Le forum de la communauté SaezLive

Bonsoir, Tout est dans le titre... J'ai une addiction, assez forte. J'aimerais vraiment arrêter, mais je n'y arrive pas. Je suis conscient de ce que je peux perdre, de ce que j'ai déjà perdu et c'est peut-être déjà trop tard. J'ai testé un tas de trucs. Mais ça ne marche pas... Du coup j'aimerais savoir, Certaines personnes ici ont vécu ou vivent des addictions ? Avez-vous eu l'envie d'en sortir ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi ? Ceux qui ont décidé d'en sortir et qui ont réussi, comment avez-vous fait ? Je pars de l'idée que toute addiction a au moins un rapport en commun dans des façons de se soigner ou de l'arrêter. Beaucoup de questions en suspension. Pas besoin de dire quelle addiction vous avez, sauf si vous voulez en parler (mais dans ce cas, les autres, ne jugez pas), mais merci à tous ceux qui auront bien voulu faire profiter de leurs avis, leur vécu, leur connaissance sur la chose. Le but de ce débat, c'est dans un premier temps: l'addiction, faut-il la combattre ? La laisser prendre le dessus ? Trouver un juste milieu ? Et dans un deuxième temps, si certains veulent vivre avec, comment peuvent-il faire pour trouver un juste milieu. Et pour ce qui ne veulent plus vivre avec, quels sont vos conseils ? Merci pour vos retours :)
Ewi Il y a 2 mois

Bonsoir,

Tout est dans le titre...

J'ai une addiction, assez forte. J'aimerais vraiment arrêter, mais je n'y arrive pas. Je suis conscient de ce que je peux perdre, de ce que j'ai déjà perdu et c'est peut-être déjà trop tard.

J'ai testé un tas de trucs. Mais ça ne marche pas...

Du coup j'aimerais savoir,

Certaines personnes ici ont vécu ou vivent des addictions ?

Avez-vous eu l'envie d'en sortir ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi ?

Ceux qui ont décidé d'en sortir et qui ont réussi, comment avez-vous fait ?

Je pars de l'idée que toute addiction a au moins un rapport en commun dans des façons de se soigner ou de l'arrêter.

Beaucoup de questions en suspension. Pas besoin de dire quelle addiction vous avez, sauf si vous voulez en parler (mais dans ce cas, les autres, ne jugez pas), mais merci à tous ceux qui auront bien voulu faire profiter de leurs avis, leur vécu, leur connaissance sur la chose.

Le but de ce débat, c'est dans un premier temps: l'addiction, faut-il la combattre ? La laisser prendre le dessus ? Trouver un juste milieu ?

Et dans un deuxième temps, si certains veulent vivre avec, comment peuvent-il faire pour trouver un juste milieu. Et pour ce qui ne veulent plus vivre avec, quels sont vos conseils ?



Merci pour vos retours

Moi, j en avais pas conscience et toujours pas d ailleurs mais à priori, je suis addict au trollage (bon, y a youporn aussi). Je sais pas comment m en sortir. Je veux être réhabilité !!!!!! Sinon, je le vis bien.
flush Il y a 2 mois

Moi, j en avais pas conscience et toujours pas d ailleurs mais à priori, je suis addict au trollage (bon, y a youporn aussi).
Je sais pas comment m en sortir.
Je veux être réhabilité !!!!!!

Sinon, je le vis bien.

Haha, c'est une addiction comme une autre ^^ D'ailleurs, il y a plusieurs genres de personnes ^^ Les personnes qui n'ont pas conscience de leur addiction, par exemple, et à qui on la leur renvoi, Les personnes qui n'ont ont pas conscience du tout Les personnes qui en ont conscience mais s'en fichent Les personnes qui en ont conscience et vivent mal avec Je ne sais pas si tu es addict au trollage ou non, mais ça m'a permit de rebondir quand même. Pour ma part, je en te connais pas assez, il est vrai que tes postes de ci de là sont difficiles à cerner car ça ressemble à du troll ou du hors sujet, mais peut-être est-ce juste une façon à toi de communiquer qui est malheureusement comprise seulement par une minorité de personnes, personnes qui se trouvent trop rares sur ce forum. Donc je ne sais pas si on peut parler d'addiction pour toi, dans ce cas là ^^ En tous les cas, ça ne fait pas vraiment avancer la discussion x) Mais intéressant :)
Ewi Il y a 2 mois

Haha, c'est une addiction comme une autre

D'ailleurs, il y a plusieurs genres de personnes

Les personnes qui n'ont pas conscience de leur addiction, par exemple, et à qui on la leur renvoi,
Les personnes qui n'ont ont pas conscience du tout
Les personnes qui en ont conscience mais s'en fichent
Les personnes qui en ont conscience et vivent mal avec

Je ne sais pas si tu es addict au trollage ou non, mais ça m'a permit de rebondir quand même. Pour ma part, je en te connais pas assez, il est vrai que tes postes de ci de là sont difficiles à cerner car ça ressemble à du troll ou du hors sujet, mais peut-être est-ce juste une façon à toi de communiquer qui est malheureusement comprise seulement par une minorité de personnes, personnes qui se trouvent trop rares sur ce forum. Donc je ne sais pas si on peut parler d'addiction pour toi, dans ce cas là

En tous les cas, ça ne fait pas vraiment avancer la discussion x)
Mais intéressant

[quote="Ewi"] Je ne sais pas si tu es addict au trollage ou non, mais ça m'a permit de rebondir quand même. Pour ma part, je en te connais pas assez, il est vrai que tes postes de ci de là sont difficiles à cerner car ça ressemble à du troll ou du hors sujet, mais peut-être est-ce juste une façon à toi de communiquer qui est malheureusement comprise seulement par une minorité de personnes, personnes qui se trouvent trop rares sur ce forum. Donc je ne sais pas si on peut parler d'addiction pour toi, dans ce cas là ^^ )[/quote] L histoire de ma vie. Incompris. Pour ça que j' ai eu 4 au bac philo. Alors que la base de la philosophie est de savoir que personne ne détient la vérité.
flush Il y a 2 mois


Je ne sais pas si tu es addict au trollage ou non, mais ça m'a permit de rebondir quand même. Pour ma part, je en te connais pas assez, il est vrai que tes postes de ci de là sont difficiles à cerner car ça ressemble à du troll ou du hors sujet, mais peut-être est-ce juste une façon à toi de communiquer qui est malheureusement comprise seulement par une minorité de personnes, personnes qui se trouvent trop rares sur ce forum. Donc je ne sais pas si on peut parler d'addiction pour toi, dans ce cas là

)


L histoire de ma vie. Incompris. Pour ça que j' ai eu 4 au bac philo.
Alors que la base de la philosophie est de savoir que personne ne détient la vérité.

Non, ça c'est le but de la science ^^ La base de la philosophie, c'est réfléchir sur chaque pourquoi Mais on s'éloigne du sujet :)
Ewi Il y a 2 mois

Non, ça c'est le but de la science

La base de la philosophie, c'est réfléchir sur chaque pourquoi

Mais on s'éloigne du sujet

[quote="Ewi"]Non, ça c'est le but de la science ^^ La base de la philosophie, c'est réfléchir sur chaque pourquoi Mais on s'éloigne du sujet :)[/quote] Pas tant. Mais ok on y revient. T as pas pensé à demander à ta coloc de t expliquer son addiction, pardon, ses addictions, comme : - vouloir toujours avoir raison, et donc on y revient aussi : de penser qu elle détient toujours la vérité absolue - de mépriser les personnes qui auraient un avis, ne serait ce, qu un poil différent?
flush Il y a 2 mois

Non, ça c'est le but de la science

La base de la philosophie, c'est réfléchir sur chaque pourquoi

Mais on s'éloigne du sujet


Pas tant. Mais ok on y revient.

T as pas pensé à demander à ta coloc de t expliquer son addiction, pardon, ses addictions, comme :
- vouloir toujours avoir raison, et donc on y revient aussi : de penser qu elle détient toujours la vérité absolue
- de mépriser les personnes qui auraient un avis, ne serait ce, qu un poil différent?

On ne parle plus d'addiction ^^ Si elle vous reprend, c'est par rapport à une réflexion sur laquelle des entités différentes ne sont pas d'accord. Ici, l'addiction, ce n'est pas par rapport à autrui, c'est un combat entre soi et soi. Pour faire un peu ridicule, imagine que tu respires depuis toute ta vie, et qu'on te dise un jour que tu n'en as pas besoin et que tu peux vivre sans. Puis tu te débats pour essayer de ne plus respirer. Tu te rends compte que tu n'y arrives pas et que tu préfères respirer. L'addiction, c'est un petit peu comme ça. Tu es tellement habitué que vivre sans, au bout d'un moment, tu n'en as même plus envie. Alors tu ne cherches même plus à vivre sans. Et le seul plaisir que tu trouves dans la vie, c'est cet instant où tu peux te raccrocher à ça. Alors non, rien à voir avec le fait d'avoir raison ou de présenter un avis. Parce qu'il reste réfléchi, quoi qu'on en dise. Quant à l'addiction, si tu préfères mourir que vivre sans, c'est gênant. Promis, ma coloc peut vivre sans toi, et sans avoir forcément raison
Ewi Il y a 2 mois

On ne parle plus d'addiction

Si elle vous reprend, c'est par rapport à une réflexion sur laquelle des entités différentes ne sont pas d'accord.

Ici, l'addiction, ce n'est pas par rapport à autrui, c'est un combat entre soi et soi. Pour faire un peu ridicule, imagine que tu respires depuis toute ta vie, et qu'on te dise un jour que tu n'en as pas besoin et que tu peux vivre sans. Puis tu te débats pour essayer de ne plus respirer. Tu te rends compte que tu n'y arrives pas et que tu préfères respirer.

L'addiction, c'est un petit peu comme ça. Tu es tellement habitué que vivre sans, au bout d'un moment, tu n'en as même plus envie. Alors tu ne cherches même plus à vivre sans. Et le seul plaisir que tu trouves dans la vie, c'est cet instant où tu peux te raccrocher à ça.

Alors non, rien à voir avec le fait d'avoir raison ou de présenter un avis. Parce qu'il reste réfléchi, quoi qu'on en dise.

Quant à l'addiction, si tu préfères mourir que vivre sans, c'est gênant.

Promis, ma coloc peut vivre sans toi, et sans avoir forcément raison

Putain, j ai pas d addiction en fait. La clope, ça compte? Jouer beaucoup au poker, ça compte?
flush Il y a 2 mois

Putain, j ai pas d addiction en fait.
La clope, ça compte?
Jouer beaucoup au poker, ça compte?

