Le forum de la communauté SaezLive

sans revenir sur le débat "générationnel" entre Castor et Bérengère (eh ben Maé elle aura ptetre accès à internet à 55 ans, et encore, juste pr aller sur Saezlive ), je pense qu'avant de bloquer internet aux trop jeunes, il faudrait apprendre aux enfants à être prudents, que ce soit dans la rue ou sur le net.<br />parce qu'un gamin qui est prudent dans la rue, qui discute pas avec n'importe qui, qui n'accepte pas n'importe quoi d'un inconnu (le fameux "et surtout tu n'acceptes pas de bonbons des messieurs que tu ne connais pas" de nos grands-mère va revenir à la mode ), peut être que sur le net il sera un peu plus méfiant si on lui demande des trucs un peu bizarre non??<br /><br />et pis moi, j'ai eu internet super tard (à 17 ans), et quand j'ai débarqué dans ce "nouveau monde", j'étais aussi perdue qu'un gamin de 12 ans... former les parents c'est cool, mais si on formait aussi les jeunes? y'a bien des cours d'éducation civique à l'école, ça pourrait peut-être s'y intégrer??
Isa Il y a 11 ans

sans revenir sur le débat "générationnel" entre Castor et Bérengère (eh ben Maé elle aura ptetre accès à internet à 55 ans, et encore, juste pr aller sur Saezlive ), je pense qu'avant de bloquer internet aux trop jeunes, il faudrait apprendre aux enfants à être prudents, que ce soit dans la rue ou sur le net.<br />parce qu'un gamin qui est prudent dans la rue, qui discute pas avec n'importe qui, qui n'accepte pas n'importe quoi d'un inconnu (le fameux "et surtout tu n'acceptes pas de bonbons des messieurs que tu ne connais pas" de nos grands-mère va revenir à la mode ), peut être que sur le net il sera un peu plus méfiant si on lui demande des trucs un peu bizarre non??<br /><br />et pis moi, j'ai eu internet super tard (à 17 ans), et quand j'ai débarqué dans ce "nouveau monde", j'étais aussi perdue qu'un gamin de 12 ans... former les parents c'est cool, mais si on formait aussi les jeunes? y'a bien des cours d'éducation civique à l'école, ça pourrait peut-être s'y intégrer??

Hein ? Maé ira sur internet dès son plus jeune âge, je suis loin d'être le plus ignorant en matière de sécurité et en ce qui concerne tout ce qu'on trouve sur le net <br /><br />Isa, le problème est qu'entre le réel et l'internet, il y a tout un monde. Qui ne s'est jamais senti "en sécurité" uniquement parce que derrière un clavier et écran, on ne s'expose à rien ? Je doute qu'un enfant soit aussi méfiant sur le net que dans la vie réelle.
AnonymeIl y a 11 ans

Hein ? Maé ira sur internet dès son plus jeune âge, je suis loin d'être le plus ignorant en matière de sécurité et en ce qui concerne tout ce qu'on trouve sur le net <br /><br />Isa, le problème est qu'entre le réel et l'internet, il y a tout un monde. Qui ne s'est jamais senti "en sécurité" uniquement parce que derrière un clavier et écran, on ne s'expose à rien ? Je doute qu'un enfant soit aussi méfiant sur le net que dans la vie réelle.

Faut déjà savoir de quels risques on parle? S'il s'agit de pédophilie, de sexe ou autres perversités, je suis assez d'accord avec Isa; un enfant éduqué à se méfier, à discerner le bien du mal dans la rue saura tout aussi bien s'y prendre sur le net, à mon humble avis. Je suis arrivé très tôt sur le net, et sans me vanter j'ai toujours réussi à faire la part des choses de ce côté là, car on m'a appris à voir les choses d'un oeil critique.<br /><br />Par contre, même si je m'éloigne du débat initial, il y a d'autres risques auxquels il est sans doute plus difficile de trouver des solutions; par exemple, l'addiction au net, l'enfermement, la bulle dans laquelle ça peut nous mettre: ça, c'est dangereux et beaucoup plus délicat, et je pense qu'il faut être sacrément doué pour arriver à faire comprendre ça à un enfant, par l'éducation, car selon moi c'est une méfiance qui ne s'acquiert (?) (chaud ce verbe ^^) que par l'expérience.
AurelyX Il y a 11 ans

Faut déjà savoir de quels risques on parle? S'il s'agit de pédophilie, de sexe ou autres perversités, je suis assez d'accord avec Isa; un enfant éduqué à se méfier, à discerner le bien du mal dans la rue saura tout aussi bien s'y prendre sur le net, à mon humble avis. Je suis arrivé très tôt sur le net, et sans me vanter j'ai toujours réussi à faire la part des choses de ce côté là, car on m'a appris à voir les choses d'un oeil critique.<br /><br />Par contre, même si je m'éloigne du débat initial, il y a d'autres risques auxquels il est sans doute plus difficile de trouver des solutions; par exemple, l'addiction au net, l'enfermement, la bulle dans laquelle ça peut nous mettre: ça, c'est dangereux et beaucoup plus délicat, et je pense qu'il faut être sacrément doué pour arriver à faire comprendre ça à un enfant, par l'éducation, car selon moi c'est une méfiance qui ne s'acquiert (?) (chaud ce verbe ) que par l'expérience.

