[quote="Vikpton"]Idem pour la photo on passe d'une photo en mode barbu et provocateur a une photo ou il est rasé et propre sur lui. Ca ressemble toujours autant a un foutoir imprécis cet histoire de Manifeste.[/quote] Je ne sais pas si cela a été dit précédemment, mais la photo, elle ne date pas carrément d'une autre époque ? L'ère VLP ?
Lime Il y a 3 mois

Idem pour la photo on passe d'une photo en mode barbu et provocateur a une photo ou il est rasé et propre sur lui. Ca ressemble toujours autant a un foutoir imprécis cet histoire de Manifeste.


Je ne sais pas si cela a été dit précédemment, mais la photo, elle ne date pas carrément d'une autre époque ? L'ère VLP ?

Bataclan 2016, "J'ai fais un effort pour le clown, mais chassez le naturel il revient au galop" en évoquant son bidou. Une photo plein d'ombres difficile de voir de quand elle date quand même...
__Coffee&Caramel__ Il y a 3 mois

Bataclan 2016, "J'ai fais un effort pour le clown, mais chassez le naturel il revient au galop" en évoquant son bidou.

Une photo plein d'ombres difficile de voir de quand elle date quand même...

[quote="__Coffee&Caramel__"] Une photo plein d'ombres difficile de voir de quand elle date quand même...[/quote] Et pour le coup c'est des ombres bien marquées, noires de chez noir. Même sous photoshop on ne voit rien de plus dans l'ombre. Mais il a quand même l'air bien jeune sur cette image.
Goldo22 Il y a 3 mois


Une photo plein d'ombres difficile de voir de quand elle date quand même...


Et pour le coup c'est des ombres bien marquées, noires de chez noir. Même sous photoshop on ne voit rien de plus dans l'ombre.
Mais il a quand même l'air bien jeune sur cette image.

Deux petites interrogations suite aux annonces et titres d'hier soir : - Personne n'imagine que cet album comprenne des reprises des morceaux déjà sortis, genre seul au piano ? Au bataclan, il avait parlé d'un album/concert avec uniquement du piano ? Bon je sais, ca colle pas vraiment vu que les titres d'hier soir ne sont pas exclusivement au piano... Mais bon, on peut rêver :D - Vous pensez que la pochette d'album va être censuré ? (cigarette bien sûr...)
geoek Il y a 3 mois

Deux petites interrogations suite aux annonces et titres d'hier soir :
- Personne n'imagine que cet album comprenne des reprises des morceaux déjà sortis, genre seul au piano ? Au bataclan, il avait parlé d'un album/concert avec uniquement du piano ? Bon je sais, ca colle pas vraiment vu que les titres d'hier soir ne sont pas exclusivement au piano... Mais bon, on peut rêver
- Vous pensez que la pochette d'album va être censuré ? (cigarette bien sûr...)

Quand je vois « Germaine » comme titre d’une chanson de Saez je ne peux que penser à Germaine Berton. Et au vu des paroles y’a sans doute un clin d’œil.
Lénitram Il y a 3 mois

Quand je vois « Germaine » comme titre d’une chanson de Saez je ne peux que penser à Germaine Berton. Et au vu des paroles y’a sans doute un clin d’œil.

Je comprends les critiques adressées à la chanson "Germaine". C'est vrai qu'on tourne un peu en rond avec la critique de "la petite pute en string sur le réseaux qui se fait liker comme on se fait violer". Cela dit, je ne peux m'empêcher de penser que ça va être une ENORME CLAQUE en concert ! Et finalement, c'est tout ce qui me tarde. Saez est, et restera définitivement pour moi, un artiste à voir en live. Bref, vivement le 21 novembre à Toulouse !
Jinjo Il y a 3 mois

Je comprends les critiques adressées à la chanson "Germaine". C'est vrai qu'on tourne un peu en rond avec la critique de "la petite pute en string sur le réseaux qui se fait liker comme on se fait violer". Cela dit, je ne peux m'empêcher de penser que ça va être une ENORME CLAQUE en concert !
Et finalement, c'est tout ce qui me tarde. Saez est, et restera définitivement pour moi, un artiste à voir en live.
Bref, vivement le 21 novembre à Toulouse !

[quote="blat"]"A dieu" est devenu "ni dieu ni maître". Des 60 chansons dont il parlait au Bataclan et de l'octuple album de la photo du jour de l'incendie reste ce quadruple, et c'est déjà pas mal ![/quote]60, sur ce qu'on peut appeler la première partie du Manifeste. T'imagines où il en est presque 3 ans plus tard.
viper82 Il y a 3 mois

"A dieu" est devenu "ni dieu ni maître". Des 60 chansons dont il parlait au Bataclan et de l'octuple album de la photo du jour de l'incendie reste ce quadruple, et c'est déjà pas mal !
60, sur ce qu'on peut appeler la première partie du Manifeste.
T'imagines où il en est presque 3 ans plus tard.

[quote="Jinjo"]Cela dit, je ne peux m'empêcher de penser que ça va être une ENORME CLAQUE en concert ! [/quote] Vu que la chanson romantise les violences conjugales, ça serait cohérent.
Theo Putnam Il y a 3 mois

Cela dit, je ne peux m'empêcher de penser que ça va être une ENORME CLAQUE en concert !
Vu que la chanson romantise les violences conjugales, ça serait cohérent.

:D
AnonymeIl y a 3 mois


[quote="Master G"][quote="mateodulosc"]Où sont passés les titres présagés en avril 2019 lors de l'incendie de NDdP ? Les diaboliques Je pleurerai Ma cathédrale Les Jardins de cendre Des sanglots sur le feu Mon père Il s’endort Claire et moi On se désire Je crois qu'on en a pas fini. Met nous "On se desire" en version studio stp, sinon ma petite femme va pas être contente...[/quote] Voilà ! Ils sont où ? Il a juste mis « il s’endort » Peut-être pour les concerts en inédit...[/quote] Pour "On se Désire", la version live on l'a déjà depuis 2013, donc jy crois moyen. Manque également "Chateau de Brume". Pas impossible que "La dame en feu" remplace "Ma cathedrale" ou un autre titre prévu en avril 2019... Autre présence suspecte le "?" Enfin "Le thème d'introduction à l'oeuvre" pour moi ce sera la musique sur fond visuel des mouettes de juin 2016
mateodulosc Il y a 3 mois

Où sont passés les titres présagés en avril 2019 lors de l'incendie de NDdP ?

Les diaboliques
Je pleurerai
Ma cathédrale
Les Jardins de cendre
Des sanglots sur le feu
Mon père
Il s’endort
Claire et moi
On se désire


Je crois qu'on en a pas fini. Met nous "On se desire" en version studio stp, sinon ma petite femme va pas être contente...


Voilà ! Ils sont où ? Il a juste mis « il s’endort »
Peut-être pour les concerts en inédit...


Pour "On se Désire", la version live on l'a déjà depuis 2013, donc jy crois moyen.

Manque également "Chateau de Brume".

Pas impossible que "La dame en feu" remplace "Ma cathedrale" ou un autre titre prévu en avril 2019...

Autre présence suspecte le "?"

Enfin "Le thème d'introduction à l'oeuvre" pour moi ce sera la musique sur fond visuel des mouettes de juin 2016

Quand même dommage que Château de brume, qui est sans doute à mon sens la meilleure chanson de tout le manifeste, ne figure pas sur l'album.
Desfoudres Il y a 3 mois

Quand même dommage que Château de brume, qui est sans doute à mon sens la meilleure chanson de tout le manifeste, ne figure pas sur l'album.

[quote="Léo Ch"][quote="kurdtkobane"][quote="Léo Ch"]" Quand elle me fait pleurer, je sais que ça la fait mouiller" Putain, que c'est moche de vieillir. Comment tu passes d'auteur des plus belles chansons d'amours française à...ça ?[/quote] Après il y a 3 ou 4 mois il nous sortait S'ils ont eu raison de nous donc il faut savoir raison gardé[/quote] Qui ne figure pas sur l'album, comme Château de brume. Alors que les perles de misogynie semblent bien de retour...[/quote] s ils ont eu raison de nous est sur l album regarde bien!
nathex Il y a 3 mois

" Quand elle me fait pleurer, je sais que ça la fait mouiller"
Putain, que c'est moche de vieillir. Comment tu passes d'auteur des plus belles chansons d'amours française à...ça ?

