Aujourd'hui sur Couleur 3 (radio publique suisse), c'est journée spéciale IST \o/ Parce que le saykse saycool, éviter les saletés say mieux ! Tout le programme de la journée et les rediffs ici : http://www.rts.ch/couleur3/9309382-un-jour-pour-parler-ist.html (j'ai écouté l'interview de la sexologue dans l'émission du matin (Réveil à 3) c'était cool :) )
Isa Il y a 3 ans

Aujourd'hui sur Couleur 3 (radio publique suisse), c'est journée spéciale IST \o/

Parce que le saykse saycool, éviter les saletés say mieux !

Tout le programme de la journée et les rediffs ici : http://www.rts.ch/couleur3/9309382-un-jour-pour-parler-ist.html
(j'ai écouté l'interview de la sexologue dans l'émission du matin (Réveil à 3) c'était cool )

@Madre : Pour toutes questions, je te renvois à mon premier lien, vers le site de MadmoiZelle.com qui ne manque pas d'articles récents et de qualité sur la sexualité. Tu peux aussi lire le tome 1 et 2 du "sexe de la vraie vie" de Cy ( le dernier vient de sortir en librairie) Sinon, je vois que Suzie maîtrise le sujet donc fait lui confiance les yeux fermés ou presque :) PS : Et je suis Un Béluga en voie de disparition :( https://www.20minutes.fr/planete/1917355-20160902-canada-beluga-officiellement-voie-disparition une sorte de cachalot en effet.
Yoaala Il y a 3 ans

@Madre : Pour toutes questions, je te renvois à mon premier lien, vers le site de MadmoiZelle.com qui ne manque pas d'articles récents et de qualité sur la sexualité.

Tu peux aussi lire le tome 1 et 2 du "sexe de la vraie vie" de Cy ( le dernier vient de sortir en librairie)

Sinon, je vois que Suzie maîtrise le sujet donc fait lui confiance les yeux fermés ou presque

PS : Et je suis Un Béluga en voie de disparition https://www.20minutes.fr/planete/1917355-20160902-canada-beluga-officiellement-voie-disparition une sorte de cachalot en effet.

[quote="Yoaala"]Sinon, je vois que Suzie maîtrise le sujet donc fait lui confiance les yeux fermés ou presque :)[/quote] J'irais pas jusqu'à dire que je maîtrise, mais ce sont des sujets auxquels je suis sensibles :)
Theo Putnam Il y a 3 ans

Sinon, je vois que Suzie maîtrise le sujet donc fait lui confiance les yeux fermés ou presque
J'irais pas jusqu'à dire que je maîtrise, mais ce sont des sujets auxquels je suis sensibles

[quote="La madre"]Si je l’écoute trop elle va me faire ligaturer les trompes et après Damien Saez ne voudra plus de moi comme mariée. Mais apparemment on peut trouver quelques terrains d’entente car elle est « sensible[b]s[/b] ». Et il me semble qu’elle sait où je peux me fournir une ceinture avec un faux sexe d’homme pour que je puisse bien expliquer la sodomination pour la fameuse vidéo.[/quote] On parle toujours de moi là.
flush Il y a 3 ans

Si je l’écoute trop elle va me faire ligaturer les trompes et après Damien Saez ne voudra plus de moi comme mariée. Mais apparemment on peut trouver quelques terrains d’entente car elle est « sensibles ». Et il me semble qu’elle sait où je peux me fournir une ceinture avec un faux sexe d’homme pour que je puisse bien expliquer la sodomination pour la fameuse vidéo.
@La madre


On parle toujours de moi là.

[quote="La madre "]Et il me semble qu’elle sait où je peux me fournir une ceinture avec un faux sexe d’homme[/quote] la tristesse de cette phrase.
Theo Putnam Il y a 3 ans

Et il me semble qu’elle sait où je peux me fournir une ceinture avec un faux sexe d’homme
@La madre
la tristesse de cette phrase.

J'ai vu que ça parlait désir et domination ici alors je vous partage cette émission : https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-19-janvier-2018 [i]Peut-on désirer sans dominer, c’est la question que nous posons ce matin avec le mensuel Philosophie Magazine. Après le séisme de l’affaire Weinstein révélés par le New York Times le 5 octobre 2017 puis 5 jours plus tard dans le New Yorker… Et ses répliques hors norme via les mouvements Balance ton porc et Me too, qui ont brisé la loi du silence sur les violences et le harcèlement sexuel… Une affaire exceptionnelle qui a eu des répercussions sans précédent dans l’histoire récente… Il y aura un avant et un après concernant la libération de la parole des femmes… L’occasion de s’interroger sur les rapports de séduction entre les hommes et les femmes, sur le désir… Peut-on évacuer la part mystérieuse et sombre du désir qui rime parfois avec domination ? Où naît et meurt le désir et où commence la prise de pouvoir et la domination entre deux êtres ?[/i]
melie Il y a 3 ans

J'ai vu que ça parlait désir et domination ici alors je vous partage cette émission : https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-19-janvier-2018

Peut-on désirer sans dominer, c’est la question que nous posons ce matin avec le mensuel Philosophie Magazine. Après le séisme de l’affaire Weinstein révélés par le New York Times le 5 octobre 2017 puis 5 jours plus tard dans le New Yorker… Et ses répliques hors norme via les mouvements Balance ton porc et Me too, qui ont brisé la loi du silence sur les violences et le harcèlement sexuel… Une affaire exceptionnelle qui a eu des répercussions sans précédent dans l’histoire récente… Il y aura un avant et un après concernant la libération de la parole des femmes… L’occasion de s’interroger sur les rapports de séduction entre les hommes et les femmes, sur le désir… Peut-on évacuer la part mystérieuse et sombre du désir qui rime parfois avec domination ? Où naît et meurt le désir et où commence la prise de pouvoir et la domination entre deux êtres ?

Merci @melie pour le partage :) "Il ne faut pas rentrer dans la dérive en disant que tous les hommes sont des prédateurs ou des porcs" C’est sûr, tout comme on disait que les femmes violées sont coupables, par exemple, sans trop prendre le temps de les écouter. "Il y a aussi beaucoup d’hommes qui se font harceler, non pas, parce que c’est majoritairement marginale, par des femmes, mais par des hommes…." Oui, mais 95% des femmes se font et/ou se sont faites harceler. Et puis, c’est triste, ça veut dire que le mec qui se fait harceler sexuellement par une femme, parce que c’est vraiment très très minime, lui n’a pas le droit d’être reconnu parce que son cas est très très rare ? … Il y a un truc qui me chiffonne ^^’ "Ca requestionne la question du genre, de nos rôles, du pouvoir parce qu’il me semble que c’est avant tout un débat sur le pouvoir, tenu majoritairement par les hommes." ..Et ça c’est dommage. C’est cool qu’on reconnaisse l’importance du genre et de la sexualité, tout ça, mais ce serait pas mal de ne pas rentrer dans la stigmatisation. Au-delà de tout ça, c’est aussi dû à une norme sexuelle qui est mise en place depuis des siècles et qu’on égratigne petit à petit. Quand bien même il s’agirait avant tout de domination (là je parle techniquement dans le milieu sexuel), il ne faut pas oublier que les mœurs font que si tu parles de BDSM tu vas passer pour quelqu’un de bizarre (encore aujourd’hui, alors je ne vous raconte à l’époque de nos parents et encore moins de nos grands parents). Donc ce n’est pas uniquement une question sur le pouvoir, mais sur la liberté sexuelle, tout simplement. Je n'ai pas tout écouté, m'en excuse, je suis d'accord sur certaines choses, mais parfois, j'ai l'impression qu'ils passent à côté du réel problème. Mais ils sont experts dans leur profession, alors je ne vais pas me lancer dans une Vandetta. C'était juste pour dire qu'ils passent à côté d'un truc et ça me déçoit -_-'
Ewi Il y a 3 ans

Merci melie pour le partage

"Il ne faut pas rentrer dans la dérive en disant que tous les hommes sont des prédateurs ou des porcs"

C’est sûr, tout comme on disait que les femmes violées sont coupables, par exemple, sans trop prendre le temps de les écouter.

