Le forum de la communauté SaezLive

Ce topic est une alternative au topic du [url=https://www.saezlive.net/topics/view/5739/le-feminisme]féminisme[/url]. Vous pouvez parler ici de ce que subissent les femmes et les hommes, par exemple, dans le cadre de violences sexuelles, de violences conjugales, de stéréotypes de genre... Il ne sera pas toléré que ce lieu soit utilisé pour régler ses comptes par rapport à ce qui peut se dire dans le topic du féminisme.
blat Il y a 2 mois

Ce topic est une alternative au topic du féminisme.

Vous pouvez parler ici de ce que subissent les femmes et les hommes, par exemple, dans le cadre de violences sexuelles, de violences conjugales, de stéréotypes de genre...

Il ne sera pas toléré que ce lieu soit utilisé pour régler ses comptes par rapport à ce qui peut se dire dans le topic du féminisme.

bon ben je vais citer la phrase d'albatros sur le topic sexisme et exercer mon droit de réponse, il ne s'agit pas de régler des comptes avec albatros, juste d'établir des nuances sur l'influence des mœurs sur la sexualité des hommes et des femmes. Il peut être intéressant d'évoquer ici l'inégalité des hommes et des femmes vis à vis de la sexualité, il semblerait que dans nos sociétés judéo-chrétiennes, il y ait encore des progrès à faire pour que les femmes n'aient pas à vivre leur sexualité de manière coupable et puisse affirmer leur désir avec autant de légèreté que les hommes, c'est à dire de manière décomplexée. Déjà évoqué ici le livre d'onfray à ce sujet "théorie du corps amoureux" qui montre le poids des conventions sur le désir féminin, malheureusement, la sexualité chez la femme peut rimer avec culpabilité, le stéréotype de la pécheresse, d'eve, de la fille facile etc. Et certains hommes sont encore très vieux jeu dans leur conception du désir féminin, et je faisais donc l'hypothèse que ces hommes là sont des mauvais coups, car ils n'autorisent pas l'expression du désir féminin. Hypothèse car nul ne peut se targuer d'avoir effectuer des recensements exhaustifs :), dieu merci j'ai été gaté dans ma liberté d'expression pendant pas mal d'année, après j'ai découvert lors de mon célibat que ça existait. Je cite donc la phrase d'albatros: " Je ne vois pas comment on peut être un mauvais coup, s'il y a une attirance réelle sur le plan physique. " Sors de l'aspect perf. Un mauvais coup c'est un homme égoïste, et qui se contrefout du désir de la femme, un homme qui n'aime pas que la femme prenne d'initiative, un homme un tantinet macho peut-être. J'ose espérer qu'ils sont rares :). Je ne parle pas de performance ou de technique donc, mais d'une absence totale d'ouverture d'esprit, le mauvais coup ne va pas s'enquérir du désir de l'autre, ou autoriser chez l'autre la même fougue que la sienne, un mauvais coup censure le désir de l'autre en quelque sorte et n'écoute que le sien. Après bien sûr dans le partage, les deux désirs s'expriment, et en général c'est plutôt rare que l'on arrive au septième ciel à la même heure :) et ça on dirait que c'est pas acquis pour ceux qui n'ont pas la bonne définition du partage :) ...et donc j'ai trouvé les nuances établies par valérie robert dans l'interview sur la drague anti-féministe sur l'expression " se faire baiser" plutôt pertinentes :). et je conclurais de nouveau par cette fulgurance de valery robert: " Je pense qu’il faut faire évoluer nos représentations en termes de sexualité et commencer à comprendre que les femmes peuvent être des « sujets sexuels » au même titre que les hommes."
suffragettes AB Il y a 2 mois

bon ben je vais citer la phrase d'albatros sur le topic sexisme et exercer mon droit de réponse, il ne s'agit pas de régler des comptes avec albatros, juste d'établir des nuances sur l'influence des mœurs sur la sexualité des hommes et des femmes.

Il peut être intéressant d'évoquer ici l'inégalité des hommes et des femmes vis à vis de la sexualité, il semblerait que dans nos sociétés judéo-chrétiennes, il y ait encore des progrès à faire pour que les femmes n'aient pas à vivre leur sexualité de manière coupable et puisse affirmer leur désir avec autant de légèreté que les hommes, c'est à dire de manière décomplexée.

Déjà évoqué ici le livre d'onfray à ce sujet "théorie du corps amoureux" qui montre le poids des conventions sur le désir féminin, malheureusement, la sexualité chez la femme peut rimer avec culpabilité, le stéréotype de la pécheresse, d'eve, de la fille facile etc. Et certains hommes sont encore très vieux jeu dans leur conception du désir féminin, et je faisais donc l'hypothèse que ces hommes là sont des mauvais coups, car ils n'autorisent pas l'expression du désir féminin. Hypothèse car nul ne peut se targuer d'avoir effectuer des recensements exhaustifs , dieu merci j'ai été gaté dans ma liberté d'expression pendant pas mal d'année, après j'ai découvert lors de mon célibat que ça existait.

Je cite donc la phrase d'albatros:

" Je ne vois pas comment on peut être un mauvais coup, s'il y a une attirance réelle sur le plan physique. "

Sors de l'aspect perf. Un mauvais coup c'est un homme égoïste, et qui se contrefout du désir de la femme, un homme qui n'aime pas que la femme prenne d'initiative, un homme un tantinet macho peut-être. J'ose espérer qu'ils sont rares .

Je ne parle pas de performance ou de technique donc, mais d'une absence totale d'ouverture d'esprit, le mauvais coup ne va pas s'enquérir du désir de l'autre, ou autoriser chez l'autre la même fougue que la sienne, un mauvais coup censure le désir de l'autre en quelque sorte et n'écoute que le sien. Après bien sûr dans le partage, les deux désirs s'expriment, et en général c'est plutôt rare que l'on arrive au septième ciel à la même heure et ça on dirait que c'est pas acquis pour ceux qui n'ont pas la bonne définition du partage ...et donc j'ai trouvé les nuances établies par valérie robert dans l'interview sur la drague anti-féministe sur l'expression " se faire baiser" plutôt pertinentes .

et je conclurais de nouveau par cette fulgurance de valery robert:

" Je pense qu’il faut faire évoluer nos représentations en termes de sexualité et commencer à comprendre que les femmes peuvent être des « sujets sexuels » au même titre que les hommes."






Oui, je suis assez d'accord avec toi et avec cette dernière phrase de Valery Robert. Je tiens quand même à dire que pour moi l'idée d'un mauvais coup naît avant tout d'une frustration qui est personnelle et propre à chacun(e). Avec un peu de créativité, en matière de sexe, on peut ne jamais être frustré. A part dans des cas extrêmes, quand la personne se refuse longuement, quand il n'y a aucune sexualité. Mais du moment qu'il y a un partage sincère, on peut apprendre un truc simple : le contentement, car oui il ne s'agit pas que de perf'. ;-) Le problème avec cette notion de mauvais coup, c'est qu'elle est totalement subjective, car elle est basée sur les attentes de chacun et qu'on peut choisir délibérément d'être insatisfait. Dans l'exemple que tu prends, la frustration est naturelle car il y a un blocage, sûrement basé sur la volonté de contrôle, or le sexe, c'est justement l'inverse, c'est du lâcher prise. Il est difficile de théoriser là-dessus car nos goûts rentrent en ligne de compte, certains hommes aiment dominer, certaines femmes aussi et tout le monde n'aime pas être dominé. Il y a tellement de pratiques différentes, de fantasmes différents, qu'il est difficile de trouver quelqu'un qui serait parfaitement compatible, à moins qu'il soit ouvert à absolument tout, ce qui est impossible. Et puis le sexe, c'est vraiment un leurre. Chaque expérience est différente et dépend de nombreux facteurs (personnes, lieux, temps, forme physique et mentale, affinités, libido, etc.). On a tous eu des baises d'enfer et d'autres beaucoup plus quelconques avec une seule et même personne. De "super coup", tu peux passer à "mauvais coup", selon le contexte et l'appréciation de ton partenaire. Alors que si tu te contentes, tout est possible et appréciable à sa juste valeur. C'est aussi sans compter sur l'alchimie physique, certaines personnes nous effleurent et le désir se crée instantanément, quand avec d'autres, même nus, on ne ressent pas grand chose. Perso, j'essaye juste de profiter du moment, quel qu'il soit. Quand on en vient à partager un moment d'intimité, j'estime qu'il faut le "protéger".
Albatros Il y a 27 jours

Oui, je suis assez d'accord avec toi et avec cette dernière phrase de Valery Robert. Je tiens quand même à dire que pour moi l'idée d'un mauvais coup naît avant tout d'une frustration qui est personnelle et propre à chacun(e). Avec un peu de créativité, en matière de sexe, on peut ne jamais être frustré. A part dans des cas extrêmes, quand la personne se refuse longuement, quand il n'y a aucune sexualité. Mais du moment qu'il y a un partage sincère, on peut apprendre un truc simple : le contentement, car oui il ne s'agit pas que de perf'.