Après il y a 3 ou 4 mois il nous sortait S'ils ont eu raison de nous donc il faut savoir raison gardé


Qui ne figure pas sur l'album, comme Château de brume. Alors que les perles de misogynie semblent bien de retour...

s ils ont eu raison de nous est sur l album regarde bien!

Sans forcément y adhérer (ou ne pas y adhérer), je crois comprendre la démarche : Il a lancé des titres au fur et à mesure mais l’œuvre n'était pas vraiment terminé. Au fur et à mesure, il sélectionne, tronque, ajoute des choses. Il aurait pu attendre 6 ans, travailler tout seul dans son coin et nous balancer le quadruple album à la fin (si tenté qu'on soit au bout du processus) mais je ne suis pas sûr : 1- que vous auriez préféré attendre 6 ans 2- qu'il aurait eu assez de pognon J'attends d'écouter toutes les chansons pour me faire un avis.
PJ Il y a 3 mois

Sans forcément y adhérer (ou ne pas y adhérer), je crois comprendre la démarche :
Il a lancé des titres au fur et à mesure mais l’œuvre n'était pas vraiment terminé. Au fur et à mesure, il sélectionne, tronque, ajoute des choses.

Il aurait pu attendre 6 ans, travailler tout seul dans son coin et nous balancer le quadruple album à la fin (si tenté qu'on soit au bout du processus) mais je ne suis pas sûr :
1- que vous auriez préféré attendre 6 ans
2- qu'il aurait eu assez de pognon

J'attends d'écouter toutes les chansons pour me faire un avis.

[quote="Lénitram"]Quand je vois « Germaine » comme titre d’une chanson de Saez je ne peux que penser à Germaine Berton. Et au vu des paroles y’a sans doute un clin d’œil.[/quote] <3 ouais clair, s'il a pas fait exprès, c'est magique :) https://fr.wikipedia.org/wiki/Germaine_Berton y a une chanson aussi de renaud qui s'appelle germaine
suffragettes AB Il y a 3 mois

Quand je vois « Germaine » comme titre d’une chanson de Saez je ne peux que penser à Germaine Berton. Et au vu des paroles y’a sans doute un clin d’œil.


<3
ouais clair, s'il a pas fait exprès, c'est magique https://fr.wikipedia.org/wiki/Germaine_Berton

y a une chanson aussi de renaud qui s'appelle germaine

[quote="mateodulosc"]Enfin "Le thème d'introduction à l'oeuvre" pour moi ce sera la musique sur fond visuel des mouettes de juin 2016[/quote] T'es mignon petit caniche, peluche pour vieux !
John Loudon McAdam Il y a 3 mois

Enfin "Le thème d'introduction à l'oeuvre" pour moi ce sera la musique sur fond visuel des mouettes de juin 2016

T'es mignon petit caniche, peluche pour vieux !

qu'on se le dise, si c'est Goldman, Vianney ou Gauvin Sers qui sortent le titre Jojo... ça devient la chanson de l'année, en tête des ventes françaises etc... passage dans tous les JT, chez Drucker, aux Enfoirés... au lieu de ça cette chanson restera sûrement confidentielle. pour nous ici ! et c'est pas plus mal
mateodulosc Il y a 3 mois

qu'on se le dise, si c'est Goldman, Vianney ou Gauvin Sers qui sortent le titre Jojo... ça devient la chanson de l'année, en tête des ventes françaises etc...

passage dans tous les JT, chez Drucker, aux Enfoirés...

au lieu de ça cette chanson restera sûrement confidentielle. pour nous ici !
et c'est pas plus mal

Bientôt 12 ans que j'écoute ce mec et la magie opère toujours !
Alain57 Il y a 3 mois

Bientôt 12 ans que j'écoute ce mec et la magie opère toujours !

[quote="mateodulosc"]qu'on se le dise, si c'est Goldman, Vianney ou Gauvin Sers qui sortent le titre Jojo... ça devient la chanson de l'année, en tête des ventes françaises etc... passage dans tous les JT, chez Drucker, aux Enfoirés... au lieu de ça cette chanson restera sûrement confidentielle. pour nous ici ! et c'est pas plus mal[/quote] Il y aura sûrement un peu de bouche à oreille au sein des familles etc, mais je te dis + 1 pour l'idée générale ;)
__Coffee&Caramel__ Il y a 3 mois

qu'on se le dise, si c'est Goldman, Vianney ou Gauvin Sers qui sortent le titre Jojo... ça devient la chanson de l'année, en tête des ventes françaises etc...

passage dans tous les JT, chez Drucker, aux Enfoirés...

au lieu de ça cette chanson restera sûrement confidentielle. pour nous ici !
et c'est pas plus mal


Il y aura sûrement un peu de bouche à oreille au sein des familles etc, mais je te dis + 1 pour l'idée générale

salut saez a enfin donne des nouvelles c est le point positif , mais cote négatif pourquoi 4 cd avec des morceaux déjà connus et ca fait compil quand meme , le seul intérêt serait de les mettre sur un cd live ou interpréter différemment ( avec plus de musiciens car les cd précédents faisaient bricolage ) J ai écouté les morceaux disponibles et a part Germaine qui repart sur un rythme plus rock le reste n est pas surprenant la chanson " jojo " me laisse dubitatif car comme disait un post précédent pourquoi pas AZNAVOUR et tous les artistes décédés depuis 3 ans je pense que je n accroche pas malgré mes 3 écoutes successives Pour moi c est triste a dire car SAEZ ne quitte pas mon smartphone depuis des annees mais je pense que sa derniere oeuvre est Messina qui était juste énorme , a quand des morceaux comme Messine , Chatillon sur seine etc ... Il ne faut pas qu il dévoile les morceaux qu on ne connait pas car il n en restera plus beaucoup a l arrivée a découvrir a+
stef661 Il y a 3 mois

salut


saez a enfin donne des nouvelles c est le point positif , mais cote négatif pourquoi 4 cd avec des morceaux déjà connus et ca fait compil quand meme , le seul intérêt serait de les mettre sur un cd live ou interpréter différemment ( avec plus de musiciens car les cd précédents faisaient bricolage )
J ai écouté les morceaux disponibles et a part Germaine qui repart sur un rythme plus rock le reste n est pas surprenant la chanson " jojo " me laisse dubitatif car comme disait un post précédent pourquoi pas AZNAVOUR et tous les artistes décédés depuis 3 ans je pense que je n accroche pas malgré mes 3 écoutes successives
Pour moi c est triste a dire car SAEZ ne quitte pas mon smartphone depuis des annees mais je pense que sa derniere oeuvre est Messina qui était juste énorme , a quand des morceaux comme Messine , Chatillon sur seine etc ...
Il ne faut pas qu il dévoile les morceaux qu on ne connait pas car il n en restera plus beaucoup a l arrivée a découvrir
a+

L'hommage à Johnny n'est pas si incohérent : Son batteur régulier Geoff Dugmore a collaboré avec. Dans la tournée 2010, y avait même des paroles de "Que je t'aime" incluses dans "Debbie". Pour ma part, pas très convaincu des trois titres proposés, mais c'est souvent comme cela. Faut attendre l'album et les concerts pour s'en faire une idée. DAMINOU IS ALIVE. C'est déjà çà.
Moi Il y a 3 mois

L'hommage à Johnny n'est pas si incohérent : Son batteur régulier Geoff Dugmore a collaboré avec.
Dans la tournée 2010, y avait même des paroles de "Que je t'aime" incluses dans "Debbie".

Pour ma part, pas très convaincu des trois titres proposés, mais c'est souvent comme cela.
Faut attendre l'album et les concerts pour s'en faire une idée.

DAMINOU IS ALIVE.
C'est déjà çà.

