[color=red][u]Edit modération :[/u] Comme le sujet devient récurrent et qu'il s'étale partout sur le forum... lancons un topic dédié ![/color] il faudrait peut être arrêter de confondre misogynie et putophobie :). Quelque part ceux qui entendent de la misogynie dans les chansons de Saez ont une bien basse conception du féminin, qui est mysogine en réalité? Quand est-ce que certains vont comprendre qu'être une femme ce n'est pas être une pute lol? Pourquoi entendre une attaque de la femme dans la dénonciation de la pornocratie? Pour reprendre le terme de julien R employé je ne sais plus où, oui il semblerait que Saez va continuer de dresser une "iconographie" de la femme dans son prochain album (ma populaire, ma religieuse, ma magnifique, germaine etc), bien loin des codes putassier dans laquelle la société du spectacle l'enferme...sa démarche est le contraire de celle d'un misogyne qui voudrait que la femme ne soit vu que sous le prisme marchand. Non la femme n'est pas une marchandise, et non les marchandises putes n'incarnent en rien le féminin, pas plus que le voile, qui dans l'absolu fait encore des jointures en le tissu et le féminin, ouais les habits et les femmes une grande histoire d'amour, comme si les problématiques féminines devait se réduire à des soucis de prêt-à-porter, le cadet des soucis de Germaine le prêt-à-porter :)...Saez peut s'égosiller, il a raison l'album humanité ne suffit pas lol. Quelque part ces biais d'interprétation montrent à quel point y a du boulot pour que certains fassent abstraction du "voile" de la société du spectacle :), pour que certains se déconditionnent des déterminismes marchands. https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Société_du_spectacle_%28livre%29 et encore une fois, je remet trois de mes citations favorites de laborit: "Les marchands n'ont pas été chassés du temple, ils sont en train de l'envahir complètement et d'installer leurs boutiques et leurs panneaux publicitaires au plus profond de nos neurones si nous n'y prenons garde." "Les dominants ont toujours utilisé l'imaginaire des dominés à leur profit." "Beaucoup d'entre nous mourront ainsi sans jamais être nés à leur humanité, ayant confiné leurs systèmes associatifs à l'innovation marchande, en couvrant de mots la nudité simpliste de leur inconscient dominateur." est-ce à dire que l'art n'est pas du divertissement? Que l'art construit un autre imaginaire que celui des publicitaires? Dans l'imaginaire des publicitaires la femme sera toujours représentée comme une pute, c'est comme ça. Le dire ce n'est pas critiquer les femmes, bien au contraire. Et ceux qui pensent que l'on critique les femmes si on critique les putes montrent que les publicitaires ont gagné dans bien des cerveaux. à méditer, si vous entendez une critique de la femme dans les chansons de Saez parce-qu'il y critique les putes alors à quoi assimilez-vous le féminin en réalité? CQFD :)
suffragettes AB Il y a 1 mois

Edit modération : Comme le sujet devient récurrent et qu'il s'étale partout sur le forum... lancons un topic dédié !

il faudrait peut être arrêter de confondre misogynie et putophobie . Quelque part ceux qui entendent de la misogynie dans les chansons de Saez ont une bien basse conception du féminin, qui est mysogine en réalité? Quand est-ce que certains vont comprendre qu'être une femme ce n'est pas être une pute lol? Pourquoi entendre une attaque de la femme dans la dénonciation de la pornocratie? Pour reprendre le terme de julien R employé je ne sais plus où, oui il semblerait que Saez va continuer de dresser une "iconographie" de la femme dans son prochain album (ma populaire, ma religieuse, ma magnifique, germaine etc), bien loin des codes putassier dans laquelle la société du spectacle l'enferme...sa démarche est le contraire de celle d'un misogyne qui voudrait que la femme ne soit vu que sous le prisme marchand. Non la femme n'est pas une marchandise, et non les marchandises putes n'incarnent en rien le féminin, pas plus que le voile, qui dans l'absolu fait encore des jointures en le tissu et le féminin, ouais les habits et les femmes une grande histoire d'amour, comme si les problématiques féminines devait se réduire à des soucis de prêt-à-porter, le cadet des soucis de Germaine le prêt-à-porter ...Saez peut s'égosiller, il a raison l'album humanité ne suffit pas lol.
Quelque part ces biais d'interprétation montrent à quel point y a du boulot pour que certains fassent abstraction du "voile" de la société du spectacle , pour que certains se déconditionnent des déterminismes marchands.
https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Société_du_spectacle_%28livre%29

et encore une fois, je remet trois de mes citations favorites de laborit:

"Les marchands n'ont pas été chassés du temple, ils sont en train de l'envahir complètement et d'installer leurs boutiques et leurs panneaux publicitaires au plus profond de nos neurones si nous n'y prenons garde."

"Les dominants ont toujours utilisé l'imaginaire des dominés à leur profit."

"Beaucoup d'entre nous mourront ainsi sans jamais être nés à leur humanité, ayant confiné leurs systèmes associatifs à l'innovation marchande, en couvrant de mots la nudité simpliste de leur inconscient dominateur."

est-ce à dire que l'art n'est pas du divertissement? Que l'art construit un autre imaginaire que celui des publicitaires?
Dans l'imaginaire des publicitaires la femme sera toujours représentée comme une pute, c'est comme ça. Le dire ce n'est pas critiquer les femmes, bien au contraire. Et ceux qui pensent que l'on critique les femmes si on critique les putes montrent que les publicitaires ont gagné dans bien des cerveaux.

à méditer, si vous entendez une critique de la femme dans les chansons de Saez parce-qu'il y critique les putes alors à quoi assimilez-vous le féminin en réalité? CQFD

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

[quote="suffragettes AB"]hommage aux plumes bienveillantes et avisées du forum. Du coup, si cela irrite de lire les avis ergoteurs des badauds acoustiques[/quote] Oui, parce que celles et ceux qui émettent une critique négative à propos de l’œuvre de Saez sont forcément malveillants, irréfléchis, ergoteurs, etc., bien entendu… C’est d’un ridicule… (Et le fait de recourir à des citations ainsi qu’à des formules pseudo-intellectuelles et tapageuses n’y change rien ; cela ne m'impressionne guère.) [quote="suffragettes AB"]Quand est-ce que certains vont comprendre qu'être une femme ce n'est pas être une pute lol?[/quote] Tu sais, certaines vraies « putes », celles qui échangent des relations sexuelles contre une rémunération, sont peut-être plus respectables que toi, suffragettes, qui passes ton temps à les mépriser. Lolilol... Le mépris, il émane de toi, en l’espèce… Tes propos ("Quand est-ce que certains vont comprendre", "badauds acoustiques", "les putes ne sont pas des femmes", etc.) suintent le mépris... Sache, au cas où tu l'aurais oublié, que tu ne détiens pas la vérité absolue. Pour ma part, je me passerai aisément de tes cours de méditation (qui ne démontrent rien, si ce n'est ton mépris).
Luna Il y a 1 mois

hommage aux plumes bienveillantes et avisées du forum. Du coup, si cela irrite de lire les avis ergoteurs des badauds acoustiques

Oui, parce que celles et ceux qui émettent une critique négative à propos de l’œuvre de Saez sont forcément malveillants, irréfléchis, ergoteurs, etc., bien entendu… C’est d’un ridicule… (Et le fait de recourir à des citations ainsi qu’à des formules pseudo-intellectuelles et tapageuses n’y change rien ; cela ne m'impressionne guère.)



Quand est-ce que certains vont comprendre qu'être une femme ce n'est pas être une pute lol?

Tu sais, certaines vraies « putes », celles qui échangent des relations sexuelles contre une rémunération, sont peut-être plus respectables que toi, suffragettes, qui passes ton temps à les mépriser. Lolilol...

Le mépris, il émane de toi, en l’espèce… Tes propos ("Quand est-ce que certains vont comprendre", "badauds acoustiques", "les putes ne sont pas des femmes", etc.) suintent le mépris... Sache, au cas où tu l'aurais oublié, que tu ne détiens pas la vérité absolue. Pour ma part, je me passerai aisément de tes cours de méditation (qui ne démontrent rien, si ce n'est ton mépris).

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

Y a des gens ici qui disent "certaines femmes méritent plus de droits que les autres" et c'est exactement ce que je lis dans les textes de saez, et je vous souhaite pas du bien. Quand est ce que c'est devenu cool de clasher les meufs les plus précaires? Si c'est pas ça le mépris de classe...
Theo Putnam Il y a 1 mois

Y a des gens ici qui disent "certaines femmes méritent plus de droits que les autres" et c'est exactement ce que je lis dans les textes de saez, et je vous souhaite pas du bien.
Quand est ce que c'est devenu cool de clasher les meufs les plus précaires? Si c'est pas ça le mépris de classe...

