[quote="tortillo"][quote="viper82"][quote="tortillo"]"Germaine": Vu et revu! Toujours la même chose. On tourne en rond. Dommage. Betty, Ptite Pute et les autres c'est le même combat. Dis c'est quand qu'elle revient Katagena ;)[/quote]Pas du tout pour Betty en tout cas...[/quote] Oui je me souvenais plus à laquelle ça me faisait penser mais c'est effectivement p-e pas Betty :p[/quote] Marguerite ?
blat Il y a 1 mois

"Germaine": Vu et revu! Toujours la même chose. On tourne en rond. Dommage. Betty, Ptite Pute et les autres c'est le même combat. Dis c'est quand qu'elle revient Katagena
Pas du tout pour Betty en tout cas...

Oui je me souvenais plus à laquelle ça me faisait penser mais c'est effectivement p-e pas Betty
Marguerite ?

Pour moi Germaine est clairement à ranger aux côtés de Bonnie, absolument pas Betty ou P’tite pute, au contraire elle se fait pas acheter Germaine, elle est pas a vendre, contrairement aux p’tites putes des réseaux, elle est une anti p’tite pute lol Germaine elle est authentique dans ses bons et mauvais côtés, dans ses vices et ses vertus, c’est une femme forte et d’une certaine façon elle est libre, autant qu’on puisse l’être, car on n’est jamais réellement libre, elle est libre face aux hommes, mais elle reste ancrée dans une époque façon 19è siècle, celle de Zola et de ses personnages comme vous l’avez bien évoqué. Sa vie ça reste la crasse, le sordide et la misère, Germaine est une femme qui a autant de vices, ancrés dans sa classe sociale, mais elle essaie de s’en défaire, elle tente l’anarchie, le mort aux cons puis au bon dieu, puis à la misère, Germaine elle est triste et elle s’echouE dans des bars, Germaine elle fait de son mieux pour survivre, elle en a la force mais en même temps elle a envie d’crever, Germaine elle a ni dieu ni maître tatoué sur son épaule, mais elle se rend compte que dans la vie avoir ni dieu ni maître c’est pas si facile, alors elle s'échoue et elle naufrage. Germaine on peut pas l’acheter mais parallèlement sa seule religion est celle des Thénardiers, peut-être parce qu’elle vit dans le même type d univers, qu’elle connaît rien d’autre que la misère crue et froide , mais ça veut pas dire qu’elle est une pute comme eux, c’est juste un parallèle de classe sociale pour moi, en fait faire rimer Thénardier et générosités semble totalement antinomique et je cherche encore ... sans pognon ok, elle l’est et les Thénardiers aussi, mais ils ne sont pas généreux au contraire, et Damien le sait, donc soit il s’est planté dans la syntaxe des deux vers et dit le contraire de ce qu’il voulait dire, soit on peut comprendre que Germaine est pas plus généreuse que les Thénardiers et que si elle reste forte face aux hommes elle ne l’est pas face à sa vie, elle est rude, frustre, un peu comme son nom, sa vie misérable l’empêche d’être Généreuse. Elle peut être une femme avec plusieurs personnalités, d’où le fait qu’elle soit dépeinte autant dans ses travers que ses qualités. C’est quand même de loin la meilleure chanson des trois, musicalement et textuellement elle a d’la gueule, elle monte en puissance, elle prend aux tripes, elle n’est pas plate contrairement à Mandela (qui avec son déodorant et peter dans la soie a la palme de la plus belle poésie lol), et Jojo s’écoute mais elle pouvait être plus belle et puissante en la bossant plus.
Angellore Il y a 1 mois

Pour moi Germaine est clairement à ranger aux côtés de Bonnie, absolument pas Betty ou P’tite pute, au contraire elle se fait pas acheter Germaine, elle est pas a vendre, contrairement aux p’tites putes des réseaux, elle est une anti p’tite pute lol

Germaine elle est authentique dans ses bons et mauvais côtés, dans ses vices et ses vertus, c’est une femme forte et d’une certaine façon elle est libre, autant qu’on puisse l’être, car on n’est jamais réellement libre, elle est libre face aux hommes, mais elle reste ancrée dans une époque façon 19è siècle, celle de Zola et de ses personnages comme vous l’avez bien évoqué. Sa vie ça reste la crasse, le sordide et la misère, Germaine est une femme qui a autant de vices, ancrés dans sa classe sociale, mais elle essaie de s’en défaire, elle tente l’anarchie, le mort aux cons puis au bon dieu, puis à la misère, Germaine elle est triste et elle s’echouE dans des bars, Germaine elle fait de son mieux pour survivre, elle en a la force mais en même temps elle a envie d’crever, Germaine elle a ni dieu ni maître tatoué sur son épaule, mais elle se rend compte que dans la vie avoir ni dieu ni maître c’est pas si facile, alors elle s'échoue et elle naufrage.

