Messages p2m

Je crois que le dernier tram est à minuit. À cette heure il restera encore au moins une heure de concert 😊

Mon avis sur Senscritique : https://www.senscritique.com/album/Lulu/critique/122741385

PS : Ca vaut un article ouioui


Très belle critique. Ma maman, partie maintenant, qui du haut de ses 76 ans, était devenue inconditionnelle après que je lui ai fait écouter, disait que Damien aurait pu être l'enfant de Brel et Barbara

Après une première écoute, j'adore cet album. Je ne comprends pas tout ce flot de critiques. J'ai cru un moment que j'étais sur antisaezlive.

Quant au manifeste de manière générale, c'est les 60 € les plus intelligents que j'ai dépensés depuis longtemps, entre la place au Bataclan, les albums en streaming, les poèmes, les films et ce n'est pas fini. Je suis prêt à donner tous les ans pour que notre artisan préféré puisse continuer.

Si au moins c'était du bel anglais mais on dirait un slogan de supermarché. Celui de Damien est plus joli.

Et sinon les gens, le concert vous l'avez apprécié ?

(ouais, les derniers messages saoulent plus qu'autres choses...)

On se le demande
+++ Marine


Moi j'y étais le 21 c'est peu dire que je l'ai apprécié. Il a su concilier hommage et revendication, humour et respect. Malgré la lourdeur du thème, la soirée était festive. J'ai eu l'impression de retrouver un vieux pote après 3 ans. En plus être accueilli par Tioum a donné vraiment un côté affaire artisanale très agréable. Près pour la suite avec enthousiasme du haut de mes 53 balais.

Moi ça me ravit ces derniers messages, même si on tourne en rond, c'est un peu chiant ces systématiques interventions pour étouffer les discussions qui ne plaisent pas...

Bon du coup, je continue le petit aparté sur la culture "techno" vite fait parce que ça me touche aussi directement. J’te remercie (encore) pour ton témoignage @ProleTarien, juste selon moi faut faire attention à pas trop distinguer une pratique authentique et alternative que seraient les raves VS les gros festoches et les clubs (parce que hein, quid de heretik system qui se retrouve à Dour, sponsorisé par Jupiler)

Parenthèse fermée, pour rebondir sur la fameuse phrase de Saez sur les DJ’s, si Kaio a pas tort quand il dit que c’est certainement un raccourci langagier, pour moi c’est là la source du problème. La base de la philo que t’apprends, c’est que sans langage = pas de pensée. Alors ouais, la forme, ça compte. Et ouais, c’est pas facile, je galère toujours à m’exprimer aussi, on me fait dire des trucs que j’ai pas dit, ça me rend ouf. La différence entre un mec comme Saez et moi, c’est que moi mes traces restent sur un forum, lisible par tout le monde gratuitement, qu’on peut me répondre, ou dans la « vraie vie » autour d’une table d’un bar quand j’ai plus d’1g dans le sang et que ça part dans tous les sens.

Saez, en tant qu’il se présente à nous au Bataclan, c’est pas un individu, c’est un personnage, un rôle. Il fait payer son entrée, on s’en fout à quel prix, mais y a un service, une attente. Fin je sais pas, y a un truc qui me met hyper mal à l’aise, que je trouve pas du tout logique et cohérent. Il est seul sur scène, il sort ses discours à foison, devant + de 1000 spectateurs qui ont payé, qui se sont déplacés parfois de centaines de kilomètres, qui ont réservé leur hôtel. Il est couillu le mec… et pas dans une optique positive.
J’ai eu le même problème avec ccc. Faut payer son accès, ok légitime, encore une fois pas un problème d’échelle de prix, mais pour accéder à quoi, à tes textes qui dégomment facebook et mcdo. C’est problématique, selon moi.

J’écoute les enregistrements du 21 décembre là en écrivant ça, ça corrobore un peu ce que je dis. Le mec parle, y a quelqu’un du public qui se la ramène pour dire je sais pas trop quoi, y a un petit moment de panique dans la foule où tout le monde lui dit « chut »… parce que oui, une salle de concert c’est un peu comme un amphi, c’est une disposition verticale, quelqu’un qui parle/chante, et une autre partie qui reçoit plus ou moins passivement. C’est une configuration particulièrement inopérante pour ce que propose Saez je trouve.