La tracklist me donne donne déjà un goût bourratif. Pour moi "L'oiseau liberté" et "Lulu" c'est déjà des albums qui représente ce qu'il a voulu nous donner avec le Manifeste, a savoir chanter le populaire, son attachement et son hommage a la culture Française, et la révolte par rapport a la situation du monde (et de la France) actuel. "L'oiseau liberté" "Tous les gamins du monde" "C'est la guerre" "Lulu" "Mon européenne" "Pierrot" "Bonnie" "Je suis" ça faisait mouche et c'était en accord avec ça, la pochette et sa gueule peinte en blanc aussi. Alors la quand je regarde la nouvelle tracklist, la pochette et que j'écoute les 3 extraits je suis assez craintif, j'ai l'impression que ça va être du rembourrage encore plus que d'habitude. Je vois pas l’intérêt et la pertinence de mélanger les 4 albums de ce manifeste pour en faire un best of ( "l'oiseau liberté", "lulu", "humanité", "ni dieu ni maître" ) alors qu'il aurait pu sortir "ni dieu ni maître" indépendamment des autres, sachant qu'il rentrerait tout autant dans le prisme du manifeste que les 3 autres. On a l'impression qu'il se veut plus que jamais "Gardien du temple" d'une certaine culture, avec une successions d'hommage, ce qui est pas dérangeant en soi, au contraire, le problème c'est qu'il l'a déjà fait et bien mieux, et que ça limite fortement ses explorations artistique d'aujourd'hui et de demain. Je prends toujours l'exemple de "Les fils d'Artaud" qui est pour moi une des plus grandes chansons de Saez, dans la composition, le texte, les voix, la grandeur recherché, la c'est grand, j'y vois les lumières de la renaissance dans ce morceau, j'y vois tous les grands de la culture et le message qu'il veut faire passer, le plus bel hommage que l'on puisse en faire. Mais dans "Mandela" et "Jojo" j'y vois juste de la maladresse, du pompeux et même des intentions douteuses derrière ces hommages. ( Jojo est un très bel hommage de la culture qu'on connu nos/mes parents, moi même j'ai failli chialer a cause des références mais l'écriture est quand même très facile et larmoyante, un enfant de 12 ans aurait pu l'écrire ) Mandela n'en parlons même pas. Même "Germaine" j'ai du mal, sans parler de ses phrases auto généré qu'on retrouve depuis le début du Manifeste, j'ai l'impression qu'il s'est dit tiens "Mon Européenne" est un titre qui a bien marché j'vais la réécrire. Par ce que Germaine c'est ça on va pas se mentir, c'est Mon européenne avec un prénom et une fin rock. Allez Damien.. Leo Ferre a sortie ses meilleurs morceaux et tout son génie après ses 40 ans si tu pouvais prendre la même direction, par ce que la ça ressemble plus a la direction de Renaud.. et ça fait mal. Puis je tilte sur le "Ni dieu ni maître" étant un grand admirateur de Ferre, Saez qui a l'air d'être aussi grandement influencé par Ferre, mais pourtant je ressens rien en rapport. Je ressens son influence Brel dans certaines de ses interprétations et surtout dans les mots choisis, je ressens l'influence Barbara dans ses ballades mais je ne ressens rien en rapport avec Ferre. (si ce n'est peut être les mots cru qu'il utilise depuis le Manifeste m'enfin ça s'arrête la) Léo Ferré c'est des phrases lointaines qui s'entrechoque avec l'a côté, c'est des mots, des mots qui se ressemble pas, c'est des séminaires de grammairiens particuliers avec des grammairiens particuliers, des morceaux sans thème ou s'en emmêle des centaines, c'est l'imaginaire, c'est des délires, des morceaux de 10 minutes ou il peut parler de l'an 10 000 en passant par la lutte, la folie, le désespoir et ce chat qui traverse la rue. Je ressens nullement ça en écoutant Saez. Saez c'est 20 mots, dix phrases, une direction, et il en fait 30 chansons. (Ouais je crois qu'il avait bien raison, ça fini toujours en overdose ) J'aimerais un jour que Saez s'éloigne de tout ça, qu'il reprenne tout a 0, qu'il bannisse de son vocabulaire toutes les phrases qu'il répète en boucle depuis bon nombres d'années. Même si c'est des phrases qui sont en lui, des phrases qu'il veut porter, mais le rôle d'un poète est aussi de savoir se réinventer, de s'imposer des critères et d'explorer des contrées inconnu. Par ce que la je pense qu'on a aisément fait le tour avec le Manifeste. On a bien compris ce que tu voulais dire Damien, merci pour les hommages ! J'aimerais voir autre chose. J'aimerais le voir débarquer au milieu d'un son de 10 minutes avec de l'autotune pour dire des conneries. J'aimerais voir un côté théâtrale autre que dans le torturé. J'aimerais le voir explorer d'autres frontières artistiques. Autre que ses mêmes-structures qu'il utilise depuis des années en boucle. J'aimerais le voir écrire un morceau sans thème au préalable juste empiler des belles phrases qui lui passe par la tête, j'aimerais le voir sans ses répétions avec "elle" ou "insérer prénom". J'aimerais qu'il revienne avec l'inventivité d'un God blesse. Bien sur que tout ça fait partie de lui et fait sa singularité mais on peut aussi penser qu'il a bien fait le tour et que le désir d'écrire et de produire autre chose devrait être vitale pour lui ! Je reprends l'exemple de Leo Ferre mais Ferre entre ses chansonnettes du début de sa carrière et ses envolés lunaire de sa fin il y a monde qui est passé ! n'est-ce pas ça la poésie ? Puis lui qui revendique son côté socialiste, lui qui veut faire réagir jeunesse, comment questionner la jeunesse avec des questions d'un autre temps ? C'est pas en pleurant un temps que la jeunesse n'a pas connu qu'il arrivera a lui faire envier ce temps. Et je doute que la résignation soit sa solution, alors Damien le poète a tes papiers ! https://www.youtube.com/watch?v=bmCvPhMofrs&t= ( tout ceci n'est que mon avis, je suis personne )
Vikpton Il y a 3 mois

La tracklist me donne donne déjà un goût bourratif.

Pour moi "L'oiseau liberté" et "Lulu" c'est déjà des albums qui représente ce qu'il a voulu nous donner avec le Manifeste, a savoir chanter le populaire, son attachement et son hommage a la culture Française, et la révolte par rapport a la situation du monde (et de la France) actuel.

"L'oiseau liberté" "Tous les gamins du monde" "C'est la guerre" "Lulu" "Mon européenne" "Pierrot" "Bonnie" "Je suis" ça faisait mouche et c'était en accord avec ça, la pochette et sa gueule peinte en blanc aussi.

Alors la quand je regarde la nouvelle tracklist, la pochette et que j'écoute les 3 extraits je suis assez craintif, j'ai l'impression que ça va être du rembourrage encore plus que d'habitude.

Je vois pas l’intérêt et la pertinence de mélanger les 4 albums de ce manifeste pour en faire un best of ( "l'oiseau liberté", "lulu", "humanité", "ni dieu ni maître" ) alors qu'il aurait pu sortir "ni dieu ni maître" indépendamment des autres, sachant qu'il rentrerait tout autant dans le prisme du manifeste que les 3 autres.

On a l'impression qu'il se veut plus que jamais "Gardien du temple" d'une certaine culture, avec une successions d'hommage, ce qui est pas dérangeant en soi, au contraire, le problème c'est qu'il l'a déjà fait et bien mieux, et que ça limite fortement ses explorations artistique d'aujourd'hui et de demain.
Je prends toujours l'exemple de "Les fils d'Artaud" qui est pour moi une des plus grandes chansons de Saez, dans la composition, le texte, les voix, la grandeur recherché, la c'est grand, j'y vois les lumières de la renaissance dans ce morceau, j'y vois tous les grands de la culture et le message qu'il veut faire passer, le plus bel hommage que l'on puisse en faire.

