j'ouvre un topic sur l'amour, étonnant qu'il n'y en ait pas au milieu de toutes les chansons d'amour saeziennes. Mettons ici nos définitions, personnelles ou "conférencielles" ou chansonnières ou cinématographiques ou poétiques ou autres. J'ai hésité à le mettre dans "réflexions et connaissances" mais je choisis de le mettre dans "les débats"... car l'amour peut être une illusion, est peut être la plus grande illusion qui existe , on se rend bien compte lors d'une rupture à quel point on peut se gourrer pendant des années, puisque même la durée d'une relation longue et exclusive semble n'être plus une preuve tangible de son existence, puisqu'elle se termine on en vient à se demander si c'était de l'amour, puisque l'autre qui était incrusté en nous, qui innervait notre être, devient un étranger du jour au lendemain... et de rupture en rupture se poser la question suivante: l'amour existe t-il? :) n'est-ce pas une question de foi? l'amour n'est-il pas comme dieu, on y croit parfois sans être sûr de son existence, me vient les paroles de so gorgeous :) : "Si l'amour est un temple Et qu'il y faut prier Comme on y prierait le ciel Si l'amour est un temple Toi tu seras ma religion" Peut-on le définir? N'est-il pas confondu bien souvent avec le sexe? une conférence éclairante sur le sujet qui décline trois pôles sur la carte du tendre: amitié/désir/passion https://www.youtube.com/watch?time_continue=193&v=BckgigvecqM
suffragettes AB Il y a 2 ans

j'ouvre un topic sur l'amour, étonnant qu'il n'y en ait pas au milieu de toutes les chansons d'amour saeziennes.
Mettons ici nos définitions, personnelles ou "conférencielles" ou chansonnières ou cinématographiques ou poétiques ou autres.
J'ai hésité à le mettre dans "réflexions et connaissances" mais je choisis de le mettre dans "les débats"...
car l'amour peut être une illusion, est peut être la plus grande illusion qui existe , on se rend bien compte lors d'une rupture à quel point on peut se gourrer pendant des années, puisque même la durée d'une relation longue et exclusive semble n'être plus une preuve tangible de son existence, puisqu'elle se termine on en vient à se demander si c'était de l'amour, puisque l'autre qui était incrusté en nous, qui innervait notre être, devient un étranger du jour au lendemain... et de rupture en rupture se poser la question suivante:

l'amour existe t-il?

n'est-ce pas une question de foi? l'amour n'est-il pas comme dieu, on y croit parfois sans être sûr de son existence, me vient les paroles de so gorgeous :

"Si l'amour est un temple
Et qu'il y faut prier
Comme on y prierait le ciel
Si l'amour est un temple
Toi tu seras ma religion"

Peut-on le définir? N'est-il pas confondu bien souvent avec le sexe?
une conférence éclairante sur le sujet qui décline trois pôles sur la carte du tendre: amitié/désir/passion

https://www.youtube.com/watch?time_continue=193&v=BckgigvecqM


https://fr.wikipedia.org/wiki/Amour
viper82 Il y a 2 ans

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amour

L’amour est un gros mot utilisé par ceux qui veulent mettre une étiquette sur la bouteille ;)
idem Il y a 2 ans

L’amour est un gros mot utilisé par ceux qui veulent mettre une étiquette sur la bouteille

C'est une drogue dégueulasse
AnonymeIl y a 2 ans

C'est une drogue dégueulasse

[quote="idem"]L’amour est un gros mot utilisé par ceux qui veulent mettre une étiquette sur la bouteille ;)[/quote] l'amour est rare :) a quand le cru classé lol [quote="Damnée"]C'est une drogue dégueulasse[/quote] c'est le sexe la drogue dégueulasse :) edit: pour la rédemption de toutes les putains hommes et femmes. L'amoureux ça court pas les rues, par contre les putes :)...au milieu de toutes les gueules de serpent, difficile de côtoyer les anges. combien de barricadés ne veulent plus être des anges? "T’es pas blasé du cul, t’es pas mort au combat" lol, tellement vrai! https://www.youtube.com/watch?v=_sg91dAQDJY https://www.youtube.com/watch?v=rGSA5AxH4Fs lorsqu'on trouve la définition de l'amour alors on a trouvé un trésor! je retourne chercher dans dictionnaire, c'est pas gagné lol, pourtant il suffit de le suivre à la lettre, pétard mais il est où le mot "amour"? j'ai peut-être pas le bon dictionnaire! Que ceux qui feuillettent le bon savoure leur chance :)
suffragettes AB Il y a 2 ans

L’amour est un gros mot utilisé par ceux qui veulent mettre une étiquette sur la bouteille


l'amour est rare
a quand le cru classé lol

C'est une drogue dégueulasse
@Damnée


c'est le sexe la drogue dégueulasse

edit: pour la rédemption de toutes les putains hommes et femmes. L'amoureux ça court pas les rues, par contre les putes ...au milieu de toutes les gueules de serpent, difficile de côtoyer les anges. combien de barricadés ne veulent plus être des anges?

"T’es pas blasé du cul, t’es pas mort au combat" lol, tellement vrai!

https://www.youtube.com/watch?v=_sg91dAQDJY


https://www.youtube.com/watch?v=rGSA5AxH4Fs

lorsqu'on trouve la définition de l'amour alors on a trouvé un trésor! je retourne chercher dans dictionnaire, c'est pas gagné lol, pourtant il suffit de le suivre à la lettre, pétard mais il est où le mot "amour"? j'ai peut-être pas le bon dictionnaire! Que ceux qui feuillettent le bon savoure leur chance


[quote="suffragettes AB"] [quote="Damnée"]C'est une drogue dégueulasse[/quote] c'est le sexe la drogue dégueulasse [/quote] Oui mais ça fait du bien Et l'amour ça fait du mal :)
AnonymeIl y a 2 ans



C'est une drogue dégueulasse
@Damnée


c'est le sexe la drogue dégueulasse


Oui mais ça fait du bien
Et l'amour ça fait du mal

[quote="Damnée"][quote="suffragettes AB"] [quote="Damnée"]C'est une drogue dégueulasse[/quote] c'est le sexe la drogue dégueulasse [/quote] Oui mais ça fait du bien Et l'amour ça fait du mal :)[/quote] oui ça fait du bien mais c'est petit à côté de l'amour :), y a pas d'avant y a pas d'après, ça laisse intact.
suffragettes AB Il y a 2 ans



C'est une drogue dégueulasse
@Damnée


c'est le sexe la drogue dégueulasse


Oui mais ça fait du bien
Et l'amour ça fait du mal
@Damnée


oui ça fait du bien mais c'est petit à côté de l'amour , y a pas d'avant y a pas d'après, ça laisse intact.

C'est sûr ça laisse pas intact y a de sacrées balafres mais comme suis maso je les aime ces balafres :) edit: J'aime être traitée de pute avec le :) :D
AnonymeIl y a 2 ans

C'est sûr ça laisse pas intact y a de sacrées balafres mais comme suis maso je les aime ces balafres
edit: J'aime être traitée de pute avec le

Et si l'amour n'était pas un Graal ? Et si le chemin comptait plus que la destination ? Et si aimer ses blessures, était déjà un éveil ? Et si les p'tits trucs mignons qui inspirent plus vite notre cerveau que les pensées mentales, (nos tristes programmes conditionnés), était une énergie, une vibration, que l'on cultive ou que l'on abandonne ? Ton jardin intérieur est peut être en crise @Suffragette, et pourtant tu baignes tous les jours dans cette énergie. Nos croyances, notre foi, nos rêves et fantasmes... sont une voile sur cette mer. Chacun son gouvernail, ses alizés... ses expériences. Faut il une boussole commune ? Cherches tu la formule magique ? Edit: j'ai re-maté le film Magnolia hier. Une belle fresque de personnages hystériques. Ça aide des fois d'illustrer nos violences dans la caricature, pour mieux saisir les contours !
AnonymeIl y a 2 ans

Et si l'amour n'était pas un Graal ?
Et si le chemin comptait plus que la destination ? Et si aimer ses blessures, était déjà un éveil ? Et si les p'tits trucs mignons qui inspirent plus vite notre cerveau que les pensées mentales, (nos tristes programmes conditionnés), était une énergie, une vibration, que l'on cultive ou que l'on abandonne ?

