chaque mouvement, sans trop pouvoir y faire quelque-chose, à part laisser le temps au temps. Mais on finit tous par se relever. Tu vas perdre des êtres chers, et pas mal, la loi des séries, une connerie dans ce genre. Colère injustice souffrance abandon, coktails molotov d'émotions salvatrices et bienfaisantes. Ne prends pas peur, ressens et accepte. Ne baisse pas les bras, tu mérites d'être heureuse, t'as le droit d'être heureuse, alors permets-le toi. Continue de rire, profite de chaque instant, n'oublie pas que rien n'est figé (ça, tu vas l'oublier, et tu auras tort), danse, bois, n'aie pas peur. Je suis là.
zaël Il y a 2 mois

Devant tant d'émotions et de belles choses, je me lance...

Salut Zaz',

J'aimerais te dire que tout va s'arranger, que ce que tu traverses n'est peut être qu'un mauvais passage, qu'une vilaine passe comme on dit.
Et c'est vrai, tout a une fin, qu'elle soit mauvaise ou bonne, heureuse ou malheureuse, tout change. A toi de te faire en sorte que les choses changent. Arrête de mentir, arrête de te cacher, OSE parler putain. Crie que tu vas pas bien, crie le.
Ne culpabilise pas pour papa, il ne noie pas son malheur à cause de toi, il t'aime, tu le sais. Y'a autre chose, c'est tout. Ne pense pas que tu es comme lui, c'est faux, tu n'es pas ton père. Mais dis lui que tu l'aime, il va partir tôt tu sais, alors profite.

J'aimerais aussi te dire que certaines personnes sont plus gâtées que d'autres, te prévenir que tu vas morfler ma belle, mais tu te relèveras, plus ou moins bien, avec une ou deux côtes cassées, ce genre de blessure qui fait souffrir à chaque mouvement, sans trop pouvoir y faire quelque-chose, à part laisser le temps au temps. Mais on finit tous par se relever. Tu vas perdre des êtres chers, et pas mal, la loi des séries, une connerie dans ce genre. Colère injustice souffrance abandon, coktails molotov d'émotions salvatrices et bienfaisantes. Ne prends pas peur, ressens et accepte.

Ne baisse pas les bras, tu mérites d'être heureuse, t'as le droit d'être heureuse, alors permets-le toi.

Continue de rire, profite de chaque instant, n'oublie pas que rien n'est figé (ça, tu vas l'oublier, et tu auras tort), danse, bois, n'aie pas peur. Je suis là.

Coucou " Soso ", ce surnom que tes amis te donnent mais que tu n'aimes pas plus que ça mais bon, c'est pas bien grave ... Tu te cherches entre un formatage qu'on t'imposes et que parfois tu acceptes pour différentes raisons : ne pas blesser, par peur aussi parfois, pourquoi pas c'est comme ça après tout, ... et te " rebeller ", rassures-toi, dans quelques temps, tu commenceras à avoir " le courage " de ne pas accepter ce que tu ne veux pas ;) Les années lycée, tu prends quand même plaisir à aller au lycée, voir les copains/copines, principalement. Tu te sentiras plutôt bien. Par contre, parles plus sérieusement avec Micka, cela t'éviteras dans peu de temps de regretter de n'avoir rien vu derrières ses clowneries. Tu repenseras, souvent, à ce prof' d'histoire/géographie de 3ème qui avait été toujours dur avec toi et qui finalement en fin d'année, avait demander à te parler pour te dire qu'il n'est pas inquiet pour toi, ton avenir et te donner quelques conseilles ... Le racisme, tu vis dans une petite bulle, tu ne vois pas pourquoi, tu y serais confrontée, après tout ... mais tu commenceras à le voir, à le vivre et le plus ironique, c'est que quand tu le verras, tu le vivras aussi bien là où tu es née que dans le pays d'origine de tes parents. T'inquiètes pas, ça t'aideras ... Courber l'échine, ça sera plus pour toi, tu vas commencer à devenir grande gueule, à ne plus/pas baisser les " yeux ", à t'imposer. Refusant ce formatage, refusant de ne pas être toi. Voilà, si, tu continues à être toi pour toi, ça ira, tu en feras des petites conneries, des maladresses, ... mais après tout ça fait partie du jeu de la vie, et, tu sais au fond de toi, que, tu ne peux pas faire semblant, que tu as besoin d'être toi et non comme on voudrait que tu sois, sinon, ça te détruiras. Crois en toi, les années lycées, ce ne sont que le début ... mais bon sachant qu'on se refusera toujours à la facilitée, je ne t'en dirais pas plus car tu as et tu auras toujours besoin d'apprendre pas tes propres découvertes de la vie, des autres ...
attachiante Il y a 2 mois

Coucou " Soso ", ce surnom que tes amis te donnent mais que tu n'aimes pas plus que ça mais bon, c'est pas bien grave ...