Bonne question que celle de l'addiction ^^ Je te laisse apporter les sources et les définitions de l'addiction ici, peut-être qu'on verra mieux de quoi il s'agit ^^ Techniquement, l'addiction est une chose, non naturelle, dont tu ne peux pas te passer. Des choses comme respirer, manger, boire, sont naturelles. Mais d'autres choses comme le tabac ne sont pas "naturelles" dans le sens pas nécessaire à la vie, ou à vivre. Pas de sources, là, mais je te laisser revenir avec ^^ Je repasse le weekend prochain ^^'''
Ewi Il y a 2 mois

Bonne question que celle de l'addiction

Je te laisse apporter les sources et les définitions de l'addiction ici, peut-être qu'on verra mieux de quoi il s'agit

Techniquement, l'addiction est une chose, non naturelle, dont tu ne peux pas te passer. Des choses comme respirer, manger, boire, sont naturelles. Mais d'autres choses comme le tabac ne sont pas "naturelles" dans le sens pas nécessaire à la vie, ou à vivre.

Pas de sources, là, mais je te laisser revenir avec

Je repasse le weekend prochain '''

[quote="flush"]Putain, j ai pas d addiction en fait. La clope, ça compte? Jouer beaucoup au poker, ça compte?[/quote] Tout dépend, Est-ce que tu peux te passer de la clope ? Te dire simplement "allez, je en fume plus" et du coup ne plus fumer de ta vie ? Ou tu penses qu'à un moment, dans la journée, dans la semaine, le mois ou l'année, tu sais que tu en auras envie, si ce n'est besoin. Si par avance, tu sais que tu ne peux pas t'en passer ni t'arrêter, c'est qu'il y a un début d'addiction. Pareil pour le poker, si tu y joues et n'arrives pas à t'arrêter au point de dépenser tout ton argent, il y a potentiellement un danger pour toi, Il y a ce site avec deux questionnaires, je ne sais pas ce que ça vaut: https://fr.pokernews.com/news/2007/02/poker-adiction-diagnotic.htm Mais je pense que ces tests sont basés sur des vrais, il faudrait les chercher, ça peut être intéressant :)
Ewi Il y a 2 mois

Putain, j ai pas d addiction en fait.
La clope, ça compte?
Jouer beaucoup au poker, ça compte?


Tout dépend,

Est-ce que tu peux te passer de la clope ? Te dire simplement "allez, je en fume plus" et du coup ne plus fumer de ta vie ? Ou tu penses qu'à un moment, dans la journée, dans la semaine, le mois ou l'année, tu sais que tu en auras envie, si ce n'est besoin.

Si par avance, tu sais que tu ne peux pas t'en passer ni t'arrêter, c'est qu'il y a un début d'addiction.

Pareil pour le poker, si tu y joues et n'arrives pas à t'arrêter au point de dépenser tout ton argent, il y a potentiellement un danger pour toi,

Il y a ce site avec deux questionnaires, je ne sais pas ce que ça vaut:

https://fr.pokernews.com/news/2007/02/poker-adiction-diagnotic.htm


Mais je pense que ces tests sont basés sur des vrais, il faudrait les chercher, ça peut être intéressant

Hello, Me permets un double-poste, je viens de tomber (il y a une heure, le temps de faire les tests) sur ce site: http://www.test-addicto.fr/liste_tests.html Ils proposent plusieurs types de tests selon différentes addictions J'ai fait la plupart, pour tester, c'est intéressant. J'ai eu droit à un "interprétation impossible" et à quelques scores très élevés. Rien de choquant, j'étais déjà au courant, mais pour les personnes qui se posent des questions ou simplement sont curieuses, n'hésitez pas à tester. Et si ça vous dit, vous pouvez échanger vos scores :) Pour info, le test BULIT a bugué pour moi. Il y a deux questions uniquement pour les femmes (concernant les règles). Du coup, quand j'appuie sur "non concerné" à l'une des question, la réponse de l'autre disparait =/ Bref, voilà :)
Ewi Il y a 2 mois

Hello,

Me permets un double-poste, je viens de tomber (il y a une heure, le temps de faire les tests) sur ce site:

http://www.test-addicto.fr/liste_tests.html


Ils proposent plusieurs types de tests selon différentes addictions

J'ai fait la plupart, pour tester, c'est intéressant. J'ai eu droit à un "interprétation impossible" et à quelques scores très élevés. Rien de choquant, j'étais déjà au courant, mais pour les personnes qui se posent des questions ou simplement sont curieuses, n'hésitez pas à tester. Et si ça vous dit, vous pouvez échanger vos scores

Pour info, le test BULIT a bugué pour moi. Il y a deux questions uniquement pour les femmes (concernant les règles). Du coup, quand j'appuie sur "non concerné" à l'une des question, la réponse de l'autre disparait =/

Bref, voilà

Salut @Ewi, et bien je fûme la clope depuis l'âge de 11 ans, et le pétard depuis mes 13 ans. Je suis passer par différentes phases, ou de 11 à 20 ans environ j'en suis arriver progréssivement à fumer 2 paquets de clopes par jour, puis ensuite j'ai diminuer à moins d'un paquets/jrs, jusqu'à finalement à partir de 28 ans environ, je ne fumer plus que des pétards, environ 4 par jours. Mes ces dernières années, je me suis mis de nouveau à fumer quelques clopes dans la journée en plus des pétards, pour arriver à fumer environ 8 pétard par jour. J'ai réussis plusieurs fois ( 3 ou 4 ) à m'arréter complètement de fumer, et à chaque fois que j'ai stopper, je l'ai toujours fait du jour au lendemain, sans aucune aide médicale, psychologique ect, mais simplement avec la forte volonté et détermination d'arréter. J'ai tenu une fois un an, plusieurs fois 6 mois. Aujourd'hui, à bientôt 43 ans, j'ai de nouveau totalement arréter la clope et le pétard depuis le 1 septembre 2018, comme d'habitude, sans aucune aide pour celà autre que ma volonté, mais cette fois j'ai vraiment l'intention d'arréter de trés longue année, voir définitivement, Inch'Allah. La raison principale étant, l'inquiétude d'avoir de plus en plus mal à la gorges, les crachats, et même des sifflements le matins lorsque je réspire, avec une forte suspicion de débuter un cancer si je ne stop pas immédiatement, en plus de ne plus pouvoir mettre des centaines d'euros chaques mois dans ces saloperies. Voilà, voilà :)
Alchimie Il y a 2 mois


Salut Ewi, et bien je fûme la clope depuis l'âge de 11 ans, et le pétard depuis mes 13 ans.

Je suis passer par différentes phases, ou de 11 à 20 ans environ j'en suis arriver progréssivement à fumer 2 paquets de clopes par jour, puis ensuite j'ai diminuer à moins d'un paquets/jrs, jusqu'à finalement à partir de 28 ans environ, je ne fumer plus que des pétards, environ 4 par jours.

Mes ces dernières années, je me suis mis de nouveau à fumer quelques clopes dans la journée en plus des pétards, pour arriver à fumer environ 8 pétard par jour.

J'ai réussis plusieurs fois ( 3 ou 4 ) à m'arréter complètement de fumer, et à chaque fois que j'ai stopper, je l'ai toujours fait du jour au lendemain, sans aucune aide médicale, psychologique ect, mais simplement avec la forte volonté et détermination d'arréter.

J'ai tenu une fois un an, plusieurs fois 6 mois.

Aujourd'hui, à bientôt 43 ans, j'ai de nouveau totalement arréter la clope et le pétard depuis le 1 septembre 2018, comme d'habitude, sans aucune aide pour celà autre que ma volonté, mais cette fois j'ai vraiment l'intention d'arréter de trés longue année, voir définitivement, Inch'Allah.

La raison principale étant, l'inquiétude d'avoir de plus en plus mal à la gorges, les crachats, et même des sifflements le matins lorsque je réspire, avec une forte suspicion de débuter un cancer si je ne stop pas immédiatement, en plus de ne plus pouvoir mettre des centaines d'euros chaques mois dans ces saloperies.

Voilà, voilà

Comme quoi, y a une explication à tout... http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/2014-12-01/cannabis-paranoia
flush Il y a 2 mois

Comme quoi, y a une explication à tout...

http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/2014-12-01/cannabis-paranoia

[quote="Alchimie"]Salut @Ewi, et bien je fûme la clope depuis l'âge de 11 ans, et le pétard depuis mes 13 ans. Je suis passer par différentes phases, ou de 11 à 20 ans environ j'en suis arriver progréssivement à fumer 2 paquets de clopes par jour, puis ensuite j'ai diminuer à moins d'un paquets/jrs, jusqu'à finalement à partir de 28 ans environ, je ne fumer plus que des pétards, environ 4 par jours. Mes ces dernières années, je me suis mis de nouveau à fumer quelques clopes dans la journée en plus des pétards, pour arriver à fumer environ 8 pétard par jour. J'ai réussis plusieurs fois ( 3 ou 4 ) à m'arréter complètement de fumer, et à chaque fois que j'ai stopper, je l'ai toujours fait du jour au lendemain, sans aucune aide médicale, psychologique ect, mais simplement avec la forte volonté et détermination d'arréter. J'ai tenu une fois un an, plusieurs fois 6 mois. Aujourd'hui, à bientôt 43 ans, j'ai de nouveau totalement arréter la clope et le pétard depuis le 1 septembre 2018, comme d'habitude, sans aucune aide pour celà autre que ma volonté, mais cette fois j'ai vraiment l'intention d'arréter de trés longue année, voir définitivement, Inch'Allah. La raison principale étant, l'inquiétude d'avoir de plus en plus mal à la gorges, les crachats, et même des sifflements le matins lorsque je réspire, avec une forte suspicion de débuter un cancer si je ne stop pas immédiatement, en plus de ne plus pouvoir mettre des centaines d'euros chaques mois dans ces saloperies. Voilà, voilà :)[/quote] Bon courage à toi @Alchimie :)
caféine Il y a 2 mois

Salut Ewi, et bien je fûme la clope depuis l'âge de 11 ans, et le pétard depuis mes 13 ans.

Je suis passer par différentes phases, ou de 11 à 20 ans environ j'en suis arriver progréssivement à fumer 2 paquets de clopes par jour, puis ensuite j'ai diminuer à moins d'un paquets/jrs, jusqu'à finalement à partir de 28 ans environ, je ne fumer plus que des pétards, environ 4 par jours.

Mes ces dernières années, je me suis mis de nouveau à fumer quelques clopes dans la journée en plus des pétards, pour arriver à fumer environ 8 pétard par jour.

J'ai réussis plusieurs fois ( 3 ou 4 ) à m'arréter complètement de fumer, et à chaque fois que j'ai stopper, je l'ai toujours fait du jour au lendemain, sans aucune aide médicale, psychologique ect, mais simplement avec la forte volonté et détermination d'arréter.

J'ai tenu une fois un an, plusieurs fois 6 mois.

Aujourd'hui, à bientôt 43 ans, j'ai de nouveau totalement arréter la clope et le pétard depuis le 1 septembre 2018, comme d'habitude, sans aucune aide pour celà autre que ma volonté, mais cette fois j'ai vraiment l'intention d'arréter de trés longue année, voir définitivement, Inch'Allah.