[quote=Gary007]Faut déjà savoir de quels risques on parle? S'il s'agit de pédophilie, de sexe ou autres perversités, je suis assez d'accord avec Isa; un enfant éduqué à se méfier, à discerner le bien du mal dans la rue saura tout aussi bien s'y prendre sur le net, à mon humble avis.[/quote]<br />A force de dire à un enfant que tel truc est "pas bien", tel autre est "bien", ça risque aussi de cultiver une certaine envie de braver les interdit pour le gamin. Un gamin ça veut tout le temps découvrir. Qui n'a jamais veillé tard pour matter un film érotique à la télé en cachette, malgré que les parents lui ai interdit ?<br /><br />Et puis "le sexe c'est mal", ça n'a jamais réellement marché, à moins de vouloir que son gamin devienne curé.<br /><br />Je suis d'accord pour l'addiction, qui fait partie des "dangers", car elle risque d'inhiber pas mal d'autres centres d'intérêts qui joueraient en faveur du développement culturel/intellectuel de l'enfant. La solution, ça serait peut-être de faire découvrir d'autres activités à l'enfant au plus tôt, sans attendre qu'il soit devenu cyber no-life, après c'est trop tard. Au pire, il y a le verouillage du PC, ou des plages horaires accordées. A charge aux parents de faire respecter le deal, ça fait partie de l'éducation.
AnonymeIl y a 11 ans

Faut déjà savoir de quels risques on parle? S'il s'agit de pédophilie, de sexe ou autres perversités, je suis assez d'accord avec Isa; un enfant éduqué à se méfier, à discerner le bien du mal dans la rue saura tout aussi bien s'y prendre sur le net, à mon humble avis.
@Gary007
<br />A force de dire à un enfant que tel truc est "pas bien", tel autre est "bien", ça risque aussi de cultiver une certaine envie de braver les interdit pour le gamin. Un gamin ça veut tout le temps découvrir. Qui n'a jamais veillé tard pour matter un film érotique à la télé en cachette, malgré que les parents lui ai interdit ?<br /><br />Et puis "le sexe c'est mal", ça n'a jamais réellement marché, à moins de vouloir que son gamin devienne curé.<br /><br />Je suis d'accord pour l'addiction, qui fait partie des "dangers", car elle risque d'inhiber pas mal d'autres centres d'intérêts qui joueraient en faveur du développement culturel/intellectuel de l'enfant. La solution, ça serait peut-être de faire découvrir d'autres activités à l'enfant au plus tôt, sans attendre qu'il soit devenu cyber no-life, après c'est trop tard. Au pire, il y a le verouillage du PC, ou des plages horaires accordées. A charge aux parents de faire respecter le deal, ça fait partie de l'éducation.

[quote=Castor]A force de dire à un enfant que tel truc est "pas bien", tel autre est "bien", ça risque aussi de cultiver une certaine envie de braver les interdit pour le gamin. Un gamin ça veut tout le temps découvrir. Qui n'a jamais veillé tard pour matter un film érotique à la télé en cachette, malgré que les parents lui ai interdit ?[/quote]<br /><br />Pour moi, éduquer le sens du bien et du mal, ce n'est pas le "dire" comme ça. C'est beaucoup plus subtil. Et ça fait partie de l'éducation, aussi, de transformer ce sens du danger en quelque chose d'instinctif et non comme une simple règle du "c'est bien"/"c'est mal". De là, l'enfant fera ses propres expériences, sans doute, mais ça n'ira pas plus loin que de justement matter un porno par curiosité, car au fond, c'est vrai, y'a pas vraiment de "mal" à ça - ce n'est pas un risque en soi [selon moi].<br /><br />[quote=Castor]Et puis "le sexe c'est mal", ça n'a jamais réellement marché, à moins de vouloir que son gamin devienne curé.[/quote]<br /><br />Je n'ai pas dit ça, j'ai juste dit d'éduquer le gosse à discerner le bien du mal. Et le sexe n'entrait pas dans le mal, juste ses dérives [après, ça dépend de nos valeurs, de toutes façons].<br /><br />[quote=Castor]Je suis d'accord pour l'addiction, qui fait partie des "dangers", car elle risque d'inhiber pas mal d'autres centres d'intérêts qui joueraient en faveur du développement culturel/intellectuel de l'enfant. La solution, ça serait peut-être de faire découvrir d'autres activités à l'enfant au plus tôt, sans attendre qu'il soit devenu cyber no-life, après c'est trop tard. Au pire, il y a le verouillage du PC, ou des plages horaires accordées. A charge aux parents de faire respecter le deal, ça fait partie de l'éducation.[/quote]<br /><br />Ouaip, mais le truc c'est que, pareil, je pense qu'il faut être sacrément doué. Ce n'est pas facile de refuser quelque chose à ses gosses, et puis le net, on en devient vite accro, les premières fois suffisent, et si par la suite il y a "modération" voire "interdiction" de la part des parents, ça peut tout autant être mal vécu par l'enfant et renforcer ses envies d'y aller. Je crois de toutes façons que tout n'est pas possible dans l'éducation, et que ça ne sert à rien de chercher à être les parents parfaits, il y aura toujours des couacs et on ne pourra jamais les protéger de tout, faisons juste le minimum (ou pas ^^).
AurelyX Il y a 11 ans