Germaine on peut pas l’acheter mais parallèlement sa seule religion est celle des Thénardiers, peut-être parce qu’elle vit dans le même type d univers, qu’elle connaît rien d’autre que la misère crue et froide , mais ça veut pas dire qu’elle est une pute comme eux, c’est juste un parallèle de classe sociale pour moi, en fait faire rimer Thénardier et générosités semble totalement antinomique et je cherche encore ... sans pognon ok, elle l’est et les Thénardiers aussi, mais ils ne sont pas généreux au contraire, et Damien le sait, donc soit il s’est planté dans la syntaxe des deux vers et dit le contraire de ce qu’il voulait dire, soit on peut comprendre que Germaine est pas plus généreuse que les Thénardiers et que si elle reste forte face aux hommes elle ne l’est pas face à sa vie, elle est rude, frustre, un peu comme son nom, sa vie misérable l’empêche d’être Généreuse. Elle peut être une femme avec plusieurs personnalités, d’où le fait qu’elle soit dépeinte autant dans ses travers que ses qualités.

C’est quand même de loin la meilleure chanson des trois, musicalement et textuellement elle a d’la gueule, elle monte en puissance, elle prend aux tripes, elle n’est pas plate contrairement à Mandela (qui avec son déodorant et peter dans la soie a la palme de la plus belle poésie lol), et Jojo s’écoute mais elle pouvait être plus belle et puissante en la bossant plus.

Pour moi, faut pas confondre la religion des générosités et la religion des généreux.
PJ Il y a 1 mois

Pour moi, faut pas confondre la religion des générosités et la religion des généreux.

Je vois que [I]Germaine[/I] inspire de bien belles analyses! Je suis entierement d'accord sur les similitudes entre [I]Bonnie[/I] et [I]Germaine[/I]. C'est criant, Saez semble dépeindre la même personne dans les deux chansons. Tout comme [I]Germaine[/I], [I]Bonnie[/I] fréquente les "trottoirs", les "bars", les "chiottes", elle ne pense qu'a baiser, mouille abondement, fait reference au viol, aime le wisky, pense parfois au suicide ("cyanure"),... etc Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si ces deux morceaux se retrouveront sur la même galette dans le prochain album! Tout comme d'ailleurs [I]Lulu[/I] dont le protagoniste semble s'être entiché d'une "fille de rien", une [I]Bonnie[/I] et/ou une [I]Germaine[/I]. [I]"Bonnie voyou Bonnie loulou qui met les cœurs au garde-à-vous"[/I] [B]Bonnie[/B] [I]"Pas pour les petites bourgeoises qui ont jamais vu les loups Mais pour celles qui vous mettent les coeurs au garde-à-vous"[/I] [B]Lulu[/B] Pour ce qui est du gros brainstorming qui consiste à expliquer la référence aux Thenardiers dans le morceau [I]Germaine[/I], il me semble que vous êtes allez bien trop loin dans la réflexion. Au risque de couper court a ce joyeux remue méninges, pour moi l'explication est beaucoup plus simpliste. L'utilisation du mot "Thénardier" à ce moment là de la chanson fait référence a la profession, il n'est qu'un synonyme de "tenancier", "tavernier" ou "aubergiste". Plus tôt dans la chanson, Saez dit: [B]"Elle dit qu'elle croit en rien, qu'les verres sur les comptoirs"[/B]. Saez souhaite réitérer ce descriptif en disant: [B]"Elle a pas de religion, que celles des thénardiers"[/B]. En d'autres termes: elle a pas de religion que celle des barmen. C'est à la profession des Thénardiers que Saez fait référence, et en le disant ça stimule l'imaginaire de l'auditeur qui imagine et visualise un troquet bien glauque. J'en veux pour preuve édifiante, qui devrait convaincre les plus sceptiques de cette thèse, ce passage du morceau [I]Lulu[/I]: [B]"Thénardier ressers-nous puis joues-nous du tango Que Lulu se rappelle comment l’amour c’est beau"[/B] Dans [I]Germaine[/I], le mot générosité qui arrive derrière Thénardiers choc évidemment par sa dichotomie. Mais Saez aime jouer avec les clairs obsurs, les aigres doux. On le voit très régulièrement dans ses chansons, et notamment dans [I]Germaine[/I]. Un bel exemple de contradiction parmi d'autres: "Elle a la croix des christs tatoués sur la peau" à opposer à "elle dit qu'elle croit en rien", à "elle n'a pas de religion" ou "Elle a sur son épaule tatoué "liberté". Une façon de traduire la vision qu'à Saez de l'humain, tiraillé continuellement d'émotions et d'aspirations contradictoires... Bref, vous aurez compris que les chansons [I]Bonnie[/I], [I]Germaine[/I] et [I]Lulu[/I] sont liées et intriquées entre elles. Cela ne semble pas un hasard si elles apparaîtront sur le même disque. On remarquera aussi que [I]Jojo[/I] figure sur ce même disque et, qu'en plus des parallèles entre les sobriquets Lulu et Jojo, une référence à Pontarlier à été glissée par Saez dans le morceau Jojo. Cet ensemble de chansons semble cohérent. Sans doute un petit kiffe de Saez, un clin d'oeil aux personnages populaires car on imagine bien Lulu et son pote, au fond de leur rade de Pontarlier, être des fans endurcis de Johnny! On ressent la fascination et la beauté qui peut émaner subitement de deux ivrognes au fond d'un bar ou de quelques nana paumées et en proie à la deprave, la splendeur des populaires... Saez, l'Emile Zola et le Victor Hugo des temps modernes! ^^
Koolseb Il y a 1 mois

Je vois que Germaine inspire de bien belles analyses!