La raison principale étant, l'inquiétude d'avoir de plus en plus mal à la gorges, les crachats, et même des sifflements le matins lorsque je réspire, avec une forte suspicion de débuter un cancer si je ne stop pas immédiatement, en plus de ne plus pouvoir mettre des centaines d'euros chaques mois dans ces saloperies.

Voilà, voilà


Bon courage à toi Alchimie

[quote="Alchimie"] Mes ces dernières années, je me suis mis de nouveau à fumer quelques clopes dans la journée en plus des pétards, pour arriver à fumer environ 8 pétard par jour. Aujourd'hui, à bientôt 43 ans, j'ai de nouveau totalement arréter la clope et le pétard depuis le 1 septembre 2018, comme d'habitude, sans aucune aide pour celà autre que ma volonté, mais cette fois j'ai vraiment l'intention d'arréter de trés longue année, voir définitivement, Inch'Allah. La raison principale étant, l'inquiétude d'avoir de plus en plus mal à la gorges, les crachats, et même des sifflements le matins lorsque je réspire, avec une forte suspicion de débuter un cancer si je ne stop pas immédiatement, en plus de ne plus pouvoir mettre des centaines d'euros chaques mois dans ces saloperies. Voilà, voilà :)[/quote] hmm, et l'inquiétude de faire une connerie sur la route parce que tu fumes du cannabis et tu conduis un poids lourd, ça t'as traversé l'esprit? Ok je suis hors sujet, et je te souhaite du courage pour réussir à arrêter mais je te trouve d'une irresponsabilité déconcertante. Ta santé c'est une chose mais la sécurité des usagers de la route c'est à mon avis la raison numéro 1 pour arrêter.
Eléa Il y a 2 mois



Mes ces dernières années, je me suis mis de nouveau à fumer quelques clopes dans la journée en plus des pétards, pour arriver à fumer environ 8 pétard par jour.


Aujourd'hui, à bientôt 43 ans, j'ai de nouveau totalement arréter la clope et le pétard depuis le 1 septembre 2018, comme d'habitude, sans aucune aide pour celà autre que ma volonté, mais cette fois j'ai vraiment l'intention d'arréter de trés longue année, voir définitivement, Inch'Allah.

La raison principale étant, l'inquiétude d'avoir de plus en plus mal à la gorges, les crachats, et même des sifflements le matins lorsque je réspire, avec une forte suspicion de débuter un cancer si je ne stop pas immédiatement, en plus de ne plus pouvoir mettre des centaines d'euros chaques mois dans ces saloperies.

Voilà, voilà


hmm, et l'inquiétude de faire une connerie sur la route parce que tu fumes du cannabis et tu conduis un poids lourd, ça t'as traversé l'esprit?
Ok je suis hors sujet, et je te souhaite du courage pour réussir à arrêter mais je te trouve d'une irresponsabilité déconcertante. Ta santé c'est une chose mais la sécurité des usagers de la route c'est à mon avis la raison numéro 1 pour arrêter.

Putain, heureusement qu'@Ewi vous à demandez de ne pas juger... Alors pour info, je fûme des pétard depuis 1988, j'ai TOUT mes permis de conduire depuis 1994, voiture,moto,car,poid lourd, super lourd, j'ai été chauffeur de car également durant plus de deux ans, et je n'ai jamais u aucun accidents de la route, hormis quelques petits accrochages ici ou là qui n'été pas du à ma conduite mais plus à des voitures qui durant des céder le ,passage voulait éssayer de pousser un 44tones.. Je te rappel que j'ai été sapeur pompier volontaire de 1992 à 1999, et que je ne compte plus le nombres d'accidents de la route dont je suis intervenu pour secourir les accidenter, parfois sous l'emprise d'alcool dont je ne nie pas les DANGER ABSOLUT de boire et de conduire en même temps, ce que je peut confirmer au vue du nombres de cadavres que j'ai ramasser, que c'est absolument imcompatible... En revanche, je n'ai jamais assister à un accident de la route du fait de l'Emprise du Canabis. C'est selon moi un bisness de plus dans la soit disant lutte contre la sécurité routière Française d'avoir rajouté le risque Canabis-Volant. Je te parles de mon éxpèrience, en tant que Chauffeurs durant de trés longues années sous l'emprise du Canabis, et de sauveteur secouristes. Putain, je m'en fumerais bien un petit maintenant juste avant d'aller au taf !! Aller, je suis plus fort que cà, et j'ai vraiment décider d'arréter.
Alchimie Il y a 2 mois

Putain, heureusement qu'Ewi vous à demandez de ne pas juger...


Alors pour info, je fûme des pétard depuis 1988, j'ai TOUT mes permis de conduire depuis 1994, voiture,moto,car,poid lourd, super lourd, j'ai été chauffeur de car également durant plus de deux ans, et je n'ai jamais u aucun accidents de la route, hormis quelques petits accrochages ici ou là qui n'été pas du à ma conduite mais plus à des voitures qui durant des céder le ,passage voulait éssayer de pousser un 44tones..

Je te rappel que j'ai été sapeur pompier volontaire de 1992 à 1999, et que je ne compte plus le nombres d'accidents de la route dont je suis intervenu pour secourir les accidenter, parfois sous l'emprise d'alcool dont je ne nie pas les DANGER ABSOLUT de boire et de conduire en même temps, ce que je peut confirmer au vue du nombres de cadavres que j'ai ramasser, que c'est absolument imcompatible...

En revanche, je n'ai jamais assister à un accident de la route du fait de l'Emprise du Canabis.

C'est selon moi un bisness de plus dans la soit disant lutte contre la sécurité routière Française d'avoir rajouté le risque Canabis-Volant.

Je te parles de mon éxpèrience, en tant que Chauffeurs durant de trés longues années sous l'emprise du Canabis, et de sauveteur secouristes.

Putain, je m'en fumerais bien un petit maintenant juste avant d'aller au taf !!


Aller, je suis plus fort que cà, et j'ai vraiment décider d'arréter.

Je crois que l'addiction pour soigner l'addiction, ce n'est pas temps sur l'objet de l'addiction qu'il faut agir que sur le manque que l'addiction comble. Je prends l'exemple de l'alcool et la solitude par exemple. Imaginons quelqu'un qui se met à boire le soir car il se sent seul chez lui et deviens donc accroc à l'alcool. Ce ne sera pas temps que le fait d'arrêter de boire qu'il faut agir pour couper l'addiction, mais sur le fait de combler la solitude. Bref, essayer d'identifier pourquoi vous êtes entrés dans tel addiction, ce que vous essayez de combler par la substance à laquelle vous êtes accroc et travailler à combler votre manque. C'était mes 20 centimes :)
viper82 Il y a 2 mois

Je crois que l'addiction pour soigner l'addiction, ce n'est pas temps sur l'objet de l'addiction qu'il faut agir que sur le manque que l'addiction comble.

Je prends l'exemple de l'alcool et la solitude par exemple.

Imaginons quelqu'un qui se met à boire le soir car il se sent seul chez lui et deviens donc accroc à l'alcool.

Ce ne sera pas temps que le fait d'arrêter de boire qu'il faut agir pour couper l'addiction, mais sur le fait de combler la solitude.

Bref, essayer d'identifier pourquoi vous êtes entrés dans tel addiction, ce que vous essayez de combler par la substance à laquelle vous êtes accroc et travailler à combler votre manque.

C'était mes 20 centimes

Ça fonctionne peut-être pour les addictions moyennes mais l'un entraîne l'autre aussi... Et ça peut être multifactoriel À un moment on sait pas vraiment ce qui entraîne l'autre, ça se répond. Si c'est l'alcoolisme qui isole ou la solitude qui fait boire. Si c'est la dépression qui entraîne l'alcoolisme ou l'alcoolisme qui entretient la dépression, etc. Donc ça a l'air plutôt évident comme ça mais en fait pour que ce soit efficace faut agir sur tout, à peu près en même temps. C'est méga dur et ça se complique encore quand l'addiction est pas seulement psychologique mais physique (héroïne pour l'exemple le plus évident et extrême)
Spleen Il y a 2 mois

Ça fonctionne peut-être pour les addictions moyennes mais l'un entraîne l'autre aussi... Et ça peut être multifactoriel
À un moment on sait pas vraiment ce qui entraîne l'autre, ça se répond. Si c'est l'alcoolisme qui isole ou la solitude qui fait boire. Si c'est la dépression qui entraîne l'alcoolisme ou l'alcoolisme qui entretient la dépression, etc.

Donc ça a l'air plutôt évident comme ça mais en fait pour que ce soit efficace faut agir sur tout, à peu près en même temps. C'est méga dur et ça se complique encore quand l'addiction est pas seulement psychologique mais physique (héroïne pour l'exemple le plus évident et extrême)

Hello, Pour ma part, j’ai une de mes addictions qui s’intensifie lorsque je me sens isolé, profondément triste voire dépressif. Et je m’y engouffre comme dans un cercle vicieux duquel je ne sors pas à chacun de ces moments que je souhaite de plus en plus rare. Et il m’arrive parfois de refuser de sortir voir des gens à cause de ça. Et j’ai très envie de m’en débarrasser, de cette addiction. Par contre, une autre de mes addictions, je vis avec plaisir avec, elle ne me dérange pas, ne m’empêche pas de vivre, de me sentir heureux. Je ne me sens ni mal, ni triste ni isolé, avant ou après. Et je reste social avec les gens. Au final, j’ai appris à vivre avec, c’est venu comme naturellement et elle ne m’apporte pas d’effets secondaire pour mon esprit, et mon corps ne se plaint pas. Du coup, j’ai la première addiction qui me prouve que des personnes peuvent.doivent avoir envie d’en sortir, pour retrouver une vie épanouie et pas anxiogène. Et j’ai la seconde qui me montre qu’on peut vivre avec, sans se sentir mal de l’avoir, sans me sentir mal et sans avoir d’envie de rejets, de crainte qu’on le remarque. Ca n’impacte ni ma vie privée, ni ma vie professionnelle. Voilà pour mon petit 3615 MaVie du jour ^^ Et non, en effet, ne nous jugeons et ne nous critiquons pas, surtout quand on parle de choses sur laquelle nous n’avons pas toujours, malheureusement, si ce n’est jamais, une emprise globale. Et jugeons encore moins une personne qui ose parler de soi de façon personnelle :) Bref, sinon, @viper82 dans mon deuxième cas d’addiction, c’est venu de manière assez naturelle. Ca fait à peu près 10 ans maintenant, je dirais que j’ai commencé comme beaucoup de gens, puis continué comme un peu moins, à augmenter les doses, ou augmenter la fréquence. En somme, je ne comble rien de particulier. Pour moi, c’est comme un plaisir. Comme si j’aimais sentir les fleurs et que j’achetais toujours un bouquet chaque jour pour garder une bonne odeur chez moi, et un bouquet chaque jour pour faire de même au travail. C’est un peu comme cela que je vois ma seconde addiction. D’où une de mes questions du début : « l’addiction, faut-elle la combattre ? ». Ou plutôt, « Faut-il se battre contre toutes les addictions ? » Merci de faire vivre un peu ce topic, content de voir que des gens y participent un peu :3
Ewi Il y a 2 mois

Hello,

Pour ma part, j’ai une de mes addictions qui s’intensifie lorsque je me sens isolé, profondément triste voire dépressif. Et je m’y engouffre comme dans un cercle vicieux duquel je ne sors pas à chacun de ces moments que je souhaite de plus en plus rare. Et il m’arrive parfois de refuser de sortir voir des gens à cause de ça. Et j’ai très envie de m’en débarrasser, de cette addiction.