Tu te cherches entre un formatage qu'on t'imposes et que parfois tu acceptes pour différentes raisons : ne pas blesser, par peur aussi parfois, pourquoi pas c'est comme ça après tout, ... et te " rebeller ", rassures-toi, dans quelques temps, tu commenceras à avoir " le courage " de ne pas accepter ce que tu ne veux pas

Les années lycée, tu prends quand même plaisir à aller au lycée, voir les copains/copines, principalement. Tu te sentiras plutôt bien. Par contre, parles plus sérieusement avec Micka, cela t'éviteras dans peu de temps de regretter de n'avoir rien vu derrières ses clowneries.

Tu repenseras, souvent, à ce prof' d'histoire/géographie de 3ème qui avait été toujours dur avec toi et qui finalement en fin d'année, avait demander à te parler pour te dire qu'il n'est pas inquiet pour toi, ton avenir et te donner quelques conseilles ...

Le racisme, tu vis dans une petite bulle, tu ne vois pas pourquoi, tu y serais confrontée, après tout ... mais tu commenceras à le voir, à le vivre et le plus ironique, c'est que quand tu le verras, tu le vivras aussi bien là où tu es née que dans le pays d'origine de tes parents.
T'inquiètes pas, ça t'aideras ...

Courber l'échine, ça sera plus pour toi, tu vas commencer à devenir grande gueule, à ne plus/pas baisser les " yeux ", à t'imposer. Refusant ce formatage, refusant de ne pas être toi.

Voilà, si, tu continues à être toi pour toi, ça ira, tu en feras des petites conneries, des maladresses, ... mais après tout ça fait partie du jeu de la vie, et, tu sais au fond de toi, que, tu ne peux pas faire semblant, que tu as besoin d'être toi et non comme on voudrait que tu sois, sinon, ça te détruiras.
Crois en toi, les années lycées, ce ne sont que le début ... mais bon sachant qu'on se refusera toujours à la facilitée, je ne t'en dirais pas plus car tu as et tu auras toujours besoin d'apprendre pas tes propres découvertes de la vie, des autres ...

Mec, Changes rien. Les erreurs sont faites pour apprendre et dans la balance le positif a plus de poids. PS : attention à ton p'tit cœur de chagrin d'amour
Churinga Il y a 2 mois

Mec,

Changes rien.
Les erreurs sont faites pour apprendre et dans la balance le positif a plus de poids.

PS : attention à ton p'tit cœur de chagrin d'amour

Salut ! A peu de choses prêts exactement ce que tu avais prévu... ... Connard !
viper82 Il y a 2 mois

Salut !

A peu de choses prêts exactement ce que tu avais prévu...

... Connard !

Ne change rien jeune con
didier Il y a 2 mois

Ne change rien jeune con

[cherche sa période adolescente et reviendra peut être plus tard sur ce topic] .... J'crois que l'ado a oublié le truc d'être ado.
__Marine__ Il y a 2 mois

[cherche sa période adolescente et reviendra peut être plus tard sur ce topic]

.... J'crois que l'ado a oublié le truc d'être ado.