Ton jardin intérieur est peut être en crise @Suffragette, et pourtant tu baignes tous les jours dans cette énergie. Nos croyances, notre foi, nos rêves et fantasmes... sont une voile sur cette mer. Chacun son gouvernail, ses alizés... ses expériences. Faut il une boussole commune ? Cherches tu la formule magique ?

Edit: j'ai re-maté le film Magnolia hier. Une belle fresque de personnages hystériques. Ça aide des fois d'illustrer nos violences dans la caricature, pour mieux saisir les contours !

[quote="Meduse"]Et si l'amour n'était pas un Graal ? Et si le chemin comptait plus que la destination ? Et si aimer ses blessures, était déjà un éveil ? Et si les p'tits trucs mignons qui inspirent plus vite notre cerveau que les pensées mentales, (nos tristes programmes conditionnés), était une énergie, une vibration, que l'on cultive ou que l'on abandonne ? Ton jardin intérieur est peut être en crise @Suffragette, et pourtant tu baignes tous les jours dans cette énergie. Nos croyances, notre foi, nos rêves et fantasmes... sont une voile sur cette mer. Chacun son gouvernail, ses alizés... ses expériences. Faut il une boussole commune ? Cherches tu la formule magique ? Edit: j'ai re-maté le film Magnolia hier. Une belle fresque de personnages hystériques. Ça aide des fois d'illustrer nos violences dans la caricature, pour mieux saisir les contours ![/quote] Tu crois pas si bien dire meduse à propos de la formule magique. Mes abracadabras n'ont pas marché dernièrement! les abracadabras, les serpents s'en foutent, eux ceux qu'ils veulent c'est cracher leur venin lol. Le saint amour lui en redemande des abracadabras. Alors je ferai des abracadabras jusqu'à que ça marche :), puis si ça marche pas, pas grave, l'énergie est toujours reçu et donné entre deux abracadabras ignorés :), mais ne pas oublier que l'énergie sans la magie ce n'est pas de l'amour :)...et comme je l'ai marqué dans ma description sur un site rencontres: "attendre la formule magique du poète".
suffragettes AB Il y a 2 ans

Et si l'amour n'était pas un Graal ?
Et si le chemin comptait plus que la destination ? Et si aimer ses blessures, était déjà un éveil ? Et si les p'tits trucs mignons qui inspirent plus vite notre cerveau que les pensées mentales, (nos tristes programmes conditionnés), était une énergie, une vibration, que l'on cultive ou que l'on abandonne ?

Ton jardin intérieur est peut être en crise @Suffragette, et pourtant tu baignes tous les jours dans cette énergie. Nos croyances, notre foi, nos rêves et fantasmes... sont une voile sur cette mer. Chacun son gouvernail, ses alizés... ses expériences. Faut il une boussole commune ? Cherches tu la formule magique ?

Edit: j'ai re-maté le film Magnolia hier. Une belle fresque de personnages hystériques. Ça aide des fois d'illustrer nos violences dans la caricature, pour mieux saisir les contours !
@Meduse


Tu crois pas si bien dire meduse à propos de la formule magique.
Mes abracadabras n'ont pas marché dernièrement! les abracadabras, les serpents s'en foutent, eux ceux qu'ils veulent c'est cracher leur venin lol. Le saint amour lui en redemande des abracadabras.
Alors je ferai des abracadabras jusqu'à que ça marche , puis si ça marche pas, pas grave, l'énergie est toujours reçu et donné entre deux abracadabras ignorés , mais ne pas oublier que l'énergie sans la magie ce n'est pas de l'amour ...et comme je l'ai marqué dans ma description sur un site rencontres: "attendre la formule magique du poète".

[quote="Damnée"]C'est sûr ça laisse pas intact y a de sacrées balafres mais comme suis maso je les aime ces balafres :) edit: J'aime être traitée de pute avec le :) :D[/quote] je parlais en terme généraux damnée! je parlais de certains hommes surtout :) (pourquoi toujours associé le mot "putain" à du féminin hein? langage neutre :)!) parce-que la chanson "putain vous m'aurez plus" peut être aussi inversé "et le sourire des hommes non ne me fait plus rien" (...) "quand ils vous font l amour tu sais qu'ils n'oublient pas qu'il n y a qu'à la nature qu'ils ne tiennent parole" ça marche aussi. pour en revenir à la définition de l'amour et sortir de ses contrefaçons, le mot "divin" à la place du mot "putain", il s'agit de convertir la putain en divin, putains vous m'aurez plus/divin tu m'auras :). le mot putain est à prendre uniquement comme le synonyme ordurier de tout de qui est contrefaçon involontaire ou volontaire de l'amour, voilà ce que j'en conclus, il n'y a pas d'échelle de valeur morale à tenir là-dessus, juste de quoi distinguer ce qui est beau et grand et qui atteint la personne en son for intérieur, qui la modifie, qui la touche... de ce qui est juste plaisant et sans conséquences et qui n'entraîne aucune métamorphose de l'être, qui laisse intact, comme si rien ne s'était passé, aucune trace mémorielle sur l'âme. https://www.youtube.com/watch?v=xZh9hyCuv4o
suffragettes AB Il y a 2 ans

C'est sûr ça laisse pas intact y a de sacrées balafres mais comme suis maso je les aime ces balafres
edit: J'aime être traitée de pute avec le
@Damnée


je parlais en terme généraux damnée! je parlais de certains hommes surtout (pourquoi toujours associé le mot "putain" à du féminin hein? langage neutre !)

parce-que la chanson "putain vous m'aurez plus" peut être aussi inversé

"et le sourire des hommes non ne me fait plus rien" (...)
"quand ils vous font l amour tu sais qu'ils n'oublient
pas
qu'il n y a qu'à la nature qu'ils ne tiennent parole"

ça marche aussi.

pour en revenir à la définition de l'amour et sortir de ses contrefaçons, le mot "divin" à la place du mot "putain", il s'agit de convertir la putain en divin, putains vous m'aurez plus/divin tu m'auras .
le mot putain est à prendre uniquement comme le synonyme ordurier de tout de qui est contrefaçon involontaire ou volontaire de l'amour, voilà ce que j'en conclus, il n'y a pas d'échelle de valeur morale à tenir là-dessus, juste de quoi distinguer ce qui est beau et grand et qui atteint la personne en son for intérieur, qui la modifie, qui la touche... de ce qui est juste plaisant et sans conséquences et qui n'entraîne aucune métamorphose de l'être, qui laisse intact, comme si rien ne s'était passé, aucune trace mémorielle sur l'âme.


https://www.youtube.com/watch?v=xZh9hyCuv4o


[quote="suffragettes AB"][quote="Damnée"]C'est sûr ça laisse pas intact y a de sacrées balafres mais comme suis maso je les aime ces balafres :) edit: J'aime être traitée de pute avec le :) :D[/quote] je parlais en terme généraux damnée! je parlais de certains hommes surtout :) (pourquoi toujours associé le mot "putain" à du féminin hein? langage neutre :)!) [/quote] Avais compris c'était pour rire, j'ai bien aimé cette idée :) Ça peut paraître un peu "neuneu" mais bon je développe : L'amour finalement c'est se rechercher soit chez l'autre et s'y retrouver y compris dans ses défauts, surtout ses défauts, d'ailleurs quand on se voit à travers le miroir qu'est l'autre, une fois la passion atténuée, le réveil est douloureux. On est en face de soi ! Et c'est le début de la fin, soit on va rechercher une autre illusion, ou on a la force d'un commencement de quelque chose, un travail sur soi avec l'autre, quand on y arrive c'est beau. C'est évoluer, grandir ensemble en quelque sorte. Ça me fait penser à une citation de Paul Géraldy "Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour s'aimer". A mon sens c'est la différence qui cimente le couple et la ressemblance qui nous attire. Mais c'est cette ressemblance qui peut tout gâcher si on ne s'aime pas soi même suffisamment.
AnonymeIl y a 2 ans

C'est sûr ça laisse pas intact y a de sacrées balafres mais comme suis maso je les aime ces balafres
edit: J'aime être traitée de pute avec le
@Damnée


je parlais en terme généraux damnée! je parlais de certains hommes surtout (pourquoi toujours associé le mot "putain" à du féminin hein? langage neutre !)