"Il y a aussi beaucoup d’hommes qui se font harceler, non pas, parce que c’est majoritairement marginale, par des femmes, mais par des hommes…."

Oui, mais 95% des femmes se font et/ou se sont faites harceler. Et puis, c’est triste, ça veut dire que le mec qui se fait harceler sexuellement par une femme, parce que c’est vraiment très très minime, lui n’a pas le droit d’être reconnu parce que son cas est très très rare ? … Il y a un truc qui me chiffonne

"Ca requestionne la question du genre, de nos rôles, du pouvoir parce qu’il me semble que c’est avant tout un débat sur le pouvoir, tenu majoritairement par les hommes."

..Et ça c’est dommage. C’est cool qu’on reconnaisse l’importance du genre et de la sexualité, tout ça, mais ce serait pas mal de ne pas rentrer dans la stigmatisation. Au-delà de tout ça, c’est aussi dû à une norme sexuelle qui est mise en place depuis des siècles et qu’on égratigne petit à petit. Quand bien même il s’agirait avant tout de domination (là je parle techniquement dans le milieu sexuel), il ne faut pas oublier que les mœurs font que si tu parles de BDSM tu vas passer pour quelqu’un de bizarre (encore aujourd’hui, alors je ne vous raconte à l’époque de nos parents et encore moins de nos grands parents). Donc ce n’est pas uniquement une question sur le pouvoir, mais sur la liberté sexuelle, tout simplement.

Je n'ai pas tout écouté, m'en excuse, je suis d'accord sur certaines choses, mais parfois, j'ai l'impression qu'ils passent à côté du réel problème. Mais ils sont experts dans leur profession, alors je ne vais pas me lancer dans une Vandetta. C'était juste pour dire qu'ils passent à côté d'un truc et ça me déçoit '

L'amour ne se rencontre pas, il se vie au jour le jour. Ce n'est qu'un concept, et c'est toi qui décide d'aimer ou non. Sinon encore sur Mad ==> http://www.madmoizelle.com/relation-libre-polyamour-questions-884989 "Quelle est la différence entre couple ouvert, relation libre, polyamour, polygamie ? Comment peut-on ne pas ressentir de jalousie quand notre moitié va voir ailleurs ? Est-ce qu'on peut s'aimer à plus de deux ? Voici les réponses à vos questions !"
Yoaala Il y a 3 ans

L'amour ne se rencontre pas, il se vie au jour le jour. Ce n'est qu'un concept, et c'est toi qui décide d'aimer ou non.

Sinon encore sur Mad ==> http://www.madmoizelle.com/relation-libre-polyamour-questions-884989

"Quelle est la différence entre couple ouvert, relation libre, polyamour, polygamie ? Comment peut-on ne pas ressentir de jalousie quand notre moitié va voir ailleurs ? Est-ce qu'on peut s'aimer à plus de deux ? Voici les réponses à vos questions !"

Tiens on est pas obligé de parler que de la prostitution, ce serait dommage... Tiens voilà un podcast que Damien pourrait écouter afin de revoir les paroles de sa chanson "Sexe" peut-être :) https://www.arteradio.com/son/61659672/sex_and_sounds_ndeg18_aouch Quel est le son qu'on voudrait ne JAMAIS entendre au lit ? Aïe. Aow. Aouch. Et pourtant nous l'entendons : beaucoup trop souvent, et pas toujours dans le cadre de jeux spécifiques. Quitte à vivre avec le aouch, nous en avons fait un objet érotique. Au point d'oublier que la douleur, non, vraiment, n'est ni obligatoire, ni le signe d'une sexualité formidable et libérée.
Yoaala Il y a 3 ans

Tiens on est pas obligé de parler que de la prostitution, ce serait dommage... Tiens voilà un podcast que Damien pourrait écouter afin de revoir les paroles de sa chanson "Sexe" peut-être

https://www.arteradio.com/son/61659672/sex_and_sounds_ndeg18_aouch

Quel est le son qu'on voudrait ne JAMAIS entendre au lit ? Aïe. Aow. Aouch. Et pourtant nous l'entendons : beaucoup trop souvent, et pas toujours dans le cadre de jeux spécifiques. Quitte à vivre avec le aouch, nous en avons fait un objet érotique. Au point d'oublier que la douleur, non, vraiment, n'est ni obligatoire, ni le signe d'une sexualité formidable et libérée.

Je n'ai pas vu cette série, mais si quelqu'un l'a vu, j'aimerais bien votre avis :) https://biiinge.konbini.com/series/jai-2-amours-polyamour-sexualites/
Ewi Il y a 3 ans

Je n'ai pas vu cette série, mais si quelqu'un l'a vu, j'aimerais bien votre avis

https://biiinge.konbini.com/series/jai-2-amours-polyamour-sexualites/

[quote="Ewi"]Je n'ai pas vu cette série, mais si quelqu'un l'a vu, j'aimerais bien votre avis :) https://biiinge.konbini.com/series/jai-2-amours-polyamour-sexualites/[/quote]T’as décidé de tuer @musashi ? Article intéressant, qui me donnerait presque envie de regarder à nouveau une série. A creuser...
AnonymeIl y a 3 ans

Je n'ai pas vu cette série, mais si quelqu'un l'a vu, j'aimerais bien votre avis

https://biiinge.konbini.com/series/jai-2-amours-polyamour-sexualites/
T’as décidé de tuer musashi ?


Article intéressant, qui me donnerait presque envie de regarder à nouveau une série. A creuser...