Je suis entierement d'accord sur les similitudes entre Bonnie et Germaine. C'est criant, Saez semble dépeindre la même personne dans les deux chansons. Tout comme Germaine, Bonnie fréquente les "trottoirs", les "bars", les "chiottes", elle ne pense qu'a baiser, mouille abondement, fait reference au viol, aime le wisky, pense parfois au suicide ("cyanure"),... etc
Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si ces deux morceaux se retrouveront sur la même galette dans le prochain album! Tout comme d'ailleurs Lulu dont le protagoniste semble s'être entiché d'une "fille de rien", une Bonnie et/ou une Germaine.

"Bonnie voyou Bonnie loulou
qui met les cœurs au garde-à-vous"

Bonnie

"Pas pour les petites bourgeoises qui ont jamais vu les loups
Mais pour celles qui vous mettent les coeurs au garde-à-vous"

Lulu

Pour ce qui est du gros brainstorming qui consiste à expliquer la référence aux Thenardiers dans le morceau Germaine, il me semble que vous êtes allez bien trop loin dans la réflexion. Au risque de couper court a ce joyeux remue méninges, pour moi l'explication est beaucoup plus simpliste. L'utilisation du mot "Thénardier" à ce moment là de la chanson fait référence a la profession, il n'est qu'un synonyme de "tenancier", "tavernier" ou "aubergiste". Plus tôt dans la chanson, Saez dit: "Elle dit qu'elle croit en rien, qu'les verres sur les comptoirs". Saez souhaite réitérer ce descriptif en disant: "Elle a pas de religion, que celles des thénardiers". En d'autres termes: elle a pas de religion que celle des barmen. C'est à la profession des Thénardiers que Saez fait référence, et en le disant ça stimule l'imaginaire de l'auditeur qui imagine et visualise un troquet bien glauque. J'en veux pour preuve édifiante, qui devrait convaincre les plus sceptiques de cette thèse, ce passage du morceau Lulu:

"Thénardier ressers-nous puis joues-nous du tango
Que Lulu se rappelle comment l’amour c’est beau"


Dans Germaine, le mot générosité qui arrive derrière Thénardiers choc évidemment par sa dichotomie. Mais Saez aime jouer avec les clairs obsurs, les aigres doux. On le voit très régulièrement dans ses chansons, et notamment dans Germaine. Un bel exemple de contradiction parmi d'autres: "Elle a la croix des christs tatoués sur la peau" à opposer à "elle dit qu'elle croit en rien", à "elle n'a pas de religion" ou "Elle a sur son épaule tatoué "liberté". Une façon de traduire la vision qu'à Saez de l'humain, tiraillé continuellement d'émotions et d'aspirations contradictoires...

Bref, vous aurez compris que les chansons Bonnie, Germaine et Lulu sont liées et intriquées entre elles. Cela ne semble pas un hasard si elles apparaîtront sur le même disque. On remarquera aussi que Jojo figure sur ce même disque et, qu'en plus des parallèles entre les sobriquets Lulu et Jojo, une référence à Pontarlier à été glissée par Saez dans le morceau Jojo. Cet ensemble de chansons semble cohérent. Sans doute un petit kiffe de Saez, un clin d'oeil aux personnages populaires car on imagine bien Lulu et son pote, au fond de leur rade de Pontarlier, être des fans endurcis de Johnny! On ressent la fascination et la beauté qui peut émaner subitement de deux ivrognes au fond d'un bar ou de quelques nana paumées et en proie à la deprave, la splendeur des populaires... Saez, l'Emile Zola et le Victor Hugo des temps modernes!

[quote="mateodulosc"]https://www.fnac.com/a13885437/Saez-Le-Manifeste-2016-2019-Ni-dieu-ni-maitre-CD-album 24€99 sur la fnac [/quote] Cela, par contre, c'est une excellente nouvelle. Même si les chansons en double/triple sont dans la même version, nous n'y perdrons pas financièrement par rapport à un album double. Si ce sont de nouvelles versions, j'aurais presque honte d'acheter "Ni dieu ni maître" si bas. Pour les avoir acheter récemment, Miami était cher à 20€ et Messina à 30€ (correcte, surtout à la vue de la qualité). C'est quand même étonnant ces prix.
Phymor Il y a 1 mois

https://www.fnac.com/a13885437/Saez-Le-Manifeste-2016-2019-Ni-dieu-ni-maitre-CD-album

24€99 sur la fnac

Cela, par contre, c'est une excellente nouvelle. Même si les chansons en double/triple sont dans la même version, nous n'y perdrons pas financièrement par rapport à un album double.