Avais compris c'était pour rire, j'ai bien aimé cette idée
Ça peut paraître un peu "neuneu" mais bon je développe :
L'amour finalement c'est se rechercher soit chez l'autre et s'y retrouver y compris dans ses défauts, surtout ses défauts, d'ailleurs quand on se voit à travers le miroir qu'est l'autre, une fois la passion atténuée, le réveil est douloureux. On est en face de soi !
Et c'est le début de la fin, soit on va rechercher une autre illusion, ou
on a la force d'un commencement de quelque chose, un travail sur soi avec l'autre, quand on y arrive c'est beau. C'est évoluer, grandir ensemble en quelque sorte.
Ça me fait penser à une citation de Paul Géraldy "Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour s'aimer".
A mon sens c'est la différence qui cimente le couple et la ressemblance qui nous attire.
Mais c'est cette ressemblance qui peut tout gâcher si on ne s'aime pas soi même suffisamment.

[quote="suffragettes AB"]Que ceux qui feuillettent le bon savoure leur chance :)[/quote] Je savoure pleinement :) Bonne chance à toi, certaines personnes passent leur vie à chercher, alors crois en toi :)
Ewi Il y a 2 ans

Que ceux qui feuillettent le bon savoure leur chance


Je savoure pleinement
Bonne chance à toi, certaines personnes passent leur vie à chercher, alors crois en toi

[quote="Damnée"] Ça me fait penser à une citation de Paul Géraldy "Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour s'aimer". [/quote] <3 je ne connaissais pas géraldy, joli son poème "l'abat-jour" [quote="Ewi"][quote="suffragettes AB"]Que ceux qui feuillettent le bon savoure leur chance :)[/quote] Je savoure pleinement :) Bonne chance à toi, certaines personnes passent leur vie à chercher, alors crois en toi :)[/quote] putain mais où est ce satané dictionnaire?! c'est dingue de ne pas retrouver ses affaires comme ça! je pensais l'avoir trouvé hier soir, et là paf de nouveau paumé lol merci de tes encouragements très rassurants ewi :) ! J'ose espérer le trouver avant le caveau mouhahaha
suffragettes AB Il y a 2 ans


Ça me fait penser à une citation de Paul Géraldy "Il faut se ressembler un peu pour se comprendre, mais il faut être un peu différent pour s'aimer".
@Damnée


<3
je ne connaissais pas géraldy, joli son poème "l'abat-jour"

Que ceux qui feuillettent le bon savoure leur chance


Je savoure pleinement
Bonne chance à toi, certaines personnes passent leur vie à chercher, alors crois en toi


putain mais où est ce satané dictionnaire?! c'est dingue de ne pas retrouver ses affaires comme ça! je pensais l'avoir trouvé hier soir, et là paf de nouveau paumé lol
merci de tes encouragements très rassurants ewi ! J'ose espérer le trouver avant le caveau mouhahaha

l'amour.... je me demande souvent ces temps-ci. l'amour, est-ce un outil, une qualité que l'on doit porter et cultiver en nous pour accéder à un bonheur inestimable et être tout simplement heureux ? ou l'amour, est-ce un cadeau, une puissance inconnue que l'on (qui ? j'en sais rien...) nous offre un jour par hasard et qui commence à envelopper notre être sans nous en rendre compte ? c'est à dire que dans ce cas là, on n'invoque pas l'amour, on ne le cultive pas, mais on est naturellement une belle personne car on possède cet amour que l'on nous a offert en sachant que dans le même temps, d'autres personnes n'auront pas recu ce bien... et ainsi on ne voit pas l'amour de la même facon: dans le 1er cas, l'amour est une chose formidable car c'est un outil permettant d'accéder au bonheur intérieur, à la sagesse... alors que dans le 2ème cas, l'amour est une chose, certes toujours belle, mais égoïste car donnée à certains de manière aléatoire. après on peut dire aussi que les deux sont liés, car en cultivant l'amour, c'est peut être ainsi qu'on recoit justement le cadeau de l'amour (donner pour recevoir quoi :) ) mais je veux vraiment insister sur une chose, c'est le coté aléatoire pour recevoir ou non ce cadeau. selon moi, certaines personnes ont reçu ce don de l'amour naturellement, et souvent très tôt, alors que d'autres ne le recevront jamais alors qu'ils ont certainement fait preuve d'amour un jour (donner ne suffirait pas pour recevoir alors) qu'en pensez-vous ? voyez vous plus l'amour (cas 1) comme un moyen de vous élever et de faire élever vos prochains, ou voyez vous l'amour (cas 2) comme un concept égoïste et devenant un facteur d'inégalité ?
AnonymeIl y a 2 ans

l'amour.... je me demande souvent ces temps-ci. l'amour, est-ce un outil, une qualité que l'on doit porter et cultiver en nous pour accéder à un bonheur inestimable et être tout simplement heureux ? ou l'amour, est-ce un cadeau, une puissance inconnue que l'on (qui ? j'en sais rien...) nous offre un jour par hasard et qui commence à envelopper notre être sans nous en rendre compte ? c'est à dire que dans ce cas là, on n'invoque pas l'amour, on ne le cultive pas, mais on est naturellement une belle personne car on possède cet amour que l'on nous a offert en sachant que dans le même temps, d'autres personnes n'auront pas recu ce bien...

et ainsi on ne voit pas l'amour de la même facon: dans le 1er cas, l'amour est une chose formidable car c'est un outil permettant d'accéder au bonheur intérieur, à la sagesse... alors que dans le 2ème cas, l'amour est une chose, certes toujours belle, mais égoïste car donnée à certains de manière aléatoire.

après on peut dire aussi que les deux sont liés, car en cultivant l'amour, c'est peut être ainsi qu'on recoit justement le cadeau de l'amour (donner pour recevoir quoi )

mais je veux vraiment insister sur une chose, c'est le coté aléatoire pour recevoir ou non ce cadeau. selon moi, certaines personnes ont reçu ce don de l'amour naturellement, et souvent très tôt, alors que d'autres ne le recevront jamais alors qu'ils ont certainement fait preuve d'amour un jour (donner ne suffirait pas pour recevoir alors)

qu'en pensez-vous ? voyez vous plus l'amour (cas 1) comme un moyen de vous élever et de faire élever vos prochains, ou voyez vous l'amour (cas 2) comme un concept égoïste et devenant un facteur d'inégalité ?

[quote="gavroche_greyjoy"]voyez vous plus l'amour (cas 1) comme un moyen de vous élever et de faire élever vos prochains, ou voyez vous l'amour (cas 2) comme un concept égoïste et devenant un facteur d'inégalité ?[/quote]On parle de quel amour dans ce topic? J'ai quoté que Gavroche, mais je ne comprends personne ici, ça parle comme si l'amour était un alors qu'il est une nuance de gris, et autre chose. Perso je vois pas la différence entre aimer un.e ami.e et aimer un.e conjoint.e.
Theo Putnam Il y a 2 ans

voyez vous plus l'amour (cas 1) comme un moyen de vous élever et de faire élever vos prochains, ou voyez vous l'amour (cas 2) comme un concept égoïste et devenant un facteur d'inégalité ?
On parle de quel amour dans ce topic?
J'ai quoté que Gavroche, mais je ne comprends personne ici, ça parle comme si l'amour était un alors qu'il est une nuance de gris, et autre chose.
Perso je vois pas la différence entre aimer un.e ami.e et aimer un.e conjoint.e.