Le problème avec cette notion de mauvais coup, c'est qu'elle est totalement subjective, car elle est basée sur les attentes de chacun et qu'on peut choisir délibérément d'être insatisfait. Dans l'exemple que tu prends, la frustration est naturelle car il y a un blocage, sûrement basé sur la volonté de contrôle, or le sexe, c'est justement l'inverse, c'est du lâcher prise.
Il est difficile de théoriser là-dessus car nos goûts rentrent en ligne de compte, certains hommes aiment dominer, certaines femmes aussi et tout le monde n'aime pas être dominé. Il y a tellement de pratiques différentes, de fantasmes différents, qu'il est difficile de trouver quelqu'un qui serait parfaitement compatible, à moins qu'il soit ouvert à absolument tout, ce qui est impossible.

Et puis le sexe, c'est vraiment un leurre. Chaque expérience est différente et dépend de nombreux facteurs (personnes, lieux, temps, forme physique et mentale, affinités, libido, etc.). On a tous eu des baises d'enfer et d'autres beaucoup plus quelconques avec une seule et même personne. De "super coup", tu peux passer à "mauvais coup", selon le contexte et l'appréciation de ton partenaire. Alors que si tu te contentes, tout est possible et appréciable à sa juste valeur.

C'est aussi sans compter sur l'alchimie physique, certaines personnes nous effleurent et le désir se crée instantanément, quand avec d'autres, même nus, on ne ressent pas grand chose. Perso, j'essaye juste de profiter du moment, quel qu'il soit. Quand on en vient à partager un moment d'intimité, j'estime qu'il faut le "protéger".

Je me permets de répondre même si on s'en fout, auquel cas faut pas lire comme certains.. D'autant que ça sera à côté de la plaque comme d'hab.. Moi je parler en terme de couple, pas de coup d'un soir... Il faut avant tout se parler et oser demander à son partenaire de vie, le père ou la mère de ses enfants Oo les attentes et les désirs que l'on a. Fonder une famille avec une personne que l'on a choisi, que l'on aime et qu'on chérit tous les jours c'est déjà un sacré truc mais la vie ne s'arrête pas à ça et la sexualité est importante dans un couple, dans un quotidien où chaque jour est un combat, il faut oser affirmer ses désirs, pas les imposer bien sûr (et respecter quand l'autre ne veut pas) mais en parler et savourer. Beaucoup n'osent pas et vont voir ailleurs, homme ou femme, en pensant que la personne qui partage leur vie qui est l'autre parent des enfants ne voudra pas lui "accorder" certains plaisirs... mais c'est dommage. Ça remet du sens à la vie à deux. Les jeux de l'amour c'est l'épice qui manque parfois à certains couple. On peut avoir les meilleurs produits du monde, un plat non assaisonné et bien ça n'est pas bon, c'est fade. (Ça montre pas vraiment l'inégalité ce que je raconte...)
AnonymeIl y a 27 jours

Je me permets de répondre même si on s'en fout, auquel cas faut pas lire comme certains..
D'autant que ça sera à côté de la plaque comme d'hab..
Moi je parler en terme de couple, pas de coup d'un soir... Il faut avant tout se parler et oser demander à son partenaire de vie, le père ou la mère de ses enfants les attentes et les désirs que l'on a.
Fonder une famille avec une personne que l'on a choisi, que l'on aime et qu'on chérit tous les jours c'est déjà un sacré truc mais la vie ne s'arrête pas à ça et la sexualité est importante dans un couple, dans un quotidien où chaque jour est un combat, il faut oser affirmer ses désirs, pas les imposer bien sûr (et respecter quand l'autre ne veut pas) mais en parler et savourer.
Beaucoup n'osent pas et vont voir ailleurs, homme ou femme, en pensant que la personne qui partage leur vie qui est l'autre parent des enfants ne voudra pas lui "accorder" certains plaisirs... mais c'est dommage.
Ça remet du sens à la vie à deux.
Les jeux de l'amour c'est l'épice qui manque parfois à certains couple.
On peut avoir les meilleurs produits du monde, un plat non assaisonné et bien ça n'est pas bon, c'est fade.
(Ça montre pas vraiment l'inégalité ce que je raconte...)

en réalité le cadre idéal pour des baises d'enfer pour la femme c'est bien le couple, pas les coups d'un soir, ce que j'ai pu constater dans mon cursus de femme fatale lol. En plus dans le couple ce qu'il y a de bien, c'est que t'a pas besoin de planifier, quoi de plus propice à l'épanouissement sexuel que la possibilité de la spontanéité des siestes crapuleuses...bien un des seuls intérêts du couple d'ailleurs, non je rigole bien sûr, l'intérêt du couple c'est l'amouuuuurrrrrr quand même :). Quand tu as un rencard avec un inconnu faut passer par tout un tas de conventions, éreintant pour la femme naturelle lol. Donc ton intervention est loin d'être à côté de la plaque damnée. Justement le lacher prise albatros, non une femme ne peut pas lacher prise en dehors du cadre du couple il semblerait...sur trois expérience postérieures à ma relation de 13 ans, un seul ne m'a pas jugé et m'a donné du plaisir authentique... Aucune spontanéité possible pour la femme, elle doit attendre que l'homme prenne l'initiative pour ne pas heurter sa virilité et prier pour que le dit gentleman mène la danse de façon à ce qu'elle soit contentée :). Alors que dans un couple une femme peut être entreprenante sans problème et peut choisir quelle danse faire, car il n'y a plus cette histoire de conquête pour l'homme, et la relation est plus paritaire, les initiatives pour un partage sexuel sont l'apanage des deux Autre point à soulever, les termes "dominants" et "dominés", je n'aime pas ces termes dans la sexualité, c'est trop cérébral cette façon d'envisager le sexe, ça implique un scénario dans sa tête pendant l'acte, alors que le lacher prise c'est de faire sans penser. Enfin bref, je ne théorisais pas autant quand j'étais en couple, j'étais + dans les travaux pratiques lol. Une chose est sûre la sexualité est beaucoup plus forte dans un "nous", il y a ce qu'on pratique dans un "nous", et on apprend dans le célibat et la confrontation avec des inconnus, que le corps est tellement habitué à une personne qu'il peut s'étonner que d'autres personnes ne réagissent pas pareils, on se rend compte que les goûts que l'on avait en la matière étaient peut être un truc lié au "nous", c'était pas ma sexualité propre, c'était la nôtre, elle était unique. Il faut donc se déshabituer de ces conditionnements ancrés dans un "nous" pour ne pas être étonné que cela soit différent avec d'autres personnes et ne pas être déstabilisé de ne pas arriver au même happy-end, aux mêmes résultats gratifiants pour soi-même, l'insatisfaction viendrait peut-être de là. Tout cela est bien confus, mais on se rend compte que la sexualité n'est pas affaire de goût personnel dans le célibat mais qu'elle se construit dans un "nous", un couple a sa sexualité propre et unique, il y a rencontre sexuelle. Dans un coup d'un soir, il n'y a pas de "nous", donc il n'y a pas de rencontre sexuelle en réalité, il y a plutôt des malentendus sexuels :),car c'est + de l'ordre de l'excitation de la nouveauté et du fantasmatique cérébral (on fonctionne par hypothèse, on est obligé de réfléchir à ce qu'on va faire, et chacun se fait son petit scénario dans sa tête) que du lâcher prise avec quelqu'un qui te connaît à fond, qui t'a pratiqué et que tu as pratiqué pendant des années, un nous qui noue les deux êtres, une spontanéité où il n'y a plus besoin de réfléchir, une spontanéité construite à deux au fil du temps et des entrelacements. Enfin c'est toute l'histoire de cendrillon ça, de trouver chaussure à son pied :), la bonne pointure analogie du bon coup peut-être :).
suffragettes AB Il y a 26 jours