Je sais pas si je me ferai bien comprendre MAIS TANT PIS, débrouillez-vous avec ma pensée brouillonne héhé.
je pense que tu n'as pas compris le message. Ce que critique Damien Saez c'est le fric engrangé par les intermédiaires sans aucune valeur ajoutée , ce n'est pas le fait de gagner sa vie comme il le fait en nous proposant son art. On peut le regretter mais on a tous besoin de fric pour vivre. Ces 60 euros + l'album physique + le reste à venir sont certainement la dépense la plus intelligente que j'ai faite depuis longtemps vu le niveau élevé de ce qui est proposé. En plus des concerts qui durent 4h avec autant d'émotions cela devient tellement rare de nos jours. Et j'attends toujours d'avoir des frissons devant un DJ

Je pars du Mans le 21 retour 22. 1 place confortable et 1 ou 2 pas confortable mais c'est une Mini et c'est gratuit si ça peut rendre service

Dans le premier article dire que Messina est un "cuisant échec" , c'est quand même gonflé alors que c'est sans doute l'album le plus abouti. Cela prouve une méconnaissance totale de cet artiste.

Tout le monde peut se tromper dit le hérisson en descendant d'une brosse

De toutes façons je boycottais déjà Amazon après avoir vu un reportage montrant le calvaire que subissent leurs employés.

Deux textes et musiques superbes comme d'habitude.

Ma mère pensait que Damien aurait pu être l'enfant de Brel et Barbara.

En tout cas, de là haut, ils doivent être fiers de leur héritier.

Rdv au Bataclan le 21


Rdv le 21...j'ai ma place mais pas la thune pour m'y rendre...pour l'instant!!! Mais comment rater cela...il y a presque 1 an je devais assister au concert de U2 le 15/11...mes amis irlandais, par respect pour nos disparus, sont revenus 3 semaines après pour rendre un si bel hommage avec les Eagles, quel concert...pour nos libertés!!!
je pars du Mans si ça peut aider

Deux textes et musiques superbes comme d'habitude.

Ma mère pensait que Damien aurait pu être l'enfant de Brel et Barbara.

En tout cas, de là haut, ils doivent être fiers de leur héritier.

Rdv au Bataclan le 21

En plus je trouve qu'il réussit dans un exercice très difficile: le texte brut, sans musique, est très beau. Cela devient très rare de nos jours. Je me rappelle le Zénith de Paris: "les fils de bourgeois chantent en anglais, les fils d'immigrés chantent en français, dis moi, qui a des problèmes d'identité?"

La gueule des fans de Saez^^

Si monsieur passe lire les commentaires...

On dit souvent qu'il s'agit de la minorité bruyante, pas très fute-fute, incapable de prendre du recul, qu'on voit le plus s'agiter et foutre la honte aux autres.
Quand je vois les 4 pages de commentaires, je comprends mieux les espèces d'énergumènes qu'on voit dans les concerts à prendre 1 000 photos pour être sûr de rentabiliser le prix de la place, de montrer qu'on y était sans rien vivre de l'instant.
J'espère vraiment qu'il vous rendra minable dans quelques temps et demandera de l'argent à chaque chanson à base de :

- "Je chante les Magnifiques"
- "Oh oui Damien on t'aime, j'ai mis 30€ dans la place sache le bien pour culpabiliser, mais oui ce serait trop vachement bien, je pourrais le dire sur ma page Facebook gratuitement".
- "Ok ce sera 3€ les beaufs"
- "Vite faut je le balance sur Twitter c'est un scandale, je vais faire le buzz si je suis le 1er"

Ca reste assez affligeant alors que le projet est non seulement avant-gardiste mais aussi un lien fort avec ses fans, visiblement, il a mal évalué le % de vomi...

Heureusement que ce sont les autres qui en parlent le mieux : https://www.storytelling.fr/damien-saez-buzz-promotionnel-storytelling-innovant/
mille fois d'accord. Moi, plutôt que de me dire qu'est que je vais avoir pour mes 60 balles comme si j'étais dans un supermarché, je préfère voir ça comme une cotisation annuelle qui permet à mon artisan préféré de continuer à vivre de son art. Pour l'instant je pense que Damien reste sur un niveau élevé de qualité , toujours sans concessions, comme ça toujours été le cas depuis les 16 ans que je le suis

Bien sûr qu'il est beau ce concept et c'est rassurant de lire enfin un tel message. Merci p2m. J'ai passé l'âge, depuis bien longtemps, d'apporter plus d'importance que nécessaire à des détails pour essayer de savourer pleinement l'essentiel. On s'en fiche totalement de la couleur ou de la forme de la coque de notre bateau... profitons du voyage !!!!


moi aussi je m'en fiche de la forme du bateau et de la destination. Par contre ce serait bien qu'il y ait du vent dans les voiles ou du carburant dans le moteur sinon la destination on n'est pas prêt de l'atteindre.


