[quote="néant"]Oui avec le temps, mais tout à l'heure tu disais assez bien et assez vite, c'est pour ça[/quote] Tout est relatif, ça peut prendre quelques mois, parfois plus, mais à l'échelle d'une vie, c'est peanuts ;-)
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

Oui avec le temps, mais tout à l'heure tu disais assez bien et assez vite, c'est pour ça


Tout est relatif, ça peut prendre quelques mois, parfois plus, mais à l'échelle d'une vie, c'est peanuts

Vu comme ça c'est sûr. Mais je persiste à dire que la durée de la guérison tient aussi compte de ce qu'on y mettait dans cette relation. A savoir si on y tenait ou pas ect.
néant Il y a 1 mois

Vu comme ça c'est sûr.
Mais je persiste à dire que la durée de la guérison tient aussi compte de ce qu'on y mettait dans cette relation.
A savoir si on y tenait ou pas ect.

ouais enfin, t'as beau y mettre ce que tu veux, quand l'autre te tourne le dos et dit ne plus t'aimer, ça pondère quand même vachement tes propres élans à son égard...
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

ouais enfin, t'as beau y mettre ce que tu veux, quand l'autre te tourne le dos et dit ne plus t'aimer, ça pondère quand même vachement tes propres élans à son égard...

Du coup ça doit être violent et d'autant plus difficile de s'en remettre
néant Il y a 1 mois

Du coup ça doit être violent et d'autant plus difficile de s'en remettre

[quote="néant"]Du coup ça doit être violent et d'autant plus difficile de s'en remettre[/quote] je pense aussi, je crois aussi qu'il faut différencier les couples "banale" (même si c'est délicat d'appelez ça comme ça) Avec d'autre couple, fusionnel, passionnel,puis le niveau d'humanisme, de tendresse, les expériences vécu etc. Et quand je parle de couple passionnel etc, je n'entend pas forcement par la des couples déséquilibrée ou malsain, y'a un équilibre pour tout.
J.arthur Il y a 1 mois

Du coup ça doit être violent et d'autant plus difficile de s'en remettre


je pense aussi, je crois aussi qu'il faut différencier les couples "banale" (même si c'est délicat d'appelez ça comme ça)

Avec d'autre couple, fusionnel, passionnel,puis le niveau d'humanisme, de tendresse, les expériences vécu etc.

Et quand je parle de couple passionnel etc, je n'entend pas forcement par la des couples déséquilibrée ou malsain, y'a un équilibre pour tout.

Tout à fait.. puis les projets, les enfants C'est toute une remise en question de ta vie, je dirais. Exactement pour le dernier point J.Arthur, on voit toujours le couple passionnel avec le côté négatif alors que oui il peut y avoir un équilibre
néant Il y a 1 mois

Tout à fait.. puis les projets, les enfants
C'est toute une remise en question de ta vie, je dirais.

Exactement pour le dernier point J.Arthur, on voit toujours le couple passionnel avec le côté négatif alors que oui il peut y avoir un équilibre

[quote="J.arthur"][quote="néant"]Du coup ça doit être violent et d'autant plus difficile de s'en remettre[/quote] je pense aussi, je crois aussi qu'il faut différencier les couples "banale" (même si c'est délicat d'appelez ça comme ça) Avec d'autre couple, fusionnel, passionnel,puis le niveau d'humanisme, de tendresse, les expériences vécu etc.[/quote] 27 ans que je suis en couple, t'as beau être fusionnel, les hauts et les bas, la routine, le temps qui passe avec son lot d'emmerdes, les habitudes, les contrariétés accumulées, les vents et marées de la vie font que tu oublies cette fusion, tu l'occulte, tu ne vois plus que ce qui fait tâche... En revanche, tout ce qui est surmonté et dépassé dans l'ordre des difficultés du couple le rend résolument plus fort et plus armé. En tout cas moi, ma réaction naturelle de défense quand ça a vraiment pris l'eau, fut d'une main de chercher à comprendre ce qui avait tant abîmé les choses, et de l'autre pour me protéger, de tourner le dos et regarder au -delà. Et étrangement, c'est principalement la seconde qui a fait changé d'avis mon épouse.
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

Du coup ça doit être violent et d'autant plus difficile de s'en remettre


je pense aussi, je crois aussi qu'il faut différencier les couples "banale" (même si c'est délicat d'appelez ça comme ça)

Avec d'autre couple, fusionnel, passionnel,puis le niveau d'humanisme, de tendresse, les expériences vécu etc.