[quote="Suzie"][quote="gavroche_greyjoy"]voyez vous plus l'amour (cas 1) comme un moyen de vous élever et de faire élever vos prochains, ou voyez vous l'amour (cas 2) comme un concept égoïste et devenant un facteur d'inégalité ?[/quote]On parle de quel amour dans ce topic? J'ai quoté que Gavroche, mais je ne comprends personne ici, ça parle comme si l'amour était un alors qu'il est une nuance de gris, et autre chose. Perso je vois pas la différence entre aimer un.e ami.e et aimer un.e conjoint.e.[/quote] on parle du véritable amour, celui en face duquel naît une conviction, celle d'avoir trouvé la vérité et surtout un écho, et on ne peut que s'apercevoir de la vérité quelque part si on a rencontré le mensonge ou l'illusion ailleurs. Parfois il n'y a pas qu'une vérité il est vrai :). Cela est confus, ces choses sont très subjectives. pour la différence entre aimer un ami et un conjoint/amant, voici les nuances que francis wolff établit dans la vidéo de la conférence qui ouvre ce topic, citation: A 54 min « L'ami a un corps, l'aimé est son corps, il ne fait qu'un avec lui, je ne me contente pas de le savoir, je le prouve, je l'éprouve, je le sens, je le vis et c'est même cela l'amour, comme union substantielle du désirant et de l'amical, c'est la preuve vécue en moi de l'union substantielle de l'esprit et du corps en autrui. En atteste la différence entre penser à l'ami et penser à l'aimé, je me resouviens de ce que m'a dit l'ami, de ses paroles attentionnées ou affectueuses, de ses conseils, de ses mises en gardes, de ses compliments, de ses reproches, en somme de ses paroles, qui sont l'expression de sa pensée mais ce qui me bouleverse en l'aimé ce ne sont pas seulement ses paroles, l'expression de sa pensée ; c'est sa voix qui est l'expression sensible de sa parole, ce sont aussi tous les signes physiques d'une pensée innervant son corps, les moues de son visage que je lis à livre ouvert, ses mimiques qui disent ses convictions, son port et sa démarche qui indique qui incarne ses résolutions...toutes choses qui ne relèvent ni du corps ni de l'esprit mais de leur union » autre citation de la vidéo : « les trois composantes de l'amour (amitié/passion/désir ) ne jouent pas collectif (…) ces tendances ne peuvent d'autant plus difficilement collaborer qu'elles n'ont pas même provenance ; l'amitié vient du monde de la socialité humaine dont elle est la réalisation affective élémentaire, la passion vient du monde des émotions, elle est l'affect sous sa forme obsédante, trop humaine, le désir est lointainement issu du monde des besoins naturels dont il est l'expression proprement humaine...il n'empêche, ne terminons pas sur cette note pessimiste, que les trois composantes de l'amour sont aussi les sources des plus grands plaisirs : l'amitié apporte la joie, la passion l'allégresse et le désir des jouissances, l'amour peut donner tout cela selon les cas, selon les jours, il est parfois porteur de joies encore plus grandes que celles de l'amitié parce-qu'elles sont magnifiées par le désir ou exaltées par la passion »
suffragettes AB Il y a 2 ans

voyez vous plus l'amour (cas 1) comme un moyen de vous élever et de faire élever vos prochains, ou voyez vous l'amour (cas 2) comme un concept égoïste et devenant un facteur d'inégalité ?
On parle de quel amour dans ce topic?
J'ai quoté que Gavroche, mais je ne comprends personne ici, ça parle comme si l'amour était un alors qu'il est une nuance de gris, et autre chose.
Perso je vois pas la différence entre aimer un.e ami.e et aimer un.e conjoint.e.
@Suzie


on parle du véritable amour, celui en face duquel naît une conviction, celle d'avoir trouvé la vérité et surtout un écho, et on ne peut que s'apercevoir de la vérité quelque part si on a rencontré le mensonge ou l'illusion ailleurs. Parfois il n'y a pas qu'une vérité il est vrai . Cela est confus, ces choses sont très subjectives.

pour la différence entre aimer un ami et un conjoint/amant, voici les nuances que francis wolff établit dans la vidéo de la conférence qui ouvre ce topic, citation:

A 54 min
« L'ami a un corps, l'aimé est son corps, il ne fait qu'un avec lui, je ne me contente pas de le savoir, je le prouve, je l'éprouve, je le sens, je le vis et c'est même cela l'amour, comme union substantielle du désirant et de l'amical, c'est la preuve vécue en moi de l'union substantielle de l'esprit et du corps en autrui.
En atteste la différence entre penser à l'ami et penser à l'aimé, je me resouviens de ce que m'a dit l'ami, de ses paroles attentionnées ou affectueuses, de ses conseils, de ses mises en gardes, de ses compliments, de ses reproches, en somme de ses paroles, qui sont l'expression de sa pensée mais ce qui me bouleverse en l'aimé ce ne sont pas seulement ses paroles, l'expression de sa pensée ; c'est sa voix qui est l'expression sensible de sa parole, ce sont aussi tous les signes physiques d'une pensée innervant son corps, les moues de son visage que je lis à livre ouvert, ses mimiques qui disent ses convictions, son port et sa démarche qui indique qui incarne ses résolutions...toutes choses qui ne relèvent ni du corps ni de l'esprit mais de leur union »

autre citation de la vidéo :
« les trois composantes de l'amour (amitié/passion/désir ) ne jouent pas collectif (…) ces tendances ne peuvent d'autant plus difficilement collaborer qu'elles n'ont pas même provenance ; l'amitié vient du monde de la socialité humaine dont elle est la réalisation affective élémentaire, la passion vient du monde des émotions, elle est l'affect sous sa forme obsédante, trop humaine, le désir est lointainement issu du monde des besoins naturels dont il est l'expression proprement humaine...il n'empêche, ne terminons pas sur cette note pessimiste, que les trois composantes de l'amour sont aussi les sources des plus grands plaisirs : l'amitié apporte la joie, la passion l'allégresse et le désir des jouissances, l'amour peut donner tout cela selon les cas, selon les jours, il est parfois porteur de joies encore plus grandes que celles de l'amitié parce-qu'elles sont magnifiées par le désir ou exaltées par la passion »

Il n' y a pas vraiment à "comprendre ". Perso j'ai pas vu ce topic comme un débat mais plutôt comme "discuter" des différents aspects de l'amour. Justement cette nuance de gris, mais il y a c'est vrai cette "autre chose" qu'on ne pourra pas définir. Toute façon la question c'est peut on définir l'amour ? Ça reste une question et à la fin ça en sera une encore. Là personne à tord ou raison, beaucoup de posts d'ailleurs se terminent par des points d'interrogations. On part pas d'un fait précis où réellement définissable. On peut pointer un aspect de la vie de couple parmi tant d'autre comme un aspect de l'amour porté à un.e ami.e. La question de l'amour comme concept arrive à un moment donné dans quelque chose de plus concret mais la définition d'hier vaut la définition d'aujourd'hui. Au début quand j'ai vu ce topic je me suis dit ça va partir dans du "neuneu", désolée suffragettes, il n'y a rien de mal, parce que l'amour ça se vit, ça se ressent, c'est pas à définir avec des mots ça partirai forcément dans le pathos, vulgairement l'amour c'est trop beau quoi. Intellectuallaliser un ressentit ça reste très approximatif. Mais finalement chacun.e y va de sa patte et c'est plutôt intéressant. Pour répondre à @gavroche_greyjoy, c'est à mon sens forcément porteur d'inégalités puisque à la base on ne nous apprend pas à le recevoir (et à le donner) de la même façon, mais du coup je réfute l'idée d'égoïsme. Très intéressant les extraits @suffragettes_AB notamment le deuxième.
AnonymeIl y a 2 ans

