"La vie est une fleur, l'amour en est le miel. - C'est la colombe unie à l'aigle dans le ciel, - C'est la grâce tremblante à la force appuyée, - C'est ta main dans ma main doucement oubliée." Victor Hugo
Sémiramis Il y a 6 mois

"La vie est une fleur, l'amour en est le miel. - C'est la colombe unie à l'aigle dans le ciel, - C'est la grâce tremblante à la force appuyée, - C'est ta main dans ma main doucement oubliée."
Victor Hugo

"Mon cas n'est pas unique : j'ai peur de mourir et je suis navrée d'être au monde. Je n'ai pas travaillé, je n'ai pas étudié. J'ai pleuré, j'ai crié. Les larmes et les cris m'ont pris beaucoup de temps. La torture du temps perdu dès que j'y réfléchis. Je ne peux pas réfléchir longtemps mais je peux me complaire sur une feuille de salade fanée où je n'ai que des regrets à remâcher. Le passé ne nourrit pas. Je m'en irai comme je suis arrivée. Intacte, chargée de mes défauts qui m'ont torturée. J'aurais voulu naître statue, je suis une limace sous mon fumier. Les vertus, les qualités, le courage, la méditation, la culture. Bras croisés, je me suis brisée à ces mots-là" Violette Leduc "La Bâtarde" 1964
caféine Il y a 4 mois

"Mon cas n'est pas unique : j'ai peur de mourir et je suis navrée d'être au monde.
Je n'ai pas travaillé, je n'ai pas étudié.
J'ai pleuré, j'ai crié.
Les larmes et les cris m'ont pris beaucoup de temps.
La torture du temps perdu dès que j'y réfléchis.
Je ne peux pas réfléchir longtemps mais je peux me complaire sur une feuille de salade fanée où je n'ai que des regrets à remâcher.
Le passé ne nourrit pas.
Je m'en irai comme je suis arrivée.
Intacte, chargée de mes défauts qui m'ont torturée.
J'aurais voulu naître statue, je suis une limace sous mon fumier.
Les vertus, les qualités, le courage, la méditation, la culture.
Bras croisés, je me suis brisée à ces mots-là"

Violette Leduc "La Bâtarde" 1964



"L'air du temps est irrespirable, or nous continuons à respirer. Serions-nous déjà morts?" Christian Bobin "Ressusciter" 2001
caféine Il y a 4 mois

"L'air du temps est irrespirable, or nous continuons à respirer.
Serions-nous déjà morts?"

Christian Bobin "Ressusciter" 2001

"Loin de moi, une étoile filante choit dans la bouteille nocturne du poète. Il met vivement le bouchon et dès lors il guette l’étoile enclose dans le verre, il guette les constellations qui naissent sur les parois" "Nous sommes les arborescences qui fleurissent sur les déserts des jardins cérébraux." Robert Desnos
suffragettes AB Il y a 4 mois

"Loin de moi, une étoile filante choit dans la bouteille nocturne du poète.
Il met vivement le bouchon et dès lors il guette l’étoile enclose dans le verre,
il guette les constellations qui naissent sur les parois"

"Nous sommes les arborescences qui fleurissent sur les déserts des jardins cérébraux."

Robert Desnos

" Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre." Christian Bobin " L'inespérée"
caféine Il y a 4 mois

" Vous reconnaissez vos amis à ce qu'ils ne vous empêchent pas d'être seul, à ce qu'ils éclairent votre solitude sans l'interrompre."

Christian Bobin " L'inespérée"

"Accomplis en nous ton signe suprême, apparais dans l'auréole de ta force  et donne-nous (après les souffrances des femmes) l'austère maternité de l'Être. N'exauce pas, ô toi qui tout accordes, ce fameux rêve de la femme qui enfanta Dieu, -  érige l'homme essentiel : l'Enfanteur de la Mort, puis mènes-nous, entre les mains de ceux qui le persécuteront, jusqu'à lui. Vois-tu, je vois ses ennemis, et ils sont plus nombreux que les mensonges du temps -  et comme il surgira au pays des rieurs : Un rêveur, dira-t-on : car un qui veille est toujours un rêveur pour ceux qu'endort l'ivresse." Rainer Maria Rilke - Le livre de la Pauvreté et de la Mort
Sémiramis Il y a 4 mois