en réalité le cadre idéal pour des baises d'enfer pour la femme c'est bien le couple, pas les coups d'un soir, ce que j'ai pu constater dans mon cursus de femme fatale lol. En plus dans le couple ce qu'il y a de bien, c'est que t'a pas besoin de planifier, quoi de plus propice à l'épanouissement sexuel que la possibilité de la spontanéité des siestes crapuleuses...bien un des seuls intérêts du couple d'ailleurs, non je rigole bien sûr, l'intérêt du couple c'est l'amouuuuurrrrrr quand même . Quand tu as un rencard avec un inconnu faut passer par tout un tas de conventions, éreintant pour la femme naturelle lol. Donc ton intervention est loin d'être à côté de la plaque damnée.


Justement le lacher prise albatros, non une femme ne peut pas lacher prise en dehors du cadre du couple il semblerait...sur trois expérience postérieures à ma relation de 13 ans, un seul ne m'a pas jugé et m'a donné du plaisir authentique... Aucune spontanéité possible pour la femme, elle doit attendre que l'homme prenne l'initiative pour ne pas heurter sa virilité et prier pour que le dit gentleman mène la danse de façon à ce qu'elle soit contentée . Alors que dans un couple une femme peut être entreprenante sans problème et peut choisir quelle danse faire, car il n'y a plus cette histoire de conquête pour l'homme, et la relation est plus paritaire, les initiatives pour un partage sexuel sont l'apanage des deux

Autre point à soulever, les termes "dominants" et "dominés", je n'aime pas ces termes dans la sexualité, c'est trop cérébral cette façon d'envisager le sexe, ça implique un scénario dans sa tête pendant l'acte, alors que le lacher prise c'est de faire sans penser. Enfin bref, je ne théorisais pas autant quand j'étais en couple, j'étais + dans les travaux pratiques lol. Une chose est sûre la sexualité est beaucoup plus forte dans un "nous", il y a ce qu'on pratique dans un "nous", et on apprend dans le célibat et la confrontation avec des inconnus, que le corps est tellement habitué à une personne qu'il peut s'étonner que d'autres personnes ne réagissent pas pareils, on se rend compte que les goûts que l'on avait en la matière étaient peut être un truc lié au "nous", c'était pas ma sexualité propre, c'était la nôtre, elle était unique. Il faut donc se déshabituer de ces conditionnements ancrés dans un "nous" pour ne pas être étonné que cela soit différent avec d'autres personnes et ne pas être déstabilisé de ne pas arriver au même happy-end, aux mêmes résultats gratifiants pour soi-même, l'insatisfaction viendrait peut-être de là. Tout cela est bien confus, mais on se rend compte que la sexualité n'est pas affaire de goût personnel dans le célibat mais qu'elle se construit dans un "nous", un couple a sa sexualité propre et unique, il y a rencontre sexuelle. Dans un coup d'un soir, il n'y a pas de "nous", donc il n'y a pas de rencontre sexuelle en réalité, il y a plutôt des malentendus sexuels ,car c'est + de l'ordre de l'excitation de la nouveauté et du fantasmatique cérébral (on fonctionne par hypothèse, on est obligé de réfléchir à ce qu'on va faire, et chacun se fait son petit scénario dans sa tête) que du lâcher prise avec quelqu'un qui te connaît à fond, qui t'a pratiqué et que tu as pratiqué pendant des années, un nous qui noue les deux êtres, une spontanéité où il n'y a plus besoin de réfléchir, une spontanéité construite à deux au fil du temps et des entrelacements. Enfin c'est toute l'histoire de cendrillon ça, de trouver chaussure à son pied , la bonne pointure analogie du bon coup peut-être .

Tu évoques tellement de points intéressant suffragettes qu'il faudra du temps pour répondre, mais vite fait, oui je pense que dans un couple y a pas toutes ces "conventions", ces freins et c'est d'ailleurs très paradoxal car un simple plan cul on devrait plus s'en foutre mais c'est ce point là surtout selon moi qui est intéressant et que je développerai plus tard. Edit : et les rencontres sexuelles comme ça, sans être en couple, ne sont à mon avis pas du tout propice à "orgasmer" pour les femmes, mais après chaque personne est différente alors c'est compliqué
AnonymeIl y a 25 jours

Tu évoques tellement de points intéressant suffragettes qu'il faudra du temps pour répondre, mais vite fait, oui je pense que dans un couple y a pas toutes ces "conventions", ces freins et c'est d'ailleurs très paradoxal car un simple plan cul on devrait plus s'en foutre mais c'est ce point là surtout selon moi qui est intéressant et que je développerai plus tard.

Edit : et les rencontres sexuelles comme ça, sans être en couple, ne sont à mon avis pas du tout propice à "orgasmer" pour les femmes, mais après chaque personne est différente alors c'est compliqué

[quote="Damnée"]Tu évoques tellement de points intéressant suffragettes qu'il faudra du temps pour répondre, mais vite fait, oui je pense que dans un couple y a pas toutes ces "conventions", ces freins et c'est d'ailleurs très paradoxal car un simple plan cul on devrait plus s'en foutre mais c'est ce point là surtout selon moi qui est intéressant et que je développerai plus tard. Edit : et les rencontres sexuelles comme ça, sans être en couple, ne sont à mon avis pas du tout propice à "orgasmer" pour les femmes, mais après chaque personne est différente alors c'est compliqué[/quote] <3 complètement d'accord, y a qu'à se ré-écouter le porno-génération de mon essayiste inconnu fétiche pour s'en convaincre :), https://soundcloud.com/wilfried-2/porno-g-n-ration , pour rester réveillée :), son chapitre aussi sur le féminisme dans son "requiem pour trentenaire" m'a tellement fait rire aussi, rire jaune y a 4 ans, influencée peut-être lol, je cite: "lolitas du monde entier réveillez-vous! Unissez-vous, éteignez votre télévision, claquer le beignet de vos connards et venez vous réchauffer auprès des poètes. Vous refusez éternellement d'apprendre l'amour comme on l'apprendrait une langue étrangère où la musique vous réduira , après un certain temps à de la viande folle et froide promise à la maladie et à la mort. Ouvrez votre portefeuille: si vous avez plus de deux cartes de fidélité données par des hypermarchés, si vous y découvrez des bons de réductions pour des packs de six Heineken, si vous n'avez dans votre téléphone que des numéros de médecins, d'administrations, de collègues de travail et de votre famille, simulez une crise soudaine de démence. Assommez d'un coup sec et bien porté ce brave type assis dans le canapé, sortez dans la rue, et reprenez votre vie là où vous l'avez laissé pourrir. Il n'est jamais trop tard. Vous n'avez pas grandi, on vous l'a fait croire. En réalité vous avez à peine quinze ans et n'avez rien vécu _ rien compris des hommes. Cessez de ressembler à ce point à vos mères: pardonnez leurs erreurs. L'an 2000 est en retard. Il est à la bourre, il paraît. On fait toujours de vous des esclaves _ la libération de la femme a été chavirée. Sagan, réveille-toi, et file-moi un rail. foutez-moi en l'air tout ce bordel innommable, les filles. Un rien de courage, que diantre! " Je me demande si j'avais lu ça avant la police ou après, j'avais dû le lire avant lol, comme on peut péter un cable parfois en couple. Je prêche le couple, mais mon dieu que je suis calme et d'humeur stable depuis que je suis célibataire, je n'ai jamais été aussi posée, sereine, libre, je ne dois pas avoir la nostalgie du couple, car j'ai la mémoire courte, je le vivais comme une prison. Au final pour l'instant, coup d'un soir ou couple, c'est une impasse. Mais bien entendu si je dois encore tomber dans un piège, à choisir, je préfère le couple quand même, mais la prochaine fois, la prochaine fois je le réussirai, peut-être en ne vivant pas avec le partenaire, ça semble être le bon compromis...où alors comme me disait ma tendre sœur il y a quelques jours: "tu sais il ne t'as probablement jamais aimé" :). J'ai donc surement beaucoup de chose à découvrir si c'est le cas en matière d'amour, oui au final m'en tenir à cette conclusion me donne la foi pour le prochain, la prochaine victime lol. J'ai pas le sens de l'amour en ce moment, plutôt le sens de l'humour. Comme le chante si pertinemment Damien "Si l'amour est un opéra c'est parce-qu'il doit rester comique"...
suffragettes AB Il y a 25 jours