Effectivement,bas les couilles la forme de la coque,par contre la destination pas vraiment d'accord,on aura l'air malin si on se met à quai en Syrie^^Mais si la destination finale c'est l'arctique et que l'on voit "un vieille ours polaire fou nous faire un fuck de loin"la sa me fera vraiment marrer...;-)salut à toi Damien

ok je sors!!
et si le navire est le Titanic il faudra avoir le courage de rester jusqu'au bout jouer de la musique

En ce qui me concerne, je suis pour le moment pleinement satisfait de ce début . Le concept même est innovant et si je dois payer tous les ans 60€ ou même plus pour que l'artisan Saez puisse continuer à nous faire profiter de son art je le ferai. En 16 ans il n'a jamais trahi notre confiance.

je suis un peu déçu de pas mal de commentaires que je lis, qui font plus penser aux réactions de consommateurs de supermarché qu'à ceux d'amateurs d'art. J'ai souvent l'impression en ce moment d'être sur "Antisaezlive". Bien sûr que tout n'est pas parfait, mais c'est d'ailleurs ce qui fait le charme d'un artiste, ce côté bordélique et les choses qui arrivent à mesure de l'inspiration. D'ailleurs les traits d'humour de Damien dans les éphémères ajoutent au plaisir de cette aventure.

Mais dans la culture du tout gratuit est-il encore possible de tirer les gens vers le haut? Sans qu'ils pensent à leurs petits sous...


Oh p'tain enfin un message positif qui réchauffe mon âme, et puis ça fait plaisir de savoir qu'on est au moins 2 dans la Sarthe à savourer cette aventure, plus qu'un et on est prêts pour un meeting
rendez vous à Antarès, au Bataclan le 21, aux Zénith de Nantes et Paris. Et j'espère qu'on est plus que 2 en Sarthe ))

En ce qui me concerne, je suis pour le moment pleinement satisfait de ce début . Le concept même est innovant et si je dois payer tous les ans 60€ ou même plus pour que l'artisan Saez puisse continuer à nous faire profiter de son art je le ferai. En 16 ans il n'a jamais trahi notre confiance.

je suis un peu déçu de pas mal de commentaires que je lis, qui font plus penser aux réactions de consommateurs de supermarché qu'à ceux d'amateurs d'art. J'ai souvent l'impression en ce moment d'être sur "Antisaezlive". Bien sûr que tout n'est pas parfait, mais c'est d'ailleurs ce qui fait le charme d'un artiste, ce côté bordélique et les choses qui arrivent à mesure de l'inspiration. D'ailleurs les traits d'humour de Damien dans les éphémères ajoutent au plaisir de cette aventure.

Mais dans la culture du tout gratuit est-il encore possible de tirer les gens vers le haut? Sans qu'ils pensent à leurs petits sous...




Il a écrit sur Miami sans y avoir mis les pieds un jour.
On peut écrire l'horreur sans l'avoir vécue.
Logique.


Et c'est là, que tu te trompes.

Ton cher petit anticapitaliste et anti impérialiste passe son temps entre Los Angeles, N.Y.C et Miami.

Et comme tu le sais déjà, sa prostituée a deux appartements là-bas.

Lui-même a une maison avec un jardinier (que je connais) à Biarritz.

Alors, il est où le Saezien simple d'esprit et droit dans ses bottes ?

On est quand même à l'opposé radical de ce qu'il prétend être sur scène, n'est-ce pas ?
Il ne s'agit pas de s'intégrer dans un système parce qu'on y est obligé pour survivre, mais il s'agit plutôt d'y nager longuement à la hauteur où très peu de gens ont pieds.
sans oublier la fameuse cadillac noire, le jet privé et qu'il bouffe des mc do en buvant du dom pé. (Je le tiens du fils du voisin du jardinier qui l'a lu dans Voici) )))

Je pense au contraire que le tarif était clair. 15 € c'était pour les manifestants.

Les artistes ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche et ont aussi des loyers à payer.

J'ai connu le glorieux temps avant internet ou les artistes n'étaient pas pillés sans vergogne, on payait alors nos places de concert moins cher. Et oui le piratage a des conséquences.

La culture du tout gratuit (sauf pour nos smartphones que l'on accepte de payer des fortunes) devient franchement agaçante.