"Accomplis en nous ton signe suprême, apparais dans l'auréole de ta force  et donne-nous (après les souffrances des femmes) l'austère maternité de l'Être. N'exauce pas, ô toi qui tout accordes, ce fameux rêve de la femme qui enfanta Dieu, -  érige l'homme essentiel : l'Enfanteur de la Mort, puis mènes-nous, entre les mains de ceux qui le persécuteront, jusqu'à lui. Vois-tu, je vois ses ennemis, et ils sont plus nombreux que les mensonges du temps -  et comme il surgira au pays des rieurs : Un rêveur, dira-t-on : car un qui veille est toujours un rêveur pour ceux qu'endort l'ivresse."

Rainer Maria Rilke - Le livre de la Pauvreté et de la Mort

"Tu me crois la marée et je suis le déluge." [i] Le flot [/i] Victor Hugo
Sémiramis Il y a 4 mois

"Tu me crois la marée et je suis le déluge."
Le flot Victor Hugo

"Je n’ai pas de mots pour décrire la souffrance de toutes ces âmes qu’on enferme dans l’indifférence. La prison est une horreur et si elle persiste c’est grâce aux préjugés. On n’éveille malheureusement pas la flamme de la révolte en écrivant Feu aux prisons mais en amenant les consciences de chaque individu à cette conclusion." @Loïc_Citation
AnonymeIl y a 4 mois

"Je n’ai pas de mots pour décrire la souffrance de toutes ces âmes qu’on enferme dans l’indifférence. La prison est une horreur et si elle persiste c’est grâce aux préjugés. On n’éveille malheureusement pas la flamme de la révolte en écrivant Feu aux prisons mais en amenant les consciences de chaque individu à cette conclusion."
Loïc Citation

<3 La prison concerne tout le monde ; ceux qui en doutent sont bien sûrs d'eux....
Ema Il y a 3 mois

<3 La prison concerne tout le monde ; ceux qui en doutent sont bien sûrs d'eux....

[quote="Ema"]<3 La prison concerne tout le monde ; ceux qui en doutent sont bien sûrs d'eux....[/quote] Absolument et être trop sûre de soi dans ce cas là, c'est être complètement con
AnonymeIl y a 3 mois

<3 La prison concerne tout le monde ; ceux qui en doutent sont bien sûrs d'eux....

Absolument et être trop sûre de soi dans ce cas là, c'est être complètement con

"Le petit enfant est un maître d'humanité car il vit dans le présent" Alexandre Jollien (Petit Traité de l'abandon)
Sémiramis Il y a 3 mois

"Le petit enfant est un maître d'humanité car il vit dans le présent" Alexandre Jollien (Petit Traité de l'abandon)

« Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites. C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question... Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ? En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ? Vous êtes un enfant de Dieu. Vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde. L'illumination n'est pas de vous rétrécir pour éviter d'insécuriser les autres. Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous. Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus, elle est en chacun de nous, Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. En nous libérant de notre propre peur, notre puissance libère automatiquement les autres. » Marianne Williamson
Albatros Il y a 3 mois

« Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question...

Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ?

Vous êtes un enfant de Dieu.

Vous restreindre, vivre petit,

ne rend pas service au monde.

L'illumination n'est pas de vous rétrécir pour éviter d'insécuriser les autres.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus, elle est en chacun de nous,

Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,

nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur, notre puissance libère automatiquement les autres. »

Marianne Williamson

ami, c'est pas fini, ami, il reste à boire, dans nos sanglots qui viennent faire pleurer nos buvards
gavroche_greyjoy Il y a 3 mois

ami, c'est pas fini, ami, il reste à boire, dans nos sanglots qui viennent faire pleurer nos buvards

[quote="gavroche_greyjoy"]ami, c'est pas fini, ami, il reste à boire, dans nos sanglots qui viennent faire pleurer nos buvards[/quote] Pourvu que ça éponge enfin un peu!
Pierrette dans l'espace Il y a 3 mois

ami, c'est pas fini, ami, il reste à boire, dans nos sanglots qui viennent faire pleurer nos buvards

Pourvu que ça éponge enfin un peu!