Par contre, une autre de mes addictions, je vis avec plaisir avec, elle ne me dérange pas, ne m’empêche pas de vivre, de me sentir heureux. Je ne me sens ni mal, ni triste ni isolé, avant ou après. Et je reste social avec les gens. Au final, j’ai appris à vivre avec, c’est venu comme naturellement et elle ne m’apporte pas d’effets secondaire pour mon esprit, et mon corps ne se plaint pas.

Du coup, j’ai la première addiction qui me prouve que des personnes peuvent.doivent avoir envie d’en sortir, pour retrouver une vie épanouie et pas anxiogène. Et j’ai la seconde qui me montre qu’on peut vivre avec, sans se sentir mal de l’avoir, sans me sentir mal et sans avoir d’envie de rejets, de crainte qu’on le remarque. Ca n’impacte ni ma vie privée, ni ma vie professionnelle.

Voilà pour mon petit 3615 MaVie du jour

Et non, en effet, ne nous jugeons et ne nous critiquons pas, surtout quand on parle de choses sur laquelle nous n’avons pas toujours, malheureusement, si ce n’est jamais, une emprise globale. Et jugeons encore moins une personne qui ose parler de soi de façon personnelle


Bref, sinon, viper82 dans mon deuxième cas d’addiction, c’est venu de manière assez naturelle. Ca fait à peu près 10 ans maintenant, je dirais que j’ai commencé comme beaucoup de gens, puis continué comme un peu moins, à augmenter les doses, ou augmenter la fréquence. En somme, je ne comble rien de particulier. Pour moi, c’est comme un plaisir. Comme si j’aimais sentir les fleurs et que j’achetais toujours un bouquet chaque jour pour garder une bonne odeur chez moi, et un bouquet chaque jour pour faire de même au travail. C’est un peu comme cela que je vois ma seconde addiction.

D’où une de mes questions du début : « l’addiction, faut-elle la combattre ? ». Ou plutôt, « Faut-il se battre contre toutes les addictions ? »

Merci de faire vivre un peu ce topic, content de voir que des gens y participent un peu :3

Ouh ! Je suis agacée. Sur la forme : Non Alchimie, Elea ne te juge pas. Elle ne juge pas le fait que tu aies une addiction. Elle ne te dit pas : t'es un naze, bouge toi, fais un effort et autres merdes qui signifient = t'arrives pas à décrocher donc t'es un naze ; et d'abord t'es un naze parce que t'es tombé dedans et t'avais qu'à pas. Cà, c'est jugeant. Non Ewi, Elea ne juge pas. Et dire que sa pensée est jugeante (cf ce qui suit), c'est de la démagogie. Sur le problème que soulève Elea. Réponse à Alchimie. En guise d'intro : d'où je parle ? C'est important les sources. Je suis éduc et j'ai été amenée à travailler avec des gens qui n'ont pas fait que des trucs jolis. Certains en étant bourrés, d'autres sous l'effet de stupéfiants, d'autres sous l'effet de la colère et d'autres juste parce que ce sont des cons. Parfois cà se combine. Ca ne me rend pas légitime dans mon opinion. Ca l'explique. 1. Cohérence. Dans un autre topic, j'ai cru comprendre que toi, Alchimie, cherchait le meilleur établissement scolaire pour ton enfant. C'est cool. Tu agis en bon père de famille et que tu veux donner toutes ses chances à ton enfant. De même, parce que tu es bon père de famille, je suppose que tu évites de fumer cigarette ou pétard dans sa chambre ou à proximité parce que tu sais que ce n'est pas bon pour sa santé. Vous partagez le même espace d'habitation, ce qui t'amène parce que tu agis en bon père de famille à prendre les mesures pour ne pas polluer ses petits poumons tout neufs. C'est cool. Or, quand tu es sur la route (j'ai cru comprendre que tu étais routier, mais c'est valable pour quiconque prend un volant), tu partages l'espace routier. En parallèle, tu postes régulièrement (et à raison), des informations sur des massacres d'enfants, syriens, yéménites ou d'autres coins de la terre en dénonçant l'immobilisme dont l'occident fait preuve quant à ces vies, qui, au demeurant, ne semblent pas compter. Que, au pire, on s'en fout puisqu'on les connait même pas et qu'ils sont pas comme nous. Or, ce qu'Elea pointe, c'est que ton comportement hiérarchise les vies. Tu estimes que l'avenir de ton enfant, qui partage ton logement, a plus de valeur que l'avenir des inconnus, qui partagent ta route. Alors ma question est la suivante : sur lequel de ces sujets es-tu sincère ? Dans quelle posture (te) mens-tu ? 2. Connaissance Tu dis que le cannabis n'a jamais fait de victimes de la route. J'ai googlé "accidents de la route liés au cannabis". Je te propose ce lien (en plus ça vient de chez moi, hi, hi) : http://www.addictauvergne.fr/addictologie-consultation-hospitalisation-auvergne/# Maintenant tu sais. Reste à savoir si tu veux savoir. 3. Le Grand Capital Tu as raison. Il y a bien un business lié au cannabis. Mais il est là : https://www.groupe-roc-eclerc.com/ ... et c'est pas les pires. Je mets pas les liens des pires. PS : tu sais qu'on peut avoir des tons pastels pour les enfants ? Si, si. ou là : http://www.liberation.fr/planete/2018/06/26/en-albanie-l-argent-de-la-drogue-est-devenu-l-argent-de-la-politique_1662137 ... c'est dommage ; abstraction faite des bunkers en ruine, c'est un si joli pays. Bref. 4. Libertad ! Je suis d'une génération où on ne mettait pas de ceinture de sécurité dans les voitures. On voyait pas l'intérêt. Quand la loi est passée, ça a gueulé ! Libertad ! Libertad ! Maintenant ça ne viendrait à l'idée de personne de ne pas s'attacher. Ce n'est même pas perçu comme un acte de rébellion, juste comme de la stupidité. Alors, concernant l'interdiction du cannabis au volant, sois un pionnier ! 5. Je contrôle. Arf, arf ! Sérieux ? Ah oui, tu le prouves en disant : j'ai arrêté pendant .... Ouais, c'est cool. Mais tu t'es fait reprendre. Oui mais j'ai arrêté après, pendant..... Cool ! Mais tu t'es fait reprendre. Soyons clair : c'est vraiment cool que tu aies arrêté. Ca prouve que tu peux arrêter. Mais ça prouve aussi que tu n'es pas prêt à abandonner ce produit. A t'abandonner dans autre chose que ce produit. Pourquoi ? Trouve ta réponse en répondant à ma question du point n°1. N'attends pas trop. Il te faudra du courage. Tous mes voeux t'accompagnent.
Ema Il y a 2 mois

Ouh ! Je suis agacée.

Sur la forme :
Non Alchimie, Elea ne te juge pas. Elle ne juge pas le fait que tu aies une addiction. Elle ne te dit pas : t'es un naze, bouge toi, fais un effort et autres merdes qui signifient = t'arrives pas à décrocher donc t'es un naze ; et d'abord t'es un naze parce que t'es tombé dedans et t'avais qu'à pas. Cà, c'est jugeant.
Non Ewi, Elea ne juge pas. Et dire que sa pensée est jugeante (cf ce qui suit), c'est de la démagogie.

Sur le problème que soulève Elea. Réponse à Alchimie.
En guise d'intro : d'où je parle ? C'est important les sources. Je suis éduc et j'ai été amenée à travailler avec des gens qui n'ont pas fait que des trucs jolis. Certains en étant bourrés, d'autres sous l'effet de stupéfiants, d'autres sous l'effet de la colère et d'autres juste parce que ce sont des cons. Parfois cà se combine. Ca ne me rend pas légitime dans mon opinion. Ca l'explique.

1. Cohérence.
Dans un autre topic, j'ai cru comprendre que toi, Alchimie, cherchait le meilleur établissement scolaire pour ton enfant. C'est cool. Tu agis en bon père de famille et que tu veux donner toutes ses chances à ton enfant. De même, parce que tu es bon père de famille, je suppose que tu évites de fumer cigarette ou pétard dans sa chambre ou à proximité parce que tu sais que ce n'est pas bon pour sa santé. Vous partagez le même espace d'habitation, ce qui t'amène parce que tu agis en bon père de famille à prendre les mesures pour ne pas polluer ses petits poumons tout neufs. C'est cool.
Or, quand tu es sur la route (j'ai cru comprendre que tu étais routier, mais c'est valable pour quiconque prend un volant), tu partages l'espace routier.
En parallèle, tu postes régulièrement (et à raison), des informations sur des massacres d'enfants, syriens, yéménites ou d'autres coins de la terre en dénonçant l'immobilisme dont l'occident fait preuve quant à ces vies, qui, au demeurant, ne semblent pas compter. Que, au pire, on s'en fout puisqu'on les connait même pas et qu'ils sont pas comme nous.
Or, ce qu'Elea pointe, c'est que ton comportement hiérarchise les vies. Tu estimes que l'avenir de ton enfant, qui partage ton logement, a plus de valeur que l'avenir des inconnus, qui partagent ta route.
Alors ma question est la suivante : sur lequel de ces sujets es-tu sincère ? Dans quelle posture (te) mens-tu ?

2. Connaissance
Tu dis que le cannabis n'a jamais fait de victimes de la route. J'ai googlé "accidents de la route liés au cannabis". Je te propose ce lien (en plus ça vient de chez moi, hi, hi) :
http://www.addictauvergne.fr/addictologie-consultation-hospitalisation-auvergne/#
Maintenant tu sais. Reste à savoir si tu veux savoir.

3. Le Grand Capital
Tu as raison. Il y a bien un business lié au cannabis. Mais il est là :
https://www.groupe-roc-eclerc.com/
... et c'est pas les pires. Je mets pas les liens des pires.
PS : tu sais qu'on peut avoir des tons pastels pour les enfants ? Si, si.

ou là :
http://www.liberation.fr/planete/2018/06/26/en-albanie-l-argent-de-la-drogue-est-devenu-l-argent-de-la-politique_1662137
... c'est dommage ; abstraction faite des bunkers en ruine, c'est un si joli pays. Bref.