on t'apelle jésus dans ta classe, et y a pas un jour qui passe sans que tu prêches la bonne parole :), tu adore débattre, une endurance de tous les diables dans ce prosélytisme naïf et exalté, ton prof de math t'a fait remarqué que la croix en bois c'était pas très laïque; arrête de croire à toutes ces conneries, même si ça fait un peu mal de reconnaître que la vie n'est pas éternelle et qu'il n'y a pas de paradis. Tu vas dans ton année de terminale après avoir eu ton premier cours de philo et tes premières beuveries, apprendre à user de ton esprit critique un peu + et te dévergonder au passage. Perdre la foi et devenir athée! Ne me regarde pas comme ça, c'est vrai! quand bien même tu es là en train d'égrenner ton chapelet dans ta chambre d'ado et que tu dormes avec une icône de jésus au dessus de ton lit, tu la trouve belle cette icône, tu le trouve beau jésus, pétard ne me dis pas tu as l'intention d'aller encore te confesser samedi, arrête! La religion c'est une fourmillière de culpabilité :), ça ne t'émancipera pas! C'est juste un gros surmoi qui te freinera plus d'une fois. Mais bon c'est vrai qu'elle représente un bel idéal masculin cet icône, ce regard t'a plus d'une fois interpellé et parlé https://www.google.fr/search?q=ic%C3%B4ne+de+j%C3%A9sus+photo&client=firefox-b&dcr=0&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwjBqMGQiIPaAhXoDMAKHdSGAxYQsAQIJg&biw=835&bih=411#imgdii=RF6AQ0zAEvubJM:&imgrc=nL-39JK2MRyJ4M: Tu vas encore pleuré devant "la passion du christ" de mel gibson un peu plus tard, mais ce ne sont que des relans des derniers sombresauts adolescents mystiques. Tu changeras, oui tu changeras et tu ne sais pas à quel point! Quoique tu vas quand même kiffer romais duris dans "la confession"...eh oui sombresauts mystiques encore et encore...même si tu es athée, tu seras encore souvent traversé par des moments ésotériques :) Arrête de draguer ton pote dans les bivouacs, ça sert à rien, il est gay mais il ne le sait pas encore :). Arrête de draguer cet autre pote à ta façon si sage, genre bonne confidente, il préfère ta copine qui elle a compris depuis longtemps comment on allume, toi pas, tu es plus du genre à t'allumer facilement qu'à allumer :). Quand tu bois à 17 ans t'y va franco avec les mecs en mode pelotage, après la nonne attitude des 15 ans, place à l'exploration du genre masculin dans la désinhibition que permet l'alcool, tu bois tu bois et tu vas droit au but :), tu apprendras un peu plus tard à la jouer plus fine, une fille ça se fait désirer. Ton prof de philo l'a bien noté dans ta copie, "on ne naît pas femme, on le devient"...mais même si tu te féminisera de plus en plus avec l'âge, tu seras toujours sans contrefaçon. Pataude et hystérique, c'est le terme avec lequel te qualifieras ton premier véritable ex. Tu ne souris pas assez, arrête de te prendre pour charlotte gainsbourg :). Tu es normale, arrête de penser que tu n'es pas normale, tu apprendras à te considérer comme banale et finalement tellement facile à comprendre, non tu n'es pas une incomprise lol, tu n'es pas si spéciale que ça. Arrête d'être timide, la timidité ça sert à rien, t'inquiète tu deviendras sociable toi aussi, pour l'instant tu te demandes c'est quoi le mode d'emploi pour être à l'aise en toutes circonstances mais t'inquiète tu trouveras plus tard des solutions pour tuer tes blocages, tu auras même oublié que tu en avais. Le monde des adultes n'est pas si compliqué, ne le prend pas au sérieux, en fait tout le monde reste bloqué à 20 ans dans la tête.
suffragettes AB Il y a 2 mois