27 ans que je suis en couple, t'as beau être fusionnel, les hauts et les bas, la routine, le temps qui passe avec son lot d'emmerdes, les habitudes, les contrariétés accumulées, les vents et marées de la vie font que tu oublies cette fusion, tu l'occulte, tu ne vois plus que ce qui fait tâche...
En revanche, tout ce qui est surmonté et dépassé dans l'ordre des difficultés du couple le rend résolument plus fort et plus armé.
En tout cas moi, ma réaction naturelle de défense quand ça a vraiment pris l'eau, fut d'une main de chercher à comprendre ce qui avait tant abîmé les choses, et de l'autre pour me protéger, de tourner le dos et regarder au -delà. Et étrangement, c'est principalement la seconde qui a fait changé d'avis mon épouse.

ok , mais faut pas non plus tomber dans le piège que notre expérience personnel défini tout. Elle est super importante, mais aussi extrêmement changeante , selon nos choix de vie, notre manière de géré la situation etc. la c'est ton expérience, et comment toi tu a géré la chose. je suis pas sur de savoir commet interpréter la fin de ton message. Puis c'est une histoire personnel, 27 ans comme tu dis., je peux pas tirer de conclusion, et surtout, je ne me le permettrai jamais.
J.arthur Il y a 1 mois

ok , mais faut pas non plus tomber dans le piège que notre expérience personnel défini tout.
Elle est super importante, mais aussi extrêmement changeante , selon nos choix de vie, notre manière de géré la situation etc.

la c'est ton expérience, et comment toi tu a géré la chose.

je suis pas sur de savoir commet interpréter la fin de ton message. Puis c'est une histoire personnel, 27 ans comme tu dis., je peux pas tirer de conclusion, et surtout, je ne me le permettrai jamais.

Et je comprends le besoin de se protéger, dis comme ça je vois mieux le processus mis en place. D'autres n'arriveraient peut être pas de manière naturelle à se tourner vers l'avenir. Et ça la probablement fait changer d'avis parce qu'elle a compris qu'elle allait vraiment te perdre, que toi tu pourrais avancer sans elle. Enfin j'en sais rien, je me permets de parler.. Edit : j'ai posté en même temps que J.arthur alors ca suit pas la conversation, désolée
néant Il y a 1 mois

Et je comprends le besoin de se protéger, dis comme ça je vois mieux le processus mis en place.
D'autres n'arriveraient peut être pas de manière naturelle à se tourner vers l'avenir.
Et ça la probablement fait changer d'avis parce qu'elle a compris qu'elle allait vraiment te perdre, que toi tu pourrais avancer sans elle.
Enfin j'en sais rien, je me permets de parler..

Edit : j'ai posté en même temps que J.arthur alors ca suit pas la conversation, désolée

Pour ma part, j’ai l’impression que le monde dans lequel on vit nous pousse à être toujours plus seul. Le couple c’est un peu l’ultime rempart face à l’isolement total, et ce n’est pas étonnant qu’on soit toujours [i]quelques milliards à chercher l'amour[/i]… Par exemple, dans les familles dont les deux parents sont actifs (quelle horreur ce terme), bien souvent les plus petits sont envoyés à la crèche, les gamins sur les bancs de l'école dès 4 ans et jusqu'à 30 ans (pour les plus tardifs), les plus vieux en maison de retraite… Pour que les individus valides puissent continuer gaiement à aller bosser, toute une vie, jusqu’à l'épuisement. Une fois divisés, une fois individualisés, nous devenons plus malléables et sommes bien plus faciles à contrôler. Avec le couple, on a quand même un semblant d’unité, de début de groupe. C’est rassurant.
Lime Il y a 1 mois

Pour ma part, j’ai l’impression que le monde dans lequel on vit nous pousse à être toujours plus seul. Le couple c’est un peu l’ultime rempart face à l’isolement total, et ce n’est pas étonnant qu’on soit toujours quelques milliards à chercher l'amour
Par exemple, dans les familles dont les deux parents sont actifs (quelle horreur ce terme), bien souvent les plus petits sont envoyés à la crèche, les gamins sur les bancs de l'école dès 4 ans et jusqu'à 30 ans (pour les plus tardifs), les plus vieux en maison de retraite… Pour que les individus valides puissent continuer gaiement à aller bosser, toute une vie, jusqu’à l'épuisement.