4. Libertad !
Je suis d'une génération où on ne mettait pas de ceinture de sécurité dans les voitures. On voyait pas l'intérêt. Quand la loi est passée, ça a gueulé ! Libertad ! Libertad ! Maintenant ça ne viendrait à l'idée de personne de ne pas s'attacher. Ce n'est même pas perçu comme un acte de rébellion, juste comme de la stupidité.
Alors, concernant l'interdiction du cannabis au volant, sois un pionnier !

5. Je contrôle.
Arf, arf ! Sérieux ?
Ah oui, tu le prouves en disant : j'ai arrêté pendant .... Ouais, c'est cool. Mais tu t'es fait reprendre. Oui mais j'ai arrêté après, pendant..... Cool ! Mais tu t'es fait reprendre.
Soyons clair : c'est vraiment cool que tu aies arrêté. Ca prouve que tu peux arrêter. Mais ça prouve aussi que tu n'es pas prêt à abandonner ce produit. A t'abandonner dans autre chose que ce produit. Pourquoi ? Trouve ta réponse en répondant à ma question du point n°1.
N'attends pas trop.
Il te faudra du courage. Tous mes voeux t'accompagnent.

[quote="Ema"]Ouh ! Je suis agacée. Sur la forme : Non Alchimie, Elea ne te juge pas. Elle ne juge pas le fait que tu aies une addiction. Elle ne te dit pas : t'es un naze, bouge toi, fais un effort et autres merdes qui signifient = t'arrives pas à décrocher donc t'es un naze ; et d'abord t'es un naze parce que t'es tombé dedans et t'avais qu'à pas. Cà, c'est jugeant. [/quote] Elle JUGE que je suis "d'une irresponsabilité déconcertante" En se basant uniquement sur des statistiques de sécurité routière qui sont biaisé, j'y reviendrais. [quote="Ema"] Sur le problème que soulève Elea. Réponse à Alchimie. En guise d'intro : d'où je parle ? C'est important les sources. Je suis éduc et j'ai été amenée à travailler avec des gens qui n'ont pas fait que des trucs jolis. Certains en étant bourrés, d'autres sous l'effet de stupéfiants, d'autres sous l'effet de la colère et d'autres juste parce que ce sont des cons. Parfois cà se combine. Ca ne me rend pas légitime dans mon opinion. Ca l'explique. [/quote] Tu penses que cela éxplique ( à défaut de légitimiser ) ton opinion le fait d'être éducateur, alors que moi j'ai été pompier durant 7 ans et j'ai du faire en moyenne 3 interventions/jours durant cette pèriode, dont l'immense majorité des fois c'été pour des accidents de la route... Bien que celà ne légitime pas mon geste, celà apporte en tout les cas une forte éxpèriences à mes propos. [quote="Ema"] 1. Cohérence. Dans un autre topic, j'ai cru comprendre que toi, Alchimie, cherchait le meilleur établissement scolaire pour ton enfant. C'est cool. Tu agis en bon père de famille et que tu veux donner toutes ses chances à ton enfant. De même, parce que tu es bon père de famille, je suppose que tu évites de fumer cigarette ou pétard dans sa chambre ou à proximité parce que tu sais que ce n'est pas bon pour sa santé. Vous partagez le même espace d'habitation, ce qui t'amène parce que tu agis en bon père de famille à prendre les mesures pour ne pas polluer ses petits poumons tout neufs. C'est cool. Or, quand tu es sur la route (j'ai cru comprendre que tu étais routier, mais c'est valable pour quiconque prend un volant), tu partages l'espace routier. [/quote] Exact, et je le fais en te confirmant le fait que j'éstime qu'il n'y a aucun danger sauf évidement quelques rares éxcèptions, comme dans toutes choses, à fumer du canabis tout en conduisant. J'affirme celà en fonction de mon éxpèriences de fumeur et de routier faisant en moyenne 2500km/semaines, mais surtout dans le fait qu'en tant que pompier durant 7 ans, et reconnaissant facilement une personne sous emprise du canabis étant moi même fumeur, je n'ai JAMAIS assister à un accident de la route du à cette drogue. [quote="Ema"] En parallèle, tu postes régulièrement (et à raison), des informations sur des massacres d'enfants, syriens, yéménites ou d'autres coins de la terre en dénonçant l'immobilisme dont l'occident fait preuve quant à ces vies, qui, au demeurant, ne semblent pas compter. Que, au pire, on s'en fout puisqu'on les connait même pas et qu'ils sont pas comme nous. Or, ce qu'Elea pointe, c'est que ton comportement hiérarchise les vies. [/quote] Non, elle ne dis absolument pas celà, elle me juge "d'une irresponsabilité déconcertante"... Les mots ont un sens @Ema ;) [quote="Ema"] Tu estimes que l'avenir de ton enfant, qui partage ton logement, a plus de valeur que l'avenir des inconnus, qui partagent ta route. Alors ma question est la suivante : sur lequel de ces sujets es-tu sincère ? Dans quelle posture (te) mens-tu ? [/quote] Non, je n'ai jamais dit celà, mais pour répondre à ta question, je ne me suis jamais mentis, et je suis toujours sincère dans mes propos et mes actes. Quand, à la vie de ma fille, pour moi, elle passe avant toute choses, avant mes combats pour sauver la planete ou pour sauver les enfants du Yémen, y compris avant ma propre vie. Quand à la vie des autres sur la route, voir mes réponses çi dessus sur l'absurdité d'accuser le canabis d'être résponsable d'accidents de la route ( SAUF quelques rares exeptions). [quote="Ema"] 2. Connaissance Tu dis que le cannabis n'a jamais fait de victimes de la route. J'ai googlé "accidents de la route liés au cannabis". Je te propose ce lien (en plus ça vient de chez moi, hi, hi) : http://www.addictauvergne.fr/addictologie-consultation-hospitalisation-auvergne/# Maintenant tu sais. Reste à savoir si tu veux savoir. 3. Le Grand Capital Tu as raison. Il y a bien un business lié au cannabis. Mais il est là : https://www.groupe-roc-eclerc.com/ ... et c'est pas les pires. Je mets pas les liens des pires. PS : tu sais qu'on peut avoir des tons pastels pour les enfants ? Si, si. ou là : http://www.liberation.fr/planete/2018/06/26/en-albanie-l-argent-de-la-drogue-est-devenu-l-argent-de-la-politique_1662137 ... c'est dommage ; abstraction faite des bunkers en ruine, c'est un si joli pays. Bref. [/quote] Je n'ai pas trouver dans tes liens de preuves ou d'éxplications convaincante validant le fait que fumer du canabis au volant égale accident !! Il y a au moins un quart de la France qui fume des pétards. Depuis l'àge de 16 ans que je bosses, si tu voyais mon cv tu t'apercevrais que j'en ai connu des secteurs de métiers différents, des entreprises et autres lieux de travail, ou j'ai toujours vue un gros paquets de fumeur de canabis (dans les chantiers, à l'usine, ou au bureaux,) qui ensuite prenaient le volant. Ceçi pour te dire qu'il est évident qu'à partir de ce fait là, à partir du moment ou tu invente un test canabis, qui est systématiquement appliquer à tout accident corporel, tu créer et augmente considérablement des statistiques qui lient l'accidentologie avec des testes positifs au canabis !! C'est comme si demain le régime de Macron décrété que de manger des pommes été égal à avoir des accidents, et que des gendarmes arrivaient à faire des tests salivaires repérant la consommations de pommes après chaque accident corporel, je peut t'assurer que les chiffres et statistiques confirmeraient le fait que les pommes sont un danger absolu et incompatible avec la conduite !!! De mon éxpèrience, je te confirmes que ces chiffres sont biaiser, et qu'il n'y à pas de liens entres l'accidentologies et le canabis ( sauf quelques rares exeptions ). [quote="Ema"] Soyons clair : c'est vraiment cool que tu aies arrêté. Ca prouve que tu peux arrêter. Mais ça prouve aussi que tu n'es pas prêt à abandonner ce produit. [/quote] Ha bon ?? alors le fait que j'ai décider d'arréter, définitivement je l'éspère, car c'est une lutte dure à mener mais que je compte réussir, prouve que je ne suis pas pret à abandonner ?? oO [quote="Ema"] Il te faudra du courage. Tous mes voeux t'accompagnent. [/quote] Ouai, ouai c'est cà...
Alchimie Il y a 2 mois

Ouh ! Je suis agacée.

Sur la forme :
Non Alchimie, Elea ne te juge pas. Elle ne juge pas le fait que tu aies une addiction. Elle ne te dit pas : t'es un naze, bouge toi, fais un effort et autres merdes qui signifient = t'arrives pas à décrocher donc t'es un naze ; et d'abord t'es un naze parce que t'es tombé dedans et t'avais qu'à pas. Cà, c'est jugeant.




Elle JUGE que je suis "d'une irresponsabilité déconcertante"

En se basant uniquement sur des statistiques de sécurité routière qui sont biaisé, j'y reviendrais.





Sur le problème que soulève Elea. Réponse à Alchimie.
En guise d'intro : d'où je parle ? C'est important les sources. Je suis éduc et j'ai été amenée à travailler avec des gens qui n'ont pas fait que des trucs jolis. Certains en étant bourrés, d'autres sous l'effet de stupéfiants, d'autres sous l'effet de la colère et d'autres juste parce que ce sont des cons. Parfois cà se combine. Ca ne me rend pas légitime dans mon opinion. Ca l'explique.



Tu penses que cela éxplique ( à défaut de légitimiser ) ton opinion le fait d'être éducateur, alors que moi j'ai été pompier durant 7 ans et j'ai du faire en moyenne 3 interventions/jours durant cette pèriode, dont l'immense majorité des fois c'été pour des accidents de la route...

Bien que celà ne légitime pas mon geste, celà apporte en tout les cas une forte éxpèriences à mes propos.




1. Cohérence.
Dans un autre topic, j'ai cru comprendre que toi, Alchimie, cherchait le meilleur établissement scolaire pour ton enfant. C'est cool. Tu agis en bon père de famille et que tu veux donner toutes ses chances à ton enfant. De même, parce que tu es bon père de famille, je suppose que tu évites de fumer cigarette ou pétard dans sa chambre ou à proximité parce que tu sais que ce n'est pas bon pour sa santé. Vous partagez le même espace d'habitation, ce qui t'amène parce que tu agis en bon père de famille à prendre les mesures pour ne pas polluer ses petits poumons tout neufs. C'est cool.
Or, quand tu es sur la route (j'ai cru comprendre que tu étais routier, mais c'est valable pour quiconque prend un volant), tu partages l'espace routier.


Exact, et je le fais en te confirmant le fait que j'éstime qu'il n'y a aucun danger sauf évidement quelques rares éxcèptions, comme dans toutes choses, à fumer du canabis tout en conduisant.

J'affirme celà en fonction de mon éxpèriences de fumeur et de routier faisant en moyenne 2500km/semaines, mais surtout dans le fait qu'en tant que pompier durant 7 ans, et reconnaissant facilement une personne sous emprise du canabis étant moi même fumeur, je n'ai JAMAIS assister à un accident de la route du à cette drogue.





En parallèle, tu postes régulièrement (et à raison), des informations sur des massacres d'enfants, syriens, yéménites ou d'autres coins de la terre en dénonçant l'immobilisme dont l'occident fait preuve quant à ces vies, qui, au demeurant, ne semblent pas compter. Que, au pire, on s'en fout puisqu'on les connait même pas et qu'ils sont pas comme nous.
Or, ce qu'Elea pointe, c'est que ton comportement hiérarchise les vies.


Non, elle ne dis absolument pas celà, elle me juge "d'une irresponsabilité déconcertante"...

Les mots ont un sens Ema



Tu estimes que l'avenir de ton enfant, qui partage ton logement, a plus de valeur que l'avenir des inconnus, qui partagent ta route.
Alors ma question est la suivante : sur lequel de ces sujets es-tu sincère ? Dans quelle posture (te) mens-tu ?



Non, je n'ai jamais dit celà, mais pour répondre à ta question, je ne me suis jamais mentis, et je suis toujours sincère dans mes propos et mes actes.

Quand, à la vie de ma fille, pour moi, elle passe avant toute choses, avant mes combats pour sauver la planete ou pour sauver les enfants du Yémen, y compris avant ma propre vie.

Quand à la vie des autres sur la route, voir mes réponses çi dessus sur l'absurdité d'accuser le canabis d'être résponsable d'accidents de la route ( SAUF quelques rares exeptions).






2. Connaissance
Tu dis que le cannabis n'a jamais fait de victimes de la route. J'ai googlé "accidents de la route liés au cannabis". Je te propose ce lien (en plus ça vient de chez moi, hi, hi) :
http://www.addictauvergne.fr/addictologie-consultation-hospitalisation-auvergne/#
Maintenant tu sais. Reste à savoir si tu veux savoir.

3. Le Grand Capital
Tu as raison. Il y a bien un business lié au cannabis. Mais il est là :
https://www.groupe-roc-eclerc.com/
... et c'est pas les pires. Je mets pas les liens des pires.
PS : tu sais qu'on peut avoir des tons pastels pour les enfants ? Si, si.

ou là :
http://www.liberation.fr/planete/2018/06/26/en-albanie-l-argent-de-la-drogue-est-devenu-l-argent-de-la-politique_1662137
... c'est dommage ; abstraction faite des bunkers en ruine, c'est un si joli pays. Bref.


Je n'ai pas trouver dans tes liens de preuves ou d'éxplications convaincante validant le fait que fumer du canabis au volant égale accident !!

Il y a au moins un quart de la France qui fume des pétards.
Depuis l'àge de 16 ans que je bosses, si tu voyais mon cv tu t'apercevrais que j'en ai connu des secteurs de métiers différents, des entreprises et autres lieux de travail, ou j'ai toujours vue un gros paquets de fumeur de canabis (dans les chantiers, à l'usine, ou au bureaux,) qui ensuite prenaient le volant.

Ceçi pour te dire qu'il est évident qu'à partir de ce fait là, à partir du moment ou tu invente un test canabis, qui est systématiquement appliquer à tout accident corporel, tu créer et augmente considérablement des statistiques qui lient l'accidentologie avec des testes positifs au canabis !!

C'est comme si demain le régime de Macron décrété que de manger des pommes été égal à avoir des accidents, et que des gendarmes arrivaient à faire des tests salivaires repérant la consommations de pommes après chaque accident corporel, je peut t'assurer que les chiffres et statistiques confirmeraient le fait que les pommes sont un danger absolu et incompatible avec la conduite !!!

De mon éxpèrience, je te confirmes que ces chiffres sont biaiser, et qu'il n'y à pas de liens entres l'accidentologies et le canabis ( sauf quelques rares exeptions ).




Soyons clair : c'est vraiment cool que tu aies arrêté. Ca prouve que tu peux arrêter. Mais ça prouve aussi que tu n'es pas prêt à abandonner ce produit.


Ha bon ?? alors le fait que j'ai décider d'arréter, définitivement je l'éspère, car c'est une lutte dure à mener mais que je compte réussir, prouve que je ne suis pas pret à abandonner ??



Il te faudra du courage. Tous mes voeux t'accompagnent.




Ouai, ouai c'est cà...

HS mais ça me démange un peu de répondre. d'abord les statistiques biaisées, le fait qu'on pourrait surement démontrer que les pommes peuvent être responsables d'accident. ouais je suis bien ta logique @Alchimie, on peut faire dire plein de trucs aux statistiques, donc aller chercher les accidentés de la route pour générer des tests peut certes metttre à jour des chiffres sans aucuns sens. Si on remonte un peu en amont, il faut quand même admettre que le THC a des effets sur le cerveau humain - reflexes, concentration, perception- bref, des trucs utiles quand on conduit, donc il se trouve que moi je préfère partager la route avec des gens qui ont toutes leurs facultés.(même si certains sont quand même des chauffards) le risque zéro n'existe pas, mais si on connait un risque qui pourrait nous affecter nous-même mais surtout qui pourrait affecter la vie d'autrui pourquoi le prendre ce risque, à part l'irresponsabilité je ne vois pas. Mais ce n'est pas ton addiction que je juge, c'est ta responsabilité civile. Tu peux bien pour des raisons qui te sont propres boire et fumer tout ce que tu veux, mais pas au volant de ton 35 tonnes. A quand le test intégré aux véhicules professionnels pour bloquer le moteur en cas de taux positif alcoolémie et THC? la positionnement "j'en ai jamais vu pourtant j'ai vécu", ça c'est du lourd. Ne pas être témoin de quelquechose ne veut pas dire que ça n'existe pas. et puis comme j'aime bien la science et les faits plutôt que les élucubrations deux liens sur les effets du cannabis le premier sur une étude aux Pays Bas, basée sur 30 ans qui parle de la difficulté de rouler en ligne droite https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1017262/conduire-sous-linfluence-du-cannabis-quen-dit-la-science et un autre sur un test sur des pilotes d'avions qui démontre, graphiques à l'appui, l'augmentation des erreurs mineures et majeures comises sous influence. https://www.stop-cannabis.ch/le-cannabis-en-question/conduire-et-fumer-quels-sont-les-risques
Eléa Il y a 2 mois

HS mais ça me démange un peu de répondre.

d'abord les statistiques biaisées, le fait qu'on pourrait surement démontrer que les pommes peuvent être responsables d'accident. ouais je suis bien ta logique Alchimie, on peut faire dire plein de trucs aux statistiques, donc aller chercher les accidentés de la route pour générer des tests peut certes metttre à jour des chiffres sans aucuns sens. Si on remonte un peu en amont, il faut quand même admettre que le THC a des effets sur le cerveau humain - reflexes, concentration, perception- bref, des trucs utiles quand on conduit, donc il se trouve que moi je préfère partager la route avec des gens qui ont toutes leurs facultés.(même si certains sont quand même des chauffards)

le risque zéro n'existe pas, mais si on connait un risque qui pourrait nous affecter nous-même mais surtout qui pourrait affecter la vie d'autrui pourquoi le prendre ce risque, à part l'irresponsabilité je ne vois pas. Mais ce n'est pas ton addiction que je juge, c'est ta responsabilité civile. Tu peux bien pour des raisons qui te sont propres boire et fumer tout ce que tu veux, mais pas au volant de ton 35 tonnes.
A quand le test intégré aux véhicules professionnels pour bloquer le moteur en cas de taux positif alcoolémie et THC?

la positionnement "j'en ai jamais vu pourtant j'ai vécu", ça c'est du lourd. Ne pas être témoin de quelquechose ne veut pas dire que ça n'existe pas.

et puis comme j'aime bien la science et les faits plutôt que les élucubrations deux liens sur les effets du cannabis

le premier sur une étude aux Pays Bas, basée sur 30 ans qui parle de la difficulté de rouler en ligne droite https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1017262/conduire-sous-linfluence-du-cannabis-quen-dit-la-science

et un autre sur un test sur des pilotes d'avions qui démontre, graphiques à l'appui, l'augmentation des erreurs mineures et majeures comises sous influence. https://www.stop-cannabis.ch/le-cannabis-en-question/conduire-et-fumer-quels-sont-les-risques




Eh c'est un topic sur l'addiction ou le procès d'@Alchimie??? :( Je conduis chaque jour avec 2 Prozac, 2 Lexomil, 2 ou 3 pétards, et je ne peux pas être certaine, malgré le traitement, que je ne vais pas faire une crise d'épilepsie au volant :) Je gère tout ça très bien, sauf que je ne conduis pas la nuit à cause des phares des autres, je n'ai jamais eu d'accident et je me considère beaucoup moins dangereuse que tous les tarés qui me doublent sans visibilité ou qui s'endorment au volant... Sinon, pour parler d'addiction, je suis une ancienne héroïnomane, j'ai traversé l'enfer pour en sortir, j'essaie de diminuer les médocs, mais jamais je n'arrêterai de fumer. JAMAIS................... Aux chiottes les études scientifiques réalisées par des personnes qui ne fument pas d'herbe, ou qui ont juste essayé une fois pour voir, et qui croient connaître le produit et ses effets....
caféine Il y a 2 mois

Eh c'est un topic sur l'addiction ou le procès d'Alchimie???
Je conduis chaque jour avec 2 Prozac, 2 Lexomil, 2 ou 3 pétards, et je ne peux pas être certaine, malgré le traitement, que je ne vais pas faire une crise d'épilepsie au volant
Je gère tout ça très bien, sauf que je ne conduis pas la nuit à cause des phares des autres, je n'ai jamais eu d'accident et je me considère beaucoup moins dangereuse que tous les tarés qui me doublent sans visibilité ou qui s'endorment au volant...
Sinon, pour parler d'addiction, je suis une ancienne héroïnomane, j'ai traversé l'enfer pour en sortir, j'essaie de diminuer les médocs, mais jamais je n'arrêterai de fumer. JAMAIS...................
Aux chiottes les études scientifiques réalisées par des personnes qui ne fument pas d'herbe, ou qui ont juste essayé une fois pour voir, et qui croient connaître le produit et ses effets....