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

[quote="Luna"][quote="suffragettes AB"]hommage aux plumes bienveillantes et avisées du forum. Du coup, si cela irrite de lire les avis ergoteurs des badauds acoustiques[/quote] Oui, parce que celles et ceux qui émettent une critique négative à propos de l’œuvre de Saez sont forcément malveillants, irréfléchis, ergoteurs, etc., bien entendu… C’est d’un ridicule… (Et le fait de recourir à des citations ainsi qu’à des formules pseudo-intellectuelles et tapageuses n’y change rien ; cela ne m'impressionne guère.) [quote="suffragettes AB"]Quand est-ce que certains vont comprendre qu'être une femme ce n'est pas être une pute lol?[/quote] Tu sais, certaines vraies « putes », celles qui échangent des relations sexuelles contre une rémunération, sont peut-être plus respectables que toi, suffragettes, qui passes ton temps à les mépriser. Lolilol... Le mépris, il émane de toi, en l’espèce… Tes propos ("Quand est-ce que certains vont comprendre", "badauds acoustiques", "les putes ne sont pas des femmes", etc.) suintent le mépris... Sache, au cas où tu l'aurais oublié, que tu ne détiens pas la vérité absolue. Pour ma part, je me passerai aisément de tes cours de méditation (qui ne démontrent rien, si ce n'est ton mépris).[/quote] Luna: certaines vraies putes? Mais c'est quoi une fausse pute lol. Vas-y développe, on verra bien qui sait qui méprise vraiment les femmes :). Quant au terme "badauds acoustique" il n'est pas de moi, il est de koolseb :). ah et où ai-je dit que "les putes ne sont pas des femmes", j'ai dit que "la femme n'était pas une pute" :) nuance! allez vas-y développe, c'est quoi la différence entre une vraie pute et une fausse? :) qu'on voit comment tu méprises tes consoeurs... [quote="Theo Putnam"]Y a des gens ici qui disent "certaines femmes méritent plus de droits que les autres" et c'est exactement ce que je lis dans les textes de saez, et je vous souhaitent pas du bien. Quand est ce que c'est devenu cool de clasher les meufs les plus précaires? Si c'est pas ça le mépris de classe...[/quote] theo: la pute symbole de la meuf précaire? Et kim kardarshian elle est précaire peut-être? lol je sais même pas pourquoi je relève, ça sert à rien. continuez à défendre kim, moi je retourne à l'usine :), j'ai pas le choix :).
suffragettes AB Il y a 1 mois

hommage aux plumes bienveillantes et avisées du forum. Du coup, si cela irrite de lire les avis ergoteurs des badauds acoustiques

Oui, parce que celles et ceux qui émettent une critique négative à propos de l’œuvre de Saez sont forcément malveillants, irréfléchis, ergoteurs, etc., bien entendu… C’est d’un ridicule… (Et le fait de recourir à des citations ainsi qu’à des formules pseudo-intellectuelles et tapageuses n’y change rien ; cela ne m'impressionne guère.)



Quand est-ce que certains vont comprendre qu'être une femme ce n'est pas être une pute lol?

Tu sais, certaines vraies « putes », celles qui échangent des relations sexuelles contre une rémunération, sont peut-être plus respectables que toi, suffragettes, qui passes ton temps à les mépriser. Lolilol...

Le mépris, il émane de toi, en l’espèce… Tes propos ("Quand est-ce que certains vont comprendre", "badauds acoustiques", "les putes ne sont pas des femmes", etc.) suintent le mépris... Sache, au cas où tu l'aurais oublié, que tu ne détiens pas la vérité absolue. Pour ma part, je me passerai aisément de tes cours de méditation (qui ne démontrent rien, si ce n'est ton mépris).


Luna: certaines vraies putes? Mais c'est quoi une fausse pute lol. Vas-y développe, on verra bien qui sait qui méprise vraiment les femmes . Quant au terme "badauds acoustique" il n'est pas de moi, il est de koolseb . ah et où ai-je dit que "les putes ne sont pas des femmes", j'ai dit que "la femme n'était pas une pute" nuance!
allez vas-y développe, c'est quoi la différence entre une vraie pute et une fausse? qu'on voit comment tu méprises tes consoeurs...


Y a des gens ici qui disent "certaines femmes méritent plus de droits que les autres" et c'est exactement ce que je lis dans les textes de saez, et je vous souhaitent pas du bien.
Quand est ce que c'est devenu cool de clasher les meufs les plus précaires? Si c'est pas ça le mépris de classe...


theo: la pute symbole de la meuf précaire? Et kim kardarshian elle est précaire peut-être? lol

je sais même pas pourquoi je relève, ça sert à rien.

continuez à défendre kim, moi je retourne à l'usine , j'ai pas le choix .

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

D'où elle se prostitue Kim? Ouais et moi je vais continuer à gagner ma misère, je vois pas le rapport, tu restes classiste
Theo Putnam Il y a 1 mois

D'où elle se prostitue Kim?
Ouais et moi je vais continuer à gagner ma misère, je vois pas le rapport, tu restes classiste

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

ah j'en étais sûre! les femmes qui se font payer pour un rapport sexuel sont des putes, et la suggestion pornographique des femmes et même des hommes dans les pubs relève du proxénétisme publicitaire, les influenceurs et les influenceuses également, c'est quoi être précaire ne pas pouvoir se payer le dernier smartphone dernier cri? :) ah putain de société de consommation :), et matérialiste. "La pute sur les réseaux pour vendre des accessoires" pas de citation pour étayer mon propos, juste un clip de nasser qui avait été censuré https://www.youtube.com/watch?v=RR5WaNxxcfM deuxième vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=fhGiF6Gl1vU allez une troisième, céleste est elle trop forte https://www.youtube.com/watch?v=FRscMvWwA9c&fbclid=IwAR3K2GGOD9gomz10zWJTbQNwWToJMn4u7ni_AwX7rYr0ku1xhBQAy0RkkT8 allez la vie ce n'est pas la pub :), et être une femme ce n'est pas être une pute les putes c'est de la fiction publicitaire :)
suffragettes AB Il y a 1 mois

ah j'en étais sûre!

les femmes qui se font payer pour un rapport sexuel sont des putes, et la suggestion pornographique des femmes et même des hommes dans les pubs relève du proxénétisme publicitaire, les influenceurs et les influenceuses également, c'est quoi être précaire ne pas pouvoir se payer le dernier smartphone dernier cri? ah putain de société de consommation , et matérialiste. "La pute sur les réseaux pour vendre des accessoires"

pas de citation pour étayer mon propos, juste un clip de nasser qui avait été censuré


https://www.youtube.com/watch?v=RR5WaNxxcfM

deuxième vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=fhGiF6Gl1vU

allez une troisième, céleste est elle trop forte


https://www.youtube.com/watch?v=FRscMvWwA9c&fbclid=IwAR3K2GGOD9gomz10zWJTbQNwWToJMn4u7ni_AwX7rYr0ku1xhBQAy0RkkT8

allez la vie ce n'est pas la pub , et être une femme ce n'est pas être une pute

les putes c'est de la fiction publicitaire

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

Je vais paraphraser une pote travailleuse du sexe "perso à partir du moment où je dois choisir entre payer le loyer ou payer la bouffe, je pars du principe que je suis précaire." Mais continue de shamer ces meufs, visiblement tu te sens plus grande après.
Theo Putnam Il y a 1 mois

Je vais paraphraser une pote travailleuse du sexe "perso à partir du moment où je dois choisir entre payer le loyer ou payer la bouffe, je pars du principe que je suis précaire."
Mais continue de shamer ces meufs, visiblement tu te sens plus grande après.

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

Bah on parle toujours de putes, c'est bien ce que je reproche à saez: et non, je me détendrais pas tant qu'il continuera d'insulter mes potes, lui ou ses fans. C'est chaud en vrai, j'apprécie beaucoup de son travail mais quand il est merdique, le reste de ses fans me donnent encore plus envie de l'insulter que lui. Octogone sans règle Damien, quand tu veux
Theo Putnam Il y a 1 mois

Bah on parle toujours de putes, c'est bien ce que je reproche à saez: et non, je me détendrais pas tant qu'il continuera d'insulter mes potes, lui ou ses fans.