Damien , pour calmer tous les râleurs, ceux qui peuvent pas payer, ceux qui peuvent pas venir au Bataclan parce que c'est trop cher ou trop loin, ceux qui trouvent tes textes/poèmes trop rares, trop répétitifs : lâche un extrait de ton/tes disque (s). Ca mettra tout le monde sur le cul comme d'habitude et ça nous évitera de lire indéfiniment les mêmes conneries. Parce qu'entre nous, tu n'es pas le seul à te répéter et ils n'ont malheureusement pas ton talent.
d'accord à 100%

Je pense que c'est du aussi aux mesures de sécurité prises après les attentats

Moi je trouve que, jusqu'à présent, les textes sont très beaux et je suis toujours aussi enthousiaste pour la suite.

Quant au prix, faire de la qualité et pas de la merde enregistrée dans une cuisine coûte très cher et, Damien et son équipe ont le droit eux aussi de vivre décemment. Je ne pense pas qu'ils soient milliardaires.

On peut rêver d'un monde sans argent mais je serai sans doute mort avant qu'il n'arrive.

je souscris à 100%.
Je pense que Damien Saez joue la survie de son artisanat. Les gens oublient qu'un album de la qualité de ce qu'il propose habituellement coûte très cher à produire. Aux dernières nouvelles les musiciens ne travaillent pas gratuitement, les studios de qualité coûtent une fortune.

quand je vois que maintenant le critère de qualité est le nombre de vues sur youtube (qui appartient à google,une entreprise pas du tout intéressée par l'argent et qui paie bien ses impôts partout ), je suis consterné. C'est pourquoi je continue à manifester avec grand plaisir[/quote]

Idem - pas très original (mon idem) mais Idem[/quote]ton idem est très bien

Si les grandes chaînes de télé ou radio passent autant de merde c'est parce c'est ce qu'il fait le plus d'audience. Donc oui la majorité des gens regardent et écoutent ça....

Bien sûr qu'il y a des pépites ailleurs mais elles sont de plus en plus difficiles d’accès. Sur youtube par exemple je tombe surtout des vielles choses excellentes. En nouveauté j'ai beaucoup de mal à trouver.

Quand j'écoute sur spotify le TOP 50 francais et mondial, ben y a que des trucs de merde fait à la va vite pour vendre.

Saez il parle de culture, de ce qui va rester dans les mémoires, pas des petits groupes indépendants...


J'espère qu'il répétera qu'il peut y avoir autre choses que ce vide médiatique. J'espère qu'il le répétera toujours, au moins pour les jeunes, et pour ceux qui sont passés à coté d'autre choses.

J'aurais préféré qu'il le dise à la télé ou même ou sur des radios mais il a l'air d'en avoir peur, dommage.

official charts :
1 : Justin Bieber
2 : le même
...


Top youtube :
- Squeezie
- jeu en vrac
-J'AI BU DE LA BIÈRE SANS ALCOOL ?
...

Top itunes :
- Céline Dion
- M. Pokora

Programme tv de ce soir sur les grandes chaines:
- Koh Kanta
- Les petits meurtres d'Agatha Christie
- Hallyday
- Le quatrieme pouvoir
- Bones ...


Meilleur vente des livres fnac :
- Sarkozy
- Harry Potter
je souscris à 100%. Je pense que Damien Saez joue la survie de son artisanat. Les gens oublient qu'un album de la qualité de ce qu'il propose habituellement coûte très cher à produire. Aux dernières nouvelles les musiciens ne travaillent pas gratuitement, les studios de qualité coûtent une fortune.

quand je vois que maintenant le critère de qualité est le nombre de vues sur youtube (qui appartient à google,une entreprise pas du tout intéressée par l'argent et qui paie bien ses impôts partout ), je suis consterné. C'est pourquoi je continue à manifester avec grand plaisir

Pourquoi vouloir changer de style ? Brel a toujours fait du Brel et Saez fera toujours du Saez, du moins je l'espère.

En plus aucun des huit albums ne se ressemble. Messina et Miami par exemple sont radicalement différents, et même les trois CDs de Messina ne se ressemblent pas beaucoup. On y retrouve malgré tout la patte de Saez, c'est à dire son style.


Pas forcément changer de style, mais apporter quelque chose de nouveau. Comme tu le dis Saez a fait des albums qui ont chacun leur identité et avec un style qui a évolué à chaque fois.

Là, dans Les enfants pauvres, je trouve qu'il y a relativement peu d'évolution. Il y a des figures de styles qui me font beaucoup penser à ce qu'il a fait sur "Les échoués" ou parfois sur "Varsovie", même si je me concentre peut-être trop sur ces passages et pas assez sur le reste.