Une fois divisés, une fois individualisés, nous devenons plus malléables et sommes bien plus faciles à contrôler. Avec le couple, on a quand même un semblant d’unité, de début de groupe. C’est rassurant.

Récemment, Le film "chambre 212" était une pas mal en terme de réflexion sur le couple. Le film "Deux moi" également, ou encore "tu mérites un amour"
Yoaala Il y a 1 mois

Récemment,

Le film "chambre 212" était une pas mal en terme de réflexion sur le couple.

Le film "Deux moi" également, ou encore "tu mérites un amour"

[quote="néant"] Et ça la probablement faite changer d'avis parce qu'elle a compris qu'elle allait vraiment te perdre, que toi tu pourrais avancer sans elle.[/quote] oui c'est tout a fait ça, l'histoire des "pour et contre", on pèse les choses et c'est quand elle a compris que ça ne serait pas en demie-teinte, qu'une page serait tournée définitivement que cette pesée a eu lieu. Mais toute l'histoire n'a pas été vaine, les abcès ont été crevés, les choses dites, les travers corrigés, et les bases assainies :-) Pour le meilleur et pour le pire qu'on avait dit :-D [quote="J.arthur"]ok , mais faut pas non plus tomber dans le piège que notre expérience personnel défini tout. la c'est ton expérience, et comment toi tu a géré la chose. [/quote] ho que oui, et je sais qu'il y a autant de façons de faire que de personnalités. Reste une constante que j'énoncerais comme une loi universelle: la communication Et c'est valable à tous les niveaux, dans tous les échanges, ne pas présumer de ce que l'autre à en tête, ne pas se méprendre sur ses intentions, ne pas faire d'une de ses maladresses un défaut ou une intention de nuire, laisser à l'autre le bénéfice de ses difficultés parfois à exprimer sa pensée, laisser à l'autre l'opportunité de se tromper, de commettre des erreurs, ne pas le condamner et lui faire un procès d'intention au moindre écart imaginé. ;-)
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois


Et ça la probablement faite changer d'avis parce qu'elle a compris qu'elle allait vraiment te perdre, que toi tu pourrais avancer sans elle.

oui c'est tout a fait ça, l'histoire des "pour et contre", on pèse les choses et c'est quand elle a compris que ça ne serait pas en demie-teinte, qu'une page serait tournée définitivement que cette pesée a eu lieu.
Mais toute l'histoire n'a pas été vaine, les abcès ont été crevés, les choses dites, les travers corrigés, et les bases assainies
Pour le meilleur et pour le pire qu'on avait dit


ok , mais faut pas non plus tomber dans le piège que notre expérience personnel défini tout.
la c'est ton expérience, et comment toi tu a géré la chose.

ho que oui, et je sais qu'il y a autant de façons de faire que de personnalités.
Reste une constante que j'énoncerais comme une loi universelle: la communication
Et c'est valable à tous les niveaux, dans tous les échanges, ne pas présumer de ce que l'autre à en tête, ne pas se méprendre sur ses intentions, ne pas faire d'une de ses maladresses un défaut ou une intention de nuire, laisser à l'autre le bénéfice de ses difficultés parfois à exprimer sa pensée, laisser à l'autre l'opportunité de se tromper, de commettre des erreurs, ne pas le condamner et lui faire un procès d'intention au moindre écart imaginé.