C'est chaud en vrai, j'apprécie beaucoup de son travail mais quand il est merdique, le reste de ses fans me donnent encore plus envie de l'insulter que lui. Octogone sans règle Damien, quand tu veux

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

[quote="suffragettes AB"] Luna: certaines vraies putes? Mais c'est quoi une fausse pute lol. Vas-y développe, on verra bien qui sait qui méprise vraiment les femmes :). allez vas-y développe, c'est quoi la différence entre une vraie pute et une fausse? :) qu'on voit comment tu méprises tes consoeurs...[/quote] Eh bien, c’est très simple, suffragettes… Il suffit de relire une définition du terme « pute », que j’avais pris soin de mentionner juste après la virgule. « Pute », au sens premier, signifie : « Prostituée, femme qui échange des relations sexuelles contre une rémunération. » Inutile de me prêter de mauvais sentiments, cela en dit davantage sur toi que sur moi. Si j’ai utilisé le terme « vraies », c’est simplement parce que le terme « pute » recouvre plusieurs acceptions. Il y a le sens propre et le sens figuré… En l’espèce, tu considères que Kim K. est une pute (je te cite : « la pute symbole de la meuf précaire? Et kim kardarshian elle est précaire peut-être? lol »), par exemple. Pour ma part, je souhaitais te dire que même les femmes qui font réellement le trottoir sont peut-être plus respectables que toi, qui méprises tant les putes… Si tu avais été de bonne foi, tu aurais compris que c’était juste une façon de parler et ce que je souhaitais te dire au fond… Mais étant donné que tu souhaites à tout prix avoir raison et me prêter de mauvais sentiments, tu essayes tant bien que mal de te raccrocher aux branches… [quote="suffragettes AB"] ah et où ai-je dit que "les putes ne sont pas des femmes", j'ai dit que "la femme n'était pas une pute" :) nuance![/quote] Ahah, je m’y attendais à celle-là… Écoute, lorsque certaines personnes disent que certains propos peuvent être perçus comme méprisants à l’égard des femmes ou de certaines femmes, tu rétorques : “il faudrait peut être arrêter de confondre misogynie et putophobie”. Tu distingues donc le mépris à l’égard des femmes du mépris à l’égard des putes. Parce que selon toi, la putophobie (et donc le mépris de certaines femmes, que tu le veuilles ou non), c’est ok ; mais la misogynie, ce n’est pas bien. Puis tu ajoutes : “Quelque part ceux qui entendent de la misogynie dans les chansons de Saez ont une bien basse conception du féminin”, car tu ne supportes pas que l’on défende celles que tu considères comme des putes, car les putes ne rentrent pas dans ta conception du “féminin” … Puis tu en rajoutes une couche : “Quand est-ce que certains vont comprendre qu'être une femme ce n'est pas être une pute lol?” … En somme, tu cherches à tout prix à distinguer les femmes des putes… alors que nous ne les distinguions pas, nous… Joue sur les mots autant que tu le souhaites, j’ai très bien compris que tu n’étais pas de bonne foi de toute façon… [quote="suffragettes AB"]Quant au terme "badauds acoustique" il n'est pas de moi, il est de koolseb.[/quote] Je le sais bien, mais tu as cru bon de reprendre la même formule. Tu étais donc du même avis. (L'on ne peut pas vraiment échanger sérieusement avec toi, car tu es dans le clash permanent... Les piques, les "lol", etc.)
Luna Il y a 1 mois


Luna: certaines vraies putes? Mais c'est quoi une fausse pute lol. Vas-y développe, on verra bien qui sait qui méprise vraiment les femmes . allez vas-y développe, c'est quoi la différence entre une vraie pute et une fausse? qu'on voit comment tu méprises tes consoeurs...

Eh bien, c’est très simple, suffragettes… Il suffit de relire une définition du terme « pute », que j’avais pris soin de mentionner juste après la virgule. « Pute », au sens premier, signifie : « Prostituée, femme qui échange des relations sexuelles contre une rémunération. »

Inutile de me prêter de mauvais sentiments, cela en dit davantage sur toi que sur moi. Si j’ai utilisé le terme « vraies », c’est simplement parce que le terme « pute » recouvre plusieurs acceptions. Il y a le sens propre et le sens figuré… En l’espèce, tu considères que Kim K. est une pute (je te cite : « la pute symbole de la meuf précaire? Et kim kardarshian elle est précaire peut-être? lol »), par exemple. Pour ma part, je souhaitais te dire que même les femmes qui font réellement le trottoir sont peut-être plus respectables que toi, qui méprises tant les putes…

Si tu avais été de bonne foi, tu aurais compris que c’était juste une façon de parler et ce que je souhaitais te dire au fond… Mais étant donné que tu souhaites à tout prix avoir raison et me prêter de mauvais sentiments, tu essayes tant bien que mal de te raccrocher aux branches…



ah et où ai-je dit que "les putes ne sont pas des femmes", j'ai dit que "la femme n'était pas une pute" nuance!

Ahah, je m’y attendais à celle-là…

Écoute, lorsque certaines personnes disent que certains propos peuvent être perçus comme méprisants à l’égard des femmes ou de certaines femmes, tu rétorques : “il faudrait peut être arrêter de confondre misogynie et putophobie”. Tu distingues donc le mépris à l’égard des femmes du mépris à l’égard des putes. Parce que selon toi, la putophobie (et donc le mépris de certaines femmes, que tu le veuilles ou non), c’est ok ; mais la misogynie, ce n’est pas bien. Puis tu ajoutes : “Quelque part ceux qui entendent de la misogynie dans les chansons de Saez ont une bien basse conception du féminin”, car tu ne supportes pas que l’on défende celles que tu considères comme des putes, car les putes ne rentrent pas dans ta conception du “féminin” … Puis tu en rajoutes une couche : “Quand est-ce que certains vont comprendre qu'être une femme ce n'est pas être une pute lol?” … En somme, tu cherches à tout prix à distinguer les femmes des putes… alors que nous ne les distinguions pas, nous…

Joue sur les mots autant que tu le souhaites, j’ai très bien compris que tu n’étais pas de bonne foi de toute façon…



Quant au terme "badauds acoustique" il n'est pas de moi, il est de koolseb.

Je le sais bien, mais tu as cru bon de reprendre la même formule. Tu étais donc du même avis.


(L'on ne peut pas vraiment échanger sérieusement avec toi, car tu es dans le clash permanent... Les piques, les "lol", etc.)

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

[quote="Luna"] … En somme, tu cherches à tout prix à distinguer les femmes des putes… alors que nous ne les distinguions pas, nous… Joue sur les mots autant que tu le souhaites, j’ai très bien compris que tu n’étais pas de bonne foi de toute façon… [quote="suffragettes AB"]Quant au terme "badauds acoustique" il n'est pas de moi, il est de koolseb.[/quote] Je le sais bien, mais tu as cru bon de reprendre la même formule. Tu étais donc du même avis. (L'on ne peut pas vraiment échanger sérieusement avec toi, car tu es dans le clash permanent... Les piques, les "lol", etc.)[/quote] mais c'est justement ça le problème luna, y en a marre que dans cette putain de société on ne fasse plus le distingo entre une pute et une femme :), y a quand même un sacré souci dans les processus d'identification du féminin. Je ne méprise pas les putes, surtout celles qui sont obligées en inde, en thailande, celles qui sont coincés dans des réseaux mafieux etc, pour les autres je dis qu'il y a d'autres solutions, après j'avoue à Paris le montant des loyers est faramineux :). Mais pourquoi diable les femmes devraient se sentir insulter si dans une chanson est dénoncée le proxénétisme publicitaire? Celui-là même qui leur met toujours au dessus de la tête la même pancarte? Saez décrit un phénomène: l'insulte quotidienne de la femme dans la pornocratie. C'est comme la photo de la femme dans le caddie … il s'agit d'une description non d'un jugement.
suffragettes AB Il y a 1 mois

… En somme, tu cherches à tout prix à distinguer les femmes des putes… alors que nous ne les distinguions pas, nous…

Joue sur les mots autant que tu le souhaites, j’ai très bien compris que tu n’étais pas de bonne foi de toute façon…



Quant au terme "badauds acoustique" il n'est pas de moi, il est de koolseb.

Je le sais bien, mais tu as cru bon de reprendre la même formule. Tu étais donc du même avis.


(L'on ne peut pas vraiment échanger sérieusement avec toi, car tu es dans le clash permanent... Les piques, les "lol", etc.)


mais c'est justement ça le problème luna, y en a marre que dans cette putain de société on ne fasse plus le distingo entre une pute et une femme , y a quand même un sacré souci dans les processus d'identification du féminin. Je ne méprise pas les putes, surtout celles qui sont obligées en inde, en thailande, celles qui sont coincés dans des réseaux mafieux etc, pour les autres je dis qu'il y a d'autres solutions, après j'avoue à Paris le montant des loyers est faramineux . Mais pourquoi diable les femmes devraient se sentir insulter si dans une chanson est dénoncée le proxénétisme publicitaire? Celui-là même qui leur met toujours au dessus de la tête la même pancarte? Saez décrit un phénomène: l'insulte quotidienne de la femme dans la pornocratie. C'est comme la photo de la femme dans le caddie … il s'agit d'une description non d'un jugement.