Il n' y a pas vraiment à "comprendre ".
Perso j'ai pas vu ce topic comme un débat mais plutôt comme "discuter" des différents aspects de l'amour.
Justement cette nuance de gris, mais il y a c'est vrai cette "autre chose" qu'on ne pourra pas définir.
Toute façon la question c'est peut on définir l'amour ?
Ça reste une question et à la fin ça en sera une encore.
Là personne à tord ou raison, beaucoup de posts d'ailleurs se terminent par des points d'interrogations. On part pas d'un fait précis où réellement définissable.
On peut pointer un aspect de la vie de couple parmi tant d'autre comme un aspect de l'amour porté à un.e ami.e.
La question de l'amour comme concept arrive à un moment donné dans quelque chose de plus concret
mais la définition d'hier vaut la définition d'aujourd'hui.
Au début quand j'ai vu ce topic je me suis dit ça va partir dans du "neuneu", désolée suffragettes, il n'y a rien de mal, parce que l'amour ça se vit, ça se ressent, c'est pas à définir avec des mots ça partirai forcément dans le pathos, vulgairement l'amour c'est trop beau quoi.
Intellectuallaliser un ressentit ça reste très approximatif.
Mais finalement chacun.e y va de sa patte et c'est plutôt intéressant.
Pour répondre à gavroche_greyjoy,
c'est à mon sens forcément porteur d'inégalités puisque à la base on ne nous apprend pas à le recevoir (et à le donner) de la même façon, mais du coup je réfute l'idée d'égoïsme.
Très intéressant les extraits suffragettes AB notamment le deuxième.




Je valide que ce sujet ne peut être un débat mais plutôt un échange de point de vue. Et je te remercie pour le topic. C est un sujet qui nous obsède tous je crois (nous sommes des millions à chercher l'amouuuur...lalala) Je crois, mais depuis mon propre vécu, donc de manière très subjective, que nous ne sommes qu'amour, dés la naissance. Si nous avons eu la chance de grandir dans une famille aimante, nous savons très bien donner et recevoir. C est écrit au plus profond de notre mémoire moléculaire. La neuroscience est en train de démontrer que l'enfant n'ayant pas eu la chance de la tendresse et de la sécurité affective va en revanche développer beaucoup moins ces facultés au profit de la survie et de ses instincts primitifs. Je crois que l'amour c'est comme la vie. Que nous le ressentions pour un ami, un parent, ou un amant, (avec des e ca marche aussi :-) ) l'alchimie entre pensées, sensations et sentiments est toute personnelle, intime. L'objet de cet amour peut ne pas ressentir tout à fait les même choses. Du coup, je ne pense pas que l'amour soit une rareté. Nous en ressentons tous. Qu'il soit solitaire ou partagé. En revanche, se porter à soi même suffisamment d'amour pour favoriser une belle synchronicité, et accueillir bras ouvert un amour, semble de plus en plus compliqué au fil du temps et des blessures. C'est que nos trois cerveaux ne sont plus vraiment au diapason. Pour de vrai, il y a beaucoup d'anges qui s'ignorent. C'est la société, les modes, la culture, qui nous transforme en serpents ... quand je pense à ces ados qui font des partouzes géantes parce que c'est fun, parce que les pornos leur font croire que c'est comme ça que font les adultes ...(voir le film gang bang party, issue d'une histoire vraie...) ben moi ça me rend triste, parce qu'on ne peut pas aimer un simple bout de viande. Définir l'amour ? Je dirai que c'est un fil rouge, ce qui t'aide à ne pas te perdre dans le labyrinthe de la vie.
AnonymeIl y a 2 ans

Je valide que ce sujet ne peut être un débat mais plutôt un échange de point de vue. Et je te remercie pour le topic. C est un sujet qui nous obsède tous je crois (nous sommes des millions à chercher l'amouuuur...lalala)

Je crois, mais depuis mon propre vécu, donc de manière très subjective, que nous ne sommes qu'amour, dés la naissance. Si nous avons eu la chance de grandir dans une famille aimante, nous savons très bien donner et recevoir. C est écrit au plus profond de notre mémoire moléculaire.

La neuroscience est en train de démontrer que l'enfant n'ayant pas eu la chance de la tendresse et de la sécurité affective va en revanche développer beaucoup moins ces facultés au profit de la survie et de ses instincts primitifs.

Je crois que l'amour c'est comme la vie. Que nous le ressentions pour un ami, un parent, ou un amant, (avec des e ca marche aussi ) l'alchimie entre pensées, sensations et sentiments est toute personnelle, intime. L'objet de cet amour peut ne pas ressentir tout à fait les même choses.

Du coup, je ne pense pas que l'amour soit une rareté. Nous en ressentons tous. Qu'il soit solitaire ou partagé. En revanche, se porter à soi même suffisamment d'amour pour favoriser une belle synchronicité, et accueillir bras ouvert un amour, semble de plus en plus compliqué au fil du temps et des blessures. C'est que nos trois cerveaux ne sont plus vraiment au diapason.

Pour de vrai, il y a beaucoup d'anges qui s'ignorent. C'est la société, les modes, la culture, qui nous transforme en serpents ... quand je pense à ces ados qui font des partouzes géantes parce que c'est fun, parce que les pornos leur font croire que c'est comme ça que font les adultes ...(voir le film gang bang party, issue d'une histoire vraie...) ben moi ça me rend triste, parce qu'on ne peut pas aimer un simple bout de viande.

Définir l'amour ? Je dirai que c'est un fil rouge, ce qui t'aide à ne pas te perdre dans le labyrinthe de la vie.

Je rejoins la confusion avec le cul. Combien d entres nous, à cause ou grâce à une parfaite entente sexuelle, qui crée aussi la dépendance, ont cru à de l amour ? Et sinon, de manière générale, c est pas un sujet qui mérite une seule chose : ne pas réfléchir, ne pas calculer sinon c est biaisé d'avance ! Et puis tant mieux si on se plante. J ai vraiment l'impression de connaître mieux la vie avec ce que je trimballe que ceux qui vivent en vase clos dans ce qu ils qualifient de bonheur... en sachant qu ils se mentent à eux mêmes. Et pour finir, pour moi, l amour c est la série "LOVE" et c est déjà pas si mal.
flush Il y a 2 ans

Je rejoins la confusion avec le cul. Combien d entres nous, à cause ou grâce à une parfaite entente sexuelle, qui crée aussi la dépendance, ont cru à de l amour ?

Et sinon, de manière générale, c est pas un sujet qui mérite une seule chose : ne pas réfléchir, ne pas calculer sinon c est biaisé d'avance ! Et puis tant mieux si on se plante. J ai vraiment l'impression de connaître mieux la vie avec ce que je trimballe que ceux qui vivent en vase clos dans ce qu ils qualifient de bonheur... en sachant qu ils se mentent à eux mêmes.

Et pour finir, pour moi, l amour c est la série "LOVE" et c est déjà pas si mal.