Après, ça vient aussi du fait qu'on est dans du texte seul et que sans instrument ni mélodie, je l'écoute en ayant en tête l'atmosphère des Echoués et de Messina. Mais comme ça a été dit plus haut, ça n'enlève rien à la qualité des "enfants pauvres" et si le reste est dans ce style là, ça m'ira car j'apprécie et j'admire toujours le rythme, les métaphores et le style !
Bien sûr que l'on est dans la même atmosphère, mais il aborde le thème de notre attitude scandaleuse vis à vis des réfugiés et de l'indifférence des pratiquants de toutes les religions par rapport à la misère humaine en contradiction avec leur dogme. Il reste donc, comme à son habitude collé à l'actualité

Pourquoi vouloir changer de style ? Brel a toujours fait du Brel et Saez fera toujours du Saez, du moins je l'espère.

En plus aucun des huit albums ne se ressemble. Messina et Miami par exemple sont radicalement différents, et même les trois CDs de Messina ne se ressemblent pas beaucoup. On y retrouve malgré tout la patte de Saez, c'est à dire son style.

Tu parles bien des Enfants Pauvres là p2m ?
oui, j'ai précisé

Sur les enfants pauvres, je trouve que le fait que le texte nu, sans musique, ait beaucoup de force, prouve sa qualité. Peu de nos pseudo chanteurs pourraient se permettre cet exercice.

Et comme beaucoup des textes de Damien, il demande à être lu plusieurs fois pour en découvrir toute la finesse. Un peu comme quand on revoit un film on découvre des détails qu'on avait zappés la fois précédente.

Archer de grand talent, Damien, qui décoche des flèches qui jamais ne ratent leur cible.

Le navire prend de la vitesse, l'Artiste a sorti le spi.

J'ai l'impression d'être à table, sentant les merveilleuses odeurs arriver de la cuisine faite par notre artisan préféré...Et oui, l'attente fait partie intégrante du plaisir.

Et je suis d'accord avec l'artiste, 60€ pour tous ces plats c'est cadeau.

Bonjour,

Cultivant habituellement la discrétion et l'écoute (ou la lecture) je me décide à livrer quelque reflexion sur ce "manifeste" qui suscite tant de commentaires contrastés.
Tout d'abord je considére que "Messina" et "suppléments de Mensonge" de HF Thiéfaine représentent, pour moi, les 2 albums francais phares de cette derniere décennie.Qualité de l'écriture,références, richesses thématiques : pour paraphraser un vers de Thiéfaine justement "je n'ai pas assez de mots assez durs"... pour en expliquer la portée émotionnelle. A tel point que j'écoute trés peu ces 2 albums,je veux toujours préserver ce sentiment de la découverte de l'oeuvre pour revivre cet intime chamboulement initial...
Pour moi la question des 60 euros ne s'est meme pas posée, Oscar Wilde écrivait que maintenant tout le monde connait le prix de chaque chose et la valeur de rien...alors j'ai versé 60 euros plus pour une contribution que pour une acquisition...
Bon j'ai la chance de bien gagner ma vie, mais l'innovation artistique qui nous est proposée semble tellement folle,mégalo, qu'elle enivre mon avenir de perspectives jubilatoires sans aucune mesure avec mon petit quotidien de bobo lyonnais...Alors oui je fonce,qu'importe les maladresses de communication, Damien Saez fait parti de ce vivier d'Artistes qui rend la vie plus supportable par une quete éperdue de cette Beauté qu'il débusque dans la déliquescence d'une Humanité accablée.
Voilà je voulais juste faire partager mon enthousiasme devant ce "manifeste",j'espére seulement que les 2 albums annoncés seront aussi disponibles physiquement,pas seulement pour pouvoir en jouir sur une bonne platine hi-fi mais aussi parce que je suis attaché à l'objet:subsiste en moi un coté collectionneur certes un peu anachronique,mais qui me font sentir la présence bienveillante et lumineuse de tous ces compagnons d'infortune...si vous le permettez je reviendrais commenter cette poesie resistante,en toute humilité,car cet espace d'expression recele aussi de bien beaux ressentis que je n'aurai pas pu aussi bien retranscrire.
Bien à vous
Qu'ajouter si ce n'est que je souscris totalement à ce commentaire. En seize ans Damien Saez a toujours su, au fil de chaque album et de chaque concert, nous emmener dans des territoires différents et toujours avec un haut niveau d'exigence. Alors oui, il a toute ma confiance pour ce nouveau concept.