[quote="Benjamin_1.3"] Et c'est valable à tous les niveaux, dans tous les échanges, ne pas présumer de ce que l'autre à en tête, ne pas se méprendre sur ses intentions, ne pas faire d'une de ses maladresses un défaut ou une intention de nuire, laisser à l'autre le bénéfice de ses difficultés parfois à exprimer sa pensée, laisser à l'autre l'opportunité de se tromper, de commettre des erreurs, ne pas le condamner et lui faire un procès d'intention au moindre écart imaginé. ;-)[/quote] Tu as raison, faudrait l'intégrer ça. Ça faciliterait bien des choses.
néant Il y a 1 mois


Et c'est valable à tous les niveaux, dans tous les échanges, ne pas présumer de ce que l'autre à en tête, ne pas se méprendre sur ses intentions, ne pas faire d'une de ses maladresses un défaut ou une intention de nuire, laisser à l'autre le bénéfice de ses difficultés parfois à exprimer sa pensée, laisser à l'autre l'opportunité de se tromper, de commettre des erreurs, ne pas le condamner et lui faire un procès d'intention au moindre écart imaginé.

Tu as raison, faudrait l'intégrer ça.
Ça faciliterait bien des choses.

[quote="Yoaala"]Récemment, Le film "chambre 212" était une pas mal en terme de réflexion sur le couple. Le film "Deux moi" également, ou encore "tu mérites un amour"[/quote] deux moi il faut que je le vois. Trois de mes films références sur le couple: "scène de la vie conjugales" de Bergman, before midnight, et le voile des illusions (où on voit bien le distingo entre l'amour et la passion amoureuse, ce n'est pas pareil :) ), gone girl et les noces rebelles (non je déconne pour les 2 derniers lol)
suffragettes AB Il y a 1 mois

Récemment,

Le film "chambre 212" était une pas mal en terme de réflexion sur le couple.

Le film "Deux moi" également, ou encore "tu mérites un amour"


deux moi il faut que je le vois. Trois de mes films références sur le couple: "scène de la vie conjugales" de Bergman, before midnight, et le voile des illusions (où on voit bien le distingo entre l'amour et la passion amoureuse, ce n'est pas pareil ), gone girl et les noces rebelles (non je déconne pour les 2 derniers lol)

L'amour qui est là en fond toujours ce qui fait que ca tient n'empêche pas la passion ou la violence parfois. Difficile de faire le distingo entre l'amour et la passion amoureuse pour moi il y a forcément les deux à différents moments.
néant Il y a 1 mois

L'amour qui est là en fond toujours ce qui fait que ca tient n'empêche pas la passion ou la violence parfois.
Difficile de faire le distingo entre l'amour et la passion amoureuse pour moi il y a forcément les deux à différents moments.

La passion... N'y a-t'il pas une notion de souffrance dans ce mot ? Ce qui est excessif est bien souvent problématique et je crois qu'en amour la tempérance peut être une des clés de la longévité. Mais rien n'empêche les débordements de temps à autre, histoire de raviver la flamme !
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

La passion... N'y a-t'il pas une notion de souffrance dans ce mot ? Ce qui est excessif est bien souvent problématique et je crois qu'en amour la tempérance peut être une des clés de la longévité.
Mais rien n'empêche les débordements de temps à autre, histoire de raviver la flamme !

[quote="Benjamin_1.3"] Mais rien n'empêche les débordements de temps à autre, histoire de raviver la flamme ![/quote] Merci, oui c'est ça que je veux dire
néant Il y a 1 mois


Mais rien n'empêche les débordements de temps à autre, histoire de raviver la flamme !

Merci, oui c'est ça que je veux dire

[quote="néant"][quote="Benjamin_1.3"] Mais rien n'empêche les débordements de temps à autre, histoire de raviver la flamme ![/quote] Merci, oui c'est ça que je veux dire[/quote] Bah dis-le Patate ! :-D
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois


Mais rien n'empêche les débordements de temps à autre, histoire de raviver la flamme !

Merci, oui c'est ça que je veux dire

Bah dis-le Patate !