Mais dans "Mandela" et "Jojo" j'y vois juste de la maladresse, du pompeux et même des intentions douteuses derrière ces hommages. ( Jojo est un très bel hommage de la culture qu'on connu nos/mes parents, moi même j'ai failli chialer a cause des références mais l'écriture est quand même très facile et larmoyante, un enfant de 12 ans aurait pu l'écrire ) Mandela n'en parlons même pas. Même "Germaine" j'ai du mal, sans parler de ses phrases auto généré qu'on retrouve depuis le début du Manifeste, j'ai l'impression qu'il s'est dit tiens "Mon Européenne" est un titre qui a bien marché j'vais la réécrire. Par ce que Germaine c'est ça on va pas se mentir, c'est Mon européenne avec un prénom et une fin rock.

Allez Damien.. Leo Ferre a sortie ses meilleurs morceaux et tout son génie après ses 40 ans si tu pouvais prendre la même direction, par ce que la ça ressemble plus a la direction de Renaud.. et ça fait mal.

Puis je tilte sur le "Ni dieu ni maître" étant un grand admirateur de Ferre, Saez qui a l'air d'être aussi grandement influencé par Ferre, mais pourtant je ressens rien en rapport. Je ressens son influence Brel dans certaines de ses interprétations et surtout dans les mots choisis, je ressens l'influence Barbara dans ses ballades mais je ne ressens rien en rapport avec Ferre. (si ce n'est peut être les mots cru qu'il utilise depuis le Manifeste m'enfin ça s'arrête la)

Léo Ferré c'est des phrases lointaines qui s'entrechoque avec l'a côté, c'est des mots, des mots qui se ressemble pas, c'est des séminaires de grammairiens particuliers avec des grammairiens particuliers, des morceaux sans thème ou s'en emmêle des centaines, c'est l'imaginaire, c'est des délires, des morceaux de 10 minutes ou il peut parler de l'an 10 000 en passant par la lutte, la folie, le désespoir et ce chat qui traverse la rue.
Je ressens nullement ça en écoutant Saez. Saez c'est 20 mots, dix phrases, une direction, et il en fait 30 chansons. (Ouais je crois qu'il avait bien raison, ça fini toujours en overdose )

J'aimerais un jour que Saez s'éloigne de tout ça, qu'il reprenne tout a 0, qu'il bannisse de son vocabulaire toutes les phrases qu'il répète en boucle depuis bon nombres d'années. Même si c'est des phrases qui sont en lui, des phrases qu'il veut porter, mais le rôle d'un poète est aussi de savoir se réinventer, de s'imposer des critères et d'explorer des contrées inconnu. Par ce que la je pense qu'on a aisément fait le tour avec le Manifeste. On a bien compris ce que tu voulais dire Damien, merci pour les hommages !

J'aimerais voir autre chose. J'aimerais le voir débarquer au milieu d'un son de 10 minutes avec de l'autotune pour dire des conneries. J'aimerais voir un côté théâtrale autre que dans le torturé. J'aimerais le voir explorer d'autres frontières artistiques. Autre que ses mêmes-structures qu'il utilise depuis des années en boucle. J'aimerais le voir écrire un morceau sans thème au préalable juste empiler des belles phrases qui lui passe par la tête, j'aimerais le voir sans ses répétions avec "elle" ou "insérer prénom". J'aimerais qu'il revienne avec l'inventivité d'un God blesse. Bien sur que tout ça fait partie de lui et fait sa singularité mais on peut aussi penser qu'il a bien fait le tour et que le désir d'écrire et de produire autre chose devrait être vitale pour lui ! Je reprends l'exemple de Leo Ferre mais Ferre entre ses chansonnettes du début de sa carrière et ses envolés lunaire de sa fin il y a monde qui est passé ! n'est-ce pas ça la poésie ? Puis lui qui revendique son côté socialiste, lui qui veut faire réagir jeunesse, comment questionner la jeunesse avec des questions d'un autre temps ? C'est pas en pleurant un temps que la jeunesse n'a pas connu qu'il arrivera a lui faire envier ce temps. Et je doute que la résignation soit sa solution, alors Damien le poète a tes papiers !


https://www.youtube.com/watch?v=bmCvPhMofrs&t=

( tout ceci n'est que mon avis, je suis personne )

Bon, je suis extrêmement déçu des 3 chansons sorties. J'avais un peu laché Saez avec le manifeste, j'écoute des chansons à l'envolé (mon Européenne, mon terroriste, les enfants du paradis, Notre Dame Mélancolie, etc), mais j'en ai détesté tellement d'autres (notamment à cause du thème récurrent des fameuses putes qui se vendent pour des likes blablabla -alors que c'est pas le dernier à érotiser la prostitution, m'enfin...) que j'ai laché. Avec le titre "S'ils ont eut raison de nous", j'ai eu l'impression qu'il s'excusait d'avoir fait de la merde , donc grave emballé par un nouvel album qui serait un renouveau. Au final, pffff, le ballon de ma joie qui se dégonfle. J'ai été touché par aucune des trois (j'ai même pas réussi à finir Germaine, tellement niveau parole, musicalité, poésie, ça me procure au mieux de l'ennui, au pire de l'agacement. J'attends de trouver les paroles complètes pour voir si ça vaut le coup de l'écouter en entier, mais bon...) Et désolé de m'inscrire uniquement pour un poste rageux, je suis juste tellement déçu que j'ai besoin de l'exprimer quelques part. Et va falloir que je refile ma place de concert aussi
Margay Il y a 3 mois

Bon, je suis extrêmement déçu des 3 chansons sorties.
J'avais un peu laché Saez avec le manifeste, j'écoute des chansons à l'envolé (mon Européenne, mon terroriste, les enfants du paradis, Notre Dame Mélancolie, etc), mais j'en ai détesté tellement d'autres (notamment à cause du thème récurrent des fameuses putes qui se vendent pour des likes blablabla -alors que c'est pas le dernier à érotiser la prostitution, m'enfin...) que j'ai laché. Avec le titre "S'ils ont eut raison de nous", j'ai eu l'impression qu'il s'excusait d'avoir fait de la merde , donc grave emballé par un nouvel album qui serait un renouveau.
Au final, pffff, le ballon de ma joie qui se dégonfle. J'ai été touché par aucune des trois (j'ai même pas réussi à finir Germaine, tellement niveau parole, musicalité, poésie, ça me procure au mieux de l'ennui, au pire de l'agacement. J'attends de trouver les paroles complètes pour voir si ça vaut le coup de l'écouter en entier, mais bon...)

Et désolé de m'inscrire uniquement pour un poste rageux, je suis juste tellement déçu que j'ai besoin de l'exprimer quelques part. Et va falloir que je refile ma place de concert aussi