Si ce sont de nouvelles versions, j'aurais presque honte d'acheter "Ni dieu ni maître" si bas.

Pour les avoir acheter récemment, Miami était cher à 20€ et Messina à 30€ (correcte, surtout à la vue de la qualité). C'est quand même étonnant ces prix.

[quote=Koolseb]Pour ce qui est du gros brainstorming qui consiste à expliquer la référence aux Thenardiers dans le morceau Germaine, il me semble que vous êtes allez bien trop loin dans la réflexion. Au risque de couper court a ce joyeux remue méninges, pour moi l'explication est beaucoup plus simpliste. L'utilisation du mot "Thénardier" à ce moment là de la chanson fait référence a la profession, il n'est qu'un synonyme de "tenancier", "tavernier" ou "aubergiste". Plus tôt dans la chanson, Saez dit: "Elle dit qu'elle croit en rien, qu'les verres sur les comptoirs". Saez souhaite réitérer ce descriptif en disant: "Elle a pas de religion, que celles des thénardiers". En d'autres termes: elle a pas de religion que celle des barmen. C'est à la profession des Thénardiers que Saez fait référence, et en le disant ça stimule l'imaginaire de l'auditeur qui imagine et visualise un troquet bien glauque. J'en veux pour preuve édifiante, qui devrait convaincre les plus sceptiques de cette thèse, ce passage du morceau Lulu[/quote]Ok ! Merci :) Ça semble aussi tenir la route si on prends Thénardier en synonymes de Tavernier ou Patron https://fr.m.wiktionary.org/wiki/Th%C3%A9nardier Mais pourtant dans les définitions que je trouve le synonymes c'est vraiment pas positif comme terme. Thénardier est toujours assimilé à une personne méchante. Autant ça peut bien coller dans Lulu‚ dans Germaine ça reste étrange je trouve.
viper82 Il y a 1 mois

Pour ce qui est du gros brainstorming qui consiste à expliquer la référence aux Thenardiers dans le morceau Germaine, il me semble que vous êtes allez bien trop loin dans la réflexion. Au risque de couper court a ce joyeux remue méninges, pour moi l'explication est beaucoup plus simpliste. L'utilisation du mot "Thénardier" à ce moment là de la chanson fait référence a la profession, il n'est qu'un synonyme de "tenancier", "tavernier" ou "aubergiste". Plus tôt dans la chanson, Saez dit: "Elle dit qu'elle croit en rien, qu'les verres sur les comptoirs". Saez souhaite réitérer ce descriptif en disant: "Elle a pas de religion, que celles des thénardiers". En d'autres termes: elle a pas de religion que celle des barmen. C'est à la profession des Thénardiers que Saez fait référence, et en le disant ça stimule l'imaginaire de l'auditeur qui imagine et visualise un troquet bien glauque. J'en veux pour preuve édifiante, qui devrait convaincre les plus sceptiques de cette thèse, ce passage du morceau Lulu
Ok ! Merci
Ça semble aussi tenir la route si on prends Thénardier en synonymes de Tavernier ou Patron

https://fr.m.wiktionary.org/wiki/Th%C3%A9nardier

Mais pourtant dans les définitions que je trouve le synonymes c'est vraiment pas positif comme terme.
Thénardier est toujours assimilé à une personne méchante.
Autant ça peut bien coller dans Lulu‚ dans Germaine ça reste étrange je trouve.

Bon j’ai eu besoin de quelques jours pour me faire une idée sur ces 3 nouveaux titres. Musicalement rien à dire, du piano, du rock qui monte en puissance, c’est mon dada <3 Pour les paroles, j’avoue que la première écoute de Germaine m’a mise hyper mal à l’aise. Genre choquée. Genre « mais il fait exprès là de sortir des trucs insupportables à entendre» ? Et je sais pas pourquoi à la troisième écoute j’ai pas du tout entendu les paroles de la même manière. J’ai arrêté de voir Germaine comme une femme pour la voir comme la personnalisation d’une idée et d’un coup ça a tout changé. Germaine est devenue révolution, contre culture, anarchisme, soulèvement. Une cause qui germe au plus profond de la terre et qui dans une pulsion de vie et de violence arrive à sortir de terre. J’ai entendu un type qui raconte qu’il se donne à cette cause mais que des fois il se sent pas à la hauteur parce qu’il est lui aussi conditionné par la société. Alors il parle de cette impulsion qui est à la base de toute révolte, celle qui rejette le système en place, celle qui vient du peuple, celle qu’on retrouve dans les bars quand on refait le monde. Germaine c’est l’envie furieuse et nécessaire de vivre mieux (ou de vivre tout court), mais c’est aussi mourir pour ses idées. Germaine c’est la révolution sexuelle, l’anticapitaliste, c’est l’étoile du Che, c’est le rejet des religions, c’est par essence quelque chose qu’on ne peut acheter, c’est l’humanisme et la liberté et aussi toute la violence d’un mouvement à contre courant. Enfin en tout cas pour moi il est impossible d’envisager Germaine uniquement comme une femme. Ce serait trop glauque et trop décevant ^^ Ps : J’ai pas pris le temps de lire avec attention les 8 pages précédentes du coup je ne fais sûrement que redire du déjà dit. :D
idem Il y a 1 mois

