Le forum de la communauté SaezLive

Quand tu dis éphémère je dis éternité Les ailes de ta Mer n’useront pas la cordée N’essaie pas tes amers, j’resterai enfiévrée Le feu de nos Enfers pour Toujours attisé Mouvance au creux des paumes de tes mots un peu trop Qui font de ce royaume un désert en goutte d’eau Tu verras fantôme sur le bord du radeau Transformant en axiome la fleur de ta peau Chaleur dans la nuit recueilleras-tu l’ancolie ? Affecte ton envie aux souvenirs des rêveries Et tire du vieux puits la main que tu renies Tu ne feras pas l’oubli au lâcher des dénis Plantation des passions sur le fil recousu Dont tu fais des torsions pour mieux la mettre à nue N’offre pas tes légions, tu es déjà vaincu Par les distorsions de l’espace suspendu Point de fuite sur la toile, l’ange peint l’humain Aux augures fatals de son souffle sur ses seins Faisant gonfler la voile au-devant de ses reins Seule issue royale du chemin de demain.
Sémiramis Il y a 10 mois

Quand tu dis éphémère je dis éternité
Les ailes de ta Mer n’useront pas la cordée
N’essaie pas tes amers, j’resterai enfiévrée
Le feu de nos Enfers pour Toujours attisé

Mouvance au creux des paumes de tes mots un peu trop
Qui font de ce royaume un désert en goutte d’eau
Tu verras fantôme sur le bord du radeau
Transformant en axiome la fleur de ta peau

Chaleur dans la nuit recueilleras-tu l’ancolie ?
Affecte ton envie aux souvenirs des rêveries
Et tire du vieux puits la main que tu renies
Tu ne feras pas l’oubli au lâcher des dénis

Plantation des passions sur le fil recousu
Dont tu fais des torsions pour mieux la mettre à nue
N’offre pas tes légions, tu es déjà vaincu
Par les distorsions de l’espace suspendu

Point de fuite sur la toile, l’ange peint l’humain
Aux augures fatals de son souffle sur ses seins
Faisant gonfler la voile au-devant de ses reins
Seule issue royale du chemin de demain.

[img]https://zupimages.net/up/18/30/egf9.jpg[/img] https://soundcloud.com/user-370187074/ailleurs
Sémiramis Il y a 10 mois



https://soundcloud.com/user-370187074/ailleurs

[quote="Sémiramis"][img]https://zupimages.net/up/18/30/egf9.jpg[/img] https://soundcloud.com/user-370187074/ailleurs[/quote] J'sais pas dessiner J'veux partir à ta rencontre Suivre la voix du hasard crocheter la porte de l'illusion, tu sais y'a que des sourires à la clé pour ouvrir nos âmes. Suivre le fil des connexions imperceptibles, j'sais pas où t'es mais je t'entends, si c'est pas moi c'est un autre ou une autre, qu'importe les anges aux ailes d'encre n'ont pas de corps a offrir, que le souffle tétanisé dans l'existence. C'est l'éclipse qui retourne nos humeurs et c'est pas réversibles nos lueurs d'espoirs, quand ça se barre ça se barre, viens j'te donne rendez-vous car je chavire sur l'onde insufflée. J'bois la tasse un peu, je vais me taire encore et ouvrir plus grand la mer de nos échos pour t'entendre en marée d'orfèvre.
AnonymeIl y a 10 mois



https://soundcloud.com/user-370187074/ailleurs


J'sais pas dessiner
J'veux partir à ta rencontre
Suivre la voix du hasard crocheter la porte de l'illusion, tu sais y'a que des sourires à la clé pour ouvrir nos âmes.

Suivre le fil des connexions imperceptibles, j'sais pas où t'es mais je t'entends, si c'est pas moi c'est un autre ou une autre, qu'importe les anges aux ailes d'encre n'ont pas de corps a offrir, que le souffle tétanisé dans l'existence.

C'est l'éclipse qui retourne nos humeurs et c'est pas réversibles nos lueurs d'espoirs, quand ça se barre ça se barre, viens j'te donne rendez-vous car je chavire sur l'onde insufflée.