[quote="Ewi"]Je n'ai pas vu cette série, mais si quelqu'un l'a vu, j'aimerais bien votre avis :) https://biiinge.konbini.com/series/jai-2-amours-polyamour-sexualites/[/quote] Ouais j'ai regardé cette série ça va, ça se laisse regarder avec un petit message de tolérance en plus. Sinon, c'est assez classique comme histoire, il y en a 1 qui aime 2 personnes, là il s'agit d'un homme qui vit avec un autre homme et qui retrouve son amour de jeunesse qui est une femme. Du coup comme il ne résiste pas, il entame une relation avec elle (c'est ça l'ouverture d'esprit homosexualité, bisexualité) pour le reste c'est comme d'hab... Dans l'histoire il y a celui qui trompe, celui qui est cocu (là c'est un homme) et la maîtresse qui est une femme. Au passage celui qui trompe fait un enfant à sa maîtresse. Mais rassurez-vous tout fini bien (je dirais surtout pour celui qui trompe) car comme c'est un gars gentil et pas malsain, au final ils vont tous s'apprécier et "pompon" ils seront d'accord pour partager à tour de rôle l'homme parfait ha ha ha.... laisse-moi rire Bref, une histoire pleine de bons sentiments mais qui a mon sens est absolument utopiste. Non pas parce-qu'il s'agit de bisexualité, mais avec ce qu'implique d'aimer, je ne conçois pas que ça rime avec partage.
bibounie Il y a 3 ans

Je n'ai pas vu cette série, mais si quelqu'un l'a vu, j'aimerais bien votre avis

https://biiinge.konbini.com/series/jai-2-amours-polyamour-sexualites/


Ouais j'ai regardé cette série ça va, ça se laisse regarder avec un petit message de tolérance en plus.

Sinon, c'est assez classique comme histoire, il y en a 1 qui aime 2 personnes, là il s'agit d'un homme qui vit avec un autre homme et qui retrouve son amour de jeunesse qui est une femme. Du coup comme il ne résiste pas, il entame une relation avec elle (c'est ça l'ouverture d'esprit homosexualité, bisexualité) pour le reste c'est comme d'hab...
Dans l'histoire il y a celui qui trompe, celui qui est cocu (là c'est un homme) et la maîtresse qui est une femme. Au passage celui qui trompe fait un enfant à sa maîtresse.
Mais rassurez-vous tout fini bien (je dirais surtout pour celui qui trompe) car comme c'est un gars gentil et pas malsain, au final ils vont tous s'apprécier et "pompon" ils seront d'accord pour partager à tour de rôle l'homme parfait
ha ha ha.... laisse-moi rire

Bref, une histoire pleine de bons sentiments mais qui a mon sens est absolument utopiste. Non pas parce-qu'il s'agit de bisexualité, mais avec ce qu'implique d'aimer, je ne conçois pas que ça rime avec partage.

Hmm, lu comme ça, ils ne semblent pas avoir compris le principe d'être polyamoureux =/ A partir du moment ou chacun dans le couple est polyamoureux, il y a beaucoup plus de liberté, d'acceptation. Quant à la tromperie, elle réside avant tout dans le mensonge et la recherche de cacher la vérité. Alors que la communication, dans un couple ouvert et polyamoureux, permet de voir les choses autrement, et l'acceptation y est bien différente. J'avoue, ils ont probablement raté un petit message qui était assez important, et l'ont remplacé par une vision qui manque d'ouverture et de compréhension. Enfin, en lisant ce résumé =X
Ewi Il y a 3 ans

Hmm, lu comme ça, ils ne semblent pas avoir compris le principe d'être polyamoureux =/
A partir du moment ou chacun dans le couple est polyamoureux, il y a beaucoup plus de liberté, d'acceptation. Quant à la tromperie, elle réside avant tout dans le mensonge et la recherche de cacher la vérité.

Alors que la communication, dans un couple ouvert et polyamoureux, permet de voir les choses autrement, et l'acceptation y est bien différente.

J'avoue, ils ont probablement raté un petit message qui était assez important, et l'ont remplacé par une vision qui manque d'ouverture et de compréhension. Enfin, en lisant ce résumé =X

Non mais dans cette série il y en a juste 1 qui est polyamoureux, et oui il le cache à ses autres amoureux pour ne pas faire les faire souffrir dit-il :) mais bon je t'avoue que comme moi-même je ne suis pas adepte du polyamour, j'ai résumé à ma façon :D
bibounie Il y a 3 ans

Non mais dans cette série il y en a juste 1 qui est polyamoureux, et oui il le cache à ses autres amoureux pour ne pas faire les faire souffrir dit-il
mais bon je t'avoue que comme moi-même je ne suis pas adepte du polyamour, j'ai résumé à ma façon

J'ai quelques ami.e.s polyamoureu.ses.x, ça n'a pas l'air facile à gérer cette histoire. Un me disait que malgré l'acceptation et le consentement mutuel (vu que lui aussi a toujours été dans ce style de vie, il y a toujours une petite part de possessivité qui pique.
Theo Putnam Il y a 3 ans

J'ai quelques ami.e.s polyamoureu.ses.x, ça n'a pas l'air facile à gérer cette histoire. Un me disait que malgré l'acceptation et le consentement mutuel (vu que lui aussi a toujours été dans ce style de vie, il y a toujours une petite part de possessivité qui pique.

Oui c'est vrai, ça ne doit pas être simple à gérer cette histoire. Mais pour moi il ne s'agit pas vraiment de possessivité mais de confiance et de soutien. Se laisser aller en toute confiance avec quelqu'un, qui tu le sais est capable d'aimer ailleurs, il faut le pouvoir ! [i]mais là, je parle d'amour et d'engagement et non d'expérience sexuelle[i]
bibounie Il y a 3 ans

Oui c'est vrai, ça ne doit pas être simple à gérer cette histoire.

Mais pour moi il ne s'agit pas vraiment de possessivité mais de confiance et de soutien.
Se laisser aller en toute confiance avec quelqu'un, qui tu le sais est capable d'aimer ailleurs,
il faut le pouvoir !
mais là, je parle d'amour et d'engagement et non d'expérience sexuelle

Pour le coup, je ne fais que rapporter ses propos, lui il le vit comme ça. Après ça peut sans doute se traduire différemment. Mais je sais qu'il a de profonds sentiments pour ses copines, et que c'est mutuel, et qu'elles aiment leurs copain.e.s. A titre personnel c'est inenvisageable, du coup je me contente de croire sur parole ^^'
Theo Putnam Il y a 3 ans

Pour le coup, je ne fais que rapporter ses propos, lui il le vit comme ça. Après ça peut sans doute se traduire différemment. Mais je sais qu'il a de profonds sentiments pour ses copines, et que c'est mutuel, et qu'elles aiment leurs copain.e.s.
A titre personnel c'est inenvisageable, du coup je me contente de croire sur parole '

Après, il y a une différence entre l'amour et la sexualité, donc je fais une petite digression. Je me permets d'exprimer mon cas perso, libre à vous de le lire ^^ Pour ma part, je suis amoureux de personnes avec qui je ne souhaite pas de rapport sexuelle et avec qui je vis des échanges intenses et tout à fait suffisant pour moi. Mais je ne souhaite effectivement pas de rapport sexuels avec ces personnes. Par contre, je peux ressentir un besoin charnel à assouvir. Et ce besoin, je ne le vis pas forcément avec ses personnes là. Ca ne m'arrive jamais d'ailleurs. Je l'assouvis à ma manière. Avant,, en Bretagne, c'était avec des partenaires que je voyais de temps en temps, rencontrés durant des soirées, et je savais où les retrouver. Ici à Paris, je n'ai pas eu la chance de faire de soirée, donc pour le moment, ça change tous les mois. Là, ça fait quelques mois, je ne vais pas rentrer dans les détails ^^, quoi qu'il en soit, c'est ma façon à moi de trouver mon épanouissement personnelle. Et si un jour, je finis par être avec une seule et unique personne pour le reste de ma vie, j'espère que cette personne aime le changement xD Du coup, pour ma part, c'est assez simple de switcher,
Ewi Il y a 3 ans