[quote="Vikpton "]La tracklist me donne donne déjà un goût bourratif. Pour moi "L'oiseau liberté" et "Lulu" c'est déjà des albums qui représente ce qu'il a voulu nous donner avec le Manifeste, a savoir chanter le populaire, son attachement et son hommage a la culture Française, et la révolte par rapport a la situation du monde (et de la France) actuel. "L'oiseau liberté" "Tous les gamins du monde" "C'est la guerre" "Lulu" "Mon européenne" "Pierrot" "Bonnie" "Je suis" ça faisait mouche et c'était en accord avec ça, la pochette et sa gueule peinte en blanc aussi. Alors la quand je regarde la nouvelle tracklist, la pochette et que j'écoute les 3 extraits je suis assez craintif, j'ai l'impression que ça va être du rembourrage encore plus que d'habitude. Je vois pas l’intérêt et la pertinence de mélanger les 4 albums de ce manifeste pour en faire un best of ( "l'oiseau liberté", "lulu", "humanité", "ni dieu ni maître" ) alors qu'il aurait pu sortir "ni dieu ni maître" indépendamment des autres, sachant qu'il rentrerait tout autant dans le prisme du manifeste que les 3 autres. On a l'impression qu'il se veut plus que jamais "Gardien du temple" d'une certaine culture, avec une successions d'hommage, ce qui est pas dérangeant en soi, au contraire, le problème c'est qu'il l'a déjà fait et bien mieux, et que ça limite fortement ses explorations artistique d'aujourd'hui et de demain. Je prends toujours l'exemple de "Les fils d'Artaud" qui est pour moi une des plus grandes chansons de Saez, dans la composition, le texte, les voix, la grandeur recherché, la c'est grand, j'y vois les lumières de la renaissance dans ce morceau, j'y vois tous les grands de la culture et le message qu'il veut faire passer, le plus bel hommage que l'on puisse en faire. Mais dans "Mandela" et "Jojo" j'y vois juste de la maladresse, du pompeux et même des intentions douteuses derrière ces hommages. ( Jojo est un très bel hommage de la culture qu'on connu nos/mes parents, moi même j'ai failli chialer a cause des références mais l'écriture est quand même très facile et larmoyante, un enfant de 12 ans aurait pu l'écrire ) Mandela n'en parlons même pas. Même "Germaine" j'ai du mal, sans parler de ses phrases auto généré qu'on retrouve depuis le début du Manifeste, j'ai l'impression qu'il s'est dit tiens "Mon Européenne" est un titre qui a bien marché j'vais la réécrire. Par ce que Germaine c'est ça on va pas se mentir, c'est Mon européenne avec un prénom et une fin rock. Allez Damien.. Leo Ferre a sortie ses meilleurs morceaux et tout son génie après ses 40 ans si tu pouvais prendre la même direction, par ce que la ça ressemble plus a la direction de Renaud.. et ça fait mal. Puis je tilte sur le "Ni dieu ni maître" étant un grand admirateur de Ferre, Saez qui a l'air d'être aussi grandement influencé par Ferre, mais pourtant je ressens rien en rapport. Je ressens son influence Brel dans certaines de ses interprétations et surtout dans les mots choisis, je ressens l'influence Barbara dans ses ballades mais je ne ressens rien en rapport avec Ferre. (si ce n'est peut être les mots cru qu'il utilise depuis le Manifeste m'enfin ça s'arrête la) Léo Ferré c'est des phrases lointaines qui s'entrechoque avec l'a côté, c'est des mots, des mots qui se ressemble pas, c'est des séminaires de grammairiens particuliers avec des grammairiens particuliers, des morceaux sans thème ou s'en emmêle des centaines, c'est l'imaginaire, c'est des délires, des morceaux de 10 minutes ou il peut parler de l'an 10 000 en passant par la lutte, la folie, le désespoir et ce chat qui traverse la rue. Je ressens nullement ça en écoutant Saez. Saez c'est 20 mots, dix phrases, une direction, et il en fait 30 chansons. (Ouais je crois qu'il avait bien raison, ça fini toujours en overdose ) J'aimerais un jour que Saez s'éloigne de tout ça, qu'il reprenne tout a 0, qu'il bannisse de son vocabulaire toutes les phrases qu'il répète en boucle depuis bon nombres d'années. Même si c'est des phrases qui sont en lui, des phrases qu'il veut porter, mais le rôle d'un poète est aussi de savoir se réinventer, de s'imposer des critères et d'explorer des contrées inconnu. Par ce que la je pense qu'on a aisément fait le tour avec le Manifeste. On a bien compris ce que tu voulais dire Damien, merci pour les hommages ! J'aimerais voir autre chose. J'aimerais le voir débarquer au milieu d'un son de 10 minutes avec de l'autotune pour dire des conneries. J'aimerais voir un côté théâtrale autre que dans le torturé. J'aimerais le voir explorer d'autres frontières artistiques. Autre que ses mêmes-structures qu'il utilise depuis des années en boucle. J'aimerais le voir écrire un morceau sans thème au préalable juste empiler des belles phrases qui lui passe par la tête, j'aimerais le voir sans ses répétions avec "elle" ou "insérer prénom". J'aimerais qu'il revienne avec l'inventivité d'un God blesse. Bien sur que tout ça fait partie de lui et fait sa singularité mais on peut aussi penser qu'il a bien fait le tour et que le désir d'écrire et de produire autre chose devrait être vitale pour lui ! Je reprends l'exemple de Leo Ferre mais Ferre entre ses chansonnettes du début de sa carrière et ses envolés lunaire de sa fin il y a monde qui est passé ! n'est-ce pas ça la poésie ? Puis lui qui revendique son côté socialiste, lui qui veut faire réagir jeunesse, comment questionner la jeunesse avec des questions d'un autre temps ? C'est pas en pleurant un temps que la jeunesse n'a pas connu qu'il arrivera a lui faire envier ce temps. Et je doute que la résignation soit sa solution, alors Damien le poète a tes papiers ! https://www.youtube.com/watch?v=bmCvPhMofrs&t= ( tout ceci n'est que mon avis, je suis personne )[/quote] Entièrement d’accord avec toi. Ce morceau de Léo est un de mes préférés d’ailleurs, si Damien pouvait se lâcher dans ce genre de délire ce serait fabuleux... j’attends d’écouter les 20 autres morceaux, espérant être surpris.
Master G Il y a 3 mois

La tracklist me donne donne déjà un goût bourratif.

Pour moi "L'oiseau liberté" et "Lulu" c'est déjà des albums qui représente ce qu'il a voulu nous donner avec le Manifeste, a savoir chanter le populaire, son attachement et son hommage a la culture Française, et la révolte par rapport a la situation du monde (et de la France) actuel.

"L'oiseau liberté" "Tous les gamins du monde" "C'est la guerre" "Lulu" "Mon européenne" "Pierrot" "Bonnie" "Je suis" ça faisait mouche et c'était en accord avec ça, la pochette et sa gueule peinte en blanc aussi.

Alors la quand je regarde la nouvelle tracklist, la pochette et que j'écoute les 3 extraits je suis assez craintif, j'ai l'impression que ça va être du rembourrage encore plus que d'habitude.

Je vois pas l’intérêt et la pertinence de mélanger les 4 albums de ce manifeste pour en faire un best of ( "l'oiseau liberté", "lulu", "humanité", "ni dieu ni maître" ) alors qu'il aurait pu sortir "ni dieu ni maître" indépendamment des autres, sachant qu'il rentrerait tout autant dans le prisme du manifeste que les 3 autres.

On a l'impression qu'il se veut plus que jamais "Gardien du temple" d'une certaine culture, avec une successions d'hommage, ce qui est pas dérangeant en soi, au contraire, le problème c'est qu'il l'a déjà fait et bien mieux, et que ça limite fortement ses explorations artistique d'aujourd'hui et de demain.
Je prends toujours l'exemple de "Les fils d'Artaud" qui est pour moi une des plus grandes chansons de Saez, dans la composition, le texte, les voix, la grandeur recherché, la c'est grand, j'y vois les lumières de la renaissance dans ce morceau, j'y vois tous les grands de la culture et le message qu'il veut faire passer, le plus bel hommage que l'on puisse en faire.

Mais dans "Mandela" et "Jojo" j'y vois juste de la maladresse, du pompeux et même des intentions douteuses derrière ces hommages. ( Jojo est un très bel hommage de la culture qu'on connu nos/mes parents, moi même j'ai failli chialer a cause des références mais l'écriture est quand même très facile et larmoyante, un enfant de 12 ans aurait pu l'écrire ) Mandela n'en parlons même pas. Même "Germaine" j'ai du mal, sans parler de ses phrases auto généré qu'on retrouve depuis le début du Manifeste, j'ai l'impression qu'il s'est dit tiens "Mon Européenne" est un titre qui a bien marché j'vais la réécrire. Par ce que Germaine c'est ça on va pas se mentir, c'est Mon européenne avec un prénom et une fin rock.

Allez Damien.. Leo Ferre a sortie ses meilleurs morceaux et tout son génie après ses 40 ans si tu pouvais prendre la même direction, par ce que la ça ressemble plus a la direction de Renaud.. et ça fait mal.

Puis je tilte sur le "Ni dieu ni maître" étant un grand admirateur de Ferre, Saez qui a l'air d'être aussi grandement influencé par Ferre, mais pourtant je ressens rien en rapport. Je ressens son influence Brel dans certaines de ses interprétations et surtout dans les mots choisis, je ressens l'influence Barbara dans ses ballades mais je ne ressens rien en rapport avec Ferre. (si ce n'est peut être les mots cru qu'il utilise depuis le Manifeste m'enfin ça s'arrête la)

Léo Ferré c'est des phrases lointaines qui s'entrechoque avec l'a côté, c'est des mots, des mots qui se ressemble pas, c'est des séminaires de grammairiens particuliers avec des grammairiens particuliers, des morceaux sans thème ou s'en emmêle des centaines, c'est l'imaginaire, c'est des délires, des morceaux de 10 minutes ou il peut parler de l'an 10 000 en passant par la lutte, la folie, le désespoir et ce chat qui traverse la rue.
Je ressens nullement ça en écoutant Saez. Saez c'est 20 mots, dix phrases, une direction, et il en fait 30 chansons. (Ouais je crois qu'il avait bien raison, ça fini toujours en overdose )

J'aimerais un jour que Saez s'éloigne de tout ça, qu'il reprenne tout a 0, qu'il bannisse de son vocabulaire toutes les phrases qu'il répète en boucle depuis bon nombres d'années. Même si c'est des phrases qui sont en lui, des phrases qu'il veut porter, mais le rôle d'un poète est aussi de savoir se réinventer, de s'imposer des critères et d'explorer des contrées inconnu. Par ce que la je pense qu'on a aisément fait le tour avec le Manifeste. On a bien compris ce que tu voulais dire Damien, merci pour les hommages !

J'aimerais voir autre chose. J'aimerais le voir débarquer au milieu d'un son de 10 minutes avec de l'autotune pour dire des conneries. J'aimerais voir un côté théâtrale autre que dans le torturé. J'aimerais le voir explorer d'autres frontières artistiques. Autre que ses mêmes-structures qu'il utilise depuis des années en boucle. J'aimerais le voir écrire un morceau sans thème au préalable juste empiler des belles phrases qui lui passe par la tête, j'aimerais le voir sans ses répétions avec "elle" ou "insérer prénom". J'aimerais qu'il revienne avec l'inventivité d'un God blesse. Bien sur que tout ça fait partie de lui et fait sa singularité mais on peut aussi penser qu'il a bien fait le tour et que le désir d'écrire et de produire autre chose devrait être vitale pour lui ! Je reprends l'exemple de Leo Ferre mais Ferre entre ses chansonnettes du début de sa carrière et ses envolés lunaire de sa fin il y a monde qui est passé ! n'est-ce pas ça la poésie ? Puis lui qui revendique son côté socialiste, lui qui veut faire réagir jeunesse, comment questionner la jeunesse avec des questions d'un autre temps ? C'est pas en pleurant un temps que la jeunesse n'a pas connu qu'il arrivera a lui faire envier ce temps. Et je doute que la résignation soit sa solution, alors Damien le poète a tes papiers !

https://www.youtube.com/watch?v=bmCvPhMofrs&t=

( tout ceci n'est que mon avis, je suis personne )


Entièrement d’accord avec toi.
Ce morceau de Léo est un de mes préférés d’ailleurs, si Damien pouvait se lâcher dans ce genre de délire ce serait fabuleux... j’attends d’écouter les 20 autres morceaux, espérant être surpris.

[quote="Vikpton "]La tracklist me donne donne déjà un goût bourratif. Pour moi "L'oiseau liberté" et "Lulu" c'est déjà des albums qui représente ce qu'il a voulu nous donner avec le Manifeste, a savoir chanter le populaire, son attachement et son hommage a la culture Française, et la révolte par rapport a la situation du monde (et de la France) actuel. "L'oiseau liberté" "Tous les gamins du monde" "C'est la guerre" "Lulu" "Mon européenne" "Pierrot" "Bonnie" "Je suis" ça faisait mouche et c'était en accord avec ça, la pochette et sa gueule peinte en blanc aussi. Alors la quand je regarde la nouvelle tracklist, la pochette et que j'écoute les 3 extraits je suis assez craintif, j'ai l'impression que ça va être du rembourrage encore plus que d'habitude. Je vois pas l’intérêt et la pertinence de mélanger les 4 albums de ce manifeste pour en faire un best of ( "l'oiseau liberté", "lulu", "humanité", "ni dieu ni maître" ) alors qu'il aurait pu sortir "ni dieu ni maître" indépendamment des autres, sachant qu'il rentrerait tout autant dans le prisme du manifeste que les 3 autres. On a l'impression qu'il se veut plus que jamais "Gardien du temple" d'une certaine culture, avec une successions d'hommage, ce qui est pas dérangeant en soi, au contraire, le problème c'est qu'il l'a déjà fait et bien mieux, et que ça limite fortement ses explorations artistique d'aujourd'hui et de demain. Je prends toujours l'exemple de "Les fils d'Artaud" qui est pour moi une des plus grandes chansons de Saez, dans la composition, le texte, les voix, la grandeur recherché, la c'est grand, j'y vois les lumières de la renaissance dans ce morceau, j'y vois tous les grands de la culture et le message qu'il veut faire passer, le plus bel hommage que l'on puisse en faire. Mais dans "Mandela" et "Jojo" j'y vois juste de la maladresse, du pompeux et même des intentions douteuses derrière ces hommages. ( Jojo est un très bel hommage de la culture qu'on connu nos/mes parents, moi même j'ai failli chialer a cause des références mais l'écriture est quand même très facile et larmoyante, un enfant de 12 ans aurait pu l'écrire ) Mandela n'en parlons même pas. Même "Germaine" j'ai du mal, sans parler de ses phrases auto généré qu'on retrouve depuis le début du Manifeste, j'ai l'impression qu'il s'est dit tiens "Mon Européenne" est un titre qui a bien marché j'vais la réécrire. Par ce que Germaine c'est ça on va pas se mentir, c'est Mon européenne avec un prénom et une fin rock. Allez Damien.. Leo Ferre a sortie ses meilleurs morceaux et tout son génie après ses 40 ans si tu pouvais prendre la même direction, par ce que la ça ressemble plus a la direction de Renaud.. et ça fait mal. Puis je tilte sur le "Ni dieu ni maître" étant un grand admirateur de Ferre, Saez qui a l'air d'être aussi grandement influencé par Ferre, mais pourtant je ressens rien en rapport. Je ressens son influence Brel dans certaines de ses interprétations et surtout dans les mots choisis, je ressens l'influence Barbara dans ses ballades mais je ne ressens rien en rapport avec Ferre. (si ce n'est peut être les mots cru qu'il utilise depuis le Manifeste m'enfin ça s'arrête la) Léo Ferré c'est des phrases lointaines qui s'entrechoque avec l'a côté, c'est des mots, des mots qui se ressemble pas, c'est des séminaires de grammairiens particuliers avec des grammairiens particuliers, des morceaux sans thème ou s'en emmêle des centaines, c'est l'imaginaire, c'est des délires, des morceaux de 10 minutes ou il peut parler de l'an 10 000 en passant par la lutte, la folie, le désespoir et ce chat qui traverse la rue. Je ressens nullement ça en écoutant Saez. Saez c'est 20 mots, dix phrases, une direction, et il en fait 30 chansons. (Ouais je crois qu'il avait bien raison, ça fini toujours en overdose ) J'aimerais un jour que Saez s'éloigne de tout ça, qu'il reprenne tout a 0, qu'il bannisse de son vocabulaire toutes les phrases qu'il répète en boucle depuis bon nombres d'années. Même si c'est des phrases qui sont en lui, des phrases qu'il veut porter, mais le rôle d'un poète est aussi de savoir se réinventer, de s'imposer des critères et d'explorer des contrées inconnu. Par ce que la je pense qu'on a aisément fait le tour avec le Manifeste. On a bien compris ce que tu voulais dire Damien, merci pour les hommages ! J'aimerais voir autre chose. J'aimerais le voir débarquer au milieu d'un son de 10 minutes avec de l'autotune pour dire des conneries. J'aimerais voir un côté théâtrale autre que dans le torturé. J'aimerais le voir explorer d'autres frontières artistiques. Autre que ses mêmes-structures qu'il utilise depuis des années en boucle. J'aimerais le voir écrire un morceau sans thème au préalable juste empiler des belles phrases qui lui passe par la tête, j'aimerais le voir sans ses répétions avec "elle" ou "insérer prénom". J'aimerais qu'il revienne avec l'inventivité d'un God blesse. Bien sur que tout ça fait partie de lui et fait sa singularité mais on peut aussi penser qu'il a bien fait le tour et que le désir d'écrire et de produire autre chose devrait être vitale pour lui ! Je reprends l'exemple de Leo Ferre mais Ferre entre ses chansonnettes du début de sa carrière et ses envolés lunaire de sa fin il y a monde qui est passé ! n'est-ce pas ça la poésie ? Puis lui qui revendique son côté socialiste, lui qui veut faire réagir jeunesse, comment questionner la jeunesse avec des questions d'un autre temps ? C'est pas en pleurant un temps que la jeunesse n'a pas connu qu'il arrivera a lui faire envier ce temps. Et je doute que la résignation soit sa solution, alors Damien le poète a tes papiers ! https://www.youtube.com/watch?v=bmCvPhMofrs&t= ( tout ceci n'est que mon avis, je suis personne )[/quote] Amen. Tout est dit !
Desfoudres Il y a 3 mois

La tracklist me donne donne déjà un goût bourratif.

Pour moi "L'oiseau liberté" et "Lulu" c'est déjà des albums qui représente ce qu'il a voulu nous donner avec le Manifeste, a savoir chanter le populaire, son attachement et son hommage a la culture Française, et la révolte par rapport a la situation du monde (et de la France) actuel.

"L'oiseau liberté" "Tous les gamins du monde" "C'est la guerre" "Lulu" "Mon européenne" "Pierrot" "Bonnie" "Je suis" ça faisait mouche et c'était en accord avec ça, la pochette et sa gueule peinte en blanc aussi.

Alors la quand je regarde la nouvelle tracklist, la pochette et que j'écoute les 3 extraits je suis assez craintif, j'ai l'impression que ça va être du rembourrage encore plus que d'habitude.

Je vois pas l’intérêt et la pertinence de mélanger les 4 albums de ce manifeste pour en faire un best of ( "l'oiseau liberté", "lulu", "humanité", "ni dieu ni maître" ) alors qu'il aurait pu sortir "ni dieu ni maître" indépendamment des autres, sachant qu'il rentrerait tout autant dans le prisme du manifeste que les 3 autres.

On a l'impression qu'il se veut plus que jamais "Gardien du temple" d'une certaine culture, avec une successions d'hommage, ce qui est pas dérangeant en soi, au contraire, le problème c'est qu'il l'a déjà fait et bien mieux, et que ça limite fortement ses explorations artistique d'aujourd'hui et de demain.
Je prends toujours l'exemple de "Les fils d'Artaud" qui est pour moi une des plus grandes chansons de Saez, dans la composition, le texte, les voix, la grandeur recherché, la c'est grand, j'y vois les lumières de la renaissance dans ce morceau, j'y vois tous les grands de la culture et le message qu'il veut faire passer, le plus bel hommage que l'on puisse en faire.

Mais dans "Mandela" et "Jojo" j'y vois juste de la maladresse, du pompeux et même des intentions douteuses derrière ces hommages. ( Jojo est un très bel hommage de la culture qu'on connu nos/mes parents, moi même j'ai failli chialer a cause des références mais l'écriture est quand même très facile et larmoyante, un enfant de 12 ans aurait pu l'écrire ) Mandela n'en parlons même pas. Même "Germaine" j'ai du mal, sans parler de ses phrases auto généré qu'on retrouve depuis le début du Manifeste, j'ai l'impression qu'il s'est dit tiens "Mon Européenne" est un titre qui a bien marché j'vais la réécrire. Par ce que Germaine c'est ça on va pas se mentir, c'est Mon européenne avec un prénom et une fin rock.

Allez Damien.. Leo Ferre a sortie ses meilleurs morceaux et tout son génie après ses 40 ans si tu pouvais prendre la même direction, par ce que la ça ressemble plus a la direction de Renaud.. et ça fait mal.

Puis je tilte sur le "Ni dieu ni maître" étant un grand admirateur de Ferre, Saez qui a l'air d'être aussi grandement influencé par Ferre, mais pourtant je ressens rien en rapport. Je ressens son influence Brel dans certaines de ses interprétations et surtout dans les mots choisis, je ressens l'influence Barbara dans ses ballades mais je ne ressens rien en rapport avec Ferre. (si ce n'est peut être les mots cru qu'il utilise depuis le Manifeste m'enfin ça s'arrête la)

Léo Ferré c'est des phrases lointaines qui s'entrechoque avec l'a côté, c'est des mots, des mots qui se ressemble pas, c'est des séminaires de grammairiens particuliers avec des grammairiens particuliers, des morceaux sans thème ou s'en emmêle des centaines, c'est l'imaginaire, c'est des délires, des morceaux de 10 minutes ou il peut parler de l'an 10 000 en passant par la lutte, la folie, le désespoir et ce chat qui traverse la rue.
Je ressens nullement ça en écoutant Saez. Saez c'est 20 mots, dix phrases, une direction, et il en fait 30 chansons. (Ouais je crois qu'il avait bien raison, ça fini toujours en overdose )

J'aimerais un jour que Saez s'éloigne de tout ça, qu'il reprenne tout a 0, qu'il bannisse de son vocabulaire toutes les phrases qu'il répète en boucle depuis bon nombres d'années. Même si c'est des phrases qui sont en lui, des phrases qu'il veut porter, mais le rôle d'un poète est aussi de savoir se réinventer, de s'imposer des critères et d'explorer des contrées inconnu. Par ce que la je pense qu'on a aisément fait le tour avec le Manifeste. On a bien compris ce que tu voulais dire Damien, merci pour les hommages !

J'aimerais voir autre chose. J'aimerais le voir débarquer au milieu d'un son de 10 minutes avec de l'autotune pour dire des conneries. J'aimerais voir un côté théâtrale autre que dans le torturé. J'aimerais le voir explorer d'autres frontières artistiques. Autre que ses mêmes-structures qu'il utilise depuis des années en boucle. J'aimerais le voir écrire un morceau sans thème au préalable juste empiler des belles phrases qui lui passe par la tête, j'aimerais le voir sans ses répétions avec "elle" ou "insérer prénom". J'aimerais qu'il revienne avec l'inventivité d'un God blesse. Bien sur que tout ça fait partie de lui et fait sa singularité mais on peut aussi penser qu'il a bien fait le tour et que le désir d'écrire et de produire autre chose devrait être vitale pour lui ! Je reprends l'exemple de Leo Ferre mais Ferre entre ses chansonnettes du début de sa carrière et ses envolés lunaire de sa fin il y a monde qui est passé ! n'est-ce pas ça la poésie ? Puis lui qui revendique son côté socialiste, lui qui veut faire réagir jeunesse, comment questionner la jeunesse avec des questions d'un autre temps ? C'est pas en pleurant un temps que la jeunesse n'a pas connu qu'il arrivera a lui faire envier ce temps. Et je doute que la résignation soit sa solution, alors Damien le poète a tes papiers !

https://www.youtube.com/watch?v=bmCvPhMofrs&t=

( tout ceci n'est que mon avis, je suis personne )



Amen. Tout est dit !

Qu'il est loin le temps des amours :'(
Thirdman04 Il y a 3 mois

Qu'il est loin le temps des amours :'(

Il sort ça le jour de la sortie de Debbie, mouahhahhahahaha
John Loudon McAdam Il y a 3 mois

Il sort ça le jour de la sortie de Debbie, mouahhahhahahaha

[quote="John Loudon McAdam"]Il sort ça le jour de la sortie de Debbie, mouahhahhahahaha[/quote] Hein? Debbie est sorti fin août 2005.
flush Il y a 3 mois

Il sort ça le jour de la sortie de Debbie, mouahhahhahahaha


Hein? Debbie est sorti fin août 2005.

"N'est maître de son art que celui qui le crée" Saez à beau le seriner, le badaud acoustique ne peut s'empêcher de prodiguer conseils et réprimandes. Il faudrait plutôt faire comme ceci, comme cela, communiquer, mieux communiquer, attendre avant de livrer un disque, faire un triple puis tout bien pesé plutôt un simple album, vite, mieux, aborder un sujet plutôt que celui ci, le traiter sous cette angle plutôt que sous un autre, etc etc... Le mal du siécle, le progrès décadence, le jugement manichéen et la moralisation permanente, les griefs systématiques des bacs à sables 2.0. "La critique est facile, l'art est difficile". Saez aurait tout aussi bien pu prendre cet adage en slogan pour mettre en garde la plèbe contre tout jugement à brule-pourpoint. Cela aurait été tout aussi à propos, mais tout aussi inefficace à ramener la meute à l'humilité. Le morceau "Jojo" est une pépite. Un hommage non pas à Johnny mais à ce qu'il représentait pour les gens, pour lui avant tout. Que les petits bourgeois qui s'offusquent que Saez puisse rendre hommage à une icône de la "France d'en bas" se rassurent, ce n'est pas à l'artiste populaire que Saez fait louanges, mais aux émotions engendrées par sa disparition. Nuance, dans un monde tristement binaire. La nostalgie d'une période révolue. Avec ce morceau on observe les mêmes réactions dénuées de sensibilité que l'on avait pu voir dégueulées le 15 avril à la suite de l'incendie de Notre Dame. Ceux qui ne peuvent comprendre que l'on puisse être ému devant Notre Dame en flamme tout en étant fermement athée, ceux là ne peuvent pas non plus comprendre que l'on peut être ému de la disparition d'un artiste sans jamais avoir admiré le chanteur et la personne qu'il était. Saez dans ce morceau à voulu décrire une émotion, la contextualiser, expliquer en quoi elle le touchait au plus profond de son être. Il le fait très bien dans ce morceau en rappelant que Johnny appartenait à la génération de ses aïeux, au même titre que pêle mêle Brel, Barbara, Deneuve, Delon, Depardieu, Cerdan, Gabin, Bardot ou... Verdun! Bref, un personnage qui a marqué son temps. Pas forcément, uniquement positivement. Mais un mec qui a eu le mérite de faire rêver les prolos, ceux des mines, des usines ou des marchés. C'est le ringard qui emmerde le dandy parisien, jusqu'à Saint Barth, même après sa mort! Si c'est pas une belle morale! Et puis rien que pour avoir réussit à placer Knokke-Le Zoute dans une chanson, Damien mérite l'admiration. Tout comme ces métaphores facétieuses: "C'est comme un 35 tonnes, qui aurait quitté la route / C'est comme une Davidson, qui aurait le réservoir qui goutte". Ces notes de légèreté dans cette chanson touchante rappellent qu'il ne s'agit pas d'une oraison funèbre. Ce n'est pas l'oeuvre de sa carrière, mais une ode vibrante au temps qui passe tout en arrachant les éléments plus ou moins anecdotiques qui structurent nos vies. De l'émotion à l'état brute. Les émotions c'est ce qu'il y a de plus pure et spontané chez l'être humain. Elles ne devraient souffrir d'aucune injonction, et pourtant aujourd'hui on nous oblige à en réprimer certaines et à ressentir d'autres par convenance. La bienpensance généralisée qui anesthésie l'esprit humain. La disparition du libre arbitre, la fonte de la calotte cérébrale...
Koolseb Il y a 3 mois

"N'est maître de son art que celui qui le crée"

Saez à beau le seriner, le badaud acoustique ne peut s'empêcher de prodiguer conseils et réprimandes. Il faudrait plutôt faire comme ceci, comme cela, communiquer, mieux communiquer, attendre avant de livrer un disque, faire un triple puis tout bien pesé plutôt un simple album, vite, mieux, aborder un sujet plutôt que celui ci, le traiter sous cette angle plutôt que sous un autre, etc etc...

Le mal du siécle, le progrès décadence, le jugement manichéen et la moralisation permanente, les griefs systématiques des bacs à sables 2.0.
"La critique est facile, l'art est difficile". Saez aurait tout aussi bien pu prendre cet adage en slogan pour mettre en garde la plèbe contre tout jugement à brule-pourpoint. Cela aurait été tout aussi à propos, mais tout aussi inefficace à ramener la meute à l'humilité.

Le morceau "Jojo" est une pépite. Un hommage non pas à Johnny mais à ce qu'il représentait pour les gens, pour lui avant tout. Que les petits bourgeois qui s'offusquent que Saez puisse rendre hommage à une icône de la "France d'en bas" se rassurent, ce n'est pas à l'artiste populaire que Saez fait louanges, mais aux émotions engendrées par sa disparition. Nuance, dans un monde tristement binaire. La nostalgie d'une période révolue. Avec ce morceau on observe les mêmes réactions dénuées de sensibilité que l'on avait pu voir dégueulées le 15 avril à la suite de l'incendie de Notre Dame. Ceux qui ne peuvent comprendre que l'on puisse être ému devant Notre Dame en flamme tout en étant fermement athée, ceux là ne peuvent pas non plus comprendre que l'on peut être ému de la disparition d'un artiste sans jamais avoir admiré le chanteur et la personne qu'il était. Saez dans ce morceau à voulu décrire une émotion, la contextualiser, expliquer en quoi elle le touchait au plus profond de son être. Il le fait très bien dans ce morceau en rappelant que Johnny appartenait à la génération de ses aïeux, au même titre que pêle mêle Brel, Barbara, Deneuve, Delon, Depardieu, Cerdan, Gabin, Bardot ou... Verdun! Bref, un personnage qui a marqué son temps. Pas forcément, uniquement positivement. Mais un mec qui a eu le mérite de faire rêver les prolos, ceux des mines, des usines ou des marchés. C'est le ringard qui emmerde le dandy parisien, jusqu'à Saint Barth, même après sa mort!
Si c'est pas une belle morale! Et puis rien que pour avoir réussit à placer Knokke-Le Zoute dans une chanson, Damien mérite l'admiration. Tout comme ces métaphores facétieuses: "C'est comme un 35 tonnes, qui aurait quitté la route / C'est comme une Davidson, qui aurait le réservoir qui goutte". Ces notes de légèreté dans cette chanson touchante rappellent qu'il ne s'agit pas d'une oraison funèbre. Ce n'est pas l'oeuvre de sa carrière, mais une ode vibrante au temps qui passe tout en arrachant les éléments plus ou moins anecdotiques qui structurent nos vies. De l'émotion à l'état brute. Les émotions c'est ce qu'il y a de plus pure et spontané chez l'être humain. Elles ne devraient souffrir d'aucune injonction, et pourtant aujourd'hui on nous oblige à en réprimer certaines et à ressentir d'autres par convenance. La bienpensance généralisée qui anesthésie l'esprit humain. La disparition du libre arbitre, la fonte de la calotte cérébrale...

[quote="flush"][quote="John Loudon McAdam"]Il sort ça le jour de la sortie de Debbie, mouahhahhahahaha[/quote] Hein? Debbie est sorti fin août 2005.[/quote] J'ai une source ! https://www.fnac.com/a13731593/Saez-Debbie-Vinyle-album
John Loudon McAdam Il y a 3 mois

Il sort ça le jour de la sortie de Debbie, mouahhahhahahaha


Hein? Debbie est sorti fin août 2005.
J'ai une source ! https://www.fnac.com/a13731593/Saez-Debbie-Vinyle-album

Et puis par rapport à Knokke et le titre Jojo, je vous laisse découvrir. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Grand_Jojo [quote="John Loudon McAdam"][quote="flush"][quote="John Loudon McAdam"]Il sort ça le jour de la sortie de Debbie, mouahhahhahahaha[/quote] Hein? Debbie est sorti fin août 2005.[/quote] J'ai une source ! https://www.fnac.com/a13731593/Saez-Debbie-Vinyle-album[/quote] Dis le que tu parles du vinyle!
flush Il y a 3 mois

Et puis par rapport à Knokke et le titre Jojo, je vous laisse découvrir.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Grand_Jojo

Il sort ça le jour de la sortie de Debbie, mouahhahhahahaha


Hein? Debbie est sorti fin août 2005.
J'ai une source ! https://www.fnac.com/a13731593/Saez-Debbie-Vinyle-album


Dis le que tu parles du vinyle!