Il y a des gens qui restent ensemble par peur panique de la solitude et du coup passent à côté de jolies rencontres, sexuelles aussi d'ailleurs. Après je suis d'accord avec cette idée qu'il ne faut pas parler de l'amour (ici c'est obligatoire :)) quand on le vit si non ça peu tout gâcher. Ça se vit au jour le jour, au ressentit. Néanmoins certains projets futurs ou envisagés ramènent à la réalité. Après une relation basée uniquement sur le sexe peut pour l'un, l'autre ou les deux amener à l'amour mais pas forcément de manière réciproque, certaines fois.
AnonymeIl y a 2 ans

Il y a des gens qui restent ensemble par peur panique de la solitude et du coup passent à côté de jolies rencontres, sexuelles aussi d'ailleurs.
Après je suis d'accord avec cette idée qu'il ne faut pas parler de l'amour (ici c'est obligatoire ) quand on le vit si non ça peu tout gâcher.
Ça se vit au jour le jour, au ressentit.
Néanmoins certains projets futurs ou envisagés ramènent à la réalité.
Après une relation basée uniquement sur le sexe peut pour l'un, l'autre ou les deux amener à l'amour mais pas forcément de manière réciproque, certaines fois.

[quote="flush"]Je rejoins la confusion avec le cul. Combien d entres nous, à cause ou grâce à une parfaite entente sexuelle, qui crée aussi la dépendance, ont cru à de l amour ? [/quote] et on peut se planter pendant des années! 12 ans pour ma part! C'est pourtant flagrant quand il n'y a plus de communion intérieure, le célibat m'apprend mieux le discernement que la vie de couple c'est dingue :) [quote="Meduse"] Je crois que l'amour c'est comme la vie. Que nous le ressentions pour un ami, un parent, ou un amant, (avec des e ca marche aussi :-) ) l'alchimie entre pensées, sensations et sentiments est toute personnelle, intime. L'objet de cet amour peut ne pas ressentir tout à fait les même choses. Du coup, je ne pense pas que l'amour soit une rareté. Nous en ressentons tous. Qu'il soit solitaire ou partagé. En revanche, se porter à soi même suffisamment d'amour pour favoriser une belle synchronicité, et accueillir bras ouvert un amour, semble de plus en plus compliqué au fil du temps et des blessures. C'est que nos trois cerveaux ne sont plus vraiment au diapason. Pour de vrai, il y a beaucoup d'anges qui s'ignorent. C'est la société, les modes, la culture, qui nous transforme en serpents ... Définir l'amour ? Je dirai que c'est un fil rouge, ce qui t'aide à ne pas te perdre dans le labyrinthe de la vie.[/quote] oui relativement l'amour n'est pas une rareté, mais dans l'absolu dans la configuration élective et réciproque d'un autre, je le crois de plus en plus rare...élire quelqu'un et être l'élu de quelqu'un c'est rare! Ah au niveau sexuel ce n'est pas rare :) mais dans l'espace-temps de l'amour c'est rare :). Et fait rare, que je n'aurais pas soupçonné il y a encore quelque mois, je découvre en ce moment qu'accueillir à bras ouvert un amour, c'est parfois refuser le corps à corps...dingue les investigations du célibat lol qui en apprennent peut-être plus sur l'amour que 12 années de vie de couple lubrique, enfin peut-être sur l'amour soit romantique soit mystique au fond, en tout cas pas sur l'amour vache c'est certain lol. comprenne qui pourra! encore l'année dernière je me serai trouver neuneu à parler ainsi! quant au fil rouge, on est d'accord, l'amour est un repère, un refuge, il a un parfum de chaleur du foyer, ce qui le distingue de la rue et de l'indifférence des passants ou des sex friends c'est selon :). [quote="Damnée"]Il y a des gens qui restent ensemble par peur panique de la solitude et du coup passent à côté de jolies rencontres, sexuelles aussi d'ailleurs. [/quote] ça! rien n'est moins sûr, il y a aussi des gens qui pensent, par attrait de la nouveauté passer à côté de jolies rencontres sexuelles, ceci dit on est d'accord le désir ne se fixe jamais sur une personne, pour illustrer mon propos voici un extrait d'un roman assez exhaustif de alice ferney intitulé "conversation amoureuse", je trouve cet extrait très pertinent et tellement vrai, dans ce monde où les termes sex friend et "amours éphémères" sont en vogue :), il y a des gens qui ne connaissent pas les joies de l'habitude :) : "Avez-vous remarqué qu'il y en a un qui n'a rien dit dans cette conversation? dit Max. Ils se tournent vers Henri qui n'a pas cessé d'écouter, qui se sent d'un autre âge, qui songe à ce qu'ils disent avec un émerveillement triste, comme si leur ardeur était enviable mais pas leurs désirs. Je suis étonné, dit-il, voilà ce que je puis dire. Etonné, comment? dit Tom. Etonné que vous soyez si peu expérimentés, dit Henri. Ils attendaient l'explication. Marc avait baissé le son de la télévision, c'étaient encore des pages de publicités. Henri dit: faire l'amour avec une nouvelle femme ne procure pas à coup sûr plus de plaisir que de le faire avec la femme qui se déshabille tous les soirs dans votre salle de bains. Tom et Max riaient doucement, Jean approuvait de la tête, Marc et Guillaume attendaient la suite. C'est tout? Oui, dit Henri. Les gens jugent plus enviable d'être infidèles parce qu'ils sont fidèles, ou parce-que la fidélité sexuelle leur pèse au point d'oublier ce qu'elle leur apporte. La surprise n'est pas tout, dit-il, elle accroît l'émotion ou le trouble mais pas forcément le plaisir. Car il y a un savoir-faire du plaisir. Celui ou celle dont vous vous êtes lassés sait mieux que n'importe qui ce qui vous plaît ou déplaît. Ce n'est pas le cas de la belle inconnue que vous emmenez à l'hôtel. Et même si cette connaissance n'est pas romantique elle est efficace. Je suis étonné dit-il, qu'avec vos vastes désirs vous n'ayez pas découvert tout cela. L'habitude donne plus de jouissance que la surprise." ah la nostalgie de l'amour vache et des bonnes vieilles habitudes lol, c'est sûr qu'on se pose moins de question sur l'amour quand on est en train de supporter quelqu'un lol...car oui ma définition de l'an dernier c'était plutôt ça: l'amour c'est supporter l'autre entre deux jouissances :). Comme quoi, rien n'est figé, on peut dans une vie passer d'une définition à une autre...sans savoir laquelle est préférable, mais au fond c'est la nature humaine que d'être perpétuellement insatisfaite. que continue le temps des investigations, car le refuge est encore loin! tel est le pélerinage du célibataire lol
suffragettes AB Il y a 2 ans

Je rejoins la confusion avec le cul. Combien d entres nous, à cause ou grâce à une parfaite entente sexuelle, qui crée aussi la dépendance, ont cru à de l amour ?



et on peut se planter pendant des années! 12 ans pour ma part! C'est pourtant flagrant quand il n'y a plus de communion intérieure, le célibat m'apprend mieux le discernement que la vie de couple c'est dingue





Je crois que l'amour c'est comme la vie. Que nous le ressentions pour un ami, un parent, ou un amant, (avec des e ca marche aussi ) l'alchimie entre pensées, sensations et sentiments est toute personnelle, intime. L'objet de cet amour peut ne pas ressentir tout à fait les même choses.

Du coup, je ne pense pas que l'amour soit une rareté. Nous en ressentons tous. Qu'il soit solitaire ou partagé. En revanche, se porter à soi même suffisamment d'amour pour favoriser une belle synchronicité, et accueillir bras ouvert un amour, semble de plus en plus compliqué au fil du temps et des blessures. C'est que nos trois cerveaux ne sont plus vraiment au diapason.

Pour de vrai, il y a beaucoup d'anges qui s'ignorent. C'est la société, les modes, la culture, qui nous transforme en serpents ...