Après, il y a une différence entre l'amour et la sexualité, donc je fais une petite digression. Je me permets d'exprimer mon cas perso, libre à vous de le lire

Pour ma part, je suis amoureux de personnes avec qui je ne souhaite pas de rapport sexuelle et avec qui je vis des échanges intenses et tout à fait suffisant pour moi. Mais je ne souhaite effectivement pas de rapport sexuels avec ces personnes.
Par contre, je peux ressentir un besoin charnel à assouvir. Et ce besoin, je ne le vis pas forcément avec ses personnes là. Ca ne m'arrive jamais d'ailleurs. Je l'assouvis à ma manière. Avant,, en Bretagne, c'était avec des partenaires que je voyais de temps en temps, rencontrés durant des soirées, et je savais où les retrouver.
Ici à Paris, je n'ai pas eu la chance de faire de soirée, donc pour le moment, ça change tous les mois. Là, ça fait quelques mois, je ne vais pas rentrer dans les détails , quoi qu'il en soit, c'est ma façon à moi de trouver mon épanouissement personnelle. Et si un jour, je finis par être avec une seule et unique personne pour le reste de ma vie, j'espère que cette personne aime le changement xD

Du coup, pour ma part, c'est assez simple de switcher,

[quote="Ewi"]EDIT: je préviens, avant qu'on me fasse la remarque, mes questions n'ont rien à voir avec du "Not All Men" Ca parle d'hommes et de femmes qui sont similaires, dans un monde dans lequel le sexisme est dominant https://blogs.mediapart.fr/ellesaimentca/blog/210418/usul-mon-violeur-avait-le-meme-discours-que-toi-0 J'aurais besoin de vos yeux =/ En lisant ce texte, j'ai l'impression, soit de passer à côté d'un truc dont je n'ai pas une conscience totale, soit que ces personnes passent à côté d'un truc dont elles n'ont pas une conscience totale, Ces personnes parlent de l'homme comme un être prédateur qui ne pensera forcément qu'avec son plaisir et son désir ? Sans prendre en compte celui de la femme ? Et la femme comme d'un être abruti par la société qui ne peut pas apprécier par choix le plaisir de sexe, voire de dominer une autre personne ? C'est sur ça que j'ai du mal, je connais des hommes aimer être dominées et des femmes aimer dominer. Et à cause de ce petit détail, je trouve leur propos incomplets, voire un chouïa radicaux, et donc s'éloignant légèrement de la réalité. Si je suis avec une fille qui veut me donner un coup de cravache, qui suis-je pour refuser ? Je veux dire, à partir du moment où le plaisir est mutuel. Après, je suis conscient qu'il y a une grosse question de sexisme, car il est évident des personnes abusent de leur naturel dominant pour inciter la personne à dire oui, voire penser que la personne le veut vraiment. Bref, je digresse, pardon ^^' https://www.capital.fr/polemik/egalite-femmes-hommes-faut-il-feminiser-notre-constitution-1283818 Qu'en pensez-vous ?[/quote] je n'ai jamais compris pourquoi les gens parler toujours de dominé/dominant dans la sexualité. Je ne comprends pas :). Toujours ce putain de rapport de force! J'ai survolé l'article et il m'exaspère. Bref à un moment donné faut prendre ses responsabilités, d'un côté comme de l'autre! Et oui ewi tu as raison en disant "Ces personnes parlent de l'homme comme d'un être prédateur qui ne pensera forcément qu'avec son plaisir et son désir ? Sans prendre en compte celui de la femme ? Et de la femme comme d'un être abruti par la société qui ne peut pas apprécier par choix les plaisirs du sexe,", vraiment cet article est tellement manichéen! y en a tant que ça des hommes comme ça? J'ai dû mal à le croire :). Les hommes mettent un point d'honneur à faire plaisir aux femmes non? ne serait-ce que pour leur attrait pour la performance :). Et des femmes abrutis y en a tant que ça? Non j'ai dû mal à le croire :). STOP avec ces conneries! Par contre sur le fait de savoir qui domine l'autre, je ne te rejoins pas, j'ai envie de dire, on s'en fout de savoir qui domine l'autre, ON S'EN FOUT! Ne confondons pas sexualité et sexisme, même racine mais ça n'a rien à voir! Peut-être que trop de gens se laisse polluer par ces conneries stéréotypés jusque sous leurs draps. bref digression lol
suffragettes AB Il y a 3 ans

EDIT: je préviens, avant qu'on me fasse la remarque, mes questions n'ont rien à voir avec du "Not All Men"
Ca parle d'hommes et de femmes qui sont similaires, dans un monde dans lequel le sexisme est dominant


https://blogs.mediapart.fr/ellesaimentca/blog/210418/usul-mon-violeur-avait-le-meme-discours-que-toi-0

J'aurais besoin de vos yeux =/
En lisant ce texte, j'ai l'impression, soit de passer à côté d'un truc dont je n'ai pas une conscience totale, soit que ces personnes passent à côté d'un truc dont elles n'ont pas une conscience totale,

Ces personnes parlent de l'homme comme un être prédateur qui ne pensera forcément qu'avec son plaisir et son désir ? Sans prendre en compte celui de la femme ?

Et la femme comme d'un être abruti par la société qui ne peut pas apprécier par choix le plaisir de sexe, voire de dominer une autre personne ?

C'est sur ça que j'ai du mal, je connais des hommes aimer être dominées et des femmes aimer dominer.

Et à cause de ce petit détail, je trouve leur propos incomplets, voire un chouïa radicaux, et donc s'éloignant légèrement de la réalité.

Si je suis avec une fille qui veut me donner un coup de cravache, qui suis-je pour refuser ? Je veux dire, à partir du moment où le plaisir est mutuel.

Après, je suis conscient qu'il y a une grosse question de sexisme, car il est évident des personnes abusent de leur naturel dominant pour inciter la personne à dire oui, voire penser que la personne le veut vraiment.

Bref, je digresse, pardon '


https://www.capital.fr/polemik/egalite-femmes-hommes-faut-il-feminiser-notre-constitution-1283818

Qu'en pensez-vous ?


je n'ai jamais compris pourquoi les gens parler toujours de dominé/dominant dans la sexualité. Je ne comprends pas . Toujours ce putain de rapport de force! J'ai survolé l'article et il m'exaspère.
Bref à un moment donné faut prendre ses responsabilités, d'un côté comme de l'autre!
Et oui ewi tu as raison en disant
"Ces personnes parlent de l'homme comme d'un être prédateur qui ne pensera forcément qu'avec son plaisir et son désir ? Sans prendre en compte celui de la femme ? Et de la femme comme d'un être abruti par la société qui ne peut pas apprécier par choix les plaisirs du sexe,", vraiment cet article est tellement manichéen!
y en a tant que ça des hommes comme ça? J'ai dû mal à le croire . Les hommes mettent un point d'honneur à faire plaisir aux femmes non? ne serait-ce que pour leur attrait pour la performance . Et des femmes abrutis y en a tant que ça? Non j'ai dû mal à le croire . STOP avec ces conneries!

Par contre sur le fait de savoir qui domine l'autre, je ne te rejoins pas, j'ai envie de dire, on s'en fout de savoir qui domine l'autre, ON S'EN FOUT!

Ne confondons pas sexualité et sexisme, même racine mais ça n'a rien à voir!

Peut-être que trop de gens se laisse polluer par ces conneries stéréotypés jusque sous leurs draps.

bref digression lol

je pense que madame à un gros problème avec le sexe, tout simplement
clem15700 Il y a 3 ans

je pense que madame à un gros problème avec le sexe, tout simplement

[quote="clem15700"]je pense que madame à un gros problème avec le sexe, tout simplement[/quote] Merci pour cette fine analyse très argumentée et développée, qui va certainement très bien faire avancer le débat.
Bisounour Il y a 3 ans

je pense que madame à un gros problème avec le sexe, tout simplement

Merci pour cette fine analyse très argumentée et développée, qui va certainement très bien faire avancer le débat.

[quote="Bisounour"][quote="clem15700"]je pense que madame à un gros problème avec le sexe, tout simplement[/quote] Merci pour cette fine analyse très argumentée et développée, qui va certainement très bien faire avancer le débat.[/quote] Idem
AnonymeIl y a 3 ans

je pense que madame à un gros problème avec le sexe, tout simplement

Merci pour cette fine analyse très argumentée et développée, qui va certainement très bien faire avancer le débat.


Idem

[quote="Suzie"][quote="suffragettes AB"]à un moment donné faut prendre ses responsabilités[/quote] Je suis curieuse de savoir où sont tes frontières.[/quote] encore ton art du questionnement socratique :) Mes frontières, comme celles de beaucoup d'entre nous je pense, sont d'ordre spatiales et numériques: une chambre/deux personnes :), de l'intimité propice au développement de toutes les énergies sexuelles libératrices :). Exemple concret: Si quelqu'un ou quelqu'une veut niquer ailleurs que dans une chambre et à plusieurs, grand bien lui en fasse mais qu'il ne se dédouane pas ensuite en disant, "oh j'ai été manipulé"..."oh je suis une victime de l'emprise masculine" etc etc. (je cite cet exemple car c'est un des faits relatés entre autres dans l'article de ewi sur le néo-libéralisme sexuel) Une chambre/deux personnes, la base quoi lol et on évite bien des problèmes. Merde je suis d'un classicisme outrancier et puritain. Beaucoup de gens pensent que jouer des rôles pornographiques c'est s'émanciper sexuellement, ah bon...ben non la pornographie est un métier, baiser à plusieurs et dans tous les endroits et au bout de deux minutes de conversations, requiert des qualifications professionnelles :). Se faire prendre par tous les trous en même temps par plusieurs mecs est un métier, laissons ça aux professionnelles, femme ne vous embarquez pas dans des expériences pour lesquelles vous n'avez pas les qualifications :), être sans frontières et sans limites c'est pas pour la femme lambda lol...Bref si un mec propose à une femme des choses trop illicites, eh bien si elle ne joue pas de rôle pornographique et qu'elle est vraiment à l'écoute de son corps et non pas à l'écoute des shémas stéréotypés de l'idéologie pornograhique alors elle n'aura pas de regret ensuite si elle essaie ou alors tout simplement elle l'enverra balader. Parce-qu'au fond l'idéologie pornographique n'est qu'un avatar de la société de consommation comme je l'ai déjà claironné ailleurs et n'a pas grand chose à voir avec l'improvisation sexuelle ludique entre deux personnes. Mais faut croire que le déterminisme et le conditionnement opérant ont encore de long jours devant eux. [quote="clem15700"]je pense que madame à un gros problème avec le sexe, tout simplement[/quote] pourquoi tu parles de gros sexe bordel? :) ah mince j'avais mal lu lol bon ok je sais je n'ai pas assez visualisé de pornographie dans ma vie, du coup toi qui en consomme quotidiennement comme la plupart de la gente masculine pense que j'ai un gros problème avec le sexe...qui de nous deux a un gros problème avec le sexe? je me le demande :). Oui j'ai un gros problème non pas avec le sexe, mais avec la pornographie :)...je veux dire on a pas besoin d'avoir des représentations et des modèles, si on a envie de faire certaines choses, ça doit venir de soi, pas d'une idéologie pornographique qui téléguiderait nos comportements jusque sous les draps et encore moins d'un mec qui a tellement bouffé de la pornographie qu'il veut faire de sa femme une pute :) ou une extension phallique...à l'image des mecs qui bandent au volant de leurs putains de bagnoles puissantes :) et qui veulent ensuite la faire essayer aux autres dans les tuning libertins. bref lol voilà laissons les gros sexes en dehors de tout ça, euh merde mes gros problèmes avec le sexe en dehors de tout ça merci
suffragettes AB Il y a 3 ans

à un moment donné faut prendre ses responsabilités
Je suis curieuse de savoir où sont tes frontières.
@Suzie


encore ton art du questionnement socratique
Mes frontières, comme celles de beaucoup d'entre nous je pense, sont d'ordre spatiales et numériques: une chambre/deux personnes , de l'intimité propice au développement de toutes les énergies sexuelles libératrices .
Exemple concret: Si quelqu'un ou quelqu'une veut niquer ailleurs que dans une chambre et à plusieurs, grand bien lui en fasse mais qu'il ne se dédouane pas ensuite en disant, "oh j'ai été manipulé"..."oh je suis une victime de l'emprise masculine" etc etc. (je cite cet exemple car c'est un des faits relatés entre autres dans l'article de ewi sur le néo-libéralisme sexuel)
Une chambre/deux personnes, la base quoi lol et on évite bien des problèmes. Merde je suis d'un classicisme outrancier et puritain.
Beaucoup de gens pensent que jouer des rôles pornographiques c'est s'émanciper sexuellement, ah bon...ben non la pornographie est un métier, baiser à plusieurs et dans tous les endroits et au bout de deux minutes de conversations, requiert des qualifications professionnelles . Se faire prendre par tous les trous en même temps par plusieurs mecs est un métier, laissons ça aux professionnelles, femme ne vous embarquez pas dans des expériences pour lesquelles vous n'avez pas les qualifications , être sans frontières et sans limites c'est pas pour la femme lambda lol...Bref si un mec propose à une femme des choses trop illicites, eh bien si elle ne joue pas de rôle pornographique et qu'elle est vraiment à l'écoute de son corps et non pas à l'écoute des shémas stéréotypés de l'idéologie pornograhique alors elle n'aura pas de regret ensuite si elle essaie ou alors tout simplement elle l'enverra balader. Parce-qu'au fond l'idéologie pornographique n'est qu'un avatar de la société de consommation comme je l'ai déjà claironné ailleurs et n'a pas grand chose à voir avec l'improvisation sexuelle ludique entre deux personnes. Mais faut croire que le déterminisme et le conditionnement opérant ont encore de long jours devant eux.