J'bois la tasse un peu, je vais me taire encore et ouvrir plus grand la mer de nos échos pour t'entendre en marée d'orfèvre.

[quote="Sémiramis"][img]https://zupimages.net/up/18/30/egf9.jpg[/img] https://soundcloud.com/user-370187074/ailleurs[/quote] elle est vraiment magnifique cette image, j'adore^^ en noir et blanc ça donne une atmosphère trop particulière et épurée je peux te la prendre?
Solstice Il y a 10 mois



https://soundcloud.com/user-370187074/ailleurs


elle est vraiment magnifique cette image, j'adore^^ en noir et blanc ça donne une atmosphère trop particulière et épurée je peux te la prendre?

[quote="Churinga"] J'sais pas dessiner J'veux partir à ta rencontre Suivre la voix du hasard crocheter la porte de l'illusion, tu sais y'a que des sourires à la clé pour ouvrir nos âmes. Suivre le fil des connexions imperceptibles, j'sais pas où t'es mais je t'entends, si c'est pas moi c'est un autre ou une autre, qu'importe les anges aux ailes d'encre n'ont pas de corps a offrir, que le souffle tétanisé dans l'existence. C'est l'éclipse qui retourne nos humeurs et c'est pas réversibles nos lueurs d'espoirs, quand ça se barre ça se barre, viens j'te donne rendez-vous car je chavire sur l'onde insufflée. J'bois la tasse un peu, je vais me taire encore et ouvrir plus grand la mer de nos échos pour t'entendre en marée d'orfèvre.[/quote] <3 <3 <3 J'ai tissé tes fils dans un attrape-rêve que t'as jamais voulu posséder J'garde au chaud la symbiose de notre invisibilité J'suis fière d'avoir donné à tes ailes des plumes en plus pour voler dans mes filets Mon cadeau empoisonné - DestiNée. PS : Ne me remercie pas, t'sais bien que j'suis qu'une poupée qu'ils attachent à la corde pour la faire vibrer.
Sémiramis Il y a 10 mois


J'sais pas dessiner
J'veux partir à ta rencontre
Suivre la voix du hasard crocheter la porte de l'illusion, tu sais y'a que des sourires à la clé pour ouvrir nos âmes.

Suivre le fil des connexions imperceptibles, j'sais pas où t'es mais je t'entends, si c'est pas moi c'est un autre ou une autre, qu'importe les anges aux ailes d'encre n'ont pas de corps a offrir, que le souffle tétanisé dans l'existence.

C'est l'éclipse qui retourne nos humeurs et c'est pas réversibles nos lueurs d'espoirs, quand ça se barre ça se barre, viens j'te donne rendez-vous car je chavire sur l'onde insufflée.

J'bois la tasse un peu, je vais me taire encore et ouvrir plus grand la mer de nos échos pour t'entendre en marée d'orfèvre.
@Churinga

<3 <3 <3

J'ai tissé tes fils dans un attrape-rêve que t'as jamais voulu posséder
J'garde au chaud la symbiose de notre invisibilité
J'suis fière d'avoir donné à tes ailes des plumes en plus pour voler dans mes filets
Mon cadeau empoisonné - DestiNée.

PS : Ne me remercie pas, t'sais bien que j'suis qu'une poupée qu'ils attachent à la corde pour la faire vibrer.

[quote="Solstice"] elle est vraiment magnifique cette image, j'adore^^ en noir et blanc ça donne une atmosphère trop particulière et épurée je peux te la prendre?[/quote] Tu l'as déjà prise avec ton regard, pourquoi veux-tu la prendre autrement ? [i]PS : Mes photos ne sont libres qu'au vent qui veut les souffler.[/i]
Sémiramis Il y a 10 mois


elle est vraiment magnifique cette image, j'adore^^ en noir et blanc ça donne une atmosphère trop particulière et épurée je peux te la prendre?

Tu l'as déjà prise avec ton regard, pourquoi veux-tu la prendre autrement ?

PS : Mes photos ne sont libres qu'au vent qui veut les souffler.