Définir l'amour ? Je dirai que c'est un fil rouge, ce qui t'aide à ne pas te perdre dans le labyrinthe de la vie.
@Meduse


oui relativement l'amour n'est pas une rareté, mais dans l'absolu dans la configuration élective et réciproque d'un autre, je le crois de plus en plus rare...élire quelqu'un et être l'élu de quelqu'un c'est rare! Ah au niveau sexuel ce n'est pas rare mais dans l'espace-temps de l'amour c'est rare . Et fait rare, que je n'aurais pas soupçonné il y a encore quelque mois, je découvre en ce moment qu'accueillir à bras ouvert un amour, c'est parfois refuser le corps à corps...dingue les investigations du célibat lol qui en apprennent peut-être plus sur l'amour que 12 années de vie de couple lubrique, enfin peut-être sur l'amour soit romantique soit mystique au fond, en tout cas pas sur l'amour vache c'est certain lol. comprenne qui pourra! encore l'année dernière je me serai trouver neuneu à parler ainsi! quant au fil rouge, on est d'accord, l'amour est un repère, un refuge, il a un parfum de chaleur du foyer, ce qui le distingue de la rue et de l'indifférence des passants ou des sex friends c'est selon .

Il y a des gens qui restent ensemble par peur panique de la solitude et du coup passent à côté de jolies rencontres, sexuelles aussi d'ailleurs.
@Damnée


ça! rien n'est moins sûr, il y a aussi des gens qui pensent, par attrait de la nouveauté passer à côté de jolies rencontres sexuelles, ceci dit on est d'accord le désir ne se fixe jamais sur une personne, pour illustrer mon propos voici un extrait d'un roman assez exhaustif de alice ferney intitulé "conversation amoureuse", je trouve cet extrait très pertinent et tellement vrai, dans ce monde où les termes sex friend et "amours éphémères" sont en vogue , il y a des gens qui ne connaissent pas les joies de l'habitude :

"Avez-vous remarqué qu'il y en a un qui n'a rien dit dans cette conversation? dit Max. Ils se tournent vers Henri qui n'a pas cessé d'écouter, qui se sent d'un autre âge, qui songe à ce qu'ils disent avec un émerveillement triste, comme si leur ardeur était enviable mais pas leurs désirs. Je suis étonné, dit-il, voilà ce que je puis dire. Etonné, comment? dit Tom. Etonné que vous soyez si peu expérimentés, dit Henri. Ils attendaient l'explication. Marc avait baissé le son de la télévision, c'étaient encore des pages de publicités. Henri dit: faire l'amour avec une nouvelle femme ne procure pas à coup sûr plus de plaisir que de le faire avec la femme qui se déshabille tous les soirs dans votre salle de bains. Tom et Max riaient doucement, Jean approuvait de la tête, Marc et Guillaume attendaient la suite. C'est tout?
Oui, dit Henri. Les gens jugent plus enviable d'être infidèles parce qu'ils sont fidèles, ou parce-que la fidélité sexuelle leur pèse au point d'oublier ce qu'elle leur apporte. La surprise n'est pas tout, dit-il, elle accroît l'émotion ou le trouble mais pas forcément le plaisir. Car il y a un savoir-faire du plaisir. Celui ou celle dont vous vous êtes lassés sait mieux que n'importe qui ce qui vous plaît ou déplaît. Ce n'est pas le cas de la belle inconnue que vous emmenez à l'hôtel. Et même si cette connaissance n'est pas romantique elle est efficace. Je suis étonné dit-il, qu'avec vos vastes désirs vous n'ayez pas découvert tout cela. L'habitude donne plus de jouissance que la surprise."

ah la nostalgie de l'amour vache et des bonnes vieilles habitudes lol, c'est sûr qu'on se pose moins de question sur l'amour quand on est en train de supporter quelqu'un lol...car oui ma définition de l'an dernier c'était plutôt ça: l'amour c'est supporter l'autre entre deux jouissances . Comme quoi, rien n'est figé, on peut dans une vie passer d'une définition à une autre...sans savoir laquelle est préférable, mais au fond c'est la nature humaine que d'être perpétuellement insatisfaite.

que continue le temps des investigations, car le refuge est encore loin! tel est le pélerinage du célibataire lol

[quote="flush"]Je rejoins la confusion avec le cul. Combien d entres nous, à cause ou grâce à une parfaite entente sexuelle, qui crée aussi la dépendance, ont cru à de l amour ? [/quote] https://www.youtube.com/watch?v=Lqv4X_Ln_kQ [quote="Damnée"]Il y a des gens qui restent ensemble par peur panique de la solitude et du coup passent à côté de jolies rencontres, sexuelles aussi d'ailleurs. (...) Néanmoins certains projets futurs ou envisagés ramènent à la réalité. [/quote] https://www.youtube.com/watch?v=mMUWHs1qoWk krkrkr ... pardon ! [Troll off ]
AnonymeIl y a 2 ans

Je rejoins la confusion avec le cul. Combien d entres nous, à cause ou grâce à une parfaite entente sexuelle, qui crée aussi la dépendance, ont cru à de l amour ?



https://www.youtube.com/watch?v=Lqv4X_Ln_kQ

Il y a des gens qui restent ensemble par peur panique de la solitude et du coup passent à côté de jolies rencontres, sexuelles aussi d'ailleurs. (...) Néanmoins certains projets futurs ou envisagés ramènent à la réalité.
@Damnée



https://www.youtube.com/watch?v=mMUWHs1qoWk

krkrkr ... pardon !
[Troll off ]

Dans les paroles de bardot : "Puisqu'on a baissé les lumières Pour ne pas nous intimider..." Ça, c est vraiment caractéristique des relations sans amour et des relations furtives. Juste pour l hygiène. Ça me rappelle l une de mes rencontres, 1er soir, bien sûr, bim. Mais putain, moi, je lui ai dit qu il me fallait les odeurs, le son et les images. Du coup, le lendemain, re bim et là elle avait été acheté une lampe de chevet pour faire un truc tamisé. Mais bordel, c était une lampe qui changeait de couleur, peut être pour la luminothérapie ou parce qu elle trouvait ça romantique, je sais pas. Mais moi, intérieurement, j' étais bidonné. Elle a dû terminer avec les lèvres gercées pour réussir à me finir. J ai dévié là ? Non?
flush Il y a 2 ans

Dans les paroles de bardot : "Puisqu'on a baissé les lumières
Pour ne pas nous intimider..."

Ça, c est vraiment caractéristique des relations sans amour et des relations furtives. Juste pour l hygiène.
Ça me rappelle l une de mes rencontres, 1er soir, bien sûr, bim. Mais putain, moi, je lui ai dit qu il me fallait les odeurs, le son et les images. Du coup, le lendemain, re bim et là elle avait été acheté une lampe de chevet pour faire un truc tamisé. Mais bordel, c était une lampe qui changeait de couleur, peut être pour la luminothérapie ou parce qu elle trouvait ça romantique, je sais pas. Mais moi, intérieurement, j' étais bidonné.
Elle a dû terminer avec les lèvres gercées pour réussir à me finir.

J ai dévié là ? Non?

[quote="flush"]Dans les paroles de bardot : "Puisqu'on a baissé les lumières Pour ne pas nous intimider..." Ça, c est vraiment caractéristique des relations sans amour et des relations furtives. Juste pour l hygiène. Ça me rappelle l une de mes rencontres, 1er soir, bien sûr, bim. Mais putain, moi, je lui ai dit qu il me fallait les odeurs, le son et les images. Du coup, le lendemain, re bim et là elle avait été acheté une lampe de chevet pour faire un truc tamisé. Mais bordel, c était une lampe qui changeait de couleur, peut être pour la luminothérapie ou parce qu elle trouvait ça romantique, je sais pas. Mais moi, intérieurement, j' étais bidonné. Elle a dû terminer avec les lèvres gercées pour réussir à me finir. J ai dévié là ? Non?[/quote] Non, t'es dans la poésie de l'amour là, des baisers à s'en gercer les lèvres, c'est beau :) L'amour, c'est quand le sexe devient une évidence, quand on ne s'est pas posé la question, le naturel, sans la lampe à leds. La lampe elle vient après, pour donner de la couleur à la simplicité. L'amour sinon, c'est de tenir droit dans la tempête de nos vies, de faire front pour l'autre, courageusement, amicalement, sans tenir de comptes...
AnonymeIl y a 2 ans

Dans les paroles de bardot : "Puisqu'on a baissé les lumières
Pour ne pas nous intimider..."