je pense que madame à un gros problème avec le sexe, tout simplement


pourquoi tu parles de gros sexe bordel?
ah mince j'avais mal lu lol
bon ok je sais je n'ai pas assez visualisé de pornographie dans ma vie, du coup toi qui en consomme quotidiennement comme la plupart de la gente masculine pense que j'ai un gros problème avec le sexe...qui de nous deux a un gros problème avec le sexe? je me le demande . Oui j'ai un gros problème non pas avec le sexe, mais avec la pornographie ...je veux dire on a pas besoin d'avoir des représentations et des modèles, si on a envie de faire certaines choses, ça doit venir de soi, pas d'une idéologie pornographique qui téléguiderait nos comportements jusque sous les draps et encore moins d'un mec qui a tellement bouffé de la pornographie qu'il veut faire de sa femme une pute ou une extension phallique...à l'image des mecs qui bandent au volant de leurs putains de bagnoles puissantes et qui veulent ensuite la faire essayer aux autres dans les tuning libertins.
bref lol voilà laissons les gros sexes en dehors de tout ça, euh merde mes gros problèmes avec le sexe en dehors de tout ça
merci



[quote="suffragettes AB"]ben non la pornographie est un métier, baiser à plusieurs et dans tous les endroits et au bout de deux minutes de conversations, requiert des qualifications professionnelles :). Se faire prendre par tous les trous en même temps par plusieurs mecs est un métier, laissons ça aux professionnelles, femme ne vous embarquez pas dans des expériences pour lesquelles vous n'avez pas les qualifications :), être sans frontières et sans limites c'est pas pour la femme lambda lol...[/quote] Ok, j'ajoute ça à mon CV En vrai, je m'en fous, que chacun.e s'épanouisse comme iel veut. Je ne vais pas entraver ou stigmatiser une sexualité, mais je ne pense pas que ça soit bien pertinent de discriminer une sexualité qui n'est pas la tienne :) [quote="suffragettes AB"]Bref si un mec propose à une femme des choses trop illicites, eh bien si elle ne joue pas de rôle pornographique et qu'elle est vraiment à l'écoute de son corps et non pas à l'écoute des shémas stéréotypés de l'idéologie pornograhique alors elle n'aura pas de regret ensuite si elle essaie ou alors tout simplement elle l'enverra balader. Parce-qu'au fond l'idéologie pornographique n'est qu'un avatar de la société de consommation comme je l'ai déjà claironné ailleurs et n'a pas grand chose à voir avec l'improvisation sexuelle ludique entre deux personnes. Mais faut croire que le déterminisme et le conditionnement opérant ont encore de long jours devant eux.[/quote] J'ai l'impression que tu mélanges libre sexualité et consentement en fait. Parce qu'une actrice porno peut être influencée (et donc "consentement non éclairé" selon la loi) et une femme lambda peut prendre plaisir à se mettre en scène et s'hypersexualiser pour son propre plaisir. Et une femme peut aussi se rendre compte a posteriori que son "consentement" n'était qu'une manipulation de l'autre, et je ne vais pas la culpabiliser pour ça. Parce qu'en fait, à mes yeux, la victime n'est jamais coupable.
Theo Putnam Il y a 3 ans

ben non la pornographie est un métier, baiser à plusieurs et dans tous les endroits et au bout de deux minutes de conversations, requiert des qualifications professionnelles . Se faire prendre par tous les trous en même temps par plusieurs mecs est un métier, laissons ça aux professionnelles, femme ne vous embarquez pas dans des expériences pour lesquelles vous n'avez pas les qualifications , être sans frontières et sans limites c'est pas pour la femme lambda lol...
Ok, j'ajoute ça à mon CV
En vrai, je m'en fous, que chacun.e s'épanouisse comme iel veut. Je ne vais pas entraver ou stigmatiser une sexualité, mais je ne pense pas que ça soit bien pertinent de discriminer une sexualité qui n'est pas la tienne
Bref si un mec propose à une femme des choses trop illicites, eh bien si elle ne joue pas de rôle pornographique et qu'elle est vraiment à l'écoute de son corps et non pas à l'écoute des shémas stéréotypés de l'idéologie pornograhique alors elle n'aura pas de regret ensuite si elle essaie ou alors tout simplement elle l'enverra balader. Parce-qu'au fond l'idéologie pornographique n'est qu'un avatar de la société de consommation comme je l'ai déjà claironné ailleurs et n'a pas grand chose à voir avec l'improvisation sexuelle ludique entre deux personnes. Mais faut croire que le déterminisme et le conditionnement opérant ont encore de long jours devant eux.
J'ai l'impression que tu mélanges libre sexualité et consentement en fait. Parce qu'une actrice porno peut être influencée (et donc "consentement non éclairé" selon la loi) et une femme lambda peut prendre plaisir à se mettre en scène et s'hypersexualiser pour son propre plaisir. Et une femme peut aussi se rendre compte a posteriori que son "consentement" n'était qu'une manipulation de l'autre, et je ne vais pas la culpabiliser pour ça. Parce qu'en fait, à mes yeux, la victime n'est jamais coupable.

[quote="Suzie"][quote="suffragettes AB"]ben non la pornographie est un métier, baiser à plusieurs et dans tous les endroits et au bout de deux minutes de conversations, requiert des qualifications professionnelles :). Se faire prendre par tous les trous en même temps par plusieurs mecs est un métier, laissons ça aux professionnelles, femme ne vous embarquez pas dans des expériences pour lesquelles vous n'avez pas les qualifications :), être sans frontières et sans limites c'est pas pour la femme lambda lol...[/quote] Ok, j'ajoute ça à mon CV En vrai, je m'en fous, que chacun.e s'épanouisse comme iel veut. Je ne vais pas entraver ou stigmatiser une sexualité, mais je ne pense pas que ça soit bien pertinent de discriminer une sexualité qui n'est pas la tienne :) [quote="suffragettes AB"]Bref si un mec propose à une femme des choses trop illicites, eh bien si elle ne joue pas de rôle pornographique et qu'elle est vraiment à l'écoute de son corps et non pas à l'écoute des shémas stéréotypés de l'idéologie pornograhique alors elle n'aura pas de regret ensuite si elle essaie ou alors tout simplement elle l'enverra balader. Parce-qu'au fond l'idéologie pornographique n'est qu'un avatar de la société de consommation comme je l'ai déjà claironné ailleurs et n'a pas grand chose à voir avec l'improvisation sexuelle ludique entre deux personnes. Mais faut croire que le déterminisme et le conditionnement opérant ont encore de long jours devant eux.[/quote] J'ai l'impression que tu mélanges libre sexualité et consentement en fait. Parce qu'une actrice porno peut être influencée (et donc "consentement non éclairé" selon la loi) et une femme lambda peut prendre plaisir à se mettre en scène et s'hypersexualiser pour son propre plaisir. Et une femme peut aussi se rendre compte a posteriori que son "consentement" n'était qu'une manipulation de l'autre, et je ne vais pas la culpabiliser pour ça. Parce qu'en fait, à mes yeux, la victime n'est jamais coupable.[/quote] Mais en quoi je stigmatise le gang bang :)?! Oui ce n'est pas la mienne et alors?! lol Mais dîtes moi est-ce que beaucoup de femmes sur ce forum et dans la société pratique le gang bang, ce n'est la sexualité que des professionnelles du sexe en vérité! La preuve celles qui le pratique et qui ne travaillent pas dans la pornographie disent ensuite "oh je l'ai fait à l'insu de mon plein gré je suis une victime." N'est pas clara morgan qui veut, et donc je disais donc que les femmes qui le pratique, doivent l'assumer ensuite et ne pas dire "je suis une victime", ma foi y a pas de mal, enfin si du mâle oui y en a :) le consentement le consentement, mouais c'est relatif, l'appétit vient en mangeant comme on dit et c'est toute l'histoire de la conquête du masculin sur le féminin cette histoire de corset (psychique et physique) à dénouer, de consentement à trouver...Et de toute façon la sexualité dans l'absolu c'est toujours de la manipulation, on manipule le corps d'un autre et vice versa, je vois pas en quoi on devrait stigmatiser la manipulation...et puis de toute manière la séduction et la conquête ne sont elles pas une forme de manipulation mentale. mais bref...bref...comme disait lacan il n'y a pas de rapport sexuel :), la voilà la mienne lol Moi je crois qu'il faudrait se détendre sur le terme "manipulation", on a pas tous les mêmes acceptions, la manipulation c'est le versant logique de l'abandon d'un côté comme de l'autre, et comme chanterait daho "pourvu qu'il soit le bon" :) mouhaha j'avoue, moi je stigmatiserais plutôt le gang bang que la manipulation toi tu dis "oh le gang bang c'est pas grave mais la manipulation olalala c grave ma foi on tombera jamais d'accord sur le topic sexisme, nous sommes des femmes radicalement différentes!
suffragettes AB Il y a 3 ans