Tu évoques tellement de points intéressant suffragettes qu'il faudra du temps pour répondre, mais vite fait, oui je pense que dans un couple y a pas toutes ces "conventions", ces freins et c'est d'ailleurs très paradoxal car un simple plan cul on devrait plus s'en foutre mais c'est ce point là surtout selon moi qui est intéressant et que je développerai plus tard.

Edit : et les rencontres sexuelles comme ça, sans être en couple, ne sont à mon avis pas du tout propice à "orgasmer" pour les femmes, mais après chaque personne est différente alors c'est compliqué
@Damnée


<3 complètement d'accord, y a qu'à se ré-écouter le porno-génération de mon essayiste inconnu fétiche pour s'en convaincre , https://soundcloud.com/wilfried-2/porno-g-n-ration , pour rester réveillée , son chapitre aussi sur le féminisme dans son "requiem pour trentenaire" m'a tellement fait rire aussi, rire jaune y a 4 ans, influencée peut-être lol, je cite: "lolitas du monde entier réveillez-vous! Unissez-vous, éteignez votre télévision, claquer le beignet de vos connards et venez vous réchauffer auprès des poètes. Vous refusez éternellement d'apprendre l'amour comme on l'apprendrait une langue étrangère où la musique vous réduira , après un certain temps à de la viande folle et froide promise à la maladie et à la mort. Ouvrez votre portefeuille: si vous avez plus de deux cartes de fidélité données par des hypermarchés, si vous y découvrez des bons de réductions pour des packs de six Heineken, si vous n'avez dans votre téléphone que des numéros de médecins, d'administrations, de collègues de travail et de votre famille, simulez une crise soudaine de démence. Assommez d'un coup sec et bien porté ce brave type assis dans le canapé, sortez dans la rue, et reprenez votre vie là où vous l'avez laissé pourrir. Il n'est jamais trop tard. Vous n'avez pas grandi, on vous l'a fait croire. En réalité vous avez à peine quinze ans et n'avez rien vécu _ rien compris des hommes. Cessez de ressembler à ce point à vos mères: pardonnez leurs erreurs. L'an 2000 est en retard. Il est à la bourre, il paraît. On fait toujours de vous des esclaves _ la libération de la femme a été chavirée. Sagan, réveille-toi, et file-moi un rail. foutez-moi en l'air tout ce bordel innommable, les filles. Un rien de courage, que diantre! "
Je me demande si j'avais lu ça avant la police ou après, j'avais dû le lire avant lol, comme on peut péter un cable parfois en couple. Je prêche le couple, mais mon dieu que je suis calme et d'humeur stable depuis que je suis célibataire, je n'ai jamais été aussi posée, sereine, libre, je ne dois pas avoir la nostalgie du couple, car j'ai la mémoire courte, je le vivais comme une prison. Au final pour l'instant, coup d'un soir ou couple, c'est une impasse. Mais bien entendu si je dois encore tomber dans un piège, à choisir, je préfère le couple quand même, mais la prochaine fois, la prochaine fois je le réussirai, peut-être en ne vivant pas avec le partenaire, ça semble être le bon compromis...où alors comme me disait ma tendre sœur il y a quelques jours: "tu sais il ne t'as probablement jamais aimé" . J'ai donc surement beaucoup de chose à découvrir si c'est le cas en matière d'amour, oui au final m'en tenir à cette conclusion me donne la foi pour le prochain, la prochaine victime lol. J'ai pas le sens de l'amour en ce moment, plutôt le sens de l'humour. Comme le chante si pertinemment Damien "Si l'amour est un opéra c'est parce-qu'il doit rester comique"...

Si tu le vivais comme une prison ç'est mieux de ne pas continuer dans un couple où l'on se sent si à l'étroit et privé de sa liberté d'être soi vraiment, puis être calme et sereine car c'est un droit finalement, de l'être, nul ne doit volontairement nous mettre en colère pour son bon plaisir. Mais nous en avions déjà parlé un couple où les concessions ne se font que d'un côté c'est voué à l'échec et je me suis déjà moi même senti comme cela dans mon couple bien que nous soyons ensemble depuis longtemps, du jour où j'ai décidé de lâcher prise sur certaines choses et lui aussi et bien ça va beaucoup mieux (mais c'est une chose qui se fait en commun) et pour continuer dans les citations et quel lieu propice pour citer Damien "aimer de travers peut mener en enfer", alors oui quand on aime plus ou pas faut arrêter car là c'est aussi l'enfer, mais de travers ça peut se régler je pense et aller aux enfers pour ça c'est con, moi j'y crois. Mais il y a des réajustements constamment, des engueulades ect mais je m'en fous plus... On se pardonne plus je trouve. Le fait comme tu dis d'avoir beaucoup de choses à découvrir ça ouvre plein de perspectives et c'est formidable cette conscience de cela. Puis il y a propablement ce que tu veux mais surtout ce que tu ne veux plus et je comprends parfaitement ce souhait d'être dans un couple sans habiter ensemble. Quand on goûte à la liberté peu importe comment, la liberté c'est multiple et bien on a du mal à se retrouver coincé surtout si on a à l'esprit que ce qui a "pécher" c'est peut être aussi dû à la promiscuité. Edit : je crois que ce post irait dans le topic couple plutôt que là mais je sais pas c'est vous les chef•fe•s !
AnonymeIl y a 25 jours

Si tu le vivais comme une prison ç'est mieux de ne pas continuer dans un couple où l'on se sent si à l'étroit et privé de sa liberté d'être soi vraiment, puis être calme et sereine car c'est un droit finalement, de l'être, nul ne doit volontairement nous mettre en colère pour son bon plaisir.
Mais nous en avions déjà parlé un couple où les concessions ne se font que d'un côté c'est voué à l'échec et je me suis déjà moi même senti comme cela dans mon couple bien que nous soyons ensemble depuis longtemps, du jour où j'ai décidé de lâcher prise sur certaines choses et lui aussi et bien ça va beaucoup mieux (mais c'est une chose qui se fait en commun) et pour continuer dans les citations et quel lieu propice pour citer Damien "aimer de travers peut mener en enfer", alors oui quand on aime plus ou pas faut arrêter car là c'est aussi l'enfer, mais de travers ça peut se régler je pense et aller aux enfers pour ça c'est con, moi j'y crois. Mais il y a des réajustements constamment, des engueulades ect mais je m'en fous plus...
On se pardonne plus je trouve.
Le fait comme tu dis d'avoir beaucoup de choses à découvrir ça ouvre plein de perspectives et c'est formidable cette conscience de cela.
Puis il y a propablement ce que tu veux mais surtout ce que tu ne veux plus et je comprends parfaitement ce souhait d'être dans un couple sans habiter ensemble.
Quand on goûte à la liberté peu importe comment, la liberté c'est multiple et bien on a du mal à se retrouver coincé surtout si on a à l'esprit que ce qui a "pécher" c'est peut être aussi dû à la promiscuité.

Edit : je crois que ce post irait dans le topic couple plutôt que là mais je sais pas c'est vous les chef•fe•s !