[quote="Sémiramis"][quote="Churinga"] J'sais pas dessiner J'veux partir à ta rencontre Suivre la voix du hasard crocheter la porte de l'illusion, tu sais y'a que des sourires à la clé pour ouvrir nos âmes. Suivre le fil des connexions imperceptibles, j'sais pas où t'es mais je t'entends, si c'est pas moi c'est un autre ou une autre, qu'importe les anges aux ailes d'encre n'ont pas de corps a offrir, que le souffle tétanisé dans l'existence. C'est l'éclipse qui retourne nos humeurs et c'est pas réversibles nos lueurs d'espoirs, quand ça se barre ça se barre, viens j'te donne rendez-vous car je chavire sur l'onde insufflée. J'bois la tasse un peu, je vais me taire encore et ouvrir plus grand la mer de nos échos pour t'entendre en marée d'orfèvre.[/quote] <3 <3 <3 J'ai tissé tes fils dans un attrape-rêve que t'as jamais voulu posséder J'garde au chaud la symbiose de notre invisibilité J'suis fière d'avoir donné à tes ailes des plumes en plus pour voler dans mes filets Mon cadeau empoisonné - DestiNée. PS : Ne me remercie pas, t'sais bien que j'suis qu'une poupée qu'ils attachent à la corde pour la faire vibrer.[/quote] T'es pas qu'une poupée et même si t'as une peau de porcelaine, ne crois pas tous les hommes tu connais leur tempérament menteur
AnonymeIl y a 10 mois


J'sais pas dessiner
J'veux partir à ta rencontre
Suivre la voix du hasard crocheter la porte de l'illusion, tu sais y'a que des sourires à la clé pour ouvrir nos âmes.

Suivre le fil des connexions imperceptibles, j'sais pas où t'es mais je t'entends, si c'est pas moi c'est un autre ou une autre, qu'importe les anges aux ailes d'encre n'ont pas de corps a offrir, que le souffle tétanisé dans l'existence.

C'est l'éclipse qui retourne nos humeurs et c'est pas réversibles nos lueurs d'espoirs, quand ça se barre ça se barre, viens j'te donne rendez-vous car je chavire sur l'onde insufflée.

J'bois la tasse un peu, je vais me taire encore et ouvrir plus grand la mer de nos échos pour t'entendre en marée d'orfèvre.
@Churinga

<3 <3 <3

J'ai tissé tes fils dans un attrape-rêve que t'as jamais voulu posséder
J'garde au chaud la symbiose de notre invisibilité
J'suis fière d'avoir donné à tes ailes des plumes en plus pour voler dans mes filets
Mon cadeau empoisonné - DestiNée.

PS : Ne me remercie pas, t'sais bien que j'suis qu'une poupée qu'ils attachent à la corde pour la faire vibrer.


T'es pas qu'une poupée et même si t'as une peau de porcelaine, ne crois pas tous les hommes tu connais leur tempérament menteur


[quote="Churinga"] T'es pas qu'une poupée et même si t'as une peau de porcelaine, ne crois pas tous les hommes tu connais leur tempérament menteur[/quote] Menteurs ou raconteurs d'histoires, je sais que je danse trop avec les conteurs... La porcelaine est fêlée depuis longtemps déjà.
Sémiramis Il y a 10 mois


T'es pas qu'une poupée et même si t'as une peau de porcelaine, ne crois pas tous les hommes tu connais leur tempérament menteur
@Churinga

Menteurs ou raconteurs d'histoires, je sais que je danse trop avec les conteurs...
La porcelaine est fêlée depuis longtemps déjà.

[quote="Sémiramis"][quote="Solstice"] elle est vraiment magnifique cette image, j'adore^^ en noir et blanc ça donne une atmosphère trop particulière et épurée je peux te la prendre?[/quote] Tu l'as déjà prise avec ton regard, pourquoi veux-tu la prendre autrement ? [i]PS : Mes photos ne sont libres qu'au vent qui veut les souffler.[/i][/quote] pour la mettre en fond d'écran^^
Solstice Il y a 10 mois


elle est vraiment magnifique cette image, j'adore^^ en noir et blanc ça donne une atmosphère trop particulière et épurée je peux te la prendre?