ben non la pornographie est un métier, baiser à plusieurs et dans tous les endroits et au bout de deux minutes de conversations, requiert des qualifications professionnelles . Se faire prendre par tous les trous en même temps par plusieurs mecs est un métier, laissons ça aux professionnelles, femme ne vous embarquez pas dans des expériences pour lesquelles vous n'avez pas les qualifications , être sans frontières et sans limites c'est pas pour la femme lambda lol...
Ok, j'ajoute ça à mon CV
En vrai, je m'en fous, que chacun.e s'épanouisse comme iel veut. Je ne vais pas entraver ou stigmatiser une sexualité, mais je ne pense pas que ça soit bien pertinent de discriminer une sexualité qui n'est pas la tienne
Bref si un mec propose à une femme des choses trop illicites, eh bien si elle ne joue pas de rôle pornographique et qu'elle est vraiment à l'écoute de son corps et non pas à l'écoute des shémas stéréotypés de l'idéologie pornograhique alors elle n'aura pas de regret ensuite si elle essaie ou alors tout simplement elle l'enverra balader. Parce-qu'au fond l'idéologie pornographique n'est qu'un avatar de la société de consommation comme je l'ai déjà claironné ailleurs et n'a pas grand chose à voir avec l'improvisation sexuelle ludique entre deux personnes. Mais faut croire que le déterminisme et le conditionnement opérant ont encore de long jours devant eux.
J'ai l'impression que tu mélanges libre sexualité et consentement en fait. Parce qu'une actrice porno peut être influencée (et donc "consentement non éclairé" selon la loi) et une femme lambda peut prendre plaisir à se mettre en scène et s'hypersexualiser pour son propre plaisir. Et une femme peut aussi se rendre compte a posteriori que son "consentement" n'était qu'une manipulation de l'autre, et je ne vais pas la culpabiliser pour ça. Parce qu'en fait, à mes yeux, la victime n'est jamais coupable.
@Suzie


Mais en quoi je stigmatise le gang bang ?!
Oui ce n'est pas la mienne et alors?! lol
Mais dîtes moi est-ce que beaucoup de femmes sur ce forum et dans la société pratique le gang bang, ce n'est la sexualité que des professionnelles du sexe en vérité! La preuve celles qui le pratique et qui ne travaillent pas dans la pornographie disent ensuite "oh je l'ai fait à l'insu de mon plein gré je suis une victime."
N'est pas clara morgan qui veut, et donc je disais donc que les femmes qui le pratique, doivent l'assumer ensuite et ne pas dire "je suis une victime", ma foi y a pas de mal, enfin si du mâle oui y en a
le consentement le consentement, mouais c'est relatif, l'appétit vient en mangeant comme on dit et c'est toute l'histoire de la conquête du masculin sur le féminin cette histoire de corset (psychique et physique) à dénouer, de consentement à trouver...Et de toute façon la sexualité dans l'absolu c'est toujours de la manipulation, on manipule le corps d'un autre et vice versa, je vois pas en quoi on devrait stigmatiser la manipulation...et puis de toute manière la séduction et la conquête ne sont elles pas une forme de manipulation mentale.
mais bref...bref...comme disait lacan il n'y a pas de rapport sexuel , la voilà la mienne lol
Moi je crois qu'il faudrait se détendre sur le terme "manipulation", on a pas tous les mêmes acceptions, la manipulation c'est le versant logique de l'abandon d'un côté comme de l'autre, et comme chanterait daho "pourvu qu'il soit le bon" mouhaha

j'avoue, moi je stigmatiserais plutôt le gang bang que la manipulation
toi tu dis "oh le gang bang c'est pas grave mais la manipulation olalala c grave
ma foi on tombera jamais d'accord sur le topic sexisme, nous sommes des femmes radicalement différentes!

[quote="suffragettes AB"]ben non la pornographie est un métier, baiser à plusieurs et dans tous les endroits et au bout de deux minutes de conversations, requiert des qualifications professionnelles :). Se faire prendre par tous les trous en même temps par plusieurs mecs est un métier, laissons ça aux professionnelles, femme ne vous embarquez pas dans des expériences pour lesquelles vous n'avez pas les qualifications :), être sans frontières et sans limites c'est pas pour la femme lambda lol...[/quote] [quote="suffragettes AB"]Mais en quoi je stigmatise le gang bang :)?! [/quote] Je laisse chacun.e juge :) Pour le reste, c 'est du victimblaming.:) [quote="suffragettes AB"]nous sommes des femmes radicalement différentes![/quote] C'est vrai, je suis une intersectionnelle prosexe, et toi une universaliste, tout le monde l'a vu y a quelques pages, t'as défoncé quel bélier sur la porte ouverte?
Theo Putnam Il y a 3 ans

ben non la pornographie est un métier, baiser à plusieurs et dans tous les endroits et au bout de deux minutes de conversations, requiert des qualifications professionnelles . Se faire prendre par tous les trous en même temps par plusieurs mecs est un métier, laissons ça aux professionnelles, femme ne vous embarquez pas dans des expériences pour lesquelles vous n'avez pas les qualifications , être sans frontières et sans limites c'est pas pour la femme lambda lol...