Bon j’ai eu besoin de quelques jours pour me faire une idée sur ces 3 nouveaux titres. Musicalement rien à dire, du piano, du rock qui monte en puissance, c’est mon dada <3

Pour les paroles, j’avoue que la première écoute de Germaine m’a mise hyper mal à l’aise. Genre choquée. Genre « mais il fait exprès là de sortir des trucs insupportables à entendre» ? Et je sais pas pourquoi à la troisième écoute j’ai pas du tout entendu les paroles de la même manière.
J’ai arrêté de voir Germaine comme une femme pour la voir comme la personnalisation d’une idée et d’un coup ça a tout changé.
Germaine est devenue révolution, contre culture, anarchisme, soulèvement. Une cause qui germe au plus profond de la terre et qui dans une pulsion de vie et de violence arrive à sortir de terre.
J’ai entendu un type qui raconte qu’il se donne à cette cause mais que des fois il se sent pas à la hauteur parce qu’il est lui aussi conditionné par la société. Alors il parle de cette impulsion qui est à la base de toute révolte, celle qui rejette le système en place, celle qui vient du peuple, celle qu’on retrouve dans les bars quand on refait le monde.
Germaine c’est l’envie furieuse et nécessaire de vivre mieux (ou de vivre tout court), mais c’est aussi mourir pour ses idées. Germaine c’est la révolution sexuelle, l’anticapitaliste, c’est l’étoile du Che, c’est le rejet des religions, c’est par essence quelque chose qu’on ne peut acheter, c’est l’humanisme et la liberté et aussi toute la violence d’un mouvement à contre courant.
Enfin en tout cas pour moi il est impossible d’envisager Germaine uniquement comme une femme. Ce serait trop glauque et trop décevant

Ps : J’ai pas pris le temps de lire avec attention les 8 pages précédentes du coup je ne fais sûrement que redire du déjà dit.

[quote="idem"]Bon j’ai eu besoin de quelques jours pour me faire une idée sur ces 3 nouveaux titres. Musicalement rien à dire, du piano, du rock qui monte en puissance, c’est mon dada <3 Pour les paroles, j’avoue que la première écoute de Germaine m’a mise hyper mal à l’aise. Genre choquée. Genre « mais il fait exprès là de sortir des trucs insupportables à entendre» ? Et je sais pas pourquoi à la troisième écoute j’ai pas du tout entendu les paroles de la même manière. J’ai arrêté de voir Germaine comme une femme pour la voir comme la personnalisation d’une idée et d’un coup ça a tout changé. Germaine est devenue révolution, contre culture, anarchisme, soulèvement. Une cause qui germe au plus profond de la terre et qui dans une pulsion de vie et de violence arrive à sortir de terre. J’ai entendu un type qui raconte qu’il se donne à cette cause mais que des fois il se sent pas à la hauteur parce qu’il est lui aussi conditionné par la société. Alors il parle de cette impulsion qui est à la base de toute révolte, celle qui rejette le système en place, celle qui vient du peuple, celle qu’on retrouve dans les bars quand on refait le monde. Germaine c’est l’envie furieuse et nécessaire de vivre mieux (ou de vivre tout court), mais c’est aussi mourir pour ses idées. Germaine c’est la révolution sexuelle, l’anticapitaliste, c’est l’étoile du Che, c’est le rejet des religions, c’est par essence quelque chose qu’on ne peut acheter, c’est l’humanisme et la liberté et aussi toute la violence d’un mouvement à contre courant. Enfin en tout cas pour moi il est impossible d’envisager Germaine uniquement comme une femme. Ce serait trop glauque et trop décevant ^^ Ps : J’ai pas pris le temps de lire avec attention les 8 pages précédentes du coup je ne fais sûrement que redire du déjà dit. :D[/quote] <3 ont été évoqué dans les grilles de lecture de Germaine; l'allégorie de l'anarchie, l'anarchie faîte femme...mais la façon dont tu le formules est inédite dans le topic et bien expliquée. Mais Germaine fait partie aussi des multiples personnages de l'iconographie de la femme dans l'œuvre de Saez, pour ma part ( comme bon nombre de ceux qui ont aimé Germaine ) je n'ai rien trouvé de glauque là-dedans , une femme anarchique, ça change d'une femme hystérique :). Une cousine à Bonnie et à Marguerite, cela va sans dire.
suffragettes AB Il y a 1 mois

Bon j’ai eu besoin de quelques jours pour me faire une idée sur ces 3 nouveaux titres. Musicalement rien à dire, du piano, du rock qui monte en puissance, c’est mon dada <3

Pour les paroles, j’avoue que la première écoute de Germaine m’a mise hyper mal à l’aise. Genre choquée. Genre « mais il fait exprès là de sortir des trucs insupportables à entendre» ? Et je sais pas pourquoi à la troisième écoute j’ai pas du tout entendu les paroles de la même manière.
J’ai arrêté de voir Germaine comme une femme pour la voir comme la personnalisation d’une idée et d’un coup ça a tout changé.
Germaine est devenue révolution, contre culture, anarchisme, soulèvement. Une cause qui germe au plus profond de la terre et qui dans une pulsion de vie et de violence arrive à sortir de terre.
J’ai entendu un type qui raconte qu’il se donne à cette cause mais que des fois il se sent pas à la hauteur parce qu’il est lui aussi conditionné par la société. Alors il parle de cette impulsion qui est à la base de toute révolte, celle qui rejette le système en place, celle qui vient du peuple, celle qu’on retrouve dans les bars quand on refait le monde.
Germaine c’est l’envie furieuse et nécessaire de vivre mieux (ou de vivre tout court), mais c’est aussi mourir pour ses idées. Germaine c’est la révolution sexuelle, l’anticapitaliste, c’est l’étoile du Che, c’est le rejet des religions, c’est par essence quelque chose qu’on ne peut acheter, c’est l’humanisme et la liberté et aussi toute la violence d’un mouvement à contre courant.
Enfin en tout cas pour moi il est impossible d’envisager Germaine uniquement comme une femme. Ce serait trop glauque et trop décevant

Ps : J’ai pas pris le temps de lire avec attention les 8 pages précédentes du coup je ne fais sûrement que redire du déjà dit.


<3 ont été évoqué dans les grilles de lecture de Germaine; l'allégorie de l'anarchie, l'anarchie faîte femme...mais la façon dont tu le formules est inédite dans le topic et bien expliquée. Mais Germaine fait partie aussi des multiples personnages de l'iconographie de la femme dans l'œuvre de Saez, pour ma part ( comme bon nombre de ceux qui ont aimé Germaine ) je n'ai rien trouvé de glauque là-dedans , une femme anarchique, ça change d'une femme hystérique . Une cousine à Bonnie et à Marguerite, cela va sans dire.

[quote="Koolseb"]Je vois que [I]Germaine[/I] inspire de bien belles analyses! Dans [I]Germaine[/I], le mot générosité qui arrive derrière Thénardiers choc évidemment par sa dichotomie. Mais Saez aime jouer avec les clairs obsurs, les aigres doux. On le voit très régulièrement dans ses chansons, et notamment dans [I]Germaine[/I]. Un bel exemple de contradiction parmi d'autres: "Elle a la croix des christs tatoués sur la peau" à opposer à "elle dit qu'elle croit en rien", à "elle n'a pas de religion" ou "Elle a sur son épaule tatoué "liberté". Une façon de traduire la vision qu'à Saez de l'humain, tiraillé continuellement d'émotions et d'aspirations contradictoires... [/quote] Hey à tous :3 Je pense que "Elle a la croix des christs tatoués sur la peau". C'est un mélange de cette pulsion du saut dans le vide au gré de la mort de celui qui se tue sur la croix, comme une envie de se jeter face à l'éternité et ainsi sur ce tatouage, sur cette croix il y a marqué mort aux cons, mort aux rois.... Elle a la croix des christ... Des anges déchus. De ceux qui sont morts pour la liberté. Elle porte sur elle la marque de la mort aux cons et ceux qui se sont sacrifiés, les destins mal écrit. Mais paradoxalement ça me fait penser aussi que la liste est longue pour les cons. Bref des christs me fait penser à une longue liste de ceux... Pis t'façon c'est une reine qui veut baiser l'univers tout entier :3 ahah bon ^°^ Je l'écoute en boucle en vain pour tenter d'expliquer ma pensée. C'est chaud lolilol. Aussi ça pour ceux qui doutent de son amour de la femme, il parle bien de la mort à ceux qui veulent la violer. (Heu il écrit gloire du coup j'ai un doute mais je pense que c'est idem?) Contente de vous retrouver.
Maricles Il y a 1 mois

Je vois que Germaine inspire de bien belles analyses!

Dans Germaine, le mot générosité qui arrive derrière Thénardiers choc évidemment par sa dichotomie. Mais Saez aime jouer avec les clairs obsurs, les aigres doux. On le voit très régulièrement dans ses chansons, et notamment dans Germaine. Un bel exemple de contradiction parmi d'autres: "Elle a la croix des christs tatoués sur la peau" à opposer à "elle dit qu'elle croit en rien", à "elle n'a pas de religion" ou "Elle a sur son épaule tatoué "liberté". Une façon de traduire la vision qu'à Saez de l'humain, tiraillé continuellement d'émotions et d'aspirations contradictoires...


Hey à tous :3
Je pense que "Elle a la croix des christs tatoués sur la peau".
C'est un mélange de cette pulsion du saut dans le vide au gré de la mort de celui qui se tue sur la croix, comme une envie de se jeter face à l'éternité et ainsi sur ce tatouage, sur cette croix il y a marqué mort aux cons, mort aux rois.... Elle a la croix des christ... Des anges déchus. De ceux qui sont morts pour la liberté.
Elle porte sur elle la marque de la mort aux cons et ceux qui se sont sacrifiés, les destins mal écrit. Mais paradoxalement ça me fait penser aussi que la liste est longue pour les cons.
Bref des christs me fait penser à une longue liste de ceux... Pis t'façon c'est une reine qui veut baiser l'univers tout entier :3 ahah bon ^°^
Je l'écoute en boucle en vain pour tenter d'expliquer ma pensée. C'est chaud lolilol.

Aussi ça pour ceux qui doutent de son amour de la femme, il parle bien de la mort à ceux qui veulent la violer. (Heu il écrit gloire du coup j'ai un doute mais je pense que c'est idem?)

Contente de vous retrouver.

Il semblerait que l'album A Dieu se soit volatilisé, c'est dommage parce qu'il n'a plus grand chose à dire le Saez, autant Germaine à force de l'écouter je la trouve pas mal, autant Mandela c'est une honte de pondre un truc pareil, lui qui parle d'indécence des réseaux sociaux regarde toi, tu nous chies une chanson d'ado pré pubère faussement révolutionnaire. Et puis la forme s'il vous plait, le gars n'a rien trouvé de mieux que des 'il y a", alors ok il y a si il y a ça c'est super qu'est ce qu'on en a à foutre de Mandela et cie ? Qu'est ce que ça vient foutre dans son album?
Germain Il y a 1 mois

Il semblerait que l'album A Dieu se soit volatilisé, c'est dommage parce qu'il n'a plus grand chose à dire le Saez, autant Germaine à force de l'écouter je la trouve pas mal, autant Mandela c'est une honte de pondre un truc pareil, lui qui parle d'indécence des réseaux sociaux regarde toi, tu nous chies une chanson d'ado pré pubère faussement révolutionnaire. Et puis la forme s'il vous plait, le gars n'a rien trouvé de mieux que des 'il y a", alors ok il y a si il y a ça c'est super qu'est ce qu'on en a à foutre de Mandela et cie ? Qu'est ce que ça vient foutre dans son album?

[quote="Germain"]Il semblerait que l'album A Dieu se soit volatilisé, c'est dommage parce qu'il n'a plus grand chose à dire le Saez, autant Germaine à force de l'écouter je la trouve pas mal, autant Mandela c'est une honte de pondre un truc pareil, lui qui parle d'indécence des réseaux sociaux regarde toi, tu nous chies une chanson d'ado pré pubère faussement révolutionnaire. Et puis la forme s'il vous plait, le gars n'a rien trouvé de mieux que des 'il y a", alors ok il y a si il y a ça c'est super qu'est ce qu'on en a à foutre de Mandela et cie ? Qu'est ce que ça vient foutre dans son album?[/quote] "qu'est-ce qu'on en a à foutre de Mandela ?" bah écoute je te suggère d'aller réviser ton histoire, tu comprendras un peu mieux ce qu'on en a à foutre
Sherwho Il y a 1 mois

Il semblerait que l'album A Dieu se soit volatilisé, c'est dommage parce qu'il n'a plus grand chose à dire le Saez, autant Germaine à force de l'écouter je la trouve pas mal, autant Mandela c'est une honte de pondre un truc pareil, lui qui parle d'indécence des réseaux sociaux regarde toi, tu nous chies une chanson d'ado pré pubère faussement révolutionnaire. Et puis la forme s'il vous plait, le gars n'a rien trouvé de mieux que des 'il y a", alors ok il y a si il y a ça c'est super qu'est ce qu'on en a à foutre de Mandela et cie ? Qu'est ce que ça vient foutre dans son album?

"qu'est-ce qu'on en a à foutre de Mandela ?" bah écoute je te suggère d'aller réviser ton histoire, tu comprendras un peu mieux ce qu'on en a à foutre

Je préfère largement le titre "Ni dieu ni maître" à celui de "À dieu".
blat Il y a 1 mois

Je préfère largement le titre "Ni dieu ni maître" à celui de "À dieu".

[quote="blat"]Je préfère largement le titre "Ni dieu ni maître" à celui de "À dieu".[/quote] Le fait de passer de l'un à l'autre souligne bien son ambiguïté sur le sujet. Et si j'ai bonne souvenance, "ni dieu ni maître" était une phrase déjà présente dans la vidéo de lancement du Manifeste. A mon avis c'est plutôt qu'un album "à dieu" devait accompagner "#humanité", mais que finalement il a sorti directement le Manifeste fini, avec quelques titres de "à dieu" dedans, comme il y en a quelques-uns d'#humanité.
Elie Il y a 1 mois

Je préfère largement le titre "Ni dieu ni maître" à celui de "À dieu".