on t'apelle jésus dans ta classe, et y a pas un jour qui passe sans que tu prêches la bonne parole , tu adore débattre, une endurance de tous les diables dans ce prosélytisme naïf et exalté, ton prof de math t'a fait remarqué que la croix en bois c'était pas très laïque; arrête de croire à toutes ces conneries, même si ça fait un peu mal de reconnaître que la vie n'est pas éternelle et qu'il n'y a pas de paradis. Tu vas dans ton année de terminale après avoir eu ton premier cours de philo et tes premières beuveries, apprendre à user de ton esprit critique un peu + et te dévergonder au passage. Perdre la foi et devenir athée! Ne me regarde pas comme ça, c'est vrai! quand bien même tu es là en train d'égrenner ton chapelet dans ta chambre d'ado et que tu dormes avec une icône de jésus au dessus de ton lit, tu la trouve belle cette icône, tu le trouve beau jésus, pétard ne me dis pas tu as l'intention d'aller encore te confesser samedi, arrête! La religion c'est une fourmillière de culpabilité , ça ne t'émancipera pas! C'est juste un gros surmoi qui te freinera plus d'une fois. Mais bon c'est vrai qu'elle représente un bel idéal masculin cet icône, ce regard t'a plus d'une fois interpellé et parlé https://www.google.fr/search?q=ic%C3%B4ne+de+j%C3%A9sus+photo&client=firefox-b&dcr=0&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwjBqMGQiIPaAhXoDMAKHdSGAxYQsAQIJg&biw=835&bih=411#imgdii=RF6AQ0zAEvubJM:&imgrc=nL-39JK2MRyJ4M:
Tu vas encore pleuré devant "la passion du christ" de mel gibson un peu plus tard, mais ce ne sont que des relans des derniers sombresauts adolescents mystiques. Tu changeras, oui tu changeras et tu ne sais pas à quel point! Quoique tu vas quand même kiffer romais duris dans "la confession"...eh oui sombresauts mystiques encore et encore...même si tu es athée, tu seras encore souvent traversé par des moments ésotériques
Arrête de draguer ton pote dans les bivouacs, ça sert à rien, il est gay mais il ne le sait pas encore .
Arrête de draguer cet autre pote à ta façon si sage, genre bonne confidente, il préfère ta copine qui elle a compris depuis longtemps comment on allume, toi pas, tu es plus du genre à t'allumer facilement qu'à allumer .
Quand tu bois à 17 ans t'y va franco avec les mecs en mode pelotage, après la nonne attitude des 15 ans, place à l'exploration du genre masculin dans la désinhibition que permet l'alcool, tu bois tu bois et tu vas droit au but , tu apprendras un peu plus tard à la jouer plus fine, une fille ça se fait désirer. Ton prof de philo l'a bien noté dans ta copie, "on ne naît pas femme, on le devient"...mais même si tu te féminisera de plus en plus avec l'âge, tu seras toujours sans contrefaçon.
Pataude et hystérique, c'est le terme avec lequel te qualifieras ton premier véritable ex.
Tu ne souris pas assez, arrête de te prendre pour charlotte gainsbourg .
Tu es normale, arrête de penser que tu n'es pas normale, tu apprendras à te considérer comme banale et finalement tellement facile à comprendre, non tu n'es pas une incomprise lol, tu n'es pas si spéciale que ça.
Arrête d'être timide, la timidité ça sert à rien, t'inquiète tu deviendras sociable toi aussi, pour l'instant tu te demandes c'est quoi le mode d'emploi pour être à l'aise en toutes circonstances mais t'inquiète tu trouveras plus tard des solutions pour tuer tes blocages, tu auras même oublié que tu en avais.
Le monde des adultes n'est pas si compliqué, ne le prend pas au sérieux, en fait tout le monde reste bloqué à 20 ans dans la tête.

Salut p'tit branleur. Ahah t'aimes qu'on t'appelle comme ça comme tes grands frères le font, c'est pour ça que je le fais du coup. Vu de chez moi c'est très amusant de me foutre un peu de ta gueule. Surtout qu'entre nous, tu t'acharnes quand même un peu à la mériter l'insulte, p'tit branleur ;) Oué je fais des smileys. Prends pas ça comme une trahison p'tit branleur, y 'a des choses qui changent voilà tout. Oué je t'appelle p'tit branleur, mais t'as déjà capté depuis le début que si je te prends de haut c'est pour masquer le mal aise, car je sais pas vraiment ce que je dois te dire ou pas te dire. Mais de toutes façons tu sais bien que toi comme moi y a des choses dont on parle pas. Y a des choses qui changent pas voilà tout. Garde les vrais copains, lâche les cons. Mais les vrais prends en soin. Essaye de faire mieux que moi coté meufs, te planques pas, et tâche de baiser plus jeune que moi :D Profites, goûtes, touches, vois, écoutes, mais gardes toujours un fond de raison dans l'ivresse, mais j'sais que tu géreras, je m'en fais pas. Après tu verras p'tit branleur, les circonstances, les coïncidences, les non sens... t'occupes pas de ça, tout sera là de toutes façons. Tu vas prendre ton temps pour devenir grand et c'est très bien comme ça. La vie saura de remettre bien à l'endroit quand il faudra. Crois moi oué la vie elle sait faire ça p'tit branleur. T'as les cartes en main, joue ton jeu. Et aussi "Scritch" tu te souviens, oué tu te souviens moi je m'en souviens. Ça t'as fait mal. Sournoiserie de cour de lycée, regarde bien t'as fais les même à d'autres. Encaisse. Et tu verras en plus, au final, 20 ans plus tard, c'est nous les nerds qui avons gagné :D PS: essaye de bien retrouver tous tes jeux vidéos, ceux que t'as prêter et tout, super nes, gamecube... tu seras trop blasé plus vieux de voir que t'en as perdu plein.
Maitre Kaio Il y a 1 mois