[quote="Damnée"] pour citer Damien "aimer de travers peut mener en enfer"[/quote] <3 "tu y crois" "Qu'il suffirait d'aimer, Et de consumer; Mais qu'aimer de travers Peut mener en enfer! Tu sais bien quoi! L'ivresse et les vertiges! Tu la connais toi, La caresse et la guerre." Oui c'est vrai qu'on soit dans la situation de chercher l'amour ou dans la situation de le préserver, c'est une question de foi, y croire encore et toujours… retrouver la foi en l'homme, so gorgeous pour oublier la guerre et croire à nouveau en la caresse. Et que "reste l'immaculé"! allez on y croit :)! exit le désabusement.
suffragettes AB Il y a 25 jours

pour citer Damien "aimer de travers peut mener en enfer"
@Damnée


<3
"tu y crois"
"Qu'il suffirait d'aimer,
Et de consumer;
Mais qu'aimer de travers
Peut mener en enfer!
Tu sais bien quoi!
L'ivresse et les vertiges!
Tu la connais toi,
La caresse et la guerre."

Oui c'est vrai qu'on soit dans la situation de chercher l'amour ou dans la situation de le préserver, c'est une question de foi, y croire encore et toujours…

retrouver la foi en l'homme, so gorgeous pour oublier la guerre et croire à nouveau en la caresse. Et que "reste l'immaculé"!

allez on y croit ! exit le désabusement.



[quote=""]https://www.20minutes.fr/societe/2594775-20190902-feminicide-cagnes-mer-rassemblement-programme-lundi-soir-memoire-victime On continue de tuer des femmes parce qu'elles sont femmes Toutes les violences, pour tenter de les éradiquer il faut les prendre au cas par cas. Quand on généralise la violence c'est qu'on ne veut pas que les choses bougent.[/quote] J'ai lu un article sur ce "fait divers" à Cagnes sur mer. Ce chien mérite la peine de mort, ni plus ni moins. Mais il ressortira, c'est certain. Et poursuivra sa vie, pendant que elle est six pieds sous terre. Moi quand je vois ça, ça me donne envie de m'armer. Quand tu es témoin d'un tel acte, faut pouvoir tirer sur l'agresseur, au moins dans les jambes pour le mettre à terre, ou lui envoyer des milliers de volts. Et les flics qui débarquent puis repartent "non non il n'y a rien" alors qu'elle est déjà morte et laissée à l'abandon dans des détritus, malgré les témoignages de la voisine. Sale race, je les méprise tellement.
Albatros Il y a 21 jours

https://www.20minutes.fr/societe/2594775-20190902-feminicide-cagnes-mer-rassemblement-programme-lundi-soir-memoire-victime
On continue de tuer des femmes parce qu'elles sont femmes
Toutes les violences, pour tenter de les éradiquer il faut les prendre au cas par cas.
Quand on généralise la violence c'est qu'on ne veut pas que les choses bougent.
@

J'ai lu un article sur ce "fait divers" à Cagnes sur mer. Ce chien mérite la peine de mort, ni plus ni moins. Mais il ressortira, c'est certain. Et poursuivra sa vie, pendant que elle est six pieds sous terre. Moi quand je vois ça, ça me donne envie de m'armer. Quand tu es témoin d'un tel acte, faut pouvoir tirer sur l'agresseur, au moins dans les jambes pour le mettre à terre, ou lui envoyer des milliers de volts. Et les flics qui débarquent puis repartent "non non il n'y a rien" alors qu'elle est déjà morte et laissée à l'abandon dans des détritus, malgré les témoignages de la voisine. Sale race, je les méprise tellement.

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

[quote="Albatros"]Ce chien mérite la peine de mort, ni plus ni moins. Mais il ressortira, c'est certain. [/quote] Il ressortira de son cercueil???!!!
caféine Il y a 21 jours

Ce chien mérite la peine de mort, ni plus ni moins. Mais il ressortira, c'est certain.

Il ressortira de son cercueil???!!!

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

[quote="Albatros"]J'ai lu un article sur ce "fait divers" à Cagnes sur mer. [/quote] Ce "fait minicide"est abject Et oui il ressortira oh là là là là.
AnonymeIl y a 21 jours

J'ai lu un article sur ce "fait divers" à Cagnes sur mer.

Ce "fait minicide"est abject
Et oui il ressortira oh là là là là.

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

[quote="caféine"][quote="Albatros"]Ce chien mérite la peine de mort, ni plus ni moins. Mais il ressortira, c'est certain. [/quote] Il ressortira de son cercueil???!!![/quote] Oui, tel un zombie ou un fantôme et il viendra te hanter chaque nuit. [quote="Damnée"][quote="Albatros"]J'ai lu un article sur ce "fait divers" à Cagnes sur mer. [/quote] Ce "fait minicide"est abjecte Et oui il ressortira oh là là là là.[/quote] Ouais, la réinsertion, ça ne devrait pas être pour tout le monde. Certains feraient un peu plus attention à ce qui compte le plus pour eux : leur petite gueule.
Albatros Il y a 21 jours

Ce chien mérite la peine de mort, ni plus ni moins. Mais il ressortira, c'est certain.

Il ressortira de son cercueil???!!!


Oui, tel un zombie ou un fantôme et il viendra te hanter chaque nuit.


J'ai lu un article sur ce "fait divers" à Cagnes sur mer.

Ce "fait minicide"est abjecte
Et oui il ressortira oh là là là là.
@Damnée


Ouais, la réinsertion, ça ne devrait pas être pour tout le monde. Certains feraient un peu plus attention à ce qui compte le plus pour eux : leur petite gueule.

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

On devrait surtout éduquer les gens et surtout éradiquer la masculinité toxique (dans ces cas de féminicides) Edit : oh c'est dommage t'as effacé il viendra te hanter machin.. j'ai ri
AnonymeIl y a 21 jours

On devrait surtout éduquer les gens et surtout éradiquer la masculinité toxique (dans ces cas de féminicides)

Edit : oh c'est dommage t'as effacé il viendra te hanter machin.. j'ai ri

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

Pour moi, ça n'a rien à voir avec la masculinité. La toxicité, certes. Mais la seule chose de masculin dans ces agressions, c'est la force physique. Si les femmes pouvaient se défendre de manière égale sur ce plan, il y aurait bien moins de meurtres de ce genre. Si les femmes le pouvaient, elles mettraient des trempes aux hommes, certaines ne se gênent pas d'ailleurs. Les hommes battus, ça existe aussi. La méchanceté, ça n'a pas de sexe. [quote="Damnée"] Edit : oh c'est dommage t'as effacé il viendra te hanter machin.. j'ai ri[/quote] Ok, je le remets. Je voulais pas trop rentrer dans l'humour.
Albatros Il y a 21 jours

Pour moi, ça n'a rien à voir avec la masculinité. La toxicité, certes. Mais la seule chose de masculin dans ces agressions, c'est la force physique. Si les femmes pouvaient se défendre de manière égale sur ce plan, il y aurait bien moins de meurtres de ce genre. Si les femmes le pouvaient, elles mettraient des trempes aux hommes, certaines ne se gênent pas d'ailleurs. Les hommes battus, ça existe aussi. La méchanceté, ça n'a pas de sexe.



Edit : oh c'est dommage t'as effacé il viendra te hanter machin.. j'ai ri
@Damnée


Ok, je le remets. Je voulais pas trop rentrer dans l'humour.