[quote="Eléa"] HS mais ça me démange un peu de répondre. d'abord les statistiques biaisées, le fait qu'on pourrait surement démontrer que les pommes peuvent être responsables d'accident. ouais je suis bien ta logique @Alchimie, on peut faire dire plein de trucs aux statistiques, donc aller chercher les accidentés de la route pour générer des tests peut certes metttre à jour des chiffres sans aucuns sens. [/quote] Haa, quelle plaisir de voir que nous tombons enfin d'accord :) [quote="Eléa"] Si on remonte un peu en amont, il faut quand même admettre que le THC a des effets sur le cerveau humain - reflexes, concentration, perception- bref, des trucs utiles quand on conduit, donc il se trouve que moi je préfère partager la route avec des gens qui ont toutes leurs facultés.(même si certains sont quand même des chauffards) [/quote] Oui j'admets complètement que le THC à des éffets plus ou moins néfastes ( dépend pour qui et pour ce que l'ont recherche ) sur le cerveau, la mémoire, les reflex, l'attention, ect Mais encore une foi, dans l'échelle de risque qui te tient temps à coeur, celui de fumer un pétard en conduisant et pour moi bien infèrieur à beaucoup d'autre. Voiçi ma hiérarchie des risques au volant selon moi : 1 : Alcool au volant 2 : Téléphone, sms, quite main libre, ect 3 : Drogue dure 4 : Conduire sans avoir dormis ou trés peu ( nuit blanche, ect ) 5 : Etats des routes et signalisations ( nid de poules, limitation à 70 au lieu de 50 dans un virage par exemple, ect ) 6 : Se gratter le nez, éternuer, se faire sucer 7 : Fumer un pétard !! [quote="Eléa"] le risque zéro n'existe pas, mais si on connait un risque qui pourrait nous affecter nous-même mais surtout qui pourrait affecter la vie d'autrui pourquoi le prendre ce risque, à part l'irresponsabilité je ne vois pas. [/quote] Pour moi fumer un pétard ne risque pas d'affecter ma conduite, et encore moins celles d'autrui. [quote="Eléa"] la positionnement "j'en ai jamais vu pourtant j'ai vécu", ça c'est du lourd. Ne pas être témoin de quelquechose ne veut pas dire que ça n'existe pas. et puis comme j'aime bien la science et les faits plutôt que les élucubrations deux liens sur les effets du cannabis [/quote] Tu sais, si tu cumules sur un graphique le nombres d'accidents auquel j'ai assister durant 7 années, avec l'absence de cause à éffet du au canabis, statistiquement, ont arrive à un résultat presque nul, sauf quelques rares exceptions. Fais toi un tableau pour mieux comprendre ce que je te dis si mes "élucubrations" ne te conviennent pas. Quand à ton lien sur radio canada, j'ai lut brievement, mais n'ai pas trouver ces fameuses études dont ils font souvent références à propos du taux de THC : "Certaines études indiquent qu’une concentration de 5 nanogrammes de THC par millilitre de sang (ng/ml) pose un risque d’accident comparable à une alcoolémie de 0,08 %." Et de plus 0.08 % ? d'air expirer ? de gramme dans le sang ?? Dans tout les cas, ca me parait vraiment petit comme risque, SI cette études est exact. "Il y a par exemple une étude qui a montré que de tirer une fois sur un joint, ça donne une concentration maximale entre 7 et 18 nanogrammes par millilitre. »" Quand à celui de piloter un avion, MDR , je n'ai même pas regarder, mais clairement si je devais piloter un avion je ne fumerais surement pas avant ou en même temps.
Alchimie Il y a 2 mois


HS mais ça me démange un peu de répondre.

d'abord les statistiques biaisées, le fait qu'on pourrait surement démontrer que les pommes peuvent être responsables d'accident. ouais je suis bien ta logique Alchimie, on peut faire dire plein de trucs aux statistiques, donc aller chercher les accidentés de la route pour générer des tests peut certes metttre à jour des chiffres sans aucuns sens.



Haa, quelle plaisir de voir que nous tombons enfin d'accord


Si on remonte un peu en amont, il faut quand même admettre que le THC a des effets sur le cerveau humain - reflexes, concentration, perception- bref, des trucs utiles quand on conduit, donc il se trouve que moi je préfère partager la route avec des gens qui ont toutes leurs facultés.(même si certains sont quand même des chauffards)



Oui j'admets complètement que le THC à des éffets plus ou moins néfastes ( dépend pour qui et pour ce que l'ont recherche ) sur le cerveau, la mémoire, les reflex, l'attention, ect

Mais encore une foi, dans l'échelle de risque qui te tient temps à coeur, celui de fumer un pétard en conduisant et pour moi bien infèrieur à beaucoup d'autre.

Voiçi ma hiérarchie des risques au volant selon moi :

1 : Alcool au volant
2 : Téléphone, sms, quite main libre, ect
3 : Drogue dure
4 : Conduire sans avoir dormis ou trés peu ( nuit blanche, ect )
5 : Etats des routes et signalisations ( nid de poules, limitation à 70 au lieu de 50 dans un virage par exemple, ect )
6 : Se gratter le nez, éternuer, se faire sucer
7 : Fumer un pétard !!




le risque zéro n'existe pas, mais si on connait un risque qui pourrait nous affecter nous-même mais surtout qui pourrait affecter la vie d'autrui pourquoi le prendre ce risque, à part l'irresponsabilité je ne vois pas.


Pour moi fumer un pétard ne risque pas d'affecter ma conduite, et encore moins celles d'autrui.



la positionnement "j'en ai jamais vu pourtant j'ai vécu", ça c'est du lourd. Ne pas être témoin de quelquechose ne veut pas dire que ça n'existe pas.

et puis comme j'aime bien la science et les faits plutôt que les élucubrations deux liens sur les effets du cannabis


Tu sais, si tu cumules sur un graphique le nombres d'accidents auquel j'ai assister durant 7 années, avec l'absence de cause à éffet du au canabis, statistiquement, ont arrive à un résultat presque nul, sauf quelques rares exceptions.

Fais toi un tableau pour mieux comprendre ce que je te dis si mes "élucubrations" ne te conviennent pas.

Quand à ton lien sur radio canada, j'ai lut brievement, mais n'ai pas trouver ces fameuses études dont ils font souvent références à propos du taux de THC :

"Certaines études indiquent qu’une concentration de 5 nanogrammes de THC par millilitre de sang (ng/ml) pose un risque d’accident comparable à une alcoolémie de 0,08 %."

Et de plus 0.08 % ? d'air expirer ? de gramme dans le sang ??

Dans tout les cas, ca me parait vraiment petit comme risque, SI cette études est exact.


"Il y a par exemple une étude qui a montré que de tirer une fois sur un joint, ça donne une concentration maximale entre 7 et 18 nanogrammes par millilitre. »"





Quand à celui de piloter un avion, MDR , je n'ai même pas regarder, mais clairement si je devais piloter un avion je ne fumerais surement pas avant ou en même temps.




Ouaou, félicitation @caféine pour avoir réussi à stopper l'Héro !! J'éspère que tu parviendra également à stopper ces saloperies de pillules, des vrais poisons à mon sens, tout aussi dangereuse que de la drogue dure. Une petite annegdoc, un jour ou je suis aller voir mon medecin traitant pour des problèmes de sommeil, ce crétin ma prescrit des médocs (oublier le nom) avec du benzodiazépine dedans. Putain, j'ai du prendre le traitement une journée, pour ensuite faire une nuit blanche d'une semaine !!!! J'été comme un fou, je sais que sur ce forum il y en à pas mal qui souffre d'insomnie, et là j'ai vraiment réaliser qu'elle cauchemard c'été !! J'ai voulu le tuer mon médecin après celà !! J'ai vite arréter cette merde, et heureusement j'ai réussi de nouveau à dormir au bout d'une semaine, ou je me suis juré que je ne toucherais plus jamais à ces poisons !! Il y a trés longtemps également, j'avais une amie qui prenait 4 ou 5 tablette d'Exomine/jours, la fille, complètement détruites, accro à cette merde.. Ba oui, les laboratoires pharmaceutique eux, ils sont contents avec tout ca !! Moi aussi, je te souhaite beaucoup de courage et de trouver la force de stopper ces médocs pour peut être passé à d'autres méthodes plus douces. L'hygiene de vie, l'alimentation, le sommeil régulier, aide beaucoup pour celà.
Alchimie Il y a 2 mois


Ouaou, félicitation caféine pour avoir réussi à stopper l'Héro !!


J'éspère que tu parviendra également à stopper ces saloperies de pillules, des vrais poisons à mon sens, tout aussi dangereuse que de la drogue dure.

Une petite annegdoc, un jour ou je suis aller voir mon medecin traitant pour des problèmes de sommeil, ce crétin ma prescrit des médocs (oublier le nom) avec du benzodiazépine dedans.

Putain, j'ai du prendre le traitement une journée, pour ensuite faire une nuit blanche d'une semaine !!!!

J'été comme un fou, je sais que sur ce forum il y en à pas mal qui souffre d'insomnie, et là j'ai vraiment réaliser qu'elle cauchemard c'été !!

J'ai voulu le tuer mon médecin après celà !!

J'ai vite arréter cette merde, et heureusement j'ai réussi de nouveau à dormir au bout d'une semaine, ou je me suis juré que je ne toucherais plus jamais à ces poisons !!

Il y a trés longtemps également, j'avais une amie qui prenait 4 ou 5 tablette d'Exomine/jours, la fille, complètement détruites, accro à cette merde..

Ba oui, les laboratoires pharmaceutique eux, ils sont contents avec tout ca !!


Moi aussi, je te souhaite beaucoup de courage et de trouver la force de stopper ces médocs pour peut être passé à d'autres méthodes plus douces.

L'hygiene de vie, l'alimentation, le sommeil régulier, aide beaucoup pour celà.