Salut p'tit branleur.
Ahah t'aimes qu'on t'appelle comme ça comme tes grands frères le font, c'est pour ça que je le fais du coup. Vu de chez moi c'est très amusant de me foutre un peu de ta gueule. Surtout qu'entre nous, tu t'acharnes quand même un peu à la mériter l'insulte, p'tit branleur
Oué je fais des smileys. Prends pas ça comme une trahison p'tit branleur, y 'a des choses qui changent voilà tout.
Oué je t'appelle p'tit branleur, mais t'as déjà capté depuis le début que si je te prends de haut c'est pour masquer le mal aise, car je sais pas vraiment ce que je dois te dire ou pas te dire. Mais de toutes façons tu sais bien que toi comme moi y a des choses dont on parle pas. Y a des choses qui changent pas voilà tout.
Garde les vrais copains, lâche les cons. Mais les vrais prends en soin. Essaye de faire mieux que moi coté meufs, te planques pas, et tâche de baiser plus jeune que moi
Profites, goûtes, touches, vois, écoutes, mais gardes toujours un fond de raison dans l'ivresse, mais j'sais que tu géreras, je m'en fais pas.
Après tu verras p'tit branleur, les circonstances, les coïncidences, les non sens... t'occupes pas de ça, tout sera là de toutes façons. Tu vas prendre ton temps pour devenir grand et c'est très bien comme ça. La vie saura de remettre bien à l'endroit quand il faudra. Crois moi oué la vie elle sait faire ça p'tit branleur.
T'as les cartes en main, joue ton jeu.
Et aussi "Scritch" tu te souviens, oué tu te souviens moi je m'en souviens. Ça t'as fait mal. Sournoiserie de cour de lycée, regarde bien t'as fais les même à d'autres. Encaisse. Et tu verras en plus, au final, 20 ans plus tard, c'est nous les nerds qui avons gagné

PS: essaye de bien retrouver tous tes jeux vidéos, ceux que t'as prêter et tout, super nes, gamecube... tu seras trop blasé plus vieux de voir que t'en as perdu plein.

Salut frangin keupon Tu as vécu ton adolescence comme tu l'as choisi. Pantalon camouflage, tee shirts anarchist, du clash, du beru etc ... et bien sûr des filles et des potes .... les mêmes, les vrais, les frères. Rassures toi jeune rebelle, 25 ans plus tard ne changeront que tes codes vestimentaires mais ton âme restera à jamais intacte. J'ai pas de conseils à te donner et celui que tu deviendras gardera les mêmes convictions et restera un ado à vie.
Rodolphe33 Il y a 1 mois

Salut frangin keupon
Tu as vécu ton adolescence comme tu l'as choisi. Pantalon camouflage, tee shirts anarchist, du clash, du beru etc ... et bien sûr des filles et des potes .... les mêmes, les vrais, les frères. Rassures toi jeune rebelle, 25 ans plus tard ne changeront que tes codes vestimentaires mais ton âme restera à jamais intacte.
J'ai pas de conseils à te donner et celui que tu deviendras gardera les mêmes convictions et restera un ado à vie.

J'avais écris un truc hyper perso, et je l'ai effacé parce que j'arrivais pas à faire moins perso. Du coup à plus tard.
Suzie Il y a 1 mois

J'avais écris un truc hyper perso, et je l'ai effacé parce que j'arrivais pas à faire moins perso. Du coup à plus tard.

[quote="Léo Ch"] Le principe est simple. Chaque personne a écrit une lettre à l'adolescent qu'il était, lui donnant des conseils, des avertissements, le rassurant ou le guidant. C'est assez touchant et je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée de faire la même chose ici ! [/quote] Oui, c'est une chouette expérience ... pour peu que l'on sache jouer au jeu de la bienveillance, ce qui ne semble pas être du goût de tous les fans de Saez ( dépression bonjour ? ) Merci @Léo_Ch http://meduses.fr/lettre-a-lado-que-tu-as-ete/
Meduse Il y a 1 mois

Le principe est simple. Chaque personne a écrit une lettre à l'adolescent qu'il était, lui donnant des conseils, des avertissements, le rassurant ou le guidant. C'est assez touchant et je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée de faire la même chose ici !