[quote="gavroche_greyjoy"]ami, c'est pas fini, ami, il reste à boire, dans nos sanglots qui viennent faire pleurer nos buvards[/quote] Super, tu en as trouvé une nouvelle pour continuer notre bouquet de larmes...
caféine Il y a 3 mois

ami, c'est pas fini, ami, il reste à boire, dans nos sanglots qui viennent faire pleurer nos buvards

Super, tu en as trouvé une nouvelle pour continuer notre bouquet de larmes...

"La seule chose qu'il sait faire comme un poisson est de boire comme un trou, y compris dans la mer, ce qui évidemment lui donne soif." Tolkien.
J.arthur Il y a 3 mois

"La seule chose qu'il sait faire comme un poisson est de boire comme un trou, y compris dans la mer, ce qui évidemment lui donne soif."
Tolkien.

"La plus grande partie de nos concitoyens est aujourd’hui réduite par l’indigence, à ce dernier degré d’avilissement où l’homme, uniquement préoccupé de survivre, est incapable de réfléchir aux causes de sa misère et aux droits que la nature lui a donnés."
gavroche_greyjoy Il y a 3 mois

"La plus grande partie de nos concitoyens est aujourd’hui réduite par l’indigence, à ce dernier degré d’avilissement où l’homme, uniquement préoccupé de survivre, est incapable de réfléchir aux causes de sa misère et aux droits que la nature lui a donnés."

"Pour la première fois, j'avais goûté à la vengeance, c'était comme un vin aromatisé, en l'avalant, il était chaud, sentait le terroir, mais laissait un arrière-goût métallique, corrosif, donnant la sensation d'un empoisonnement."
néant Il y a 2 mois

"Pour la première fois, j'avais goûté à la vengeance, c'était comme un vin aromatisé, en l'avalant, il était chaud, sentait le terroir, mais laissait un arrière-goût métallique, corrosif, donnant la sensation d'un empoisonnement."

"Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien" ~Abbé Pierre "Tourne-toi vers le soleil, et l’ombre sera derrière toi! "~ Proverbe Maori
Marianne Il y a 2 mois

"Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien" ~Abbé Pierre
"Tourne-toi vers le soleil, et l’ombre sera derrière toi! "~ Proverbe Maori

Voilà deux citations fort instructives, Marianne....
Ema Il y a 2 mois

Voilà deux citations fort instructives, Marianne....

"Mais ! qui a fait ma langue perfide tellement qu'elle ait guidé et sauvegardé jusqu'ici ma paresse ?"
néant Il y a 2 mois

"Mais ! qui a fait ma langue perfide tellement qu'elle ait guidé et sauvegardé jusqu'ici ma paresse ?"

Ah ce cher Rimbaud ! Savait il qu'il y a paresse et paresse ? "si le chômage tue, la contemplation, elle, éveille" ~ Moi
Marianne Il y a 2 mois

Ah ce cher Rimbaud ! Savait il qu'il y a paresse et paresse ?
"si le chômage tue, la contemplation, elle, éveille" ~ Moi

C'est une question que je me posais et je commence à ne plus avoir d'arguments, alors j'en cherche la cause... Je pense que nous avons quelques preuves qu'il savait contempler L'art de vivre ça n'est pas de trouver un boulot mais de faire ce que l'on aime, y compris cultiver sa paresse, comme ça n'est pas compris par les autres, il faut bien trouver des subterfuges... mais c'est comme le chômage ça paye pas.
néant Il y a 2 mois

C'est une question que je me posais et je commence à ne plus avoir d'arguments, alors j'en cherche la cause...

Je pense que nous avons quelques preuves qu'il savait contempler

L'art de vivre ça n'est pas de trouver un boulot mais de faire ce que l'on aime, y compris cultiver sa paresse, comme ça n'est pas compris par les autres, il faut bien trouver des subterfuges... mais c'est comme le chômage ça paye pas.

" Il n'y a pas d'art plus grand que celui de vivre. Les meilleurs artistes sont ceux dont les sens détiennent le plus de finesse. Inutile de laisser une trace ailleurs que dans sa propre peau." Soif - Amélie Nothomb
Marianne Il y a 2 mois

" Il n'y a pas d'art plus grand que celui de vivre. Les meilleurs artistes sont ceux dont les sens détiennent le plus de finesse. Inutile de laisser une trace ailleurs que dans sa propre peau."

Soif - Amélie Nothomb

[quote="Odezenne"]Je ne suis pas l'homme de ta vie Je suis l'homme de la mienne Et quand l'amour désunit C'est la haine qui nous tient Et si mes ailes se détendent C'est juste pour voler ton cœur La vie n'a pas de couleur Mais a-t-elle vraiment un sens ? T'es pas la femme de ma vie Toi t'es la femme de la tienne.[/quote] [quote="John Loudon McAdam"]Tiens-le toi pour dit ! [/quote]
John Loudon McAdam Il y a 2 mois

Je ne suis pas l'homme de ta vie
Je suis l'homme de la mienne
Et quand l'amour désunit
C'est la haine qui nous tient
Et si mes ailes se détendent
C'est juste pour voler ton cœur
La vie n'a pas de couleur
Mais a-t-elle vraiment un sens ?
T'es pas la femme de ma vie
Toi t'es la femme de la tienne.
@Odezenne


Tiens-le toi pour dit !

[quote="John Loudon McAdam"][quote="Odezenne"]Je ne suis pas l'homme de ta vie Je suis l'homme de la mienne Et quand l'amour désunit C'est la haine qui nous tient Et si mes ailes se détendent C'est juste pour voler ton cœur La vie n'a pas de couleur Mais a-t-elle vraiment un sens ? T'es pas la femme de ma vie Toi t'es la femme de la tienne.[/quote] [quote="John Loudon McAdam"]Tiens-le toi pour dit ! [/quote][/quote] <3
suffragettes AB Il y a 2 mois

Je ne suis pas l'homme de ta vie
Je suis l'homme de la mienne
Et quand l'amour désunit
C'est la haine qui nous tient
Et si mes ailes se détendent
C'est juste pour voler ton cœur
La vie n'a pas de couleur
Mais a-t-elle vraiment un sens ?
T'es pas la femme de ma vie
Toi t'es la femme de la tienne.
@Odezenne


Tiens-le toi pour dit !


<3

"se moquer du diable à défaut d'avoir trouvé Dieu, rire à foison et ne pas offrir au démon une seule goutte de larmes." c'est de moi :)
suffragettes AB Il y a 2 mois

"se moquer du diable à défaut d'avoir trouvé Dieu, rire à foison et ne pas offrir au démon une seule goutte de larmes."
c'est de moi

"L'amour est un oiseau rebelle que nul ne peut apprivoiser. " Elle a drôlement raison Carmen :)
suffragettes AB Il y a 2 mois

"L'amour est un oiseau rebelle que nul ne peut apprivoiser. "
Elle a drôlement raison Carmen

"Dans les sanglots d'Alep"
gavroche_greyjoy Il y a 2 mois

"Dans les sanglots d'Alep"

"Une nuit brusquement sur la terre blanche de lune, l'ombre se dessina d'une ligne franche et nette, l'ombre d'un homme qu'elle ne pouvait voir caché derrière les saules. L'homme ne bougeait pas. Elle regarda longtemps l'ombre immobile. (...) C'était une ombre compagne de la sienne." Fin du chapitre 4 du rêve de Zola, sublime chapitre au coeur des légendes dorées, livre qui a des accents de château de brumes je trouve. Édit: livre où la cathédrale n'est jamais loin.
suffragettes AB Il y a 1 mois

"Une nuit brusquement sur la terre blanche de lune, l'ombre se dessina d'une ligne franche et nette, l'ombre d'un homme qu'elle ne pouvait voir caché derrière les saules. L'homme ne bougeait pas. Elle regarda longtemps l'ombre immobile. (...) C'était une ombre compagne de la sienne."
Fin du chapitre 4 du rêve de Zola, sublime chapitre au coeur des légendes dorées, livre qui a des accents de château de brumes je trouve.

Édit: livre où la cathédrale n'est jamais loin.