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

[quote="Albatros"]Question aux féministes, ce clip est-il sexiste ? Représente-t-il l'oppression des femmes par les hommes ? Je ne rejette pas l'idée, je pose la question. :-) https://www.youtube.com/watch?v=REbwTBMEjzc[/quote] tout est une question de perspective, imagine un monde albatros où ce sont les hommes qui dansent à demi-nus de façon putassière autour d'une femme, ordonnance; un film pour mieux nous comprendre Albatros :) https://www.youtube.com/watch?v=dodxlyu5aoA https://www.youtube.com/watch?v=pdg5vJLjGSs
suffragettes AB Il y a 21 jours

Question aux féministes, ce clip est-il sexiste ?
Représente-t-il l'oppression des femmes par les hommes ?
Je ne rejette pas l'idée, je pose la question.


https://www.youtube.com/watch?v=REbwTBMEjzc


tout est une question de perspective, imagine un monde albatros où ce sont les hommes qui dansent à demi-nus de façon putassière autour d'une femme, ordonnance; un film pour mieux nous comprendre Albatros


https://www.youtube.com/watch?v=dodxlyu5aoA


https://www.youtube.com/watch?v=pdg5vJLjGSs

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

Je me permet de répondre même si la question ne m'est pas posée chère @suffragettes_AB ;-) [quote="suffragettes AB"][quote="Albatros"]Question aux féministes, ce clip est-il sexiste ? Représente-t-il l'oppression des femmes par les hommes ? Je ne rejette pas l'idée, je pose la question. :-) [/quote] Oppression ? Possible, je sais pas, faudrait que je sois une femme pour le dire, en tant qu'homme, ces paires de fesses me font tourner la tête bien que je trouve la mise en scène complètement débile et misérable ! tout est une question de perspective, imagine un monde albatros où ce sont les hommes qui dansent à demi-nus de façon putassière autour d'une femme, ordonnance; un film pour mieux nous comprendre Albatros :) [/quote] En parfaite honnêteté, ça ne me ferait ni chaud, ni froid, vraiment. On voit plein de vidéos sur le Net de gogo dancers obligés de se shooter au viagra afin de satisfaire ces dames aux enterrements de vies de jeunes filles, avec palpage des fesses et beaucoup plus selon le cachet, les strip-teaseuses elles, ont la garantie de ne pas être tripotées sous peine d'avoir les 150 kg de videur sur la tronche. Je trouve ces vidéos tout aussi pitoyables mais elles ne me choquent pas, juste c'est pas mon truc.
AnonymeIl y a 21 jours

Je me permet de répondre même si la question ne m'est pas posée chère suffragettes AB

Question aux féministes, ce clip est-il sexiste ?
Représente-t-il l'oppression des femmes par les hommes ?
Je ne rejette pas l'idée, je pose la question.

Oppression ? Possible, je sais pas, faudrait que je sois une femme pour le dire, en tant qu'homme, ces paires de fesses me font tourner la tête bien que je trouve la mise en scène complètement débile et misérable !

tout est une question de perspective, imagine un monde albatros où ce sont les hommes qui dansent à demi-nus de façon putassière autour d'une femme, ordonnance; un film pour mieux nous comprendre Albatros
@suffragettes

En parfaite honnêteté, ça ne me ferait ni chaud, ni froid, vraiment. On voit plein de vidéos sur le Net de gogo dancers obligés de se shooter au viagra afin de satisfaire ces dames aux enterrements de vies de jeunes filles, avec palpage des fesses et beaucoup plus selon le cachet, les strip-teaseuses elles, ont la garantie de ne pas être tripotées sous peine d'avoir les 150 kg de videur sur la tronche. Je trouve ces vidéos tout aussi pitoyables mais elles ne me choquent pas, juste c'est pas mon truc.

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

C'est pas ton truc rosenrot de te faire palper?je rigole je rigole. En tout cas je vais faire un aveu, je ressemble plus aux femmes du film qu'au femmes du clip, je suis pas trop en phase avec les schémas féminins attendus par les hommes, je suis dans le déni du patriarcat mais sans le faire exprès lol, quand j'ai vu ce film, je me suis pas trop senti dépaysée, le problème c'est que c'est un film pas la réalité mouhaha. Sinon si on devait faire un recensement entre le nombre de chippendales et de gogo danseuses, nul doute que ce sont les femmes qui gagneraient, on se demande bien pourquoi :)...mais ce qui est marrant c'est qu'en même temps vous adorez les saintes nitouche, la femme toujours vu comme un objet à convoiter, soit parce qu' elle s'exhibe soit parce qu'elle se refuse, mais la femme sujet, celle qui ne joue pas les rôles imposés par les formatages cérébraux de toutes les religions et clips mtv confondus, ça ça vous fait chier, et pour cause vous n'aimez pas non plus être perçus uniquement comme des objets sexuels ou comme de la viande, ça se conçoit :). Mais non être sujet dans une relation homme femme ne se limite pas à considérer l'autre uniquement comme un objet de jouissance hein? :) Putain de société de consommation :). Ce clip est un rayon boucherie feminine,je n'y vois pas une once de cerveau féminin la dedans, et je crois bien que s il y avait autant de boucherie masculine que de feminine vous comprendrez ce que ça implique pour vos cerveaux les mecs et surtout sur la perception qu'on en a, c'est peut être ce qu'on veut dire lorsqu'on trouve quelqu'un de physiquement intelligent lol. Il faut faire gaffe avec les biais de perception induits par toutes ces images, ça finit par coller à la peau du genre.
suffragettes AB Il y a 20 jours

C'est pas ton truc rosenrot de te faire palper?je rigole je rigole. En tout cas je vais faire un aveu, je ressemble plus aux femmes du film qu'au femmes du clip, je suis pas trop en phase avec les schémas féminins attendus par les hommes, je suis dans le déni du patriarcat mais sans le faire exprès lol, quand j'ai vu ce film, je me suis pas trop senti dépaysée, le problème c'est que c'est un film pas la réalité mouhaha.
Sinon si on devait faire un recensement entre le nombre de chippendales et de gogo danseuses, nul doute que ce sont les femmes qui gagneraient, on se demande bien pourquoi ...mais ce qui est marrant c'est qu'en même temps vous adorez les saintes nitouche, la femme toujours vu comme un objet à convoiter, soit parce qu' elle s'exhibe soit parce qu'elle se refuse, mais la femme sujet, celle qui ne joue pas les rôles imposés par les formatages cérébraux de toutes les religions et clips mtv confondus, ça ça vous fait chier, et pour cause vous n'aimez pas non plus être perçus uniquement comme des objets sexuels ou comme de la viande, ça se conçoit . Mais non être sujet dans une relation homme femme ne se limite pas à considérer l'autre uniquement comme un objet de jouissance hein? Putain de société de consommation .
Ce clip est un rayon boucherie feminine,je n'y vois pas une once de cerveau féminin la dedans, et je crois bien que s il y avait autant de boucherie masculine que de feminine vous comprendrez ce que ça implique pour vos cerveaux les mecs et surtout sur la perception qu'on en a, c'est peut être ce qu'on veut dire lorsqu'on trouve quelqu'un de physiquement intelligent lol. Il faut faire gaffe avec les biais de perception induits par toutes ces images, ça finit par coller à la peau du genre.

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

[quote="suffragettes AB"]C'est pas ton truc rosenrot de te faire palper?je rigole je rigole.[/quote] Ne ris pas, vilaine @suffragettes_AB j'adore ça, ça se sait et on en profite allègrement ! [quote="suffragettes AB"]En tout cas je vais faire un aveu, je ressemble plus aux femmes du film qu'au femmes du clip, je suis pas trop en phase avec les schémas féminins attendus par les hommes[/quote] Alors attention ma toute petite @suffragettes_AB, ça n'est pas parce qu'on trouve une plastique agréable à regarder qu'elle correspond à son idéal; la superficialité se devant de rester à la surface des choses, on l'apprécie pour sa légèreté, mais au quotidien, on y préférera la saveur de la maturité, épicée de ses ébréchures... ;-) [quote="suffragettes AB"]Sinon si on devait faire un recensement entre le nombre de chippendales et de gogo danseuses, nul doute que ce sont les femmes qui gagneraient, on se demande bien pourquoi :)[/quote] ça, c'est une certitude je te l'accorde sage @suffragettes_AB ! [quote="suffragettes AB"]...mais ce qui est marrant c'est qu'en même temps vous adorez les saintes nitouche, la femme toujours vu comme un objet à convoiter, soit parce qu' elle s'exhibe soit parce qu'elle se refuse, mais la femme sujet, celle qui ne joue pas les rôles imposés par les formatages cérébraux de toutes les religions et clips mtv confondus, ça ça vous fait chier[/quote] C'est aussi la vérité, très éclairée @suffragettes_AB, convenons donc que l'homme est un être complexe dont il faut précautionneusement ne pas heurter la sensibilité qu'il a à fleur de peau, na sachant ainsi que rarement ce qu'il veut ! [quote="suffragettes AB"] et pour cause vous n'aimez pas non plus être perçus uniquement comme des objets sexuels ou comme de la viande, ça se conçoit :). Mais non être sujet dans une relation homme femme ne se limite pas à considérer l'autre uniquement comme un objet de jouissance hein? :) Putain de société de consommation :).[/quote] FAUX, ignorante @suffragettes_AB, j'ai beaucoup aimé certaines relations dans lesquelles je n'étais que le toyboy dispensable mais sommes toutes bien agréable, à utiliser à l'envi, c'est un peu salissant j'en conviens, mais tellement simple et facile :-) [quote="suffragettes AB"]Ce clip est un rayon boucherie feminine,je n'y vois pas une once de cerveau féminin la dedans, et je crois bien que s il y avait autant de boucherie masculine que de feminine vous comprendrez ce que ça implique pour vos cerveaux les mecs et surtout sur la perception qu'on en a, c'est peut être ce qu'on veut dire lorsqu'on trouve quelqu'un de physiquement intelligent lol. [/quote] Je n'ai rien à dire sur ce point, étant donné que tu as parfaitement raison, et du coup, point d'accompagnement à ton @suffragettes_AB de pseudo :-D
AnonymeIl y a 20 jours