Ça, c est vraiment caractéristique des relations sans amour et des relations furtives. Juste pour l hygiène.
Ça me rappelle l une de mes rencontres, 1er soir, bien sûr, bim. Mais putain, moi, je lui ai dit qu il me fallait les odeurs, le son et les images. Du coup, le lendemain, re bim et là elle avait été acheté une lampe de chevet pour faire un truc tamisé. Mais bordel, c était une lampe qui changeait de couleur, peut être pour la luminothérapie ou parce qu elle trouvait ça romantique, je sais pas. Mais moi, intérieurement, j' étais bidonné.
Elle a dû terminer avec les lèvres gercées pour réussir à me finir.

J ai dévié là ? Non?

Non, t'es dans la poésie de l'amour là, des baisers à s'en gercer les lèvres, c'est beau
L'amour, c'est quand le sexe devient une évidence, quand on ne s'est pas posé la question, le naturel, sans la lampe à leds. La lampe elle vient après, pour donner de la couleur à la simplicité.
L'amour sinon, c'est de tenir droit dans la tempête de nos vies, de faire front pour l'autre, courageusement, amicalement, sans tenir de comptes...

[quote="Rosenrot"][quote="flush"]Dans les paroles de bardot : "Puisqu'on a baissé les lumières Pour ne pas nous intimider..." Ça, c est vraiment caractéristique des relations sans amour et des relations furtives. Juste pour l hygiène. Ça me rappelle l une de mes rencontres, 1er soir, bien sûr, bim. Mais putain, moi, je lui ai dit qu il me fallait les odeurs, le son et les images. Du coup, le lendemain, re bim et là elle avait été acheté une lampe de chevet pour faire un truc tamisé. Mais bordel, c était une lampe qui changeait de couleur, peut être pour la luminothérapie ou parce qu elle trouvait ça romantique, je sais pas. Mais moi, intérieurement, j' étais bidonné. Elle a dû terminer avec les lèvres gercées pour réussir à me finir. J ai dévié là ? Non?[/quote] Non, t'es dans la poésie de l'amour là, des baisers à s'en gercer les lèvres, c'est beau :) L'amour, c'est quand le sexe devient une évidence, quand on ne s'est pas posé la question, le naturel, sans la lampe à leds. La lampe elle vient après, pour donner de la couleur à la simplicité. L'amour sinon, c'est de tenir droit dans la tempête de nos vies, de faire front pour l'autre, courageusement, amicalement, sans tenir de comptes...[/quote] non tu n'as pas dévié nous avons évoqué plus haut un poème sur l'amour, de paul géraldy intitulé "l'abat jour"...après le poème de popol...la prose de flush. N'hésites pas à intervenir de nouveau Flush lol mais pour nous donner ta définition pas pour nous parler des finitions, ça c'est dans le topic sexualité :). merci pour ta définition Rosenrot. vous êtes des poètes messieurs :), hommages à vos plumes lol
suffragettes AB Il y a 2 ans

Dans les paroles de bardot : "Puisqu'on a baissé les lumières
Pour ne pas nous intimider..."

Ça, c est vraiment caractéristique des relations sans amour et des relations furtives. Juste pour l hygiène.
Ça me rappelle l une de mes rencontres, 1er soir, bien sûr, bim. Mais putain, moi, je lui ai dit qu il me fallait les odeurs, le son et les images. Du coup, le lendemain, re bim et là elle avait été acheté une lampe de chevet pour faire un truc tamisé. Mais bordel, c était une lampe qui changeait de couleur, peut être pour la luminothérapie ou parce qu elle trouvait ça romantique, je sais pas. Mais moi, intérieurement, j' étais bidonné.
Elle a dû terminer avec les lèvres gercées pour réussir à me finir.

J ai dévié là ? Non?

Non, t'es dans la poésie de l'amour là, des baisers à s'en gercer les lèvres, c'est beau
L'amour, c'est quand le sexe devient une évidence, quand on ne s'est pas posé la question, le naturel, sans la lampe à leds. La lampe elle vient après, pour donner de la couleur à la simplicité.
L'amour sinon, c'est de tenir droit dans la tempête de nos vies, de faire front pour l'autre, courageusement, amicalement, sans tenir de comptes...
@Rosenrot


non tu n'as pas dévié nous avons évoqué plus haut un poème sur l'amour, de paul géraldy intitulé "l'abat jour"...après le poème de popol...la prose de flush. N'hésites pas à intervenir de nouveau Flush lol mais pour nous donner ta définition pas pour nous parler des finitions, ça c'est dans le topic sexualité .
merci pour ta définition Rosenrot.

vous êtes des poètes messieurs , hommages à vos plumes lol

'tends, j ai du écrire un truc, encore une fois dans un bar, un jour. Faut que je retrouve et relis pour voir si c est pas trop ridicule et je poste.
flush Il y a 2 ans

'tends, j ai du écrire un truc, encore une fois dans un bar, un jour. Faut que je retrouve et relis pour voir si c est pas trop ridicule et je poste.

ce bar flush? http://www.barapoemes.net/archives/2016/02/14/33367167.html ma découverte et ma définition du jour, l'amour entre holderlin et diotima! c'est beau!!!! à la tienne, prend des vers tu en as besoin ;) edit: holderlin dont stefan zweig disait: « la mélancolie d’un ange exilé qui se souvient du paradis », soyons des anges dans ce topic de grâce :) !
suffragettes AB Il y a 2 ans

ce bar flush?
http://www.barapoemes.net/archives/2016/02/14/33367167.html

ma découverte et ma définition du jour, l'amour entre holderlin et diotima! c'est beau!!!! à la tienne, prend des vers tu en as besoin

edit: holderlin dont stefan zweig disait: « la mélancolie d’un ange exilé qui se souvient du paradis », soyons des anges dans ce topic de grâce !

[quote="suffragettes AB"]ce bar flush? http://www.barapoemes.net/archives/2016/02/14/33367167.html ma découverte et ma définition du jour, l'amour entre holderlin et diotima! c'est beau!!!! à la tienne, prend des vers tu en as besoin ;)[/quote] Euh... non... Un vrai bar où tu bois des bières, où tu croises des gens aussi paumés que toi. Alors, tu pianotes sur ton tel. Puis un jour, des gens viennent te parler.
flush Il y a 2 ans

ce bar flush?
http://www.barapoemes.net/archives/2016/02/14/33367167.html

ma découverte et ma définition du jour, l'amour entre holderlin et diotima! c'est beau!!!! à la tienne, prend des vers tu en as besoin


Euh... non... Un vrai bar où tu bois des bières, où tu croises des gens aussi paumés que toi. Alors, tu pianotes sur ton tel.
Puis un jour, des gens viennent te parler.

[quote="Meduse"] [quote="Damnée"]Il y a des gens qui restent ensemble par peur panique de la solitude et du coup passent à côté de jolies rencontres, sexuelles aussi d'ailleurs. (...) Néanmoins certains projets futurs ou envisagés ramènent à la réalité. [/quote] https://www.youtube.com/watch?v=mMUWHs1qoWk krkrkr ... pardon ! [Troll off ][/quote] j'aime bien cette diablesse :)
AnonymeIl y a 2 ans


Il y a des gens qui restent ensemble par peur panique de la solitude et du coup passent à côté de jolies rencontres, sexuelles aussi d'ailleurs. (...) Néanmoins certains projets futurs ou envisagés ramènent à la réalité.
@Damnée



https://www.youtube.com/watch?v=mMUWHs1qoWk

krkrkr ... pardon !
[Troll off ]
@Meduse

j'aime bien cette diablesse