Mais en quoi je stigmatise le gang bang ?!
Je laisse chacun.e juge

Pour le reste, c 'est du victimblaming.

nous sommes des femmes radicalement différentes!
C'est vrai, je suis une intersectionnelle prosexe, et toi une universaliste, tout le monde l'a vu y a quelques pages, t'as défoncé quel bélier sur la porte ouverte?

sufragettes, mon premier rapport sexuel je l'ai eu à 15 ans avec un couple échangiste qui avait la trentaine et c'est la nana qui était venue me proposer son plan à quatre vue que j'étais avec mon meilleur pote, du coup tu penses quoi de cette femme ??? Et les films porno t'sais c'est pas trop mon truc donc bon ^^
clem15700 Il y a 3 ans

sufragettes, mon premier rapport sexuel je l'ai eu à 15 ans avec un couple échangiste qui avait la trentaine et c'est la nana qui était venue me proposer son plan à quatre vue que j'étais avec mon meilleur pote, du coup tu penses quoi de cette femme ??? Et les films porno t'sais c'est pas trop mon truc donc bon

[quote="clem15700"]sufragettes, mon premier rapport sexuel je l'ai eu à 15 ans avec un couple échangiste qui avait la trentaine et c'est la nana qui était venue me proposer son plan à quatre vue que j'étais avec mon meilleur pote, du coup tu penses quoi de cette femme ??? Et les films porno t'sais c'est pas trop mon truc donc bon ^^[/quote] je pense et d'une que son mec était un mauvais coup (un mec qui sait faire plaisir à une femme en vaut deux :)) et de deux qu'elle a pas dû prendre son pied :), aller chercher des ados de 15 ans mon dieu! La victime n'est jamais coupable clem! Tu n'avais que 15 ans! lol Non je déconne, j'en sais rien, je sais pas quoi en penser en fait :). tu veux que je te raconte mon premier rapport sexuel? ben j'en sais rien en fait je devais être bourré, je n'ai jamais su à quel moment j'avais été défloré :).
suffragettes AB Il y a 3 ans

sufragettes, mon premier rapport sexuel je l'ai eu à 15 ans avec un couple échangiste qui avait la trentaine et c'est la nana qui était venue me proposer son plan à quatre vue que j'étais avec mon meilleur pote, du coup tu penses quoi de cette femme ??? Et les films porno t'sais c'est pas trop mon truc donc bon


je pense et d'une que son mec était un mauvais coup (un mec qui sait faire plaisir à une femme en vaut deux ) et de deux qu'elle a pas dû prendre son pied , aller chercher des ados de 15 ans mon dieu! La victime n'est jamais coupable clem! Tu n'avais que 15 ans! lol
Non je déconne, j'en sais rien, je sais pas quoi en penser en fait .
tu veux que je te raconte mon premier rapport sexuel? ben j'en sais rien en fait je devais être bourré, je n'ai jamais su à quel moment j'avais été défloré .


[quote="suffragettes AB"][quote="clem15700"]sufragettes, mon premier rapport sexuel je l'ai eu à 15 ans avec un couple échangiste qui avait la trentaine et c'est la nana qui était venue me proposer son plan à quatre vue que j'étais avec mon meilleur pote, du coup tu penses quoi de cette femme ??? Et les films porno t'sais c'est pas trop mon truc donc bon ^^[/quote] je pense et d'une que son mec était un mauvais coup (un mec qui sait faire plaisir à une femme en vaut deux :)) et de deux qu'elle a pas dû prendre son pied :), aller chercher des ados de 15 ans mon dieu! La victime n'est jamais coupable clem! Tu n'avais que 15 ans! lol Non je déconne, j'en sais rien, je sais pas quoi en penser en fait :). tu veux que je te raconte mon premier rapport sexuel? ben j'en sais rien en fait je devais être bourré, je n'ai jamais su à quel moment j'avais été défloré :).[/quote] elle voulait juste tester avec des ados car elle a vue qu'on était partant, les gens aime ce faire plaisir tu sais :) et c'était des échangistes donc ils font des expériences et c'était bien cool
clem15700 Il y a 3 ans

sufragettes, mon premier rapport sexuel je l'ai eu à 15 ans avec un couple échangiste qui avait la trentaine et c'est la nana qui était venue me proposer son plan à quatre vue que j'étais avec mon meilleur pote, du coup tu penses quoi de cette femme ??? Et les films porno t'sais c'est pas trop mon truc donc bon


je pense et d'une que son mec était un mauvais coup (un mec qui sait faire plaisir à une femme en vaut deux ) et de deux qu'elle a pas dû prendre son pied , aller chercher des ados de 15 ans mon dieu! La victime n'est jamais coupable clem! Tu n'avais que 15 ans! lol
Non je déconne, j'en sais rien, je sais pas quoi en penser en fait .
tu veux que je te raconte mon premier rapport sexuel? ben j'en sais rien en fait je devais être bourré, je n'ai jamais su à quel moment j'avais été défloré .


elle voulait juste tester avec des ados car elle a vue qu'on était partant, les gens aime ce faire plaisir tu sais et c'était des échangistes donc ils font des expériences et c'était bien cool

[quote="clem15700"][quote="suffragettes AB"][quote="clem15700"]sufragettes, mon premier rapport sexuel je l'ai eu à 15 ans avec un couple échangiste qui avait la trentaine et c'est la nana qui était venue me proposer son plan à quatre vue que j'étais avec mon meilleur pote, du coup tu penses quoi de cette femme ??? Et les films porno t'sais c'est pas trop mon truc donc bon ^^[/quote] je pense et d'une que son mec était un mauvais coup (un mec qui sait faire plaisir à une femme en vaut deux :)) et de deux qu'elle a pas dû prendre son pied :), aller chercher des ados de 15 ans mon dieu! La victime n'est jamais coupable clem! Tu n'avais que 15 ans! lol Non je déconne, j'en sais rien, je sais pas quoi en penser en fait :). tu veux que je te raconte mon premier rapport sexuel? ben j'en sais rien en fait je devais être bourré, je n'ai jamais su à quel moment j'avais été défloré :).[/quote] elle voulait juste tester avec des ados car elle a vue qu'on était partant, les gens aime ce faire plaisir tu sais :) et c'était des échangistes donc ils font des expériences et c'était bien cool[/quote] Si tu le dis! Oui les gens aiment se faire plaisir, c'est vrai la sexualité peut se vivre comme un truc qu'on consomme, que je suis con! :)
suffragettes AB Il y a 3 ans

sufragettes, mon premier rapport sexuel je l'ai eu à 15 ans avec un couple échangiste qui avait la trentaine et c'est la nana qui était venue me proposer son plan à quatre vue que j'étais avec mon meilleur pote, du coup tu penses quoi de cette femme ??? Et les films porno t'sais c'est pas trop mon truc donc bon


je pense et d'une que son mec était un mauvais coup (un mec qui sait faire plaisir à une femme en vaut deux ) et de deux qu'elle a pas dû prendre son pied , aller chercher des ados de 15 ans mon dieu! La victime n'est jamais coupable clem! Tu n'avais que 15 ans! lol
Non je déconne, j'en sais rien, je sais pas quoi en penser en fait .
tu veux que je te raconte mon premier rapport sexuel? ben j'en sais rien en fait je devais être bourré, je n'ai jamais su à quel moment j'avais été défloré .


elle voulait juste tester avec des ados car elle a vue qu'on était partant, les gens aime ce faire plaisir tu sais et c'était des échangistes donc ils font des expériences et c'était bien cool


Si tu le dis!
Oui les gens aiment se faire plaisir, c'est vrai la sexualité peut se vivre comme un truc qu'on consomme, que je suis con!