C'est vrai que j'emprunte beaucoup de chemins compliqués pour dire des choses toutes simples Les complications et les débordements, ce sont mes spécialités.. Patate toi même dis oh :D
néant Il y a 1 mois

C'est vrai que j'emprunte beaucoup de chemins compliqués pour dire des choses toutes simples
Les complications et les débordements, ce sont mes spécialités.. Patate toi même dis oh

Cette conversation est partie de la remarque de mélie qui disais qu'un facteur destructeur de la femme était le couple hétérosexuel, est-ce si différent dans les couples homosexuels (c'est une question hein) ? Je veux dire, évite-t'on les même écueils liés à la routine, au rouleau compresseur du temps et des désillusions ?
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

Cette conversation est partie de la remarque de mélie qui disais qu'un facteur destructeur de la femme était le couple hétérosexuel, est-ce si différent dans les couples homosexuels (c'est une question hein) ?
Je veux dire, évite-t'on les même écueils liés à la routine, au rouleau compresseur du temps et des désillusions ?

Oui à cause des inégalités qu'il y a au sein des couples hétéros elle disait ça, de toutes les charges, tâches qui incombent encore aux femmes. Il y a encore des rôles très genrés dans la société mais dans le couple aussi non ? Mais tous les couples subissent, je pense, la routine, le temps qui passe, les désillusions ect
néant Il y a 1 mois

Oui à cause des inégalités qu'il y a au sein des couples hétéros elle disait ça, de toutes les charges, tâches qui incombent encore aux femmes.
Il y a encore des rôles très genrés dans la société mais dans le couple aussi non ?
Mais tous les couples subissent, je pense, la routine, le temps qui passe, les désillusions ect

[quote="Benjamin_1.3"]Cette conversation est partie de la remarque de mélie qui disais qu'un facteur destructeur de la femme était le couple hétérosexuel[/quote] Destructeur ? J'ai pas souvenir d'avoir dit. Juste que ça gâchait la vie comme toute exploitation.
melie Il y a 1 mois

Cette conversation est partie de la remarque de mélie qui disais qu'un facteur destructeur de la femme était le couple hétérosexuel

Destructeur ? J'ai pas souvenir d'avoir dit. Juste que ça gâchait la vie comme toute exploitation.

[quote="melie"][quote="Benjamin_1.3"]Cette conversation est partie de la remarque de mélie qui disais qu'un facteur destructeur de la femme était le couple hétérosexuel[/quote] Destructeur ? J'ai pas souvenir d'avoir dit. Juste que ça gâchait la vie comme toute exploitation.[/quote] Oui j'étais pas au mot près, je sais pas d'ailleurs lequel des deux termes me choque le plus.. 🤔
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

Cette conversation est partie de la remarque de mélie qui disais qu'un facteur destructeur de la femme était le couple hétérosexuel

Destructeur ? J'ai pas souvenir d'avoir dit. Juste que ça gâchait la vie comme toute exploitation.

Oui j'étais pas au mot près, je sais pas d'ailleurs lequel des deux termes me choque le plus.. 🤔

Moi ce qui me choque, ce sont les inégalités qui persistent encore au sein des couples hétéros.
néant Il y a 1 mois

Moi ce qui me choque, ce sont les inégalités qui persistent encore au sein des couples hétéros.

[quote="néant"]Moi ce qui me choque, ce sont les inégalités qui persistent encore au sein des couples hétéros.[/quote] Oui il y en a énormément c'est vrai et c'est très condamnable, mais autant de haine pour les hommes je trouve ça préoccupant, n'est-ce pas la même haine qui fait que certains hommes battent et tuent des femmes ?
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

Moi ce qui me choque, ce sont les inégalités qui persistent encore au sein des couples hétéros.

Oui il y en a énormément c'est vrai et c'est très condamnable, mais autant de haine pour les hommes je trouve ça préoccupant, n'est-ce pas la même haine qui fait que certains hommes battent et tuent des femmes ?

Tu es en train de mettre sur un pied d'égalité des gens qui frappent leur femme à d'autres qui les défendent (et qui ne tuent ni ne frappent les hommes) Les féministes et les gens qui ont conscience de ces inégalités ne tuent pas, les hommes violents oui. Il n'y a pas de haine. Mais c'est violent de nommer et dire les choses qui sont vraies et vécues pas beaucoup de femmes donc tu analyses ça comme de la haine. Mais attention la haine elle est du côté de celui qui tue. A partir du moment où elles prennent en charge tout un tas de trucs,, il y a une forme d'exploitation. Le dire ça n'est pas de la haine.
néant Il y a 1 mois

Tu es en train de mettre sur un pied d'égalité des gens qui frappent leur femme à d'autres qui les défendent (et qui ne tuent ni ne frappent les hommes)
Les féministes et les gens qui ont conscience de ces inégalités ne tuent pas, les hommes violents oui.
Il n'y a pas de haine.
Mais c'est violent de nommer et dire les choses qui sont vraies et vécues pas beaucoup de femmes donc tu analyses ça comme de la haine.
Mais attention la haine elle est du côté de celui qui tue.

A partir du moment où elles prennent en charge tout un tas de trucs,, il y a une forme d'exploitation.
Le dire ça n'est pas de la haine.

Si, il y a dans les paroles et expressions de mélie, beaucoup de haine pour les hommes, très souvent et énormément de mépris. Je suis un homme, ce ne me plaît pas et je le dis.
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

Si, il y a dans les paroles et expressions de mélie, beaucoup de haine pour les hommes, très souvent et énormément de mépris. Je suis un homme, ce ne me plaît pas et je le dis.

Et bien je dis la même chose qu'elle sur le fond, désolée. Mais d'une façon différente
néant Il y a 1 mois

Et bien je dis la même chose qu'elle sur le fond, désolée.
Mais d'une façon différente

[quote="néant"]Et bien je dis la même chose qu'elle sur le fond, désolée. Mais d'une façon différente[/quote] Mais ne sois pas désolée, c'est parfait d'assumer ce que l'on pense, nous ne sommes pas, les humains, obligés de nous entendre et d'être d'accord, l'important est que chacun puisse dire ce qu'il pense sans ni être censuré ni insulté. :-) Edit: mais que fais-tu encore en couple avec un homme du coup ? C'est une vraie question, pas une provocation.
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

Et bien je dis la même chose qu'elle sur le fond, désolée.
Mais d'une façon différente

Mais ne sois pas désolée, c'est parfait d'assumer ce que l'on pense, nous ne sommes pas, les humains, obligés de nous entendre et d'être d'accord, l'important est que chacun puisse dire ce qu'il pense sans ni être censuré ni insulté.


Edit: mais que fais-tu encore en couple avec un homme du coup ? C'est une vraie question, pas une provocation.

Ça pourrait être bien de pas se focaliser sur la forme mais sur le fond. Je comprends que vous puissiez bloquer face à un propos si tranché mais quand on y réfléchit 5 minutes je vois pas en quoi il est si surprenant. Les femmes ont la responsabilité du ménage, des courses, des enfants... Et même quand elles ont l'aide d'hommes, la charge mentale reste de leur côté. Elles vont travailler tout comme les hommes, et là elles y seront discriminées sur l'argument principal qu'elles y sont pas autant dévouées. La double peine. Faut en plus ajouter qu'au lit elles prennent rarement leur pied. Et puis, pour couronner le tout, c'est elles qui se font tabasser et meurent sous les coups des hommes. Vraiment, vous rejetez l'idée que le couple hétéro ne soit pas un lieu épanouissant pour les femmes ? [quote="Benjamin_1.3"]mais que fais-tu encore en couple avec un homme du coup ? C'est une vraie question, pas une provocation.[/quote] ça c'est une bonne question ! :)
blat Il y a 1 mois

Ça pourrait être bien de pas se focaliser sur la forme mais sur le fond. Je comprends que vous puissiez bloquer face à un propos si tranché mais quand on y réfléchit 5 minutes je vois pas en quoi il est si surprenant.

Les femmes ont la responsabilité du ménage, des courses, des enfants... Et même quand elles ont l'aide d'hommes, la charge mentale reste de leur côté. Elles vont travailler tout comme les hommes, et là elles y seront discriminées sur l'argument principal qu'elles y sont pas autant dévouées. La double peine. Faut en plus ajouter qu'au lit elles prennent rarement leur pied. Et puis, pour couronner le tout, c'est elles qui se font tabasser et meurent sous les coups des hommes.

Vraiment, vous rejetez l'idée que le couple hétéro ne soit pas un lieu épanouissant pour les femmes ?

mais que fais-tu encore en couple avec un homme du coup ? C'est une vraie question, pas une provocation.
ça c'est une bonne question !