A force de dire à un enfant que tel truc est "pas bien", tel autre est "bien", ça risque aussi de cultiver une certaine envie de braver les interdit pour le gamin. Un gamin ça veut tout le temps découvrir. Qui n'a jamais veillé tard pour matter un film érotique à la télé en cachette, malgré que les parents lui ai interdit ?
<br /><br />Pour moi, éduquer le sens du bien et du mal, ce n'est pas le "dire" comme ça. C'est beaucoup plus subtil. Et ça fait partie de l'éducation, aussi, de transformer ce sens du danger en quelque chose d'instinctif et non comme une simple règle du "c'est bien"/"c'est mal". De là, l'enfant fera ses propres expériences, sans doute, mais ça n'ira pas plus loin que de justement matter un porno par curiosité, car au fond, c'est vrai, y'a pas vraiment de "mal" à ça - ce n'est pas un risque en soi [selon moi].<br /><br />[quote=Castor]Et puis "le sexe c'est mal", ça n'a jamais réellement marché, à moins de vouloir que son gamin devienne curé.[/quote]<br /><br />Je n'ai pas dit ça, j'ai juste dit d'éduquer le gosse à discerner le bien du mal. Et le sexe n'entrait pas dans le mal, juste ses dérives [après, ça dépend de nos valeurs, de toutes façons].<br /><br />
Je suis d'accord pour l'addiction, qui fait partie des "dangers", car elle risque d'inhiber pas mal d'autres centres d'intérêts qui joueraient en faveur du développement culturel/intellectuel de l'enfant. La solution, ça serait peut-être de faire découvrir d'autres activités à l'enfant au plus tôt, sans attendre qu'il soit devenu cyber no-life, après c'est trop tard. Au pire, il y a le verouillage du PC, ou des plages horaires accordées. A charge aux parents de faire respecter le deal, ça fait partie de l'éducation.
<br /><br />Ouaip, mais le truc c'est que, pareil, je pense qu'il faut être sacrément doué. Ce n'est pas facile de refuser quelque chose à ses gosses, et puis le net, on en devient vite accro, les premières fois suffisent, et si par la suite il y a "modération" voire "interdiction" de la part des parents, ça peut tout autant être mal vécu par l'enfant et renforcer ses envies d'y aller. Je crois de toutes façons que tout n'est pas possible dans l'éducation, et que ça ne sert à rien de chercher à être les parents parfaits, il y aura toujours des couacs et on ne pourra jamais les protéger de tout, faisons juste le minimum (ou pas ).

[quote=esther]tout à fait d'accord avec toi gary, je pense [i][b][u]que les gosses n'ont rien à faire sur le net avant 15 ans[/u][/b][/i] (quoi ? chui pas une dictateuse ? ). En tout cas avant 10 ans pour moi msn et cie devrait etre interdit.<br />mais bon aussi qui a créée la mode du blog pour mettre tes photos de toi ? c'est quand meme abusé de faire sur le dos des minots un véritable business virtuel, qui incite en conséquent les pédophiles à matter les blogs etc... ça aussi ça joue sur le racollage, internet est une nouvelle forme d'accès à tous ces jeunes.<br />@mike: tu peux trouver sur des sites basiques des liens vers des sites aà caractère porno ou tu vois des jeunes de moins de 16 ans sur les genoux de vieux. perso ça me 'choque' d'avoir accès à des photos comme ça si facilement.[/quote]<br /><br />ah ah c'était drôle :closedeyes:
katagena Il y a 11 ans

tout à fait d'accord avec toi gary, je pense que les gosses n'ont rien à faire sur le net avant 15 ans (quoi ? chui pas une dictateuse ? ). En tout cas avant 10 ans pour moi msn et cie devrait etre interdit.<br />mais bon aussi qui a créée la mode du blog pour mettre tes photos de toi ? c'est quand meme abusé de faire sur le dos des minots un véritable business virtuel, qui incite en conséquent les pédophiles à matter les blogs etc... ça aussi ça joue sur le racollage, internet est une nouvelle forme d'accès à tous ces jeunes.<br />@mike: tu peux trouver sur des sites basiques des liens vers des sites aà caractère porno ou tu vois des jeunes de moins de 16 ans sur les genoux de vieux. perso ça me 'choque' d'avoir accès à des photos comme ça si facilement.
<br /><br />ah ah c'était drôle :closedeyes: