Le forum de la communauté SaezLive

[quote="melie"]@Solstice : t'es juste mal placé pour dire quoi que ce soit. @Suzie : t'inquiète, ça va pour moi ;) Bon courage pour la lecture de ce topic... @Churinga : donc le sujet est clos.[/quote] mal placé de quoi? montre moi ou je donne des leçons aux autres et ou j'envoie chier les gens à la différence d'elle va y j'attends
Solstice Il y a 3 mois

Solstice : t'es juste mal placé pour dire quoi que ce soit.

Suzie : t'inquiète, ça va pour moi Bon courage pour la lecture de ce topic...

Churinga : donc le sujet est clos.


mal placé de quoi? montre moi ou je donne des leçons aux autres et ou j'envoie chier les gens à la différence d'elle va y j'attends

[quote="Suzie"]Cismec[/quote] cismec? tu t'exprime que comme ça toi? tu sais pas écrire normalement c'est trop te demander surement
Solstice Il y a 3 mois

Cismec


cismec? tu t'exprime que comme ça toi? tu sais pas écrire normalement c'est trop te demander surement

[quote="Solstice"]mal placé de quoi? montre moi ou je donne des leçons aux autres et ou j'envoie chier les gens va y j'attends[/quote] T'as juste pas à parler à ma place. @Suzie s'adressait à moi, t'avais pas à intervenir.
melie Il y a 3 mois

mal placé de quoi? montre moi ou je donne des leçons aux autres et ou j'envoie chier les gens va y j'attends

T'as juste pas à parler à ma place. Suzie s'adressait à moi, t'avais pas à intervenir.

@melie T'es tellement plus courageuse que moi Solstice si tu sais pas en français ce que ça donne je te conseille Google.
Suzie Il y a 3 mois

melie T'es tellement plus courageuse que moi
Solstice si tu sais pas en français ce que ça donne je te conseille Google.

[quote="Suzie"]@melie T'es tellement plus courageuse que moi Solstice si tu sais pas en français ce que ça donne je te conseille Google.[/quote] non mais c'est bon je le sais parce que toi et ton google on connait hein
Solstice Il y a 3 mois

melie T'es tellement plus courageuse que moi
Solstice si tu sais pas en français ce que ça donne je te conseille Google.


non mais c'est bon je le sais parce que toi et ton google on connait hein

Topic nettoyé pour la deuxième fois. Si vous voulez troller, direction les trollages divers.
melie modoIl y a 3 mois

Topic nettoyé pour la deuxième fois. Si vous voulez troller, direction les trollages divers.

https://www.cineserie.com/news/pour-denoncer-le-sexisme-la-bbc-devoile-un-court-metrage-drole-et-alarmant-sur-les-casting-hollywoodiens-1964556/ Intéressant. Je suis fan de Catherine Tate et de l'accent anglais :3 Par contre moins fan de l'image cherché dans le casting. Bref, intéressant, je vous conseille la vidéo :)
Ewi Il y a 3 mois

https://www.cineserie.com/news/pour-denoncer-le-sexisme-la-bbc-devoile-un-court-metrage-drole-et-alarmant-sur-les-casting-hollywoodiens-1964556/


Intéressant. Je suis fan de Catherine Tate et de l'accent anglais :3

Par contre moins fan de l'image cherché dans le casting. Bref, intéressant, je vous conseille la vidéo

[quote="melie"]https://revolutionfeministe.wordpress.com/2018/08/12/ceci-nest-pas-une-b-te-de-la-misogynie-sur-les-sites-de-rencontres/ [/quote] je trouve que le dernier paragraphe résume bien le "débat" de ce topic pour vous éviter de chercher : "FS : Dans votre profil, vous annoncez la couleur et vous mentionnez que vous êtes féministe. Comment les hommes qui vous contactent réagissent-ils à l’annonce de votre féminisme? MA : Bonne question. Il y a des hommes qui me posent des questions espérant débattre avec moi, des questions évidemment sans grand intérêt car… n’y connaissant rien. Si je devais donner un exemple de question pour montrer le niveau du débat qu’ils espèrent lancer, je dirais « ah donc t’es une Femen ? » ou « et l’écriture inclusive, t’en penses quoi ? ». Ils ne connaissent du féminisme que les clichés qu’ils entendent et qui leur suffisent. Ces hommes, la plupart du temps, prennent très mal la réponse que je leur fais, à savoir « je ne discute pas féminisme avec des hommes ». Ils sont ouah, vraiment vexés parce qu’ils pensent que leur avis sur un sujet qu’ils ne connaissent pas est forcément pertinent et mérite d’être écouté. « Ah tiens, une féministe je vais pouvoir lui expliquer qu’elle se trompe parce que je sais moi, je suis un homme ! ». Alors que non, absolument pas. Ils répètent les mêmes idioties qu’on entend à longueur de journée. Il y a aussi les hommes qui viennent en découdre. Le mot féminisme les attire comme des papillons, une féministe, c’est l’occasion de remettre à sa place une femme-symbole, qui n’a rien compris à la vie, qui incarne tout ce qu’ils détestent, cette liberté dont se réclament ces femmes qui osent les rejeter. Ce sont des personnes dont on sent très rapidement qu’elles sont agressives. Elles cherchent le conflit pour pouvoir très rapidement passer aux insultes et se décharger, vomir leur haine des femmes, leur frustration, leur médiocrité. La féministe, c’est un peu le punching ball de la virilité fragile de certains hommes. Ceux-là, il faut les bloquer rapidement (à moins de tenir un blog comme le mien). Plus rares mais tout aussi insupportables, on a les profem. Ces hommes qui débarquent avec leur CV de pseudo-militants, qui imaginent que, du coup, je vais être ravie de rencontrer un égal et les féliciter de respecter les femmes, qui m’expliquent à quel point ils sont solidaires et qui, en deux phrases, ont sorti plus de propos sexistes que Jean-Michel qui voulait lancer un débat sur les Femen. Vous savez, ces hommes qui vont vous insulter parce que vous leur expliquez qu’ils ne sont pas féministes mais alliés. Bref, ce sont des plaies. Et enfin ils sont suffisamment nombreux pour en parler : les hommes qui confondent féministes et sadiques ou dominatrices. Ce sont des hommes qui vont me demander si j’aime dominer les hommes, si je cherche des soumis, qui vont me dire que les femmes devraient avoir le pouvoir sur les hommes etc etc. Ce ne sont pas les plus méchants mais ils montrent que certains hommes arrivent même à sexualiser le combat des femmes pour leurs droits. C’est désespérant." allez classez vous dans la catégorie que vous préférez ;-) bisous saezlive
noukadanslesnuages Il y a 3 mois

https://revolutionfeministe.wordpress.com/2018/08/12/ceci-nest-pas-une-b-te-de-la-misogynie-sur-les-sites-de-rencontres/

je trouve que le dernier paragraphe résume bien le "débat" de ce topic

pour vous éviter de chercher :

"FS : Dans votre profil, vous annoncez la couleur et vous mentionnez que vous êtes féministe. Comment les hommes qui vous contactent réagissent-ils à l’annonce de votre féminisme?

MA : Bonne question. Il y a des hommes qui me posent des questions espérant débattre avec moi, des questions évidemment sans grand intérêt car… n’y connaissant rien. Si je devais donner un exemple de question pour montrer le niveau du débat qu’ils espèrent lancer, je dirais « ah donc t’es une Femen ? » ou « et l’écriture inclusive, t’en penses quoi ? ». Ils ne connaissent du féminisme que les clichés qu’ils entendent et qui leur suffisent. Ces hommes, la plupart du temps, prennent très mal la réponse que je leur fais, à savoir « je ne discute pas féminisme avec des hommes ». Ils sont ouah, vraiment vexés parce qu’ils pensent que leur avis sur un sujet qu’ils ne connaissent pas est forcément pertinent et mérite d’être écouté. « Ah tiens, une féministe je vais pouvoir lui expliquer qu’elle se trompe parce que je sais moi, je suis un homme ! ». Alors que non, absolument pas. Ils répètent les mêmes idioties qu’on entend à longueur de journée.
Il y a aussi les hommes qui viennent en découdre. Le mot féminisme les attire comme des papillons, une féministe, c’est l’occasion de remettre à sa place une femme-symbole, qui n’a rien compris à la vie, qui incarne tout ce qu’ils détestent, cette liberté dont se réclament ces femmes qui osent les rejeter. Ce sont des personnes dont on sent très rapidement qu’elles sont agressives. Elles cherchent le conflit pour pouvoir très rapidement passer aux insultes et se décharger, vomir leur haine des femmes, leur frustration, leur médiocrité. La féministe, c’est un peu le punching ball de la virilité fragile de certains hommes. Ceux-là, il faut les bloquer rapidement (à moins de tenir un blog comme le mien).

Plus rares mais tout aussi insupportables, on a les profem. Ces hommes qui débarquent avec leur CV de pseudo-militants, qui imaginent que, du coup, je vais être ravie de rencontrer un égal et les féliciter de respecter les femmes, qui m’expliquent à quel point ils sont solidaires et qui, en deux phrases, ont sorti plus de propos sexistes que Jean-Michel qui voulait lancer un débat sur les Femen. Vous savez, ces hommes qui vont vous insulter parce que vous leur expliquez qu’ils ne sont pas féministes mais alliés. Bref, ce sont des plaies.
Et enfin ils sont suffisamment nombreux pour en parler : les hommes qui confondent féministes et sadiques ou dominatrices. Ce sont des hommes qui vont me demander si j’aime dominer les hommes, si je cherche des soumis, qui vont me dire que les femmes devraient avoir le pouvoir sur les hommes etc etc. Ce ne sont pas les plus méchants mais ils montrent que certains hommes arrivent même à sexualiser le combat des femmes pour leurs droits. C’est désespérant."

allez classez vous dans la catégorie que vous préférez
bisous saezlive

[quote="noukadanslesnuages"][quote="melie"]https://revolutionfeministe.wordpress.com/2018/08/12/ceci-nest-pas-une-b-te-de-la-misogynie-sur-les-sites-de-rencontres/ [/quote] je trouve que le dernier paragraphe résume bien le "débat" de ce topic pour vous éviter de chercher : "FS : Dans votre profil, vous annoncez la couleur et vous mentionnez que vous êtes féministe. Comment les hommes qui vous contactent réagissent-ils à l’annonce de votre féminisme? MA : Bonne question. Il y a des hommes qui me posent des questions espérant débattre avec moi, des questions évidemment sans grand intérêt car… n’y connaissant rien. Si je devais donner un exemple de question pour montrer le niveau du débat qu’ils espèrent lancer, je dirais « ah donc t’es une Femen ? » ou « et l’écriture inclusive, t’en penses quoi ? ». Ils ne connaissent du féminisme que les clichés qu’ils entendent et qui leur suffisent. Ces hommes, la plupart du temps, prennent très mal la réponse que je leur fais, à savoir « je ne discute pas féminisme avec des hommes ». Ils sont ouah, vraiment vexés parce qu’ils pensent que leur avis sur un sujet qu’ils ne connaissent pas est forcément pertinent et mérite d’être écouté. « Ah tiens, une féministe je vais pouvoir lui expliquer qu’elle se trompe parce que je sais moi, je suis un homme ! ». Alors que non, absolument pas. Ils répètent les mêmes idioties qu’on entend à longueur de journée. Il y a aussi les hommes qui viennent en découdre. Le mot féminisme les attire comme des papillons, une féministe, c’est l’occasion de remettre à sa place une femme-symbole, qui n’a rien compris à la vie, qui incarne tout ce qu’ils détestent, cette liberté dont se réclament ces femmes qui osent les rejeter. Ce sont des personnes dont on sent très rapidement qu’elles sont agressives. Elles cherchent le conflit pour pouvoir très rapidement passer aux insultes et se décharger, vomir leur haine des femmes, leur frustration, leur médiocrité. La féministe, c’est un peu le punching ball de la virilité fragile de certains hommes. Ceux-là, il faut les bloquer rapidement (à moins de tenir un blog comme le mien). Plus rares mais tout aussi insupportables, on a les profem. Ces hommes qui débarquent avec leur CV de pseudo-militants, qui imaginent que, du coup, je vais être ravie de rencontrer un égal et les féliciter de respecter les femmes, qui m’expliquent à quel point ils sont solidaires et qui, en deux phrases, ont sorti plus de propos sexistes que Jean-Michel qui voulait lancer un débat sur les Femen. Vous savez, ces hommes qui vont vous insulter parce que vous leur expliquez qu’ils ne sont pas féministes mais alliés. Bref, ce sont des plaies. Et enfin ils sont suffisamment nombreux pour en parler : les hommes qui confondent féministes et sadiques ou dominatrices. Ce sont des hommes qui vont me demander si j’aime dominer les hommes, si je cherche des soumis, qui vont me dire que les femmes devraient avoir le pouvoir sur les hommes etc etc. Ce ne sont pas les plus méchants mais ils montrent que certains hommes arrivent même à sexualiser le combat des femmes pour leurs droits. C’est désespérant." allez classez vous dans la catégorie que vous préférez ;-) bisous saezlive[/quote] ARF, que d'impasses et de sens interdits ! Je dirais que les prétendants en question feraient bien de zapper du coup, les profils qui annoncent ainsi la couleur de l'échec à venir, il y a bien mieux à "trouver" du côté plus conventionnel, car la recherche est bien celle du bonheur ? Aussi faut-il le trouver où il sonne juste, et ça s'accorde à deux, non dans l'a priori suspicieux.. Là on est dans la section "tu vas galérer", alors laisse, NEXT, elle trouvera mieux que toi, et tu trouveras mieux qu'elle, la défiance n'est pas bonne associée pour s'associer ;-)
Rosenrot Il y a 3 mois

https://revolutionfeministe.wordpress.com/2018/08/12/ceci-nest-pas-une-b-te-de-la-misogynie-sur-les-sites-de-rencontres/

je trouve que le dernier paragraphe résume bien le "débat" de ce topic

pour vous éviter de chercher :

"FS : Dans votre profil, vous annoncez la couleur et vous mentionnez que vous êtes féministe. Comment les hommes qui vous contactent réagissent-ils à l’annonce de votre féminisme?

MA : Bonne question. Il y a des hommes qui me posent des questions espérant débattre avec moi, des questions évidemment sans grand intérêt car… n’y connaissant rien. Si je devais donner un exemple de question pour montrer le niveau du débat qu’ils espèrent lancer, je dirais « ah donc t’es une Femen ? » ou « et l’écriture inclusive, t’en penses quoi ? ». Ils ne connaissent du féminisme que les clichés qu’ils entendent et qui leur suffisent. Ces hommes, la plupart du temps, prennent très mal la réponse que je leur fais, à savoir « je ne discute pas féminisme avec des hommes ». Ils sont ouah, vraiment vexés parce qu’ils pensent que leur avis sur un sujet qu’ils ne connaissent pas est forcément pertinent et mérite d’être écouté. « Ah tiens, une féministe je vais pouvoir lui expliquer qu’elle se trompe parce que je sais moi, je suis un homme ! ». Alors que non, absolument pas. Ils répètent les mêmes idioties qu’on entend à longueur de journée.
Il y a aussi les hommes qui viennent en découdre. Le mot féminisme les attire comme des papillons, une féministe, c’est l’occasion de remettre à sa place une femme-symbole, qui n’a rien compris à la vie, qui incarne tout ce qu’ils détestent, cette liberté dont se réclament ces femmes qui osent les rejeter. Ce sont des personnes dont on sent très rapidement qu’elles sont agressives. Elles cherchent le conflit pour pouvoir très rapidement passer aux insultes et se décharger, vomir leur haine des femmes, leur frustration, leur médiocrité. La féministe, c’est un peu le punching ball de la virilité fragile de certains hommes. Ceux-là, il faut les bloquer rapidement (à moins de tenir un blog comme le mien).

Plus rares mais tout aussi insupportables, on a les profem. Ces hommes qui débarquent avec leur CV de pseudo-militants, qui imaginent que, du coup, je vais être ravie de rencontrer un égal et les féliciter de respecter les femmes, qui m’expliquent à quel point ils sont solidaires et qui, en deux phrases, ont sorti plus de propos sexistes que Jean-Michel qui voulait lancer un débat sur les Femen. Vous savez, ces hommes qui vont vous insulter parce que vous leur expliquez qu’ils ne sont pas féministes mais alliés. Bref, ce sont des plaies.
Et enfin ils sont suffisamment nombreux pour en parler : les hommes qui confondent féministes et sadiques ou dominatrices. Ce sont des hommes qui vont me demander si j’aime dominer les hommes, si je cherche des soumis, qui vont me dire que les femmes devraient avoir le pouvoir sur les hommes etc etc. Ce ne sont pas les plus méchants mais ils montrent que certains hommes arrivent même à sexualiser le combat des femmes pour leurs droits. C’est désespérant."

allez classez vous dans la catégorie que vous préférez
bisous saezlive

ARF, que d'impasses et de sens interdits !
Je dirais que les prétendants en question feraient bien de zapper du coup, les profils qui annoncent ainsi la couleur de l'échec à venir, il y a bien mieux à "trouver" du côté plus conventionnel, car la recherche est bien celle du bonheur ? Aussi faut-il le trouver où il sonne juste, et ça s'accorde à deux, non dans l'a priori suspicieux..
Là on est dans la section "tu vas galérer", alors laisse, NEXT, elle trouvera mieux que toi, et tu trouveras mieux qu'elle, la défiance n'est pas bonne associée pour s'associer

[quote="noukadanslesnuages"] MA : Bonne question. Il y a des hommes qui me posent des questions espérant débattre avec moi, des questions évidemment sans grand intérêt car… n’y connaissant rien. [/quote] Ça, c est très con, parce qu à priori, ce sont les hommes qui détiennent le pouvoir, donc je ne pense pas que c est en restant en cercle fermé que ça va faire avancer les choses. Se lamenter entre femmes, ok, mais si ça ne parvient pas aux oreilles des mecs... Et puis, considérer que les mecs ni connaissent rien, après un tel mépris, faut pas réclamer une reconnaissance de leur part. C est un peu comme la parité. Connerie monumentale. Avec ce passage en force, on ne pouvait pas mieux faire pour graver dans le marbre que les femmes sont inférieures à l'homme. Investir de l argent et du temps, dans les entreprises par exemple, pour faire de la pédagogie aurait certains eu plus d effet sur un éventuel changement de mentalité durable. Pour le coup, si on oublie les discours de façade, parce qu obligés par la loi, les mentalités ne changent pas.
flush Il y a 3 mois


MA : Bonne question. Il y a des hommes qui me posent des questions espérant débattre avec moi, des questions évidemment sans grand intérêt car… n’y connaissant rien.


Ça, c est très con, parce qu à priori, ce sont les hommes qui détiennent le pouvoir, donc je ne pense pas que c est en restant en cercle fermé que ça va faire avancer les choses. Se lamenter entre femmes, ok, mais si ça ne parvient pas aux oreilles des mecs... Et puis, considérer que les mecs ni connaissent rien, après un tel mépris, faut pas réclamer une reconnaissance de leur part.
C est un peu comme la parité. Connerie monumentale. Avec ce passage en force, on ne pouvait pas mieux faire pour graver dans le marbre que les femmes sont inférieures à l'homme. Investir de l argent et du temps, dans les entreprises par exemple, pour faire de la pédagogie aurait certains eu plus d effet sur un éventuel changement de mentalité durable. Pour le coup, si on oublie les discours de façade, parce qu obligés par la loi, les mentalités ne changent pas.

[quote="flush"]Pour le coup, si on oublie les discours de façade, parce qu obligés par la loi, les mentalités ne changent pas.[/quote]Et donc, tu viens de rééexpliquer en une phrase pourquoi ce topic existe ;) Merci à toi, vraiment.
Isa Il y a 3 mois

Pour le coup, si on oublie les discours de façade, parce qu obligés par la loi, les mentalités ne changent pas.
Et donc, tu viens de rééexpliquer en une phrase pourquoi ce topic existe
Merci à toi, vraiment.

@noukadanslesnuages : j'ai pensé la même chose ^^ [quote="flush"]mais si ça ne parvient pas aux oreilles des mecs...[/quote] Parce que vous êtes prêts à nous écouter ?
melie Il y a 3 mois

noukadanslesnuages : j'ai pensé la même chose

mais si ça ne parvient pas aux oreilles des mecs...

Parce que vous êtes prêts à nous écouter ?

[quote="melie"]@noukadanslesnuages : j'ai pensé la même chose ^^ [quote="flush"]mais si ça ne parvient pas aux oreilles des mecs...[/quote] Parce que vous êtes prêts à nous écouter ?[/quote] Ça dépend, un bon divan, 80 euros la demie-heure et moi je vous écoute tant que vous voulez 😋
Rosenrot Il y a 3 mois

noukadanslesnuages : j'ai pensé la même chose

mais si ça ne parvient pas aux oreilles des mecs...

Parce que vous êtes prêts à nous écouter ?

Ça dépend, un bon divan, 80 euros la demie-heure et moi je vous écoute tant que vous voulez 😋

https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/12/victime-de-violences-conjugales-elle-est-expulsee-de-son-logement-a-cause-du-bruit-des-cris-et-des-menaces_a_23500798/ Mais. Donc si on est battue, il faut que ça se fasse en silence pour ne pas déranger les voisins.
melie Il y a 3 mois

https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/12/victime-de-violences-conjugales-elle-est-expulsee-de-son-logement-a-cause-du-bruit-des-cris-et-des-menaces_a_23500798/
Mais. Donc si on est battue, il faut que ça se fasse en silence pour ne pas déranger les voisins.

[quote="flush"][quote="noukadanslesnuages"] MA : Bonne question. Il y a des hommes qui me posent des questions espérant débattre avec moi, des questions évidemment sans grand intérêt car… n’y connaissant rien. [/quote] Ça, c est très con, parce qu à priori, ce sont les hommes qui détiennent le pouvoir, donc je ne pense pas que c est en restant en cercle fermé que ça va faire avancer les choses. Se lamenter entre femmes, ok, mais si ça ne parvient pas aux oreilles des mecs... Et puis, considérer que les mecs ni connaissent rien, après un tel mépris, faut pas réclamer une reconnaissance de leur part. C est un peu comme la parité. Connerie monumentale. Avec ce passage en force, on ne pouvait pas mieux faire pour graver dans le marbre que les femmes sont inférieures à l'homme. Investir de l argent et du temps, dans les entreprises par exemple, pour faire de la pédagogie aurait certains eu plus d effet sur un éventuel changement de mentalité durable. Pour le coup, si on oublie les discours de façade, parce qu obligés par la loi, les mentalités ne changent pas.[/quote] Elle dit "des" hommes. Du coup "all not men", promis, il y a des hommes féministes et qui sont écoutés :) Mais du coup, ton monologue n'apporte rien =X Ce teste est une tirade pour présenter des hommes qui ne prennent pas le temps pour prendre les féministes au sérieux "parce que ce sont des femmes" ... Après, c'était peut-être du trollage ton message, je ne sais pas, je ne m'en rends pas compte, déso =/ EDIT: J'écris lentement, je relaisse la place :) [quote="@melie"] https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/12/victime-de-violences-conjugales-elle-est-expulsee-de-son-logement-a-cause-du-bruit-des-cris-et-des-menaces_a_23500798/ Mais. Donc si on est battue, il faut que ça se fasse en silence pour ne pas déranger les voisins. [/quote]
Ewi Il y a 3 mois


MA : Bonne question. Il y a des hommes qui me posent des questions espérant débattre avec moi, des questions évidemment sans grand intérêt car… n’y connaissant rien.


Ça, c est très con, parce qu à priori, ce sont les hommes qui détiennent le pouvoir, donc je ne pense pas que c est en restant en cercle fermé que ça va faire avancer les choses. Se lamenter entre femmes, ok, mais si ça ne parvient pas aux oreilles des mecs... Et puis, considérer que les mecs ni connaissent rien, après un tel mépris, faut pas réclamer une reconnaissance de leur part.
C est un peu comme la parité. Connerie monumentale. Avec ce passage en force, on ne pouvait pas mieux faire pour graver dans le marbre que les femmes sont inférieures à l'homme. Investir de l argent et du temps, dans les entreprises par exemple, pour faire de la pédagogie aurait certains eu plus d effet sur un éventuel changement de mentalité durable. Pour le coup, si on oublie les discours de façade, parce qu obligés par la loi, les mentalités ne changent pas.



Elle dit "des" hommes. Du coup "all not men", promis, il y a des hommes féministes et qui sont écoutés

Mais du coup, ton monologue n'apporte rien =X


Ce teste est une tirade pour présenter des hommes qui ne prennent pas le temps pour prendre les féministes au sérieux "parce que ce sont des femmes"


...
Après, c'était peut-être du trollage ton message, je ne sais pas, je ne m'en rends pas compte, déso =/


EDIT: J'écris lentement, je relaisse la place


https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/12/victime-de-violences-conjugales-elle-est-expulsee-de-son-logement-a-cause-du-bruit-des-cris-et-des-menaces_a_23500798/
Mais. Donc si on est battue, il faut que ça se fasse en silence pour ne pas déranger les voisins.

C'est pas beau de s'accaparer des questionnements et des revendications qui peuvent appartenir à la société humaine entière. Vous creusez le clivage. Vous voyez le mal partout dans l'homme en oubliant que nous avons mutuellement besoin de l'autre sexe pour prospérer les valeurs de la fraternité humaine. Vous n'acceptez plus les hommes tels qu'ils sont, ne vous étonnez pas que les hommes n'acceptent plus les femmes telles qu'elles sont. Vous refusez de débattre. C'est le temps des chiennes... Il arrive, ce temps où vous êtes prêtes à mordre le moindre mot que vous ressentez d'oppression, la moindre idée qui va à l'encontre de votre idéal. Vous voulez une guerre entre les sexes, que le faible piétine le fort, prendre la revanche de l'injustice de votre biologique, car ce sont toujours les faibles qui veulent se hisser sur ce qu'ils pensent être un piédestal. Classez moi où vous voulez puisque vous aimez les classifications : Je sais quelles garces et quelles faussetés j'ai croisé dans ma vie qui cachées sous le drapeau du féminisme se comportent pire que ces hommes que vous accablez de ne vouloir que vous comprendre et confronter leurs idées. Je sais quelles merveilleuses j'ai rencontré aussi, ces militantes silencieuses qui au delà d'agiter le drapeau de la division savent tendre vers l'harmonie des différences, au lieu de pratiquer la culture du clivage comme vous aimez si bien la mettre en avant. Vous me faites de la peine, mais certainement un homme peiné n'est rien pour vous, encore moins qu'un fragment d'humanité. J'vous laisse la balle de votre hypocrisie au vestiaire des femmes pour ma part. Y'a rien à chercher d'union sur votre sein de haine, nombreuses sont les garces qui s'ignorent, au même niveau des saloperies qui rôdent sur testicules. N'oubliez pas qu'on récolte ce qu'on sème. L'équilibre souhaité créé un déséquilibre ailleurs. Parole d'un jardinier. Kisskiss gang-bang avec DSK attaché.
Churinga Il y a 3 mois

C'est pas beau de s'accaparer des questionnements et des revendications qui peuvent appartenir à la société humaine entière.

Vous creusez le clivage.
Vous voyez le mal partout dans l'homme en oubliant que nous avons mutuellement besoin de l'autre sexe pour prospérer les valeurs de la fraternité humaine.
Vous n'acceptez plus les hommes tels qu'ils sont, ne vous étonnez pas que les hommes n'acceptent plus les femmes telles qu'elles sont.

Vous refusez de débattre.

C'est le temps des chiennes...

Il arrive, ce temps où vous êtes prêtes à mordre le moindre mot que vous ressentez d'oppression, la moindre idée qui va à l'encontre de votre idéal.

Vous voulez une guerre entre les sexes, que le faible piétine le fort, prendre la revanche de l'injustice de votre biologique, car ce sont toujours les faibles qui veulent se hisser sur ce qu'ils pensent être un piédestal.

Classez moi où vous voulez puisque vous aimez les classifications :

Je sais quelles garces et quelles faussetés j'ai croisé dans ma vie qui cachées sous le drapeau du féminisme se comportent pire que ces hommes que vous accablez de ne vouloir que vous comprendre et confronter leurs idées.

Je sais quelles merveilleuses j'ai rencontré aussi, ces militantes silencieuses qui au delà d'agiter le drapeau de la division savent tendre vers l'harmonie des différences, au lieu de pratiquer la culture du clivage comme vous aimez si bien la mettre en avant.

Vous me faites de la peine, mais certainement un homme peiné n'est rien pour vous, encore moins qu'un fragment d'humanité.

J'vous laisse la balle de votre hypocrisie au vestiaire des femmes pour ma part. Y'a rien à chercher d'union sur votre sein de haine, nombreuses sont les garces qui s'ignorent, au même niveau des saloperies qui rôdent sur testicules.

N'oubliez pas qu'on récolte ce qu'on sème.
L'équilibre souhaité créé un déséquilibre ailleurs.
Parole d'un jardinier.





Kisskiss gang-bang avec DSK attaché.

On a bien compris @Churinga que tu veux pas lâcher ni ta position de dominant, ni tes privilèges. Pour ce qui est de la guerre des sexes, les hommes la mènent depuis des milliers d'années contre les femmes.
melie Il y a 3 mois

On a bien compris Churinga que tu veux pas lâcher ni ta position de dominant, ni tes privilèges.

Pour ce qui est de la guerre des sexes, les hommes la mènent depuis des milliers d'années contre les femmes.

[quote="melie"]On a bien compris @Churinga que tu veux pas lâcher ni ta position de dominant, ni tes privilèges. Pour ce qui est de la guerre des sexes, les hommes la mènent depuis des milliers d'années contre les femmes.[/quote] Des milliers d'années ? Ah ouais c'est vrai que il n'y avait pas de reines. Y'avait que des rois? Certainement qu'elle n'avait pas de pouvoir... Elles devaient ptet servir de bouche-trou au patriarcat? J'ai aucune position de dominant. Je rappelle ici la définition de débattre " Discuter avec vivacité et chaleur en examinant les aspects contradictoires d'une question, d'une affaire, etc." Là, saintes féministes, vous voulez une position de dominantes quand la majorité des hommes ne se placent pas en dominants. Tu fais la guerre à dix juifs en espérant l'extermination et tu vas péter une Europe entière pour ta chasse aux sorciers ? La guerre ne mène à Rien. Si vous en voulez une, vous ne valez pas mieux que ce que vous accusez. À part nous affabler d'être des gros porcs, des merdes et j'en passe, j'vois pas en quoi vous respectez " les aspects contradictoires " lors d'une discussion avec " vivacité et chaleur " Mes privilèges ? Pourquoi devoir moi abandonner les privilèges ( Au passage que je ne pense pas posséder ) quand vous pourriez juste accéder aux mêmes ? Vous voulez niveler vers le bas notre égalité qui devrait l'être ? C'est pas beau ça de vouloir rabaisser les forts pour ne plus se sentir faible. Tu vois du piédestal quand il n'y en a pas pour moi. Ou alors, viens, monte, viens te coller contre moi, aucun soucis on vous fait des places si tu penses qu'on est sur un piédestal, venez vous frotter aux merdes et aux gros porcs dont vous venerez tant le pouvoir... ;)
Churinga Il y a 3 mois

On a bien compris Churinga que tu veux pas lâcher ni ta position de dominant, ni tes privilèges.

Pour ce qui est de la guerre des sexes, les hommes la mènent depuis des milliers d'années contre les femmes.


Des milliers d'années ?
Ah ouais c'est vrai que il n'y avait pas de reines. Y'avait que des rois?
Certainement qu'elle n'avait pas de pouvoir... Elles devaient ptet servir de bouche-trou au patriarcat?

J'ai aucune position de dominant.
Je rappelle ici la définition de débattre " Discuter avec vivacité et chaleur en examinant les aspects contradictoires d'une question, d'une affaire, etc."
Là, saintes féministes, vous voulez une position de dominantes quand la majorité des hommes ne se placent pas en dominants.

Tu fais la guerre à dix juifs en espérant l'extermination et tu vas péter une Europe entière pour ta chasse aux sorciers ?

La guerre ne mène à Rien. Si vous en voulez une, vous ne valez pas mieux que ce que vous accusez.

À part nous affabler d'être des gros porcs, des merdes et j'en passe, j'vois pas en quoi vous respectez " les aspects contradictoires " lors d'une discussion avec " vivacité et chaleur "

Mes privilèges ?

Pourquoi devoir moi abandonner les privilèges ( Au passage que je ne pense pas posséder ) quand vous pourriez juste accéder aux mêmes ?

Vous voulez niveler vers le bas notre égalité qui devrait l'être ?

C'est pas beau ça de vouloir rabaisser les forts pour ne plus se sentir faible.
Tu vois du piédestal quand il n'y en a pas pour moi.
Ou alors, viens, monte, viens te coller contre moi, aucun soucis on vous fait des places si tu penses qu'on est sur un piédestal, venez vous frotter aux merdes et aux gros porcs dont vous venerez tant le pouvoir...




Plus tu parles, plus tu montres ta méconnaissance du sujet. C'est fascinant.
melie Il y a 3 mois

Plus tu parles, plus tu montres ta méconnaissance du sujet. C'est fascinant.

Mais enfin =/ @Churinga pourquoi tu réagis comme ça ? Je comprendrais si on parlait de tous les hommes, mais ce n'est pas le cas. Tous les hommes ne sont pas mis au placard Et tous les hommes ne sont pas exclus. Les personnes exclues sont les personnes avec des pensées de l'ancien temps, et ça peut autant être des hommes que des femmes. Je connais une femme qui pense que la place de la femme, c'est derrière son tablier, à préparer le repas pour son mari avant qu'il ne rentre, et s'occuper de son fils car de toute manière "les hommes ne peuvent pas s'occuper des enfants". Aucune pierre n'est lancée sur le sexe d'une personne, seulement sur des pensées qui datent de 20 siècles. On a conscience que tous les hommes ne sont pas comme ça. Tout comme on sait que toutes les femmes ne le sont pas non plus. L'intérêt, c'est de faire développer sa pensée pour aller vers un avenir plus équitable pour chacun. Et je pense que nous sommes tous foncièrement d'accord là-dessus. Et si ce n'est pas le cas, alors débattons, c'est le but de cette partie du forum :) EDIT: message écrit avant ton dernier poste [quote="Churinga"] Ou alors, viens, monte, viens te coller contre moi, aucun soucis on vous fait des places si tu penses qu'on est sur un piédestal, venez vous frotter aux merdes et aux gros porcs dont vous venerez tant le pouvoir... ;)[/quote] Elle ne parle pas de toi, pas forcément. Bien sûr, y en a des biens. Mais le problème, c'est que certaines personnes (homme comme femme) vivent dans une époque différente. On parle des personnes qui voient la femme comme un être différent de l'humain, faible, qui a besoin qu'on lui tende la main car ne peut rien faire sans l'homme. Ces femmes qui trouvent le plaisir dans le ménage du printemps, ainsi que de l'été de l'automne et de l'hiver. C'est un sacré cliché, mais certaines personnes pensent comme ça. En un sens, je comprends un peu ce que tu veux dire et ce que tu peux ressentir. On ne combat pas un sexe mais une idée, encrée dans l'inconscient collectif depuis quelques millénaires. Cette pensée où l'homme est le preux chevalier et la femme la pauvre princesse en détresse. Je pense qu'on peut se mettre d'accord la dessus, tous, non ?
Ewi Il y a 3 mois

Mais enfin =/


Churinga pourquoi tu réagis comme ça ?

Je comprendrais si on parlait de tous les hommes, mais ce n'est pas le cas.

Tous les hommes ne sont pas mis au placard
Et tous les hommes ne sont pas exclus.

Les personnes exclues sont les personnes avec des pensées de l'ancien temps, et ça peut autant être des hommes que des femmes. Je connais une femme qui pense que la place de la femme, c'est derrière son tablier, à préparer le repas pour son mari avant qu'il ne rentre, et s'occuper de son fils car de toute manière "les hommes ne peuvent pas s'occuper des enfants".

Aucune pierre n'est lancée sur le sexe d'une personne, seulement sur des pensées qui datent de 20 siècles.

On a conscience que tous les hommes ne sont pas comme ça. Tout comme on sait que toutes les femmes ne le sont pas non plus.

L'intérêt, c'est de faire développer sa pensée pour aller vers un avenir plus équitable pour chacun.


Et je pense que nous sommes tous foncièrement d'accord là-dessus.

Et si ce n'est pas le cas, alors débattons, c'est le but de cette partie du forum

EDIT: message écrit avant ton dernier poste




Ou alors, viens, monte, viens te coller contre moi, aucun soucis on vous fait des places si tu penses qu'on est sur un piédestal, venez vous frotter aux merdes et aux gros porcs dont vous venerez tant le pouvoir...


Elle ne parle pas de toi, pas forcément. Bien sûr, y en a des biens. Mais le problème, c'est que certaines personnes (homme comme femme) vivent dans une époque différente. On parle des personnes qui voient la femme comme un être différent de l'humain, faible, qui a besoin qu'on lui tende la main car ne peut rien faire sans l'homme. Ces femmes qui trouvent le plaisir dans le ménage du printemps, ainsi que de l'été de l'automne et de l'hiver. C'est un sacré cliché, mais certaines personnes pensent comme ça.

En un sens, je comprends un peu ce que tu veux dire et ce que tu peux ressentir. On ne combat pas un sexe mais une idée, encrée dans l'inconscient collectif depuis quelques millénaires. Cette pensée où l'homme est le preux chevalier et la femme la pauvre princesse en détresse.


Je pense qu'on peut se mettre d'accord la dessus, tous, non ?

Elle me qualifie de dominant Je suis forcément un oppresseur dans sa petite cervelle ( ça c'est biologique le cerveau d'une femme est plus petit ) et de ce fait elle accepte d'être une dominée... Chacun ses choix hein Qu'est ce que t'en sais ewi ? Cette lutte t'appartient pas, t'es pas concerné. ;) Un dominant qui défend une dominée, c'est beau aussi
Churinga Il y a 3 mois

Elle me qualifie de dominant
Je suis forcément un oppresseur dans sa petite cervelle ( ça c'est biologique le cerveau d'une femme est plus petit ) et de ce fait elle accepte d'être une dominée... Chacun ses choix hein

Qu'est ce que t'en sais ewi ? Cette lutte t'appartient pas, t'es pas concerné.

Un dominant qui défend une dominée, c'est beau aussi

C'est pas dans ma petite cervelle, c'est un fait. Et comme je suis féministe, ça donne une bonne idée de ce que je pense de ma position d'opprimée. Enfin quand on sait ce qu'est le sexisme...
melie Il y a 3 mois

C'est pas dans ma petite cervelle, c'est un fait. Et comme je suis féministe, ça donne une bonne idée de ce que je pense de ma position d'opprimée. Enfin quand on sait ce qu'est le sexisme...

Pour ma part, je ne suis pas dominant du tout. Genre, je transpire le dominé... L'autre jour, j'ai vu un moustique se poser sur ma jambe.... Je lui ai demandé de se dépêcher de siroter mon sang pour que je puisse bouger.... Je ne tue pas les insectes... Les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi.... Du coup j'ai une trentaine (réellement) de boutons sur mes avant bras et mes jambes, chacun... Ils ont dû se passer le mot. Quoi qu'il en soit, si on regarde sur les quelques siècles précédent, on ne va pas se mentir, l'homme a chopé deux ou trois privilèges de plus que la femme. A part Nefertiti, Cléopatre et les autres, si on compte toutes les femmes qui ont été au pouvoir, je suis prêt à parier qu'elles ne représentent pas 1% des personnes qui ont été au pouvoir sur ces 5.000 dernières années. Donc, l'homme domine. Et l'homme a des privilèges. Je suis d'accord avec toi, l'objectif n'est pas de diminuer les privilèges des uns, mais de rehausser ceux des autres pour qu'on soit assis sur le même tabouret. Mais, l'homme a quand même des privilèges. On ne peut pas se mentir là-dessus, si un mec se retourne dans la rue en interpellant une demoiselle parce que son popotin fait dresser le zgueg du mec, le mec va passer pour un homme devant pas mal de mondes. Dans le sens contraire, si une fille fait la réflexion, elle va être insultée, traitée de salo*e, de pu*e ou autre... Du coup, je reviens sur un débat qui a eu lieu en rebondissant sur une vidéo que j'ai posté. Les femmes (en général, pas toutes) sont oppressées et victimisées quotidiennement. Les hommes (en général, pas tous) trouvent normales des choses mais que dans leur sens et pas dans l'autre (exemple: s'habiller comme on veut. Des mecs se mettent torses nus dans la rue, ça veut pas dire qu'il veulent bouïave à chaque coin de rue... Aucune femme ne se mettra torse nue parce que... parce que c'est pas bien =X (je ne connais pas la raison, mais probablement qu'elles se feront harceler si elles commençaient à le faire naturellement dans la rue). Au parlement, que ce soit aujourd'hui ou il y a dix ans, quand une femme vient habillée avec une robe ou pire, avec un décolleté, on s'en bat les rouflaquettes de ce qu'elles racontent, dans la presse on parlera de leur robe ou leur décolleté... Par contre, les hommes politiques, qu'ils viennent avec ou sans cravates, avec un nœud papillon (ce serait l'équivalent de collants chez une femme politique), on s'en bat les reins Tintin (Rintintin, c'est bon ? Vous l'avez ?) Je donne des exemples d'apparence peut-être bidon, mais tout ça pour dire que quand même, les mecs on les laisse vachement plus tranquille que les femmes sur pas mal de points. Bref. Non, cette lutte ne m'appartient pas. Elle n'est pas la mienne. Par contre, quand j'ai une copine qui me parle d'une situation qu'elle a vécu et qui est du sexisme, je vais tout faire pour l'aider. Pas en me levant et pointant le vil personnage, mais en lui parlant d'associations, d'autres personnes qui pourront la soutenir dessus pour qu'elle puisse s'en sortir. Donc non, ce n'est pas mon combat. Mais quand même, quand je vois un truc dérangeant, je vais le dire. Et si ma copine me dit qu'elle en a marre, je vais l'écouter, et la conseiller. Mais je me permettrai pas de faire plus parce que, du moins à l'heure actuelle, ce n'est pas à moi de me faire entendre, mais à elle, qu'elle ait les ovaires assez solides pour faire entendre sa voix. Je serai toujours à côté pour la soutenir. Voilà comment je vois le féminisme. Me suis un peu emballé ^^" Mais ça peut être intéressant de poser les choses et chaque personne explique ce qu'est le féminisme, de son point de vue personnel. Après ces quelques facéties, voici une relaxation neuronale Si "Monade" était un livre, je pourrais dire "je lis Monade" #Wriggles
Ewi Il y a 3 mois

Pour ma part, je ne suis pas dominant du tout. Genre, je transpire le dominé... L'autre jour, j'ai vu un moustique se poser sur ma jambe.... Je lui ai demandé de se dépêcher de siroter mon sang pour que je puisse bouger.... Je ne tue pas les insectes... Les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi.... Du coup j'ai une trentaine (réellement) de boutons sur mes avant bras et mes jambes, chacun... Ils ont dû se passer le mot.

Quoi qu'il en soit, si on regarde sur les quelques siècles précédent, on ne va pas se mentir, l'homme a chopé deux ou trois privilèges de plus que la femme. A part Nefertiti, Cléopatre et les autres, si on compte toutes les femmes qui ont été au pouvoir, je suis prêt à parier qu'elles ne représentent pas 1% des personnes qui ont été au pouvoir sur ces 5.000 dernières années.

Donc, l'homme domine. Et l'homme a des privilèges. Je suis d'accord avec toi, l'objectif n'est pas de diminuer les privilèges des uns, mais de rehausser ceux des autres pour qu'on soit assis sur le même tabouret. Mais, l'homme a quand même des privilèges. On ne peut pas se mentir là-dessus, si un mec se retourne dans la rue en interpellant une demoiselle parce que son popotin fait dresser le zgueg du mec, le mec va passer pour un homme devant pas mal de mondes. Dans le sens contraire, si une fille fait la réflexion, elle va être insultée, traitée de salo*e, de pu*e ou autre...

Du coup, je reviens sur un débat qui a eu lieu en rebondissant sur une vidéo que j'ai posté. Les femmes (en général, pas toutes) sont oppressées et victimisées quotidiennement. Les hommes (en général, pas tous) trouvent normales des choses mais que dans leur sens et pas dans l'autre (exemple: s'habiller comme on veut. Des mecs se mettent torses nus dans la rue, ça veut pas dire qu'il veulent bouïave à chaque coin de rue... Aucune femme ne se mettra torse nue parce que... parce que c'est pas bien =X (je ne connais pas la raison, mais probablement qu'elles se feront harceler si elles commençaient à le faire naturellement dans la rue).

Au parlement, que ce soit aujourd'hui ou il y a dix ans, quand une femme vient habillée avec une robe ou pire, avec un décolleté, on s'en bat les rouflaquettes de ce qu'elles racontent, dans la presse on parlera de leur robe ou leur décolleté... Par contre, les hommes politiques, qu'ils viennent avec ou sans cravates, avec un nœud papillon (ce serait l'équivalent de collants chez une femme politique), on s'en bat les reins Tintin (Rintintin, c'est bon ? Vous l'avez ?)

Je donne des exemples d'apparence peut-être bidon, mais tout ça pour dire que quand même, les mecs on les laisse vachement plus tranquille que les femmes sur pas mal de points.

Bref. Non, cette lutte ne m'appartient pas. Elle n'est pas la mienne. Par contre, quand j'ai une copine qui me parle d'une situation qu'elle a vécu et qui est du sexisme, je vais tout faire pour l'aider. Pas en me levant et pointant le vil personnage, mais en lui parlant d'associations, d'autres personnes qui pourront la soutenir dessus pour qu'elle puisse s'en sortir.

Donc non, ce n'est pas mon combat. Mais quand même, quand je vois un truc dérangeant, je vais le dire. Et si ma copine me dit qu'elle en a marre, je vais l'écouter, et la conseiller. Mais je me permettrai pas de faire plus parce que, du moins à l'heure actuelle, ce n'est pas à moi de me faire entendre, mais à elle, qu'elle ait les ovaires assez solides pour faire entendre sa voix. Je serai toujours à côté pour la soutenir.


Voilà comment je vois le féminisme. Me suis un peu emballé "

Mais ça peut être intéressant de poser les choses et chaque personne explique ce qu'est le féminisme, de son point de vue personnel.

Après ces quelques facéties, voici une relaxation neuronale

Si "Monade" était un livre, je pourrais dire "je lis Monade"
#Wriggles

[quote="Ewi"]Pour ma part, je ne suis pas dominant du tout. Genre, je transpire le dominé... L'autre jour, j'ai vu un moustique se poser sur ma jambe.... Je lui ai demandé de se dépêcher de siroter mon sang pour que je puisse bouger.... Je ne tue pas les insectes... Les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi.... Du coup j'ai une trentaine (réellement) de boutons sur mes avant bras et mes jambes, chacun... Ils ont dû se passer le mot. [/quote] Il va peut être être temps de se faire dépister pour toutes les MST existantes.
flush Il y a 3 mois

Pour ma part, je ne suis pas dominant du tout. Genre, je transpire le dominé... L'autre jour, j'ai vu un moustique se poser sur ma jambe.... Je lui ai demandé de se dépêcher de siroter mon sang pour que je puisse bouger.... Je ne tue pas les insectes... Les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi.... Du coup j'ai une trentaine (réellement) de boutons sur mes avant bras et mes jambes, chacun... Ils ont dû se passer le mot.



Il va peut être être temps de se faire dépister pour toutes les MST existantes.

[quote="Ewi"] Mais ça peut être intéressant de poser les choses et chaque personne explique ce qu'est le féminisme, de son point de vue personnel. s[/quote] On fait que ça de l expliquer mais ça va pas.
flush Il y a 3 mois


Mais ça peut être intéressant de poser les choses et chaque personne explique ce qu'est le féminisme, de son point de vue personnel.

s


On fait que ça de l expliquer mais ça va pas.

D'ac. En quoi ça ne va pas. C'est quoi, par exemple, ta définition du féminisme ?
Ewi Il y a 3 mois

D'ac. En quoi ça ne va pas. C'est quoi, par exemple, ta définition du féminisme ?

Féminisme : mouvement qui ne voit pas l'homme comme un ennemi. Capable de construire et non détruire. Mouvement qui a pour but de rendre la société égalitaire sans faire abstraction des différences fondamentales entre les 2 sexes.
flush Il y a 3 mois

Féminisme : mouvement qui ne voit pas l'homme comme un ennemi. Capable de construire et non détruire. Mouvement qui a pour but de rendre la société égalitaire sans faire abstraction des différences fondamentales entre les 2 sexes.

C'est quoi ces différences fondamentales entre les deux sexes ?
melie Il y a 3 mois

C'est quoi ces différences fondamentales entre les deux sexes ?

D'ac Et dans cette idée du féminisme, ce serait quoi ton avis sur la place de l'homme ? Est-ce que ça doit plus être à la femme d'exprimer les pensées du féminisme, est-ce que ça doit plus être la femme qui défende ses droits ? Ou bien l'homme peut le faire tout autant ? Et pourquoi ? Je demande ça car j'ai l'impression que c'est en partie sur ça qu'il y a des idées qui divergent. Et Divergent, c'est énorme ! #Desproges EDIT: @melie les différences fondamentales entre les deux sexes, pour ma part, c'est leur entre jambe, il n'y a pas la même chose qui est cachée. A part cela, à part les différences biologiques, les différences vont se faire par rapport à l'Histoire avec un grand "i", mais elles ont surtout été créées avec le temps, avec des pensées, des idées, des clichés, tout ça tout ça. Ce que je dis c'est mon avis, je ne sais pas si c'est la réalité, mais c'est le ressenti que j'ai
Ewi Il y a 3 mois

D'ac

Et dans cette idée du féminisme, ce serait quoi ton avis sur la place de l'homme ?

Est-ce que ça doit plus être à la femme d'exprimer les pensées du féminisme, est-ce que ça doit plus être la femme qui défende ses droits ? Ou bien l'homme peut le faire tout autant ?

Et pourquoi ?

Je demande ça car j'ai l'impression que c'est en partie sur ça qu'il y a des idées qui divergent. Et Divergent, c'est énorme !

#Desproges


EDIT:

melie les différences fondamentales entre les deux sexes, pour ma part, c'est leur entre jambe, il n'y a pas la même chose qui est cachée. A part cela, à part les différences biologiques, les différences vont se faire par rapport à l'Histoire avec un grand "i", mais elles ont surtout été créées avec le temps, avec des pensées, des idées, des clichés, tout ça tout ça. Ce que je dis c'est mon avis, je ne sais pas si c'est la réalité, mais c'est le ressenti que j'ai