Hello, Je n’ai pas dit qu’Elea jugeait. Je rebondis juste sur l’inquiétude d’une personne à être jugé. Je rappelais juste qu’en effet, ici, nous n’étions pas là pour juger. Est-ce qu’il y en a eu ? Est-ce qu’il n’y en n’a pas eu ? Dans les deux cas, nous ne sommes pas là pour ça. Nous ne sommes pas là non plus pour parler des risques des addictions. On les connaît les risques, l’un d’entre eux étant la mort. Parfois, j’ai tellement mal à des organes, je ne sais pas trop quoi faire. Puis quand je n’ai plus mal, je me dis que c’est bon, je peux continuer. Donc, j’ai conscience des risques, mais je suis bien trop accro pour les prendre en compte, je préfère continuer. Oui, c’est débile, oui c’est dangereux, oui je risque d’en mourir. C’est presque la définition de l’addiction. Quand je parlais de jugement, je souhaite juste qu’on n’enfonce pas des portes grandes ouvertes pour des personnes qui ont déjà conscience et qui se sentent déjà comme une merde. @Alchimie, conduire avec du cannabis reste quand même dangereux, et pour toi, et pour les autres. Pour ma part, c’est tout ce que j’ai à dire. Fais attention à toi, prends soin de toi, et fais attention aux autres, prends soin des autres. C’est intéressant, et c’est important de s’ouvrir pour soi, mais le thème initial est, comment s’en sortir ? Des addictions créent des accidents de la route ? Oui. Des addictions détruisent des relations, des familles ? Oui. Des addictions font tuer ? Oui. On est au courant. Si j’ai ouvert ce topic, c’est pour parler, pas particulièrement des dangers de l’addiction, mais surtout de comment s’en sortir. Et dire à une personne que c’est dangereux, c’est important de le rappeler, car c’est vrai, mais je n’ai pas envie que ce soit la conversation principale de ce sujet. J’ai vraiment envie que le sujet principal reste une sorte de conseils et astuces pour s’en sortir, et des histoires de vies et d’addicts. Alors je ne suis pas dans la modération hein ^^ Et je ne prends la défense de personne. C’est très intéressant d’avoir des avis différents :) Du coup, je vous invite à continuer le débat, si vous voulez bien, mais avec l’idée que vous voulez aider une personne ayant une addiction. Aux personnes qui le font déjà, cool. Aux personnes qui ne le font pas, s’il vous plait, soyez cool Ce que je dis, je le dis de façon assez personnelle. J’ai déjà conscience que je fais de la miardasse, alors qu’on me le rappelle, je n’en ai pas besoin. Si je n’en ai pas conscience, que je fais n’imp’ ou que je suis une personne dangereuse, j’ai besoin de l’entendre de mes proches, pas de vous. Mais c’est très gentil de vouloir me faire entendre raison, c’est vraiment gentil de votre part :) Mais l’impact ne paraitra réel que quand ce sera une personne proche en face de moi qui me le diras Je vous aimes toutes et tous
Ewi Il y a 2 mois

Hello,

Je n’ai pas dit qu’Elea jugeait. Je rebondis juste sur l’inquiétude d’une personne à être jugé. Je rappelais juste qu’en effet, ici, nous n’étions pas là pour juger. Est-ce qu’il y en a eu ? Est-ce qu’il n’y en n’a pas eu ? Dans les deux cas, nous ne sommes pas là pour ça.

Nous ne sommes pas là non plus pour parler des risques des addictions. On les connaît les risques, l’un d’entre eux étant la mort. Parfois, j’ai tellement mal à des organes, je ne sais pas trop quoi faire. Puis quand je n’ai plus mal, je me dis que c’est bon, je peux continuer. Donc, j’ai conscience des risques, mais je suis bien trop accro pour les prendre en compte, je préfère continuer.

Oui, c’est débile, oui c’est dangereux, oui je risque d’en mourir. C’est presque la définition de l’addiction.

Quand je parlais de jugement, je souhaite juste qu’on n’enfonce pas des portes grandes ouvertes pour des personnes qui ont déjà conscience et qui se sentent déjà comme une merde.
Alchimie, conduire avec du cannabis reste quand même dangereux, et pour toi, et pour les autres. Pour ma part, c’est tout ce que j’ai à dire. Fais attention à toi, prends soin de toi, et fais attention aux autres, prends soin des autres.

C’est intéressant, et c’est important de s’ouvrir pour soi, mais le thème initial est, comment s’en sortir ? Des addictions créent des accidents de la route ? Oui. Des addictions détruisent des relations, des familles ? Oui. Des addictions font tuer ? Oui. On est au courant. Si j’ai ouvert ce topic, c’est pour parler, pas particulièrement des dangers de l’addiction, mais surtout de comment s’en sortir.

Et dire à une personne que c’est dangereux, c’est important de le rappeler, car c’est vrai, mais je n’ai pas envie que ce soit la conversation principale de ce sujet. J’ai vraiment envie que le sujet principal reste une sorte de conseils et astuces pour s’en sortir, et des histoires de vies et d’addicts.

Alors je ne suis pas dans la modération hein
Et je ne prends la défense de personne. C’est très intéressant d’avoir des avis différents

Du coup, je vous invite à continuer le débat, si vous voulez bien, mais avec l’idée que vous voulez aider une personne ayant une addiction. Aux personnes qui le font déjà, cool. Aux personnes qui ne le font pas, s’il vous plait, soyez cool

Ce que je dis, je le dis de façon assez personnelle. J’ai déjà conscience que je fais de la miardasse, alors qu’on me le rappelle, je n’en ai pas besoin. Si je n’en ai pas conscience, que je fais n’imp’ ou que je suis une personne dangereuse, j’ai besoin de l’entendre de mes proches, pas de vous. Mais c’est très gentil de vouloir me faire entendre raison, c’est vraiment gentil de votre part

Mais l’impact ne paraitra réel que quand ce sera une personne proche en face de moi qui me le diras


Je vous aimes toutes et tous

Moi aussi je t'aime @Ewi :) Et j'éspère que tu parviendra à gagner le combat contre tes addictions!! Pour ma part, je n'ai toujours pas retoucher à une cigarette ou un pétard, et j'ai bien l'intention que celà dure !!
Alchimie Il y a 2 mois

Moi aussi je t'aime Ewi

Et j'éspère que tu parviendra à gagner le combat contre tes addictions!!

Pour ma part, je n'ai toujours pas retoucher à une cigarette ou un pétard, et j'ai bien l'intention que celà dure !!

Coucou @Ewi, Je lis ce topic depuis son début mais je ne pense pas avoir de réponse à toutes ces questions. Quand je lis tous ce questionnement, j'aimerai avoir une baguette magique, une recette miracle à proposer. J'ai vu des personnes mourir de leur addiction, d'autres ruiner leur vie, et d'autres en sortir. Je crois que chaque cas est unique, comme l'humain. Perso, j'ai réussi à me préserver des addictions. Arrivée à la limite de basculer, je me suis vite dégagée d'une éventuelle emprise néfaste en faisant le point avec moi même, mais je n'ai jamais été réellement addict, donc, c'est plus facile. " Le but de ce débat, c'est dans un premier temps: l'addiction, faut-il la combattre ? La laisser prendre le dessus ? Trouver un juste milieu ? Et dans un deuxième temps, si certains veulent vivre avec, comment peuvent-il faire pour trouver un juste milieu. Et pour ce qui ne veulent plus vivre avec, quels sont vos conseils ? " L'idéal, c'est de ne pas tomber dedans, c'est le premier piège à éviter, mais... La laisser prendre le dessus ? tout dépend de la dangerosité de l'addiction...j'ai une addiction au café, je ne lutte pas contre. Trouver un juste milieu ? Je crois que certains spécialistes essaient de réguler la quantité de produits néfastes pour les personnes qui n'arrivent pas à arrêter. Je pense que la prévention est nécessaire pour nos jeunes. En parler, c'est important, expliquer. Par exemple, je suis allée voir à sa sortie en cinéma " moi christiane f 13 ans droguée prostituée ". J'étais jeune, et, crois moi, à la sortie du ciné, je savais que je ne m'enverrai jamais cette merde dans les veines. Faut s'accrocher à ce que la vie peut nous offrir. Bref, je ne fais pas avancer le débat. Juste envie de dire, il n'y a réellement que 2 choses qui nous appartiennent dans la vie, notre esprit et notre corps, alors autant en prendre soin. Prends soin de toi @Ewi Moi aussi je t'aime pour ce que tu es.
éoline Il y a 1 mois

Coucou Ewi,

Je lis ce topic depuis son début mais je ne pense pas avoir de réponse à toutes ces questions. Quand je lis tous ce questionnement, j'aimerai avoir une baguette magique, une recette miracle à proposer.
J'ai vu des personnes mourir de leur addiction, d'autres ruiner leur vie, et d'autres en sortir. Je crois que chaque cas est unique, comme l'humain. Perso, j'ai réussi à me préserver des addictions. Arrivée à la limite de basculer, je me suis vite dégagée d'une éventuelle emprise néfaste en faisant le point avec moi même, mais je n'ai jamais été réellement addict, donc, c'est plus facile.

" Le but de ce débat, c'est dans un premier temps: l'addiction, faut-il la combattre ? La laisser prendre le dessus ? Trouver un juste milieu ?

Et dans un deuxième temps, si certains veulent vivre avec, comment peuvent-il faire pour trouver un juste milieu. Et pour ce qui ne veulent plus vivre avec, quels sont vos conseils ? "
L'idéal, c'est de ne pas tomber dedans, c'est le premier piège à éviter, mais...
La laisser prendre le dessus ? tout dépend de la dangerosité de l'addiction...j'ai une addiction au café, je ne lutte pas contre.
Trouver un juste milieu ? Je crois que certains spécialistes essaient de réguler la quantité de produits néfastes pour les personnes qui n'arrivent pas à arrêter.

Je pense que la prévention est nécessaire pour nos jeunes. En parler, c'est important, expliquer. Par exemple, je suis allée voir à sa sortie en cinéma " moi christiane f 13 ans droguée prostituée ". J'étais jeune, et, crois moi, à la sortie du ciné, je savais que je ne m'enverrai jamais cette merde dans les veines. Faut s'accrocher à ce que la vie peut nous offrir.

Bref, je ne fais pas avancer le débat. Juste envie de dire, il n'y a réellement que 2 choses qui nous appartiennent dans la vie, notre esprit et notre corps, alors autant en prendre soin.

Prends soin de toi Ewi
Moi aussi je t'aime pour ce que tu es.

[quote="caféine"][quote="Alchimie"]Le nez dans la merde, il à oser me dire que celà santé la rose...[/quote] Ah enfin des nouvelles de toi, ça va comment sans la fumette?[/quote] 1 mois que je ne fume plus rien !! Ca va trés bien, je tiens tout à fait le coup, je n'ai même absolument pas envie de fumer. Enfin sauf parfois à quelques rares moment, mais je passe facilement au dessu de çà. Et pis le fait que j'ai toujours mal à la gorges, me pousse à surtout pas reprendre, et il va bien falloir que j'aille faire une radio un de ces quatres, pour voir si ce n'est pas trop grave ou déjà trop tard...
Alchimie Il y a 1 mois

Le nez dans la merde, il à oser me dire que celà santé la rose...

Ah enfin des nouvelles de toi, ça va comment sans la fumette?



1 mois que je ne fume plus rien !!

Ca va trés bien, je tiens tout à fait le coup, je n'ai même absolument pas envie de fumer.
Enfin sauf parfois à quelques rares moment, mais je passe facilement au dessu de çà.

Et pis le fait que j'ai toujours mal à la gorges, me pousse à surtout pas reprendre, et il va bien falloir que j'aille faire une radio un de ces quatres, pour voir si ce n'est pas trop grave ou déjà trop tard...

SUPER..... Et pour la santé, débarrasse--toi rapidement de ces angoisses ... Médecin ...radio ... pneumologue....scanner ....et tu seras rassuré :)
caféine Il y a 1 mois

SUPER.....
Et pour la santé, débarrasse--toi rapidement de ces angoisses ...
Médecin ...radio ... pneumologue....scanner ....et tu seras rassuré