C'est pas ton truc rosenrot de te faire palper?je rigole je rigole.
@suffragettes

Ne ris pas, vilaine suffragettes AB j'adore ça, ça se sait et on en profite allègrement !

En tout cas je vais faire un aveu, je ressemble plus aux femmes du film qu'au femmes du clip, je suis pas trop en phase avec les schémas féminins attendus par les hommes
@suffragettes

Alors attention ma toute petite suffragettes AB, ça n'est pas parce qu'on trouve une plastique agréable à regarder qu'elle correspond à son idéal; la superficialité se devant de rester à la surface des choses, on l'apprécie pour sa légèreté, mais au quotidien, on y préférera la saveur de la maturité, épicée de ses ébréchures...

Sinon si on devait faire un recensement entre le nombre de chippendales et de gogo danseuses, nul doute que ce sont les femmes qui gagneraient, on se demande bien pourquoi
@suffragettes

ça, c'est une certitude je te l'accorde sage suffragettes AB !

...mais ce qui est marrant c'est qu'en même temps vous adorez les saintes nitouche, la femme toujours vu comme un objet à convoiter, soit parce qu' elle s'exhibe soit parce qu'elle se refuse, mais la femme sujet, celle qui ne joue pas les rôles imposés par les formatages cérébraux de toutes les religions et clips mtv confondus, ça ça vous fait chier
@suffragettes

C'est aussi la vérité, très éclairée suffragettes AB, convenons donc que l'homme est un être complexe dont il faut précautionneusement ne pas heurter la sensibilité qu'il a à fleur de peau, na sachant ainsi que rarement ce qu'il veut !

et pour cause vous n'aimez pas non plus être perçus uniquement comme des objets sexuels ou comme de la viande, ça se conçoit . Mais non être sujet dans une relation homme femme ne se limite pas à considérer l'autre uniquement comme un objet de jouissance hein? Putain de société de consommation .
@suffragettes

FAUX, ignorante suffragettes AB, j'ai beaucoup aimé certaines relations dans lesquelles je n'étais que le toyboy dispensable mais sommes toutes bien agréable, à utiliser à l'envi, c'est un peu salissant j'en conviens, mais tellement simple et facile

Ce clip est un rayon boucherie feminine,je n'y vois pas une once de cerveau féminin la dedans, et je crois bien que s il y avait autant de boucherie masculine que de feminine vous comprendrez ce que ça implique pour vos cerveaux les mecs et surtout sur la perception qu'on en a, c'est peut être ce qu'on veut dire lorsqu'on trouve quelqu'un de physiquement intelligent lol.
@suffragettes


Je n'ai rien à dire sur ce point, étant donné que tu as parfaitement raison, et du coup, point d'accompagnement à ton suffragettes AB de pseudo

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

[quote="suffragettes AB"] tout est une question de perspective, imagine un monde albatros où ce sont les hommes qui dansent à demi-nus de façon putassière autour d'une femme, ordonnance; un film pour mieux nous comprendre Albatros :) [/quote] Si les rôles étaient inversés, il y aurait aussi de nombreux avantages. Personne n'est obligé de regarder un spectacle qui ne l'intéresse pas. Même si ce n'est pas aussi extrême, j'imagine bien ce que doivent ressentir certaines femmes en regardant ce clip, la même chose que moi devant un calendrier des dieux du stade. ;-) Si les hommes étaient objétisés sexuellement comme les femmes, cela ne me dérangerait pas, du moment qu'il y a une/des alternatives, comme dans le monde actuel. Être sollicité toute la journée par des femmes qui veulent faire l'amour, je ne vois pas ce qu'il y a de déplaisant. Mais évidemment, si on imagine une telle situation, il faut imaginer tout ce qui s'y rapporte et c'est impossible. Nous sommes la somme de conditionnements dus à une nature qui n'est pas interchangeable. Les hommes n'enfantent pas, ont plus de force physique en général, etc. [quote="suffragettes AB"] Ce clip est un rayon boucherie feminine,je n'y vois pas une once de cerveau féminin la dedans, et je crois bien que s il y avait autant de boucherie masculine que de feminine vous comprendrez ce que ça implique pour vos cerveaux les mecs et surtout sur la perception qu'on en a, c'est peut être ce qu'on veut dire lorsqu'on trouve quelqu'un de physiquement intelligent lol. Il faut faire gaffe avec les biais de perception induits par toutes ces images, ça finit par coller à la peau du genre.[/quote] On peut comprendre la crainte de certaines femmes d'être assimilées à cette vision. Mais tant qu'autre chose existe, comme le romantisme, il n'y a pas de quoi s'en faire. On peut être objet ou sujet, voire les deux. Opposer les deux notions me semble être une erreur. Nous sommes rarement tout l'un ou tout l'autre. Là ou je rejoins le féminisme, si tel est son combat, c'est qu'il ne faut pas que ce modèle (vision uniquement sexualisée de la femme) devienne majoritaire et fasse loi. De là à l'éradiquer non. C'est là la différence selon moi entre le féminisme raisonné, légitime et le féminisme extrémiste. Le premier considère la femme dans son absolu, quand l'autre la nie dans sa pluralité. [quote="Rosenrot"] Oppression ? Possible, je sais pas, faudrait que je sois une femme pour le dire, en tant qu'homme, ces paires de fesses me font tourner la tête bien que je trouve la mise en scène complètement débile et misérable ! [/quote] Une certaine frange du féminisme procède par amalgame. Si une femme se sent oppressée en regardant ce clip, c'est un clip qui oppresse les femmes, or ça ne semble pas être le cas de celles qui y participent, au contraire. Concernant la mise en scène, c'est une glorification de la vulgarité, c'est en effet débile et misérable. Le but n'est clairement pas de s'élever mais de descendre au niveau des bas instincts. PS : merci aux modérateurs de permettre l'échange.
Albatros Il y a 20 jours


tout est une question de perspective, imagine un monde albatros où ce sont les hommes qui dansent à demi-nus de façon putassière autour d'une femme, ordonnance; un film pour mieux nous comprendre Albatros

@suffragettes


Si les rôles étaient inversés, il y aurait aussi de nombreux avantages. Personne n'est obligé de regarder un spectacle qui ne l'intéresse pas. Même si ce n'est pas aussi extrême, j'imagine bien ce que doivent ressentir certaines femmes en regardant ce clip, la même chose que moi devant un calendrier des dieux du stade.
Si les hommes étaient objétisés sexuellement comme les femmes, cela ne me dérangerait pas, du moment qu'il y a une/des alternatives, comme dans le monde actuel. Être sollicité toute la journée par des femmes qui veulent faire l'amour, je ne vois pas ce qu'il y a de déplaisant. Mais évidemment, si on imagine une telle situation, il faut imaginer tout ce qui s'y rapporte et c'est impossible. Nous sommes la somme de conditionnements dus à une nature qui n'est pas interchangeable. Les hommes n'enfantent pas, ont plus de force physique en général, etc.