Oui, c'est une chouette expérience ... pour peu que l'on sache jouer au jeu de la bienveillance, ce qui ne semble pas être du goût de tous les fans de Saez ( dépression bonjour ? ) Merci Léo Ch

http://meduses.fr/lettre-a-lado-que-tu-as-ete/

[quote="Meduse"][quote="Léo Ch"] Le principe est simple. Chaque personne a écrit une lettre à l'adolescent qu'il était, lui donnant des conseils, des avertissements, le rassurant ou le guidant. C'est assez touchant et je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée de faire la même chose ici ! [/quote] Oui, c'est une chouette expérience ... pour peu que l'on sache jouer au jeu de la bienveillance, ce qui ne semble pas être du goût de tous les fans de Saez ( dépression bonjour ? ) Merci @Léo_Ch http://meduses.fr/lettre-a-lado-que-tu-as-ete/[/quote] [HS]tout comme ne pas poster ici mais sur un autre blog-site pour avoir des vues ... de plus cette lettre est personnelle , aucun jugement à avoir bref : balayer devant sa porte.... [/HS]
lycange Il y a 1 mois

Le principe est simple. Chaque personne a écrit une lettre à l'adolescent qu'il était, lui donnant des conseils, des avertissements, le rassurant ou le guidant. C'est assez touchant et je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée de faire la même chose ici !


Oui, c'est une chouette expérience ... pour peu que l'on sache jouer au jeu de la bienveillance, ce qui ne semble pas être du goût de tous les fans de Saez ( dépression bonjour ? ) Merci Léo Ch

http://meduses.fr/lettre-a-lado-que-tu-as-ete/


[HS]tout comme ne pas poster ici mais sur un autre blog-site pour avoir des vues ...

de plus cette lettre est personnelle , aucun jugement à avoir
bref : balayer devant sa porte.... [/HS]

Pas que ça à faire de juger des inconnus, bien trop facile ! Plutôt la démarche de rappeler la consigne de l exercice https://youtu.be/pCBcuVitjKo
Meduse Il y a 1 mois

Pas que ça à faire de juger des inconnus, bien trop facile ! Plutôt la démarche de rappeler la consigne de l exercice


https://youtu.be/pCBcuVitjKo

Salut Emma, (Haha, profite, on sera pas nombreux à t’appeler comme ça… va falloir t’y faire :D) C’est bon, détends toi, rien de grave : je vais pas t’annoncer un truc de dingue comme la fin du monde. Je vais pas non plus te faire de révélations sur ce qui va se passer et j’insiste là dessus, il faut absolument que tu refasses TOUT pareil. Parfois ça va être vraiment bien, parfois ça sera moins facile. Tu vas aimer, être aimée, souffrir, faire souffrir, perdre et être perdue (original hein ? ;) ). Pour ce petit bout de chemin, juste quelques conseils : - Essaye de profiter de l’instant, tout le temps, tout le temps, tout le temps (je sais que tu le feras pas, mais tu pourras pas dire que j't'avais pas prévenue) - Arrête de te prendre la tête pour des broutilles : la pente parait souvent moins prononcée quand on change de perspective - Fais confiance au temps, je pense qu’il nous aide toutes les deux - Garde bien cette cassette où tu enregistres des chansons à la radio : dessus, y’a un truc pas mal qui de battements d’ailes en battements d’ailes risque de changer fondamentalement ta vie - Dors ! (genre plus, genre beaucoup) - Sois plus indulgente avec toi même et essaye de te libérer du regard des autres (huhu, la blague hein) - Tu n’es pas elle, et elle n’est pas toi : tu vois ce que j’veux dire ? Décharge toi de ça aussi et vis pour toi. Bon je crois que ça devrait déjà te servir sur un ou deux trucs. Je vais m’arrêter là avant de t’en dire trop. Et je le répète, vis tout ça mieux que moi, mais vis le pareil, vraiment. Ton plus beau petit chemin de vie en dépend. <3
idem Il y a 1 mois

Salut Emma,
(Haha, profite, on sera pas nombreux à t’appeler comme ça… va falloir t’y faire )

C’est bon, détends toi, rien de grave : je vais pas t’annoncer un truc de dingue comme la fin du monde. Je vais pas non plus te faire de révélations sur ce qui va se passer et j’insiste là dessus, il faut absolument que tu refasses TOUT pareil.
Parfois ça va être vraiment bien, parfois ça sera moins facile. Tu vas aimer, être aimée, souffrir, faire souffrir, perdre et être perdue (original hein ? ).