Le fait de passer de l'un à l'autre souligne bien son ambiguïté sur le sujet.

Et si j'ai bonne souvenance, "ni dieu ni maître" était une phrase déjà présente dans la vidéo de lancement du Manifeste.
A mon avis c'est plutôt qu'un album "à dieu" devait accompagner "#humanité", mais que finalement il a sorti directement le Manifeste fini, avec quelques titres de "à dieu" dedans, comme il y en a quelques-uns d'#humanité.

[quote="Germain"] tu nous chies une chanson d'ado pré pubère faussement révolutionnaire. [/quote] Pas sûr qu'un ado prépubère aujourd'hui te sorte ce genre de texte. Va demander à un ado de 12 ans de t'expliquer qui est Malik Oussekine. Va demander à un ado de 12 ans, c'est quoi Alep ? Va demander à un ado de 12 ans, ce que veulent dire les mots "indécence", "décadence", "indépendance". (Ou bien, ne te prends même pas la tête, demande juste, "c'est qui, Mandela ?") Et faut arrêter de juger une chanson que sur "la faiblesse" de son texte (texte qui n'est même pas faible selon moi) Il y a la façon dont est chanté le texte, et puis il y a la musique, les instruments qui accompagnent le chant. C'est tout ça une chanson. Chacun son avis, mais je considère que "Mandela" est une vraie réussite. [quote="Germain"] qu'est ce qu'on en a à foutre de Mandela et cie ? [/quote] Que répondre ? ... Cet article, peut-être ? https://www.google.com/amp/s/m.huffingtonpost.fr/amp/entry/un-employe-de-la-mairie-de-meaux-appelle-a-couper-la-tete-dune-femme-voilee-une-enquete-ouverte_fr_5dae17e8e4b0f34e3a7ac56b/
gavroche_greyjoy Il y a 1 mois


tu nous chies une chanson d'ado pré pubère faussement révolutionnaire.

Pas sûr qu'un ado prépubère aujourd'hui te sorte ce genre de texte.
Va demander à un ado de 12 ans de t'expliquer qui est Malik Oussekine. Va demander à un ado de 12 ans, c'est quoi Alep ? Va demander à un ado de 12 ans, ce que veulent dire les mots "indécence", "décadence", "indépendance".
(Ou bien, ne te prends même pas la tête, demande juste, "c'est qui, Mandela ?")

Et faut arrêter de juger une chanson que sur "la faiblesse" de son texte (texte qui n'est même pas faible selon moi)
Il y a la façon dont est chanté le texte, et puis il y a la musique, les instruments qui accompagnent le chant. C'est tout ça une chanson.
Chacun son avis, mais je considère que "Mandela" est une vraie réussite.


qu'est ce qu'on en a à foutre de Mandela et cie ?

Que répondre ? ...
Cet article, peut-être ?
https://www.google.com/amp/s/m.huffingtonpost.fr/amp/entry/un-employe-de-la-mairie-de-meaux-appelle-a-couper-la-tete-dune-femme-voilee-une-enquete-ouverte_fr_5dae17e8e4b0f34e3a7ac56b/

Ironique de sortir un article sur une femme voilée vu ce qu'elles prennent dans les derniers titres de Saez... Obsession ? Il vire vieux con ? Ces trois titres sont dans la continuité de descente des derniers projets et ça fait peine à entendre.
Gloubli Il y a 1 mois

Ironique de sortir un article sur une femme voilée vu ce qu'elles prennent dans les derniers titres de Saez... Obsession ? Il vire vieux con ?

Ces trois titres sont dans la continuité de descente des derniers projets et ça fait peine à entendre.

Il n'interdit rien, il dit juste qu'il aime pas le fait que les femmes se voilent et que ses "femmes" à lui sont "libres". Il connait la religion musulmane, il sait aussi je présume que des femmes se battent dans certains pays pour pas le porter. Il demande pas aux gens de se dévoiler... Il est quand même très pensée "Charlie Hebdo" et c'est très triste qu'en 2019 on présente comme réac d'extrême droite des personnes qui se moquent des religions ou qui les critiquent ...
Cooper Il y a 1 mois

Il n'interdit rien, il dit juste qu'il aime pas le fait que les femmes se voilent et que ses "femmes" à lui sont "libres". Il connait la religion musulmane, il sait aussi je présume que des femmes se battent dans certains pays pour pas le porter. Il demande pas aux gens de se dévoiler...
Il est quand même très pensée "Charlie Hebdo" et c'est très triste qu'en 2019 on présente comme réac d'extrême droite des personnes qui se moquent des religions ou qui les critiquent ...

pas transcendée par les nouveaux titres :( et bon je sais que ça parlera pas à grand monde mais l’ere jours étranges me manque, son côté keupon en fleurs naïf énervé et grunge c’était mon damien préféré
ad Il y a 1 mois

pas transcendée par les nouveaux titres
et bon je sais que ça parlera pas à grand monde mais l’ere jours étranges me manque, son côté keupon en fleurs naïf énervé et grunge c’était mon damien préféré