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

Donc c'est encore une question de lutte des classes, Marie-Chantal ne sera pas confrontée au choix de faire prostituée ou pas, donc comme le voile, on ne peut pas accepter qu'une femme se prostitue même si c'est son choix parce que ce dernier est déterminé par sa condition dans la société et que justement elle n'a pas le choix. Et encore une fois, l'homme n'est pas confronté au même choix ce qui devrait amener à la même conclusion que le port du voile. Alors oui une femme peut être prostituée et c'est respectable parce que l'instinct de survie te pousse à faire tout ce qui est possible pour s'en sortir mais non il ne faut l'accepter dans une société bourrée de pognon.
Julien.R Il y a 1 mois

Donc c'est encore une question de lutte des classes, Marie-Chantal ne sera pas confrontée au choix de faire prostituée ou pas, donc comme le voile, on ne peut pas accepter qu'une femme se prostitue même si c'est son choix parce que ce dernier est déterminé par sa condition dans la société et que justement elle n'a pas le choix.

Et encore une fois, l'homme n'est pas confronté au même choix ce qui devrait amener à la même conclusion que le port du voile.

Alors oui une femme peut être prostituée et c'est respectable parce que l'instinct de survie te pousse à faire tout ce qui est possible pour s'en sortir mais non il ne faut l'accepter dans une société bourrée de pognon.

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

J'ai pas tout relu mais je ne crois pas, en dehors de deux ou trois posts que quelqu'un ait définitivement affirmé que Saez était absolument anti femme ou anti musulman ? Il s'agit davantage de l'expression d'un ras le bol de la surenchère d'expressions violentes et vulgaires, un peu ça va, mais là ça boucle trop, ça devient lassant... Quant à son postulat antisocial, c'est un autre sujet qui mériterait débat, nous sommes tous ici remontés contre la société, le monde, mais la position très adolescente de Damien, elle aussi devient lassante et pleine de contradictions. Une fois c'est son pays sa France, et la minute d'après il se torche avec... Une mannequin pour de la lingeries ça serait une pute et Johnny une icône ? Perso je vois deux humains qui surfent sur la vague du succès qu'on leur a glissé sous le pied, et ni l'un ni l'autre ni ne m'impressionne, ni ne me dérange.
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

J'ai pas tout relu mais je ne crois pas, en dehors de deux ou trois posts que quelqu'un ait définitivement affirmé que Saez était absolument anti femme ou anti musulman ?
Il s'agit davantage de l'expression d'un ras le bol de la surenchère d'expressions violentes et vulgaires, un peu ça va, mais là ça boucle trop, ça devient lassant...
Quant à son postulat antisocial, c'est un autre sujet qui mériterait débat, nous sommes tous ici remontés contre la société, le monde, mais la position très adolescente de Damien, elle aussi devient lassante et pleine de contradictions. Une fois c'est son pays sa France, et la minute d'après il se torche avec...
Une mannequin pour de la lingeries ça serait une pute et Johnny une icône ?
Perso je vois deux humains qui surfent sur la vague du succès qu'on leur a glissé sous le pied, et ni l'un ni l'autre ni ne m'impressionne, ni ne me dérange.

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

[quote="Benjamin_1.3"]mais la position très adolescente de Damien, elle aussi devient lassante et pleine de contradictions. [/quote] Attention c'est le pire argument que sortent les petits bourgeois qui méprisent les gauchos, comme ils n'ont jamais d'argument pour expliquer pourquoi ils sont de droite, parce que faut le dire, c'est un peu des raisons honteuses, ils jouent la méprise et le "nous on a grandi..." Je ne vois rien d'ado dans ses chansons bien au contraire.
Julien.R Il y a 1 mois

mais la position très adolescente de Damien, elle aussi devient lassante et pleine de contradictions.


Attention c'est le pire argument que sortent les petits bourgeois qui méprisent les gauchos, comme ils n'ont jamais d'argument pour expliquer pourquoi ils sont de droite, parce que faut le dire, c'est un peu des raisons honteuses, ils jouent la méprise et le "nous on a grandi..."
Je ne vois rien d'ado dans ses chansons bien au contraire.

Message déplacé depuis la discussion : Peut-on critiquer l'oeuvre de Saez ?.

Et bien si on se pose la question réellement, c'est que le bateau commence à tanguer fortement et qu'il est pourtant bien loin d'être ivre. Distinguer les femmes des putes et ben dis donc si c'est une interprétation plausible je vais attendre de réécouter les derniers chefs d'oeuvre... Autant je pourrais lui laisser passer à lui mais du coup y a des descriptions qui s'enlèvent pas de ma tête et qui restent crédibles, donc il m'agace d'autant plus au vu de ce que certains interprètent.
néant Il y a 1 mois

Et bien si on se pose la question réellement, c'est que le bateau commence à tanguer fortement et qu'il est pourtant bien loin d'être ivre.
Distinguer les femmes des putes et ben dis donc si c'est une interprétation plausible je vais attendre de réécouter les derniers chefs d'oeuvre...
Autant je pourrais lui laisser passer à lui mais du coup y a des descriptions qui s'enlèvent pas de ma tête et qui restent crédibles, donc il m'agace d'autant plus au vu de ce que certains interprètent.

Moreau elle joue pas une prostituée dans les interludes ? En quoi, elle n'est pas respectée ? "P'tit bout d'paradis" c'est pas une prostituée aussi ? Les textes sont pas assez clairs ?
Julien.R Il y a 1 mois

Moreau elle joue pas une prostituée dans les interludes ?
En quoi, elle n'est pas respectée ?
"P'tit bout d'paradis" c'est pas une prostituée aussi ?
Les textes sont pas assez clairs ?

[quote="Julien.R"][quote="Benjamin_1.3"]mais la position très adolescente de Damien, elle aussi devient lassante et pleine de contradictions. [/quote] Attention c'est le pire argument que sortent les petits bourgeois qui méprisent les gauchos, comme ils n'ont jamais d'argument pour expliquer pourquoi ils sont de droite, parce que faut le dire, c'est un peu des raisons honteuses, ils jouent la méprise et le "nous on a grandi..." Je ne vois rien d'ado dans ses chansons bien au contraire.[/quote] Petit bourgeois ? Alors non, je m'en défends, rien de ma vie ne correspond, ni mon quotidien, ni mon parcours, je ne le prendrai donc pas pour moi. méprisant ? ça dépend, parfois oui, il y a des attitudes ou des orientations morales que je condamne et qui sont à l'opposé des miennes, aussi je peux le cas échéant être un peu ou tout à fait méprisant avec ces personnes. De droite ? assurément non, j'ai une philosophie de gauche, et souvent des aspirations d'anarchiste, je hais les règlements stériles, je déteste la contrainte et le puritanisme, mais je conchie également la fausse bienveillance et la démagogie intéressée. Oui j'ai le sentiment d'avoir grandi entre mes 15 ans et mes 44 d'aujourd'hui, heureusement quand même ! Je trouve que Saez qui avait dans ses débuts, une maturité déroutante a fini ces deux dernières années par résolument stagner et s'est appliqué à alimenter ce qu'il y a de moins bon chez lui (dans l'écriture j'entends, sa musique et sa voix me feront toujours frissonner dès la première note, quelque soit son texte). Burqa est presque le meilleur exemple que je puisse trouve, c'est bien simple, je ne peux pas l'écouter tellement j'ai besoin d'ignorer que c'est sorti de sa belle plume :,(
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois

mais la position très adolescente de Damien, elle aussi devient lassante et pleine de contradictions.


Attention c'est le pire argument que sortent les petits bourgeois qui méprisent les gauchos, comme ils n'ont jamais d'argument pour expliquer pourquoi ils sont de droite, parce que faut le dire, c'est un peu des raisons honteuses, ils jouent la méprise et le "nous on a grandi..."
Je ne vois rien d'ado dans ses chansons bien au contraire.

Petit bourgeois ? Alors non, je m'en défends, rien de ma vie ne correspond, ni mon quotidien, ni mon parcours, je ne le prendrai donc pas pour moi.
méprisant ? ça dépend, parfois oui, il y a des attitudes ou des orientations morales que je condamne et qui sont à l'opposé des miennes, aussi je peux le cas échéant être un peu ou tout à fait méprisant avec ces personnes.
De droite ? assurément non, j'ai une philosophie de gauche, et souvent des aspirations d'anarchiste, je hais les règlements stériles, je déteste la contrainte et le puritanisme, mais je conchie également la fausse bienveillance et la démagogie intéressée.
Oui j'ai le sentiment d'avoir grandi entre mes 15 ans et mes 44 d'aujourd'hui, heureusement quand même !
Je trouve que Saez qui avait dans ses débuts, une maturité déroutante a fini ces deux dernières années par résolument stagner et s'est appliqué à alimenter ce qu'il y a de moins bon chez lui (dans l'écriture j'entends, sa musique et sa voix me feront toujours frissonner dès la première note, quelque soit son texte). Burqa est presque le meilleur exemple que je puisse trouve, c'est bien simple, je ne peux pas l'écouter tellement j'ai besoin d'ignorer que c'est sorti de sa belle plume :,(

Pas d'avis tranché sur la question pour moi car il y a des chansons qui m'aparaissent féministes et d'autres misogynes c'est que l'auteur doit être un peu des deux? Comme un paquet d'êtres humains qui ont des principes de réflexion feministe et des réflexes misogynes et que les deux se mélangent encore ? Edit : du coup ce serait plus juste de parler d'une chanson féministe ou misogyne.
Jessie Jess Il y a 1 mois

Pas d'avis tranché sur la question pour moi car il y a des chansons qui m'aparaissent féministes et d'autres misogynes c'est que l'auteur doit être un peu des deux? Comme un paquet d'êtres humains qui ont des principes de réflexion feministe et des réflexes misogynes et que les deux se mélangent encore ?

Edit : du coup ce serait plus juste de parler d'une chanson féministe ou misogyne.

Bah il est aussi misogyne dans la vraie vie que dans ses textes. Heureusement qu'il arrive à ne pas l'être dans toutes ses chansons déjà parce qu'on part de très loin. Oui je précise, parce qu autrement ça vient me hurler #NotAllChansonDeSaez
Theo Putnam Il y a 1 mois

Bah il est aussi misogyne dans la vraie vie que dans ses textes. Heureusement qu'il arrive à ne pas l'être dans toutes ses chansons déjà parce qu'on part de très loin.
Oui je précise, parce qu autrement ça vient me hurler #NotAllChansonDeSaez

On est très loin du féminisme chez Saez. Je pense même qu'il est ignorant sur le sujet et qu'il a une vision fantasmée des féministes d'antan. Pour ce qui est de la misogynie et du sexisme, ça transpire dans pas mal de ses textes : définir ce devrait être une femme, rabaissement des femmes qui n'entre pas dans sa vision de LA femme, essentialisation des femmes, comportement violent en réponse au comportement des femmes...
melie Il y a 1 mois

On est très loin du féminisme chez Saez. Je pense même qu'il est ignorant sur le sujet et qu'il a une vision fantasmée des féministes d'antan.
Pour ce qui est de la misogynie et du sexisme, ça transpire dans pas mal de ses textes : définir ce devrait être une femme, rabaissement des femmes qui n'entre pas dans sa vision de LA femme, essentialisation des femmes, comportement violent en réponse au comportement des femmes...

Je sais pas je le connais pas dans la vraie vie. Mais je me souviens du zénith de paris où il a été pris à partie par une fille parce qu'il buvait du whisky coca (coca --> Amérique --> capitalisme). Il a dit qu'il voyait pas le rapport et a commencé sa phrase par "écoute chérie "... Là c'était lui et pas une chanson et c'était plus que limite comme début de phrase. Donc oui il doit être en partie misogyne. Mais lorsqu'il s'est expliqué à propos de la femme dans le caddie prise comme une provocation, son explication était très claire et son positionnement largement féministe (mais je trouvais déjà l'affiche très claire) pour moi. C'était sûrement très clair pour lui aussi la bible sur un cul ou la bite géante en billets mais pour moi c'était trop grossier (dans le sens "sans nuance" ) et ça desservait le propos . La photo de #humanité est plus subtile. Il me semble que c'est déjà un combat entre les féministes de savoir si on laisse la femme faire ce qu'elle veut de son cul ou si c'est à cause de cette société patriarcale elles se sent obligée de le montrer son cul. Alors Damien saez va pas à lui tout seul mettre tout le monde d'accord sur le sujet.
Jessie Jess Il y a 1 mois

Je sais pas je le connais pas dans la vraie vie. Mais je me souviens du zénith de paris où il a été pris à partie par une fille parce qu'il buvait du whisky coca (coca --> Amérique --> capitalisme). Il a dit qu'il voyait pas le rapport et a commencé sa phrase par "écoute chérie "... Là c'était lui et pas une chanson et c'était plus que limite comme début de phrase. Donc oui il doit être en partie misogyne.

Mais lorsqu'il s'est expliqué à propos de la femme dans le caddie prise comme une provocation, son explication était très claire et son positionnement largement féministe (mais je trouvais déjà l'affiche très claire) pour moi.

C'était sûrement très clair pour lui aussi la bible sur un cul ou la bite géante en billets mais pour moi c'était trop grossier (dans le sens "sans nuance" ) et ça desservait le propos .

La photo de #humanité est plus subtile.
Il me semble que c'est déjà un combat entre les féministes de savoir si on laisse la femme faire ce qu'elle veut de son cul ou si c'est à cause de cette société patriarcale elles se sent obligée de le montrer son cul. Alors Damien saez va pas à lui tout seul mettre tout le monde d'accord sur le sujet.

[quote="Jessie Jess"]Je sais pas je le connais pas dans la vraie vie. Mais je me souviens du zénith de paris où il a été pris à partie par une fille parce qu'il buvait du whisky coca (coca --> Amérique --> capitalisme). Il a dit qu'il voyait pas le rapport et a commencé sa phrase par "écoute chérie "... Là c'était lui et pas une chanson et c'était plus que limite comme début de phrase. Donc oui il doit être en partie misogyne. Mais lorsqu'il s'est expliqué à propos de la femme dans le caddie prise comme une provocation, son explication était très claire et son positionnement largement féministe (mais je trouvais déjà l'affiche très claire) pour moi. C'était sûrement très clair pour lui aussi la bible sur un cul ou la bite géante en billets mais pour moi c'était trop grossier (dans le sens "sans nuance" ) et ça desservait le propos . La photo de #humanité est plus subtile. Il me semble que c'est déjà un combat entre les féministes de savoir si on laisse la femme faire ce qu'elle veut de son cul ou si c'est à cause de cette société patriarcale elles se sent obligée de le montrer son cul. Alors Damien saez va pas à lui tout seul mettre tout le monde d'accord sur le sujet.[/quote] Je te rejoints sur l'intégralité de ton commentaire. Après sur le "écoute cherie", déjà il n'y a rien d'offensant. Il a aussi répondu assez méchamment à des mecs dans ses concerts, il a toujours eu ce ton condescendant, mais comme souvent les artistes sur scène. Mais oui c'est un poil offensant. Le débat dans Ce soir où Jamais illustre assez bien le fait que celles qui se revendiquent féministes ne sont plus en capacité de comprendre même une photo avec un texte assez clair. Elles sentent les femmes agressées en permanence et donc prennent le parti de défendre toutes les femmes sans réfléchir, on l'a vu avec "p'tite pute" où des pseudos féministes défendent Nabilla mais en ont strictement rien à foutre des femmes qui dorment avec leurs enfants dans la rue en 2019. @Melie On va pas refaire l'histoire de la littérature etc... Je pourrais aussi bien parler de Misandrie et d'en faire des caisses en reprenant tes propos. Attaquer comme tu le fais le principe du couple hétérosexuel, on est en plein dedans, sauf que tu publies pas des livres et de chansons. Saez a la chance de pour voir s'exprimer, oui il le fait comme un homme, mais à l'image de l'homme blessé, très mal, pour ça que beaucoup se reconnaissent dans ses propos. Mais il chante aussi dans la peau d'une femme, et c'est souvent très réussi, comme quoi il est peut-être pas si loin de la vérité sur le sujet du féminisme.
Julien.R Il y a 1 mois

Je sais pas je le connais pas dans la vraie vie. Mais je me souviens du zénith de paris où il a été pris à partie par une fille parce qu'il buvait du whisky coca (coca --> Amérique --> capitalisme). Il a dit qu'il voyait pas le rapport et a commencé sa phrase par "écoute chérie "... Là c'était lui et pas une chanson et c'était plus que limite comme début de phrase. Donc oui il doit être en partie misogyne.

Mais lorsqu'il s'est expliqué à propos de la femme dans le caddie prise comme une provocation, son explication était très claire et son positionnement largement féministe (mais je trouvais déjà l'affiche très claire) pour moi.

C'était sûrement très clair pour lui aussi la bible sur un cul ou la bite géante en billets mais pour moi c'était trop grossier (dans le sens "sans nuance" ) et ça desservait le propos .

La photo de #humanité est plus subtile.
Il me semble que c'est déjà un combat entre les féministes de savoir si on laisse la femme faire ce qu'elle veut de son cul ou si c'est à cause de cette société patriarcale elles se sent obligée de le montrer son cul. Alors Damien saez va pas à lui tout seul mettre tout le monde d'accord sur le sujet.


Je te rejoints sur l'intégralité de ton commentaire.

Après sur le "écoute cherie", déjà il n'y a rien d'offensant. Il a aussi répondu assez méchamment à des mecs dans ses concerts, il a toujours eu ce ton condescendant, mais comme souvent les artistes sur scène. Mais oui c'est un poil offensant.

Le débat dans Ce soir où Jamais illustre assez bien le fait que celles qui se revendiquent féministes ne sont plus en capacité de comprendre même une photo avec un texte assez clair. Elles sentent les femmes agressées en permanence et donc prennent le parti de défendre toutes les femmes sans réfléchir, on l'a vu avec "p'tite pute" où des pseudos féministes défendent Nabilla mais en ont strictement rien à foutre des femmes qui dorment avec leurs enfants dans la rue en 2019.

melie
On va pas refaire l'histoire de la littérature etc...
Je pourrais aussi bien parler de Misandrie et d'en faire des caisses en reprenant tes propos.
Attaquer comme tu le fais le principe du couple hétérosexuel, on est en plein dedans, sauf que tu publies pas des livres et de chansons.
Saez a la chance de pour voir s'exprimer, oui il le fait comme un homme, mais à l'image de l'homme blessé, très mal, pour ça que beaucoup se reconnaissent dans ses propos.
Mais il chante aussi dans la peau d'une femme, et c'est souvent très réussi, comme quoi il est peut-être pas si loin de la vérité sur le sujet du féminisme.

Pseudo féministe, pseudo pseudo.... Le terme "pseudo féministe"... Bien que je comprends le fond du message (sans y adhérer)...ce terme est très agaçant [quote="melie"]On est très loin du féminisme chez Saez. Je pense même qu'il est ignorant sur le sujet et qu'il a une vision fantasmée des féministes d'antan. Pour ce qui est de la misogynie et du sexisme, ça transpire dans pas mal de ses textes : définir ce devrait être une femme, rabaissement des femmes qui n'entre pas dans sa vision de LA femme, essentialisation des femmes, comportement violent en réponse au comportement des femmes...[/quote] Je suis d'accord avec cette synthèse
néant Il y a 1 mois

Pseudo féministe, pseudo pseudo....
Le terme "pseudo féministe"... Bien que je comprends le fond du message (sans y adhérer)...ce terme est très agaçant

On est très loin du féminisme chez Saez. Je pense même qu'il est ignorant sur le sujet et qu'il a une vision fantasmée des féministes d'antan.
Pour ce qui est de la misogynie et du sexisme, ça transpire dans pas mal de ses textes : définir ce devrait être une femme, rabaissement des femmes qui n'entre pas dans sa vision de LA femme, essentialisation des femmes, comportement violent en réponse au comportement des femmes...


Je suis d'accord avec cette synthèse

J'ai posé la question à ma nana. Qu'est pas la dernière a revendiquer la cause des fans. Je lui ai demandé de bien écouter la chanson et les paroles. Elle a dit : [i]Chais pas[/i] ça reste donc cohérent avec la production du manifeste et d'exacerber les antagonismes de notre société.
viper82 Il y a 1 mois

J'ai posé la question à ma nana.
Qu'est pas la dernière a revendiquer la cause des fans.

Je lui ai demandé de bien écouter la chanson et les paroles.

Elle a dit : Chais pas

ça reste donc cohérent avec la production du manifeste et d'exacerber les antagonismes de notre société.

[quote]distingo entre une pute et une femme[/quote] Ce que je souhaitais dire, suffragettes, c’est que « mépriser une pute ou une femme que l’on considère comme telle = mépriser une femme » ; c’est dans ce sens-là que je l’entendais. [quote]Il s'agit davantage de l'expression d'un ras le bol de la surenchère d'expressions violentes et vulgaires, un peu ça va, mais là ça boucle trop, ça devient lassant...[/quote] Je suis d’accord. [quote]du coup ce serait plus juste de parler d'une chanson féministe ou misogyne.[/quote] Oui, car de toute façon, on ne connaît pas Damien en personne. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’évoquais certains propos de Saez et non Saez lui-même dans ce message : « Concernant les propos de Saez sur les femmes, par exemple… Peu importe que Saez soit réellement misogyne ou non, qu’il dise certaines choses par pure provocation ou non, il est évident que certaines de ses paroles peuvent être perçues comme méprisantes à l’égard des femmes ou de certaines femmes. (D’autant plus que tout un chacun ne connaît pas forcément toutes les chansons de Saez… Saez n'écrit pas ses chansons uniquement pour une petite bande "d'initiés", pour celles et ceux qui le suivent depuis longtemps...) Certains propos sont quand même suffisamment clairs (je ne vois pas pourquoi il faudrait systématiquement s’en remettre à l’intention - que l’on ne connaît pas forcément - de l’artiste… ou chercher une interprétation plus « positive » de certains propos… pour les justifier…), et il n’est pas étonnant que certaines personnes (pas forcément abruties) y voient du mépris. Damien n’est pas con, il le sait sans doute. À un moment donné, lorsque tu sais que certains de tes propos risquent fortement d’être interprétés de telle ou telle manière… et que tu n’as pas envie qu’ils soient interprétés ainsi, tu fais un peu plus attention à ce que tu dis/écris. Saez, il s’en fiche, à mon avis. »
Luna Il y a 1 mois

distingo entre une pute et une femme

Ce que je souhaitais dire, suffragettes, c’est que « mépriser une pute ou une femme que l’on considère comme telle = mépriser une femme » ; c’est dans ce sens-là que je l’entendais.



Il s'agit davantage de l'expression d'un ras le bol de la surenchère d'expressions violentes et vulgaires, un peu ça va, mais là ça boucle trop, ça devient lassant...

Je suis d’accord.



du coup ce serait plus juste de parler d'une chanson féministe ou misogyne.

Oui, car de toute façon, on ne connaît pas Damien en personne.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’évoquais certains propos de Saez et non Saez lui-même dans ce message :

« Concernant les propos de Saez sur les femmes, par exemple… Peu importe que Saez soit réellement misogyne ou non, qu’il dise certaines choses par pure provocation ou non, il est évident que certaines de ses paroles peuvent être perçues comme méprisantes à l’égard des femmes ou de certaines femmes. (D’autant plus que tout un chacun ne connaît pas forcément toutes les chansons de Saez… Saez n'écrit pas ses chansons uniquement pour une petite bande "d'initiés", pour celles et ceux qui le suivent depuis longtemps...) Certains propos sont quand même suffisamment clairs (je ne vois pas pourquoi il faudrait systématiquement s’en remettre à l’intention - que l’on ne connaît pas forcément - de l’artiste… ou chercher une interprétation plus « positive » de certains propos… pour les justifier…), et il n’est pas étonnant que certaines personnes (pas forcément abruties) y voient du mépris. Damien n’est pas con, il le sait sans doute. À un moment donné, lorsque tu sais que certains de tes propos risquent fortement d’être interprétés de telle ou telle manière… et que tu n’as pas envie qu’ils soient interprétés ainsi, tu fais un peu plus attention à ce que tu dis/écris. Saez, il s’en fiche, à mon avis. »

Bien sur que Saez peut être misogyne, mais on l'est tous même si peu le reconnaissent. Les gens qui ne font aucune remarque sexiste, aucun commentaire homophobe ou raciste, il ne doit pas y en avoir beaucoup (perso j'ai pas la prétention d'en faire parti). C'est pas une excuse, mais il faut accepter le fait qu'on a tous ça dans nos réglages, et que même s'il est important de se battre pour s'améliorer, on doit composer avec ce qu'on est, ça prend des générations pour faire évoluer les gens. Je crois que cette question est insolvable, c'est sans doute pas pour rien qu'on en met partout sur le forum. Déjà, parce qu'on a pas tous la même définition du féminisme. Si on prend rien que le passage ô combien polémique de Germaine qui porte pas le voile, certains vont y voir un rejet d'un symbole d'oppression des femmes et donc un acte libertaire et féministe, d'autres vont y voir une volonté de régenter la vie des femmes et donc un acte d'oppression sexiste... Et il m'est d'avis qu'aucun des deux "clans" n'a la vérité absolue. Est-ce qu'une chanson comme Germaine où il décrit une relation passionnelle à deux doigts de la violence nous fait aller dans le bon sens d'un point de vue de la société ? Non c'est évident, mais en même temps, c'est pas sa mission. Qu'on en soit déçu pour tout un tas de raison je comprends totalement, mais de là à le condamner... Si on veut un jour atteindre l'égalité entre les hommes et les femmes, ça passe inévitablement par l'éducation... Tout comme retirer de force le voile au femme ne les libérera pas, retirer sa liberté à l'art ne peut être la solution...
blat Il y a 1 mois

Bien sur que Saez peut être misogyne, mais on l'est tous même si peu le reconnaissent. Les gens qui ne font aucune remarque sexiste, aucun commentaire homophobe ou raciste, il ne doit pas y en avoir beaucoup (perso j'ai pas la prétention d'en faire parti). C'est pas une excuse, mais il faut accepter le fait qu'on a tous ça dans nos réglages, et que même s'il est important de se battre pour s'améliorer, on doit composer avec ce qu'on est, ça prend des générations pour faire évoluer les gens.

Je crois que cette question est insolvable, c'est sans doute pas pour rien qu'on en met partout sur le forum.

Déjà, parce qu'on a pas tous la même définition du féminisme.

Si on prend rien que le passage ô combien polémique de Germaine qui porte pas le voile, certains vont y voir un rejet d'un symbole d'oppression des femmes et donc un acte libertaire et féministe, d'autres vont y voir une volonté de régenter la vie des femmes et donc un acte d'oppression sexiste...

Et il m'est d'avis qu'aucun des deux "clans" n'a la vérité absolue.

Est-ce qu'une chanson comme Germaine où il décrit une relation passionnelle à deux doigts de la violence nous fait aller dans le bon sens d'un point de vue de la société ? Non c'est évident, mais en même temps, c'est pas sa mission. Qu'on en soit déçu pour tout un tas de raison je comprends totalement, mais de là à le condamner... Si on veut un jour atteindre l'égalité entre les hommes et les femmes, ça passe inévitablement par l'éducation...

Tout comme retirer de force le voile au femme ne les libérera pas, retirer sa liberté à l'art ne peut être la solution...

[quote="blat"] Si on prend rien que le passage ô combien polémique de Germaine qui porte pas le voile, certains vont y voir un rejet d'un symbole d'oppression des femmes et donc un acte libertaire et féministe, d'autres vont y voir une volonté de régenter la vie des femmes et donc un acte d'oppression sexiste... Et il m'est d'avis qu'aucun des deux "clans" n'a la vérité absolue. [/quote] Ferré et d'autres étaient très anti-clérical, Ni Dieu ni maître en est le meilleur exemple. Donc on peut attaquer l'Islam par le voile, ça me pose aucun problème. Je rappelle au passage qu'il est écrit nul part qu'il faut le porter. Le seul problème, c'est qu'on est en plein virage réac et que sur ces questions religieuses, la gauche radical se heurte à la position de l'extrême droite et tous les cathos qui prennent la parole. On a donc comme premier réflexe de défendre la femme voilée à juste titre, je le ferai moi-même si on me donnait la parole parce qu'on sait toute la merde qu'il y a derrière. Ce qui n'est pas normal c'est d'être féminisme et qu'au nom de la liberté de la femme, on la laisse se voiler, c'est totalement différent. Toute façon pour être très clair, dans un pays avec 70% d'athées, les religieux nous cassent les couilles et nous font revenir en arrière alors qu'on leur a rien demandé. C'est juste dingue que les plus cons prennent le dessus dans ces débats.
Julien.R Il y a 1 mois


Si on prend rien que le passage ô combien polémique de Germaine qui porte pas le voile, certains vont y voir un rejet d'un symbole d'oppression des femmes et donc un acte libertaire et féministe, d'autres vont y voir une volonté de régenter la vie des femmes et donc un acte d'oppression sexiste...

Et il m'est d'avis qu'aucun des deux "clans" n'a la vérité absolue.


Ferré et d'autres étaient très anti-clérical, Ni Dieu ni maître en est le meilleur exemple.
Donc on peut attaquer l'Islam par le voile, ça me pose aucun problème.
Je rappelle au passage qu'il est écrit nul part qu'il faut le porter.
Le seul problème, c'est qu'on est en plein virage réac et que sur ces questions religieuses, la gauche radical se heurte à la position de l'extrême droite et tous les cathos qui prennent la parole.
On a donc comme premier réflexe de défendre la femme voilée à juste titre, je le ferai moi-même si on me donnait la parole parce qu'on sait toute la merde qu'il y a derrière.
Ce qui n'est pas normal c'est d'être féminisme et qu'au nom de la liberté de la femme, on la laisse se voiler, c'est totalement différent.

Toute façon pour être très clair, dans un pays avec 70% d'athées, les religieux nous cassent les couilles et nous font revenir en arrière alors qu'on leur a rien demandé. C'est juste dingue que les plus cons prennent le dessus dans ces débats.

[quote="Julien.R"]On va pas refaire l'histoire de la littérature etc... Je pourrais aussi bien parler de Misandrie et d'en faire des caisses en reprenant tes propos.[/quote] Déjà, tu peux pas mettre la misogynie et la misandrie sur le même plan. L'un fait système et opprime des individus, pas l'autre. C'est pas parce que l'histoire de la littérature regorge de misogynie, etc. qu'il ne faut pas le mentionner quand on en voit, qu'il ne faut pas être critique. [quote="Julien.R"]Attaquer comme tu le fais le principe du couple hétérosexuel, on est en plein dedans, sauf que tu publies pas des livres et de chansons.[/quote] Depuis quand faut publier des livres ou des chansons pour remettre en question ce qui compose notre société, pour faire de la politique ? Une nouvelle façon de silencier ?
melie Il y a 1 mois

On va pas refaire l'histoire de la littérature etc...
Je pourrais aussi bien parler de Misandrie et d'en faire des caisses en reprenant tes propos.

Déjà, tu peux pas mettre la misogynie et la misandrie sur le même plan. L'un fait système et opprime des individus, pas l'autre. C'est pas parce que l'histoire de la littérature regorge de misogynie, etc. qu'il ne faut pas le mentionner quand on en voit, qu'il ne faut pas être critique.

Attaquer comme tu le fais le principe du couple hétérosexuel, on est en plein dedans, sauf que tu publies pas des livres et de chansons.

Depuis quand faut publier des livres ou des chansons pour remettre en question ce qui compose notre société, pour faire de la politique ? Une nouvelle façon de silencier ?

[quote="Benjamin_1.3"][quote="Julien.R"][quote="Benjamin_1.3"]mais la position très adolescente de Damien, elle aussi devient lassante et pleine de contradictions. [/quote] Attention c'est le pire argument que sortent les petits bourgeois qui méprisent les gauchos, comme ils n'ont jamais d'argument pour expliquer pourquoi ils sont de droite, parce que faut le dire, c'est un peu des raisons honteuses, ils jouent la méprise et le "nous on a grandi..." Je ne vois rien d'ado dans ses chansons bien au contraire.[/quote] Petit bourgeois ? Alors non, je m'en défends, rien de ma vie ne correspond, ni mon quotidien, ni mon parcours, je ne le prendrai donc pas pour moi. méprisant ? ça dépend, parfois oui, il y a des attitudes ou des orientations morales que je condamne et qui sont à l'opposé des miennes, aussi je peux le cas échéant être un peu ou tout à fait méprisant avec ces personnes. De droite ? assurément non, j'ai une philosophie de gauche, et souvent des aspirations d'anarchiste, je hais les règlements stériles, je déteste la contrainte et le puritanisme, mais je conchie également la fausse bienveillance et la démagogie intéressée. Oui j'ai le sentiment d'avoir grandi entre mes 15 ans et mes 44 d'aujourd'hui, heureusement quand même ! Je trouve que Saez qui avait dans ses débuts, une maturité déroutante a fini ces deux dernières années par résolument stagner et s'est appliqué à alimenter ce qu'il y a de moins bon chez lui (dans l'écriture j'entends, sa musique et sa voix me feront toujours frissonner dès la première note, quelque soit son texte). Burqa est presque le meilleur exemple que je puisse trouve, c'est bien simple, je ne peux pas l'écouter tellement j'ai besoin d'ignorer que c'est sorti de sa belle plume :,([/quote] je pense que c'est important de ne pas oublier l'ado qu'on a été :), certains pensent que s'en rappeler c'est ne pas évoluer, d'autres pensent que l'oublier c'est s'embourgeoiser. le bal des lycées :) [quote="Julien.R"]Saez a la chance de pouvoir s'exprimer, oui il le fait comme un homme, mais à l'image de l'homme blessé, très mal, pour ça que beaucoup se reconnaissent dans ses propos. Mais il chante aussi dans la peau d'une femme, et c'est souvent très réussi, comme quoi il est peut-être pas si loin de la vérité sur le sujet du féminisme. [/quote] <3 ouais Saez comprend les femmes :). Déjà, parce qu'on a pas tous la même définition du féminisme. [quote="blat"]Si on prend rien que le passage ô combien polémique de Germaine qui porte pas le voile, certains vont y voir un rejet d'un symbole d'oppression des femmes et donc un acte libertaire et féministe, d'autres vont y voir une volonté de régenter la vie des femmes et donc un acte d'oppression sexiste... Et il m'est d'avis qu'aucun des deux "clans" n'a la vérité absolue.[/quote] <3 consensus et objectivité à saluer :). Gardons en tête que Saez fait exprès de saupoudrer son art de polysémie :). [quote="Benjamin_1.3"]Il s'agit davantage de l'expression d'un ras le bol de la surenchère d'expressions violentes et vulgaires, un peu ça va, mais là ça boucle trop, ça devient lassant… [/quote] Et pour ceux qui déplorent certains termes employés, pour ceux qui le trouvent vulgaire, encore deux citations pour épater la galerie Luna :) : dans le CQFD d'iam: "La vie c'est violent Le monde c'est violent L'argent c'est violent Les news c'est violent L'école c'est violent L'amour c'est violent La rue c'est violent Donc le rap c'est violent" "Au taf c'est violent, Au sport c'est violent, Les comptes sont violents Tu veux que le rap sonne comment? Le globe est violent quand c'est la bourse qui commande Et l'‘actu l'est aussi selon qui la commente" Ne me dîtes pas que vous attendez de Saez qu'il adopte un langage aseptisé quand même :). Vous voulez que son rock sonne comment? ;)
suffragettes AB Il y a 1 mois