Ce clip est un rayon boucherie feminine,je n'y vois pas une once de cerveau féminin la dedans, et je crois bien que s il y avait autant de boucherie masculine que de feminine vous comprendrez ce que ça implique pour vos cerveaux les mecs et surtout sur la perception qu'on en a, c'est peut être ce qu'on veut dire lorsqu'on trouve quelqu'un de physiquement intelligent lol. Il faut faire gaffe avec les biais de perception induits par toutes ces images, ça finit par coller à la peau du genre.
@suffragettes


On peut comprendre la crainte de certaines femmes d'être assimilées à cette vision. Mais tant qu'autre chose existe, comme le romantisme, il n'y a pas de quoi s'en faire. On peut être objet ou sujet, voire les deux. Opposer les deux notions me semble être une erreur. Nous sommes rarement tout l'un ou tout l'autre.
Là ou je rejoins le féminisme, si tel est son combat, c'est qu'il ne faut pas que ce modèle (vision uniquement sexualisée de la femme) devienne majoritaire et fasse loi. De là à l'éradiquer non. C'est là la différence selon moi entre le féminisme raisonné, légitime et le féminisme extrémiste. Le premier considère la femme dans son absolu, quand l'autre la nie dans sa pluralité.





Oppression ? Possible, je sais pas, faudrait que je sois une femme pour le dire, en tant qu'homme, ces paires de fesses me font tourner la tête bien que je trouve la mise en scène complètement débile et misérable !

@Rosenrot


Une certaine frange du féminisme procède par amalgame. Si une femme se sent oppressée en regardant ce clip, c'est un clip qui oppresse les femmes, or ça ne semble pas être le cas de celles qui y participent, au contraire. Concernant la mise en scène, c'est une glorification de la vulgarité, c'est en effet débile et misérable. Le but n'est clairement pas de s'élever mais de descendre au niveau des bas instincts.



PS : merci aux modérateurs de permettre l'échange.


Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.

[quote="Albatros"]Une certaine frange du féminisme procède par amalgame. Si une femme se sent oppressée en regardant ce clip, c'est un clip qui oppresse les femmes, or ça ne semble pas être le cas de celles qui y participent, au contraire. Concernant la mise en scène, c'est une glorification de la vulgarité, c'est en effet débile et misérable. Le but n'est clairement pas de s'élever mais de descendre au niveau des bas instincts. PS : merci aux modérateurs de permettre l'échange. [/quote] peut-être que celles qui y participent jouent un personnage, font semblant :). Pas facile de démêler le vrai du faux hein albatros :), mais parfois les hommes aussi sont indéchiffrables, par exemple: y a des mecs aussi qui font semblant dans un autre registre: le romantisme :). Non je déconne comme si nous les filles on était romantiques H 24 :). Pas évident de se mettre dans la peau du genre opposé mais si on peut au moins dépoussiérer certains stéréotypes comme celui de "l'homme qui ne pense qu'avec sa teub" et de celui "de la nana vu uniquement comme prolongement/ornement (?) phallique, en position d'accueillir l'engin", c'est toujours ça de pris :), on avance on avance lol. requotage: "Là ou je rejoins le féminisme, si tel est son combat, c'est qu'il ne faut pas que ce modèle (vision uniquement sexualisée de la femme) devienne majoritaire et fasse loi. De là à l'éradiquer non." Ben oui j'imagine qu' un monde sans pornographie serait source d'angoisse pour toi albatros, je suis sûre que l'éradication du monde pornographique serait pour toi un cauchemar ( un rêve pour moi) et pourtant cela serait le début utopique de la véritable émancipation sexuelle de la femme, je le pense profondément :). Mais tu peux dormir tranquille alba c'est pas gagné! Quand on sait que même les féministes les plus farouches légitiment la prostitution volontaire et la pornographie, on se dit que le monde pur, c'est-à-dire délesté de déterminismes lubriques béhaviouristes , c'est pas pour demain. Comme je l'ai souvent dit dans une société de consommation, il est de mise d'encourager les pulsions primaires et quoi de mieux que d'intégrer de la pornographie même dans la pub, c'est incrusté dans vos cerveaux les mecs, ce n'est pas de votre faute, vous n'êtes que le jouet d'un théâtre d'ombres. Et Suffragettes vient vous éclairer :), vous sauver de cet embrigadement pavlovien. Et on dirait que le salut de vos âmes n'est pas loin quand je lis ça: "Concernant la mise en scène, c'est une glorification de la vulgarité, c'est en effet débile et misérable. Le but n'est clairement pas de s'élever mais de descendre au niveau des bas instincts." Bravo à toi albatros, il n'est jamais trop tard pour détoxifier son cerveau, la guérison n'est pas loin lol. [quote="Rosenrot"] Je n'ai rien à dire sur ce point, étant donné que tu as parfaitement raison, et du coup, point d'accompagnement à ton @suffragettes_AB de pseudo :-D[/quote] Me voilà affublée de bon nombre de qualificatif, me voilà bien accompagnée :)
suffragettes AB Il y a 20 jours

Une certaine frange du féminisme procède par amalgame. Si une femme se sent oppressée en regardant ce clip, c'est un clip qui oppresse les femmes, or ça ne semble pas être le cas de celles qui y participent, au contraire. Concernant la mise en scène, c'est une glorification de la vulgarité, c'est en effet débile et misérable. Le but n'est clairement pas de s'élever mais de descendre au niveau des bas instincts.



PS : merci aux modérateurs de permettre l'échange.


peut-être que celles qui y participent jouent un personnage, font semblant . Pas facile de démêler le vrai du faux hein albatros , mais parfois les hommes aussi sont indéchiffrables, par exemple: y a des mecs aussi qui font semblant dans un autre registre: le romantisme . Non je déconne comme si nous les filles on était romantiques H 24 .

Pas évident de se mettre dans la peau du genre opposé mais si on peut au moins dépoussiérer certains stéréotypes comme celui de "l'homme qui ne pense qu'avec sa teub" et de celui "de la nana vu uniquement comme prolongement/ornement (?) phallique, en position d'accueillir l'engin", c'est toujours ça de pris , on avance on avance lol.

requotage: "Là ou je rejoins le féminisme, si tel est son combat, c'est qu'il ne faut pas que ce modèle (vision uniquement sexualisée de la femme) devienne majoritaire et fasse loi. De là à l'éradiquer non."

Ben oui j'imagine qu' un monde sans pornographie serait source d'angoisse pour toi albatros, je suis sûre que l'éradication du monde pornographique serait pour toi un cauchemar ( un rêve pour moi) et pourtant cela serait le début utopique de la véritable émancipation sexuelle de la femme, je le pense profondément . Mais tu peux dormir tranquille alba c'est pas gagné! Quand on sait que même les féministes les plus farouches légitiment la prostitution volontaire et la pornographie, on se dit que le monde pur, c'est-à-dire délesté de déterminismes lubriques béhaviouristes , c'est pas pour demain. Comme je l'ai souvent dit dans une société de consommation, il est de mise d'encourager les pulsions primaires et quoi de mieux que d'intégrer de la pornographie même dans la pub, c'est incrusté dans vos cerveaux les mecs, ce n'est pas de votre faute, vous n'êtes que le jouet d'un théâtre d'ombres. Et Suffragettes vient vous éclairer , vous sauver de cet embrigadement pavlovien.

Et on dirait que le salut de vos âmes n'est pas loin quand je lis ça:
"Concernant la mise en scène, c'est une glorification de la vulgarité, c'est en effet débile et misérable. Le but n'est clairement pas de s'élever mais de descendre au niveau des bas instincts."

Bravo à toi albatros, il n'est jamais trop tard pour détoxifier son cerveau, la guérison n'est pas loin lol.



Je n'ai rien à dire sur ce point, étant donné que tu as parfaitement raison, et du coup, point d'accompagnement à ton suffragettes AB de pseudo
@Rosenrot


Me voilà affublée de bon nombre de qualificatif, me voilà bien accompagnée

Message déplacé depuis la discussion : Le féminisme.