Tu l'as déjà prise avec ton regard, pourquoi veux-tu la prendre autrement ?

PS : Mes photos ne sont libres qu'au vent qui veut les souffler.


pour la mettre en fond d'écran^^

Y’a Zohra qui rode à coup d’ode. Tu la connais Zohra ? C’est celle qui voulait rentrer au Paradis avec le mot de passe des anges damnés. L’idiote est restée coincée en haut, même que tu la vois briller dans ta nuitée, Vénus l’emprisonnée qui cherche toujours sa clé. Alors elle écrit aux anges, elle écrit aux anges dans l’espoir qu’il y en a un qui ira prêcher pour elle auprès de Saint-Pierre afin qu’il exauce sa prière. Mais le gardien à l’âme d’un chien et Dieu surveille les anges du coin des yeux. Le message est encore tombé trop bas, c’est pas pour cette fois, Zohra a visé Zagan, roi des trente-trois. Et Dieu rivé a tout regardé. Alors si Zohra se consume, crois-le, c’est pas d’un feu sacré !
Sémiramis Il y a 10 mois

Y’a Zohra qui rode à coup d’ode. Tu la connais Zohra ?
C’est celle qui voulait rentrer au Paradis avec le mot de passe des anges damnés.
L’idiote est restée coincée en haut, même que tu la vois briller dans ta nuitée, Vénus l’emprisonnée qui cherche toujours sa clé.
Alors elle écrit aux anges, elle écrit aux anges dans l’espoir qu’il y en a un qui ira prêcher pour elle auprès de Saint-Pierre afin qu’il exauce sa prière.
Mais le gardien à l’âme d’un chien et Dieu surveille les anges du coin des yeux.
Le message est encore tombé trop bas, c’est pas pour cette fois, Zohra a visé Zagan, roi des trente-trois.
Et Dieu rivé a tout regardé.
Alors si Zohra se consume, crois-le, c’est pas d’un feu sacré !

La Vision de Saint-Pierre [img]https://zupimages.net/up/18/38/fqux.jpg[/img] [i]Espérons alors que la Terre soit Vampire[/i]
Sémiramis Il y a 9 mois

La Vision de Saint-Pierre


Espérons alors que la Terre soit Vampire

Il flanche le soleil dans ces arbres, la nuit apparaitra, dulcinée des artères Fatiguée de son noir, elle laissera les étoiles éclairer nos cimetières Nous sommes partis naguère sur tes mots sortis des eaux Tu étais Moïse, marcheur magique, tueur de sanglots Et nous avons suivi le bâton que tu fendis en deux Je crois qu’il y a la mer et l’océan entre nous deux Elle coule dans les feuilles, la lumière des gués morts Reviendras-tu encore sur les pavés de ce vieux port ? Les tambours de mon crâne annoncent la bataille Je crains qu’elle soit perdue avant même qu’on m’assaille Le bateau s’est tranché comme d’un vieux coup d’épée A claqué dans mes doigts le bois trop gondolé C’est Venise qui m’a dit que les romantiques aussi Avait un cœur de pierre et des passions rassies Ribe débarqua un soir, Reine du Nord qui s’endort Dans mes bras bien trop chauds pour l'essence de son corps Je l’ai ressuscitée dans le murmure de la rosée C’est le chant des gouttes des espoirs assoiffés Il y eut le désir et l’ambition de me conquérir Verras-tu dans son œil ton reflet fléchir ? Il me semble que Chronos a renversé le sablier J’ai l’âme enchaînée au Viking damné C’est un guerrier de l’Ombre au pas de Loup Te voici dans son ombre, antre des fous La porte n’a qu’une clef, t’en souviendras-tu ? Quand tu arriveras à te mettre à nu Sera-t-elle perdue dans les bras armurés D’un autre chevalier qui s’est lui arrêté Il n’y a pas de rue, de chemin, de sentier Qui n’a pas vu l’Église un jour se calciner Tu n’as pas la vertu de la cuirasse de feu Qui dans un cri brûlant engouffre les vieux vœux Ces prières de jadis ont le parfum des cendres Et dans mes pas même le Saule finira par se pendre Écoutes le chant du vent, la tempête de l’inaudible, C’est bien dans ses abîmes que tu troueras ta cible Le Temps s’est écoulé, ni choix, ni année Il ne te reste rien qu’une lente éternité Pour bercer ton destin Du refrain de Demain.
Sémiramis Il y a 1 mois