mais la position très adolescente de Damien, elle aussi devient lassante et pleine de contradictions.


Attention c'est le pire argument que sortent les petits bourgeois qui méprisent les gauchos, comme ils n'ont jamais d'argument pour expliquer pourquoi ils sont de droite, parce que faut le dire, c'est un peu des raisons honteuses, ils jouent la méprise et le "nous on a grandi..."
Je ne vois rien d'ado dans ses chansons bien au contraire.

Petit bourgeois ? Alors non, je m'en défends, rien de ma vie ne correspond, ni mon quotidien, ni mon parcours, je ne le prendrai donc pas pour moi.
méprisant ? ça dépend, parfois oui, il y a des attitudes ou des orientations morales que je condamne et qui sont à l'opposé des miennes, aussi je peux le cas échéant être un peu ou tout à fait méprisant avec ces personnes.
De droite ? assurément non, j'ai une philosophie de gauche, et souvent des aspirations d'anarchiste, je hais les règlements stériles, je déteste la contrainte et le puritanisme, mais je conchie également la fausse bienveillance et la démagogie intéressée.
Oui j'ai le sentiment d'avoir grandi entre mes 15 ans et mes 44 d'aujourd'hui, heureusement quand même !
Je trouve que Saez qui avait dans ses débuts, une maturité déroutante a fini ces deux dernières années par résolument stagner et s'est appliqué à alimenter ce qu'il y a de moins bon chez lui (dans l'écriture j'entends, sa musique et sa voix me feront toujours frissonner dès la première note, quelque soit son texte). Burqa est presque le meilleur exemple que je puisse trouve, c'est bien simple, je ne peux pas l'écouter tellement j'ai besoin d'ignorer que c'est sorti de sa belle plume :,(


je pense que c'est important de ne pas oublier l'ado qu'on a été , certains pensent que s'en rappeler c'est ne pas évoluer, d'autres pensent que l'oublier c'est s'embourgeoiser. le bal des lycées


Saez a la chance de pouvoir s'exprimer, oui il le fait comme un homme, mais à l'image de l'homme blessé, très mal, pour ça que beaucoup se reconnaissent dans ses propos.
Mais il chante aussi dans la peau d'une femme, et c'est souvent très réussi, comme quoi il est peut-être pas si loin de la vérité sur le sujet du féminisme.


<3 ouais Saez comprend les femmes .


Déjà, parce qu'on a pas tous la même définition du féminisme.

Si on prend rien que le passage ô combien polémique de Germaine qui porte pas le voile, certains vont y voir un rejet d'un symbole d'oppression des femmes et donc un acte libertaire et féministe, d'autres vont y voir une volonté de régenter la vie des femmes et donc un acte d'oppression sexiste...

Et il m'est d'avis qu'aucun des deux "clans" n'a la vérité absolue.


<3 consensus et objectivité à saluer .
Gardons en tête que Saez fait exprès de saupoudrer son art de polysémie .


Il s'agit davantage de l'expression d'un ras le bol de la surenchère d'expressions violentes et vulgaires, un peu ça va, mais là ça boucle trop, ça devient lassant…



Et pour ceux qui déplorent certains termes employés, pour ceux qui le trouvent vulgaire,

encore deux citations pour épater la galerie Luna :

dans le CQFD d'iam:

"La vie c'est violent
Le monde c'est violent
L'argent c'est violent
Les news c'est violent
L'école c'est violent
L'amour c'est violent
La rue c'est violent
Donc le rap c'est violent"

"Au taf c'est violent,
Au sport c'est violent,
Les comptes sont violents
Tu veux que le rap sonne comment?
Le globe est violent quand c'est la bourse qui commande
Et l'‘actu l'est aussi selon qui la commente"

Ne me dîtes pas que vous attendez de Saez qu'il adopte un langage aseptisé quand même .

Vous voulez que son rock sonne comment?


[quote="suffragettes AB"] je pense que c'est important de ne pas oublier l'ado qu'on a été :), certains pensent que s'en rappeler c'est ne pas évoluer, d'autres pensent que l'oublier c'est s'embourgeoiser. le bal des lycées :) [/quote] Mouais, elle est facile celle-là je trouve... Evoluer, c'est aussi et surtout se rappeler qui l'on a été, perdre ses illusions d'adolescent(e) et prendre conscience de ses responsabilités, de ce dont nous somme comptables aussi, et pourquoi pas, ne pas reproduire les erreurs du passé... Je ne vois pas ce que vient faire l’embourgeoisement là dedans, c'est un peu gratuit non ? [quote="suffragettes AB"] [quote="Benjamin_1.3"]Il s'agit davantage de l'expression d'un ras le bol de la surenchère d'expressions violentes et vulgaires, un peu ça va, mais là ça boucle trop, ça devient lassant… [/quote] Et pour ceux qui déplorent certains termes employés, pour ceux qui le trouvent vulgaire, encore deux citations pour épater la galerie Luna :) : Vous voulez que son rock sonne comment? ;)[/quote] Je voudrais qu'il sonne aussi bien mais avec la profondeur d'avant. Mais que t'arrive-t'il suffragettes_AB ?
Benjamin_1.3 Il y a 1 mois


je pense que c'est important de ne pas oublier l'ado qu'on a été , certains pensent que s'en rappeler c'est ne pas évoluer, d'autres pensent que l'oublier c'est s'embourgeoiser. le bal des lycées


Mouais, elle est facile celle-là je trouve...
Evoluer, c'est aussi et surtout se rappeler qui l'on a été, perdre ses illusions d'adolescent(e) et prendre conscience de ses responsabilités, de ce dont nous somme comptables aussi, et pourquoi pas, ne pas reproduire les erreurs du passé...
Je ne vois pas ce que vient faire l’embourgeoisement là dedans, c'est un peu gratuit non ?


Il s'agit davantage de l'expression d'un ras le bol de la surenchère d'expressions violentes et vulgaires, un peu ça va, mais là ça boucle trop, ça devient lassant…



Et pour ceux qui déplorent certains termes employés, pour ceux qui le trouvent vulgaire,

encore deux citations pour épater la galerie Luna :


Vous voulez que son rock sonne comment?

Je voudrais qu'il sonne aussi bien mais avec la profondeur d'avant.

Mais que t'arrive-t'il suffragettes_AB ?

[quote="suffragettes AB"] encore deux citations pour épater la galerie Luna :)[/quote] Ton attitude est assez puérile... Sincèrement, j'ai passé l'âge ; cela n'a d'ailleurs jamais été mon truc, pour être plus juste. La provoc' et les clashs à la Booba/Kaaris, très peu pour moi... Je ne m'abaisserai pas à ce niveau de "discussion" (si on peut appeler ça comme cela). [quote]Ne me dîtes pas que vous attendez de Saez qu'il adopte un langage aseptisé quand même :).[/quote] Bien sûr que non. C'est carrément l'autre extrémité, ça...
Luna Il y a 1 mois


encore deux citations pour épater la galerie Luna

Ton attitude est assez puérile... Sincèrement, j'ai passé l'âge ; cela n'a d'ailleurs jamais été mon truc, pour être plus juste. La provoc' et les clashs à la Booba/Kaaris, très peu pour moi... Je ne m'abaisserai pas à ce niveau de "discussion" (si on peut appeler ça comme cela).



Ne me dîtes pas que vous attendez de Saez qu'il adopte un langage aseptisé quand même .

Bien sûr que non. C'est carrément l'autre extrémité, ça...