Pour ce petit bout de chemin, juste quelques conseils :
- Essaye de profiter de l’instant, tout le temps, tout le temps, tout le temps (je sais que tu le feras pas, mais tu pourras pas dire que j't'avais pas prévenue)
- Arrête de te prendre la tête pour des broutilles : la pente parait souvent moins prononcée quand on change de perspective
- Fais confiance au temps, je pense qu’il nous aide toutes les deux
- Garde bien cette cassette où tu enregistres des chansons à la radio : dessus, y’a un truc pas mal qui de battements d’ailes en battements d’ailes risque de changer fondamentalement ta vie
- Dors ! (genre plus, genre beaucoup)
- Sois plus indulgente avec toi même et essaye de te libérer du regard des autres (huhu, la blague hein)
- Tu n’es pas elle, et elle n’est pas toi : tu vois ce que j’veux dire ? Décharge toi de ça aussi et vis pour toi.

Bon je crois que ça devrait déjà te servir sur un ou deux trucs. Je vais m’arrêter là avant de t’en dire trop. Et je le répète, vis tout ça mieux que moi, mais vis le pareil, vraiment. Ton plus beau petit chemin de vie en dépend. <3

Coucou Nono! Je ne te demande pas si ça va, je sais ce que tu vas me dire, eh bien sache que, à la surprise générale, tu es en train de vivre une des plus belles années de ta vie. Belle parce que riche, belle parce que tu t'es faite sur cette année, belle de ces rencontrent qui seront un tournant déterminant. Il y aura toujours un avant et un après 2005, et, alors que, pour toi, l'ancien se meurt et le nouveau prend du temps, je sais que tu es en plein conflit entre ces deux toi. Ne change surtout rien, tu vas atterrir précisément sur ce dont tu as besoin, et même sur une partie que tu voulais être. Comme quoi c'est pas si noir ;) Certaines questions que tu te poses mettront du temps à trouver leur réponse, et certaines blessures que tu fais tout pour nier te piqueront encore. Mais c'est sain aussi quand ça pique, ça veut dire qu'on se souvient. En parlant de piquer, tu auras quelques regrets plus tard quand tu te mettras en débardeur, mais faut assumer ma grande ;) Au fait, tu sauras que quand tu te sors les doigts du cul, tu sais être une excellente élève, mais pour le savoir faut que tu trouve ta voie. N'oublie pas de chérir les femmes qui t'ont faite, oui elles deux là, n'fais pas semblant de ne pas savoir, plus le temps passera et plus elle compteront à tes yeux. Ne prends pas trop soin de toi, gamine, sinon je ne vais pas exister :D
Suzie Il y a 1 mois

Coucou Nono!
Je ne te demande pas si ça va, je sais ce que tu vas me dire, eh bien sache que, à la surprise générale, tu es en train de vivre une des plus belles années de ta vie. Belle parce que riche, belle parce que tu t'es faite sur cette année, belle de ces rencontrent qui seront un tournant déterminant. Il y aura toujours un avant et un après 2005, et, alors que, pour toi, l'ancien se meurt et le nouveau prend du temps, je sais que tu es en plein conflit entre ces deux toi.
Ne change surtout rien, tu vas atterrir précisément sur ce dont tu as besoin, et même sur une partie que tu voulais être. Comme quoi c'est pas si noir
Certaines questions que tu te poses mettront du temps à trouver leur réponse, et certaines blessures que tu fais tout pour nier te piqueront encore. Mais c'est sain aussi quand ça pique, ça veut dire qu'on se souvient. En parlant de piquer, tu auras quelques regrets plus tard quand tu te mettras en débardeur, mais faut assumer ma grande
Au fait, tu sauras que quand tu te sors les doigts du cul, tu sais être une excellente élève, mais pour le savoir faut que tu trouve ta voie.
N'oublie pas de chérir les femmes qui t'ont faite, oui elles deux là, n'fais pas semblant de ne pas savoir, plus le temps passera et plus elle compteront à tes yeux.
Ne prends pas trop soin de toi, gamine, sinon je ne vais pas exister