Il flanche le soleil dans ces arbres, la nuit apparaitra, dulcinée des artères
Fatiguée de son noir, elle laissera les étoiles éclairer nos cimetières
Nous sommes partis naguère sur tes mots sortis des eaux
Tu étais Moïse, marcheur magique, tueur de sanglots
Et nous avons suivi le bâton que tu fendis en deux
Je crois qu’il y a la mer et l’océan entre nous deux
Elle coule dans les feuilles, la lumière des gués morts
Reviendras-tu encore sur les pavés de ce vieux port ?
Les tambours de mon crâne annoncent la bataille
Je crains qu’elle soit perdue avant même qu’on m’assaille
Le bateau s’est tranché comme d’un vieux coup d’épée
A claqué dans mes doigts le bois trop gondolé
C’est Venise qui m’a dit que les romantiques aussi
Avait un cœur de pierre et des passions rassies
Ribe débarqua un soir, Reine du Nord qui s’endort
Dans mes bras bien trop chauds pour l'essence de son corps
Je l’ai ressuscitée dans le murmure de la rosée
C’est le chant des gouttes des espoirs assoiffés
Il y eut le désir et l’ambition de me conquérir
Verras-tu dans son œil ton reflet fléchir ?
Il me semble que Chronos a renversé le sablier
J’ai l’âme enchaînée au Viking damné
C’est un guerrier de l’Ombre au pas de Loup
Te voici dans son ombre, antre des fous
La porte n’a qu’une clef, t’en souviendras-tu ?
Quand tu arriveras à te mettre à nu
Sera-t-elle perdue dans les bras armurés
D’un autre chevalier qui s’est lui arrêté
Il n’y a pas de rue, de chemin, de sentier
Qui n’a pas vu l’Église un jour se calciner
Tu n’as pas la vertu de la cuirasse de feu
Qui dans un cri brûlant engouffre les vieux vœux
Ces prières de jadis ont le parfum des cendres
Et dans mes pas même le Saule finira par se pendre
Écoutes le chant du vent, la tempête de l’inaudible,
C’est bien dans ses abîmes que tu troueras ta cible
Le Temps s’est écoulé, ni choix, ni année
Il ne te reste rien qu’une lente éternité
Pour bercer ton destin
Du refrain de Demain.

Superbe écrit !

Nous sommes gâté.e.s ce soir. Du reste, ta plume n'a pas déméritée non plus pélican - albatros. Reste à digérer vos sombres humeurs, en ces tombes fleuries.
AnonymeIl y a 1 mois

Nous sommes gâté.e.s ce soir.
Du reste, ta plume n'a pas déméritée non plus pélican - albatros.

Reste à digérer vos sombres humeurs, en ces tombes fleuries.

[quote="Meduse"]Nous sommes gâté.e.s ce soir. Du reste, ta plume n'a pas déméritée non plus pélican - albatros. Reste à digérer vos sombres humeurs, en ces tombes fleuries.[/quote] C'est un nouveau printemps : nos petits fils sont en tension, il se trame un feu bleu dans le couloir d'un trou noir. Apocalypse comme dirait l'Autre.
Sémiramis Il y a 1 mois

Nous sommes gâté.e.s ce soir.
Du reste, ta plume n'a pas déméritée non plus pélican - albatros.

Reste à digérer vos sombres humeurs, en ces tombes fleuries.
@Meduse

C'est un nouveau printemps : nos petits fils sont en tension, il se trame un feu bleu dans le couloir d'un trou noir. Apocalypse comme dirait l'Autre.

https://soundcloud.com/user-370187074/le-jardin [i]J’crois qu’j’t’ai tué[/i]
Sémiramis Il y a 12 jours

https://soundcloud.com/user-370187074/le-jardin

J’crois qu’j’t’ai tué