Salut gamine, Alors l’adolescence, ça se passe comment? Pas l’extase si je me rappelle bien. Les défilés de mode de la place Saint Paul le lundi matin, ce n’est pas vraiment ton truc hein? Bon je ne vais pas te mentir, les années funs, il va falloir que tu les attendent encore un peu. Ne te méprends pas, je sais bien que tu refuses de rentrer dans cette jolie petite case qu’ils t’ont allouée mais il va falloir que tu attendes encore un peu avant de pouvoir en sortir. Tu ne le vois pas encore mais c’est un peu de ta faute aussi. Bah oui, ils t’ont peut être fait grandir trop vite mais pourquoi est-ce que tu refuses obstinément de voir que toi aussi tu comptes ? Arrête d’être ce qu’ils veulent que tu sois. La seule personne avec qui tu seras obligée de passer le reste de ta vie, c’est toi. Alors vaudrait mieux que tu saches ce que toi tu veux. Arrête d’essayer d’être parfaite. La perfection c’est chiant. Arrête d’être tiède. La demi-mesure c’est pour les faibles. Fais les choses pour toi, même (surtout !) si ça semble un peu dingue. Après tout, who cares ? Bon je ne vais pas t’expliquer maintenant l’importance du ‘who cares’, mais crois en mon expérience (mais oui, tu sais, ce truc inventé par les vieux pour faire chier les jeunes), c’est le ‘who cares’ qui sera la rengaine cachée derrière beaucoup de tes meilleurs (bien que physiquement très douloureux) souvenirs. Allez gamine, j’arrête de te faire la leçon, je ne voudrais pas qu’à cause de moi tu te plantes quand il faudra prendre les décisions qui te mèneront où je suis. Sois juste patiente. Les bons copains, les vrais, arriveront à point nommés. Et une fois que tu auras fini par trouver ce qui te fait bander, il ne te restera plus qu’à te faire confiance. Ps : assure toi de bien prendre les mêmes décisions que moi parce que si tu en prends d’autres sous prétexte que je t ‘ai prévenue que ça allait sentir le sapin, alors le moi qui est sensé t’écrire ne serait plus le moi de là, maintenant, tout de suite. Du coup, je ne pourrais pas te dire ce que j’ai essayé de te dire. Du coup, est-ce que par défaut tu prendrais le 1er set de décisions (celles que j’ai prises) ou un autre (avec toutes les conséquences que ça implique) ? Sors un crayon, tu as 2h.
PhDstud Il y a 1 mois

Salut gamine,
Alors l’adolescence, ça se passe comment? Pas l’extase si je me rappelle bien. Les défilés de mode de la place Saint Paul le lundi matin, ce n’est pas vraiment ton truc hein?
Bon je ne vais pas te mentir, les années funs, il va falloir que tu les attendent encore un peu. Ne te méprends pas, je sais bien que tu refuses de rentrer dans cette jolie petite case qu’ils t’ont allouée mais il va falloir que tu attendes encore un peu avant de pouvoir en sortir.
Tu ne le vois pas encore mais c’est un peu de ta faute aussi. Bah oui, ils t’ont peut être fait grandir trop vite mais pourquoi est-ce que tu refuses obstinément de voir que toi aussi tu comptes ?
Arrête d’être ce qu’ils veulent que tu sois. La seule personne avec qui tu seras obligée de passer le reste de ta vie, c’est toi. Alors vaudrait mieux que tu saches ce que toi tu veux.
Arrête d’essayer d’être parfaite. La perfection c’est chiant.
Arrête d’être tiède. La demi-mesure c’est pour les faibles.
Fais les choses pour toi, même (surtout !) si ça semble un peu dingue. Après tout, who cares ?
Bon je ne vais pas t’expliquer maintenant l’importance du ‘who cares’, mais crois en mon expérience (mais oui, tu sais, ce truc inventé par les vieux pour faire chier les jeunes), c’est le ‘who cares’ qui sera la rengaine cachée derrière beaucoup de tes meilleurs (bien que physiquement très douloureux) souvenirs.
Allez gamine, j’arrête de te faire la leçon, je ne voudrais pas qu’à cause de moi tu te plantes quand il faudra prendre les décisions qui te mèneront où je suis. Sois juste patiente. Les bons copains, les vrais, arriveront à point nommés. Et une fois que tu auras fini par trouver ce qui te fait bander, il ne te restera plus qu’à te faire confiance.

Ps : assure toi de bien prendre les mêmes décisions que moi parce que si tu en prends d’autres sous prétexte que je t ‘ai prévenue que ça allait sentir le sapin, alors le moi qui est sensé t’écrire ne serait plus le moi de là, maintenant, tout de suite. Du coup, je ne pourrais pas te dire ce que j’ai essayé de te dire. Du coup, est-ce que par défaut tu prendrais le 1er set de décisions (celles que j’ai prises) ou un autre (avec toutes les conséquences que ça implique) ? Sors un crayon, tu as 2h.

.

Et PS : ne va pas à Toulouse
Churinga Il y a 1 mois


Et PS : ne va pas à Toulouse

Répondre
Contacter un modérateur Statistiques Badges